C’est parce que les riches ne sont pas pénalisés que tout va mal ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

C’est parce que les riches ne sont pas pénalisés que tout va mal ?

Les services publics à but non lucratif diminuent significativement la pauvreté puisqu’il y a réelle redistribution. Le privé fait exploser partout les inégalités et augmente, lourdement la pauvreté puisqu’il vit, parasitairement, sur son dos. Et qu’il n’y a absolument aucune…redistribution…Voir toutes « les pénalités de pauvreté » dans le lien suivant.

..

http://www.imagiter.fr/2016/03/une-societe-institutionnellement-organisee-pour-voler-les-pauvres-la-pauvrete-en-est-penalisee-2.html

..

Que les pauvres soient pénalisés par un tel système (et les riches, symétriquement, dépénalisés..) veut dire que les pauvres paient toujours tout plus cher. Avec des différences de coûts par unité de consommation entre ménages médians et ménages pauvres, et des pourcentages de « double peine » (vivre les injustifiées discriminations et, EN PLUS, payer tout plus cher) pour chaque catégorie de dépenses. Dans les configurations envisagées, le montant annuel de la double peine s’élève au total à 1025 € pour la famille locataire et à 1139 € pour la famille propriétaire. Dans les deux cas il représente plus de 5% des revenus et l’équivalent de plus de deux mois et demi de dépenses arbitrables. En réalité, le chiffre de 8% des revenus peut vite être atteint pour les ménages pauvres qui cumuleraient les doubles peines. A comparer avec les revenus d’un trop riche – c’est comme si on lui confisquait, sans motif présentable, 5,5 millions d’€ chaque année. Or c’est tout le contraire. Il va recevoir l’assistanat destiné aux pauvres.

Nous avions déjà abordé cette grande désorganisation sociale sous d’autres angles – notamment avec comme solution…d’empêcher les riches de tant nuire aux pauvres !

..

A relier avec : " une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres " - post du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" - post du 25 septembre 2011- puis, dans le but que tout législateur doive…"Empêcher les riches de nuire aux pauvres", le post du 19 octobre 2011…

..

..

http://www.imagiter.fr/article-donc-les-trop-riches-creent-des-richesses-juste-en-en-prenant-beaucoup-120857589.html

http://www.imagiter.fr/article-trop-riches-tous-crispes-sur-leurs-archaiques-acquis-corporatistes-119371529.html

http://www.imagiter.fr/article-les-riches-coutent-tres-cher-a-la-societe-118029781.html

Etc. La poursuite du recadrage des fictions complètes des médias mercenaires (vendus aux plus offrants et n’offrant aucunes garanties d’informations objectives) doit être poursuivie. L’époque doit être …réécrite ! C’est fait.

..

…………………………*************************

La privatisation des services publics aura été, d’autant plus, profondément illégale que les impôts collectifs sont destinés à financer…les services publics. Et surtout pas à subventionner le trop privé et selon la dictature bien trop antirépublicaine de la « privatisation des bénéfices et de la nationalisation des pertes ». En réPublique il ne peut exister que …la nationalisation des bénéfices et la privatisation des pertes. Clair ? Or quel est ce système qui a fait un putsch illégal contre les services publics si bénéfiques (entre autres, stabilités des prix pour les pauvres !) ?

Ce système ne supporte pas que nous ne voulions pas y adhérer d’enthousiasme. Or il devient toujours plus difficile d’y rester intégré. Ceci provient du fait que l’assiette de sa base d’accueil a, dès le départ, été tellement trop restreinte. Un exemple ? Le système administratif de traitement du chômage était conçu pour …500 000 chômeurs. Le fait que le chômage ait tant explosé n’a pas été suivi d’un ajustement rationnel de ces structures normalement spécialisées dans l’absorption du chômage. Elles jouent donc un rôle bien moins probant. Ne semble pas gêner que un chômeur c’est un consommateur, un pauvre aussi un consommateur – il est préféré pressurer à la base. Tout tout de suite : court-termisme comme folie furieuse. Les contradictions de ce système ne peuvent que le détruire. « Les pénalités de pauvreté peuvent s’analyser comme un effet collatéral d’une offre de biens et services construite pour la population médiane ou de classe supérieure. » Soit pas la moitié de la société n’aura été prise en compte par ce prétendu « système » – quelle étourderie de méthode. Surtout si les services publics sans but lucratif et illégalement privatisé ne font pas contrepoids en procédant à des redistributions qui ne sont pas que matérielles. Pour plus de détails.. voir le lien…

..

http://www.imagiter.fr/2016/03/une-societe-institutionnellement-organisee-pour-voler-les-pauvres-la-pauvrete-en-est-penalisee-2.html

..

Ce qui fait que la société de consommation devient toujours plus acariâtre, mégère, harpie. Encombrée de la barbarie du « pas d’argent, pas de besoins » qui délire de cruauté en « vous n’avez pas d’argent, vous ne devez pas sentir la faim, le froid, la maladie (ce qui se nomme les « droits de l’homme » – et donc les devoirs de la société de mettre en place un système qui réponde à ces…besoins. Les nécessiteux se limitent aux…nécessités. C’est même écrit dedans. Donc – ultime et explosive contradiction – la société de consommation est trop petite pour accueillir tout le monde. Elle n’a aucune des qualifications requises pour diriger le monde. Conçue pour moins de la moitié de la population, elle ne sera jamais universelle. Sa grave maladie de vouloir prendre toute la place – et de privatiser ce qu’il ne faut pas – la place devant ses irresponsabilités flagrantes. Résultant de complètes inconsciences : ils ne savent pas penser, encore moins prévoir. Surtout pas organiser. Et se retrouve avec toujours plus d’exclus que le fonctionnement si étroit, si obsolète, si archaïque de la vieillerie consommatoire ne permet plus d’accueillir. Des études pour les U.S.A pronostique, pour les années qui viennent, des..80 % d’exclus de la société de consommation. Tout porte à croire que ces 80 % ne pourront que s’auto-organiser. Et les exclueurs illégaux et plus qu’aliénés (il ne fallait pas privatiser bon nombre de services publics à but non lucratif !) vont être – de fait – exclus du futur. Voici le cadre rationnel du prétendu « système » (la grande désorganisation oui)…restitué. Plaçons-y toutes nos découvertes !

..

…………………………….***********************

..

C’est parce que les riches ne sont pas pénalisés que tout va mal ? Au propre comme au figuré. Les plus grands délinquants de ces deux décennies, les véritables auteurs du plus « grand braquage de tous les temps » (les subprimes…de 2008) ne sont toujours pas en prison. La société reste donc toujours en grand danger ! C’est parce que les riches ne sont pas pénalisés que tout va mal ? Mais que ne fait pas la police payée pour appliquer les lois de la réPublique ? Que ne fait pas la Justice payée pour faire appliquer l’égalité de tous devant la loi ? C’est la société qui est mise en accusation devant 1) – son acharnement injustifié après les pauvres et 2) – son laxisme injustifiable envers les riches !..

..

Aucun-responsable-de-la-crise-financière- grave n'aura été...poursuivi

..

Ainsi – alors que l’évidence est claire qu’il est fait payé tout plus cher aux pauvres. ILLEGALEMENT. Que c’est, en conséquence, à la société de payer des amendes, des dommages et intérêts, des réparations pour atteintes au droit moral, des réparations pour maltraitances et abus de faiblesses…elle persiste à augmenter sa dette énorme…pour non paiement des contraventions pour…diffamations ! Nous entrons là dans le vif du sujet…

…tout ce qui va mal reste de la faute des pauvres ! (sera-t-il calomnié !). Or c’est de la magie et pas des arguments recevables ! Alors qu’il faut des dizaines de millions de dollars pour installer des laboratoires des drogues – seuls les pauvres sont illégitimement poursuivis. Comme si c’était eux…la drogue. A l’évidence, ils ne sont absolument pas – ils n’en ont pas les moyens…Les trop riches oui et, eux, ne sont absolument pas poursuivis en justice. Trop dépénalisés en insulte à la loi de l’égalité de tous devant la loi.

..

Les manifestations des pauvres seraient créditées de mettre en danger la société…or les seuls véritables émeutiers, les grands fauteurs de troubles, les nihilistes braqueurs, etc. ce sont les trop riches. Les pauvres ne font que les subir. Et se voient très injustement pénalisés pour les délits des…trop riches.

..

Les pauvres ou les « modestes » (le revenu médian étant autour de 1 600 € la plupart des fonctionnaires sont donc…) sont accusés – illégalement (faudra payer les amendes) – d’être crispés sur leurs droits acquis, de se montrer archaïques à ne pas permettre que leurs rémunérations soient…diminuées. Et ceci empêche tout progrès dans la société. Or – la réalité nous montre des pauvres…condamnés (illégalement) à …l’austérité toujours reconduite. Pendant que qui décrète l’austérité (donc pas pour tous donc l’austérité n’a aucun caractère…nécessaire et représente uniquement un énorme abus…de pouvoir) oui ces factieux, ennemis de la vraie réPublique, décrètent une austérité…pour les autres ! C’est flagrant qu’ils sont, de ce fait, très crispés sur leurs droits mal acquis, ils se montrent archaïques à ne pas permettre que leurs rémunérations soient…diminuées. Et ceci empêche tout progrès dans la société. Devant ces entêtés en rébellion ouverte contre les lois de la réPublique – clair qu’il faille partout et en tout les pénaliser …ce qui n’est toujours pas fait !

..

90 % de la délinquance en « valeur » ce sont les riches ? Les riches volent bien plus et les riches volent qui ? Sinon les pauvres. Les volent même plusieurs fois dans le même vol. Ainsi, les pauvres font de la prison à leur place. Les riches volent plus, parce qu'ayant plus d'argent, ils ont la capacité de voler tellement davantage en valeur absolue. Ainsi, un riche qui fraude les impôts vole les pauvres, qui payent tous leurs impôts plein pot. Les statistiques mentent qui ne présentent que les vols en « volumes » (le nombre d’actes) et non en « valeur » (le montant financier du vol)…cette seconde statistique atteint 90 % des vols en « valeur » oui ce sont les riches. Les véritables grands délinquants de notre société. A chaque vol d’un riche, au moins des centaines de milliers d'euros - tandis qu'un pickpocket dans le métro ne volent que 20 ou 30 euros par portefeuille, et donc au total de milliers de fois moins que le riche. Et pourtant, ce n'est pas le riche qu'on trouve en prison. Pourquoi ? Le riche a- t-il le « droit » constitutionnel de…voler ? Renseignements pris – eh bien ! non ! pas du tout…il n’a pas le droit de voler. Il le fait quand même ! Juste, justement, parce qu’il n’est toujours pas …pénalisé. Et, par exemple ; comme le mot le souligne de passer devant le Pénal. Ses amendes demeurent surtout…administratives.

..

..

Alors que l’austérité profondément injuste (elle n’est infligée qu’à la partie la plus pauvre de la société – voir les « annexes ») oui l’austérité n’existe que 1) parce que les riches ne paient pas leurs impôts 2) qu’ils sont incités à s’enrichir sur le dos des pauvres (c’est quoi une austérité qui enrichit tant une partie de la société ?) 3 ) qu’il n’y aucun partage démocratique des charges. Seul le pauvre a toutes les charges de la société, le riche n’en a que des exonérations sans motifs présentables. Exonérations aussi de ses DEVOIRS (être riche ouvre des devoirs sociaux à accomplir, des responsabilités à assumer, ils ne font pas, en sont même dépénalisés – ceci représente un motif essentiel qui fait que les trop riches « doivent » être pénalisés !)…Etc. Ceci sont bien les effets (résumés) des causes et effets !!!

….

Donc notre question est tout à fait pertinente (la question qu’il « faut » poser !)…C’est « parce que » les riches ne sont pas pénalisés - que tout va mal. Vérifications faites. Il s’agit de les pénaliser beaucoup plus. Avec effet retard cumulé. Les pénaliser au sens de les faire passer au Pénal aussi : depuis des décennies ils « monopolisent » (comme le reste !) quasiment tous les très grands délits !

..

………………………..************************

..

Une liste de délits GIGANTESQUES ?

..

Quand-des-multinationales-s-attaquent-aux-Etats-pour-accroitre-leurs...bénéfices

..

*** - 1) des guerres d’agressions contre les Etats souverains ? Ceci a même un nom – celui de « terrorisme économique » – privation des droits civiques comme de nationalités – au minimum. Avec des ribambelles de dommages et intérêts. Atteintes au droit moral des souverainetés du peuple…etc.

..

http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/03/15/pres-d-un-quart-des-morts-dans-le-monde-decoulent-d-une-cause-liee-a-l-environnement_4882910_1652666.html

..

** 2) - Les crimes à l’environnement tuent. Ils sont criminels – le quart (1/4) des morts sont dus à eux. Donc issus, en majorité, des trop riches…Par exemple, 7 millions de morts par an à a cause de l’air pollué Ce qui est plus que tout autre motif (tabac 6 millions) et doit donc recevoir, au moins, les mêmes dispositifs de préventions et de protections que le tabac. Ce qui n’est pas fait. Et mérite fortes réprobations.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/09/des-pesticides-en-doses-toujours-plus-massives-dans-les-campagnes_4878990_3244.html

..

** 3) - Et dans les campagnes l’épidémie des pesticides agresse violemment la vie. Les plus faibles sont affaiblis d’autant plus vite. Les lobbies tous plus illégaux les uns que les autres imposent la présence de ces poisons. Ils ne sont pas élus : chacune de leurs interventions est donc contraire aux lois de la réPublique. Ce qui devrait être, très sévèrement, pénalisé. Ce sont des délits flagrants. Entre autres, à la Santé Publique.

..

*** 4 ) – Autres délinquances des trop riches ? Voir la vidéo n° 1. Le pillage évidemment illégal du monde. Comment la dégradation des droits de propriété privée DES PAUVRES peut causer une aggravation barbare de la grande pauvreté avec l'exemple du Zimbabwe. C'est le phénomène d'un vol organisé pour prendre aux pauvres afin de donner aux riches. Dans cette vidéo, Robin des bois est incarné en quelque sorte par les États qui pillent la richesse des populations au profit d'une caste dirigeante et des groupes d'intérêts proches du pouvoir.

*** 5) – Fraudes systémiques sur les élections ? A ne pas omettre. Le vote peut conduire à des résultats qui ne correspondent pas aux préférences des électeurs. Le suffrage majoritaire à deux tours, par exemple, peut conduire à l'élection d'un dirigeant politique qui ne serait pas celui choisi dans un système proportionnel. C'est ce qu'on appelle le paradoxe de Condorcet : le système de scrutin majoritaire ne reflète pas les préférences des électeurs. Ce paradoxe de Condorcet est central dans la théorie des choix publics qui sera développée au XXe siècle, et a joué un rôle déterminant pour le théorème d'impossibilité de Kenneth Arrow, qui démontrait l'impossibilité pour la démocratie de représenter et d'agréger correctement les préférences sociales réelles des électeurs. Voir vidéo n° 6. A quoi s’ajoute, cependant – et corrigible par des «handicaps» comme pour les courses - les riches sont surreprésentés. Donc les Assemblées ne représentent pas du tout les pays « réels ». Lorsque plus de 50 % de la population (employés et ouvriers) n’aura que très peu de % (pourcentages), voir du 1 % ! Dans la Constitution, ces gouvernements illégitimes sont nommés les gouvernements des « factieux ». Dans le sens de ne voulant pas respecter (pour eux-mêmes) les lois de la réPublique. Cumulant exagérément, se faisant dynastiques, empilant les privilèges tous illégaux depuis 1789, etc. bref, se conduisant exactement comme ceux que la Révolution a renversé et contre lesquels elle a légiféré des lois …protectrices pour la Nation. Ces lois peuvent être activées dès aujourd’hui ! Par la pénalisation de ces comportements abusifs de droit privé. En réPublique c’est le Droit Public qui domine. Et donc sanctionne.

*** 6 ) …La liste est véritablement… interminable…

..

Dans la poursuite de l’illégale (en réPublique) dépénalisation de tous les crimes économiques (ces crimes économiques qui font que tout va mal) – vient s’ajouter l’exonération d’être poursuivi pour délit d’initié (ce qui va jusqu’à nier, imprudemment, l’existence d’un tel délit). Ce qui nie le fondement même de la théorie financière. L’égal accès de l’information qui CONSTITUE la loi de l’offre et de la demande – bafoué par l’incitation des trop riches à l’être sans limite en « profitant » des informations qu’ils auront…acheté. Donc plus d’information équitablement partagée, donc plus de loi d’offre et de la demande, donc une concurrence non libre et complètement faussée, donc non respect des lois…et surtout de l’égal traitement de tous par la loi. L’anti-loi ne servant plus que comme futile paravent, infondé et non justifiable, pour le « droit » (sic) à la délinquance sociale des trop riches ( !). Monde devenu à 100 % à l’envers ?

Les faits sont établis : C’est… parce que les riches ne sont pas pénalisés que tout va mal. C’en est la cause principale ! Pour la survie même de la société - il nous faut contrecarrer cet état de choses !

..

……………………………..**********************

La Commission Européenne avait fait son putsch des privatisations illégales par des biais juridiques tels

L’établissement d’une concurrence libre et non faussée

..

Et l’égal traitement de tous par la loi

..

A partir de ces mêmes arguments juridiques (et dans le seul but que la société aille bien mieux) – les riches peuvent, enfin, être pénalisés.

..

……………………….Comme ils le…doivent !

..

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<-ANNEXES->>>>>> -

..

Observatoire des inégalites

..

Vu de l’Observatoire des inégalités…

..

L'austérité-le-prix-a-payer-pour-l'évitement-fiscal-des-riches/

..

Cette très juste formulation ? L’austérité n’existe que pour…l’évitement fiscal des riches…

..

Pas d'austerité-des-riches-mais grande austérité-des-pauvres/

..

l’austérité imposée sans eux est un délit des trop riches ? La réponse doit être…oui !

..

pressegauche.org/ lumières sur l'austérité

..

lorsque les riches profitent exagérément de l’Austérité des autres (oui s’enrichissent beaucoup du fait de…l’austérité ) – cela s’appelle comment ? Et ce n’est pas pénalisé en plus ?

..

Des-prisons-trois-étoiles-pour-les-prisonniers-les-plus-riches

..

où est la peine comme apprentissage ? où est la réparation sociale ? de qui ne se moque-ton pas là-dedans ? ah on se moque de tout le monde, en fait !

..

http://www.bertrand-renouvin.fr/la-violence-des-riches/

..

La violence des riches c’est toute une panoplie illégale : l’impunité en fait honteusement partie ! Peines de prison RIDICULES pour les trop riches – ceux qui n’ont pas l’excuse de « ne pas savoir » faute de scolarisation…qui est condamné par des pratiques aussi barbares ? Ils devraient avoir des peines – par comparaison - bien plus lourdes oui ou non ?

..

Le-conseil-constitutionnel-dépénalise-le-délit-d-initié-et-permet-aux-riches-de-s-enrichir-sur-les-informations-qu-ils-possèdent.

...

voire illégales dépénalisations ?

..

………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%

….

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

il y a surtout les pires compagnies qui se quittent plus vite...

il y a surtout les pires compagnies qui se quittent plus vite...

apparemment il y a une direction qui est FAUSSE !

apparemment il y a une direction qui est FAUSSE !

attribution retrouvée...

attribution retrouvée...

Cette vidéo ludique de Learn Liberty nous explique comment la dégradation des droits de propriété privée peut causer une grande pauvreté avec l'exemple du Zimbabwe. C'est le phénomène d'un vol organisé pour prendre aux pauvres afin de donner aux riches. Dans cette vidéo, Robin des bois est incarné en quelque sorte par les États qui pillent la richesse des populations au profit d'une caste dirigeante et des groupes d'intérêt proches du pouvoir.

donc vivre sur le dos des pauvres...pas d'autre description possible !

Les riches volent plus, parce qu'ayant plus d'argent, ils ont la capacité de voler davantage en valeur absolue. Ainsi un riche qui fraude les impôts vole aux pauvres, qui payent leurs impôts, des centaines de milliers d'euros, tandis qu'un pickpocket dans le métro ne volent que 20 ou 30 euros par portefeuille, et donc au total de centaines de fois moins que le riche. Et pourtant, ce n'est pas le riche qu'on trouve en prison. Pourquoi ?

en réPublique il reste illégal d'être trop riche.

ils devraient recevoir des primes pour vie en enfer ?

Dans cette vidéo de Learn Liberty, on explique que le vote peut conduire à des résultats qui ne correspondent pas aux préférences des électeurs. Le suffrage majoritaire à deux tours, par exemple, peut conduire à l'élection d'un dirigeant politique qui ne serait pas celui choisi dans un système proportionnel. C'est ce qu'on appelle le paradoxe de Condorcet : le système de scrutin majoritaire ne reflète pas les préférences des électeurs. Ce paradoxe de Condorcet est central dans la théorie des choix publics qui sera développée au XXe siècle, et a joué un rôle déterminant pour le théorème d'impossibilité de Kenneth Arrow, qui démontrait l'impossibilité pour la démocratie de représenter et d'agréger correctement les préférences sociales réelles des électeurs.

justes paroles - eh oui ! toujours aussi vraies...les riches ne sont que des...assistés non pénalisés !

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article