Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)

97% des transactions en monnaies "officielles" circulent dans les sphères spéculatives et seulement 3 % dans l’économie réelle. Les monnaies locales circulent, elles, à 100 % dans l’économie réelle. Et il n’y a aucune spéculation ni thésaurisation possibles. Ces monnaies locales sont sous-estimées tant pour l’impact sur l’économie réelle. Que sur le sérieux de l’entreprise. En considérant que les spéculateurs représentent, eux, ce qui il y a de moins sérieux dans la société.

..

Nous allons tenter, ici, de remettre tout le monde en face des réalités. Sont recensées à travers le monde environ 5 000 monnaies locales qui circulent parallèlement aux monnaies officielles. En Belgique, on va du RES (né à Louvain) au Toreke (né à Gand) en passant par l’épi (à Meix-devant-Virton) ou le Ropi (à Mons). Chacun a ses objectifs, son territoire, son réseau. Car chaque monnaie locale a son histoire… Ailleurs, on trouvera des Sol, Abeille, Wir, Chiemgauer , C3…etc.

..

De plus, dans l’histoire des siècles les monnaies locales ont toujours été inscrites partout. Et les pouvoirs centraux n’ont jamais manqué de lutter férocement contre elles au motif de « création de fausse monnaie ». Alors que se passe-t-il, aujourd’hui,pour que des mairies, des départements ou des Régions participent pleinement aux mises en place de monnaies locales ou complémentaires ? Le fait que les financiers automatisés, n’ayant plus que des activités compulsives (22 h sur 24 de la « journée financière » ne sont emplis que de l’acte acéphale et absurde de spéculer à la hausse ou à la baisse des prix ! quels exploits !) oui ces financiers hors sol ont abandonné tout rapport autre que prédateur avec la réalité et l’économie réelle. Et que donc ces pouvoirs « locaux » ont admis que les soi-disant « rêveurs et utopistes » sont les seuls « réalistes » actuellement (lorsque les financiers sont des « lunatiques » parasitaires et de vrais fardeaux pour les pays) ! Le réalisme c’est la monnaie locale. Qui ne le comprend pas « plane » vraiment hors sol, en touriste extraterrestre !

Pourquoi ?

** 1) - Le sérieux profond des monnaies locales leur permet de RELOCALISER la monnaie centrale

** 2) De RELOCALISER l’épargne

** 3) et sans doute de RELOCALISER le pouvoir politique.

..

Cet article va visiter toutes ces informations que les médias vendus évitent à tout prix tellement elles en ont peur. Et démontrer l’impact trop dissimulé qu’ont les monnaies locales sur les économies locales. Soit les pays entiers hors capitales !

D’abord, toutes les vraies informations semblent soustraites à la vue des honnêtes citoyens. Les SELs (Système d’Echange Local) sont absolument méconnus. En France, ils datent de plus de 20 ans et ont œuvré sans relâche. Nous avons aidé à l’installation en 1997 « du plus grand SEL de France » où le président s’est fait arrêté sur ordre des servies fiscaux, où il y a eu procès pour « travail au noir » avec d’autres « intimidations », et où nous avons essuyé bien des plâtres de précurseurs. Evidemment, tous les procès ont été gagné : les SELs ne font que des travaux partiels et à des conditions matérielles qu’aucun artisan ne voudrait accepter. Ce n’est pas une fausse monnaie puisque la valeur de sa monnaie ne s’échange pas hors du groupe, etc. Je veux dire que notre expérience est incontournable – mais comme ne sévissent que des loufoqueries fumeuses de Bobos qui volent toujours l’expérience des autres. Mais sans jamais y rien comprendre. Nous devons tout réparer après ces enfants gâtés et égarés. Parce, tout simplement, les SELs remettent fondamentalement en cause tous les concepts économiques de la régression capitaliste I

Dans les SELs, l’argent est généré par la transaction elle-même : c’est donc tout le contraire des abus de pouvoirs…mais, de plus, le secret des SELs est vraiment éblouissant – Créée à partir de rien « cette monnaie de compte » aboutit à ce que seul le Sel sera endetté en tant que regroupement libre. Inscrit en loi 1901. Nous avons nommé cette merveille « un puits sans fond ». A chaque échange il y a toujours plus d’unité de compte, donc Sel prétendu plis « endetté » mais la limite n’existera jamais. Et le SEL sera toujours à moins (-) quelque chose sans que nul n’en soit gêné. Oui comme le Sel c’est tout le monde, à part le fait que l’écriture soit négative (là, nous rencontrons la très grave névrose qu’est l’esprit bourgeois, « si c’est moins, c’est grave »…mais « on s’en fout, c’est une fausse dette, un faux moins grâce auxquels tous les échanges sont…possibles !, oui c’est un miracle, pas moins ») – tout le monde en est…avantagé. Pourquoi ce miracle ? L’argent-dette (« puits sans fond ») ne fonctionne bien que s’il n’y a pas accaparements stériles, thésaurisations, gaspillages avec l’argent des autres (bref, toute la névrose bourgeoise grave !), etc. Conclusion pour l’économie globale : seule la THESAURISATION (s’enrichir sur le dos des autres, en douce et dans leur dos) nuit à toute la société, gangrène tout par l’illégale concupiscence du fric. Là réside l’anti-socialité, les délinquances sur l’argent. Pourquoi ?

..

..

…………………………******************************************

..

Dans le SEL il n’y a que des possibilités d’échanges. Nul ne peut rien entasser des unités de compte. Nul ne peut croire être riche avec ces papiers accumulés. En cas d’abus il est même mis une LIMITE. 10 000 unités de valeur, par exemple, demeurent sur votre compte. Le reste en surplus est distribué à qui…a moins. Et donc nul ne peut être autrement riche QUE D’ECHANGER BEAUCOUP. Les monnaies locales ne s’éveillent à la valeur que s’il y a échanges, trocs, tractations réciproques. Le SEL est donc une économie hyper intelligente, très futée et incroyablement maline – mais surtout propre et très sociable. Une éducation à la vraie citoyenneté. Autant l’anonymat irresponsabilisant de l’argent bancaire aura permis toutes les dérives et les perversions – autant la communauté locale du Sel les aura toutes empêchées. Des régulateurs sont élus pour régler justement tous les abus, qui diminuent rapidement par cette autogestion de la justice sociale. Donc le Sel a entièrement réussi le but initial de l’économie : obtenir le maximum d’échanges sans frottements. A côté, le trop surestimé capitalisme a tout faux sur la théorie et une bonne partie de la pratique (le fait qu’il sévi depuis un certain fait que nous n’avons pas pu encore remplacer toutes ses fonctions usurpées illégalement !).

..

Ainsi - les SELs sont le meilleur modèle d’économie globale saine. Et de plus ses ambitions d’insertions (En Australie les SEL payent une partie de leurs impôts locaux en monnaie de Sels, en Angleterre les Lets ont permis aux mairies et services départementaux de payer les petits travaux des chômeurs en monnaies Sels, etc.) – ont ouvert la voie. Oui - ce qui nous conduit au monnaies locales devenues partenaires INCONTOURNABLES des économies locales. A Toulouse, depuis le 6 mai 2011, la monnaie est gérée, à la fois, par la mairie et une association de citoyens. Les entreprises locales sont devenues dépendantes de ces monnaies. Et il est plus …produit de biens et services qu’avec l’euro !

..

Les vertus des monnaies locales ?

..

***1) de parvenir, bientôt, à empêcher tout placement du moindre argent sur les indignes marchés financiers. Il faut savoir que la finance internationale est dans l’illégalité partout. Nous avons vu que sa « journée financière » est infiniment antisociale et délinquante (la spéculation est un délit). En effet, seulement 2 heures par jour sont consacrées à produire, financer la production et faire les changes entre toutes les devises. Cela est permis parce que tout ce système est accaparé illégalement par une minorité infime. Le reste de la journée elle ne va plus s’occuper du tout de l’économie…réelle. L’illégalité de la création monétaire par les banques privées aboutit à une dette artificielle qui n’est constituée que par…les intérêts composés gigantesques de sommes infimes au…départ. Tout cela dépasse « le monopole » abusif qui est strictement pénalisé dans la société de Droit. Et ne provoque que le chaos sociétal. Les banques privées sont hors la loi.

Les monnaies locales sur lesquelles une taxe tombe si vous ne l’utilisez pas dans le circuit de l’économie locale – outre de vouloir barrer la route aux spéculations financières illégales – font passer, avec toute insertion d’entreprise dans la monnaie locale, des obligations strictes de respect des humains et de protection de la nature. Par le fait que les extraterrestres des capitales ne semblent plus être capables de comprendre : s’il n’a plus de nature qu’hyper polluée il n’y aura plus d’entreprises non plus. Que la nature soit bien en vie précède toute économie réelle. A bas l’économie virtuelle. L’écologie s’implante bien plus localement que par un centralisme antidémocratique !

..

Donc par l’utilisation de toutes les « bandes » dans le billard de l’économie c’est la finance internationale qui risque bien de perdre la partie. Chaque intrant dans une monnaie locale dépose l’équivalent en euros en « épargne locale » qui risque d’être préférée aux banques hyper usurières. Usure qui reste toujours illégale. Cette épargne sert en microcrédits avec zéro intérêt pour tous le défavorisés locaux et le financement des PME-PME que les banques abandonnent si étourdiment. Cela veut dire que PARTOUT, les entreprises, les activités, les pouvoirs locaux, les citoyens ne voient que des intérêts pour eux aux monnaies locales…elles ne leur coûtent rien et leur rapportent (en vie sociale et acquisitions par trocs de biens et services) ENORMEMENT. Y’a plus photo. En Allemagne même (le prétendu centre de l’Europe) les monnaies affichent déjà, ouvertement, qu’elles remplacent l’euro.

..

Quant à l’épargne, stupidement, gangrenée par les banques – avec des intérêts prohibitifs qui ne va pas préférer transférer son épargne en local ? Et délaisser ces circuits monopolistiques des enrichissements dissymétriques, antisociaux et inutiles à la majorité de la population ? L’illégalité des banques centrales, nourries par les impôts, et qui ne servent plus que les banques…privées. Elles aussi subventionnées par les impôts a sauté aux yeux de la plupart. La persistante question par quoi remplacer vient de trouver une réponse pertinente. 85 % de la monnaie qui existe est exclusivement de la « monnaie de crédit ». Les billets et pièces de monnaie représentent 15 %. Et 97 % de toutes les transactions financières sont exclusivement celles des marchés financiers ENNEMIS. Cette virtualisation (monnaie scripturaire créée de toute pièce sur une ligne informatique et argent virtuel des marchés) sont la très grande faiblesse de ceux qui ont quitté tout réel. Dès que localement ils sont remplacés…réellement…ils ne vont plus comprendre ! Admirons, à côté, l’élégance et la supériorité de la « monnaie de crédit » des Sels rebaptisée monnaie de compte pour un « puits sans fond » qui ne compte pas !!!

..

Il suffit de tout relocaliser et leur prétendu pouvoir politique ne sera plus que virtuel. Ce qu’il fallait : remplacer concrètement cet existant et virer, sans même l’acte de virer, ces superflus parasites. Les politiciens centraux sont tous dans l’illégalité puisque élus par une minorité de la population adulte totale. Ils ne représentent personne et n’ont aucune légitimité à légiférer sur aucune loi. Il ne faut plus élire ces ennemis identifiés. Ne plus voter mais, plutôt, être à fond dans les monnaies locales : ces billets de monnaies locales vont être les bulletins de vote qui vont éteindre l’illégalité centraliste.

..

Nous pouvons dire que, historiquement,

..

……………………………c’est l‘intelligence rusée des Sels qui aura permis cela !

..

..

………………………………..%%%%%%%%%%%%%%%

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>- ANNEXES - <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Les-monnaies-locales-au-service-de-la-transition-écologique

..

Les monnaies locales possèdent infiniment de pouvoir persuasif écologiste que toute autre : vous voulez entrer dans l’économe locale suivez le respect des règles. Puisque l‘écologie ne peut être élective (impossibilité de voter pour de prétendus écologistes) mais existentielle (que les convictions et comportements viennent spontanément de chaque humain) – toute « contrainte » par la loi ne peut que faire perdre les convictions : l’écologie est naturelle donc spontanée !

..

Monnaies-locales-on-voit-les-premiers-effets-réels-sur-l'économie-locale

..

En prévision du volet (2)

En-complément-de-l'euro-les-monnaies-locales-séduisent-de-plus-en-plus

..

vue du point de vue des Conseils Régionaux.

..

Rapport_monnaies_locales_complémentaires (gouvernement)

...

La vision officielle – cet œil glacé est aussi celui de la majorité des prétendus contemporains qui battent les records d’indifférences mais sont les « grands perdants » – ils n’ont plus que les réactions exagérées pour leur petits mois – mais qui va les défendre si tout le monde est comme eux ?


Les plus anciennes traces de monnaies complémentaires remontent au temps des pharaons. Historiquement, les monnaies locales surpassent donc toute l’Histoire de France !

…………………………….*******************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

….. Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)
Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)
L'argent centralisé peut m'offrir un peu de bonheur - oui, pendant ce temps, il plonge pour cela d'autre humains dans le malheur.

L'argent centralisé peut m'offrir un peu de bonheur - oui, pendant ce temps, il plonge pour cela d'autre humains dans le malheur.

Pourquoi les Sels ont sauvé les argentins ?

Pourquoi les Sels ont sauvé les argentins ?

Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)
Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)
Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)
Comment les monnaies locales peuvent tout changer ? (1)

monnaie Régionale

monnaie mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article