Réconciliation internationale

Publié le par imagiter.over-blog.com

Réconciliation internationale

Faudra-t-il tout inventer ? A croire que tout le monde fuit les actes sérieux qui comptent réellement ? N’y a-t-il pas tellement de problèmes urgents à résoudre et rapidement ? Et que donc l’union complète devient le meilleur atout afin d’y parvenir ? Et qui s’y oppose en fait ? Les U.S.A. et leur immature indépendantisme mondial ? Les multinationales et les financiers dits inter-nationaux (entre les nations) et, fondamentalement, personne d’autres ? Et bien, dans une période transitoire d’Humanisation du Monde… plaçons-les sous tutelle ? Ils retrouveront la place…qui leur revient, après ! Question de mémoire ! Faut le temps que cela revienne.

..

Tous les mots des solutions réelles, concrètes et à notre portée sont…effacés des vocabulaires des médias mercenaires (qui vendent de l’information – donc qui rendent toute information fausse puisqu’elle ne sera « que » celle du plus offrant d’argent sale – dispositif imbécile qui fait que tout le monde soit…perdant !). Donc, des nombreux esprits se disent mais c’est quoi cette « réconciliation » - (dont il n’est jamais parlé) ? Encore de la guimauve à l’eau de rose ? Pas du tout. C’est très énergique et ferme sur ses positions. Tellement plus légitimes que de nombreuses autres. Réconcilier c’est archi réaliste – puisque cela…a déjà existé (donc c’est toujours…encore possible !). Si nous nous réconcilions c’est que nous nous sommes déjà conciliés. Cela ne naît pas de rien. Cela a déjà été vécu. Mais c’est quoi concilier ? Basta. Synonymes de concilier. Oui de ces chaleurs humaines qui désirent tant nous réconcilier, donc concilier .Comment concilient-ils ? Ils rapprochent, réunissent, raccommodent, accordent, allient. Travaux de force, œuvres de tissages, impacts thérapeutiques, etc. Cela a tout l’air du très lourd et du solide comme la solidarité (le modèle du plus de solidité).

Dans ce monde sans vérité facilement visible et palpable, c’est à la passion de quelques uns que nous nous remettons. Si la vérité ne nous est pas offerte qu’au moins nous arrivions à croiser quelques êtres en qui elle brûle. Qui ont un feu intérieur. Quelque chose qui réchauffe. Une flagrante chaleur humaine. Qui ne sont plus dans la grisaille pluvieuse et glacée des permanents velléitaires. Sans chaleur, sans feu, sans danse intérieure, sans joie spontanée, oui sans bonheur que l’on voudrait partager. Partout et jusqu’au bout du monde. Ce sont ces êtres que, dans l’égarement actuel de la société, nous sommes plutôt prêts à suivre ! C’est qu’ils ont le rêve si réaliste de la réconciliation internationale qui n’a rien à voir avec de l’eau de rose gnangnan. Oui, au lieu, de demeurer encore mécanisés dans les sempiternels actes manqués de fin d’année (faire des montagnes de vœux et …oublier, étourdiment, de les concrétiser !) – elles/ ils propagent, le plus réalistement de l’univers, la vraie chaleur humaine. vVvoyons comment ?

 

……………………….*******************************************

« Ils quittent leur terre et leur vie chargée de souvenirs et d’affections. Souvent contraints ou forcés, la peur au ventre, le cœur déchiré, ils fuient une guerre, une invasion, une famine, une sécheresse. Ils quittent les leurs et abandonnent tout sans savoir si un jour ils reviendront, animés par un espoir fou et la rage de survivre.

Mais pour ces désespérés, après l’horreur vient le cauchemar. Ils sont maintenant de nulle part. Ils sont de trop et dérangent l’ancienne Europe conquérante qui vieillit si mal et admet trop difficilement qu’elle n’est pas étrangère à la tragédie. Toujours plus confite dans ses puérilités.

Après les stigmates de la colonisation, l’Afrique est maintenant un champ d’expériences et de commerces d’armes aux profits juteux. Si la terre ne produit rien ou n’est pas un lieu éco-militaro-stratégique, ses habitants ne sont définitivement plus rien ; pas de chance pour eux d’être nés là-bas ! Si elle dévoile un sous-sol aux richesses jusqu’alors insoupçonnées (comme le coltan en République démocratique du Congo par exemple), les commerciaux faussement bienveillants réapparaissent, soudoient leurs domestiques de toujours et exploitent maintenant le sous-sol après avoir exploité ceux qui vivaient à la surface, créant, au milieu du chaos, des oasis lucratives bien illégalement protégées. Vivant toujours plus dans l’outrance flagrante. Toujours plus coupables et jamais punis ! Leur argent ne fait que du mal, il devrait, thérapeutiquement, leur être retiré des mains.

Pratiques de la réconciliation-internationale

A 8 000 kilomètres de là, les descendants de leurs aïeux immigrés par la force, sont touchés par un ouragan. On a enterré récemment plus de 1 000 êtres humains à Haïti, mais l’on ne dit pas que comme lors du tremblement de terre de 2010, on aurait pu diminuer une grande partie du nombre de victimes grâce à la technologie connue de tous les pays. Il y a bien longtemps que l’île est laissée à l’abandon mais il n’en fut pas toujours ainsi : 100 000 indiens vivaient à Haïti lorsque l’île fut découverte en 1492. En quelques décennies ils furent quasiment tous exterminés. Ce qui n’est tout de même pas un acte de haute civilisation. On manqua alors de bras pour exploiter l’or, le bois, le café, le coton et le cacao, en abondance sur l’île. Entre 1750 et 1790, les Espagnols, puis les Français, arrachent alors de leur terre 16 millions d’esclaves africains et les amènent de force par bateau sur l’île pour en faire une main-d’œuvre au coût dérisoire. Beaucoup d’entre eux meurent durant la traversée (l’histoire se répète). Les violences, les maladies infectieuses, les maltraitances et les guerres successives, font le reste. Il n’en reste que 400 000 sur les 16 millions lorsque Haïti obtint son indépendance en 1804. Ce qui ne doit tout de même pas être un acte de haute civilisation que de gaspiller tant de vies sacrées - de 16 millions à 400 000 c’est même de l’incompétence radicale, donc de l’inhumanité ahurie qui devrait accepter d’apprendre enfin. Ensuite et depuis ? Le pays est la proie des guerres, des dictatures et coups d’Etat successifs, entrecoupés de catastrophes naturelles.

Décidément, les anciennes colonies ont du mal à se relever. Ne serait-ce pas parce que les mêmes bottes incivilisées cherchent à les écraser encore et toujours ? Mais très sournoisement, cette fois. Comment les pays d’Europe peuvent-ils rendre leur butin et réparer leurs atrocités ?

Il est encore permis de rêver.

Imaginez que l’on assiste à un élan fantastique de générosité ; que des êtres humains conscients décident de prendre en main le destin de la planète, écartant ceux qui ne pensent et n’agissent que pour eux.

Imaginez que de partout, du monde parvenu, des femmes et des hommes décident de faire le chemin inverse de celui emprunté par les immigrés et réfugiés et qu’ils se rendent en masse dans tous ces pays détruits pour y créer l’avenir, de façon désintéressée ; pour y construire des écoles, des logements, des routes, des hôpitaux, des industries, avec leur enthousiasme et leur savoir-faire, défiant l’histoire.

Imaginez que des organismes internationaux, des entreprises et des Etats, s’ajoutent à ce mouvement de réhabilitation et décident d’appuyer cette vague d’espoir et d’aider les volontaires en continuant, par exemple, à payer le chômage d’ici pour aller aider là-bas, en finançant des experts de tous les corps de métier pour aller y enseigner leur savoir, en mobilisant les soldats pour les mettre maintenant au service de la vie et non plus de la mort, en incitant les retraités encore vaillants à s’y rendre pour y transmettre leur expérience, en offrant la logistique et des moyens pour construire, de façon absolument désintéressée, pas pour investir, pas pour faire du profit, mais pour relever les pays laissés à la traîne. Gageons qu’en définitive tous y gagneraient : l’Europe reprendrait son souffle et sa dignité et le peuple d’Afrique sortirait de l’asphyxie.

Imaginez que ceux qui, venus en chaloupe de misère, réembarquent pour retrouver leur pays maintenant promis à une vie décente ; qu’ils commencent à nouveau à espérer sur leur sol natal et qu’ils retrouvent leurs frères et prennent maintenant en mains leurs biens, leur terre, leur pays, leur continent, aidés par ces êtres humains venus d’ailleurs, non pas pour prendre ni pour dicter un modèle de société ou inculquer leurs croyances, mais pour produire une grande réconciliation et réhabilitation historique.

Imaginez que l’on décide de mettre le cap ensemble vers une nation humaine universelle, faite de réconciliation, d’équité, de solidarité, d’humanité, de paix et d’avenir. Cette nation humaine universelle n’est envisageable que si tous les peuples, toutes les cultures, se dirigent vers un même plan d’égalité humaine, car comme le disait le père Jean-Bertrand Aristide, élu président d’Haïti fin 1990 et renversé par les militaires en 1991 :

………..« Tout moun sé moun », « Un homme est un homme ».

Philippe Moal, Auteur de Violence, conscience, non-violence, (oct. 2016). Texte tiré du Dossier « Haïti, l’espoir démocratique », LES RAISONS DE L’IRE N° 8, juin 1996.

..

……………………………************************

Un chercheur à l’IFRI, auteur de “Repentance et réconciliation" et de "la Géopolitique pour les Nuls" nous explique (à la radio) comment fonctionne la réconciliation.

Tout-un-monde/audio/réconciliation-internationale-comment-cela-marche?

La réconciliation internationale

Les conflits interétatiques ont traditionnellement trouvé leur résolution dans les mécanismes traditionnels du droit international (traité de paix, arbitrages….). L’histoire montre que l’existence de ces traités, en l’absence d’une réconciliation des peuples, n’entraînait que rarement une paix durable, elle était une trêve entre deux guerres. L’entre deux guerres (1918-1940) devrait plutôt être qualifié d’avant-guerre que d’après-guerre. La durabilité de la paix était alors due soit à la pérennité d’un équilibre des puissances (Congrès de Vienne) soit à la persistance de la force du vainqueur (pax romana). La réconciliation internationale a aussi longtemps consisté en un retournement d’alliance qui faisait que deux ennemis d’hier se rapprochaient pour en combattre un troisième (Alexandre le Grand se réconcilie avec Athènes pour conquérir la Perse).

La réconciliation internationale actuelle est d’une autre nature puisque, comme le rappelait Joseph Maïla, elle vise non au règlement du conflit mais à son dépassement pour aboutir à une paix durable. » Enfin l’immense réalisme adulte qui sait que la paix c’est toujours « mieux » que la guerre. Et que parlementer c’est le parlement de la démocratie directe. Que les pourparlers de paix c’est pour parler toujours de Paix en s’y…éternisant. Aussi simple. Réconcilier joint les deux puissances colossales de concilier et de-réconcilier (faire en mieux ce que les conciliations ont déjà réussi) !

Que-peuvent-faire-les-politiques-carriéristes et corporatifs si crispés sur leurs droits (non)- acquis (légitimement) ?

..

Non-à-l'Europe-des-portes-closes !

Comme l’ont montré les discussions sur le traité de libre-échange avec le Canada, l’Union européenne prend ses décisions sans en passer par une discussion ouverte. Cela doit changer, explique le philosophe. Les réconciliations sont celles des peuples non celles des trahisons de leurs prétendus dirigeants. Mais qui ne représentent personne.

Sciencespo-bibliothèque//réconciliation.pdf

 

Sciences Po : diplomaties des réconciliations ! Parcourons tous ces actes manqués !

 

..

Pour-les-populistes-la-participation-du-peuple-n'est-même-pas-souhaitable,

...oui et pour les 2 partis plus que discrédités les ex-socialises et les sûrement-pas-Républicains ? "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir"…pas de démagogie à part chez eux ! Les populismes sont donc des appellations fausses de petit-bourgeois qui veulent se faire passer pour de grands bourgeois !

…………………..*********************************************************..

Nous connaissons désormais le secret de la chaleur humaine. Mais chuuuut, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il s’agit de la réconciliation des peuples par eux-mêmes sans que nul ne viennent s’immiscer. Sans que le hideux argent cupide viennent, sans cesse, mettre de l’huile sur le feu (des millions d’exemples existent – les plus nombreux restent ceux qui ont créé artificiellement, de toutes pièces, la Yougoslavie déchirée ! Apprenons donc sur le réel pas sur des discours creux hors sol et qui détestent l’épreuve…des faits !).

N’en disons rien, faisons-le et sans cesse propageons la chaleur humaine. Jusqu’à ce que les minables et sordides au pouvoir soient encerclés et soient si vite, enfin, remplacés !

..

....………(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Réconciliation internationale
c'est là que les réconciliations doivent commencer, pas dans la lune...

c'est là que les réconciliations doivent commencer, pas dans la lune...

Réconciliation internationale
les fauteurs de troubles et de divisions inventent toujours plus de traitements discriminatoires – qu’ils cessent et tout peut, enfin, entrer dans les tissages et métissages qui concilient  et réconcilient.

les fauteurs de troubles et de divisions inventent toujours plus de traitements discriminatoires – qu’ils cessent et tout peut, enfin, entrer dans les tissages et métissages qui concilient et réconcilient.

https://www.justiceinternationale-chaire.ulaval.ca/sites/cdiph.ulaval.ca/files/bandeau_forum.png

La Clinique de droit international pénal et humanitaire et la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux ...

Réconciliation internationale
arts de réconciliation des autochtones (seuls les Blancs ne sont jamais autochtones – ils sont donc de nulle part ?).

arts de réconciliation des autochtones (seuls les Blancs ne sont jamais autochtones – ils sont donc de nulle part ?).

la vraie psychologie c’est de comprendre celle des autres – non, d’imposer son monologue narcissique…

la vraie psychologie c’est de comprendre celle des autres – non, d’imposer son monologue narcissique…

Réconciliation internationale

Réconciliation : les footballeurs internationaux s'engagent dans le processus. Pas encore ceux qui « se croient » internationaux parce que surmédiatisés mais faut voir où ?

espoir – s’appeler espoir, être orphelin et dans la rue… cela signifie beaucoup !

chanter comme la Terre peut y répondre…

qui empêche les réconciliations internationales ? Oui le $ ! Plus d’acheteurs spontanés de $.... les chinois sont donc… obligés d’acheter des $ dont personne ne veut. Ce qui incite encore les enfants attardés ( nommés étasuniens) à rester toujours plus puérils ! Dans leur propre pays ennemi …tout est fait pour que les étasuniens n’épargnent jamais, ne le puissent jamais. Dès qu’ils épargnent le Trésor désépargne. Donc libertés aux USA = zéro ! Chère chaleur humaine, dis-nous si tout ceci est vraiment légal ?

nous sommes ce que nous faisons pour les dialogues globaux - chacune de nos paroles change ou non le monde !

mon futur est définivement entre tes mains...la longue chaîne humaine !

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

voyance gratuite mail 27/12/2016 16:31

je passe en coup de vent pour te souhaité une bonne fin de journée gros bisous

Rosa Carmon 23/12/2016 09:21

Pourquoi cette volonté de "se réconcilier" à tout prix? Il y a hélas dans notre monde des choses inconciliables et il va falloir apprendre à leur dire "non".