Au fur du fur, la fureur ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Au fur du fur, la fureur ?

Tel un furet, au fur et mesure, devient la fureur ? Fourrure est la fureur, big furs. C’est, précisément, dans la mesure où la fureur, au fur et à mesure – enfle, pousse, croît ? Se répand ? Gronde et, grande, grandit.

Pas foutus d’être foutus, nous nous foutons en l’air tout seul ? Toujours plus loin que nous sommes, maintenant, de l’original, ce qui aurait faire de nous des originalités biologiques ! Chacun-e plus unique que les autres qui, eux non plus, ne restent pas en reste ! Et la préhistoire demeure notre futur antérieur. Le point même, qu’aujourd’hui oui, nous devons surpasser afin de changer complètement notre structuration mentale. Donc affective, émotionnelle et sensitive. Bref, le cours de nos pensées en sera absolument transmuté. Des pionniers sont passés par là : l’inquiétude n’est pas d’essayer, mais bien de ne rien tenter ! Et, de large préférence, de la manière la plus unitaire, unifiante du ensemble tout semble tellement mieux fonctionner !

Ne rien tenter ? Y survivrons-nous ? Et dans quel état ? Là n’est pas la vraie question. Tout utilitarisme nous dessert, nous ne pouvons être – à la fois - l’outil et l’utilisateur transformé. La culture générale nous sauve à chaque fois. Et les escroqueries comme le fonctionnalisme, le behaviorisme ou l’individualisme méthodologique, etc. nous égarent complètement. Ainsi – un détour vers la santé mentale par la théorie se montre-t-il très nécessaire ? Oui ? ** – notre cerveau actuel nous était très amical et d’appui intégral durant la…préhistoire. En 2017, il nous est, souvent, fardeaux, labyrinthes, tromperies et leurres en tous genres. C’est qu’il était, ce fonctionnement mental, très adapté à un environnement précis. Cet environnement n’existe plus. Comme quoi ? Suivre son seul intérêt c’est devenir son propre et pire ennemi. La pensée bourgeoise est une non-pensée : elle est, d’ailleurs, la seule à se montrer minée par un orgueil…monstrueux. Même face à des résultats désastreux ? Surtout en face de résultats désastreux. ** – En nous – lorsque le cœur et les sentiments guident la pensée - nous pouvons nous transformer salutairement. Et notre cerveau sait changer lorsqu’il est 1) – motivé (et quoi de mieux qu’un « mouvement collectif » pour être motivé ?)…2) - qu’il se déplie et déploie dans la créativité …3) – et que tous ces résultats, probants comme la probité, sont le plus largement diffusés…Nous sommes 70 % à avoir, au moins, le fort désir de changer ensemble (donc de ne plus faire…représenter pour cela !). A chaque fois que nous croisons un humain, souvenons-en !  (70 % c’est la bonne nouvelle des élections dernières qui a dévoilé à peine 1/3 de la population d’accord avec le système ! ils ne résisterons jamais au moindre élan !)…

Oui, quoi qu’il arrive, c’est que nous sommes tant brassés par d’illimités ensembles (ce que nie, bestialement, l’individualisme méthodologique), nous sommes déstructuré bénéfiquement par…l’invisible (l’inconscient collectif demeure si prégnant en nous), nous sommes sculptés par les immensités (le réduit non aéré de l’égoïsme individuel reste une prison si peu accueillante), etc. Et alors ? Alors ?

Nous devons persister à vivre une transformation complète de nos facultés mentales et spirituelles. Intellectuelles aussi. Servie par un usage neuf des sens si sensés, des sentiments, des émotions dirigées (avec le métier à tisser des goûts et des couleurs). Oui les neurones miroirs et l’empathie. Le développent de nos  synesthésies. Etc. Bref, tous ces alliés qui peuvent nous envoler vers le grand saut quantique. Notons que certain-e-s l’ont déjà fait et qu’ils vivent déjà dans la nouvelle civilisation. Ils s’en portent tellement mieux et leur transformation n’aura pas coûtée un centime, que, vrai, ceux-ci ou celles-là sont des modèles devenus persistants (impossible d’imaginer un monde…sans eux !)…D’autant plus que, autour de 30 %, à peine (de la population adulte totale), pensent encore rester dans ce système plus qu’infantile…de consommation obligatoire. Vous vous rendez compte, ma pov‘ dame, quels arriérés. Ils n’ont même pas quitté les cavernes d’égoïsmes pour la conscience resplendissante et l’existentiel hyper créatif. Quels échecs de vie. Et ils osent vouloir diriger la planètre. Que non, que non. A la place,  retour à leur seule nursery !

……………………..**********************************************

Au fur du fur, la fureur ? Tel un furet, au fur et mesure, devient fureur ? Fourrure est la fureur, big furs. C’est, précisément, dans la mesure où la fureur, au fur et à mesure – enfle, pousse, croît ? Jusqu’où, pourquoi, comment ? Voyons d’un peu plus près….Passionnément excessif violence : Fureurs !

 

** 1 - colère, rage, acharnement, emportement, frénésie, furie, impétuosité  

** 2 – mouvement, effervescence, ardeur, démesure, fougue  
[antonyme]   mesure, froideur  

** 3 -   acharnement, emportement, ardeur, passion, délire, trouble, fanatisme

[antonyme]   tiédeur, apathie, inertie  (source…Wikipédia

 

 (Familier) Exciter, dans le public, un grand empressement, une vive curiosité, en parlant d’une personne ou d’une chose qui est fort en vogue …Et vogue la galère. Il y a un côté si extrêmement positif dans fureur : mais qui tourne en rond, mais qui n’avance pas, mais qui reste sans projet collectif, sans mouvement mouvementé…oui la fureur pour les idées qui peuvent changer le monde, oui la fureur de se savoir si nombreux à le désirer que les inhibitions d’agir tombent toutes, oui la fureur de vouloir une nouvelle civilisation ardente où le cœur sait si bien guider les concepts constructifs et les vrais partages !

 

·  “Dans cet univers plein de bruit et de fureur, c'est le bruit des uns qui provoque la fureur des autres.”…. de Antoine Blondin / Quat'saisons

 

·  “On apprend plus d'un bon savant en fureur que de vingt tâcherons lucides et laborieux.”

de Rudyard Kipling / Souvenirs

 

·  “Celui qui met un frein à la fureur des flots  /  Sait aussi des méchants arrêter les complots.”… de Jean Racine / Athalie

 

>>>> *** “Une des premières choses de l’homme, c’est sa fureur pour la nouveauté, deux grands mobiles font agir les hommes ; la peur et la nouveauté. ”…de Nicolas Machiavel / Le Prince .

………………….................*******************************

Nous trouvant dans la forge des civilisations, nous rejoignons, ensuite, ce furet fureteur qui précède, ainsi, l’humain dans la salutaire cure que représente la curiosité pour tout. Donc le goût, donc l’attention et donc l’amour de tout ! Ce furet de la fureur de le vivre entièrement !

Furax furia furoncle furtif…se déroulent ces fur et au fur du fur de la mesure !

Furtif  (du latin furtum, vol, avec la racine « fur » voleur, voleur de fourrures (furs) pour commencer…étymologie, aussi de furet !))…Furole le feu follet devient le jeu volé.

Furor folie égarement …fureur n’est donc pas que furor…mais force créatrice inventive, émancipatrice, libératrice !

Au fur et à mesure du fur – nous quittons la…fureur…et la laissons aux pouvoirs, ces archi grands perdants qui se leurrent tant à croire que quoi que ce soit puisse être imposé, forcé, ordonné, contraint au PLUS GRAND NOMBRE sans que ne s’inversent leurs inversions…ce sont eux les inversés, les tout faux, les déviants, les marginaux, les minoritaires…abusifs ! Empêtrés dans leurs hurlements impuissants…de Trump à tous les autres, de triste mémoire…

…ce qui n’aura eu qu’un temps (qu’un fur !), pour eux, archi perdant, devient leur éternité…

Tel un furetant furet, au fur et mesure, devient fureur ? C’est, précisément, dans la mesure où la fureur, au fur et à mesure – enfle, pousse, croît ? Se répand ? Gronde et, grande, grandit…

  …………………qu’elle nous quitte définitivement (trop collée au vieux monde !) !

 

…….......…(à suivre)

………………………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

Au fur du fur, la fureur ?
Au fur du fur, la fureur ?
Au fur du fur, la fureur ?
Au fur du fur, la fureur ?
il se trompe de cordon ombilical ?

il se trompe de cordon ombilical ?

Au fur du fur, la fureur ?
Racisme ? Juste un déni de la réalité qui rétrécit tant les cerveaux...

Racisme ? Juste un déni de la réalité qui rétrécit tant les cerveaux...

Au fur du fur, la fureur ?
Au fur du fur, la fureur ?

Au fur du fur, la fureur ?

Au fur du fur, la fureur ?
Tempête intempestive. Temps tempétueux et impétueux….

Tempête intempestive. Temps tempétueux et impétueux….

furs de fourrures….

furs de fourrures….

le mensonge hyper cynique ? Comme les Apaches ont toutes les bonnes raisons d’être en fureur – il est tenté de transformer leur juste fureur en …malsain fléau. Las ! C'était encore mieux les célébrer...

le mensonge hyper cynique ? Comme les Apaches ont toutes les bonnes raisons d’être en fureur – il est tenté de transformer leur juste fureur en …malsain fléau. Las ! C'était encore mieux les célébrer...

Et donc ?. A tous les voleurs puérils de bonus et dividendes imméritées, vos carottes vont être lattées !

Et donc ?. A tous les voleurs puérils de bonus et dividendes imméritées, vos carottes vont être lattées !

Au fur du fur, la fureur ?
c’est l’illégalité flagrante de la Bourse qui rend si furieux….

c’est l’illégalité flagrante de la Bourse qui rend si furieux….

fureur de douleur

Un espiègle et adorable renard roux qui furète une fois la nuit tombée. Et se voit pris au piège photo de la lumière infrarouge

le bruit et la fureur de Faulkner impossible de restituer dans un film

Quand tu joues trop bien de la guitare aussi grosse que toi

Interview d'Ivan Erhel - Journaliste porte parole de Sputnik France

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article