Les fêtes ne leur appartiennent pas (2/2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)

A moins de se laisser phagocyter par le commerce et de ressembler à un arbre de noël (comme sur la photo), ce qui ne semble d’ailleurs nullement enchanter les porteurs de symboles – il demeure bien plus honnête de rester ces non-consommateurs montrés de doigts, que d’avoir accepté de monter dans une telle galère. Et donc de la soutenir tels des complices non-consentants…C’est qu’il n’y a pas « d’offre alternative » dit un tribunal au sujet des marchés de noël…Que donc la soi-disant concurrence capitaliste refuse toute concurrence. Réelle…Que la « sienne » peut exister : il suffit qu’ils se disent en concurrence et tous les monopoles peuvent donc perdurer. Sauf que leurs montages semblent toujours plus vite percés à jour ? Plus rien ne semble donc réussir au ridicule libéralisme en perdition ?

Nous vivons aussi un noël « que » commercial sans alternative (qui dit en filigrane « soit tu achètes et achètes aveuglément soit tu es un salaud sans cœur » - faut pas exagérer tout de même…mais ce sont eux, oui eux, les excessifs exagérateurs. C’est que noël est leur rente à vie : et les cadeaux ainsi très forcés (comme les travaux) il n’y a qu’eux qui les reçoivent et perçoivent. Nous, naïfs spectateurs, nous nous faisons juste faire les poches. Donc nous vivons ces jours d’intenses et d’indécents harcèlements (il faudra bien que cela se sache)…et ce n’est pas nous les salauds et ce n’est pas nous qui n’avons pas de cœur. Oui ? L’essentiel est encore oublié (avec le capitalisme quasiment tout est omis sauf leur mono-maniaquerie !). Qui est ne pas oublier les oubliés de ce trop vil système. Et de n’offrir des vœux qu’à celles et ceux qui n’en reçoivent pas (« t’as pas d’argent, t’as pas le droit aux vœux », crachent les trop vils du marketing qui la font surtout à la leçon de morale (qu’ils refusent d’appliquer à leur propre désastre anti-éthique !). Nous retrouvons ces non oubliés et ces qui méritent infiniment plus de vœux plus loin. Après le sain périple de la « raison qui revient » !

………………………..*****************************************

/articles-florilèges-de-no-a-no-ël-:-4-textes-qui-en-disent-long

NOël n’existe plus que pour le commerce ? Les bases spirituelle, sociétale, philosophique, humaine, etc. – où sont-elles ? Le commerce séquestre entièrement NOël …il a tout, illégitimement, kidnappé… que sera donc un monde avec un OUIël, le très exact opposé de nos aujourd’hui ?

Le-museum-ice-cream-vrai-faux-musée-de-la-génération-selfie

Le marketing de la nausée fait tout afin de glorifier les selfishs (les monstres égoïstes) et donc leurs selfies (traduisible en français en « tout pour moi », le que pour moi affleurant tellement fort dans le mot). Et donc ces fêtes (que pour qui encaisse le montant de « nos » dépenses, en fait) doivent se vivre dans …l’écœurement. Trop manger trop boire et dans le désordre corporel le plus intégral – car il devient insupportable de devenir trop complices des vils capitalistes. S’abasourdir donc – perdre conscience et sensibilité, c’est donc cela « leurs » fêtes ? Les nôtres ce sont Haut les cœurs, restons lucides et translucides… L’avantage de ce lien est que vous pouvez être écœuré-e-s sans passer par la case trop de bouffe qui lamine le corps gavé pavé… dégoût de toutes les sensations au bout. Est-ce bien sensé ? Drôles de fêtes si « imposées » (après, au moins 2 mois de harcèlements permanents pour faire crépiter sa monnaie au consommateur représente une taxe très féodale sur nous…) où nous devons faire payer nos corps de fardeaux de lassitude. Un OUIël  tout de respect et de libre choix ne se permettra jamais cela. Les débordements des abusifs seraient clos ? Et plus de titres (omis) dans les médias genre « Les honnêtes citoyens ont encore été pris d’assaut par la cupidité commerciale ». Ceci étant les vrais faits et non les fake news que nous déversent sans cesse les médias d’argent sale…

……………………….***********************************************************

Donc l’offre alternative existe bien (vraie information !) ? La nôtre – la Fête sociale permanente. Oui ? Tous les jours, pas un jour sans fêtes sociales. La société si heureuse de vivre en société, de vivre ensembles avec tout le monde… pas de jours privilégiés (donc les commerces perdent leurs prises-à-rentes) puisque TOUS les jours c’est la Fête…la grande, la définitive. Le programme même de la fondation de l’Humanité (qui n’existe toujours pas puisqu’elle n’est pas suffisamment INCARNÉE !). Quel gigantesque programme avec tous ces vastes sentiments…d’humanité à partager ! Oui c’est possible, complètement possible. La preuve ?

La-Fête-mondiale-permanente

Pourquoi attendre l’autorisation de la société pour faire la fête ? En rang et on obéit tous pareils, c’est cela ? Nul ne peut rien contre vous, si la fête c’est dans la tête…de toute façon, le sommet du réalisme c’est la fête c’est dans la tête…rien de plus concret, de plus pratique…digne de personnes ayant les pieds bien sur terre…vrai ou faux ? Qui est donc les véridiques raisonnables, le capitalisme toujours plus irrationnel, déréglé, bafouillant toujours plus d’absurdités, détruisant la planète en osant qu’il ne la détruit pas ou nous – qu’aucun noël commercial n’a pu faire baisser la garde. Pas de trêves avec ceux qui ne mettent jamais leurs cupidités anti-humaines sur le mode « pause ». Vigilance absolue envers les « vrais » ennemis de l’Humanité (par exemple, les mêmes qui profitent » sans dignité de qui voudrait « croire » à NOël…Un OUIël leur conviendrait tellement mieux !)…Comment le savons-nous ?

Un-motif-est-nécessaire-pour-la-Fête-?

L'unanimité à imiter les gestes de la fête – prouve que la possibilité d'une unité afin de changer complètement de style de vie et de mentalité ne se bute pas sur des problèmes d'organisations, d'obstacles de matériels ou de difficultés techniques. Tout est paré !!! Rien ne s'oppose à un grand changement collectif (se préparer pour une fête est aussi compliqué que de se préparer à changer les lois !) sinon les mauvaises volontés contraires…

……………………….***********************************

Celles qui monnayent, par exemple, leurs vœux. En privent les démunis (démunis par qui, d’ailleurs, sinon leurs…employeurs ?) et ne les déversent que (comme la farce des « indulgences » du catholicisme (t’as de l’argent vil, tu « rachètes » tous tes pêchés et, donc,…tu peux recommencer – quel fond d’immoralité complète chez ceux qui nous donnent tant de leçons de morale)…nous faisons l’inverse :

>>> - sevrons de vœux (de votum voter) tous les traîtres à l’Humanité qui doit naître, aux fausses élites, aux voleurs trop riches de l’argent des autres, à tous celles ou ceux « trop vantés » par les médias d’argent, le privé avide privé de vœux eh oui…

>>> - offrons ce qui demeure seul sain dans ces jours de désastres consommatoires nos sentiments à tous les nécessiteux des nécessités premières (si indignement dévalisées par le capitalisme si… anti-concurrentiel, sans « offres alternatives »…). Ainsi, n’ayant pas le corps lourd de trop de nourriture pour s’assourdir, ne rien entendre –nous avons libérer du temps pour penser à toutes les solitudes. Qui nous sont cachées…Une anecdote ? L’association d’aides aux détresses avait fait une campagne oui-ël « J’ai mal à leur solitude » où, après d’âpress démarches, nous avions pu intégrer une journaliste radio au principe : tout humain seul-e pouvait venir au local. Ou nous téléphoner ou nous faire envoyer ce qu’il/elle voulait. Répercuté par la radio. Et donc ? Au lieu de réveillonner pour s’endormir complètement, nous sommes restés éveillé-e-s toute la nuit. Les résultats ? La nouveauté du concept n’a pas eu le temps d’opérer à fond mais de très heureuses surprises ont jonché cette nuit du vrai se réveiller à fond les manettes (cette nuit-là nous avions un peu vaincu ce système de cruautés antisociales). Oui d’immenses vœux à toutes les détressées, à tous les détressés (« détressés » mot qui n’existe pas encore bien qu’il se rattache à détresse, ce qui défait si visiblement les liens sociaux, les dé-tressent…).

Vœux pour les SDF que le libéralisme sans libre choix cherche tant à effacer des regards publics, vœux pour les harcelés par l’argent sale, vœux pour tous les projets qui rencontrent véritablement l’absence de concurrences « réelles » voulue par le système de monopole oligarchique, vœux pour l’union et la réunion maximale des immenses majorités (qui avant l’été 2017 se sont comptées à plus de 60 % des vrais français) oui ces immenses majorités qui ont le droit entier de mettre fin à un tel régime, vœux laissés en…points de suspensions pour qui veut s’insérer dans la liste, pour celles et ceux qui ne se découragent jamais. Parce qu’ils savent si bien (leurs cœurs le leur racontent chaque jour) qu’eux ont le droit légitime d’émettre des vœux…et pas les cupides et égoïstes qui ne vous avancent un vœu que pour mieux vous soutirer, frauduleusement, encore plus de spoliations. Pas eux donc…vœux précieux de qui le fait en toute pauvreté authentique pour que tous ses vœux soient pour plus vite…partager toute notre humanité…de partager tous nos sentiments (un des buts principaux de la Fête mondiale permanente)…

Nous n’avons donc plus besoin d’aucun motif afin de fonder la Fête sociale permanente, tellement…

……………………. son évidence d’avenir emporte tous les cœurs !

 

…........……(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)
Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)
Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)
preuves que l'ontologie existe...

preuves que l'ontologie existe...

c'est l'heure...

c'est l'heure...

Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)
Le vaisseau de l'Humanité revient te chercher...

Le vaisseau de l'Humanité revient te chercher...

Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)
celles et eux que la lumière n'avait jamais quitté...

celles et eux que la lumière n'avait jamais quitté...

Les fêtes ne leur appartiennent pas  (2/2)

NO-ël, la misérable fête que de la consommation ? Et les sentiments ?

FLAVIEN BERGER - LA FÊTE NOIRE...

Yann Nguema / EZ3kiel - Mapping EVOLUTIONS @ Fêtes des lumières 2016

De la télé verticale au web horizontal - Une contre-histoire des Internets - ARTE

la fête de la nausée ? La preuve que non…

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

voyance entiérement gratuite 12/01/2018 11:43

Mille mercis pour tout.
Tu es incroyable, mille bisous pour toi.

Uno 12/01/2018 21:47

estupida, mediocre...que forma de buscar clientes es esa?