Engrenages engrenés

Publié le par imagiter.over-blog.com

Engrenages engrenés

Désormais le scénario est clair et se lit linéairement. Les prétendus pouvoirs, contre qui chaque mot et concept deviennent leurs pièges, ne peuvent plus que…fuir tout débat de fond. Et devenir toujours plus craintifs devant chacun de leur mot. Tout les dénonce. Il suffit de vouloir écouter…

 

Ainsi, le sociologue Loïc Wacquant a développé une analyse mettant en relation directe le dépérissement de l’État social et le dopage inflationniste de l’État pénal comme deux processus fondamentalement liés (comme ils ne maîtrisent plus rien, ils deviennent bêtement méchants !). "Punir les pauvres", mais que les pauvres,  met un lien accusateur entre les dérégulations de l’enrichissement fou et le développement d'un "libéral-paternalisme". Bref, d’un échec retentissant qui s’avoue par se réfugier dans le passé le plus poussif et ringard qui soit. Insécurité sociale et amplification du faux sécuritaire sont les deux faces d'une même pièce visant à gérer tout en l'occultant la nouvelle question sociale. « C’est en supprimant les pauvres qu’est éradiquée la pauvreté ». On voit d’ici la démence de tels illogismes…En effet, nulle dérégulations (pourtant l’idée centrale du nouveau capitalisme), aucune dérégulation pour les pauvres, ni pour la culture qui appartient à ceux qui la créent et non à qui vit, indignement sur son dos. Par exemple…qui a tort veut toujours infliger aux autres ce qu’il ne suivra pas lui-même !

 

>>>> ** Sur le fond, tous les dispositifs anti pauvre semble donc se tromper lourdement (et sciemment ?) de cible. Et l’évidente fuite devant les dialogues sociaux bat son plein. Au point de prises, si peu légitimes, d’ordonnance (avec la connotation, moi général, j’ai le droit à une ordonnance, cet humain qui répond à tous mes caprices), donc la plus grande déroute devant les débats nécessaires ( la société a infiniment plus besoin de s’auto élucider elle-même que de subir des réformites sans réflexions premières…]].

.

2 faits : *** – celui d’avoir immensément Tort. Puisque voici une majorité législative abusive (mais avec pas grand chose derrière)…16, 2 % dopés à fond pour se faire croire majorité (mais l’oubli des 65 % qui, a un moment collectif, ont REFUSE tout le système, demeure). Alors pourquoi avec une telle majorité éviter le débat parlementaire ?

*** 2- et donc ? Fuite éperdue devant tous débats …l’aveu est clair « ordonnances pour qu’il n’y ait aucun débat » nommé, absurdement, « contestation » lorsque ce sont ces minoritaires qui « contestent » la vérité des vrais chiffres…Or, la démocratie est une suite infinie de débats. Qui a donc peur des débats ? Sinon les mêmes que ceux qui ont peur de l’égalité – si bien décrits dans le livre devenu incontournable de « Légalité de l’égalité – ou une approche du Droit aux yeux droits, 1986).

…………………………..************************************************

 

Comment de tels pouvoirs contrôleraient le monde ? Violence de la monnaie-fausse-dette, violence de la matraque des injustices. Après le comment, le pourquoi ? Parce que les égarés trop riches ne supportent pas une seconde les conséquences de leurs barbaries et donc veulent fermer l’expression des pauvres. En les ensevelissant sous « leurs » dettes qu’ils tentent de faire passer pour les résultats du train de vie absolument dispendieux des trop pauvres (les trop riches menant une vie si ascétique qu’il n’y a aucune conséquence d’endettements sur personne – à se demander comment la panacée frauduleuse du « ruissellement » peut fonctionner puisque ces trop riches vivent si…chichement et sont si…désargentés ?)…En bref, ils ont une trouille gigantesque de la vérité de leurs actes…Et ne survivent plus, toujours plus effilochés, que par le règne du déni hystérique et du FAUX. Ils sont les faussaires, leurs élections sont non libres et complètement faussées, leurs chiffres altérés, leurs analyses biaisées, leur faux dialogue non-social corrompu. Et, même rengaine toujours, ils y tentent de transbahuter cette charge toujours sur le dos des pauvres. Sans le faire-valoir des pauvres, soit juste livrés à eux-mêmes que resterait- il des trop riches ? Rien, il semble.

 

De ce fait, le lien /Les-inégalités-automatisées.   montre un dispositif démesuré contre les pauvres au seul motif qu’ils seraient les GRANDS fraudeurs. Or, ils ne sont pas du tout ce sont eux les fraudés. Les spoliés. Les volés pas les voleurs. Ce dispositif doit – logiquement - être mis en place contre les fraudeurs patentés, les parasites fiscaux, les éviteurs de la moindre sociabilité, en un mot les trop riches. Il est d’autant plus étrange, qu’après les Panama’s papers et autres, AUCUN de ces truands ne se trouvent EN PRISON, aucun. Strictement impossible dans un monde qui ne soit pas corrompu ( les médias mercenaires « font donc semblant » de dénoncer sans qu’il n’y ait le moindre acte qui suive – ils renforcent uniquement le pire). Dans ce cadre éclairci, troquons les prisonniers : une bonne partie des trop riches doit s’y trouver (dont en premier ligne leurs inexcusables idéologues) et une bonne partie des pauvres et moyens ne méritent pas, dans un pays aux larges services publics, d’y être…ils doivent être…libérés !

 

Ce qui, engrenages toujours, rend illégaux un certain nombre de dispositifs, depuis l’état d’urgence qui n’incluent JAMAIS les hauts financements des dits terrorismes. C’est qu’il faut avoir de colossales sommes d’argent, dont seuls des pays et des multinationales, peuvent atteindre un tel cash flow. Et donc dans ce financement (sans lequel aucun terrorisme d’envergure) les pauvres en sont aussi…exclus. Ces dispositifs semblent bien « faire exprès » de se tromper de cibles : marchands d’armes et hauts financiers paraissent logiquement plus adaptés à recevoir la répression dans l’intérêt général !

 

>>> ** jusqu’à l’usage limpide des mots : Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé avant par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer. Ce sont les esprits hyper voyous, voués à seulement nuire à la société complète !

**** Alors - Pourquoi nous détestent-ils, nous les pauvres ? Parce que leur silencieuse existence, aux pauvres, dénonce l’incroyable inhumanité des fausses élites comme des conformistes suivistes… Virginia Eubanks  dans « Automatiser les inégalités: comment les outils high-tech profilent, policent et punissent les pauvres » - Automating Inequality: How High-tech Tools Profile, Police, and Punish the Poor – du 23 janvier 2018,  souligne si finement que tous les dispositifs erronés, car uniquement ciblés contre les pauvres, appartiennent à la mégalomanie « performative »…croire, si puérilement, que s’ils ont dit, ils ont faits. Gasp ! Ces si peu humains, si confits de passés incompris, sont bien en train de s’égarer…durablement. Preuves d’actualité…

 

Rapport-Spinetta-sur-les-trains-ou-la-France-vraiment-oubliée

« Le rapport Spinetta est signé par une fausse élite qui ne connaît pas du tout la France : le rapport Spinetta rend plus évident le divorce entre deux France, celle des métropoles et celle des bourgs, petites et moyennes villes. Le Premier ministre annonce les mesures retenues qu’il ne pourra faire soi-disant adopter que par ordonnances pour couper court à toute prétendue…contestation [[le propre d’une vraie démocratie est qu’existe la contestation qui trouve son juste terme en…débats publics très obligatoires ]]. »

 

>>>> Et ? « Alors que le droit développait l’aide publique, la technologie aura été utilisée pour réduire le nombre de leurs allocataires ! [[ dans ce cas la technologie ne peut avoir que tort devant « l’égalité du traitement de tous par la loi » dont la fake Commission européenne n’arrête pas de faire usage !]]. Certains programmes d’aides [[ eux, non conformes]] multiplient les situations de fausse non-conformité et abusent des sanctions pour un retard à un rendez-vous, ou pour ne pas avoir consulté un médecin prescrit… Pour Virginia Eubanks, ces systèmes automatisés sont une continuité et une expansion des systèmes de gestion des pauvres punitifs et moralistes, des hospices de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle, que pointait le travail de Michel Foucault. « Si ces systèmes sont présentés pour rationaliser et gérer les bénéficiaires, leur but premier reste et demeure de profiler, surveiller et punir les pauvres  [[ nous nageons clairement dans l’Ancien Régime et, pour la France, la mauvaise gestion macronienne, cet ultra passéisme enrobé du maximum de bêtise performative, est bien un bond en arrière vers les heures sombres. Sa congestion immorale (par ordonnances, alors qu’il y a une majorité législative mais qui doit…débattre) est un net aveu d’échec complet. C’est du Thatcher qui aura été un si cinglant malheur pour les chemins de fer du pays ainsi mal traités !]] »

 

Rapport-Avenir-du-transport-ferroviaire.pdf    L’avenir du transport ferroviaire de Jean-Cyril Spinetta du 15 Janvier 2018

Démantelement-de-la-SNCF-avec-30-ans-de-oui-retard-Macron-va-répèter-les-mêmes-erreurs-que-Thatcher

Des entreprises privées qui laissent tomber les lignes qu’elles gèrent…plus aucun service rendu au…public, ils/elles sont rétrogradés au niveau client, là où il ne sera jamais…roi. Pourquoi ? L’offre précède largement la demande et les tonnes de publicités peu légales en sont l’aveu. Ils ne risquent pas, après cela, d’écouter, une seule seconde, la demande, aussi malvenue qu’un cheveu sur la soupe…Le simple bon sens ? « Remettre ces industries entre les mains de ceux qui les font fonctionner et les utilisent » Et ? Il va être fait « semblant » de ne s’en prendre qu’au statut des cheminots. Mensonges, mensonges : c’est une privatisation toujours aussi illégale en réPublique dont il s’agit. Et de rien d’autre. Toujours mêler de hideux intérêts inavouables avec « ce qui plaira aux esprits superficiels » (donc le prétendu statut cheminot) est la base du fake marketing politique. Et ? Nous assistons là à une très limpide fake annonce (présenter ce qui n’est pas afin de cacher ce qui est)…oui une fake annonce d’anthologie.
 

>>> ** « Les ingénieurs qui construisent ces outils de surveillance des « seuls pauvres » attirent notre attention sur les biais qui impactent leurs systèmes. Indirectement, ils font retomber leurs responsabilités sur la société, sans voir que le racisme et le comportement de classe des fake élites sont « mathwashés » (blanchis par les mathématiques, comme les pratiques délictueuses de Greenwashing, c’est-à-dire qui se donnent une image de responsabilité par les mathématiques –), c’est-à-dire neutralisés par la mystification technologique et la magie des bases de données ». Les nouveaux outils high-tech sont vus comme de simples mises à jour administratives, sans conséquence politiques. Ils ne sont montrés que comme des solutions anodines pour améliorer l’efficacité des systèmes, alors que les transformations qu’ils proposent sont bien plus radicales. Et…tellement nuisibles ! Comme le soulignait Rhema Vaithianathan, la conceptrice du système prédictif de maltraitance : « d’ici 2040, le Big data devrait avoir ratatiné le secteur public jusqu’à n’être plus reconnaissable ». Comme le confesse Eubanks : « Je trouve troublant la philosophie qui voit les êtres humains comme des boites noires inconnaissables et les machines comme transparentes. Ce me semble être un point de vue qui renonce à toute tentative d’empathie et qui verrouille toute possibilité de développement éthique. L’hypothèse qui veut que la décision humaine soit opaque et inaccessible est un aveu que nous avons abandonné la responsabilité que nous avons à nous comprendre les uns les autres [[ faux…ce sont les anti élites des sommets qui se sont ainsi effondrés – la santé mentale c’est le travail psychocorporel sur soi afin…de ne strictement rien avoir en soi de tels échecs affectifs malsains…Une vie « réussie » c’est de ne ressembler en rien à de tels dirigeants !]]. »

La-fausse-culture-occidentale-:-création-dune-vision-mécaniste-sans-issue

Le devoir de tout honnête citoyen c’est d’affronter ce que de tels malappris au pouvoir font de la véridique culture. Une complète déshumanisation, la perte de toute possibilité d’universel, l’effondrement immoral devant tous les grands idéaux, la trahison de l’esprit de la loi et de la Constitution, les crachats sur les frontons de la Justice qui disent Liberté par l’Égalité et par la Fraternité…et pas par les inégalités illégales et la Sécession antisociale des trop riches…il ne leur reste pas un mot…puisque tout les mots c’est pour faire société. Non pour tenter de la détruire.  

…………………………...********************************

Comment le règne du tout FAUX, du mensonge permanent, de la rétention d’informations publiques, de la non-observance de l’obligation impérative de débats en vraie démocratie – ose se ridiculiser avec la fausse information sur de prétendues fake news (qui même, en cas d’infime existence, ne pourraient être que 10 000 fois moins pires que les impacts réels de tous les…marketings politiques !).

Lorsque-les-fake-news-ridiculisent-les-accusateurs-de-complotisme

« …se servir de ces thèses [[ du ridicule sans effet de certaines exagérations]] pour tenter de décrédibiliser les paroles dissidentes ? Ce rapport et la campagne qui s’ensuit remplissent trois missions : désigner le complotisme comme une pathologie [[ mais pas le fait de participer à des ententes illicites ?]], établir un faux lien entre les faux complotistes et les mouvances infréquentables (révisionnistes, antisionistes, etc), et enfin accuser certaines idées de faux complotisme pour les disqualifier. Et pour donner un faux ton scientifique à la chose, le tout est agrémenté de travaux de prétendus chercheurs [[ voir l’analyse d’Alain Deneaud au sujet de ces si peu « Experts » !]]. On découvre aussi dans ce rapport qu’une thèse faussement nommée de complotiste est de considérer que la loi de 73, dite Pompidou-Giscard a une responsabilité dans l’explosion de la dette. Rappelons que cette loi imposait l’interdiction à l’État, très naturellement, d’emprunter à la Banque de France, et se sera prolongée dans les traités européens par l’interdiction faite à tous les États de l’UE d’emprunter auprès de la BCE, les contraignant ainsi, très illégitimement, à se fournir sur les marchés usuriers financiers  [[ la filiation historique est transparente]]. En clair, si vous pensez qu’un État européen devrait être autorisé à emprunter à la BCE, alors vous êtes…instable et antisémite [[ la démonstration nous laisse pantois devant tant d’intelligence qui sait prouver, pas à pas, ces dires…Mais au fait, qu’est ce que la « création de monnaie », droit régalien des seuls Etats, a à voir avec …l’antisémitisme ? La conclusion que trop souvent ce sont les accusateurs faussaires de complotisme qui ne…savent vraiment pas penser devient toujours plus massive. Ce pourquoi ils utilisent ces infantiles formules « anti-débat » parce qu’ils restent terrifiés…de participer à un …seul débat de fond. Oui c’est aussi con que ça !]]. »

Mais le plus édifiant dans cette lecture est encore l’écœurante énumération descriptive des « faux » complotistes : « mouvance hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient admirateurs d’Hugo Chavez et inconditionnels de Vladimir Poutine. Un milieu interlope que composent anciens militants de gauche ou d’extrême gauche ; ex-‘Indignés’ ; souverainistes ; nationaux-révolutionnaires ; ultra-nationalistes ; nostalgiques du IIIe Reich ; militants anti-vaccination ; partisans du tirage au sort ; révisionnistes du 11-Septembre ; antisionistes ; afrocentristes ; survivalistes ; adeptes des ‘médecines alternatives’ ; agents d’influence du régime iranien ; bacharistes ; intégristes catholiques ou islamistes ». On est rassuré de savoir que ce rapport émane de la « fausse » élite intellectuelle des Partis politiques, ex-chantre de la tolérance et ex-champion de la diversité. » L’infantilisme de leurs gros pâtés reste, en effet, confondant !

>>> - Autre erreur grave de cible…les fake news ce SONT les médias mercenaires, médias d’argent sale, médias d’argent fou, qui ne déversent que des fake analyses sur tous les thèmes (genre « pas de réchauffement « global » puisqu’on se les caille…ce qui se caille c’est la bêtise incachable…ce sont les deux en fait : froids extrêmes Et records de chaleurs sans cesse…battus (le total formant un réchauffement mais global pas local indubitable…ainsi (en même temps) froid sur Paris = douceur au Pôle Nord, moins 30 ° par rapport à la température habituelle en ce 28 Février - ). C’est pour cela que l’ensemble est nommé bouleversement climatique …plus rien de tempéré…plus que des extrêmes climatiques – le climat va–t-il perdre son thermostat si précis, son homéostasie…de la faute des humains ?

 

Pic-de-chaleur-en-Arctique-avec-des-températures-de-30-degrés-au-dessus-des-normales-saisonnières         « La région arctique enregistre des températures supérieures de 30 degrés aux normales de saison, un phénomène lié à la vague de froid qui touche l’Europe, dit Météo-France. » Le climat est Un, rien n’y est séparé…tout est lié…ce que les faux dirigeants semblent toujours plus incapables de comprendre !

…………………….....*************************************************

La ringardise qui engrène ses propres…engrenages c’est, par exemple,  de gober qu’il ne faille surtout pas être (une fois de plus) à la traîne de ce qui se fait outre-Atlantique ! Alors que le vrai Progrès c’est bien de ne jamais les imiter : l’anti-modèle étasunien est frappant. Ce pays est un échec complet, humain, social, intellectuel…il ne vit (tant que le dollar ne sera pas détrôné et que l’Europe ne s’auto-enchaînera plus à s’auto-obliger à emprunter au privé usurier tandis que la Fed tire sans cesse « sa » planche à billet)…aux crochets du reste du monde. Les suivre c’est prouver sa complète inadaptation à la réalité…En effet, ce n’est pas la finance qu’il faut déréguler mais bien les États : les sortir, par dérégulations, des pattes démentes des libéraux sans issue…Ainsi de dire, que ce programme « prédistributionniste » est « très en vogue dans la gauche américaine » reste un absurdité : dans ce pays il n’y a aucune REDISTRIBUTION …alors le ridicule du mot prédistribution ? Mot-gadget remué afin de continuer la pire inertie de l’Histoire. Ne pas placer la finance au second plan et ne pas s’occuper d’urgence et en tout premier de la Nature. La Nature a une vie tellement plus « vaste » que la nôtre mais «contient » toutes les limites à l’intérieur desquelles la vie…humaine demeure possible. Protéger la nature c’est sauver nos vies. La finance ne « contient » rien de nos vies, n’est le nid de rien – elle n’est que le vil parasite de nos vies. Grattons-nous et réorganisons la société…les « fausses » élites ont besoin de nous (pour vivre à nos crochets pendant que « leurs » médias osent que ce sont nous qui « profiterions » du système (ah oui, où ça et quand cela ?)…nous n’avons absolument pas besoin de ces faussaires, sûrement pas élites.

>>> ils sont vraiment « pris » dans leurs propres engrenages qui engrènent le résultats de leurs délires, passés et présents. Nous ne serons pas atteints par leur chute (due à leur seul entêtement déraisonnable) – nous n’en subirons les conséquences que très peu et à…la marge !

« Quelques remarques de bon sens suffisent cependant à mettre en lumière les contradictions délirantes de ce propos. Comment peut-on allier une politique économique de droite dure et une politique sociale de gauche ? La politique économique de droite dure, c’est celle qui se pratique depuis trente ans dans les pays avancés et ailleurs : favoriser la formation de la richesse par une politique de l’offre (versus DSK), précariser le travail, détruire les statuts (et non les « protections » ou les formes d’« assistance ») qui confèrent une assurance aux salariés, supprimer la fiscalité sur le capital, encourager les prétendus premiers de cordée en escomptant qu’ils seront solidaires du pays alors qu’ils font sécession, comme des voyous, et s’acharnent à l’évitement fiscal en grand [[ ce qui fait qu’ils sont dépendants du sur-assistanat et ne sont ni premiers ni de cordée ! En effet, ils coûtent très cher à l’argent public et ce sont bien eux qu’il s’agit de…vérifier]]. »

Le-risque-est-grand-de-voir-disparaître-la-redistribution-sans-qu'aucune-prédistribution-n'apparaisse

 

Un sage disait que les menteurs se piègent eux-mêmes, qu’ils des prennent les pieds dans leurs propres engrenages…puisque, selon leurs mensonges successifs, un prompt analyste montre et démontre que ces 2 mensonges trop contradictoires ne peuvent coexister ensembles…c’est l’un ou l’autre – pas les deux.

 

Ainsi la gang médias vendus- financiers illégaux et politiciens achetés par l’argent des lobbies s’auto-prennent les pieds dans les mensonges des autres (du gang), dans leurs pitreries menteuses du jour et dans leurs mensonges d’hier dont ces étourdis (ils sont tellement paresseux) avaient même oublié l’existence. Mais toute la logique et toute la raison, dont les pinces inéluctables nommées justement justice (judicieuse justesse de la justice qui pèse tout…impeccablement)…deviennent d’impitoyables démasqueuses de ces piteux et miteux voyous…

 

Engrenages c’est tout le grenier qui engraine autant qu’il égrène, ses graines. Engrainer cherche des noises, des problèmes. Et les trouve : ils permettent, stupidement, tous les grains de sable…Et, ainsi, engrenages (de tous les grains assemblés) s’enclenchent et déclenchent - c’est lorsque ces graines dénaturées se mettent à fausser tous les mécanismes, minuscule grain perturbateur dans l’immense machine…

 

…machine à tout désorganiser à partir du site mental des prétendus dirigeants…

 

…….Sauf – que cette fois-ci – ces engrenages risquent de les perdre en route !

 

 

 

….…...........…(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS(Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

qui aura raté le train ?

qui aura raté le train ?

Si on n’arrête pas le progrès  il a été complètement arrêté par tendance à l’obstination stupide du…centralisme abusif

Si on n’arrête pas le progrès il a été complètement arrêté par tendance à l’obstination stupide du…centralisme abusif

Un territoire qui s'efface des représentations Qu’elle soit perçue comme une aubaine ou comme une menace, la métropolisation s’accompagne d’un volet culturel de plus en plus net. Des pans entiers du territoire et de son peuplement sont devenus exotiques aux yeux du centre où se masse l'écrasante majorité des professions qui produisent les représentations de la société. Donc qui "suicident" la société...

Un territoire qui s'efface des représentations Qu’elle soit perçue comme une aubaine ou comme une menace, la métropolisation s’accompagne d’un volet culturel de plus en plus net. Des pans entiers du territoire et de son peuplement sont devenus exotiques aux yeux du centre où se masse l'écrasante majorité des professions qui produisent les représentations de la société. Donc qui "suicident" la société...

ils ne voient plus que des...apparences. Donc le très contraire des vraies élites.

ils ne voient plus que des...apparences. Donc le très contraire des vraies élites.

Le Tour de France des villes incomprises de Vincent Noyoux

Le Tour de France des villes incomprises de Vincent Noyoux

Anna Nivat présente "Dans quelle France on vit"…pas dans celle des fausses élites !

Anna Nivat présente "Dans quelle France on vit"…pas dans celle des fausses élites !

Anna Nivat présente "Dans quelle France on vit"...pas dans celle des fausses élites en tout cas...

Retour à Forbach - Bande-annonce…certaines enquêtes sociologiques nous précèdent !

Forbach, la ville avec la plus forte abstention…ils savent donc ce dont il… n’est pas parlé !

Comment la France peut arrêter de tuer ses centre villes [Olivier Razemon]

Des villes historiques à l’abandon : “Le centre-ville était très animé il y a vingt ans,” affirme Eric Lamarre, qui a fermé le dernier magasin de jouets en 2017. “Les gens y venaient vraiment pour faire leurs courses, il y avait des choses charmantes. Et ça grouillait de gens.” ( The New York Times)…ce qui semble bien contreproductif pour un des premiers pays de tourisme…

50 ans de société du spectacle [Anselm Jappe]…comment les fausses élites ont tout fait pour que ce concept ne soit pas vraiment compris.

"Et en même temps j'expulse"

La SNCF sur les rails de la colère - Journal du Lundi 26 Février 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article