Les dirigeants mis en jugement ? (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les dirigeants mis en jugement ? (2)

Ce sont des histrions déchaînés sur une scène de foire que nous voyons, plus de véritables hommes de parole. Oui, lorsque plus aucune parole politique ne correspond aux actes concrets, lorsque les vraies décisions sont indubitablement défigurées par des sophismes déloyaux – nous comprenons que tout est fait afin de semer la grande…confusion dans les esprits. Des dirigeants de multinationales ou d’entreprises qui ne balancent plus que de la poudre de perlin pimpim. Et des médias plus trompeurs- prompteurs que jamais qui nous baladent uniquement au pays des illusions inhumaines. Etc. Devant ces comportements inadmissibles des fausses élites, nous nous devons de faire le point !

 

Les-impôts-vont-baisser-de-2-milliards-d'euros-en-2018-:-l'enfumage-de-Bruno-Le-Maire

 

>>> ** - Sordide…le grand macrosordide ? Cet article (en lien) ne peut nous offrir une bonne opinion envers des procédés aussi scabreux…1) - faire passer la baisse impôts des trop riches pour la baisse d’impôts de tous – alors que les prélèvements réels, tous plus masqués et mesquins les uns que les autres, se rendent, enfin, visibles…2) - des…espérances de rentrées fiscales notamment sur le tabac et le diésel (mais sans aucune garantie jurée crachée) se font passer pour des…augmentations de pouvoirs d’achat. Vous ne fumez plus et laissez tomber le diesel…donc augmentations du pouvoir d’achat…donc…baisses très « virtuelles » d’impôts. Est-ce ainsi que les humains font de la politique de grandeur ?  

« Tandis qu'en face, l’augmentation parallèle d'1,7 point de la CSG, elle, est pleinement effective depuis le début de l'année. » En clair : de ne s’en prendre qu’aux plus faibles. Ce qui (en politique) reste inexcusable !Un exemple nous le met même sous le nez - et tant merci pour ce témoignage en direct – « Pour les petits retraités lorsque nous passons de 1127,25 €  en octobre, novembre et décembre 2017, suite au 1118, 31 € immobilisé pendant plusieurs années …oui à…1107,45 € en Janvier 2018. Et que ceci est bien évidemment une AUGMENTATION pharaonique du montant de la retraite pourtant bien méritée. Intégralement payée pendant tant d’années. Et pourquoi ce racket de fonds de tiroirs ? Juste pour le donner aux trop riches, forcément. Alors que la Constitution est implacable à ce sujet en nommant de « factieux » qui s’adonne à ce genre de préférentisme ségrégationniste. Article 3 : “La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice (…ainsi que tous les nommés « factieux pour se lancer dans la subversion, ou même si la majorité des Oui est faible, médiocre, » ...ajoute le juste LégiFrance).

>>> ** - Vérifions que, dès les premier et dernier article, rien de la République réPublique n’est concrètement respecté…1) elle demeure hypercentralisée… « elle devrait être décentralisée » (article 1)…elle ne sert qu’une oligarchie ploutocratique qui y empêche tout fonctionnement clairement républicain. Ce sont ces « factieux » qui osent se monopoliser la souveraineté nationale alors qu’ils n‘en sont qu’une…partie bien peu méritante. L’article 3…les dessaisit donc de tout pouvoir et les placerait même en prison…pour simple antirépublicanisme au sommet ! La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision dit l’article 89 : ils l’ont révisé en douce…

ARTICLE PREMIER.

La France est une République indivisible, [[ donc pas de Paris ET la province qui représente une grave division]]  laïque, démocratique et sociale [[donc plus de libéralisme si antisocial]]. Elle assure l'égalité devant la loi [[ donc toute la fiscalité actuelle semble très illégale]] de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée [[…jamais le pouvoir n’a jamais été aussi centralisé jusqu’au césarisme même…]].

ARTICLE 89.

L'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre et aux membres du Parlement (...)

La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision. » …Actuellement, nous sommes dans une forme oligarchique qui fonctionne par lobbies et autres groupes de pressions. Ces « factieux » agissent tous de manière très antirépublicaine : ils ont « révisé » la forme républicaine de Gouvernement par un putsch très visible dans la vie de tous les jours. Oui vive la vraie République, à bas les nuisibles factieux si antirépublicains.

Conseil-Constitutionnel-/-texte-intégral-de-la-Constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur

Si la croissance est SOLIDE, du 2 % en 2018 – pourquoi voler aussi piteusement les retraités ? Nous ne pouvons plus les …croire. Jamais. Ils font trop l’inverse de ce qu’ils annoncent. Ils sont, en somme, tombés dans leur propre piège. Leur règne serait-il fini – feront-ils l’année ? Si est dérobé à l’avance n’est-ce pas signe et signal que ces gouvernementaux ne semblent absolument pas sûrs de la persistance de cette croissance ? Comme de son pourcentage ? Ni même de son existence bien ancrée (voir la vidéo et ses arguments à ce sujet) ? Sinon, ils n’auraient pas diminué les retraités touchant…moins de 1 200 € comme promis…au départ de l’annonce de l’augmentation de la CSG. Preuve qu’ils ne croient pas vraiment à leur propre…croissance. Vrai ou faux ?

Le-capitalisme-serait-désormais-financé-par-l'-argent-public

............Toute l’infamie avait été prédite ici m$ême…

.....…………………...*****************************************************

Emmanuel-Macron-face-à-la-guerre-des-tribunes

C’est la société civile qui, plus que les partis encore existants, maintient l’esprit critique ? Question de vraies convictions…lorsque les partis politiques déconsidérés – liées aux associations …sans buts lucratifs 1901 (tant la présence des partis marketing et rien d’autre n’était pas prévue par la…Constitution) …oui dans ces partis là tout n’est que calculs, faussetés et mensonges…quel sclaber …et qu’ils ne vivent plus jamais la moindre conviction, sinon celle peu montrable de leurs convoitises illégales.

Les-martiens-débarquent-à-davos-:-à-quoi-sert-cette-zerda-?

 

Tout ne fonctionne que selon…le double standard de Macron : « French is back, la France première destination mondiale du tourisme, il y a en moyenne un touriste par habitant, soit près de 65 millions de touristes. Lors de son discours il a interpellé les grands patrons des multinationales pour l’attractivité de la place de Paris dans la finance faisant croire indirectement maintenant que le Royaume-Uni n’est plus dans le coup du fait du Brexit. Selon qu’il parle en français ou en anglais, les convictions de Monsieur Macron ne sont pas les mêmes:

«Des éléments de langages tels que «le devoir de partager» [[ nous avons vérifié plus haut que c’est faux]], la «crise du capitalisme», se sont ainsi glissés dans cette partie du discours, lui donnant l’occasion d’insister sur la nécessité d’apporter une protection accrue en matière sociale et climatique. Le président a dénoncé une croissance «structurellement de moins en moins juste» [[ idem – op.cit.]] et a appelé à «arrêter de détricoter le droit social». Changement de langue, changement de ton: en anglais, Emmanuel Macron a opté pour un discours aux accents bien plus libéraux, soucieux de montrer aux représentants des grandes entreprises mondiales que la France mettait tout en œuvre pour les accueillir. Les éléments de langage ont alors pris une tournure différente, puisqu’il était désormais question de «garantir la stabilité pour les entrepreneurs et les investisseurs», de «flexibilité», ou encore de «changer de business model pour se réadapter à l’environnement»…Soit le très inverse, l‘exact opposé : dans laquelle des « versions » fake-t-il alors ? Nous découvrons le langage à géométrie très…variable, celui qui se met dans les pas de 1984 où plus rien ne veut plus rien dire ! 

Fake-Double-discours-:-le-social-français-devient-libéral-anglais

 

Ces extraterrestres fuient toute réalité – ils dénoncent eux-mêmes leurs graves aliénations. Ce n’est pas baver qu’ils doivent mais bien se soigner, ils sont trop gravement atteint… « Les «Davos des pauvres» en ont même disparu. « Les inégalités extrêmes dégradent le vivre ensemble, Elles renforcent le pouvoir des oligarchies, limitent l’accès à l’éducation et à la santé, l’égalité homme-femme. Les riches sont des Martiens qui regardent les Terriens besogneux de loin, ils sont indifférents à la douleur et à la dignité humaine qui se déclinent notamment par un droit à l’éducation, un droit à un travail, un droit à un toit, en un mot comme en mille, un droit à vivre décemment. Même l’altermondialisme que nous avions cru, un temps porteur de valeurs à même de contrer cette machine du diable de la mondialisation laminoir et du néo-libéralisme prédateur, s’est essoufflée. Plus de Porto Alegre sonore, que j’avais en son temps, désigné comme étant le «Davos des pauvres». Est-ce pour autant qu’il faille baisser la garde? Non! Le combat continue.

Peut-être que le salut viendrait des jeunes. On apprend que du 17 au 20 octobre se tient aux Pays-Bas le 7ème One Young World. Un sommet annuel qui réunit chaque année des grands noms de la justice sociale, et des jeunes de 194 pays envoyés par leur entreprise. Objectif: revenir avec des idées pour changer le monde. Les échanges sont orchestrés autour de cinq grands thèmes (paix et réconciliation, lutte contre la pauvreté, éducation, environnement…) et sous le signe de l’optimisme. Le maître-mot: vous pouvez changer le monde. D’ailleurs, lors de la cérémonie d’ouverture digne d’un show à l’américaine, Mohammed Yunus le Bengalais a eu le très rare privilège d’être nommé à la fois pour le «Nobel» d’Économie et le Nobel de la paix…en 2006 fondateur de la première institution de microcrédit, la Grameen Bank, l’a assuré: «votre génération a quelque chose que les précédentes n’avaient pas et qui vous donne beaucoup de pouvoir: la technologie.»…A condition de la retirer des mains folles des technocrates !

…………………*******************************************************

L'organisation-mondiale-de-la-lâcheté-le-tout-écran/#more

 

« La lâcheté que l’on préfère, c’est celle que l’on adopte tous en chœur, car de cette façon on ne la sent plus. Et quand le monde entier se constitue en une gigantesque et totale organisation de la lâcheté intégrale, là, c’est le bonheur, on va pouvoir être lâche à l’infini, sans honte ! Puisque l’autre est lâche aussi, ce n’est sûrement pas lui qui va nous reprocher quoique ce soit !! Chouette alors ! Nos deux lâchetés s’annulent et le signal avertisseur de la honte s’évapore instantanément !

Merci l’autre ! Merci à tous ces autres qui, en étant vicieux, aident et travaillent pour mon propre vice ! Merci ! Et maintenant, si vous pouviez tuer sans gêne et baiser des gosses, allez-y, comme ça, si vous le faites tous, si on le fait tous, j’en obtiendrais le droit moral sans avoir à lutter. Ainsi sont venus les génocides : par mimétisme et effet de meute où chacun se croit autorisé par l’autre : si l’autre le fait, je peux aussi le faire et je dois le faire [[ cet immoralisme ne semble fonctionner que dans un sens : cet autre n’est pas suivi, imité afin de changer complètement de style de vie, de lutter contre les illégales inégalités économiques de mettre fin au capitalisme et son absurdité du profit qui est un...coût, etc. – cela ne semble plus marcher ce « mimétisme »…alors l’alibi des lâchetés ne serait que la plus vulgaire des désinformations ?]] !

Deux lâches qui s’affrontent avec une lâcheté identique sont en fait en train de s’entraider, ils se font le cadeau réciproque de se penser vaillants et homme de bien alors qu’ils sont lâches à deux — exactement comme deux drogués, ou deux violeurs, ou deux paumés, ou deux criminels se rassurent, se valident, se confortent, se font du bien, grâce à la présence de leur alter-ego —.

Mais de deux personnes, on peut volontiers passer à 7 milliards : tous lâches, mais dont la lâcheté est rendue invisible par son universalité et son homogénéité. 7 milliards de lâchetés qui s’annulent mutuellement par leur coexistence. Bref, la lâcheté devenant norme anthropologique, mais qui donc en tant que norme n’est plus de la lâcheté, c’est … la norme ! Et c’est donc au sein de cette lâcheté universelle qui n’en est plus une par opération de normalisation que l’on va pouvoir redéfinir un nouveau critérium de la lâcheté et du courage qui sera beaucoup plus confortable et spacieux. Nous venons d’arriver dans un monde où il n’y a fondamentalement plus de lâches. Juste des êtres qui peuvent être plus ou moins courageux. »…sauf que tout ceci nous empêche d’affronter…courageusement, la donnée essentielle : le vivre ensemble. Très largement saccagé par l’illégal séparatisme des riches, qui voudraient faire complète sécession de la société, vivre en protectionnisme de leur piteuse nursery sans aucune issue…comme sans la moindre raison raisonnable. C’est dire, l’effondrement par les sommets qui ne peuvent que tomber dru en tout…premier !

Le-vivre-ensemble-et-la-cohésion-sociale.pdf

 

Les inégalités nuisent gravement à la cohésion sociale

Quand les inégalités sociales deviennent trop fortes, le sentiment d’appartenir à une même société risque de s’effriter (les ennemis des pays sont dans la place : et ces ennemis sont les…prétendus dirigeants de ces pays) :

 

………………………………….enquête en Belgique et dans le monde.

 

 La suite sera simplement, un des prochains jours :

……………………………….« Les oppositions ne sont pas à la hauteur ? »

 

 

 

….……(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Les dirigeants mis en jugement ? (2)
les actuels dirigeants mondiaux vireraient-ils à cela ?

les actuels dirigeants mondiaux vireraient-ils à cela ?

Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Les dirigeants mis en jugement ? (2)
Ploutocrates, oligarques, gouvernements très minoritaires, tous très antirépublicains ?

Ploutocrates, oligarques, gouvernements très minoritaires, tous très antirépublicains ?

l’an 01 de la vraie démocratie...

l’an 01 de la vraie démocratie...

Le plan de la député En Marche Amélie Montchalin et du gouvernement Macron pour se servir de VOTRE épargne et même de votre compte courant !...mais...pas du leur !

Olivier Delamarche - Les vilains arrangements de la croissance "retrouvée" ou Comment l'INSEE gonfle très artificiellement la croissance française...

President Trump's 2018 State of the Union address - un discours très dangereux : sous couvert de la rhétorique apaisante de l’unité et du rapprochement bipartisan, Trump a demandé au Congrès de lui confier des pouvoirs sans précédent et résolument antidémocratiques. Autrement dit, Trump veut mettre un terme à l’indépendance de l’IRS [l'agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte les impôts et fait respecter les lois fiscales, ndlr], du FBI, du département de la Justice et de toute autre agence fédérale. Et donc ? Dans son premier discours sur l’état de l’Union, le 45e président des États-Unis a demandé au Congrès de l’autoriser à tirer un trait sur…l’État de droit. Oui d’abolir la démocratie même.

et un rien dérange ces majestés dérangées ¿

Thomas Guénolé sur les retraites : analyse et vif échange avec un autoproclamé "spécialiste"

Asselineau 2017 - Suppression de l'article 89 de la constitution

C'est quoi le vivre-ensemble?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel Belloni 04/02/2018 08:38

Salut de luça. Yep bien reçu le mail vieux frère.
A