Reprenons toute l’éducation des enfants !

Publié le par imagiter.over-blog.com

Reprenons toute l’éducation des enfants !

A qui donc la retirer ? Aux médias qui ont plus que failli. Ils préfèrent les corruptions pour eux seuls que l’honnêteté féconde des justes partages. Et les technocrates insensés et irresponsables** qui ont dévié…l’Éducation nationale. Elle n’est plus nationale mais lobbyifiée et plus éducation du tout puisque ces technocrates indignes ont plus que raté la leur…d’éducation. Et, tels de barbares malappris, ils se déguisent en…faux courtois sirupeux d’hypocrites paroles – mais extrêmement discourtois dans des comportements et des décisions, dites pour toutes et tous, si…inadmissibles. Oui ? Reprenons-leur toute l’éducation des enfants !

 

** voir demain, dans le texte, des preuves de ces assertions...

 

Pendant ce temps, nous avions mené nos enquêtes. Fait le travail que les anciens bons journalistes (tous virés pour respect de la vérité et vie sur le terrain – et tout le monde sait que la vérité est plus que Contre l’oligarchie...illégale. Puisque, en vraie réPublique, ce sont des putschistes et des factieux qui doivent être jugés comme tels. Et surtout jamais célébrés !). Oui, oui nos investigations ? Ce n’est pas le texte où toutes les exposer. Mais concentrons-nous sur une seule…Nous avons, par exemple, semé une interrogation autour « qu’est ce que tu voudras faire lorsque tu seras grand ? A qui veux-tu ressembler ? »…Et, nous écourtons méthodologies et épluchages des résultats, afin d’en venir aux conclusions. Plus aucun, non aucun ne veut devenir Homme Politique…grave non ? Et, surtout (l’imitation s’est arrêté à Chirac, même si le vrai Chirac n’avait vraiment rien à voir avec son image)…la désespérante conclusion (pour la société globale) est devenue qu’ils ne veulent SURTOUT PAS RESSEMBLER à ces dits grands politiques. Échec à 400 %. Ce que nous retrouvons chez les étudiants qui montrent, en général, plus de droiture, de sincérité et de soif d’absolu comme de vérité que l’ensemble de la population…oui étudiants qui ne veulent surtout pas devenir comme Macron.  Lui ressembler, pas question. Donc le plus cuisant des déboires. Refusant que ces cursus « non libres et complètement faussés » puissent nous confectionner de telles fausses élites. Puisque de tels « résultats » prouvent, justement, que ce ne sont que des contre-élites. Des échecs éducatifs, des anti-citoyens, des non-humains « truqués » pour prétendre que le pays les considère comme des élites : faux, ce sont des…échecs éducatifs. Malappris et barbares ! Sans plus aucune vertu sociale, aucune.  Donc sans aucune valeur humaine (peut-être en privé, mais ce n’est pas le privé qui fait de la politique…idéologique ! Elle n’en est que la publicité alors…frauduleuse.). Et ?

 

Qui-manque-le-plus-d'éducation-sinon-les-dirigeants-?

 

De la sorte, ce « système » (dont Macron se présentait comme le renégat antisystème, alors qu’il en est le plus passéiste (donc très égaré !) rejeton !) aboutit bien à la …convergence des rejets. Cette Éducation a échouée puisqu’elle ne crée que de ces erronées élites. Fin du syllogisme : nous la refusons à très énorme majorité et mettons donc fin à ce système éducatif - privatisé en traître par la désastreuse idéologie libéralo-capitaliste (le pire des « systèmes » possibles). La part diagnostic qui voit « converger » nombre d’analyses très fondées, se trouve dans d’autres textes…nous bondissons donc au passionnant mais que METTRE A LA PLACE de ce système d’échecs. Et nous le mettons déjà en place. Sans plus attendre…Incroyable comme toute une civilisation complète, un tout autre système éducatif sont déjà là – archi prêts et prés, immédiatement à nôtre portée. Chacun-e un geste et ce sera définitivement mis en place. Déjà mis en place

…………………….******************************************************

Les-enfants-les-grands-sacrifiés-du-système

Preuves par les faits cinglants…« Des chercheurs ont montré que les enfants élevés dans ce nouveau cadre passaient le plus clair de leur temps dans un état d’attention complètement différent de celui des enfants placés dans les écoles pseudos modernes, un état que la chercheuse en psychologie Suzanne Gaskins nomme « l’attention ouverte ». L’attention ouverte est extrêmement focalisée, apaisée et éveillée ; Gaskins suggère qu’elle s’approche du concept bouddhiste de « pleine conscience ». Si quelque chose bouge dans le champ élargi de sa perception, l’enfant le remarquera. Si quelque chose d’intéressant se passe, il pourra l’observer pendant des heures. Un enfant plongé dans cet état semble assimiler sa culture par osmose, par étapes imperceptibles, piochant dans les conversations des adultes, leurs actions, leur manière de penser, leur savoir.

Sans savoir le nommer, mes amis et moi avons souvent remarqué que nos enfants – non scolarisés – avaient cette qualité d’attention lorsqu’ils évoluaient dans le monde. Ils étaient dans un état d’esprit différent de celui des enfants scolarisés. Cela se voyait. Ils remarquaient tout. Ils se souvenaient de tout. Leurs esprits étaient ouverts, attentifs, à l’aise. Si quelque chose captait leur attention, ils se focalisaient totalement. Lorsque nous rencontrions des adultes ayant l’habitude d’encadrer des groupes scolaires – au musée, à l’aquarium, sur des sites archéologiques, dans des randonnées de pistage d’animaux, des nettoyages de plage ou des projets de science grand public – ils avouaient ne jamais avoir rencontré d’enfants comme ceux-là auparavant. Cela les stupéfiait. Ils s’attendaient à ce que tous les enfants soient énervés, pas intéressés, à moitié frénétiques avec une énergie étouffée, comme un chien resté enfermé toute une journée dans une maison [[ cet acte d’accusation silencieux n’en est, pas moins, très déterminé. Les adultes, torturés d’idéologie mensongère (le capitalisme et les inégalités illégales) ont vraiment dévié, faussé, abîmé, le fonctionnement « naturel » des enfants. Pourtant les mots sont limpides : il est dit « élever » un enfant. L’élever, le porter au-dessus de soi, le mener à vraiment plus de hauteur, pas le…rabaisser, l’éteindre et ne plus jamais l’écouter ! Le capitalisme libéral est le clair ennemi des enfants comme des adolescents !]].

Sur-la-nature-sauvage-des-enfants-:-c'est-scolariser-le-monde-qu'il-faut

Si des professionnels de l’éducation ne comprennent pas comment des enfants non scolarisés peuvent apprendre autant sans qu’on leur enseigne abruptement, c’est peut-être parce qu’ils ne comprennent pas comment fonctionne ce type d’attention [[l’attention qui vient parce que le milieu aura été…attentionné. Oui attention, attentions, soins aux autres, écoutes respectueuses qui amplifient toutes les…attentions !]]. Ils l’étouffent dès que la cloche retentit. A l’école, les enfants doivent éteindre leurs pouvoirs d’observation, ils doivent réduire leur attention et se « concentrer », ce qui signifie qu’ils doivent s’abstraire de ce qui se passe autour d’eux [[ se couper de la vraie vie, couper la circulation de la vie vivante en eux…un tel système anti-éducatif n’est-il pas condamnable ?]]. On leur demande de ne pas regarder par la fenêtre [[alors qu’il « faut » regarder, tout au contraire ]]. On leur demande de ne pas laisser leurs yeux – et leurs esprits – vagabonder. Un enfant qui reste dans cette disposition d’attention ouverte en classe sera diagnostiqué comme ayant un « trouble du déficit de l’attention » (sic) et mis sous traitement [[ monde vraiment à l’envers des gavés d’abstractions ahumaines, de généralités mortes et qui refusent, de démente manière, toutes les…expériences d’attentions vraiment…attentionnées. Vérifier étant le verbe qui va avec vérité – ils refusent toute vérité in progress. Ce sont vraiment des « fous » idéologisés – plus question « d’abandonner » nos enfants entre leurs mains folles ! Ce pourquoi, trop clair qu’ils/elles ne seront expérimentés de rien, juste des radoteurs qui ne comprennent pas du tout ce qu’ils disent ou font !]].

Comment-les-enfants-voient-vraiment-le-monde

…………..………….**********************************************************

Si les enfants apprennent à normaliser la domination et l’absence de consentement dans le contexte de l’éducation, alors l’absence de consentement devient une partie banalisée de la « boite à outils » de ceux qui possèdent et exercent [[carrément vraiment si mal]] le pouvoir… C’est impensable dans la conception Anishinaabe. Il est plus qu’intéressant de constater que les artistes et scientifiques les plus remarquables dans les sociétés Euro-occidentales affirment exactement la même chose : pour eux, c’est précisément cet état d’attention ouverte, de curiosité, de liberté, de collaboration, de consentement qui est nécessaire à tout réel apprentissage, toute découverte et toute création [[ comme nous disons tout le monde peut accéder à la neurophysiologie des génies – tout le monde, à condition de faire…l’effort de faire…attention.et de ne pas s’avachir dans…acheter un faux produit qui va vivre à notre place. Tout ce qui est essentiel de la vie reste gratuit ! C’est la vérité de la Nature et elle s’y maintient…]].

Notre « faussé » système scolaire, cependant, a été bâti avec d’autres briques [[de très mauvaises]]…Nous pensions bêtement que nous vivons dans une société multiculturelle « évoluée » ; on trouverait peu de gens de nos jours pour déclarer que, de manière inhérente, les enfants sont des pêcheurs. Mais nos écoles incarnent encore la peur de la « nature sauvage » des enfants : la peur plus que stupide que sans un contrôle constant, sans des évaluations constantes, et sans la menace constante de punitions, ils laissent libre cours à leur nature [[ qui est la BONNE !]], échouent dans leur apprentissage, deviennent antisociaux [[ alors que ce sont leur « éducastreurs » qui sont antisociaux !]], se blessent ou blessent les autres [[ idem]], et deviennent des adultes incompétents et démunis [[ or c’est de les priver, avec un entêtement si malsain, de toute éducation « naturelle » qui les rend incompétents et démunis, antisociaux et sourdingues. D’ailleurs les mots – sans cesse – contredisent ces graves foutaises. Il est dit « dresser » un enfant. Le dresser, contre qui, contre quoi ? Contre Tout en fait…très grave échec donc qui ose, en plus, accuser l’enfant du résultat qu’il n’a fait que…subir. Vraiment fous plein pot. Ce qui mérite bien un changement à 100 % de civilisation ! Ce sont de tels faux adultes qui doivent…apprendre à vivre, pas les enfants !]].

…………………………..******************************************

Oui ? « De plus en plus, notre mauvais système scolaire s'attache à ne privilégier des "compétences" [[apparentes]] plutôt que des savoirs et des connaissances...C'est ainsi qu'ont été créés des cahiers et des tests d'évaluation visant à mesurer les compétences des élèves, des cahiers avec des codages numérotés particulièrement complexes [[ mais d’un simplisme de cœur vraiment terrifiant – non, il n’est plus possible d’ABANDONNER les enfants (étudiants inclus) entre de telles mains plus qu’inaptes...]].

La-mode-immodeste-des-compétences

Les enseignants passent beaucoup de temps à corriger ces tests, pour évaluer des compétences très aléatoires, car les tests sont souvent élaborés à partir de QCM dans lesquels le hasard peut intervenir ou à partir d'exercices qui n'ont pas toujours valeur de preuves...Et quid des savoirs non incarnés ?

Enfants et étudiants ont été sacrifiés au nom de la facilité...[[et de la grave fainéantise affective des pouvoirs]]. Mais survient la hantise fainéantise hantise fainéantise hantise fainéantise hantise fainéantise hantise fainéantise la hantise fainéantise…les imposteurs/-posteuses au pouvoir ne vont plus s’en sortir !

……….//////////// --- Dès que, pour une raison ou une autre, un aussi grand nombre d’humains commence à ne plus CROIRE aux règles « faussées » qu'ils peuvent le faire pour leur plus grand bien, l'illusion s'écroule complètement. Ce que l'on a cru naturel et inévitable se révèle alors être…arbitraire et absurde.

……...>>>> ** --- C’est que toutes les preuves sont bien , l’Occident qui a tant renié et nié la Nature a entièrement tort, il n’en est ni le maître, ni le possesseur, mais le cancre trop obtus [[ qui n’a plus le droit de léguer sa folie aux enfants. Alertez les bébés ! Retirons-leur toute possibilité d’éducation…]]…Ainsi et contre lui, « une étude menée par ISGlobal, en collaboration avec Hospital del Mar et la Fielding School of Public Health de l’UCLA, a montré pour la première fois que l’exposition des enfants à des « espaces verts » présentait d’importants bénéfices pour le cerveau en développement.

C'est-prouvé-évoluer-au-milieu-d'espaces-verts-favorise-le-développement-du-cerveau-des-enfants

D’après cette étude donc, à la suite d’une étude menée en 2015 par le Dr. Michael Jerrett, le bénéfice provoqué par notre exposition aux environnements naturels serait d’ordre biologique puisque la structure même de notre cerveau en serait altérée ! Jusqu’à présent, la plupart des études avaient relevé, jusqu’à ce jour, des différences d’ordre comportemental. » La Nature nous est bien plus bénéfique que ce que l’usurière propagande laissait filtrer. C’est de notre santé profonde dont il s’agit. Les décideurs publics, encerclés de verbiages toxiques, n’ont plus à hésiter : ouverture maximale à la Nature ! Et pour cela commencer par vraiment la protéger. Donc quitter le modèle dominant. Pollueur et antidémocratique – réprimant ses enfants réussis (avec esprit critique) et leur foutant des menottes (et pas aux lobbies ou putschistes idéologues ? Pas aux si nocifs fraudeurs trop riches et sur-assistés riches ?, etc.]]. Refusant même les décentralisations, les seules rationnelles afin d’installer « l’économie de la nature ». Il ne suffit surtout pas de changer, superficiellement, la Constitution…

…il s’agit de changer complètement de mentalité –

…en commençant par le haut de la société, le plus aliéné ! Oui le plus détraqué !

 

……….…(à suivre)

……………........………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste empathie nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Reprenons toute l’éducation des enfants !
avec le langage tu es chez toi partout…

avec le langage tu es chez toi partout…

Reprenons toute l’éducation des enfants !
Selon Karine Mauvilly et Philippe Bihouix, les responsables politiques aveuglés par la technologie, négligent les impacts environnementaux et sanitaires des écrans sur l’enfant : myopie, ondes, manque de sommeil… Dans ce plaidoyer pour une école sans écrans, l’essai préconise l’interdiction de la présence des portables dans les établissements, le retour au tableau noir et « l’innovation non numérique en investissant sur l’acquisition du... langage ».

Selon Karine Mauvilly et Philippe Bihouix, les responsables politiques aveuglés par la technologie, négligent les impacts environnementaux et sanitaires des écrans sur l’enfant : myopie, ondes, manque de sommeil… Dans ce plaidoyer pour une école sans écrans, l’essai préconise l’interdiction de la présence des portables dans les établissements, le retour au tableau noir et « l’innovation non numérique en investissant sur l’acquisition du... langage ».

les graves gigantesques minorités qui croient nous diriger ?

les graves gigantesques minorités qui croient nous diriger ?

ceci est partager ses idées sans nécessiter d’illégitimes matraques…car ?

ceci est partager ses idées sans nécessiter d’illégitimes matraques…car ?

Mai mais

Mai mais

Philippe Bihouix - Le désastre de l'école numérique : plaidoyer pour une école sans écrans…le vulgaire confort de certains adultes se fait en écrabouillant les besoins réels des enfants…

Communication de Karine Mauvilly, Essayiste, ex-enseignante, co-auteure du Désastre de l’Ecole numérique avec Philippe Bihouix, « Numériser l’école : un choix non-pédagogique

Question qui reprend le principe de causalité en effet : genre les effets ne peuvnt être pris pour des causes ! Et ce sont bien les causes qu'il faut résoudre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très bien Merci. Testez vos compétences dans:

https://manoxblog.com/2018/04/20/billiard-balls-math-problem/
Répondre