…échec et climat !

Publié le par imagiter.over-blog.com

…échec et climat !

Genre échec et mat. Avec climat en mat ! Désormais, nous savons que la majorité des politiciens sont antiécologistes, refusant, déraisonnablement, la réalité de la Nature pour leurs drogues dures de l’économie purement « idéaliste » (voir tous nos textes à ce sujet) – autant dire de graves illusions que ne montrent, au bout des comptes, que la spoliation illégale des pauvres et des classes moyennes (les grandes arnaquées de ces dernières années mais parce qu’elles auront vraiment insisté !). Oui un ministre d’écologie démissionne et tant de masques tombent ! Une excellente vidéo précipite la révélation

Démission-la-télé-psychiatrise-hulot-et-se-ridiculise-très-bien

Tous les intervenants prétendent faire de la politique et ils dépolitisent (dans la lâcheté la plus innommable) tout. Pour une fois, avec une clarté de paroles sans ambiguïtés, Hulot parvient à un acte politique fort. Et qui veut psychiatriser cette clarté est, de fait, psychiatrisable. Hulot dit que la politique refuse le réel, repousse toujours à des échéances lointaines les actions immédiates à mener (à noter que nous avions déjà fait cette analyse la poussant jusqu’à prouver que, pour ces imposteurs, l’écologie reste un blabla qui ne sert qu’à mettre leurs vains narcissismes en avant. Bref qu’ils ont perdu tout sens des réalités : ce n’est pas parce qu’ils vivent dans de villes que la Nature n’existe plus et ne contient plus les conditions de la survie humaine. Avoir tort à plusieurs c’est continuer à avoir tort !). Aussi Hulot liste tout ce qui N’A PAS ÉTÉ FAIT et qui l’aurait dû. Conclusion, les politiciens du ronron médiatique FUIENT, dans le réel l’écologie, la seule archi-urgence mondiale. Cette cassure forte va causer nombres de divorces (combien d’humains vont se détacher de ces têtes vides et de ces cœurs trop secs qui prétendent faire de la politique ? Alors qu’ils/elles n’y font que du narcissisme et de l’inexcusable cupidité !)

Le niais c’est qui nie tout ! Et  ce sont bien leurs postures si gênées aux entournures de dénis du réel qui ne vont plus du tout. Ils sont dans un petit monde de poupées où plus RIEN DE RÉEL NE PEUT entrer. Leur « job » (oui comme jobard) c’est faire la récréation permanente devant les médias, ne plus arrêter de dire (donc sans rien faire) que tout ce qu’ils font est parfait, ronronne en rond,  fait pas de vague, etc. donc n’est pas océan qui fait des vagues mais c’est pour le bien des marées collectives. Ne ronronne surtout pas de tourner en rond – mais doit changer complètement de méthodes de fonctionner. Radicalement. Et ? Nous voyons un coup de pied dans la fourmilière qui fait sortir tout clignotants et effrayés ces absolus incapables. Ce n’est pas cela diriger ni décider : tous démissionnés puisque aucune de leurs missions de départ ne sont…respectées. Il est donc des sorties réussies, qui permettent un peu plus de nous en sortir de « leur » merdier. Mais toute et tous nous en sortir. Pas que quelques uns. Comment cela risque de se passer ?

Robert Musil commençait l’exceptionnel livre « l’homme sans qualités », 1930, par une description du temps et du climat comme guide de toutes les « ambiances », sociales, culturelles, économiques, politiques ou humaines qu’il allait nous faire traverser. Ce choix, jamais à notre connaissance, réessayé sauf dans « Je ne parle plus à qui a raison », disponible ici – reste très fertile. Il s’agit des politiciens PARISIENS, la grande honte du pays, complètement encroûtés dans leurs routines anormales si bien décrites dans « Dol » de Philippe Squarzoni, novembre 2007, et dans le livre,  onglet 4, "L'anticommunication comment ça fonctionne ?». L‘essentiel ? Que ce genre de politiciens plus qu’égarés qui ont perdu tout sens politique (l’orientation c’est essentiel si l’on veut montrer la…direction, avant que de l’incarner soi-même !) sont devenus prisonniers à 100 % de « l’image », cette plastification de la vie qui peut rendre fou au point de prendre l’image pour plus réelle que la …réalité (rappelons que la réalité reste…entièrement réelle !). Et ? Ce sont les médias plus que perdus eux-aussi qui « font » ces politiciens-images qu’il faudrait bannir de toute politique. Donc ? Les politicien-ne-s n’alimentent plus que les médias. Et RIEN d’AUTRE ! Rien de consistant en fait. C’est les Ménines de Goya, la perte complète de qualité et de vie dans ces anormales consanguinités. Pourquoi plus en France qu’ailleurs ? C’est le seul grand pays où tout est CONCENTRÉ dans une seule ville. Regardons New York, Washington et Los Angeles qui se combattent chacune leurs dérives empoisonnées. Ou bien Bonn, Berlin et Francfort. Ou Amsterdam, La Haye et Rotterdam. Rome, Milan et Venise. Madrid et Barcelone. Etc. La France par l’hyper-concentration de tout à Paris qui ressemble, alors, à un mouroir, un étouffoir, en tout cas la ville la plus…déréalisée et irréaliste du pays, fait tout pour rester…insoluble (provoquer plus de problèmes que de solutions !). Nous, les intelligent.e.s au point de ne plus jamais être cupides sur rien – avons évité tous les pièges de cette ville qui a si mal tournée et voyons donc très objectivement toute la géographie du pays. A quel point Paris insulaire aliénée gâche tout, sabote tout et rate tout. La sortie d’Hulot (partir avec tant de réParties !) aura jeté un regard béant sur l’échec complet de Paris …ou, plutôt, que « l’occupation » de cette ville (dont la majorité de ses habitant.e.s n’y sont pour rien) par les fausses élites est depuis le 28 août un clair… ÉCHEC !

Car ? Désormais il devient éclatant que l’écologie ce n’est pas faire du politicien (les politocards sont donc à plus de 80 % déconnectés du pays réel !). Et l’écologie c’est « ce qui compte le plus » pour 80 % de la population…Que le verts nous ont fait perdre tant de temps, que d’ailleurs EELV ce n’est plus que ridicule et cie ‘(enkysté de centralisme sourDingue !). L’écologie c’est le terrain. Le tout terrain. Partout le terrain. La transformation par le bas de tout. Décentralisation des enjeux (donc des leaders culturels qui peuvent être dissimulés dans la masse – et aucun leader d’action. La décentralisation n’a aucun besoin des fausses hiérarchies…). Puisque tout le monde participe avec autant de valeur et d’importance que les autres. Il y subversion complète par le bas. Soir retour à la saine version. La version de tous sans le dire (très bonne initiative ne jamais rien à dire aux faux jetons de fake dirigeants qui nous cachent tout) nous changeons tout. Tousjours un peu plus mais tousjours tous les jours. Sans demander d’autorisation (les dérégulés, autant dire déréglés, des pouvoirs ne demandent plus d’autorisation qu’aux lobbies or les lobbies c’est l’ennemi qu’il s’agit d’expulser partout et toujours – le meilleur reste de dénoncer les présences illégales de ces délinquants anticonstitutionnels – il n’y a que dans les pays anglo-saxons, les as des corruptions, que les lobbies sont institutionnels – en France les lois de la réPublique ne les admettent pas- ils demeurent hors des lois. Clair ? Démissionner pour scander le scandale oui cela se fait !)…Voici, d’ailleurs, les premières conséquences !

…...………………………….********************************

Quand-le-sage-montre-le-climat-l'économiste-regarde-l'inflation

« Alors qu’apporter une réponse économique à la crise climatique relève désormais de l’urgence absolue, les spécialistes persistent à se focaliser sur des indicateurs à la pertinence illusoire. Et les dirigeants se murent dans un «silence caniculaire». « On entend l’arbre qui tombe mais pas la forêt qui pousse.» Ce proverbe africain bien connu peut être rangé au musée. Désormais, la forêt tombe sous l’effet du changement climatique et ce sont les économistes qu’on n’entend pas [[sauf des salutaires Steve Keen, etc.]]. Alors que les climatologues retiennent de plus en plus sérieusement le troisième scénario mis sous le tapis de l’accord de Paris d’une augmentation de 3 à 4 °C de la température de la planète d’ici à 2025-2030, les économistes se sont plutôt passionnés en juin pour la montée à 2 % de l’inflation en Europe, ou pour le demi-point de croissance mondiale que pourrait coûter la guerre commerciale déclenchée par Trump.

Comme si la grande tâche de l’heure n’était pas le bouleversement climatique en cours et de se lancer dans des réformes fondamentales [[ pour le moment aucune vraie réforme que de la consolidation illégale des trop riches ]]. Par exemple, pour inverser nos émissions de gaz à effet de serre (GES) qui continuent d’augmenter ; ou encore pour reculer drastiquement le fameux «jour du dépassement» tristement fêté le 1er août pour la planète, mais tellement silencieusement en France le 5 mai, jour d’épuisement de notre biocapacité annuelle [[ le silence méthodique sur le jour de dépassement fait penser que, à part avoir une mentalité infantile et irresponsable, ces dirigeants cruels qui abandonnent carrément leur peuple pour ne s’occuper que de 10 % de la population, ne font plus rien. 6 % seulement de français, d’ailleurs, avouent une amélioration de leur vie depuis que nous sommes entrés dans l’arriération libérale !]]. On entend les climatologues qui poussent (des cris d’urgence), mais les économistes continuent de tomber dans leur discrédit, qui se mesure par exemple au millimètre linéaire de leur rayon dans les librairies. Et ce n’est pas surprenant. L’inflation, par exemple ? Tant mieux, en réalité, si les prix montent. Les Français ne sont pas des imbéciles. Ils répondent comme tout le monde à des incitations comme les prix ou à des réglementations. Ce qui est vrai pour le tabac est tout aussi vrai pour les émissions de CO2. De même pour l’alimentation aux prix maintenus artificiellement très bas, comme pour la viande ou le lait, grâce à des méthodes de production de plus en plus intensives fondées sur une agrochimie destructrice rendue possible grâce à un système de puissants lobbys [[ qui sont exhibés directement dans les réunions ministérielles – comme si c’était une valeur ajoutée alors que ce sont des privilèges d’Ancien Régime qui font perdre tout vernis de modernité ! Que tous ces agissements sont donc archaïques, plus du tout dans la course des progrès concrets !]].

Ce qui nous ramène au commerce international, dont le libre-échange le plus intégral serait censé apporter des gains de pouvoir d’achat alors que c’est un vaste système de dumping environnemental et social où les prix ne reflètent surtout pas la rareté des ressources de la planète. Tout particulièrement parce que les lobbys du transport maritime et aérien ont discrètement réussi à sortir de l’accord de Paris [[ ces personnages d’un âpreté exagérée envers les autres qui doivent suivre « leurs » règles ne passent leur temps qu’à ne suivre aucune règle ! Perdant ainsi toute stature morale afin d’insinuer sur les mauvais comportements des pauvres : les vrais voyous sont en haut…]] et ne supportent aucune contrainte [[ ce donc eux les casseurs – et il faudra bien que la Justice en prenne compte ! D’ailleurs elle commencent à le faire…]] sur leurs énormes émissions de CO2 ou leur pollution bien connue, qui n’ont rien à envier à la Chine en bilan total.

Climat-quand-la-Nasa-regarde-la-maison-brûler-animation-d'hier-sur-les-désastres-du-CO2

A de rares exceptions près, les économistes des pays riches sont toujours obsédés par le paradigme du progrès linéaire et quantitatif [[cette « croissance » « que marchande » qui ne veut plus rien dire puisqu’à la seconde de son apparition, 50 % est déjà monopolisée par les infimes trop riches. Les 50 % restant ne peuvent dégager grand chose pour plus de 90 % de la population !]]. Leur véritable traumatisme ces derniers mois a été le débat lancé par l’ancien secrétaire d’Etat au Trésor américain Lawrence Summers sur la stagnation séculaire de la productivité et donc de la croissance [[ qui n’est qu’un chiffre « marchand » qui ne reflète jamais de grands progrès collectifs tels la permaculture !]], près d’un million d’occurrences sur la Toile. Or, de l’avis de tous les climatologues, seule une division par quatre de nos émissions de gaz à effet de serre permettrait au mieux d’éviter la catastrophe [[ l’air des villes tue énormément ]]. Et ne nous faisons pas d’illusions. Son impact sur le vaudou du taux de croissance ne peut être que négatif en effet [[ les politiciens en place depuis 40 ans, les mêmes clones, font donc tout à l’envers – n’assurant pas les fondamentaux de la vie collective, mais flambant tout ce qui ne leur appartient pas et demeurant éberlués que l’univers n’adore pas leur soûlographies à l’argent fou…]]. Le concept de décroissance - pourtant dû à un grand économiste mathématicien, Nicholas Georgescu-Roegen - n’a toujours pas droit de cité dans les manuels d’économie, et très rares sont les travaux de recherche entrepris pour en comprendre les mécanismes et la mise en œuvre [[ l’âge adulte de la raison semble interdit partout. Tous ces excités en costards-cravates commencent sérieusement à inquiéter : ras le bol de tous ces voyous qui désorganisent tout ! Tous leurs comportements ne sont plus que déplorables]]. Tant l’explosion des inégalités ces dernières années a un lien très étroit avec celle des risques sur la planète. C’est ce que vient de montrer une étude passionnante sur le tourisme de masse à l’échelle mondiale qui ne fait que reproduire le mode si désastreux de vie des fausses élites. Les inégalités de prélèvement des ressources de la planète sont aujourd’hui de l’ordre de ce qu’elles étaient sous l’Ancien Régime [[ la régression libérale est encore pire que nous pouvions imaginer. Il n’est que d’entendre comment ces malappris qui ont tout mal appris parlent. Que c’en est sans cesse une honte : plus rien de sensé ne sort de la bouche de ces énergumènes !]] .

Or, les prédictions d’un autre scientifique (Safa Motesharrei ***) de 2014 mentionnent la probabilité très sérieuse d’un effondrement de notre civilisation lié aux inégalités et à la surexploitation des ressources [[ symptômes que les politocards coincés dans leurs bulles ne font plus qu’amplifier, devenus incapables d’assumer des populations entières !]]. Elles rejoignent celles des climatologues et des scientifiques de la nature qui envisagent de plus en plus sérieusement une rupture systémique brutale des grands équilibres de la planète et non le scénario graduel très diplomatique [[ !]] de l’accord de Paris. Les économistes connaissent pourtant ce type de phénomène. C’est celui des hyperinflations comme dans l’Allemagne des années 30 ou au Venezuela aujourd’hui. C’est celui des crises financières. Ils savent que pour les arrêter, il faut une réaction radicale des autorités monétaires. Cette fois, la réaction doit être aussi radicale mais dans tous les domaines de la relation entre les ressources de la planète et nos systèmes de production et de consommation [[ il faut désocler l’obsession maniaque des faux profits, puisqu’ils restent des coûts, et passer à la rationalité du zéro gaspillage, qui inclut zéro déchets mais, aussi, pour l’agriculture, de cesser d’épuiser la Terre pour mettre entre 30 à 50 % de la production à la poubelle – tous les constats et les solutions existent mais ne seront concrétisées que s’il y a changement radical des dirigeants. Rapellons qu’en France le lobbying reste…illégal, il n’est que dans les pays anglosaxons qu’il est reconnu institutionnellement. Et ? Toute décision législative prise par des lobbies ne peut être considérée applicable !]].

*** Safa Motesharrei, Jorge Rivas, Eugenia Kalnay : «Methodological and Ideological Options Human and nature dynamics (Handy) : Modeling inequality and use ofresources in the collapse or sustainability of societies», Ecological Economics 101 (2014), pp. 90-102. La modélisation des inégalités sociales et des ressources collectives pour notre survie commune.  

L’auteur : Jean-Joseph Boillot est l'auteur de « Chindiafrique, la Chine, l’Inde et l’Afrique feront le monde de demain », 2014.

……………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

dix-familles-portent-plainte-contre-l'Europe-accusée-d'inaction-climatique   et...

Plainte-pour-inaction-climatique-jugée-recevable/

Pendant qu’il est dénié l’aspect réchauffement vers les extrêmes pour la seule existence de la glaciation possible – alors que les 2 risquent de coexister – la Justice, enfin, considère comme Recevables les plaintes contre l’inaction Climatique (le Parlement européen a 2 ans pour répondre)…Ce qui n’est pas rien : puisque la symétrie implique l’irrecevabilité de qui nient et dénient tout bouleversement d’envergure. Soit surtout pas « que » de réchauffement, mais accompagné de refroidissements et de pertes de tout ce qui était tempéré. Avec multiplications des tornades, inondations, désertifications et glissements de terrains, C’est d’une montée aux extrêmes dont il s’agit : et l’espèce humaine n’y résistera pas ! Tandis que la fin solennelle de tout profit à part, séparé des coûts complets collectifs, plus de profits en solitaires, elle s’en remettra très facilement. Avec soulagement même.

Une-banque-européenne-du-climat-permettrait-de-mettre-la-création-monétaire-au-service-du-climat

« Si l’être humain est responsable à plus de 95 % du réchauffement climatique, comme l’indique un rapport du GIEC, la bonne nouvelle, c’est que non seulement on connaît la cause, mais en plus nous pouvons agir...» L’avantage est que « Cet argent existe déjà. La meilleure façon de financer ce budget serait stopper les subventions aux énergies fossiles, de lutter contre l’évasion fiscale et contre la concurrence fiscale intra-européenne. Rien qu’en France, le Sénat a publié un rapport indiquant que l’évasion fiscale nous fait perdre [[au minimum ]] 60 milliards d’euros par an ! En quarante ans, le taux moyen d’impôt sur les bénéfices a été divisé par 2 en Europe [[ il est donc plus qu’inutile de ne faire que SOUTENIR de telles entreprises ! En omettant les si précieux des PME-PMI !]] : il est aujourd’hui proche de 19 % alors que, aux USA, le taux de l’impôt sur les bénéfices était stable, depuis ROOSEVELT, à 38 %. La réforme fiscale portée par Donald TRUMP l’a fait tomber à 24 %. Il y a toujours un écart de 5% entre l’Europe et les États-Unis alors que Trump mène une politique affichée ultra-libérale» Pierre Larrouturou

…d’où Éditorial. L’année 2017 a été classée comme l’une des trois plus chaudes de l’histoire moderne (par le rapport annuel de l’agence fédérale étasunienne National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), ces climatosceptiques, ce qui n’en a que plus de poids.). « Les États doivent agir vite et interroger à fond les modes de production et de consommation. Et dépasser, ainsi, le stade de prise de conscience. » Quels sont les contestataires qui osent scander ceci ? Quels genres de gauchistes ? Mais c’est le journal Le Monde. Lorsqu’ils le disent, même avec des décennies de retard, c’est sérieux. Si ce sont d’autres, leur traitement n’est plus aussi…objectif !

Climat-agir-pour-dépasser-la-prise-de-conscience

« Deux ans et demi après l’accord de Paris, conclu lors de la COP21 pour contenir le réchauffement sous le seuil des 2 °C, « l’union sacrée pour le climat » à laquelle appella Nicolas Hulot se fait toujours attendre.[[ c’est le statut frauduleux de « l’écologie politique » elle est toujours mise en attente ? Où est l’anomalie. Bingo, chez qui ose évacuer l’écologie, ce qu’il y a de plus sérieux actuellement ) Certes, des villes [[ contre le silence du centralisme ]] se rassemblent autour d’objectifs de transformation de leurs usages en matière d’énergie, de logement ou de transport. Certes, des entreprises se projettent vers une économie rejetant moins de carbone, et le monde de la finance réévalue peu à peu sa politique d’investissement à la lumière du risque climatique. Un sommet mondial des acteurs non étatiques, le premier du genre, devrait mettre à l’honneur ces initiatives, mi-septembre, à San Francisco.

Toutefois, les « États lobbyifiées » restent le maillon faible de cette mobilisation. C’est le cas des États-Unis de Donald Trump, le lobbyiste, l’un des derniers dirigeants climatosceptiques de la planète, qui a isolé son pays en ouvrant la voie, en juin 2017, à son retrait de l’accord de Paris. De son côté, l’Union européenne peine à réviser à la hausse ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre. Il s’agit pourtant d’un effort indispensable [[ ils l’excluent donc du pensable !]]. La Chine, premier émetteur mondial de CO2, est, elle aussi, confrontée à la contradiction entre les engagements de l’accord de Paris et la poursuite d’une croissance économique soutenue. Partout, les lobbys tentent de remettre en question les maigres avancées, comme au Canada, qui vient d’assouplir son projet de taxes sur les émissions de gaz à effet de serre.[[ depuis soudain , il n’est perçu que des effets extrêmement…négatifs de ces lobbies irresponsables, sous-informés et aveuglés de cupidités. Leur avis devraient compter en leur…défaveur !]]

Les États n’ont d’autre choix que d’agir vite et d’interroger les modes de production et de consommation qui font des hommes les prédateurs de la nature. Pour contenir la hausse des températures, l’accord de Paris indique clairement la voie en visant la neutralité carbone dans la seconde moitié du siècle. Cet objectif implique de laisser sous terre la plus grande partie des réserves d’énergies fossiles, les carburants du réchauffement. Combien faudra-t-il d’avertissements pour que l’humanité cesse de rester accrochée à un modèle qui conduit à sa perte ? »

Tout ceci a déjà été dit et en bien mieux ? Alors pourquoi survenir ainsi ? Inquiéter les porteurs de dividendes, les capitalistes qui ne s’autorégulent jamais, alors que livrés à eux-mêmes, ils demeurent toujours incapables de se comporter rationnellement ? Les trop riches qui, avec leurs larbins, n’atteignent même pas  10 % de la population polluent jusqu’à des 50 % du total. Alors que les pauvres tellement nombreux ne polluent que 13 % (ce qui, en données corrigées par les chiffres de populations, propulse ces trop riches qui braillent partout comme les plus salissant jamais vu sur cette planète – et qu’ils devraient commencer par réparer tous leurs immenses dégâts, avant que d’empêcher les autres de vivre !). Et que, jusqu’à aujourd’hui, les pauvres très exemplaires, restaient la source de toutes les diffamations et de…demandes unilatérales d’efforts [[ alors qu’avec 13 %, ils ne peuvent pas diminuer grand chose !]] ? Grave fake news donc ce sont les trop riches qui doivent changer et à 100 % leur style de vie et de consumation de la Nature. En ce domaine, ils n’ont surtout aucune leçon à donner avant que d’avoir rempli leurs devoirs impératifs !

………………………………..**********************************

Les médias d’argent qui commettent le grave délit de tout simplifier, donc de rendre inopérantes les solutions globales, comme de vouloir maintenir les humains dans l’immobilisme et l’attentisme les plus suicidaires (avec des prurits forcenés de « mobilisation » mais que pour un jour et juste pour consommer des « images d’actions », qui n’auront donc jamais lieu dans la vie réelle) nous omettent au moins 80 % de la réalité. Les quelques domaines oubliés (nous en avions prévus une centaine et que d’actualité au départ !) mais urgents que nous joignons ici – font prendre conscience de la trop minuscule aire de la soi-disant prise de conscience

-- 1)

La-surchauffe-et-la-pénurie-d'eau-nous-mettent-face-aux-limites-de-notre-mauvais-modèle-agricole

Tant que lobbies voteront les fausses lois et que le Parlement le permettra – les urgences collectives (rappelons que les lobbies illégaux ne défendent que l’intérêt de marginaux très antirépublicains qui ne respectent jamais la loi et voudraient que la « leur » soit respectée. Où cela dans les nébuleux nuages ?). Pour le bien commun le modèle agricole de…gaspillages maximum  et de destructions des sols doit être changé à 100 % et tout de suite.

-- 2 )

Le-plastique-ne-génère-pas-que-des-déchets-polluants-il-libère-aussi-des-gaz-à-effet-de-serre

Pour le moment, les réactions face à l’invasion démesurée du plastique ne sont pas à la hauteur du problème. Le premier acte essentiel reste l’interdiction d’utilisation de toutes les les ressources fossiles (qui servent aussi au corps de la Terre- Gaia à se stabiliser ). La transition énergétique (comme toutes les absences de politiques alliées à des surprésences médiatiques narcissiques qui vraiment ne se justifient pas) n’est pas vraiment commencée. Sauf par des initiatives locales : oui de ces maires si maltraités et qui méritent pourtant des éloges !

-- 3)

Changement-climatique-les-déserts-s'étendent-et-voici-pourquoi-c'est-grave.

Les prétendues informations mainstream se font connaître par ce dont…elles ne parlent pas (préférant se focaliser, fuyardes inexcusables, sur les pires futilités). Soit eu moins 80 % de la réalité, en fait. Les déserts s’étendent alors que l’eau devient une ressource rare ! Mettre ces 2 évènements côte à côte permet de déduire des évolutions induites !

--- 4 )

La-circulation-vitale-des-océans-en-baisse-inexpliquée-par-les-modèles-climatiques

« Les océanographes s’inquiètent de la stabilité à long terme de la circulation dans l’océan Atlantique, et des études antérieures démontrent que cette dernière a ralenti de manière spectaculaire au cours de la dernière décennie : « Les scientifiques du climat s’attendaient à ce que la circulation atlantique baisse à long terme à cause du réchauffement climatique, mais nous ne mesurons directement sa force que depuis avril 2004. Et le déclin mesuré depuis, est dix fois plus important que prévu. », explique Kit Tung, professeur de mathématiques appliquées à l’Université de Washington. »…A force de minimiser tout afin de demeurer dans l’inertie des réactions et des comportements concrets qui ne réagissent toujours pas – tout ne va pas-t-il pas nous revenir en encore pire ?

--- 5 )

On-a-les-moyens-technologiques-de-vider-l'océan-de-ses-poissons...-et-on-est-en-train-de-le-faire-!

La technocratie est toujours non rationnelle : elle a tous les outils qui inscrivent clairement qu’elle va dans la mauvaise direction. Et ? Elle n’en fait qu’à sa tête peu recommandable. Pour nous la technocratie a perdu tout aura de sérieux. La technologie triée à l’économie (au sens économiser soit…épargner la vie) reste rationnelle !

--- 6)

La-moitié-des-polypes-de-corail-de-la-grande-barrière-de-corail-en-Australie-a-été-anéantie-par-les-ondes-sous-marines-et-la-chaleur

Le manque d’attention porté aux coraux, ce plus grand animal du monde, nous conduit à la catastrophe puisque le corail permet la plus grande diversité de vie océanique. Heureusement qu’il y a quelques bonnes nouvelles, qui se font malgré les esprits si détraqués de mauvaises fois et de mauvaises volontés des capitalistes. « En analysant les changements de la composition spécifique des polypes de corail, les généticiens australiens et étasuniens sont arrivés à la conclusion de leur éventuel renouvellement. Ils seront remplacés par des espèces plus adaptées aux conditions de l'océan en réchauffement. Selon les chercheurs, les coraux sont relativement diversifiés pour survivre dans les 250 prochaines années. »

--- 7 )

La-concentration-d'ozone-à-Paris-a-augmenté-de-90-%-en-20-ans

……………………..*****************************************************

et le manque de comparaisons impertinentes, d’images fortes (rappelons que les mots contiennent des images mentales d‘une force nettement supérieure aux images de plastiques de la société de perdition irresponsable dite de consumation)

Réduire-la-pollution-de-l'air-ferait-autant-gagner-en-espérance-de-vie-que-si-on-éradiquait-les-cancers-du-sein-et-du-poumon

C'est donc énorme...et dire que les médias prétendus dominants ne parlent jamais, et quel que soit le domaine,…

………………………………………de l’Essentiel !

 

………………(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

en couverture : Nasa photo d’hier - Une photo publiée par l'agence spatiale permet de visualiser les conséquences des émissions de CO2

en couverture : Nasa photo d’hier - Une photo publiée par l'agence spatiale permet de visualiser les conséquences des émissions de CO2

De Claire Malrieux – climat général

De Claire Malrieux – climat général

surcharges de chaleurs...

surcharges de chaleurs...

les contrsates dus à la montée aux extrêmes du climat...

les contrsates dus à la montée aux extrêmes du climat...

Salon du climat 2019 – prévu longtemps à l’avance

Salon du climat 2019 – prévu longtemps à l’avance

Système européen de modélisation du climat de la terre

Système européen de modélisation du climat de la terre

…échec et climat !
…échec et climat !
…échec et climat !
comme il y a réchauffement ET glaciation en pendule…

comme il y a réchauffement ET glaciation en pendule…

…échec et climat !
…échec et climat !
si aucun politique ne parle du jour du dépasserment c'est qu'ils/elles sont foutus s'ils en disent un seul mot ?

si aucun politique ne parle du jour du dépasserment c'est qu'ils/elles sont foutus s'ils en disent un seul mot ?

…échec et climat !
…échec et climat !

Vers un Observatoire spatial du climat mondial

A percevoir non au premier degré mais comme une distopie 2018…plus nous attendons, plus les contre-feux seront très pénibles…

Un phénomène temporaire ou définitif ? Un expert de l’Organisation Météorologique Mondiale nous explique les raisons de ces phénomènes climatiques

Déclaration de l’OMM sur l’état du climat mondial en 2017 - World Meteorological Organization – WMO – la même tendance extrêmiste dure depuis 2013…

Mesurer les émissions nationales

Pourquoi avons nous besoin des météorologues – Rien d’arrogant ni de triomphaliste donc dans leurs démarches

Décès liés à la pollution de l'air dans le monde - Ce qu’il y a d’extrêmement inhumain dans la négation de tout réchauffement global (alors que c’est un phénomène de montée aux extrêmes avec trop chaud « et » trop froid à la fois) est que, dans cet amalgame, il est effacé tous les morts par pollution de l’air (l’effet de serre est bien plus grand sur les villes). Et, au lieu de voir une menace globale (il y a bien bouleversement) il est, mesquinement, pinaillé sur des détails – l’appellation global warming – très mal traduite en français par réchauffement climatique, au lieu de réchauffement « global » date des débuts des années 1970. Son imprécision a été corrigée, depuis, en changement climatique avec une pause (non expliquée) du réchauffement global – pause et pas…diminution – de 10 ans. Depuis un an cela semble bien être reparti. Et ? Tout demeure IMMOBILISE, dans l’inertie, dans le non respect de tout ce qui va avec le climat (destruction des sols, sur chimie, alimentation en nette perte de qualité, eau polluée et qui peut manquer, etc.). Pour la fixette peu honnête sur le mot « réchauffement » tout ce qui peut être fait afin de lutter efficacement contre les maux qui dépendent du climat bouleversé sont eux/elles….gelés. et sans argumentaire défendable ! Et pendant ce temps, les affaires (si destructrices) continuent (sans nulle critique des pinailleurs du réchauffement)….

Pollution atmosphérique: une réalité mondiale : clair que ceci « ne peut pas » durer…

Conseils pour agir au quotidien, et nous permettre de repousser collectivement cette date ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:18

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82

said 23/04/2020 18:58

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82