Éduquer les enfants malgré eux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Éduquer les enfants malgré eux ?

Nés pour être bons ! Les tendances à aider les autres sont innées – et il en faut des « déséducations » afin de désapprendre (contre son gré profond) tout ce que la nature avait, initialement, déposé en nous…Malgré, cette bonne nouvelle, l’éducation connait une nette régression actuellement : enfants et adolescents voient leur espace de choix nettement rétrécir. Ils doivent suivre les décisions autoritaristes des adultes sans discuter. Leur avis n’est plus pris en compte. Alors que nos études précédentes avaient conclu à une amélioration de la prise en compte de l’enfant, ici, c’est tout l’inverse. Or, à part subir le recul humain que représente l’aberration libérale-capitaliste il ne s’est rien passé, pourtant. Le libéralisme ne respecte surtout pas l’enfant. Il n’y voit qu’une chair à profits, jetée dans la jungle des cupidités, et qui n’a nul besoin particulier. Il doit juste être dressé afin d’entrer dans sa mécanisation (dans le moule préétabli) afin qu’une minorité illégale s’enrichisse outrageusement. L’enfance est sacrifiée pour les assauts d’inégalités…En allant vérifier de très prés, nous allons prendre pleine conscience de comment ceci a pu se passer…

L'école-impose-aux-enfants-le-rythme-des-adultes

« Plus cela va moins les enfants sont introduits dans la vie sociale globale. Leurs faiblesses, leurs réels besoins ne sont plus recherchés, étudiés et pris en compte. Ainsi, ne doivent-ils suivre que les rythmes des adultes : point barre. Pour le respect dû aux générations du futurs, il est toujours moins présent aujourd’hui…« A 80%, les écoles primaires sont revenues à la semaine de quatre jours. Mais quelques municipalités résistent à la tentation de gavage cognitif des élèves [[ ce choix n’est pas un mal en soit mais c’est la décision caserne, tous en rangs et silence dans les rangs qui ne va pas du tout. Pourquoi ? Parce ces décisions imposées arbitrairement ne reflètent que les intérêts égoïstes et…corporatistes des seuls adultes. L’enfant et l’adolescent sont vraiment oubliés en route. Là où les adultes devraient accepter plus de discipline, la charge collective retombe, en fait, sur les petits. C’est que l’idéologie folle d’un pays doit se mener comme une entreprise et l’enfance n’être plus qu’un bilan commercial y sème ses ravages pervers !]].

 

En septembre, les écoliers retourneront en classe. Quatre-vingts pour cent des élèves du primaire apprendront au rythme de quatre jours par semaine, entrecoupés, bien sûr, du mercredi. Quatre jours, c'est moins cher pour les municipalités (quoique), moins compliqué pour certains parents [[ les chouchous du capitalisme clientéliste]], plus tranquille pour les enseignants qui n'ont pas à se soucier de l'angoissant rapport entre « scolaire » et « périscolaire ». C'est sécurisant pour le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, pourtant réputé courageux, qui peut se réfugier derrière la « liberté de choix » des collectivités locales, laissées seules avec une réforme des temps scolaires bâclée par Vincent Peillon… Mais est-ce dans l'intérêt des enfants, finalement les premiers concernés, même s'ils ne peuvent se défendre par eux-mêmes ? Certes pas [[ là tout est dit. Tout comme la loi Schiappa avantage sérieusement les adultes et donc désavantage les enfants, ici c’est le même scénario. Expliquons. Les lois nouvelles se clarifient par leurs jurisprudences et il ne faut pas leur faire un mauvais sort avant leur mise en place. Pourtant, sur le même schéma que la femme doit « prouver » le viol, l’enfant aurait la charge énorme de « prouver » les abusives intrusions d’adultes pervers dans leurs vies. Ce qui avantage nettement ce genre d’adultes. C’est une évidence. Il n’y a donc guère amélioration du tout de la protection de l’enfance – espérons que ne se profile pas là une nette détérioration !]].»

Puisque la tendance lourde qui apparait derrière toutes ces décisions CONTRE l’enfance est ? Que l’enfant soit toujours plus évincé de la société. Des prises de décisions le concernant. Il peut apparaitre comme le « centre des débats » mais c’est d’un enjeu qui oublie l’enjeu pour se perdre dans les minables jeux de pouvoirs. Les fake adultes à force de mentir et de se mentir ne savent vraiment plus de quoi ils parlent. La majorité des décisions sont prises sur des…on dit, des préjugés, d’inexcusables irrationalités…et, alors, qu’il a été prouvé qu’il est très possible de prendre de bonnes décisions en y mêlant à fond les enfants – ici, le centralisme délirant, lointain, abstrait, technocrate, sans réalité concrète…désorganise tout. Mais en très grand !

……………………..***********************************************************

Il faut déjà savoir le néo-libéralisme est une barbarie. Se déguisant d’abord de libertés, et, une fois installé, il tente de toutes les oublier. Il devient liberticide et anormalement directif, impératif, abusif, autoritaire (ce qui est un comble lui qui se prétend libertaire, ce libéralisme ennemi). C’est que le but final reste monstrueux : des libéralités à foison mais pas pour tout le monde les libéralités (nous en voyons le clientélisme affolant partout autour du gouvernement actuel !). C’est une forme donc très perverse du capitalisme. Qui ment sur tout. Déjà il diffame Adam Smith ou Darwin (qui tout 2 mettent en avant les valeurs supérieures de l’entraide, de la solidarité, du partage et d’une société de communs) afin d’imposer l’idéologie de l’égoïsme radical où l’homme serait seulement un loup pour l’homme (ce qui est faux) et où tout le monde est complètement seul dans l’avidité collective. Bref, une désorganisation antisociale complète, un chaos par le haut où seuls quelques marginaux capitalistes (les derniers de cordée) volent tous les bénéfices collectifs. La société (puisqu’elle n’existe pas) est abandonnée à elle-même. Nous ne nous attardons pas plus, mais comme nous avons largement étudié l’inhumanité du libéralisme nous pouvons vous jurer que c’est une horreur dont nous devons nous débarrasser. Ici, nous faisons du fact-checking (selon les mots des hypocrites qui ne le font surtout pas, de respecter le faits…nous cela fait plus de 5 ans que nous appliquons, systématiquement, la vérification par les faits ce qui va tellement plus loin que cette liste de contrôle technique pour machines du fact-checking)…

Donc reprenons tout en main comme si ce libéralisme n’existait plus. Ce qui nous place dans des interrogations bien plus probantes comme : qu’est-ce qui nous REND HUMAIN, qui sait donc parcourir la distance entre nos mauvaises volontés et ce qui les contourne victorieusement ? L’empathie a vraiment des bases biologiques évidentes : et pourquoi co-Opérons-nous si ce n’est pas déjà inscrit en nous ? Solide reste le solidaire et sont les cordes cordiales…La pensée unique, de triste mémoire, se voit bien balayée par ce que nous sommes vraiment. Aussi simple et envoyé que cela !... « Freud avait-il tout faux avec sa théorie d’un enfant "absolument égoïste"? Le psychologue allemand Felix Warneken, qui a mené de nombreuses expériences avec des enfants de 1 à 2 ans, a mis en évidence chez eux l’existence de comportements prosociaux instinctifs, non appris des adultes. Une aptitude naturelle à l’altruisme qu’affecte ensuite l’apprentissage de la morale et des normes sociales [[ l’enfant est spontanément bon, prosocial, et c’est l’adulte qui vient lui…désapprendre tous ses bénéfiques instincts. L‘affaire est donc entendue !]].

 

Oui.les-jeunes-enfants-aident-spontanément

En affirmant [[ et prouvant ]] que les très jeunes enfants ne sont pas, « naturellement » égocentrés, vous vous attaquez à une fake idée fermement établie [[ par inique conformisme et sans preuve ]], aussi bien chez les psychologues… que chez de nombreux parents [[ c’est justement eux qui doivent changer et nous devons être infiniment fermes contre eux – depuis tant de décennies ils ont eu tort, semé leurs torts…c’est donc bien une raison pout que ceci ne continue plus. L’enfant prosocial (alors que les adultes sont plus antisociaux, eux) est à même de participer activement à ses propres apprentissages. Dans ces domaines il reste plus…mature que nombre d’adultes. Ses « choix » sont donc plus avisés. C’est Montessori qui a raison et le libéralisme truqueur absolument tort]]

En effet, j'ai moi-même appris, durant mes études de fausse psychologie, que nous naissons complètement égoïstes et que c'est seulement à la faveur d'une "reprogrammation" au cours de notre développement que nous acquérons des tendances altruistes – grâce à l'éducation et plus généralement à la socialisation [[ rappelons que la barbarie capitalise est une…désocialisation perverse !]], qui permettent à l'enfant d'intérioriser des normes et des valeurs morales.[[ cette supériorité « hiérarchique » de l’adulte ne repose sur rien, il veut être le « chef » imperator qui ne doive ni s’expliquer ni se faire comprendre : genre je sais et toi pas. Là c’est très grave. L’enfant dès 1 en et 2 « sait » déjà ce qui va lui être « appris » mais pas de la bonne façon…soit pas par les émotions, les spontanéités, les sentiments à extérioriser et que l’éducation où l’enfant organise avec les autres son cadre, son programme sa feuille de toute d’apprentissages est nettement supérieure au ramassis de règles abstraites qui viennent en intruses et…désorientent l’enfant si bien orienté !]]. C'est ce qu'ont notamment mal écrit Freud puis Jean Piaget (1896-1980) – pionnier de la psychologie du développement –, et qui « était » devenu une vérité universelle pour les scientifiques mais aussi, comme vous le dites, pour le grand public. Mais, de même qu'en économie la conception classique de l'acteur individuel motivé par ses seuls intérêts [[ ce qui ressemble infiniment plus à une diffamation qu’à une preuve scientifique ]] est de plus en plus remise en question, ce dogme de la psychologie a aujourd'hui tout contre lui. »….L’enfant et l’adolescent subissent, ces jours, les derniers assauts de la grave régression antisociale capitaliste. Et va dans le sens de cette analyse le « parcoursup » où les étudiants voient leur avenir…décidé sans eux - par une machine de l’intérêt « corporate » de certains, pas de celui de vraies majorités, et machine qui est supposée tout savoir mieux qu’eux. Pareil que tout ce que subissent les enfants. Et que nous avons prouvé leur être très nuisible…. Comment ? Un jeune enfant a la justice et la justesse en lui…avant qu’elles ne lui soient apprises – pour nous, plutôt désapprises…Voyons plutôt ce lien :

How-do-children-decide-whats-fair-?

Voir en détails comment les enfants décident ce qui est juste ?

Pour-Yuval-Harari-ce-que-les-enfants-apprennent-aujourdhui-sera-inutile-en-2050

Soit les bonnes bases des années 1970 où l’enfant est partie prenante de l’éducation qui « l’aide » à se former, où il participe à son façonnage et ne se voit pas imposé une greffe profondément inadaptée à lui. Ce n’est pas qu’il puisse dire et faire n’importe quoi – c’est la conviction salubre que l’enfant à en lui tout ce qu’il faut pour voir lui-même sa propre route. Et que l’adulte est le tuteur, l’instiTuteur ou tutrice de cet état de…fait. Pas un dictateur égaré qui empêche et étouffe la plante de pousser et grandir selon sa propre…nature.  Rappelons tout le temps que le langage en sait toujours plus long que nous. Ici, que les mots de l’éducation sont bien anticapitalistes. Tuteur est un devoir impératif qui dit ses propres limites. Et ne permet pas de délirer vers propriétaire et dictateur de l’enfant. L’éducation doit respecter les gestes attentifs du jardinage qui jamais ne nuit aux plantes. Alors pourquoi aux enfants…Ce qui se prouve ici où dans une époque où les graves dommages causés à la nature, à la biodiversité et au futur commun par les immaturités inacceptables des fake profits capitalistes (c’est bien les fake profits et non les « faussées » fausses nouvelles l’enjeu essentiel) – que l’enfant et l’adolescent doivent être « sérieusement » armés afin de mieux résister à « leur » futur. C’est une DEVOIR des adultes actuels que d’aider leur avenir à eux. De ne plus tout tirer les couvertures à eux. Mais bien de RENIER  fermement la frange antisociale et nihiliste des profiteurs. « Leurs » lobbies, leurs médias protectionnistes et corporatistes, leurs finances illégitimes et leurs gouvernements ne doivent plus être tolérés. L’enfance et l’adolescence du monde passent avant eux !

……………………………..************************************************

Comment-et-pourquoi-aider-les-enfants-à-se-rapprocher-de-la-Nature-?

« En tant qu’espèce humaine, notre évolution est liée au monde naturel [[ vérité de La Palice que seule la grande arriération capitaliste nie et dénie !]]. Dès le plus jeune âge, le contact avec la faune et la flore est nécessaire à notre développement.[[ d’en priver l’enfance est donc bien un crime contre elle !]]. Lorsqu’il se réduit, devenant soit trop rare, soit trop pauvre, des effets négatifs apparaissent, comme l’obésité ou l’anxiété. Ce sont ces « troubles associés au manque de nature » que soulignait dès 2008 l’auteur Richard Louv dans son best-seller intitulé Last Child in the Woods. [[ les faits sont limpides : face à l’enfance le capitalisme a infiniment tort et doit être sanctionné pour cela : plus que les adultes l’enfance A BESOIN que la Nature soit préservée. Soit ? La nature est la priorité absolue- l’infantilisme des faux profits qui sont des coûts comme les autres passe…après. Les délirants immatures qui prétendent l’inverse doivent se voir placés sous tutelle juridique dans le simple sens où ils/elles ne doivent…plus décider pour les autres]].

À l’inverse, une grande variété d’interactions avec la nature produit des bénéfices importants et qui ont tendance à se cumuler, notamment sur le plan de la santé. Outre une augmentation de l’activité physique, qui fait baisser les risques d’obésité ou de myopie [[ lire en plein soleil est bénéfique à un point que peu imagine encore ]] chez les enfants, l’accès régulier à des parcs et espaces verts apporte également un bien-être psychique, en aidant par exemple à lutter contre le stress. Des scènes de nature, comme le vent dans un feuillage ou les nuages passant dans le ciel, par la fascination douce qu’elles suscitent, offrent du repos à l’esprit par une attention sans effort, ce qui restaure les fonctions cognitives [[ d’ailleurs dans le comment apprendre aux dépressifs à lutter par eux-mêmes ces moyens si accessibles sont tous mis en avant…regarder attentivement  les nuages ‘cassent les idées noire ». Utiliser les 5 sens aide à reconstruire un rapport à soi-même qui triomphe, avec de la patience, de la spirale des découragements, etc.]].

Au-delà de ces effets individuels et sociaux, encourager les relations à l’environnement naturel est aussi bénéfique pour… la nature elle-même. En effet, les expériences de manipulation, d’immersion ou d’implication physique éveillent des émotions et un intérêt durable vis-à-vis de celle-ci, et favorisent le sentiment d’appartenance au monde naturel, aux côtés des autres espèces [[ pas trop tôt – il reste en effet, impardonnable, que l’éducation précédente ait omise de faite éclore dans la conscience enfantine que la nature est notre filiation la plus forte et non les délires idéologiques de certains adultes !]].

Ce sentiment de connexion retentit fortement sur les choix et les comportements que les enfants, en grandissant, choisiront d’adopter [[ clair que les mentalités précèdent les comportements et que les médias d’argent sale ont toujours refusé de participer à la révolution des mentalités, la plus puissante qui soit surtout si les cœurs sont à la barre, et qui va donc se passer…sans eux qui n’ont que tenté de tout saboter!]] en faveur de l’environnement [[ sauf que l’environnement c’est nous, il n’y a rien qui ne nous environne. La nature que nous habitons est la même que celle qui est en nous. Il n’y a pas de séparation donc pas…d’environnement. Même lorsqu’il est bafouillé de bonnes idées ces idées demeurent encore embrouillées, empotées, maladroitement empêtrées dans des formulations pas assez précises ni précieuses – nous sommes bien meilleurs modèles !]]. De manière d’autant plus intéressante, il semblerait qu’il y ait un lien entre la perception de cette appartenance et les phénomènes de restauration psychologique (baisse des émotions négatives associées au stress et augmentation des émotions positives). Ainsi, plus on se sent rattaché à la nature, plus les expériences à son contact produisent de bénéfices. »…Que ce sentiment de portes ouvertes enfoncées ne cache pourtant pas sa joie immense de voir que tout commence à aller dans le bon sens. Que les soi-disant maitres de ce monde commencent à avoir toute la réalité contre eux (ainsi le gouvernement actuel n’aura trouvé que 6 % de français admettant que ses décisions leur auront été…bénéfiques. 6 % c’est presque 3 fois moins que la vraie minorité d’inscrits qui a voté pour eux – le choc est donc rude !).

…….. ………………..**************************************************

Ne sentons-nous pas toute l’horreur du système libéral capitaliste dans la manière dont il voit (ou, plutôt, ne voit pas) les enfants ? Là où il n’y a plus de manipulation verbale ou iconique possibles (les faits sont les faits et les comportements sont les comportements). Oui ? La conclusion après vérifications (mais vous avez l’habitude de ce blog, vous savez que les vérifications ont eu lieu) c’est strictement aucun respect pour l’enfance ni les enfants. La régression est maximale : c’est avec un flagrant regard de colonisateur- juste une marchandise que l’on déplace selon les intérêts (sic) du prétendu ensemble (oui prétendu…ensemble : lorsque c’est une caste illégitime qui se monopolise ces intérêts et le sens de ces intérêts il n’y a plus rien de majoritaire, donc de démocratique, ni de général !). Les enfants sont « décidés »  DE HAUT ! Toutes les décisions sont prises hors leurs présences et ils ne sont là que pour subir. Soit ? Toutes les preuves des réussites des éducations « pour » l’enfant sont barrées d’un coup d’aveuglement ! Et ? Aucune connaissance des besoins basiques des enfants (sinon, ils/elles n’agiraient pas ainsi !) comme des potentiels incroyables que chacun détient. Tout se rétrécit au « conditionnement » où il faut conditionner un objet, une marchandise, une chose inerte. Tout ce qui soulève de répulsion radicale envers la dite pensée dirigeante étasunienne qui ne voit jamais le monde. Qui est ? Qu’on les laisse tout piller mais SURTOUT (le plus important) sans bouger ni se plaindre ni réagir. Véridique : vous suffit de trouver les exemples concrets !

Loi-Schiappa-l'immense-colère-des-associations-et-professionnels-de-la-protection-de-l'enfance

Oui, le plus révoltant envers ces étasuniens c’est leur « exigence » (sic) de ce que leurs victimes ne se fassent pas remarquer. Ne fassent pas preuve d’existence. Ni d’intelligence (blasphème envers le suprémacisme que l’intelligence des autres ! Allons allons). Devant les décisions prétendues rationnelles (si fake analyses les précédant) du système libéral capitaliste envers leur éducation, les enfants doivent se laisser faire sans réagir, sans répondre, sans commenter, ni sans utiliser leur bon sens ni leur esprit critique (comme nous le verrons en seconde partie). Impossible d’envelopper donc de tels comportement complètement unilatéraux des hypocrisies habituelles de :

………..modernisation    -    réforme nécessaire -    progrès inévitable…

Nous n’allons pas « moderniser » les enfants. Les réformer ou les piquer au progrès et avec le sens du progrès comme rhésus…le système ahumain (en voie de devenir inhumain ?) est pris la main dans le sac. Il ne faut plus le laisser faire.

En tout cas, il est évidemment indigne de s’occuper des enfants,

…………………………………………même de loin. Alors de prés !

 

….………(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compréhension nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

comportements prosociaux instinctifs…avant tout apprentissage du langage et des comportements à « apprendre » (sic).

comportements prosociaux instinctifs…avant tout apprentissage du langage et des comportements à « apprendre » (sic).

les premiers de cordées socialement ne servent vraiment à rien…parce que la corde est cordiale…

les premiers de cordées socialement ne servent vraiment à rien…parce que la corde est cordiale…

ceci est un comportement prosocial

ceci est un comportement prosocial

Éduquer les enfants malgré eux ?
ce sont les enfants qui « socialisent » la sociétés de brutes par la simplicité d’essayer avant de condamner (donc sans jamais rien savoir) – comme ils/elles ne sont pas enfermés dans la prison des préJugés, chaque humain leur parait abordable et fréquentable. Et si c’est eux qui avaient à 100 % raison et nous 100 % tort ? Les faux dirigeants ne vont tout de même pas faire matraquer les enfants de 2 ans !

ce sont les enfants qui « socialisent » la sociétés de brutes par la simplicité d’essayer avant de condamner (donc sans jamais rien savoir) – comme ils/elles ne sont pas enfermés dans la prison des préJugés, chaque humain leur parait abordable et fréquentable. Et si c’est eux qui avaient à 100 % raison et nous 100 % tort ? Les faux dirigeants ne vont tout de même pas faire matraquer les enfants de 2 ans !

Pourquoi nous entraidons-nous ? Pour évoluer ducon !

Pourquoi nous entraidons-nous ? Pour évoluer ducon !

Éduquer les enfants malgré eux ?
Éduquer les enfants malgré eux ?
les enfants « savent » ce qui est juste bien avant que nous ayons semé la confusion en eux !

les enfants « savent » ce qui est juste bien avant que nous ayons semé la confusion en eux !

La gentillesse envers soi-même et autrui tonifie ton nerf vague. Donc te fait vivre MIEUX !

La gentillesse envers soi-même et autrui tonifie ton nerf vague. Donc te fait vivre MIEUX !

Éduquer les enfants malgré eux ?
Éduquer les enfants malgré eux ?

Le pinson. Chant orthodoxe. Enfants

C’est une opinion qui va à l’excès mais l’entendre reste nécessaire…CHOQUANT : ce qui attend les Enfants français à l'école dès l'âge de 4 ans

Osons l'école 2 modèles de société

Le pouvoir des gentils | Franck MARTIN | TEDxRoanne

Felix Warneken: Precursor to Altruism in Young Children : les comportements prosociaux sont instinctifs chez l’enfant. L’enfant est né pour être bon !

Neurosciences: les secrets de l'empathie : les bases

les origines biologiques de la communication humaine - Tomasello Michael

Doit-on se battre contre les autres ? Il n’y a aucune raison raisonnable pour cela. Albert Jacquard

MICHAEL TOMASELLO - What Makes Us Human? Qu’est ce qui nous REND humain ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:19

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82