Les ringards ridicules ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les ringards ridicules ?

Quelle sensation de vie réussie (dans la pauvreté non miséreuse) lorsque nous savons que cette neuve journée va offrir tant de nouvelles découvertes, donc sensations inconnues, émotions plus que rares et sentiments non encore visités. Depuis le temps que nous disons que penser reste un des états supérieurs de la vie (et pas ces intellectualisations qui se sentent obligées de n’user que des mots les plus abstraits – non cet engagement du corps tout entier qui « vit » la pensée comme une  gigantesque aventure qu’elle est. Comme tout ce qui est supérieur dans la vie penser reste…gratuit – d’où la claire déchéance capitaliste qui se flétrit d’être maladivement jalouse de ce qui ne…peut se vendre (soit 80 % de l’essentiel !). Et ? Eh bien, nous sommes en face de ces mentalités irréalistes. Ou un-e de leurs politicien-ne.s qui, comme dit les paroles de la chanson, prétendent diriger – être devant – en ne faisant que suivre statistiques non analysées et com’ d’arriération mentale – être derrière. Donc on serait devant en étant toujours…derrière ? Mais encore ? Leurs opinions ou « convictions » (qu’ils ne peuvent reformuler avec aisance  - qui ne sont donc pas leurs !) ne sont que des compilations statistiques qu’ils…suivent bassement. Sans recul ni esprit critique – puisque l’anti-science du marketing leur en donne…l’ordre. Or ces statistiques c’est, obligatoirement, le médiocre, le moins-disant, le jamais exigeant, les plus rabâchés et obsolètes des poncifs. Rien n’y est démontré ni raisonné. Ce sont des conformismes figés qui ne peuvent…évoluer puisque, une fois au pouvoir si immérité, ils/elles font tout pour dissimuler les vraies généreuses pensées, les grands esprits critiques, les porteurs de solutions pour tous…et qui voudraient que nous imitions de tels échecs de vies ? De tels non-modèles, de tels effondrements existentiels ? Mentir sur tout et tout le temps, c’est pas une vie. A part ces médias mercenaires qui ne s’offrent qu’au plus offrant et ne croient donc jamais ce qu’ils disent, montrent ou écrivent – personne ne peut trouver de la réussite dans ces vies auto-sacrifiées. Pour des images mortes qui leur remplacent le réel non vécu. Pour du vent et de la vente destructrice de la civilisation. Et, à l’opposé, tous les exclu.e.s de ce système d’impératif à toujours plus de médiocrités et de médiocraties (qui insistent pour le rester toujours plus) – vivent des vies MAGNIFIQUES dans les gratuités de dons essentiels ! Vies réussies contre vies ratées. Celles des ringards ridicules pompeusement vantés par des médias plus qu’aveugles et sourds !

Communauté-soi-disant-internationale   La communauté prétendue...internationale : trop de ridicule, non ?

Qui sont les grands ringards de l’autre ? Qui sont les vrais ratés de l’autre ? Qui sont les imméritants de l’autre ? Oui qui restent les pénibles imposteurs de l’époque ? Les ringards ridicules ? Tous les ans Forbes réduit le nombre de trop riches qui ont « la même chose » que la moitié pauvre de l’Humanité. Il y a 10 ans c’était encore 60. En 2017 c’était 8 et cela s’accélère. Nous allons donc, en suivant cette trajectoire arriver à…zéro ! Pas d’autre fin possible. Le même grave illogique tressaute derrière les prurits d’excès de centralismes. La traduction ringarde c’est qu’il n’y ait plus de séparation des pouvoirs – ce qui avait été commencé par Valls pour le pouvoir judiciaire toujours moins indépendant se poursuit par la loi irrationnelle de destruction du législatif. Destruction multidirectionnelle : 1) -le député ne pourra plus avoir de rencontres avec ses …électrices/électeurs. Surchargé, surbooké, il ne pourra plus tenir de permanences…Couper tous contacts entre citoyens et élus locaux, n’est-ce pas cela le « despotisme oriental » qui empêche toute information objective de sa cour prise en otage ? 2) – il n’aura plus le temps matériel et physiologique d’examiner sa part constitutionnelle (le législatif). L’exécutif (de quoi donc alors ? De lui seul ? De sa folie inconséquente), oui cet exécutif qui n’exécute plus (mais impose unilatéralement) dans son absence complète de projet collectif va…DÉTRUIRE la réPublique, les institutions, le « pays réel », les citoyennes et citoyens, et le futur commun. Sauf que ? Ringards ridicules, ils/elles n’en retireront aucune grandeur incarnée mais juste l’extériorisation de leurs graves aliénations. De leurs idées si fausses sur tout. Et de leurs incapacités évidentes à existentialiser ces prétendues victoires. Ils/elles détruisent tout mais pour rien : il n’y plus d’après. Non seulement, de tels gouvernements sont très répréhensibles mais ils sont vraiment minables ! Leur périmètre mental est si PETIT : alors que tout prouve que l’austérité est un désastre étranglant toute demande, ils persistent dans croire « que pressurer sans cesse le peuple qui ne peut se défendre » est la panacée. Couplée avec la fainéantise inexcusable de n’enrichir que les déjà trop riches mais toujours plus aux détriments de plus grandes majorités. Et de faire semblant de buter dans les dépenses publiques seraient trop fortes – alors que ce sont les recettes légales qui ne sont pas du tout recouvrées. Faute politique gravissime. Ce qui crée toutes les catastrophes de mesquineries libérales (toujours rançonner les pauvres et les moyens). Tout ceci est ranci et si vieilli : de tels gouvernements se ringardisent à grande vitesse. Tout avoir faux et s’agiter toujours contre la rationalité – non, le bilan est sinistrement affligeant pour ces acharnés à tout faire contre l’intérêt général : 

Vous-reprendrez-bien-un-peu-de-Hollande

« À mesure que baisse la popularité du président Macron, que le taux de chômage monte et que la croissance se fait plus mollassonne, le pays se réveille à la possibilité de moins en moins lointaine que le quinquennat du sémillant quadragénaire soit finalement encore plus médiocre que le précédent de Hollande. [[ ce qui paraissait si inatteignable, le devient : en encore plus dérisoire, ma pov’dame !]]. »

Le rural (soit le « pays réel ») condamné par ces dangereux irréalistes – rural tellement éloigné de tout et que toutes les institutions lui semblent s’éloigner également. La barbarie c’est d’utiliser ces institutions justement afin de les concentrer sans plus d’effets concrets (sinon de ne plus en avoir d’effets) entre les mains de rois fainéants. La post-destruction sera leur très évident effritement dans leur néant intérieur ! Les ringards ridicules ? La privatisation de tout est la pire des irrationalités puisque ne symétrisant plus les services impeccables des services publics (et tous les témoignages convergent en ce sens de l’efficacité des services publics qu’il aura fallu tant de sabotages de traitres à la réPublique pour enrayer cette évidente supériorité du public pour tout ce qui concerne les communs, les biens communs (ni publics ni privés mais plus englobants))  ? Là, aussi strictement aucun projet collectif mais une grave aliénation des prétendues élites. Donc tout détruire pour rien.

Plus-du-tout-d'austérités-et-de-privatisations

En effet, les privatisations reposent sur un flagrant détraquement mental. C’est la supposition non argumenté que le « privé rendrait automatiquement supérieur. Du grand magique. » (Vues toutes ses catastrophes depuis plus de 40 ans, à l’évidence c’est faux). Que l’on verrait mieux avec les lunettes « privées » : les aliénations y semblent plus intenses et…destructrices. Puisque de « faire la même chose » mais dans le public avec les contrepoids démocratiques démontre, à l’évidence, une nette supériorité par rapport aux obstacles surmontés. L’infantile en barbotteuse qui dit « il y a trop d’obstacles » - et donc stupidement il privatise CONTRE les peuples – va en inventer infiniment plus, d’obstacles…dans sa bureaucratisation folle. Oui la bureaucratie galopante c’est le privé et surtout pas l’administration publique contenue dans des limites rationnelles. Donc ils geignent puérilement pour eux mais, dans les privatisations, ils rendent…tout pire, maculant scrupuleusement tout comme ils divaguaient que le public le ferait, lui. Clair que les services publics à buts non lucratifs leur demeurent si nettement supérieurs. Clair – que leur vie ratée, avec une vie intérieure en désolation, faisant strictement…n’importe quoi parce qu’ils ne…savent pas penser devient la course au toujours pire. Ces ringards ridicules sont vraiment une catastrophe pour la civilisation. Voir le témoignage suivant qui interpelle sur tous les…égarements collectifs produits par ces ringards :

………………………*****************************************

Le-président-du-nouveau-monde-qui-ne-nous-adresse-même-plus-la-parole

« On a beau manifester jusqu'à l'épuisement, son regard suprême passe et repasse sans nous apercevoir. Ceux qui font grève ne sont que des privilégiés, des nantis méritant l'ignorance. Caché derrière son immunité, l'homme qui dirige le pays comme un cost-killer –ces consultants chargés de réduire les coûts, coup après coup– dévoile un peu plus la surpuissance dont il se croit investi. Sans jamais plus nous adresser la parole directement. Il va vraiment être long ce quinquennat (...) J'ai peur que cette politique de la terre brûlée, ce règne de la terreur érigé en modernité, ne nous fasse régresser vers nos plus bas instincts. De la vilénie de la Macronie, on ne sortira pas grandis [[ sauf si nous n’y sommes pas entrés, ce qui prémunit d’en…sortir !]]. Eux ont déjà touché le fond, évitons de faire la même chose. Il est urgent de repenser notre démocratie, de redéfinir notre modèle de société[[ déjà fait !]], avant que les gens d'en-haut, ceux qui ne baissent plus les yeux, n'aient tout détruit [[ vrai ces descriptions semblent correspondre à un après grave séisme. A la survenance d’une irruption de la barbarie nue – mais que s’il y a de si sain dans ce témoignage reste la lancinante redite de ne surtout jamais penser, ressentir ou se comporter comme eux…le comble de vies vraiment ratées !]].

Francois-Pinault-:-Macron-ne-comprend-pas-du-tout-les-petites-gens

 

« François Pinault se montre très inquiet de la politique menée par Emmanuel Macron [[il y a un mois]].  Il "ne comprend pas les petites gens. J'ai peur qu'il mène la France vers un système qui oublie les plus modestes [[ soit la majorité des humains]]" . Et, il y a 10 jours, y rajoute  Raffaele Simone : « Le président ne donne pas l'impression d'aimer le peuple ». Plus que l’impression, la réalité la plus crue ! C’est qu’il aura vraiment licencié tout le peuple, veut plus le voir ! Sauf que la réPublique publique n’est surtout pas une entreprise privée. Tout le contraire même !

L’anti-communication comment cela fonctionne – tableau crucial concernant ces si fausses élites !

Serait-ce que les ringards ridicules s’auto-dénoncent ? Oui par leur si dérisoire arrogance. Arrogance du verbe arroger, prendre illégalement ce qui n’est pas à soi. L’arrogance souvent donc avoue un délinquant derrière… « Pour l’historien Emmanuel Todd, la vraie fracture n’est aujourd’hui plus sociale, mais éducative. Et la démocratie est vouée à disparaître en Europe. « Notre modernité, écrit-il, ressemble fort à une marche vers la servitude. » [[Et il en trouve une preuve dans cette crétinisation galopante des mieux éduqué(e)s – soit que ceux/celles qui se proclament élites ne savent plus, en fait, PENSER, penser en adultes, avec raisonnements vérifiables et reproductibles ! Ce que nous avons, aussi, vérifié. Michel Foucault observait, en ce sens, que l’aliénation augmente lorsque nous arrivons aux prétendus hauts de la société. Ils/elles, effectivement « irréalistes », semblent bien enfermés dans les chimères des idéologies. Et donc fuient tout rappel de la réalité. Faisant et disant, au sens fort, n’importe quoi. Il faut, à notre avis, ringardiser à fond ces laisser-aller dépravés. Espérant un soubresaut à ces graves paresses intellectuelles et affectives. Actuellement, en occident, nous sommes submergé.e.s par les idéologies les plus fausses, qui ne peuvent rien démontrer, que criailler leurs autoritarismes…ringards. Il s’agit, alors, d’assainir l’univers de la pensée, la faire quitter les ridicules enfantillages et la ramener à l’âge adulte donc hyper responsable (plus de fuites du réel, plus de costards-cravates et plus d’idéologies du tout) !]]

Emmanuel-Todd-La-crétinisation-accélérée-des-mieux-éduqués-est-extraordinaire

« Nous vivons une phase décisive : l’émergence pleine et entière d’une nouvelle confrontation fondée sur les différences d’éducation. Jusqu’ici, la vieille démocratie reposait sur un système social fondé sur l’alphabétisation de masse mais très peu de gens avaient fait des études supérieures. Cela impliquait que les gens d’en haut s’adressaient aux gens simples pour exister socialement – même les dominants et même la droite. On a cru que la propagation de l’éducation supérieure était un pas en avant dans l’émancipation, l’esprit de Mai 68 finalement. Mais on n’a pas vu venir le fait que tout le monde n’allait pas faire des études supérieures : selon les pays, entre 25 % et 50 % des jeunes générations font des études supérieures, et dans la plupart d’entre eux leur nombre commence à stagner. Les sociétés ont ainsi adopté une structure éducative stratifiée. « En haut », une fausse élite de masse (en gros, un tiers de la population) qui s’est repliée sur elle-même  [[ ce qui est un signe flagrant de non intelligence – l’intelligence c’est d’écouter tout le monde et d’oser affronter ceux qui ne sont pas d’accord mais de telle manière que ceci change, peu à peut, lentement d’accord mais certainement, les choses ]] : les diplômés du supérieur sont assez nombreux pour vivre entre eux. Symétriquement, les gens restés calés au niveau de l’instruction primaire se sont aussi repliés. [[ la société ne SE CONNIAT DONC PLUS ELLE-MÊME sauf par les sains transversaux et les encore plus sains anti-conformistes ]]. Ce processus de fragmentation sociale s’est généralisé au point de faire émerger un affrontement des fausses élites  [[fausses élites devenues indignes de diriger ou alors avec des contres pouvoirs extrêmement renforcés – leurs dérapages irrationnels dépassent l’entendement. Aucune confiance ne peut plus leur être aveuglément leur être accordée…ils /elles ont trop déchu !]] et du peuple. La première occurrence de cet affrontement a eu lieu en France en 1992 lors du débat sur Maastricht. Les élites « savaient » [[ justement elles ne savaient pas]], et le peuple, lequel ne comprenait pas, avait voté « non ». Ce phénomène de fracture éducative arrive à maturité.

Les trois grandes démocraties occidentales ont réagi différemment à cet affrontement entre élite et peuple… En Grande-Bretagne, il s’est passé un petit miracle : le Brexit a été accepté par les élites, et le Parti conservateur applique le vote des milieux populaires. C’est pour moi le signe d’une démocratie qui fonctionne : les élites prennent en charge les décisions du peuple. Ce n’est pas du populisme car le populisme, c’est un peuple qui n’a plus d’élites. David Goodhart, le fondateur de la revue libérale de gauche Prospect, parle de « populisme décent », une magnifique expression. Les États-Unis sont, eux, dans une situation de schizophrénie dynamique. Les milieux populaires, furibards et peu éduqués, ont gagné l’élection, une partie des élites l’a acceptée (Trump lui-même fait partie de l’élite économique et le Parti républicain n’a pas explosé) mais l’autre moitié de l’Amérique avec l’establishment la refuse. C’est un pays où règne donc un système de double pouvoir : on ne sait plus qui gouverne. En France, nous sommes dans une situation maximale de représentation zéro des milieux populaires. Le FN reste un parti paria, un parti sans élites. Le débat du second tour entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron en a été la parfaite mise en scène. À son insu, Marine Le Pen a exprimé l’état de domination intellectuelle et symbolique de son électorat qui est, de plus en plus, peu éduqué, populaire, ouvrier. La dissociation entre les classes sociales est à son maximum. L’absence de solidarité entre les groupes sociaux [[ voulue par ces sommets indignes qui ne veulent rien assumer ni assurer des résultats des politiques passées si ratées – et qu’eux seuls peuvent et doivent assumer ou se démettre !]] est typique de la dissociation d’une nation [[ ce que nous nommons la « dissociété » le contraire de « l’associé-té » ou la société sans cesse agressée et « prise en otage » par ses prétendus supérieurs mêmes.]].

 La France insoumise est-elle une tentative de renouer le contact entre élite et peuple ? Elle est le phénomène électoral intéressant de cette dernière élection. Il m’intéresse d’autant plus que je n’y croyais pas du tout ! Les électeurs de Mélenchon sont jeunes comme ceux du FN. Mais ce qui est vraiment original dans l’électorat de Mélenchon, c’est son caractère transclassiciste. Ouvriers, employés, professions intermédiaires, diplômés du supérieur : toutes les catégories sociales y sont représentées. En ce sens, les progrès de La France insoumise ne seraient pas une nouvelle forme de gauchisme, mais exactement l’inverse : une certaine forme de réconciliation des catégories sociales et éducatives françaises. Reste à savoir si Mélenchon a dans la tête ce qu’il faut pour gérer une telle réconciliation.

Et Emmanuel Macron ? On ne peut pas savoir ce qu’il y a dans la tête de Macron : il est jeune et trop instable, son parcours professionnel l’a montré. Il est pour l’instant sur une trajectoire de conformisme absolu.[[ il ne fait que …suivre des statistiques ringardes et des théories pires qu’obsolètes ]]. Réformer, flexibiliser, accepter la gestion allemande de la monnaie… une direction qui amène inévitablement à un ou deux points de chômage supplémentaires en fin de quinquennat. Pour Macron, poursuivre dans cette voie, c’est accepter de disparaître politiquement à 40 ans. Une hollandisation éclair [[ juste diagnostic : son auto-aveuglement est incroyable aussi. Il n’a de pire ennemi que lui et ses aliénations (il n’a rien appris, rien expérimenté et rien ressenti – c’est un produit de seconde main. Le pouvoir culturel qui l’a imposé de force au pays est donc pire qu’en déliquescence. Il ne peut plus que se tromper sur tout. Le fait qu’il ai  tant déraillé avec le pire que stupide « on ne publie pas les génies » nous avait allumé l’ampoule vigilante – soit la certitude qu’il y a quelque chose de très détraqué dans « ce premier pouvoir » de France (nous en reparlerons)- celui que nous devons stopper avant les politiques cela va de soi…]].

 Vous êtes un homme de gauche, comment voyez-vous sa situation aujourd’hui ? Je ne suis pas très optimiste ! L’une des grandes faiblesses de la science politique est de réfléchir aux citoyens comme à des êtres abstraits. Mais quand on décrypte, comme je le fais, des variables sociologiques, on arrive à la conclusion qu’il existe un subconscient inégalitaire dans notre société. La stratification éducative, je l’ai dit, a provoqué une fermeture plus que folle du groupe des éduqués supérieurs sur lui-même. La crétinisation politico-sociale des mieux éduqués est un phénomène extraordinaire.  »            Lire l’entretien entier sur liberation.fr

Ce pourquoi nous avons toujours dit que nous avions eu une chance extraordinaire d’avoir échappé à ce milieu, de la fausse élite si malsain et si malade… du fait qu’ils nous aient censuré « d’avoir trop de talents » mais avec… brutalités et diffamations sans…raisons objectives –

Nous avons poursuivi notre route heureuse et eux s’enlisent toujours plus dans leur marécage pestilentiel !

……………………………………………En gros, ils ont eu tort sur tout…

 

……….……(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste abondance gratuite nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est encore pire

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les ringards ridicules ?
en effet, ce créneau n’a jamais trouvé preneur

en effet, ce créneau n’a jamais trouvé preneur

Les ringards ridicules ?
une incontestable grande maturité de vie

une incontestable grande maturité de vie

Les ringards ridicules ?
la politique étrangère résumée de cette manière si impraticable nous devient encore plus…étrangère !

la politique étrangère résumée de cette manière si impraticable nous devient encore plus…étrangère !

Les ringards ridicules ?
Nous pouvons donc et tout de suite enrayer l'immense délinquance des riches - soit récupérer les recettes pour financer toutes les dépenses sociales qui ne doivent surtout pas... diminuer (signe de la sortie intelligente des austérités !)

Nous pouvons donc et tout de suite enrayer l'immense délinquance des riches - soit récupérer les recettes pour financer toutes les dépenses sociales qui ne doivent surtout pas... diminuer (signe de la sortie intelligente des austérités !)

Les ringards ridicules ?
lorsque le ridicule tue gravement…les autres…

lorsque le ridicule tue gravement…les autres…

Les ringards ridicules ?
Les ringards ridicules ?
La crétinisation accélérée oui mais des sommets…

La crétinisation accélérée oui mais des sommets…

Emmanuel Todd : Où en sommes-nous? Une esquisse de l'histoire humaine…ou bien comment la vraie Histoire aide à nous sortir de « leur » merdier ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:19

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82