Gaffe baffe

Publié le par imagiter.over-blog.com

Gaffe baffe

Étranges pouvoirs, ils font et, immédiatement, tentent de dissimuler ce qu’ils font. Comme ce que leurs parasitismes contournables nous laissent et qui se nomme, indiscrètement, «pouvoir d’achat ». S’il diminue tant c’est qu’il est parti ailleurs. Et nous allons dénicher l’explication mise, ici, au propre…Le pouvoir de l’achat commence par un pouvoir d’achat. Or...« Un économiste, Philippe Herlin, remet en cause les méthodes de calcul officielles, qui, selon lui, masquent non seulement une perte de pouvoir d'achat depuis les années 70 [[depuis qu’il n’y a plus partages des plus-values collectives, vous savez celles « avouées » par la V.A. de la TVA (taxe à la valeur ajoutée)…ajoutée par qui, au fait ? Par tout le monde, en effet. Et qui a succédé à des décennies de calomnies sur ce Karl Marx prouvant les « plus-values »…Bon, elles n’existent pas, mentent les capitalistes, mais ils les utilisent tout de même à fond. Or, les 2 assauts contre le véridique pouvoir d’achat (ou comment ils nous appauvrissent en douce, tout en maintenant des fictions nominales différentes) c’est l’Euro et le bondissement soudain des prix et ce refus illégal de partager les plus-values de tout le monde – comme cela fait, au total, une baisse très visible de la valeur de l’argent que nous pouvons détecter avec un «mais qu’acheter avec un 1 € ?»…Alors qu’avant avec 1 Franc  (un peu plus de la sixième partie d’un euro) nous pouvions tant avoir et pour (un) 1 € …rien ! – preuve suffisante pour les esprits bien concrets, comme les nôtres, qu’ils tentent de faire passer pour irréalistes – T’as qu’à croire, seuls les lunatiques consuméristes ne sont plus dans la réalité, nous oui. Et à fond les culasses…Alors gaffes baffes ?]]…mais aussi la perte de substance de notre économie [[ la prétendue croissance repose sur des bases faussées, donc est toujours bien moindre qu’il n’est affiché – c’est cela « faire écran », nous faire gober que ce que nous vivons VRAIMENT n’existe pas et que seule l’image falsifiée de « ce que devrions vivre si…» existe…Le problème avec les faux dirigeants : ils croient que nous vivons ce que nous devrions vivre…aussi (n’entendent-ils jamais), pourquoi se plaindre, c’est tellement idyllique…Et ? Plus aucun n’est «capable» de comprendre et d’imaginer ce que nous vivons réellement…plus largués qu’eux/elles ? Ils en perdent toute « qualification » pour diriger : leur faux savoir est obsolète, assure même notre pouvoir d’achat…]].

 

Le-grand-mensonge-du-pouvoir-d'achat

Panique dans les porte-monnaie ! Selon un sondage Eudoxa pour RTL publié le 27 septembre, 86 % des Français estiment avoir perdu du pouvoir d'achat dans les douze derniers mois, et 82 % estiment qu'ils vont aussi en perdre dans l'année qui vient. Joli paysage que celui de la France : nulle part ailleurs en Europe les citoyens (et consommateurs) ne sont aussi pessimistes [[ on leur demande de ne pas croire ce qu’ils vivent mais de planer dans des fumisteries qui tentent de faire gober qu’ils vivent…tout autre chose. Nul pessimisme (supposé irréaliste), là-dedans, que du réalisme terre à terre, tas de journalistes !]] note le cabinet Eudoxa, qui a interrogé 3 005 personnes sur le continent, dont 997 Français. Les Allemands, par exemple, ne sont que 67 % à angoisser pour leur compte en banque. Les Français se trompent-ils [[ ils ne se trompent pas, ils sont trompés]], sont-ils pessimistes, voire dépressifs chroniques ? En fait non, car les statistiques officielles ne disent pas autre chose. Selon l'Insee, leur pouvoir d'achat a baissé de 0,6 % au premier trimestre de cette année, fait rarissime dans l'histoire statistique de notre pays où ne sont pointées, routiniérement, que des hausses.

La faute d'abord et avant tout à la politique fiscale de Macron. En 2018, plutôt que de réduire les cotisations sociales des salariés en même temps qu'il augmentait la CSG, le gouvernement a préféré engranger d'abord les milliards de hausse de la CSG, plutôt que de réduire les cadeaux aux plus riches. [[ et pourquoi des cadeaux à ceux qui ont déjà trop ? Et que je t explique la complexité : c’est afin qu’ils relancent notre pouvoir d’achat et se la faisant comme locomotives de la consommation…pschiiiiiiiiit, le pouvoir d’achat se casse la gueule. Les cadeaux ne furent donc point bien dirigés (il faut qu’ils les restituent-constituent)…question non posée et que nous posons sur la…table ! Booooumm…]]…Un choix qui s'est ressent [[ joili un poids qui s’est ainsi ressenti mais complètement hors réel comme on, dit hors sujet ]] dans le portefeuille des Français, puis sur la croissance elle-même, devenue une des plus faibles de la zone euro. Était-ce un simple raté ? Pas sûr, puisque c’est un raté de dératés. L'économiste Thomas Porcher, spécialiste de la « Macron-économie », le rappelle, « l'idée de soutenir le pouvoir d'achat est étrangère au programme du candidat Macron, qui centre sa politique sur la compétitivité des entreprises françaises [[ aux dépens de qui déjà ?]]. Du coup, les baisses de taxes pour les salariés sont alimentées par la hausse de la CSG sur les retraités [[ on prend bêtement aux uns pour refiler aux autres mais toujours pour la même rengaine de stupidités, tout donner et ne rien prendre aux trop riches en dégoisant des effets de cet acte insensé sur l’économie…effets qui n’ont jamais lieu : n’est-ce pas bien résumé un an de désorganisation de la société par le haut. Qui prouve à quel point cela ira mieux sans ce haut. Haut-delà leur billet n’est plus valide !]]. Un système de vases communicants qui ne produit aucune hausse sensible du pouvoir d'achat global»…mais plombe l’ambiance. Et faut aller chercher derrière le décor ringard !

…………………………….*************************************

« Cachez ce pouvoir d'achat que je ne saurais voir ! Macron est bien «sensible à la problématique», a-t-il concédé auprès d'un journaliste du Journal du dimanche depuis les Antilles. Mais le chef de l'Etat a également assuré ne pas s'être «engagé là-dessus», mais «sur le travail, le mérite» [[ quel serait le mérite de ce travail qui ne peut participer à la consommation de sa production ? La réponse se perd dans un trou noir…]]. En cette rentrée, c'est la rengaine du chef de l’État, qui voit avec inquiétude les sondages s'accumuler. Tous décrivent la même tendance. Comme le résume Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop, « depuis janvier dernier, les problématiques économiques et sociales [[ problématiques uniquement causées par ceux qui voulaient éviter de les causer…ils s’auto-désorganisent aussi !!!]] ont pris le pas sur le chômage dans les préoccupations des Français ».

Le-pouvoir-d'achat-éternelle-patate-chaude-des-politiques

Tout simplement, estime le politologue Roland Cayrol, « parce que nous sommes dans une période où les Français ont le sentiment que cela se détend sur le plan du chômage. L'angoisse se reporte alors sur la fin de mois» [[ dit en français normal c’est que les politiques d’austérités-mais-pas-pour-tous sont un échec lamentable et donc lamenté. Le Portugal est bien là pour le prouver...seule la politique de la demande a un sens !]]. Sans compter que janvier 2018 a été l'un des mois charnières du quinquennat balbutiant. Celui de la mise en place de la suppression d'une première partie des cotisations maladie et chômage pour les actifs, mais surtout de la hausse de la CSG qui a impacté de plein fouet les retraités. L'effet de la deuxième mesure a écrasé celui de la première. Depuis, on ne parle plus que de cette ponction dans le porte-monnaie des anciens, mais aussi de l'augmentation du carburant ou du tabac. Avant de partir sur les traces de l'ouragan Irma, Macron avait bien tenté une nouvelle fois de clore le débat. « La meilleure façon d'être haut dans les sondages est de donner de l'argent aux gens, ce qui n'est pas ce que j'ai proposé aux électeurs », a-t-il assené depuis New York. Le président « ment-il ? »...L’Insee (l’Institut national de la statistique et des études économique) à coup sûr ment…

Le-pouvoir-d'achat-rebondirait-en-fin-d'année.où-cela-donc-?

« Non seulement l’indicateur phare de la rentrée aurait moins baissé que prévu au début de l’année, mais il se redresserait nettement plus qu’anticipé dans les derniers mois [[ sauf que des calculs doivent se baser sur le long terme qui étalonne fidèlement les données, sinon, il peut être transformée en gigantesque hausse un simple état stationnaire – la vérification par les faits (supérieure aux fact-checking) est que, uniment, l’Insee a toujours sous-représenté les baisses de pouvoirs d’achat , baisses qui, cumulées, au final, nous exhibe une sacrée perte…nette ! Et où est passée cette grosse perte ?]]. Sa progression, au cours des troisième et quatrième trimestres, avoisinerait 0,5 % puis 1,7 % (contre 0,4 % et 1,5 % dans les précédentes estimations). Ce rebond, très attendu, tient surtout à la suppression totale des cotisations chômage pour les actifs et à la baisse de 30 % de la taxe d’habitation pour huit ménages sur dix. Deux mesures auxquelles s’ajoutent les hausses de la prime d’activité et de l’allocation adulte handicapé. Quant aux salaires, ils devraient, selon l’Insee, continuer à s’étoffer, de 2 % en moyenne cette année. Résultat : le pouvoir d’achat augmenterait finalement en 2018 de 1,3 %, 0,3 point de plus que ce qui était prévu initialement [[ nous venons de voir que les mauvaises méthodes de calculs officielles excluent et ne peuvent entériner de tels…résultats. C’est ainsi ]].

Lire aussi :   Les choix du gouvernement pèsent sur le pouvoir d’achat …[[alors qu’il venait d’être romancé qu’ils n’en avaient quasiment aucun poids ! ]] La confiance s’étiolant, on ignore ce que les ménages feront des ressources supplémentaires que leur apporteront ces gains de pouvoir d’achat [[ puisque pour cette analyse le pouvoir d’achat « agrégé » s’envole – mais en omettant la plus grande partie des contemporains…ce qui rend si surréaliste le reste de l’analyse, genre « ce qui pourrait être », que nous vous évitons ici, tant elle semble s’enfoncer dans les dénis du réel…mais qui demeure accessible, toutes fois incluses, sur le lien…]]. Une partie non négligeable devrait être mise de côté, selon l’Insee, puisque le taux d’épargne, tombé à 13,7 % au premier trimestre, se consoliderait à 15,2 % en toute fin d’année. »

Pouvoir-d'achat-pourquoi-l'impossible-bataille-?

La recette est vieille comme l’ancien monde. Un budget est affaire de chiffres. Pour frapper les esprits, montrer leur sérieux, faire date, les gouvernements successifs communiquent sur des sommes censées résumer, mieux que tous les discours, l’efficacité de leur action en direction des Français. Le deuxième budget du quinquennat de Macron, présenté le 24 septembre, n’échappe pas à cette règle. « Nous baisserons les impôts de 6 milliards d’euros pour les ménages en 2019 », répètent sur tous les tons les ministres de Bercy, leurs cabinets et les députés de la majorité parlementaire. « C’est la plus grande baisse d’impôts pour les ménages depuis 2008 », a assuré le ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, lundi. Diminution de prélèvements obligatoires. Et force est de constater que le compte n’y est pas. D’abord, parce que ce chiffre de 6 milliards d’euros agrège baisses d’impôts et allégements de cotisations. A Bercy, on reconnaît d’ailleurs qu’il serait plus pertinent de parler de diminution de prélèvements obligatoires. Ensuite, parce que ces 6 milliards reprennent nombre de mesures déjà présentées lors du budget 2018.”…Bref, après la cavalerie budgétaire des ministères (En finances publiques, un cavalier budgétaire est une disposition législative qui n'a pas sa place dans le cadre d'une loi de finances),  ce sont la cavalerie dans les concepts (faire passer un concept pertinent dans tel domaine dans un autre en espérant que cette pertinence demeurera…ce qui, presque jamais, n’arrive !

……………….********************************************************

Pendant ce temps s’étalent devant nous les raisons (soit c’est la responsabilité de qui…) de l’expropriation intempestive de ce pouvoir d’achat…

Les-français-s'appauvrissent-pendant-que-s'engraissent-les-riches

« Au même moment, on apprend que les soi-disant "élites" continuent à dépenser l'argent public pour leurs petits caprices personnels : Immobilier, secrétariat, voyages... l’Assemblée nationale explose son budget [[ nous avions nommé ceci : l’illégalité de l’austérité puisqu’elle ne s’impose pas à tous, et que les trop riches en sont futilement exonérés (alors que ce sont bien ces obèses illégaux qui ont le plus besoin d’une vraie cure d’austérité). Et pire, qu’ils ont l’autorisation de s’enrichir sur…l’austérité des autres !]] (...) C’est un gouffre financier qui se creuse sous les colonisées colonnades de l’Assemblée nationale. Un document confidentiel du Parlement, que nous avons pu consulter et préparant le budget 2019, est sans appel : l’Assemblée devra puiser dans ses réserves près de 47 millions d’euros l’an prochain (sur un total de 318 millions) contre 28,4 millions prévus à la fin de l’an dernier [[ oui, sauf qu’est omis d’être précisé un c’est parce qu’ils ont fortement augmenté leurs dépenses – faisant glisser de l’investissement péremptoire dans le fonctionnement – oui, ma pov’ dame, en temps d’austérité, pleurons sur nos difficultés partagées]] (...) Depuis plusieurs années, l’opacité des informations économiques est constamment étendue. L’ordonnance du 30 janvier 2014 avait créé une possibilité pour les microentreprises de déposer leurs comptes de résultat avec déclaration de confidentialité, rendant impossible leur accès par le public. La loi Macron de 2015 avait élargi cette option aux petites entreprises. Récemment, la loi du 10 août 2018 a étendu le champ des sociétés qui peuvent ne pas établir de rapport de gestion. On comprend effectivement qu'avec la montée de la pauvreté en France [[ qui, officiellement, reste un substantielle baisse !]], il est plus prudent que les pauvres ne sachent pas combien les entreprises font de profit. »…Sauf que ces lourdauds alourdis de tous leurs parasitismes non reconductibles – oublient que c’est trop facile de comprendre leurs enchevêtrements de gestes empruntés (et pour cause)…oui pourquoi leurs mouvements ne montrent jamais la moindre spontanéité ? Sinon parce qu’ils/elles sont très engoncés dans la raideur d’être les…parasites de l’argent des autres. Et hops, nous retrouvons ce pouvoir d’achat…

……………………......*********************************************

Ainsi que la prise de conscience que nous sommes contraint.e.s de voir comment reconfigurer ce qui nous reste, figurons-nous…L’incitation aux boycotts se pointe déjà bien drue (leur faire regretter toutes les décisions illégitimes et indéfendables qu’ils prennent)…oui ce sera bien de leur faute. Ils sont INCORRIGIBLES ; ce sont donc des cancres, des non-élites flagrantes, incapables de vivre autrement que comme parasites de ceux qu’ils insultent sans cesse. Sauf que les mots nous solutionnent tout : de ces insultes résulte que nous transformions tout. Car ? Chaque contact avec le spectaculaire-marchand prouve leur inéluctable déchéance. Ce ne sont que des loques maintenues tant bien que mal dans le corset de costards cravates. Et donc ? Dans ce cas il y a un détournement spectaculaire possible ? Lequel, lequel, chers citoyens ? Eh bien de se détourner d’eux, détourner pour toujours. Le détournement parfait. Ils/elles ont besoin de nous et nous pas de ces parasites. Or ? Coincé dans cette misère morale de « devoir » vivre en volant les autres – tout les différencie tant de nous. Nous avons tout le potentiel complet du réel. Ce blog démonte qu’il y a tant d’initiatives anticonformistes pour vivre SANS eux, qu’obligatoirement une va trouver votre pied pour le chausser…vous savez pour aller sur la chaussée (oui la chaussée est chaussée avant nous !). Donc s’unir pour qu’ils arrêtent de régner. S’unir dans le but que nous ne régnons pas, mais qu’eux non plus…eh oui cela peut commencer n’importe où (notre liberté est vraiment…souveraine – leur déchéance, non !)…le pouvoir dit d’achat (ici transformé en pouvoir de détournement,  tel se détourner véritablement d’eux) en est la preuve…s’unir pour vivre le dos tourné à ces nuls. Sur-handicapés des médias : nous devons, que par des moyens naturels, faire connaitre nos apports plus qu’essentiels. Eux sont vissés à leurs prothèses techniques, complètement perdus s’ils doivent vivre comme nous. Inadapté.e.s à vie…Et ? Nos vies valent le détour, les leurs non. Alors, plus jamais ne parlons d’eux – sauf pour résumer leurs dernières gesticulations et s’en…détourner. Oui ne parlons plus que de nous, que de nos trouvailles des retrouvailles. Ce fumeux pouvoir d’achat (pourquoi acheter ? Plus accros que les prétendus drogués…) transmuté en échanger le pouvoir. Le pouvoir (pour nous) de ne pas régner. Nous offre tous les pouvoirs afin d’y parvenir !

 

Mais pouvoir si puissant qu’il met fin à leur règne, faute de spectateurs…Donc moisson colossale (eux c’est braquages miteux et razzias déshonorantes). Nous avons la preuve partageable qu’ils sont nos parasites. Des parasites incorrigibles et indignes qui ne savent plus qu’accuser les autres de ce qu’eux seuls font. Nous pouvons vivre sans eux et s’ils ne peuvent plus sans nous qu’ils chutent dans leur coin…ils/elles auront assez…parasité les communications de la Commune. Dans ce 80 % d’infos dédaignées par les grotesques médias d’argent (ils sont devenus tellement cons, qu’ils s’auto-dénoncent sans arrêt) nous avons TOUT ce qu’il faut pour semer partout la nouvelle civilisation. Que demander de plus ? Scratchhh, ce genre de manière de se rabaisser verbalement ne peut plus exister. Ne demandons plus, faisons. Notre force tranquille est si colossale que rien ne va lui résister.

 

Notre pouvoir d’achat a annulé la possibilité que les pouvoirs continuent

 

….comme (grâce aux leurs cupidités abusées) ils ne peuvent poursuivre dans le vide sidéral d’un peuple qui les a entièrement quitté….

 

……………………………ils ne peuvent plus que TOMBER. Oui et sans nous !

 

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>  -   ANNEXES  - <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

127-milliard-pour-les-001 %-les-plus-riches-le-gros-cadeau-de-macron-enfin-chiffré...

 

Le Laboratoire sur les inégalités mondiales, notamment dirigé par Thomas Piketty, a actualisé les données sur les inégalités du système de prélèvement. Alors que la progressivité s'était améliorée entre 2013-2016, elle s'est détériorée depuis l'arrivée de Macron. En moyenne, les 5 034 Français les plus riches ont chacun économisé 253 800 euros [[ et voici où sont communiquées, vases communicants, les pertes de pouvoirs d’achats…]].

La récente note de la Fondation Jean Jaurès avait, croyait-on, fini d'enfoncer le clou. Intitulée Réforme de la fiscalité du capital: la sécession des riches, elle dénonçait un coût de "4,5 milliards d’euros par an au budget de l’État" mais surtout le fait que "ces mesures profitent principalement à moins de 400 000 ménages parmi les plus riches". "Il s’agit de la baisse d’impôt par contribuable la plus forte jamais réalisée en France", pouvait-on lire. Les plus riches des plus riches y sont vernis. »…les vernissages ne vont plus tarder trader !»

Comment-une-promesse-simple-va-transformer-2019-en-année-noire-budgétaire-?

Transformer le CICE en baisses de cotisations immédiates pour les entreprises ? Cette usine à gaz coûte une fortune et ne prouve aucune amélioration de l’économie, en retour – bien au contraire…Toute idéologie ne peut virer qu’à l’irréalisme pataud…

 

La-révolution-fiscale-selon-Macron-une-grande-machine-à-redistribuer-à-l'envers    démonstration claire et nette…

 

Sauf que un écrivain autrichien du 19ème, Franz Grillparzer, ajoutait : « Les chaînes de la servitude n’attachent que les mains ; c’est l’esprit qui fait l’homme libre ou l’esclave.  »

 

 

…  …..……(à suivre)

 

…………….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

comment mesurer à vue le pouvoir d’achat ?

comment mesurer à vue le pouvoir d’achat ?

La gaffe en politique c'est de dire la vérité.

La gaffe en politique c'est de dire la vérité.

Pour l’exécutif, c’est une manière de reprendre la main (ou de la perdre) : le thème du pouvoir d’achat est revenu en force depuis la rentrée avec le tassement de la conjoncture, l’annonce du gel de prestations sociales et des pensions de retraite, ou encore les cafouillages gouvernementaux autour du prélèvement à la source.

Pour l’exécutif, c’est une manière de reprendre la main (ou de la perdre) : le thème du pouvoir d’achat est revenu en force depuis la rentrée avec le tassement de la conjoncture, l’annonce du gel de prestations sociales et des pensions de retraite, ou encore les cafouillages gouvernementaux autour du prélèvement à la source.

comme la pauvreté diminue, il n’y a pas s’en occuper…pendant ce temps elle augmente. Et les trop riches continuent de la piller !

comme la pauvreté diminue, il n’y a pas s’en occuper…pendant ce temps elle augmente. Et les trop riches continuent de la piller !

Problème : en Macronie comme ailleurs, on fait dire aux chiffres ce que l’on veut. En l’occurrence, à peine les 6 milliards avaient-ils été brandis par les artisans du projet de loi de finances 2019 que chacun – opposants de gauche, de droite, économistes – s’est emparé de sa calculatrice.

Problème : en Macronie comme ailleurs, on fait dire aux chiffres ce que l’on veut. En l’occurrence, à peine les 6 milliards avaient-ils été brandis par les artisans du projet de loi de finances 2019 que chacun – opposants de gauche, de droite, économistes – s’est emparé de sa calculatrice.

plus-values jamais taxées alors qu’ils vivent entièrement sur l’argent des autres. Ces autres 2 fois volés (nationalisations des pertes – et paiements forcés des frais de ces fraudeurs aux sources )

plus-values jamais taxées alors qu’ils vivent entièrement sur l’argent des autres. Ces autres 2 fois volés (nationalisations des pertes – et paiements forcés des frais de ces fraudeurs aux sources )

pouvoir d’achat des plus moyens attaqué ? Paiement de ses impôts personnels et paiements des impôts des trop riche qui ne paient pas les leurs. La ponction illégitime devient vraiment visible…

pouvoir d’achat des plus moyens attaqué ? Paiement de ses impôts personnels et paiements des impôts des trop riche qui ne paient pas les leurs. La ponction illégitime devient vraiment visible…

Gaffe baffe
la fortune est déjà un manque de solidarité…

la fortune est déjà un manque de solidarité…

Gaffe baffe
Gaffe baffe
quelques centaines de milliers qui ont tout...

quelques centaines de milliers qui ont tout...

preuve trop visible...

preuve trop visible...

La claque était attendue, pas sa violence. Au 1er trimestre, le pouvoir d’achat du revenu disponible brut ajusté par unité de consommation, c’est-à-dire ce dont les ménages disposent réellement pour consommer plus et investir a chuté de 0,5%.

Avec Philippe HERLIN nous faisons le point sur l’importance de la monnaie pour désorganiser la société – avec l’arrière pensée que les populations trouveraient dans les financiers qui auraient tout ruiné…les sauveurs ! Sauf que ceci ne se passera sûrement pas ainsi…

Certes on ne nous dit pas tout ! Car ça n'est pas 2255 milliards d'euros que la France doit officiellement rembourser en 2019 mais plus de 6500 !!! Quasiment 3 fois plus qu'annoncé...! Une différence colossale cachée sous "les tapis de la République" et dont nous faisons juste les frais, en ne remboursant (quand on le peut!) que les intérêts (loi de 1973 qui modifie les statuts de la Banque de France en l'obligeant à prêter à l'Etat "avec intérêts"...) Le mot "hors bilan" qui place 4000 milliards d'euros empruntés en marge de la dette officielle est une classification évidemment trompeuse, afin de ne pas faire apparaître notre endettement réel... Nous serions donc "en tout inclus"(all inclusive), arrivés à 150% de nôtre PIB au lieu des 98.20% publié...

Démocratie : histoire d'un malentendu…au, départ c’était une insulte disqualifiante pour des personnages sans poids ni valeur…Désormais, c’est une réelle qualité que nous aimerions bien vivre…

TRAVAILLER MOINS POUR TAXER PLUS : LA FABULEUSE HISTOIRE DES PLUS-VALUES !

le capitalisme libéral cette connerie qui ne paie jamais ses factures nous laisse sa plus terrible : la destruction de la Terre pour ses faux profits…

Dessine-moi l'éco : TVA collectée, TVA déductible... Qui paye réellement ?

Comment a évolué le pouvoir d'achat des français depuis l'euro

Philippe Herlin La crise du système capitaliste...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

said 23/04/2020 18:58

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82