Le libéralisme toujours plus ennemi ? (1/2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le libéralisme toujours plus ennemi ? (1/2)

Est-ce qu’une société peut continuer avec seulement 25 % d’inclus ? Dans un livre, paru ce jour, No Society, Christophe Guilluy dénonce "le plus grand plan social de l'histoire". Soit ? 60 % des français sont mis en périphérie. Quant aux classes moyennes : «Dans les faits, la classe moyenne occidentale n'existe plus. C'est intenable politiquement de dire cela, mais c'est un fait. Les politiques parlent d'une forme de déclassement pour tenter de se rassurer, mais c'est un piège. Concrètement, ils continuent à s'adresser à une classe moyenne mythique, qui n'existe plus !" Résultats ? La société se limiterait, avec la meilleure des bonnes volontés, à… 25 % d’humains grand maximum. Et donc ? 75 % sont EXCLUS. Il ne suffit pas de dire la société n’existe pas pour, qu’avec 25 %, elle puisse tout de même exister ! Le titre du document étant « no society » (la société n’existe pas) de Margaret Thatcher, il devient clair que le grand coupable de cette illégale élimination politique et sociale des grandes majorités réelles…rendues périphériques (mais existant massivement tout de même) est le capitalisme libéral qui détruit, aussi, la Terre. Voyons comment il casse, concrètement, la société ?  Après la vie naturellement vie…

Entre-la-finance-qui-se-cache-et-la-terre-qui-se-dévoile-?

« Nous avons quand même un État providence qui fonctionne encore en France et bien évidemment le décalage s'est fait à ce niveau-là. Les catégories modestes ont été relativement mieux protégées en France qu'elles ne l'ont été aux États-Unis ou en Grande Bretagne [[ centres de la grande régression néolibérale !]]. On a bien un contexte français très particulier avec une fonction publique très importante, etc.…c'est là-dessus que nous faisons la différence [[ et, en mieux, socialement, lorsque nous rassemblons toutes les données !]]. Mais une fois encore, cela n'est qu'une question de temps. Et le temps joue effectivement vers la disparition de cette classe moyenne [[malgré les gesticulations idéologiques des faux intellectuels et des journalistes désinformateurs – car plus de classe moyenne = échec patent du capitalisme qui appauvrit les grandes majorités et ne les « élèvent » plus !]]. C'est donc bien la structuration sociale de l'ensemble des pays développés qui est en train de se modifier avec ces 20-30% de gens "en haut" qui vont s'en sortir et une immense classe populaire qui n'est plus dans l'espoir d'une amélioration de ses conditions de vie [[ ceci cingle tous les dénis du réel où la pauvreté recule...surtout avec plus d’un million de nouveaux pauvres depuis 2008, en France. Et où la classe moyenne, version Insee, se montre si…florissante !]].

………………….....***************************************************

Cela permet d'identifier la puissance des mouvements politiques que l'on voit surgir un peu partout dans le monde occidental mais aussi l'état de ces sociétés au sens large. On peut débattre à l'infini sur le concept de classe moyenne, mais il s'agissait bien de parler d'une classe majoritaire dans laquelle tout le monde était intégré, de l'ouvrier au cadre, et c'est bien cela qui se détériore aujourd'hui [[ et à plus grande vitesse que prévue, voir nos textes à ce sujet ]]. Nous sommes dans un processus de sortie lente - mais dans un processus de sortie quand même - de la classe moyenne de la part des différentes catégories qui la composent, les unes après les autres. C'est ce que j'ai voulu identifier. La notion de classe moyenne est déjà morte mais on utilise encore cette catégorie comme si elle existait encore. Mais en réalité, en parlant des classes moyennes aujourd'hui, on parle des catégories supérieures [[ mot trompeur puisque ce sont supérieures « que » par rapport à un marasme en dessous. Quant au versant moral et intellectuel, ce sont des supérieurs qui, trop souvent, agissent de manière inférieure – ce document ne parle pas vraiment e la trahison des classes moyennes – de leur rôle très néfaste dans le développement du libéralisme si destructeur socialement !]].

Vers-la-disparition-complète-de-la-classe-moyenne

Finalement, quand on regarde les élections, toutes les vagues dites populistes reposent sur deux éléments. D'une part, une sociologie, c’est-à-dire le socle de l'ancienne classe moyenne que sont les catégories populaires, ouvriers, employés, petits paysans, petits indépendants, etc.…et on retrouve ces mêmes catégories partout. Et d'autre part des territoires. C'est la géographie des périphéries avec à chaque fois les mêmes logiques quel que soit le pays occidental que l'on considère. Il y a des pays plus riches que d'autres - l'Allemagne n'est pas l'Italie - et les contextes nationaux restent pertinents. Il n'empêche que l'on voit bien que dans un pays très riche comme l'Allemagne, il y a bien un décrochage par le bas des catégories modestes, il y a une société qui se clive avec un phénomène de polarisation de l'emploi qui a des effets. On est toujours dans le mythe d'une mutation en douceur [[ désinformation entretenue par qui ?]] des sociétés, mais ce n'est pas le cas. Il y a des inégalités qui progressent à peu près partout, que le pays soit riche ou non, qu'il soit en excédent ou en déficit, cela attaque partout. Même si cela prend différemment selon les contextes. Les classes ouvrières britannique et américaine ont été fracassées beaucoup plus rapidement que la classe populaire française [[ pour qui les politiciens vraiment hors sol veulent nous imposer ces échecs sociaux comme…modèles à suivre ! Voir la grande régression Macron, néolibéral en retard !…]]. Il y a les effets de l'État providence en France qui sont encore réels.

image.Disparitions-?              mystère symbolique de cette disparition des classes moyennes !

 

Macron est donc paradoxalement le résultat électoral de cet État providence ? Macron a fait des scores de dirigeant soviétique dans les grandes métropoles, avec des pourcentages incroyables à Paris, Bordeaux, Toulouse etc…Macron se sauve avec les deux gros bataillons que sont les retraités et les fonctionnaires – la majorité des fonctionnaires ont voté Macron – qui sont les deux catégories qui sont en train d'être tondues par ce président [[ électoralement suicidaire donc !]]. Nous sommes donc effectivement à la limite d'un système qui se raccroche à des catégories encore protégées mais le vent tourne. On a toujours dit que les retraités sauvaient le système. Mais jusqu'à quand ? Aujourd'hui, 30% des 53-69 ans vivent sous le seuil de pauvreté [[qui, visiblement, augmente tout en diminuant « idéologiquement…]], nous voyons les choses se transformer en douceur pour des catégories que l'on pensait préservées. Cela est le contexte français, mais en Grande Bretagne par exemple, les retraités ont été fracassés tout de suite et n'ont pas hésité à voter en faveur du Brexit. L'idée que les retraités vont continuer à protéger le système est à mon avis un leurre. C'est la même chose pour les fonctionnaires, les catégories B et C qui s'en prennent plein la figure ne vont pas éternellement protéger un système dont elles ne bénéficient pas. Cela est vraiment intéressant de constater que tout évolue partout mais toujours en fonction des contextes. La classe moyenne italienne par exemple, qui a commencé sa chute dans les années 2000, ce qui a beaucoup été la conséquence des effets de l'euro, mais à la fin, nous avons bien ce qui représentait le modèle social et culturel de l'ensemble des pays développés qui est en train de s'effondrer [[ envers eux, le capitalisme libéral n’a plus la moindre crédibilité – les médias qui, en France, ont une base sociologique de…11 %, ce qui veut dire qu’il est surtout écrit et parlé pour ces 11 % il y a bien un grand décalage du perçu idéologique et de la réalité des méfaits du système !]].

En 1981, les Français votaient François Mitterrand alors que Reagan et Thatcher prenaient le pouvoir dans le monde anglo-saxon, menant une politique qui fut imitée par la France dès 1983. Percevez-vous également l'élection d'Emmanuel Macron comme un simple contretemps, un anachronisme d'une tendance en cours ? (…) Sauf que, après, nous avons pu voir que d'autres pays avaient les mêmes signes de précarisation, comme les États-Unis, la Grèce, la Grande Bretagne etc.…La Vague populiste est alors arrivée, et tout cela forme un tout qui s'appelle la disparition de la classe moyenne occidentale. On peut dire cela, ce décalage est réel. Mais quand on regarde en détails, cela est assez logique notamment pour ce que je viens de dire. » …Le libéralisme, complètement trahi par rapport à ses origines, aura causé beaucoup de mal au monde entier. Il a acheté les médias qui distillent, sournoisement, nombres de ses perversités (un prochain texte nous montrera, de cinglante manière, ces perversions des visions faussées…) – mais face au flot de ses incohérences, il ne peut plus assumer sa…réalité !

Green-climate-fund-pledges-:-le-climat-juste-un-profit?

……………….......*************************************************************

Partons d’un tout autre POINT de vue, angle d’analyse, vision du même phénomène…« Il y a un peu plus de trente ans paraissait « Le livre noir du communisme », un ouvrage écrit par un collectif universitaire pour dresser un bilan macabre des régimes au pouvoir en URSS, en Europe de l’Est ou en Chine. Il estimait les victimes du « communisme » à 100 millions, démontrant ainsi qu’une idéologie pouvait tuer – qu’importe si Staline ou Mao n’avaient pas retenu grand-chose de la doctrine originelle [[ qui, de ce fait, n’est pas autant disqualifiée qu’il est bêlé…]]– et qu’on pouvait donc se réjouir de vivre dans le monde radieux du capitalisme « pragmatique et réaliste [[sic]] » triomphant [[ ce que le livre «Comment devenir un(e) athée du capitalisme» dément joyeusement !]]. Trente ans plus tard, les étés caniculaires s’enchaînent et démontrent la blessure que «leur» économie a infligé à la planète, l’espérance de vie dans les pays les plus riches a pour la première fois baissé, et la victoire sur les méchants « communistes » n’a pas apporté la paix [[ vu que la guerre n’a pas besoin d’ennemis, l’industrie de la guerre les « invente » de toutes pièces. Et, une fois de mieux, la diction du dictionnaire nous aide à voir clair. En effet, l’armée cingle comme oui armée par qui est-elle «armée» ? Par l’industrie de la guerre, est la réponse…réaliste. Impossible pour les monstres capitalistes de cacher « leur » réalité !]].

Les-riches-nous-tuent

Et dans le désenchantement général, les riches n’ont jamais été aussi riches [[donc la pauvreté diminue…cette illogique ne paie vraiment pas de mine…]]. Ils se portent mieux que jamais [[ sauf que ce sont les seuls sur-assistés entièrement dépendants de l’argent des autres ! Pour nous ce sont des « grands de gonflettes », dopés juste par le papier et les images des médias – en réalité, ils sont faiblards…Un mouvement N.R.V. Noir Rouge Vert peu facilement les ébranler !]] ! Et puisque l’appétit vient en mangeant, les entreprises à partir desquelles dégoulinent leurs profits sont toujours plus voraces et désireuses qu’on leur lâche la bride [[ ce qui est une attitude puérile et irresponsable qui ne peut…cacher qu’elle se place sous la houlette d’un sur-Papa, soit la puissance publique et réPublique qui, entre les mains gangstérisées du libéralisme, lui livre tous les biens des habitants. Ce qui est le contraire de reluisant ! Une série de contrefeux annulerait tout ce vague montage…]]. Moins de droit du travail, moins de contraintes environnementales, plus de forcé libre-échange. Et nous en crevons. Nous en crevons d’abord parce que notre planète en crève. Les gouvernements et les entreprises ont réussi à faire de l’écologie une morale gentillette et culpabilisante [[ suffit de lire nos textes pour se guérir de cette acné juvénile ]] pour nous, écartant la remise en cause d’une économie mondiale qui réclame croissance du trafic aérien et épandage de pestes de pesticides. Le développement d’un environnement de plus en plus malsain s’est accompagné de la dégradation volontaire et méthodique [[ grande délinquance en bandes organisées : à chaque seconde la réalité est de notre côté, toute inertie est donc un masochisme insensé ! ]] de nos systèmes de santé. Tandis que les protections sociales sont démantelées à petit feu, les riches se sont emparés de la gestion de notre santé, devenue un marché [[ mot qui sonne, dorénavant, comme grave régression intellectuelle et incapacité notoire d’assumer ses responsabilités : bref un mot en barboteuse ridicule !]] des plus rentables : la montée en puissance de leurs groupes pharmaceutiques est la marque la plus accusatrice du pouvoir de nuisance des riches. Depuis 1999 aux États-Unis, la commercialisation massive et matraquée d’antalgiques surpuissants et suraddictifs a entraîné la mort directe de 200 000 personnes.

Ce bilan macabre n’est pas isolé : partout où un service public – la santé, le logement, les infrastructures – est confié à la rapacité d’un groupe capitaliste « en pleine expansion », la mort plane. En juin 2017, la tour de Grenfell, un immeuble de logements sociaux à Londres, brûlait en un temps record, emportant 79 vies. En cause, la pingrerie des gestionnaires privés et des entreprises de construction, ayant ravalé la façade avec des matériaux inflammables. En août dernier, c’est un pont autoroutier italien qui précipitait dans le vide et tuait 39 personnes à cause de l’incurie de la société privée qui en avait la charge [[ mais qui engrangeait des profits monstrueux et donc…accusateurs : oui, ils avaient les moyens évidents et, pourtant, ils ont mis, avec préméditation, la vie des humains en danger – ceci relève des Assises et non de l’administratif !]].

Et que dire de la production marchande, où sont broyées des milliers de vies pour faire baisser indéfiniment le coût de production des t-shirt et des maillots de foot [[avec nette omission que lorsque ses coûts de productions baissent énormément comme avec le numérique qui peut baisser les coûts des CD, DVD, etc. à des 0,50 € après 10 000 de produits – et qui se maintiennent aux mêmes prix qu’avant le numérique, allant à des 15 ou 20 €, facile de noter le gouffre d’injustices : ce qui relève d’une volonté de ne surtout jamais partager les bienfaits d’économie des échelles, bienfaits dus à la collectivisation des plus-values (tout le monde contribue réellement à la richesses collective), plus-values qui, en Europe, ne sont plus partagées depuis…1974, soit les débuts des fortes nuisances du libéralisme fou, à abolir d’urgence !]] ? En avril 2013, une usine-atelier de confection de vêtements pour des grandes marques européennes s’effondraient dans la banlieue de Dacca au Bangladesh, entraînant la mort de 1 135 femmes et hommes. À quand le livre noir du capitalisme mondialisé ? À quand le procès des riches qui alimentent et perfectionnent sans cesse ce système profondément meurtrier ? Car on aura beau consommer équitable, acheter bio, fermer le robinet, prendre le vélo, faire du mieux qu’on peut pour sauver ce qu’il reste, on le sait désormais avec certitude : on ne se sauvera pas nous tant qu’on ne les condamnera pas eux. »…Et ce sans acrimonie puisque le but est de les « arrêter » (et la prison cela arrête !), les arrêter tout en étalant l’horreur complète de leur vicieuse mentalité à bannir nette de l’Humanité. Perdre du temps précieux dans une vengeance n’a plus de sens sinon de maintenir dans une fermeté inébranlable (chaque humain « résolu » a déjà fini d’être un problème – c’est écrit dedans) par rapport à la ribambelle des accusations contre ces destructeurs sans excuse !

Le-drone-du-contre-point-de-vue  Le Drone de l’Antipresse - Les choses vues d’en haut

…………………..***************************************

Lorsque nous avons une théorie bien charpentée, nous pouvons y insérer toutes les périphéries quotidiennes. Et les formuler à la juste taille de l’époque. Comme ceci : « La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! ». « Flinguer la Sécu » ! Le banquier Macron à la manœuvre. » …Nous c’est l’inverse puisque c’est amplifier, en l’adaptant à l’époque, TOUT le programme du Conseil national de la Résistance : ce qui a été fait de meilleur au point législation. A côté les trublions hystériques du libéralisme semblent de minables voyous !

 

Flinguer-la-sécu-:-voilà-le-banquier-!

Soit tous ses maigres votant.e.s  (inclus.e.s dans la Sécurité sociale, retraités ou petits fonctionnaires) sont flingués brutalement par ce gouvernement - qui ne peut donc guère espérer trouver beaucoup de nouveaux votants – Que lui prend-il ? N’est-il pas que suicidé par le libéralisme carrément hors des réalités ? Agit-il dans toute sa rationalité ? Etc. Questions auxquelles nous ne tarderons pas à obtenir des réponses…Se déroule, en effet, le même scénario que les classes moyennes, soutiens si ennemies d’elles-mêmes, du capitalisme – complètement spoliées par lui ! Pour nous il y a ressemblance étrange avec la technique de la «terre brûlée» pratiquée par les si confus razzieurs ! Un point de vue différent lorsque nous avions simplement constatées que : « Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser » ?

état-providence-universel-ou-trop-particulier-?            Ce faux…«État-providence du XXIe siècle». [[ faudrait, d’abord, pas commencer ne pas supprimer celui du XX ème siècle ! Un minimum de logique enfin…que tous ces charabias sont désordonnés, brouillons et souillons mêmes…]]

Oui trahison ? - « La désormais fameuse «courbe de l'éléphant», de l'économiste Branko Milanovic ? Elle donne à voir la croissance des revenus dans le monde entre 1988 et 2008. Bref, le résultat de vingt ans de dérégulation des échanges [[ mais pas des idées ni des humains ]] à travers l'émergence d'un grand marché prétendu global [[ oui prétendu puisque sans les peuples et drainé par la plus grande centralisation et verticalisation jamais vue : il n’y a donc jamais eu de mondialisation décentralisée mais bien une hyper-concentration de financiers pillards !]]. Où l'on constate que les populations des pays émergents sont sorties de la très grande pauvreté (c'est le dos de l'éléphant) pendant que les élites mondiales, le 0,01 % le plus riche, voit ses revenus exploser (c'est la trompe de l'éléphant, dressée vers le ciel). Reste le creux, le point de départ de la trompe, ce moment où la courbe reste collée au sol, proche de zéro : ce sont les revenus des classes moyennes et populaires des pays occidentaux. Les seuls à n'avoir pas bénéficié du grand mouvement de libéralisation des flux de marchandises, d'hommes et de capitaux. La pseudo mondialisation s'est faite sur leur dos [[ carrément, et pour les classes moyennes, droguées à l’idéologie jusqu’aux oreilles, elle en redemandent. Alors qu’en moins de 40 ans, plus de 50 % de tout leur patrimoine leur aura été volé par le système qu’elles défendent en écrasant les pauvres er servant de tampons de chocs aux marginaux capitalistes planqués de trouille dans leurs villes séparatistes…où ils se sont déjà mis en prisons !]].

La-grande-trahison-des-classes-moyennes

Les classes populaires ont été les premières touchées. Les vagues successives de désindustrialisation les ont éradiquées. Des pans entiers de savoir-faire et de culture ouvrière nettoyés. Ce fut ensuite le tour des classes moyennes hyper masochistes.  Leur décrochage, à travers la destruction des emplois intermédiaires et des professions indépendantes, à travers la désertification des territoires et la concentration de la richesse dans les métropoles, est le phénomène massif de ce début de XXIe siècle. La division internationale du travail et la course mondiale à la compétitivité [[ pour le profit illogique de moins de 1 % de l’Humanité ]] ont eu la peau du rêve idéologie occidental. Les classes moyennes ne sont pas une catégorie économique mais sociologique [[donc idéologique – voir en allant faire des recherches et tenter de recouper sur le site de l’Insee, idéologue n° 1 des classes moyennes qui sont « toujours très nombreuses et très heureuses du capitalisme »…Ah oui, uniquement le 30 Février !]]. » …Alors la trahison et grande en plus ? Nous y venons : le fait principal est que depuis les années 1980 ces classes moyennes (si imbues d’elles-mêmes, alors qu’il n‘y a pas de quoi – leur héritage intellectuel, en effet, est égal à zéro !) ont monopolisés les rôles politiques, depuis les grandes municipalités Conseils Généraux, Régions et Parlement mais, à un moment, se sont faites niquées par l’argent…alors qu’il suffisait qu’elles signalent à très haute voix ces pressions insalubres pour qu’elles…disparaissent – et le moins que l’on puisse dire et que cela n’a pas été pour l’intérêt général, le bien des grandes majorités. Ce qui aurait pu donner tout autre chose que…

Comment-le-néoliberalisme-détruit-entièrement-les-classes-moyennes

 

Ce n’est pas le moindre de ses renversements de pervers : qui gobe que qui s’arrondit 150 000 € par mois est moins dangereux que qui n’en amasse que 600 €. Et que c’est le second, vu l’énormité de son pactole, qui le vole. Surtout pas le premier. Est bien puni.e de tant de bêtises : par exemple en moins de 40 ans la moitie du patrimoine des classes moyennes est passée dans les mains de qui s’augmente ses 150 000 € ou plus…Quels bons amis et soutiens ont-elles donc là ? Le libéralisme capitaliste appauvrit tout le monde sauf lui. Quand donc les classes moyennes vont le comprendre ? Trop tard sans doute…Puisque le pire de la grande trahison est encore à venir. 

En effet, ces grands maladroits [[ mais toujours plus arrogants, du verbe s’« arroger » !]], plus bêtes que leurs pieds, ont introduit le loup dans la bergerie, ont fait entrer le grand ENNEMI DE TOUS dans tous les secteurs de la société. Cela a infecté les USA et le royaume anglais dans les années 1980, puis gangrené toute l’Europe dans les années 1990-2000 (où est apparu cet étrange diktat « on ne publie plus les génies » - diktat que seul.e.s qui restent en premières lignes de la culture peut capter à fond. Tant la vraie Histoire est unitaire et les mensonges dépareillés, impossible de les caser nulle part !)…Là, la trahison des classes moyennes a été intégrale, elles ont vendu la culture et ses meilleurs talents en croyant, par ces censures censitaires, persister à leur « niveau social »…fantasmé - mais en ne devenant «que» des « médiocrates », ces personnages acariâtres qui ne savent absolument pas réfléchir, qui ont perdu tous sens des réalités à force de se droguer dur à l’idéologie – ne parvenant donc qu’à l’injonction si malsaine que tout le monde doit devenir et rester aussi médiocres qu’eux/qu’elles…dernier service malade (puisque pas récompensé sauf par des mots creux !) rendu aux capitalistes détraqués…et nous en sommes là

…sauf que nous avons un héritage énorme et d’une richesse inouïe (tout le social), que nous vivons entièrement (sensuels ET sensés), que nos vies sont jalousées par les échecs de vie des capitalistes si égarés…

Et que nous SAVONS que l’immense marche promise sur la Terre tenue démarrera un de ces jours

L’humanité qui se mettra en mouvement afin de se connaître et reconnaitre…chaque peuple rencontrant tous les peuples…jusqu’à l’infini des interconnexions !

Soit la fausse mondialisation jetée à la poubelle, l’abolition du parasitisme indigne des capitalistes et la fondation de la nouvelle civilisation, dite civilisation du troisième millénaire…

…………………..qu’il est possible de vivre déjà pour les résolu.e.s !

……..(alors que ce système déplorable ne pourra jamais se l’offrir –

                                                             Aucune GRANDEUR ne résidant en lui !)  

 

……..……(à suivre)

 

…………….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste résolution nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs.Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

En couverture photo de Martin Rak

En couverture photo de Martin Rak

Classes moyennes laminées par ce capitalisme libéral qu’elles…défendent ! Comment ? Christophe Guilluy: "Seuls 20 à 30% de gens d’en haut peuvent encore espérer une amélioration de leurs conditions de vie dans les pays occidentaux. " 75 % c’est soit stagnation soit pire…

Classes moyennes laminées par ce capitalisme libéral qu’elles…défendent ! Comment ? Christophe Guilluy: "Seuls 20 à 30% de gens d’en haut peuvent encore espérer une amélioration de leurs conditions de vie dans les pays occidentaux. " 75 % c’est soit stagnation soit pire…

Voir l’éditorial de la revue dans le texte…

Voir l’éditorial de la revue dans le texte…

Autre grave cruauté sociale …« La meilleure chose qu'un individu isolé peut faire pour l'environnement, c'est de cesser de vivre »…toujours afin d’éviter de parler, avec tant de preuves de faits à l’appui, de la matérialité des conséquences de la vie si abusive des trop riches sur les autres ! (un des thèmes d’un prochain texte)

Autre grave cruauté sociale …« La meilleure chose qu'un individu isolé peut faire pour l'environnement, c'est de cesser de vivre »…toujours afin d’éviter de parler, avec tant de preuves de faits à l’appui, de la matérialité des conséquences de la vie si abusive des trop riches sur les autres ! (un des thèmes d’un prochain texte)

Le futur opiacé des classes moyennes ? Après avoir ravagé les ghettos noirs dans les années 1990, les opiacés déciment désormais les banlieues pavillonnaires et la petite classe moyenne américaines. Inédite par son ampleur et par ses victimes, cette épidémie d’overdoses l’est aussi par son origine : les consommateurs sont devenus dépendants en avalant des antidouleurs prescrits par leur médecin. Illustration de Beverly Fishman. – « Opioid Addiction / Missing Dose » (Addiction aux opioïdes / Dose manquante]), 2017…

Le futur opiacé des classes moyennes ? Après avoir ravagé les ghettos noirs dans les années 1990, les opiacés déciment désormais les banlieues pavillonnaires et la petite classe moyenne américaines. Inédite par son ampleur et par ses victimes, cette épidémie d’overdoses l’est aussi par son origine : les consommateurs sont devenus dépendants en avalant des antidouleurs prescrits par leur médecin. Illustration de Beverly Fishman. – « Opioid Addiction / Missing Dose » (Addiction aux opioïdes / Dose manquante]), 2017…

Le libéralisme toujours plus ennemi ? (1/2)
Une société limitée à 25 % de sa population ?

Une société limitée à 25 % de sa population ?

Interdit d’interdire : l'économie européenne est-elle trop libérale ou pas assez ?

Avec le libéralisme la justice sociale n’existe plus – à croire qu’il adore toutes les injustices sociales ?

L'existence d'une "nouvelle bourgeoisie" en France vivant dans des "métropoles mondialisées", une classe qui "est dans une logique de laisser à l'écart tous les autres territoires" - soit l’écrasante majorité de la population française.

Le débat - partie 1 : L'héritage de Margaret Thatcher

Quel est son véritable bilan économique et social ? Le désastre actuel est un aveu suffisant !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

said 23/04/2020 18:58

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82