La transition écologique c’est les riches

Publié le par imagiter.over-blog.com

La transition écologique c’est les riches

Qui doivent accomplir le maximum d’efforts. Leur trop injustifiable style de vie tue l’écrin de la vie, oui la Nature. Pas celui des pauvres…Alors ? « Il y en a marre de faire semblant de faire de l’écologie ! »…et de subir la rengaine de tous les efforts pour les seuls pauvres ! Tout ceci reste fort Faux : puisque pas de changement écologique de la société si 3 conditions minimum ne sont pas remplies ! 1)- aux riches et surtout aux trop riches de fournir le maximum d’efforts (les pauvres c’est surtout de sortir de l’austérité unilatérale l’effort qui les attend !)…2) ***- le privé doit absolument obéir au Public, et ne peut plus se permettre de polluer…de son côte…3)***-  L’écologie de terrain sans la décentralisation maximale ne peut tout simplement pas exister ! Avons-nous vu ne serait-ce qu’un reflet de ces 3 exigences hier ? Non. Revivons le processus pour saisir d’où cela vient…

.......…………..************************************************************

Gilets-jaunes-douze-des-treize-présidents-de-Région-demandent-le-moratoire-des-taxes

 

« Ils appellent l’exécutif à « changer de discours, reconnaître la souffrance de nos compatriotes, et pas la nier (…), prendre des mesures d’urgence et en premier lieu un moratoire sur la hausse des taxes au 1er janvier ». Il faut « prendre le temps » de la fiscalité écologique, réécrire d’une manière qui soit socialement plus acceptable, plus transparente et mieux ciblée », suggèrent les élus. « Au plan social, les régions en appellent à l’État » avec entre autres, « la mise en place un système d’accompagnement des individus les plus modestes et dépourvus de solutions alternatives de mobilité ».

Ce texte est signé par des présidents de régions de droite (Valérie Pécresse en Ile-de-France, Renaud Muselier en Paca, Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône Alpes, Jean Rottner dans le Grand Est et Christelle Morançais dans les Pays de la Loire), du centre (Hervé Morin en Normandie), de gauche (François Bonneau dans le Centre-Val-de-Loire, Carole Delga en Occitanie, Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche-Comté, Alain Rousset en Nouvelle-Aquitaine ou Loïg Chesnais Girard en Bretagne) ou le président exécutif du Conseil de Corse Gilles Simeoni….Seul le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), ne figure pas parmi les signataires. »

Plus-t'es-riche-plus-tu-pollues

Pour ces élus, « le mouvement des "gilets jaunes" est l’expression vivante de la fracture territoriale et sociale dans notre pays [[ voulue, par exclusions malsaines des autres possibilités, par l’illégitime pouvoir culturel de Paris celui qui ne fonctionne que par censures censitaires…soit, par l’argent, empêcher tout ce qui permet de Vraiment Changer le système ]]. Il exprime la colère de nos concitoyens des territoires péri-urbains et ruraux, contraints [[ contraints, par qui ?]] de se loger toujours plus loin », analysent-ils. Les habitants sont « percutés de plein fouet par les variations des prix des carburants, et stigmatisés en tant qu’automobilistes alors que le parc automobile ne représente pas plus de 15 % des émissions de gaz à effet de serre », relèvent les 12 présidents de région, selon qui « les bâtiments représentent 40 % de la consommation énergétique [[ la toujours omise rénovation énergétique des bâtiments. Soit « La multiplication par quatre notamment des aides aides existantes. Il reste encore sept millions de passoires énergétiques en France. » Tout ceci a déjà été abondamment proposé lors d’autres réunions mais jamais …concrétisé !]] ». En effet, c’est un autre son de cloche qui ne rend plus «nécessaire» la taxation absurde, injuste et hors écologie de taxes si inégalitaristes !

>> *** -- Malgré cette unanimité des …collectivités territoriales (dont nous disions qu’il est urgent de décentraliser les cerveaux) – le macronisme refuse de recevoir les gilets jaunes…pour le motif confus qu’ils ne semblent pas ressembler à une image photoshoppée, tous en rangs et tous pareils…Mais afin de " susciter moins de crispations" sur la "politique énergétique [[ dont il va vite être fait semblant qu’il y en a une]] et ses conséquences fiscales", un long discours d’une heure va semer encore plus de crispations et embrouiller la transition écologique qui, décidément, du point de vue centraliste…ne doit jamais commencer. Et doit se voir éternellement poussée, voire repoussée, à plus tard. Comment un tel rerereretournement de situations s’emberlificote ? Pour répondre aux "gilets jaunes" comme aux propositions de certains syndicats d'ouvrir des négociations sociales, Le macronisme va "donner le cap sur la transition écologique [[ oui mais juste le cap ensuite nous ne bougerons plus de ce point-cap de…départ… ]]", devant les membres du Conseil national de la transition écologique, composé d'élus, de syndicats, d'ONG et d'associations, dans l'objectif de la rendre "acceptable" [[acceptable qui avait oublié…acceptée – ce que cette transie transition ne fait pas du tout ]], avait expliqué l'Élysée…Mais tout Plus tard, pas tout de suite…maintien des taxes et renforcement de la politique d’offre (les pauvres paient, les riches pas) recycle des mesures insignifiantes et n’apporte aucune réponse (but, pourtant, de ce discours ]] à la détresse des Français. Pire, il gagne du temps en annonçant une concertation sans certes. Puisque chuuuut, pas un mot sur la non-redistribution des richesses, pas un mot sur le partage, lui, nécessaire (pas de partage pas d’écologie et aucunes transitions de rien du tout…), pas de tout le monde à 2 000 € par mois, si c’est vraiment possible. Guère non plus de mots sur l’extrême pollutionnite des riches ou l’avidité mortifère de l’économie financiarisée  (vous savez celle qui vit aux crochets de l’économie réelle – celle des gilets jaunes, aussi – tout en braillant que ce sont eux qui créent des richesses oui en …appauvrissant toujours plus les pauvres et les moyens, bizarre richesses). Tout en hallucinant sur patriote « consentement à l’impôt » mais sans évoquer les 358 000 familles exonérées de l’ISF alors qu’elles détiennent la moitié de notre PIB ! Et ne consentent à rien du tout sinon à polluer encore plus et faire payer aux pauvres le prix de leurs pollutions et…parasitismes !

« A l’horizon 2030 le parc éolien français sera triplé, a-t-il ajouté. (…). La part des panneaux photovoltaïques sera multipliée par cinq. Nous développerons également l’éolien en mer et renforcerons notre production d’énergie hydraulique, une énergie à bas coût et de faible pollution ». «  Nous allons fermer toutes les usines à charbon d’ici 2022  [[ date la plus proche du fleuve de 1 heure…la transition traine en longueur avant que de ne plus être…transitoire !]]», s’est engagé le macronisme.

 

Maintenir-un-cap-écologique-jamais-commencé

 

Le Premier ministre commence ce mardi « une série de consultations» (qui auraient dues être finalisées depuis longtemps vu que la loi sur la Transition écologie (et énergétique) existe depuis…août 2015, ah oui quand même) avec les membres et les six collèges du CNTE. Il va ainsi définir avec eux « la méthode de la concertation qu’ils mèneront sur les territoires partout en France », selon Matignon.  « Nous allons lancer une grande concertation de terrain », a annoncé le macronisme, qui « refuse [[ que sur le papier ]] une France à deux vitesses ». «Je souhaite que ce débat s’inscrive dans les territoires, qu’ils soient pleinement associés, pour avoir leur mot à dire, a-t-il ajouté [[ ils l’ont déjà dit. Mais nul ne les a entendu ni écouté, voir nos textes précédents ]]. Pour faire des choix sur des propositions qui sont mises sur la table. Que tous les représentants des gilets jaunes, dans les régions, puissent y participer. (…) Il nous faut changer de méthode de travail [[ à chaque il y comme cet admission que la méthode n’est jamais la bonne mais l’idée est de toujours revenir – en douce – à la même pensée unique !]] parce que nombre de concitoyens considèrent qu’on leur impose le changement par le haut [[ ah bon, ce n’est donc pas le cas – toujours ces phrasés qui remettent en question l’aptitude des majorités à être dans la réalité, oui oui même la leur –Comme cela on leur décide pas du haut, mais du hautain !]] (…), a-t-il ajouté. J’entends la colère de certains concitoyens»…Sauf que le son est coupé…

 

Chercher-de-l'air?

Je crois que nous pouvons transformer les colères en solutions [[ et l’absence de solutions en décolèrent plus !]] », a-t-il ajouté en conclusion de son discours. Le macronisme a donc présenté ce mardi une « stratégie » à double détente mêlant urgence…reportée et long terme en hypothermie pour parvenir à une transition écologique «acceptable» [[mot recyclée après l’intervention des Régions ]]. Le chef de l’État a annoncé, entre autres, une future grande concertation, la fermeture d’une partie des réacteurs nucléaires français, un soutien accru aux énergies renouvelables et l’adaptation de la fiscalité des carburants aux fluctuations des prix [[ sauf que mais enfin, pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt, pas avant ?]]. Les mesures déjà annoncées par Philippe n’ont pas satisfait les gilets jaunes, qui poursuivent leur mobilisation…Le tout mis encore en attentisme (pendant ce temps les trop riches détruisent la société en lui prenant beaucoup trop…mais où est la « nécessité » ? Ceci pourrait très bien attendre !]]… Mais les…10 années cruciales pour notre système énergétique ?

........………………………..********************************************

Macron-y-a-joué-sa-crédibilité-écologique-

 

« Pour faire simple, il y a d’un côté la Stratégie nationale bas carbone qui vient d’être annoncée et qui fixe les objectifs de réductions des émissions de gaz à effet de serre à atteindre en France, secteur par secteur, explique Célia Gautier, responsable « climat-énergie » à la Fondation pour la Nature et l’Homme. Et de l’autre, les feuilles de route stratégiques qui assurent la mise en application de cette SNBC. Cela se joue à travers la Politique agricole commune ou la loi d’orientation des mobilités, deux secteurs forts émetteurs de gaz à effet de serre. Mais c’est aussi et surtout la programmation pluriannuelle de l’énergie. » Ce n’est pas la première fois qu’un gouvernement s’attelle à cet exercice institué par la loi de transition énergétique pour la croissance verte entrée en vigueur en août 2015. « Mais la première PPE, approuvée en 2016 sous le quinquennat de François Hollande, était plus à voir comme un plan intermédiaire, élaboré rapidement et qui devait être révisé dans les trois ans, rappelle Célia Gauthier. Celle que vient d’admettre Macron engage cette fois-ci véritablement la France pour les dix ans à venir. Et nous parlons de dix années cruciales au cours desquels notre système énergétique devra amorcer un tournant. » [[ Or ?]]…« C’est une stratégie qu’on a déjà vue, s’inquiète Stéphane Chatelin, directeur de négaWatt, association d’experts de l’énergie. On publie trois scénarios pour choisir au final celui du milieu, façon de dire qu’on est raisonnable [[après avoir tellement attendu pour sur-enrichir les déjà trop riches, le mot raisonnable n’est plus possible !]] » Reste que pour Stéphane Chatelin, aucun des scénarios sur la table n’est suffisamment ambitieux. « Même celui soutenu par le ministère de la transition écologique et solidaire, reprend-il. Sur nos 58 réacteurs, 41 auront atteint ou dépassé d’ici 2028 le cap des quarante années de fonctionnement, âge annoncé comme fatidique à leur construction. Si nous ne  programmons que huit fermetures, cela veut dire que nous prolongerons de facto des réacteurs au-delà des 50 ans, alors même que les conditions de prolongation au-delà de 40 ans n'ont pas encore été définies. Bref, on reporterait à plus tard les décisions primordiales [[ce que nous n’arrêtons pas de repérer dans tous les domaines de la civilisation…les barbares destructeurs seraient donc les membres de l’oligarchie ?]]»

Une inquiétude partagée par Célia Gautier. « Pour être à la hauteur, la PPE doit fermer une quinzaine de réacteurs d’ici 2028 et fixer un échéancier de fermetures très clair », précise-t-elle. Au-delà de la question de l’âge des réacteurs, il s’agit de faire une place aux énergies renouvelables. « Nous ne pourrons pas investir à la fois dans le prolongement des réacteurs nucléaires et dans le développement des renouvelables, reprend-elle. Ce serait trop coûteux et on se retrouverait avec un trop-plein d’offres d’électricité sur le marché. Nous ne croyons guère à l’idée avancée par Bercy selon laquelle la France pourra, à l’avenir, exporter bien plus son électricité qu’elle le fait aujourd’hui. Dès lors, ce trop-plein d’électricité se traduira forcément par une baisse de son prix et menacera par extension la rentabilité des producteurs d’énergie. » De quoi élargir alors considérablement le champ d’application de la PPE. Y entrent la fermeture des dernières centrales à charbon, la décarbonation des secteurs des transports ou de la production de chaleur – encore 3,5 millions de foyers se chauffent aujourd’hui encore au fioul domestique-, la rénovation énergétique des bâtiments… Stéphane Chatelin y a ajoute la nécessité de réduire notre consommation finale d’énergie. « La France s’est fixé l’objectif de la diviser par deux d’ici 2050, rappelle-t-il. C’est un objectif capital et nous y sommes encore loin. [[ disons que la vrai départ n‘a pas encore eux lieu parce que…la priorité halluciné de ne s’occuper que des trop riches a volé tout le temps…disponible !]] »…Disons ce sont les débats très confidentialisés qui n’ont jamais trouvé l’accès des médias mainstream, médias de la superficialité et des illégales cruautés antisociales ! Quelques points encore afin de montrer que rien (ou pas grand chose) n’est au point !

……………...........................********************************************

      *** Comment consommer moins d'énergie?

Pour sortir la France des énergies fossiles, Emmanuel Macron veut "consommer moins d'énergie". Mais il n'est pas question, dit-il, de moins se déplacer. Il met donc en avant "les nouvelles formes de déplacement" promues dans la loi mobilité présentée lundi : covoiturage et transports en commun [[ après avoir privatisé absurdement la Sncf, ceci n’est pas crédible…tout ce qui évite d’exiger la participation MAXIMALE des trop riches à leur écologisation mais l’inverse, n’est en effet pas crédible]]. Il estime aussi que "la voiture a un avenir en France" mais "une voiture qui polluent moins" d'où la prime à la conversion qui sera étendue.

  • L'équation à résoudre

Macron a appelé chacun à jouer son rôle pour résoudre une équation pas simple à résoudre: "garantir l'accès à une énergie peu coûteuse pour se déplacer, se chauffer et travailler et propre pour que nos enfants n'en payent pas le prix". Le chef de l’État veut pour cela "désintoxiquer" la France des énergies fossiles [[ après avoir trop permis aux lobbies d’envahir les décisions du gouvernement, ceci parait surtout incohérent :]].

  • "On ne change pas de cap"

"Les habitués de la politique attendent de moi une esquive. Mais c'est précisément parce que nous avons toujours agi comme ça, que nous ne pouvons pas le faire. On ne change pas de cap", a promis Macron. »…Sauf qu’un cap il faut en être cap. Capable. Soit qui font tout afin de permettre la possibilité de « garder » un cap. Nous avons la transition écologique ce sont les riches surtout les efforts…il doit y avoir décentralisation intégrale (l’activité du macronisme dessine l’inverse). Et le privé doit admettre la supériorité juridique (pas tous les domaines, mais celui-là oui) du public et réPublique pour l’écologisation de la civilisation (finie la trop puérile et prédatrice « civilisation des faux profits !)…La conclusion est qu’il n’est pas cap de tenir le bon cap. A moins de faire un virage à 180 ° ! Pourquoi ?

.................................………………**************************************

écologie--moins-d'idéologie-et-de-bons-sentiments-plus-de-science-et-de-réalisme-:-la-recette-pour-espérer-convaincre-des-français-en-pleine-révolte

Atlantico: Selon-vous, qu'est ce qui relève dans l'écologie actuelle d'une forme de croyance ou de foi et qu’est ce qui relève de la rationalité scientifique (que ce soit sur le dérèglement climatique ou la pollution) ?

Marcel Kuntz: Le mouvement pour l’environnement, si on se limite à son histoire contemporaine, a eu le mérite d’alerter sur nos méthodes productivistes - qui ont eu leur logique après la Seconde Guerre Mondiale, mais qui ne considéraient pas leurs impacts négatifs sur le monde qui nous entoure. Aujourd’hui, l’écologie politique est composée [[ faux – il voudrait être considéré que l’écologie s’achève dans un parti politique cul de sac et ne parle pas de la Réalité mieux que la fausse théorie du capitalisme, qu’elle est une science qui nous incite complètement à changer de société ! Qu’elle demeure légitime et le capitalisme parasitaire et irresponsable pas du tout…]] de partis politiques - qui sont dans une stratégie électorale [[ toujours des descriptions glaciales, trop extérieures, qui n’expliquent rien que d’ajouter l’inertie à l’inertie ]] - et surtout de nombreuses organisations franchisées qui déclinent la même idéologie [[ l’écologie est une science et pas une idéologie !]], et usent d’une tactique [[description qui ne comprend Rien à ce qu’elle nous décrit : aucune tactique dans l’écologie. C’est qui la refuse sans argument, mais en restant très gavé d’intérêt antisociaux, qui se permet des tactiques…soit les dénis du réel dont la journée d’hier a offert le plus grand des…écœurements . Ces gouvernements ne sont Que des dénis du réel….d’interminables discours pour refuser en direct la réalité de ce qu’ils créent comme la présence des humains qui sont là ! La vision d’esprits qui fonctionnent SANS les autres est en effet déstabilisante : que reste-t-il encore «d’humain» dans ces personnages si détraqués, hors vie, hors sociabilité et hors la moindre possibilité de…partages. Leur monde n’existe vraiment que «dans» leurs têtes folles…]] d’influence permanente (associations anti-pesticides, anti-nucléaire, anti-OGM, anti-ondes électromagnétiques, anti-vaccins, etc.) extrêmement habile à incarner une bonne cause [[ comme si ce n’était que des commerces et que tout soit commerces…vendre du baratin devenant très…malin. Ah oui, dans les monologues sans nous, uniquement !]]. Du moins en apparence. En tant que scientifique, je suis bien placé pour connaitre leur dogmatisme. L’écologie politique met en avant la science quand elle semble aller dans leur sens (rôle des activités humaines dans le changement du climat), mais lorsque ce n’est pas le cas les écologistes [[ ce sont »des » pas « les » - pour nous les références sont les écologistes de terrain, les plus nombreux ! Jamais cités ici…]] la combattent férocement (c’est-à-dire dans presque tous les autres cas !).

Yves Roucaute: Avant d’évoquer ces questions, je tiens à préciser que suis tout à fait favorable à toutes les mesures qui permettent de lutter contre la pollution [[ donc à imputer – acter en Justice – que les riches sont les très gros pollueurs de la société, qu’ils doivent 1) cesser immédiatement et 2) – réparer l’immensité des dégâts qu’ils ont osé commettre en ajoutant la pollution de leurs diffamations que les pauvres sont sales. Faux les chiffres démontrent que les riches peuvent être 2 000 fois plus sales qu’eux . Et donc, au minimum doivent payer 2 000 fois plus qu’eux. Ce qui bouscule toutes les erronées catégorisations sociales. Face aux urgences crées par le séparatisme séditieux de ces dangereux trop riches (ils prennent trop et ne donnent jamais rien) ce n’est pas un Spectacle avec un langage truqué qui tenterait d’immobiliser les transformations nécessaires. Là aussi ces riches (et leurs médias) ont absolument tort. Hier, ils ont atrocement prouvé qu’ils NE SAVENT PLUS PARLER DE RIEN !]] et tout ce qui est néfaste à l’espèce humaine. Et je trouve tout à fait remarquable que l’on ai ce souci de construire l’environnement le plus favorable possible pour les individus. A l’inverse, je suis toujours dubitatif sur cette façon qu’ont certains d’enfourcher des idéologies au nom de l’écologie. Toute idéologie se caractérise par un système fermé, infalsifiable, prétendant présenter une vision totale et vraie du réel [[ tel le macronisme, ce clair égarement qui tourne visiblement en rond ]] Et ce que l’on appelle les idéologues sont en réalité, comme malheureusement nombre de nos écologistes, une résurgence de ces Maîtres de Vérité qui hantaient les civilisations depuis le néolithique.  On le voit encore actuellement sur la taxation des carburants au nom de l’écologie, il n’est pas anodin que les idéologues exigent une écologie punitive [[ fausse appellation. En réPublique les impôts servent à faire fonctionner les services publics, pas à tout…privatiser…il n’y a donc rien de « punitif » à le faire dans une vraie réPublique. Sinon lorsque les riches polluent à fond et que les pauvres…paient pour ces pollutions qui ne sont pas leurs. Là c’est punitif (mais comme tout ce que fait le macronisme anormalement acharné après les pauvres, macronisme comme extériorisation scandaleuse de ce qu’il y a vraiment dans une tête bourgeoise, ce stade ultime des délinquances antisociales ]] quand il s’agit de défendre leurs idées.

Songez qu’aux États-Unis, pour lutter contre le diesel, le gouvernement a fait exactement l’inverse de ce qui est prôné en France : il a diminué de moitié la taxation des carburants à base de gaz naturel, devenu moins cher que le diesel, il a baissé la fiscalité sur l’achat de poids lourds et les navires qui les utilisent, ce qui les rend plus attractifs ce qui produit 27% de moins de dioxyde de carbone et bien d’autres mesures [[ le macronisme, cette non pensée, pioche dans ce qui peut être de plus nuisible aux pauvres. Mais sans réflexion rationnelle ni sans examen scrupuleux de tout l’existant – simplement comme un arbitraire intrus !]]. Il est vrai que, dès sa naissance, l’écologie a tendance à être une idéologie [[ faux, c’est le traitement falsifié par les médias d’argent qui veut faire croire ceci…]] et donc à montrer du doigt ceux qui n’entrent pas dans son cadre [[ si ce n’est pas là la description exacte de ce sont les discriminations bourgeoises, ces préJugés qui leur permettent leurs cruautés asociales – c’est quoi ?]]. Le mot « écologie » veut dire science (logos) de la maison (oikos) et les archaïques croient cette planète notre maison naturelle, une maison qui préserverait notre vie et qu’il faudrait idolâtrer [[ pas du tout, «prendre soin» suffit. Soit ne pas polluer parce que nous mangeons de la Terre et la buvons, respirons : il est donc plus sain de ne pas souiller ces fonctions. L’idolâtrie, par contre, c’est le consumérisme fou et ses scandaleux gaspillages (l’agriculture intensive dit il faut produire plus – nous disons que, entre 30 et 50 % de gaspillages dus au consumérisme non limité (selon les légumes ou fruits et selon les époques) pourraient être non gaspillés, ce qui supprimerait l’agriculture…intensive ]]. Ils sont les héritiers de cet imaginaire [[ scandale, l’écologie n’est pas imaginaire…c’est de la nier comme une rationalité qui vient s’y planquer]] que l’on retrouve dans nombre de civilisations du néolithique et des âges du cuivre et du bronze où les humains sont persuadés de n’être que des ombres et de tout devoir à une déesse Terre. Ils se croient savants même en appelant la terre Gaïa parfois, du nom de cette Déesse-Mère primitive vénérée par les Grecs de la Grèce archaïque. Nicolas Hulot reprend cet archaïsme jusque dans le titre sa Fondation qui s’appelle « Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme ».  La nature en premier et l’homme ensuite [[ les 2 sont de la Même vie, nous ne sommes séparés de rien, notre nature intérieure ne diffère pas de la Nature extérieure. Nous sommes animaux et végétaux de la vie qui a pris conscience de sa partie …humaine]], comme inextricablement associé [[ ce qu’ils sont !]].  Et, au dessus d’eux, de façon symptomatique dans le titre de cette fondation, « Nicolas Hulot », qui joue ainsi le prêtre-toi des  âges des Métaux. C’est finalement drôle.

La vérité (sic) c’est que cette Terre est un environnement [[ elle n’est pas environnement séparé, elle est nous, ce n’est pas un décor éloigné avec lequel nous n’aurions rien à voir …Surtout par un mot inutile comme : environnement où ça ? Oh environ par là, en très gros, dans le flou, à la louche…Seul un détraqué capitaliste peut voir cette vie de nature comme un hangar inerte où se servir, pendant que les extraterrestres que nous serions ne vivent pas les pieds sur terre ]] au sein duquel l’humanité n’aurait tout pu survivre si elle ne l’avait pas affronté [[ mot inadéquat il n’y pas à l’affronter mais à vivre en symbiose avec : la nature en sait plus que nous, à nous de l’écouter. Et non de jouer au voyou à la con qui veut se prétendre son maitre…oui dans ta folie pauvre descartiste !]]. Si la terre était une mère, ce serait une sacrée marâtre [[ vraiment le délire de ceux qui détruisent les forêts ou permettent l’huile de palme, cet ennemi de nos vrais vies---qui osent que c’est parce que la nature…s’est mal conduit avec eux, qu’ils le font. Trop de puérilités indigne !]]. A la différence de Nicolas Hulot, le genre Homo dont nous sommes issus a ressenti cette vérité depuis au moins 2,7 millions d’années puisque les premiers outils que nous avons retrouvés sur le site d’Hadar en Ethiopie ou dans les gorges de l’Odulval en Tanzanie, comme je le rappelle dans mon livre, datent de cette époque. Il faut avoir l’idéologie chevillée au corps pour ne pas voir que l’humain a dû sa survie à la domination de la nature. Piller pour survivre (rires).  Certes, l’humain ne s’attribuait pas cette transformation de la nature qui s’est accélérée à partir des sédentarisations du néolithique. Pour aller vite, il se croyait une ombre dont la vie était manœuvrée par des puissances souterraines. Comme à Sumer, il se pensait même condamner au travail de transformation et au sacrifice pour servir les dieux. Dans la mesure où l’humain est le seul animal qui transforme le monde en transformant le donné terrestre, en créant des civilisations, en se transformant lui-même, et je l’appelle pour cela Homo creator, quand nous sommes débarrassés de cette pensée archaïque idolâtre [[ la technocratie semble la pire des idolâtries qui vit dans des ombres, mythifiant des idées de nature que personne n’a jamais eu et fuyant les vérités historiques flagrantes---oui ces peuples encore vivant qui n’ont jamais nui à la nature. Et dont l’Adn, le plus proche de la nature sans l’homme, pourrait un jour, peut-être, nous sauver tous !]], il est donc vrai [[ ?]] de dire que la nature humaine est de dominer et transformer la nature-terre [[ dont nous faisons à 100 % partie : la polluer c’est Nous polluer, c’est aussi simple que cela. Et le mode de vivre des trop riches est le plus…insensé, et inadapté au futur commun. Puisqu’il souille beaucoup trop. Mais ce refus massif de cette seule réalité crée tous les…délires compensatoires !]]. Donc je suis prêt à adhérer à une fondation pour préserver la nature humaine[[ qui n’est pas, physiquement et chimiquement, différente de la nature naturante]], mais cela ne me conduit pas à vénérer [[ à en prendre soin, ducon, oui !]] la terre. Au contraire : « la terre d’accord mais l’humanité d’abord [[ le détail c’est que la Terre peut se passer de nous et pas l’inverse. Si l’enfant attardé qui ne veut pas admettre cela peut démontrer que sans plus les conditions de survie de l’espèce, l’humanité restera d’abord. Tiens, il ne le peut pas…les bourgeois.e.s sont définitivement aliénés dans des monologues, par lesquels ils peuvent détruire tout autour de nous et …dans nous ! Oui le macronisme prend sa source dans des cœurs aussi desséchés. Ce pourquoi il représente un  réel danger !]] ». Encore une fois, que l’on ne s’y méprenne pas [[ il se méprend bien tout seul !]], je suis pour la même raison tout à fait favorable à préserver ce qui aide la puissance humaine et à soutenir les initiatives qui annihilent ce qui la freine


Nos écologistes sont comme les marxistes d’antan qui dénonçaient la misère ouvrière née de la révolution industrielle [[ quelle vision hors toute…sensibilité…des mots secs qui s’abstraient de toute approche «sensée» (oui par les sens, les sentiments et les émotions – c’est écrit dedans]], une réalité, et qui disaient à ceux qui refusaient leurs solutions, « alors vous niez la misère ouvrière ».  Indéniablement, il existe des facteurs de pollution [[ que trop d’abstractions minimisent au point qu’ils ne font plus partie des…mises, soit de la fausse réalité d’un tas de monnaie qui serait Supérieur à l’univers tout entier…non, il a rendu fou des financiers hors sol, ceux-ci ont contaminé des ex-humains…mais là à se vanter que comme on nie et renie la réalité on a plus raison que qui accepte la réalité et œuvre à son côté---il y a un seuil nouveau dans la folie bourgeoise. Que dans « Comment devenir un(e) athée du capitalisme », nous avons prouvé comme la forme d’esprit la plus capable de nier toute réalité concrète, même la plus tangible et palpable…et de ne vivre que dans la drogue dure idéologie ]] mais les solutions des écolo-archaïques ne sont pas les bonnes. Ce n’est pas dans le culte de la terre ni dans l’arrêt de l’invention scientifique que se trouve la solution mais dans la libération des énergies créatrices [[ elles semblent avoir été trop…déchainées dans l’arriération capitaliste – le résultat n’est que désastreux ]], dans la façon toute humaine de soumettre l’environnement naturel à sa puissance [[pas de plus grande puérilité que de détruire les phénomènes pour gagatiser j’en suis le maître ! Lorsqu’il ne reste plus rien… ]].

Par exemple, la solution à la voiture qui pollue ce n’est pas l’arrêt des voitures ni le voiturage collectif dont nos archaïques sont friands, cela les wagons à bestiaux et les charrettes le faisaient en effet. Ce n’est pas de punir ceux qui ont acheté des véhicules avec des moteurs à gasoil pour aller travailler ou se promener, alors même qu’on les y incitait naguère. Mais de les inciter à changer de véhicule [[ et ne plus avoir de véhicule, préférer les vélos et les transports en commun, ce n’est pas faisable ?]] et de les aider. Et dans le même temps, il faut savoir que la solution arrive par les sciences et les technologies [[ faux, les biomimétismes ou la permaculture, les 2 joyaux de ces dernières années, n’ont pas besoin de la technocratie. Juste d’un peu de technologie intelligente ]]. C’est la voiture autonome, de niveau 4, sans chauffeur, où l’individu libre donnera ses ordres de navigation. Il ne s’agira bientôt plus seulement d’un système capable de manœuvrer sans intervention humaine mais, d’un véhicule qui décide seul de la conduite et de l’itinéraire. Les soucis de l’état des pneus ? De l’entretien des routes ? Du verglas ou de l’aquaplaning ? Il n’y en aura plus. Les véhicules communiqueront entre eux par association du « big data », des logiciels, des réseaux, des matériels, et de l’intelligence numérique qui permet de traiter images et données [[ à part que lorsque ces perfections…arriveraient, la planète serait trop abîmée pour que nous puissions encore admirer quoi que ce soit – l’aliénation c’est la course en avant dans le toujours même et la disqualification (par auto-nanisme conceptué) des arguments contraires ]]. A la façon des Cybcab finlandais qui voient en trois dimensions, choisissent leur itinéraire, modulent leur vitesse, évitent les passants, transmettent leurs informations aux autres Cybcabs. Et qui apprendront, à partir de leur « expérience », à améliorer leur propre programmation. Les routes elles-mêmes deviendront virtuelles avec les véhicules à sustentation magnétique sans roues et non polluants qui survoleront le sol à la façon du Hover car inventé en Chine. Fini ce temps où gambader sur le goudron permettait de briser le dos de quelques cerfs sinon de l’humain qui traversait inconsciemment hors des clous.

Sans doute dans ce fatras idéologique qui nous est servi comme du bon pain, est-il aussi indispensable de couper court à cette niaiserie de l’épuisement des énergies [[aussi ]]. Je démontre dans mon livre que l’épuisement des ressources de la planète est un mythe d’archaïque [[ tant qu’à faire…bien que le mot archaïque empêche d’accepter cet argument « à l’envers » - c’est « parce que » je dis que c’est archaïque que les ressources ne sont pas inépuisables ! Hé bé !]] : l’énergie des atomes est inépuisable [[ sauf qu’elle épuise la vie terrestres par ses…déchets quasi immortels ]]. La biologie synthétique avec ses bioréacteurs cellulaires artificiels est même prête à fabriquer des hydrocarbures, tel le méthane. Les déchets actuels ? Des réservoirs d’énergies utilisables. Les déchets futurs ? L’assemblage des atomes, fabriqué localement, alimenté par les cellules ou les énergies solaires, n’en crée guère.  Moins que les éoliennes.L’ignorance des idéologues explique seule le pessimisme sur lequel ils vivent. Une révolution sans précédent a eu lieu. Celle qui a permis de découvrir que l’énergie est inépuisable au même titre que la créativité humaine. Depuis le paléolithique archaïque jusqu’aux Temps modernes, les humains ont en effet cru que pour créer, pour former des objets, il fallait partir de ce qui est, ce que Nicolas Hulot appelle « nature ». Ainsi prenaient-ils un galet de silex et ses milliards d’atomes, ils le percutaient sur une pierre pour fabriquer un outil tranchant, un choper qui sera conservé. Ce que la plus douée des fourmis ne saura jamais faire au demeurant. Ils ont ainsi mis des formes dans le réel en frappant, martelant, chauffant, pour obtenir racloirs, burins, armes et des centaines d’autres instruments (…). 

Il ne s’agit pas d’ «imiter [[c’est pourtant ce qui est fait dans les paragraphes omis]]» la prétendue « nature », contrairement à ce qui s’écrit parfois. Mais de la surpasser sans passer par ses règles [[ ce que les pratiques adultes prouvent impossible – le biomimétisme ou les possibilités que la terre, sans intervention humaine voyou qui ne veut pas respecter « ses » règles (les nôtres dès que nous devenons adultes) est tellement plus fertile et abondante (elle s’auto-répare) qu’avec la technocratie de l‘agriculture intensive qui détruit les sols par son monologue chimique qui ne veut surtout pas obéir à la nature…quels cancres, n’est-ce pas ?]]. La feuille de lotus sortie de l’eau sort-elle sèche ? Son étude montre à sa surface une nanostruture sur laquelle glissent les gouttes. Les chercheurs s’en inspirent [[ mais n’imitent donc pas ?]] pour construire des verres hydrophobes pour les véhicules et les lunettes [[ e que la Nature fait très bien, lorsque nous parvenons à le comprendre, nous accédons à la coopération sensée avec ses…dons gratuits !]]. Le physicien spécialiste de l’électrodynamique quantique, Richard Feynman (1918-1988) avait déjà prévu les effets fabuleux de la biologie synthétique ainsi conçue. Depuis, il a été possible de construire des centaines d’objets : ordinateurs quantiques, moteur biométrique, microfibres, micoplastiques [[pas d’avancées futures sans …pétrole… ]], nanofils, nano-plots, nano-tubes de carbone aux propriétés de solidité et de conductivité sans pareil, qui s’auto-assemblent dans un nano-transistor. »…et pas de nano-comprenette de l’ensemble. Car ?

Le macronisme a « dirigé » les gilets jaunes dans la case écologique puisque son intelligence…non participative, mais coagulée dans un…monologue permanent, n’a capté que du simplisme…les taxes seraient dites injustes puisque écologiques (et non parce que…injustes ). Donc ils/elles n’ont pas compris l’aspect écologique. Que le répétitif explique. Or 2 monstruosités : 2 immenses tâches aveugles : 1) **** tout ce monologue qui refuse tout débat (hier a prouvé l’irréalité malsaine auquel cela aboutit au niveau d’un pays – même les porte-paroles gilets jaunes commencent à charabiater comme ces insensés …insensés car insensibles…). Et donc une immense part sombre, obscure, impénétrable qui refuse tout Réel comme tout (r)appel au réel Actuel. Rappelons que ce monologue se nourrit de vieilleries, de foutaises capitalistes démontrées fausses depuis longtemps, de bilans de politiques qui ont prouvé les désastres communs à trop …insister sur les austérités que pour les pauvres (comme les efforts écologiques pas du tout pour les riches et que pour les pauvres-…2) ** ces immenses zones de silences ou ces mises hors écran des trop riches ( case « les enrichir » et aucune pour examiner (et donc savoir) leur nuisances, leur anormales pollutions, etc. (bon, chacun.e une seule case )…le réel ne peut plus pénétrer dans un tel blockhaus…Et cela ne peut qu’empirer si nous ne quittons pas ce système en train d’imploser. A l’Ena il est appris …un vrai problème, on crée un comité théodule pour rendre tout inerte. Statu quo inventé car un stau quo c’est au moins 2 fronts et pas un monologue unique. Et puis…si quelqu’un a une bonne idée (qui désocle l’immobilisme) un haut conseil va être inventé…pour l’empêcher de mettre en pratique son idée – surtout pas de solutions.  Jamais. Et les filets jaunes sont catégorisée comme « n’ayant pas compris l’écologie [[ mais une fausse vue des délires que nous voyons d’entendre ]]» et donc – cerveau-magasinier – déposés devant la case apparemment adéquate.

D’où le macronisme transforme toute opposition en massif accord à son programme, toute contestation en erreur d’aiguillage, et toue colère en solution par effets de langage …tournant à vide, etc. (tous ces malaises ressentis devant tant…d’irréalismes réunis – hier où tout le monde n’a parlé que pour ne…rien dire. Pourquoi ne rien  dire ?

Le macronisme ou la mécanisation la plus complète des cerveaux. L’échec complet de trop de technocratie comme intelligence (elle en est le plus souvent l’inverse !) et…

....................................…….inhumanité partout démontrée.

….........................Et si plus de contre-pouvoirs pour stopper cette pandémie ?

 

 

….…..……(à suivre)

 

…………….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

            Que la complète lucidité collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs.Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

La transition écologique c’est les riches
Or nous mangeons et buvons uniquement la Terre – rien d’extraterrestre pour le moment…donc nous nous pissons dessus sans arrêt ? Semblerait et même en dormant…

Or nous mangeons et buvons uniquement la Terre – rien d’extraterrestre pour le moment…donc nous nous pissons dessus sans arrêt ? Semblerait et même en dormant…

toutes les 10 mn

toutes les 10 mn

Polluer plus pour gagner plus : Ce n’est pas à nous de culpabiliser sur l’état de la planète, c’est aux trop riches ! Qui ont donc tous les moyens de... ne pas polluer…

Polluer plus pour gagner plus : Ce n’est pas à nous de culpabiliser sur l’état de la planète, c’est aux trop riches ! Qui ont donc tous les moyens de... ne pas polluer…

représentation de la pollution d'un riche...par rapport aux autres...

représentation de la pollution d'un riche...par rapport aux autres...

La transition écologique c’est les riches
Grâce aux gilets jaunes, le gouvernement renonce au péage urbain et ajourne la vignette poids lourds.

Grâce aux gilets jaunes, le gouvernement renonce au péage urbain et ajourne la vignette poids lourds.

La transition écologique c’est les riches
L’écologie pour toutes et tous ce n’est pas faire payer qui compte – mais bien agir, faire agir jusqu’à changer les mentalités – surtout celle des riches. Les très grands arriérés en matière de pollution (plus t’es riche, plus tu pollues)…

L’écologie pour toutes et tous ce n’est pas faire payer qui compte – mais bien agir, faire agir jusqu’à changer les mentalités – surtout celle des riches. Les très grands arriérés en matière de pollution (plus t’es riche, plus tu pollues)…

La pollution de l'air en France coûte chaque année 101,3 milliards d'euros. Deux fois plus que le tabac (47 milliards d'euros). Et est responsable de 9 % de la mortalité en France…et au lieu d’agir aujourd’hui, le macronisme va relancer trois mois de concertation, un Haut conseil… Dix ans après le Grenelle de l’environnement, cinq ans après la conférence environnementale. « Inaction coupable », disait déjà le Sénat en 2015.

La pollution de l'air en France coûte chaque année 101,3 milliards d'euros. Deux fois plus que le tabac (47 milliards d'euros). Et est responsable de 9 % de la mortalité en France…et au lieu d’agir aujourd’hui, le macronisme va relancer trois mois de concertation, un Haut conseil… Dix ans après le Grenelle de l’environnement, cinq ans après la conférence environnementale. « Inaction coupable », disait déjà le Sénat en 2015.

Le Haut conseil pour le climat sera "doté de moyens" et pourra "intervenir sur toutes les politiques publiques" en ayant en charge de s'assurer de "la soutenabilité sociale et économique" de ces politiques,

Le Haut conseil pour le climat sera "doté de moyens" et pourra "intervenir sur toutes les politiques publiques" en ayant en charge de s'assurer de "la soutenabilité sociale et économique" de ces politiques,

Selon lui, les "macronistes se sont convertis à l'idée qu'il faut 'associer davantage'" les… syndicats, les associations de défense de l'environnement, peut-être les syndicats agricoles et la société civile, dont…certains gilets jaunes. »…pour ces derniers ce n’est guère moins que plus que certain ! Le climat s’est tendu. Pourquoi donc ?

Selon lui, les "macronistes se sont convertis à l'idée qu'il faut 'associer davantage'" les… syndicats, les associations de défense de l'environnement, peut-être les syndicats agricoles et la société civile, dont…certains gilets jaunes. »…pour ces derniers ce n’est guère moins que plus que certain ! Le climat s’est tendu. Pourquoi donc ?

Ce n’est pas que le macronisme n’arrive pas à réconcilier les français.e.s c’est que ces français.e.s se sont réconciliés contre lui…

Ce n’est pas que le macronisme n’arrive pas à réconcilier les français.e.s c’est que ces français.e.s se sont réconciliés contre lui…

Réaction des #GiletsJaunes après le discours macroniste : « Mais on a coupé au bout d’une demi-heure ! On n’est pas à la maternelle ! On n’a pas besoin qu’il nous explique ce qu’est l’écologie, on le sait. Tout le monde est attaché à l’écologie et on aimerait tous y passer mais il faut avoir les moyens de se payer un véhicule électrique dont l’autonomie n’est que de 140 km. Pour circuler à Paris, ça va, mais chez nous, comment on fait ? Il a dit qu’il voulait négocier avec les banques pour favoriser les crédits autos, mais pourquoi ne l’a-t-il pas fait plus tôt ? Pour nous, son intervention ne change rien et on va désormais taper là où ça fait mal. »

Gilets jaunes : rencontre avec le ministre de l'écologie / de Rugy (27 novembre 2018, Paris)…comme d’habitude pas de réponse…immédiate –il n’y a des rencontres que pour dire qu’il va être prévu d’autres rencontres. Car ? Il y a juste un besoin d’être entendus. Mais entendus de quoi ? Bien, entendu il n’y a aucun besoin d’écouter pourquoi une telle urgence, autant de besoins et de douleurs – puisque le tout est débité avec une complète insensibilité toujours reconduite (aucune empathie, aucun signal de compréhension de la…réalité des faits…tout n’aboutit qu’à ne parler de vide dans le vide !). Le but reste d’empêcher les décisions décisives, de tout retarder et ne…rien faire. La société ne se limite qu’à ce que les riches s’enrichissent et Rien d’autres. Ces riches ne savent pas quoi faire de ces enrichissements qui appauvrissent tant les grandes majorités et les contraignent à descendre dans la rue. Cet ordre antisocial qui se prouve aboutir à une impasse n’est même pas remis en cause !

Gilets jaunes, quel impact sur l'économie ?... La puissance de la contestation en France est liée au démantèlement progressif, ces dernières années, des organes de…contre-pouvoir en Occident. Le gouvernement se trouve donc en prise directe avec le peuple. Et ça se voit ! Genre ils ont carrément récolté ce qu’ils sèment et ont semé, l’oligarchie indigne (celle des censures censitaires qui auront tant empêché le pays de penser et ressentir en, direct- Délits si impardonnables…) qui a mis le macronisme égaré au pouvoir abusif !

8 FOIS PLUS. LES RICHES POLLUENT 8 FOIS PLUS QUE LES PAUVRES… Qui pollue le plus ? Les plus riches. Mais qui pénalise-t-on...pour cela ? Les plus pauvres.

la loi de transition énergétique existe depuis 2015 – ce gouvernement ne l’a jamais appliqué. Est-il est écologiquement hors la loi ?

Les objectifs de la loi sur la transition énergétique - par le CREDEN (Centre de Recherche en Economie et Droit de l'Energie) et auteur du rapport « Energies 2050 »

Une histoire politique du CO2 par Jean-Baptiste Fressoz - Selon la dernière étude de Lucas Chancel et Thomas Piketty, deux chercheurs français, les inégalités d'émissions de gaz à effet de serre par pays seraient encore plus importantes que prévues, si l'on prenait en compte les données d'émissions liées aux importations de marchandises. En outre, les auteurs ont montré que certains individus génèrent plus de 200t de CO2 par an. De toutes ces données Paris Match du 5 Novembre 2015 titre « Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres »…Là aussi ils osent horriblement abuser !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maria andrea 20/08/2019 08:06

Bonjour amis, je m'appelle Andrea Maria et je suis infirmière en médecine à l'hôpital universitaire de Sahlgrenska en Suède. Je suis mariée depuis plus de 6 ans avec deux enfants. Ma relation avec Andrea, mon mari au début, était douce, romantique et plus tard, elle s'est transformée en cauchemar, parce que mon mari me trompait vraiment et cherchait un moyen d'obtenir un divorce rapide. nous avons rompu il y a trois mois et nous sommes revenus après avoir tant mendié avec de beaux cadeaux d'amour. J'ai tellement aimé mon mari. Je ne veux pas le perdre à une autre dame, je n'aurais rien pu faire pour le blesser ou le faire se sentir mal à propos de moi plus… Je voulais juste qu'il retourne à la maison pour qu'il m'aime pour toujours. J'ai expliqué ma situation à un ami au travail. Mon amie Jennifer m'a conseillée de contacter plutôt l'aide d'un lanceur de sorts d'amour appelé Dr.Oduduwa de la nation afrikana avec une partie de sortilège magique qui priait de rendre son ancien amour, qu'il avait de puissants dons le charme de ramener l'amour et la confiance dans tout mariage brisé ou relation amoureuse brisée, j'ai cru et essayé, et cela a fonctionné pour moi, j'envoie un message électronique à Dr.Oduduwa via son contact de messagerie personnel ci-dessous;
 {dr.oduduwaspellcaster@gmail. com}.
Après que quelques municipalités eurent répondu à mon courrier, Dr.Oduduwa m'a dit qu'il pouvait m'aider à ramener mon amour ex avec une portion immédiate de mon charme, j'étais très heureux de trouver cet homme pour m'aider, j'ai suivi toutes ses instructions avec attention, étape par étape. des prières et des incantations que je fis moi-même chez moi avec des bougies allumées la nuit. Oduduwa me dit tout à faire chez moi pendant la nuit prières amour processus d'orthographe. J'ai tout fait comme indiqué. cela a commencé à fonctionner pour moi car quelques heures plus tard, j'ai reçu un appel de mon mari, j'étais tellement surpris et choqué qu'il cesse de m'appeler ou de m'envoyer des SMS depuis 3 mois, maintenant j'effectue immédiatement une prière d'orthographe d'amour mon Le mari Andrea est revenu à la maison pour s'excuser auprès de moi. Je suis tellement heureux de constater que la partie amoureuse travaille positivement sur mon mari en moins de deux jours. En ce moment, mon mari et moi vivons plus heureux que jamais auparavant. Je suis reconnaissant au Dr.Oduduwa, grand homme, pour ses talents exceptionnels. Au début, j'avais peur du doute, mais je l'essaie et cela fonctionne pour mon bien.
Je recommande sincèrement Dr.Oduduwa à toutes les personnes cherchant à rétablir la relation amoureuse perdue ou le sortilège amoureux à la recherche du véritable partenaire amoureux.
(dr.oduduwaspellcaster@gmail. com)