L’organisation sans les organes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’organisation sans les organes ?

Les gilets jaunes sont le retour des corps qui réclament attentions, respects, reconnaissances et écoutes…ces corps ont soif de débats. Or la technostructure s’est barricadé dans une prison intérieure sans émotion ni sentiments qui voudraient nous organiser…oui sans nos organes ! Et ? Actuellement, ces pouvoirs sont débordés de partout. Comment ? Des 1ères lignes (les Crs) et puis le politocards vendus avec les collabos institutionnels (alors qu’ils/elles n’ont pas besoin de se soumettre !) jusqu’aux maîtres de ce monde qui doivent se CACHER. Ne pas se montrer. Car ? Leurs corps sont trop…faiblards. Toute mise en lumière publique et réPublique tue ces sortes de vampires (qui ont fait croire qu’ils sont maîtres du monde – à d’autres !)…Donc ? Comme nous le disions en d’autres lieux …nous sommes au moment du Corps à corps – difficile à comprendre (à la première lecture) juste parce qu’il ne s’agit pas d’un combat pour tuer, d’une idéologie de guerres absurdes et de morts…pas du tout…C’est le Corps de vies qui doit annihiler le Corps de morts (technostructures, néolibéralisme, financiers mondiaux qui, partout, doivent  se dissimuler, lobbies vénéneux, politiciens vendus et toutes les censures censitaires – l’argent qui empêche la LIBRE CIRCULATION, des humains, des idées, des fêtes, des livres qui changent la vie comme du retour joyeux de l’égalité économique, ) etc. Oui, ce sont 2 Corps qui se combattent : un le sans Corps (et dont nous innovons en disant qu’ils veulent nous insinuer une…organisation sans les organes : soit une monstruosité sans sentiments, émotions, ni liens sociaux où tout amour serait pourchassé)…et les Corps incarnés, genre gilets jaunes qui prennent vraiment des risques avec leurs corps pour empêcher les pouvoirs, devenus fous, de Détruire les conditions de la vie, donc de l’existence de l’Humanité et le tout ? Pour une…très grave illusion à savoir l’argent qui serait Tout…faux, fake, c’est juste un centimètre qui mesure ce qui n’est pas lui. Oui tout ce qui a de la valeur humaine et sociale est vraiment en dehors de lui. Et c’est plus qu’ignoble d’adorer cette…abstraction sans chair. C’est un fétichisme répugnant où on croit violer les corps à distance. Où ces personnages détraqués finissent tous dans des compulsions monomaniaques à radoter des phrases dites 20 ou 30 ans avant et ne prouvant juste que, jamais, ils/elles n’ont partagé de l’humain avec quiconque. Et donc ? Financiariser tout c’est introduire des FOUS intégraux qui sont tellement déments qu’ils croient que la « possession » de l’argent matériel REND intelligents, omniscients et avec une compréhension instantanée, oui…divine de tout. Et ? « L’horrible tas d’immondices » (à quoi se résume le pouvoir politique ou économique dans la société 2019), formulée par Georges Bataille, ne… peut et ne doit pas être connus. Dévoilé, profané…D’où hyper violences des gouvernements, tétanisés par les barbaries des banques et de la finances…qui n’ont plus, ceux-ci Apeurés, que les médias terrifiés de ne pas dire ce que c’est hystériques leur hurlent de dire.

Le Récit (que vous commencez à aimer) dit que la scène actuelle c’est la lutte des Vrais corps (ici, les gilets jaunes) contre les Corps falsifiés (corps sans organes = organisation sans contenus…ou Constitutions qui ne répondent plus à des…constitutions physiques. Perversions à tous les étages…Et ? Le comble du délire et de l’irréalisme (la politique du monologue ou la finance qui doit…se cacher sans cesse) va tabasser toute esprit libre qui dirait qu’ils sont hors de la réalité (sinon viens un peu dire le corps avec ton corps)…Que leurs corps oui FUIENT le réel, le réel collectif, social, celui des partages et des incroyables fêtes, des élévations collectives…et que (malgré cela) ils voudraient nous faire gober qu’ils seraient Réalistes…Matraquages médiatiques = matraquages illégaux des Crs…Or (ces pouvoirs qui veulent le sans Corps…) - ils sont le comble des chimères, des monstres, des atopies (utopies signifient « pas en ce lieu » et atopies qui n’existe nulle part, en aucun lieu », du virtuel hyper MALSAIN…Se faisant croire « propres sur eux » en se montrant harnachés de leurs grotesques costards cravates ( cet inconfort cinglé pour le corps).

Le Récit poursuit : afin de nous décerveler, nous couper de nos instincts et émotions salvatrices et de nos sentiments régénérateurs il s’agit de nous voler nos libidos (désirs que rien ne dompte !) et donc de nous arracher comme nos organes. Comment faire ? C’est cela : inventer l’escroquerie de la théorie capitaliste. Oui faire que l’économie (ce mensonge intégral) devienne plus prégnante que les appels de nos corps. [[Sauf que (grâce aussi en bonne partie à nos joyeux labeurs d’analyses, il faut parfois le dire) il ne reste plus rien dans les faits, de l’imposture économique. Steve Keen et d’autres ont démontré cette fumisterie et nous avons descendu ces nouvelles façons de voir dans le moindre acte de la vie quotidienne. Comme dans chaque mot…Il n’y a plus que «leurs» médias d’argent sale à galvauder ces délires mais ils en salissent bien encore l’ambiance sociale…Nous allons sortir de cette monstruosité (pour certain-e-s c’est déjà fait !) justement en récupérant nos…corps. En les écoutant et entendant. Ils nous diront que nous pouvons économiser l’économie (nous en passer pour organiser la société). Nous limiter à l’utilisation rationnelle des énergies, à veiller aux ressources non renouvelables, à faire de l’Alimentation un service public où toute déchéance lucrative serait abolie (tolérer les pervers est juste mais, justement, ne doit pas dépasser le moment où ils viennent souiller la société de leurs pulsions d’avidités). Et ? Ce sont juste des parasites qui ont besoin de nous et nous pas d’eux. Car ? Leurs fake profits ne peuvent jamais Justifier les montants inhumains de leurs ponctions. Jamais…Le capitalisme est une maladie mentale à traiter comme telle !. Les rapports sociaux dominés par les partages et répartitions n’ont plus besoin de la plaie bureaucratique du…Privé (oui c’est le privé la vraie bureaucratie …envahissante – pas le Public. Au point que l’enrichissement capitaliste, substantiel et méconnu, se fasse par et repose sur…la paperasse. Oui les papiers leur font gagner des tas de …papier-monnaies. Etc. Oui nous voici émancipé.e.s. de l’économie Inutile (vivre sans ce parasitisme mental c’est mieux que se vivre avec)…Et puis ?

Il faut apprendre à vivre nos corps en direct sans plus d’écrans autres qu’instincts, émotions et sentiments (ces détraqués avouent même comment les foutre K.O. : il suffit de mélanger les sentiments aux affaires. Les affaires n’y survivent pas… )…oui pendant ce laps de temps où nous devons nous désempêtrer des perversités capitalistes, nous assainir, nous nettoyer, foutons partout des sentiments – ils le méritent). La scène est donc simple : les détraqués qui se prétendent dirigeants (alors qu’ils ne se dirigent pas une fois dans leurs propres vies) ne le furent…oui furent, c’est terminé pour l’autorité intellectuelle et morale du capitalisme…ne le furent qu’à brandir la fausse théorie afin…de placer une distance entre eux et nous : eux qui « savent » l’économie (y’a rien à savoir, que du vent…) et nous les abruti.e.s (justement plus du tout…abrutis - et notre regard neuf justement voit ces…effondrés comme de lamentables spécimens à plaindre puisque nous les allons les désagripper de tout. Qu’ils /elles ne décident plus jamais rien pour personne. Ce qui avait alerté nos instincts ? Cette flagrante Dissymétrie justement (si l’économie est…vraie il ne doit y avoir qu’harmonie et bonheur de tout le monde, pas de séparations inégalitaires mais la participation de toutes et tous à la même…prospérité ‘d’où aussi ces ridicules austérités où il n’y a que les pauvres et les moyens qui vivent vraiment l’austérité - par surtaxages et plus d’impôts…progressifs (que… 3,3 % dans la part des Recettes publiques en 2019 – ce qui hurle bien qu’ils meeeeeentent sans cesse !)…oui fake austérité alors que les riches s’enrichissent encore plus sur la faussement nommée austérité (tilt et retilt : il n’y pas …austérité concrète puisque le riches ne montrent aucune austérité mais bien pillages légaux (enfin …illégaux) des pauvres et classes moyennes. Clair non ?)…oui tu te déshabilles oui… tu te détricotes de toutes ces faussetés gavées de perversions.

Et le Récit avec sa précision qui enchante nous démontre, qu’après cet assainissement de la grave escroquerie de l’économie, nous allons retrouver la sagesse de nos corps, leurs savoirs impeccables – pendant que, symétriquement, ces détraqués vont tomber de partout. Ils nous avaient pris à l’abordage avec les intentions les plus dégueulasses qui existent – nous n’avons aucun bon souvenir de leur règne…injustifiable et injustifié. Le SOULAGEMENT joyeux que leur mise sur la touche va créer nous le nommons la Fête mondiale, oui la Fête sociale permanente qui va faire le tour du monde (comme quoi il n’y a pas besoin de se dire prophète pour prévoir un futur à la portée…juste par des …analyses et raisonnements – bon aussi un sacré vécu surtout…indomptable ! Et voilà le tableau : nos textes sont l’île aux trésors, et le seront encore plus, trésors inépuisables car de Qualités donc renouvelables…Genre plus tu t’en sers plus cela augmente et s’amplifie, au contraire). Intéressant le Récit, non ?

………………………….***********************************************************

Bon, ne reste qu’à résoudre la problématique : comment conduire les détraqué.e.s de cette lamentable escroquerie fatale soit en soins soit en prisons ? Oui ? Ils/elles ne doivent plus jamais décider pour les autres, donc participer aux moindres prises de décisions communes. Il faut bien marquer, solennellement, un avant et un après : quoi de plus marquant et retentissant que de retrouver en prison qui trônait hier (illégalement ) dans les médias ?

En-29-heures--les-grands-patrons-ont-déjà-gagné-plus-que-leurs-salariés-en-une-année

29 heures. Voici le temps qu’il a fallu aux patrons des 100 entreprises britanniques cotées les mieux capitalisées pour empocher l’équivalent du salaire annuel de leurs employés. Une étude relayée par le Daily Telegraph constate cette réalité effarante : à l’heure actuelle, ces dirigeants ont gagné davantage que ce que recevront leurs employés sur toute l’année.

Si les disparités étaient déjà colossales, elles n’ont fait que s’accentuer. Il fallait 31 heures à un patron pour atteindre le salaire annuel de ses employés en 2018, soit 2 heures de plus qu’aujourd’hui. Les dirigeants des entreprises voient en effet leur salaire augmenter cette année. “Les PDG du FTSE 100 vont recevoir en moyenne une enveloppe de 3,9 millions de livres (4,3 millions d’euros), soit une augmentation de 11 % par rapport à l’année dernière”  note l’étude. »…Quels fainéants, non mais c’est pas vrai !

Gilets-jaunes-l'urgence-démocratique-commence-par-le-bas

>>>> **** ---- Instaurer une véritable démocratie participative à l’échelon municipal [[ il faut bien commencer et en très GRAND quelque part !]] : « En revanche, au niveau local, le référendum apparaît comme l’issue logique d’un débat au cours duquel des personnes qui vivent ensemble dans un espace donné (la commune) ont réellement discuté, confronté leurs avis et recherché ensemble une solution à des problèmes qui touchent leur vie quotidienne [[ référendums municipaux déjà garantis ]]. Il constitue ainsi un des leviers d’une démocratie participative qui présenterait les énormes avantages d’incarner les problèmes et d’impliquer réellement les citoyens, en les amenant à davantage se parler entre eux, [[ finis les télés centralistes en « étoile » (tout pour le centre de l’étoile et Rien ne redescend aux périphéries) – Non, assez de ces indignes personnes. Désormais, télés dites transversales (où toutes les Régions seraient en contact avec toutes les Régions et où Paris ne pourrait plus – illégalement – imposer sa merde unique !) ]] donc également à admettre plus facilement la diversité des points de vue [[ aux chiottes la pensée unique parisianiste !]] et à rechercher plus naturellement des compromis.

 

Autrement dit, si le référendum risque de bi-polariser encore plus les opinions et de conflictualiser encore plus les relations sociales, son organisation au niveau local peut s’articuler avec une mise en discussion collective incarnée (on ne s’adresse pas à un personnage inconnu voire anonyme sur Internet, on parle avec son voisin dans la « vraie vie »…finis les parachutés à la noix…), qui tend au contraire à les pacifier. Si la démocratie n’est pas que le choix d’une forme de gouvernement non autoritaire, mais aussi un projet de « faire société », alors il est clair que, dans un pays de 67 millions d’habitants comme la France, en ce début de XXIe siècle, le référendum local peut y correspondre [[ si tout le monde VEUT la démocratie il n’y a plus besoin de centre qui nous dise « vous voulez a démocratie »…bon bon ça va , nous au moins ne sommes pas sourds…et c’est par le non-autoritaire qui s’auto-organise que le Comment est à l’ordre du jour…puisque tous es Centralistes (ces voleurs minables ) sont mis hors jeu !]]. En pratique, il se heurte toutefois à tout un système de gouvernement qui brille par son immobilisme, malgré une façade de constante « modernisation (sic) » [[ c’est juste un miteux Ancien Régime, nous n’allons pas y passer le réveillon…]]. Sortir de la sous-culture du chef et de la verticalité du pouvoir également au niveau local [[ dehors les psychorigides et leurs propos uniquement…vexatoires. Est ce que je t’insulte toi/vous ? Donc nous pouvons vivre sans vexer exprès les autres !]]

Une demande de démocratie [[ la vraie, ducon !]] s’exprime de plus en plus dans un vieux pays dont le système politique apparaît non seulement usé mais aussi figé et comme incapable de se réformer. [[ alors, lorsqu’ils parlent de réformer les autres…tu leur rétorques « réformes-toi toi-même ! » Vilain Socrate, tiens !]]. Domine toujours l’antique conception du pouvoir de type guerrier (il se conquiert dans et par « la guerre électorale » - t’as pas ras le bol de ces jeunes-vieux croûtons ?) et de type autocratique (une fois qu’on l’a, on le partage le moins possible – sauf que les/ l’autocritique de l’autocratique les minent de…l’intérieur !). Le chef décide puis l’intendance suit [[ c’est plus tendance, ducon !]]. Le pouvoir est vertical [[ l’a plus de cales !]] et les messages vont dans un seul sens : du haut vers le bas (le système top-down disent les anglo-saxons). Le fait est bien connu [[ trop…nous sommes gavés de ces échecs ambulants…]] au niveau national et les constitutionnalistes savent, depuis le célèbre livre de Maurice Duverger en 1970, que le régime politique organisé par la Ve République ne doit pas être qualifié de parlementaire mais de « semi-présidentiel »[[ vire tes semis, ducon !]]. La critique d’une dérive déviance factieuse répressive, voire monarchique, est ainsi consubstantielle à ce régime, de De Gaulle à Macron en passant par Mitterrand et Sarkozy. Et nombre de personnalités politiques de tous bords ont déjà appelé par le passé à la fondation d’une VIe République. Mais la question du salaire [[ rappelons que ce sont les impôts détournés des services publics qui « paient » ces assistés en chefs et que - de ce fait : qsu’ils/elles sont les…fainéants de la République ! – leurs ingratitudes matraquantes envers qui les…entretient est carrément…inadaptées. Oui ou non ? Assez de leurs répressions nerveuses..]] n’est qu’un aspect du problème. Dans sa décision du 17 décembre à propos du grand débat national, la CNDP indiquait que « la poursuite de cette mission jusqu’à la rédaction du rapport final suppose un engagement du gouvernement à respecter pour ce débat public les principes fondamentaux de la Commission nationale du débat public ».

Ces principes sont : la transparence, la neutralité, l’indépendance, la reddition des comptes.[[à part les gilets jaunes nous ne voyons personne, dans le secteur, qui soit à a hauteur de ces…principes principaux !]]. Tout ceci vise à garantir la crédibilité des débats menés par la Commission, qui revendique l’autonomie, notamment dans la synthèse rédigée à la fin du débat. Or, indique-t-on à la CNDP, si Matignon a bien joué le jeu dans la préparation de ce débat, qui est censé démarrer le 15 janvier, l’Élysée se montrait peu coopératif. En fait, Mme Jouanno attendait une lettre de la présidence de la République formalisant l’engagement à respecter l’indépendance de la commission dans le pilotage du débat et manifestant un engagement clair que les résultats seraient pris en compte. Faute de ces engagements clairs, et alors que le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré sur Europe 1 « il ne s’agit pas que le débat conduise à détricoter [[ suffit avec ces coutures cousues de fils blancsplus droit aux métaphores bancales…]] tout ce qui a été voulu [[81 % viennent de dire que…Non, ils ne soutiennent pas ces politiques du tout]] par les Français », Mme Jouanno a préféré renoncer à piloter le débat. Elle risquait fort d’être instrumentalisée par le macronisme du « le débat c’est moi tout seul », ce qui aurait durablement nui à l’image d’indépendance qu’elle veut donner à la CNDP. »…Voilà qui éclaircit vachement, non ? Ils ont vraiment fini d’être une si fausse majorité, ils sont entrés dans y’a pas pires têtus que les minoritaires qui ne veulent pas l’admettre. Eh oui qui osent les « faut respecter les règles du jeu » ne les respectent jamais. Plus Mauvais perdants, cela ne se trouve nulle part…

Biopolitique

>>> ** --- « L’enjeu du biopouvoir : d’une part, cette hypothèse fait état d’une transformation du mode d’exercice du pouvoir, d’autre part elle appelle une nouvelle manière d’interroger le pouvoir pour saisir de nouvelles technologies du pouvoir. L’analyse est donc menée selon deux plans solidaires, puisque ce qui nous empêche d’appréhender le pouvoir dans le jeu complexe de ses procédés est précisément qu’il se présente dans le code du droit et de la souveraineté [[ ce qu’il ne fait plus du tout sauf pour mentir à la face des médias…]] : saisir la transformation du mode d’exercice du pouvoir, c’est le lire selon une nouvelle approche :1) Un nouveau mode d’exercice du pouvoir

L’ère du biopouvoir, où la vie est prise en compte par le pouvoir, succède et se noue au pouvoir de souveraineté, tout en le transformant. Foucault met à jour une lente et « très profonde transformation des mécanismes du pouvoir » (VS, p.179). Le droit de vie et de mort du souverain est relativisé. Ce droit de mort asymétrique, s’exerçant comme droit de glaive, n’est plus la forme majeure du pouvoir mais une pièce parmi d’autres. Il s’ordonne à un pouvoir de gestion de la vie, à entendre non plus comme seule force de travail, assise indispensable du capitalisme En ce sens, Foucault abandonne la théorie de la souveraineté et du droit, pour étudier des technologies de pouvoir qui ne se présentent plus exclusivement dans le code du droit et de la souveraineté, ces codes masquant au contraire les nouveaux modes d’exercice du pouvoir. Une nouvelle appréhension du pouvoir, une «analytique du pouvoir» [[ en cours]] est alors requise. Cette exigence est formulée en particulier dans la Volonté de savoir, dont l’objet central n’est pas le biopouvoir mais l’hypothèse répressive - soit l’idée que le sexe aurait été réprimé, nié et tu - que Foucault entend récuser ou plutôt replacer dans une « économie générale des discours sur le sexe» [[ donc le vraie répression commence dans…les médias dits dominants : pas de pires gueules de flics que la leur !]] pour mettre en lumière une «mise en discours» du sexe, soit un mécanisme d’incitation croissante et non des processus de restriction (VS, p.19-21). C’est le second doute émis par Foucault sur cette hypothèse qui nous intéresse ici, doute qui prend la forme d’une question historico-théorique : « le mécanisme du pouvoir est-il bien de l’ordre de la répression ? ». Il s’agit donc pour Foucault de sortir d’une interrogation juridico-discursive sur le pouvoir, qui le maintient comme répression ou interdit selon une forme négative ; le pouvoir est bien plutôt un mécanisme positif, visant à la multiplicité, à l’intensification et à la majoration de la vie. »…Sauf qu’il ne vire qu’en virus de…corruptions totales. Pour le macronisme le conte de fées où tous les français ne devrait PLUS QUE boursicoter, pour voler l’argent des autres , ‘comme disait Alexandre Dumas fils lorsqu’il lui fut demandé « Mais que fait un homme d’affaires ? »…Vous vous rendez compte la corruption macroniste c’est que tout le monde devienne aussi…fainéants qu’eux !

Biopouvoir-comment-?

 

>>> -- *** « Au tournant des années 80, il développe une nouvelle analyse du pouvoir qui exclut la référence à l’État juridique pour se concentrer sur le contrôle des populations. Or, attaché à montrer l’origine historique de cette forme de pouvoir, Foucault s’intéresse finalement peu à sa mise en pratique dans la société contemporaine, et en particulier aux phénomènes modernes que sont les meurtres de masse. Définissant le biopouvoir comme un pouvoir qui rejette la mort, « à aucun moment Foucault n’explique le problème le plus important et évident, à savoir pourquoi certains États décident de tuer en masse et sont capables de le faire. ». Pourtant le concept de biopouvoir permet de mettre en avant une dimension caractéristique du pouvoir moderne et de sa capacité à façonner le corps social. Tout en excluant la mort de la vie publique, la biopolitique l’utilise en tant qu’outil de régulation et d’homogénéisation des populations. »…Effectivement, ces génies avent butté sur des limites d’impossibilités de…formuler plus loin. Ce que 2019 permet justement !

……………………………*************************************

Lex-electronica.org-.pdf  Genèse du biopouvoir qui fait que les pouvoirs «sans corps »

 

…………………………… ne génèrent que de l’insécurité pour tous !

 

Le Récit poursuit : en gros il y a de nouveaux génies tous les 25 ans. Les génies dérangent (au début) tout le monde puisqu’ils ré-arrangent tous les savoirs. Et pratiques. Donc dérangent les faussetés et escroqueries (donc aident tous ceux/celles qui ne participent à rien des deux !). Mais l’humanité ne peut s’en passer et les génies passent toujours dans des conditions différentes. Ici, nous renouons avec les génies de 1975 …et ceux de 2000 ? Un peu qu’elles/ils existent…Oui très censurés, dissimulés, cachés (« ceux qui ne leur seront pas connus – ne leur manqueront pas », ricanait une de ces inhumaines censeures censitaires !)…Sauf que ces génies génialement trouvent des moyens de faire passer. Fait. Et que, pour la reConstitution, recontruction après le capitalisme nous avons tous besoin d’eux.

Car ? Le capitalisme n’est que de la racaille médiocre qui n’a survécu que sur des idées passées (en gros, ils ont inversé tout ce qu’ont dit les génies passés – soit fait tout l’inverse)…et ce sont reposés sur ces gloires afin de dissimuler que Tout ce qu’ils font ne sert…qu’à voler l’argent des autres…et rien d’autre. Donc, dans leurs cœurs ratatinés qui ne « comprennent jamais rien », un génie ça ne peut qu’écourter leur règne. Foutaises : c’est de se croire si...«importants» que des génies vont perdre du temps avec eux. Et donc leurs paranoïas (il y a quand même de quoi lorsqu’ils ne sont que les pires délinquants actuels, non ?) auront abouti à cette actuel 2019 en actes. Où tout semble montrer et démontrer que les… Corps (depuis les Corps constitués de la Constituante jusqu’au retour du Corps social etc.) sont devenu le paradigme à remettre à l’endroit. Sur pieds et dans sa santé plénière…Oui l’immense changement va passer par le …Retour, le retour merveilleux des corps (plutôt disparus depuis les années 1970 !)…et que cela la partie du Récit de la transmutation collective appartient à ces génies..

…………………….qui ont déjà vécu ce que nous allons vivre !

 

………........……(à suivre)

…………………………….....%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

               Que la plus vaste transmutation nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couv - Corps sans Organes - Deleuze Edition © Rewdyx Art 2016.

couv - Corps sans Organes - Deleuze Edition © Rewdyx Art 2016.

De Francis Bacon Ne nous y trompons pas : anatomie, physiologie, biologie, psychiatrie, ne sont pas (que) des savoirs positifs mais aussi des sommations sociales. Faire du corps un organisme, c’est le mettre en place socialement ; corps imposés, prêts à l’emploi.

De Francis Bacon Ne nous y trompons pas : anatomie, physiologie, biologie, psychiatrie, ne sont pas (que) des savoirs positifs mais aussi des sommations sociales. Faire du corps un organisme, c’est le mettre en place socialement ; corps imposés, prêts à l’emploi.

L’organisation sans les organes ?
Dénoncée comme une illusion,  l’effusion de soi dans les autres  et des autres en soi  est au contraire  une réalité « affectivement incontestable » Bonne nouvelle : voici un auteur de plus pour diagnostiquer dans la rationalité instrumentale, et dans la séparation qu’elle induit, le grand fléau dont souffre l’Occident contemporain. « Et si ce n’était pas le capitalisme impérialiste qui engendrait la dissociation - comme beaucoup le pensent, avec ou sans Marx -, mais au contraire la dissociation qui imposait le capitalisme ? », interroge Vincent Cespedes dans Mélangeons-nous, avant d’affirmer que le système capitaliste « a pour origine et principe une mentalité civilisationnelle non pas d’abord productiviste mais dissociative ».

Dénoncée comme une illusion, l’effusion de soi dans les autres et des autres en soi est au contraire une réalité « affectivement incontestable » Bonne nouvelle : voici un auteur de plus pour diagnostiquer dans la rationalité instrumentale, et dans la séparation qu’elle induit, le grand fléau dont souffre l’Occident contemporain. « Et si ce n’était pas le capitalisme impérialiste qui engendrait la dissociation - comme beaucoup le pensent, avec ou sans Marx -, mais au contraire la dissociation qui imposait le capitalisme ? », interroge Vincent Cespedes dans Mélangeons-nous, avant d’affirmer que le système capitaliste « a pour origine et principe une mentalité civilisationnelle non pas d’abord productiviste mais dissociative ».

Le Sémaphore – un corps éclairé de l’intérieur = Artaud !

Le Sémaphore – un corps éclairé de l’intérieur = Artaud !

L’organisation sans les organes ?
Le fantôme dans la machine : la technostructure comme une intrusion si malsaine dans nos corps qui vivent tellement mieux sans …les pouvoirs !

Le fantôme dans la machine : la technostructure comme une intrusion si malsaine dans nos corps qui vivent tellement mieux sans …les pouvoirs !

Dorothée: corps sans organes

Dorothée: corps sans organes

Silvio Cadelo-ART

Silvio Cadelo-ART

Nos images corporelles, organiques, ne nous nuisent pas…celles en plastiques, nodules acharnés qui nous harcèlent sans cesse, nous nuisent énormément…il n’est que de voir qui « croient » en ces images sans vie pour saisir le danger de laisser des désincarnés diriger le monde…

Nos images corporelles, organiques, ne nous nuisent pas…celles en plastiques, nodules acharnés qui nous harcèlent sans cesse, nous nuisent énormément…il n’est que de voir qui « croient » en ces images sans vie pour saisir le danger de laisser des désincarnés diriger le monde…

La notion du "sans organe" intervient très tôt chez Artaud. On trouve ainsi, dans L'Ombilic des Limbes (1925) : "Il faut connaître le vrai néant effilé, le néant qui n'a plus d'organe. Le néant de l'opium a en lui comme la forme d'un front qui pense, qui a situé la place du trou noir" (OC1 p87).

La notion du "sans organe" intervient très tôt chez Artaud. On trouve ainsi, dans L'Ombilic des Limbes (1925) : "Il faut connaître le vrai néant effilé, le néant qui n'a plus d'organe. Le néant de l'opium a en lui comme la forme d'un front qui pense, qui a situé la place du trou noir" (OC1 p87).

Deleuze et Guattari (dans Mille Plateaux, capitalisme et schizophrénie, tome 2, p197), suivent Antonin Artaud. Ils déclarent eux aussi la guerre aux organes, sans craindre les dégâts qu'elle pourrait produire sur la culture. Ils font du corps sans organe (le corps d'Artaud) un CsO, c'est-à-dire un concept articulé à d'autres concepts (le plan de consistance, les strates, les plateaux). Sur le corps sans organe pèse le jugement de dieu. C'est lui qui le subit. En lui les organes entrent dans ces rapports de composition qu'on appelle organisme. Le jugement de dieu en fait une signification, un sujet : "Tu seras organisé, tu seras un organisme, tu articuleras ton corps, sinon tu ne seras qu'un dépravé. Tu seras signifiant et signifié, interprète et interprété, sinon tu ne seras qu'un déviant. Tu seras sujet, et fixé comme tel, sinon tu ne seras qu'un vagabond. »

Deleuze et Guattari (dans Mille Plateaux, capitalisme et schizophrénie, tome 2, p197), suivent Antonin Artaud. Ils déclarent eux aussi la guerre aux organes, sans craindre les dégâts qu'elle pourrait produire sur la culture. Ils font du corps sans organe (le corps d'Artaud) un CsO, c'est-à-dire un concept articulé à d'autres concepts (le plan de consistance, les strates, les plateaux). Sur le corps sans organe pèse le jugement de dieu. C'est lui qui le subit. En lui les organes entrent dans ces rapports de composition qu'on appelle organisme. Le jugement de dieu en fait une signification, un sujet : "Tu seras organisé, tu seras un organisme, tu articuleras ton corps, sinon tu ne seras qu'un dépravé. Tu seras signifiant et signifié, interprète et interprété, sinon tu ne seras qu'un déviant. Tu seras sujet, et fixé comme tel, sinon tu ne seras qu'un vagabond. »

de David Delruelle

de David Delruelle

Tvnet nous montre ce qui fait honte aux trop bien lotis ? Très salubre puisque ces pervers ont bien trop souillé toutes les valeurs…

Gilets Jaunes : «Une intelligence connective qui se met en parallèle d'une intelligence collective»…les vrais leaders sont les idées…c’est plus l’argument qui compte que l’apparence extérieure de l’humain en présence…On retrouve du corps face à des bourgeois qui se déréalisent et deviennent toujours plus inhumains et cruels…mais que pour les autres !

Cette vidéo mériterait un “Correspond à l’esprit imagiter” si cela existait. Car ? Un peu longue vidéo…mais les concepts (et les mots qui sont dits) inversent bien les inversions…et réunissent donc pleins de non-dits envers la police. Avec la tactique de les défendre contre leurs hiérarchies qui ne les…respectent pas du tout…leur instillant la haine en leur souillant l’oreille par des « ils ne viennent que casser du flic, ces manifs sont « fausses », ce sont juste des terroristes en plus ils sont très minoritaires." Car ? Prendre le risque de leur parler directement et tout se…transforme : soit, plus en situation, ils sont détendus n’ont rien contre les gilets jaunes, ne voulaient pas réfléchir à ce qu’on les oblige à faire mais ne sont pas contre, etc. D’où le titre décalé d’un …« Coucou Castaner ! Les policiers sont nos amis ! On les respecte vraiment NOUS ! »

Des gilets jaunes répondent à Macron sur le "sens de l'effort" dans le sens que c’est un peu fort…qui osent l’exiger sur ce ton n’en fournissent aucun…vivent aux crochets des impôts collectifs , blanchis nourris et logés par ceux qui font trop d’efforts…non reconnus…les fainéants sont au sommet et se prennent pour des rois ! En conclusion, le sens directionnel de l’effort doit changer : aux 1 % de rembourser, par exemples, leurs fraudes exonérations subventions cadeaux fiscaux et abus d’assistanats. Oui ils sont en carences d’efforts ! Nous les trouvons très très fainéants en haut. Et vous ?…

L'INCROYABLE HYPOCRISIE DU GOUVERNEMENT…vraiment tombé en répression nerveuse…

Qu’est-ce un corps sans organes ?

Bernard Stiegler, Deleuze et Guattari Le corps sans organes

Benjamin Cohadon et Miguel Benasayag à propos du biopouvoir…attendre 48 mn pour entrer dans le cœur du sujet…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

said said 16/01/2019 18:27

GRAND MAITRE DU RETOUR AFFECTIF

Bonjour Mme, Mr
Moi je me nomme Grand voyant marabout said ce qui signifie la solution a vos problème dans 3 jour, Je suis grand maître said du retour affectif , héréditaire de mon père très puissant donc pas de soucis à ce faire, voici un peux ce que je fais comme travaille de rituels:

Rituel pour devenir attirant(e)
Rituel pour reprendre avec son ex
Rituel pour en finir avec l'infidélité
Rituel pour stopper la jalousie
Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)
Rituel contre la jalousie matérielle
Rituel pour stopper la malchance
Rituel pour attirer l'argent
Rituel pour réussir son avenir amoureux
Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 3 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, dés envoûtement, fidélité,
Impuissance sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. , travail
Efficace et rapide.

100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, il n'y a pas de
Problème sans solution. je suis le seule a par dieu a trouver une solution à tous vos problèmes car si je commence ce travaille je pense bien que votre marie vous reviendra et vous serez unis pour le reste de votre vie si vous le désirez bien
Mme ne vous faite plus de soucis car vous venez de trouvez la solution a ce problème alors n’hésiter pas a me contacter
Pour ses rituels je dispose plusieurs sortes de vaudou et plusieurs maniérés de procéder

Si vous utilisez une de mes Rituel vous trouverez la satisfaction dans 3 jours au plus.

PS/ les résultats sont garantie à 100% avec une durée de 3 jours ni plus ni moin .

NB/ Quelques soit la durée dont votre amour ou l'homme de votre vie vous a quitté il reviendra à coup sûr dans 3 jours ou votre femme . Quelques soit la personne concerné dans moin de 3 jours il ou elle s'inclinera sous votre charme et vous aurez le parfait contrôle sur lui ou elle .

Donc pour le moment je ne veux rien prends d'abord pour le travaille, car c'est après la satisfactions que vous aurez a me donnez ce que votre cœur désire comme récompense.

Voici mes coordonnées.

mail: marabout.said@hotmail.fr

MERCI