La grande transformation s’est enclenchée

Publié le par imagiter.over-blog.com

La grande transformation s’est enclenchée

Nos qualités personnelles nous portent à savoir prévoir, mais ce n’est pas de la voyance ou alors celle des trajectoires logiques. Soit les aboutissements de rigoureux raisonnements (qui ne sont jamais austères mais si joyeux, malgré la propagande empêtrée !). Raisonnements qui, par exténuations patientes des contre-arguments, nous ébauchent bien une épure géométrique de la réalité complète. Dont les trajectoires qui s’y dessinent. Participer à un exercice pratique reste possible. La preuve : entrons-y maintenant…>>>>>***** - Mais, d’abord, pourquoi la grande transformation ? La grande transformation débute par la morale et l’affectif. Ces socles, d’ors et déjà, ont commencé à expulser l’inhumanité du capitalisme comme l’anti-socialité séditieuse du libéralisme économique. Ces ébranlements des racines de la civilisation ne vont plus qu’aller s’amplifiant. Jusqu’à toucher tous et chacun des domaines de la vie humaine. Comme ceci !  

L'-argent-ne-motive-qu'à-trop-court-terme

Vous avez écrit que l’argent était « le moyen le plus coûteux de motiver les gens au travail ». Était-ce seulement une plaisanterie ? --- Dan Ariely : Non, c’est une chose à laquelle je crois sincèrement. Bien sûr, tout le monde a besoin d’argent pour vivre, et on croit souvent que, pour obtenir un surcroît de travail, il suffit d’augmenter la rétribution correspondante. Mais cela ne fonctionne pas comme cela. Nous avons mené récemment une expérience chez Intel, le fabricant de processeurs, avec des intérimaires qui venaient faire un contrat de quatre jours, à raison de 12 heures par jour. Il y avait trois groupes : au premier, Intel offrait une prime de 24 dollars s’ils atteignaient un certain résultat au soir du premier jour. Au deuxième groupe, on offrait une part de pizza, et au troisième, un mot de félicitations du grand patron. Les jours suivants n’entraient pas dans le calcul de la gratification. Nous avons comparé les performances : le premier jour, tout le monde a atteint l’objectif. Mais dès le deuxième, ceux qui devaient recevoir la prime ont réduit leurs performances de 20 %. Ceux qui s’étaient vus promettre la pizza ou le mot du patron [[ les gratifications non monétaires MOTIVENT donc tellement plus – d’où l’incompréhension crasse des pouvoirs déchus des Gilets jaunes ; le fond ce sont les comportements Inhumains des (t)riches. Et leurs mépris injustifiés vu que ce sont eux les escrocs de la société. A quoi s’ajoutent leurs manœuvres illégales afin d’exclure 70 % de la société (la majorité dite silencieuse) de Tout…vérifié en direct pour les médias qui – alors que leur déontologie est si corrompue – se permettent, sans jamais de preuves, de ne faire que…rabaisser ce peuple. Donc l’argent DÉTRUIT la société lorsque entre de telles mains (politiciens sourds et aveugles et médias plus que déchus) – qu’il s’agit de sanctionner fermement maintenant ! ]] ont maintenu leur cadence, même s’ils l’ont progressivement ralentie au fil des jours. Ce qui voulait dire que l’argent pouvait inciter les gens à un effort ponctuel, mais non global. Tandis que la récompense en nature ou même symbolique était associée à un effort plus durable. »…l’humain, le vrai humain, dure tellement plus longtemps. Ce pourquoi les défenseurs fanatiques du capitalisme ne peuvent pas…durer. C’est leur fin : d’où leurs Comportements toujours plus répréhensibles. Surtout ne jamais imiter ces piteux miteux !

Ce-que-prévoient-les-gilets-jaunes-début-2019-des-champs-à-la-defense-en-passant-par-bourges-et-les-bourgeois.

«Car les Gilets Jaunes incarnent cette France que, depuis des années, une minorité agressive et monopolisant la parole s’efforce de faire disparaître [[puisque son cœur uniquement de gangsters leur soufflent que SANS eux la France va devenir très Facile à piller..donc les défenseurs de la civilisation, la police véridique qui défend Tout le monde ce sont les gilets jaunes qui se voit agressés, empêchés de remplir leur noble tâche par des Crs plus du tout…légitimes… ]] Et qui, contre toute attente, relève la tête et a déjà réussi à perturber le jeu [[ truqué et faussé par les délinquants des pouvoirs ]]. A chacun de faire son choix, mais faisons-le en connaissance de cause. Sans cacher ses réactions derrière la bonne conscience. Personnellement, même si effectivement, ça complique parfois la vie, même s’il y a des débordements, je souhaite tout le courage possible et improbable aux Gilets Jaunes et espère que, grâce à eux, la vie de notre pays va revenir dans le réel. Même si le choc d’atterrissage se fera obligatoirement dans la douleur. »…Pas pour tout le monde (les 70 % ne sont atteint douloureusement que matériellement – leurs cœurs et leurs moralités sont HEUREUX, chaque jour plus encore…Alors que, en face, la putréfaction de leurs corruptions les empêtre tellement qu’ils déraisonnent à fond et n’exhibent plus que des comportements…aberrants…Les grands esprits ont précédé dans cette route difficile où c’est la base qui doit sauver le pays Contre le sommet si assommé…de conneries. Toutes les humiliations et injustices elles/ils les ont subies et en sont ressortis beaux comme l’humain. Leurs apports en deviennent indestructibles. Soit le trésor Social des Gj est immense et va grandir encore – le butin misérable des faux riches (avec une vie intérieure si pitoyable) se démontre toujours plus à la disette - fallait que tu le dises ! Oui ?

Plus-que-la-propagande-en-marche

Qui sont les vrais séditieux ? Qui ne respectent jamais la loi ? Qui devrait aller en prison concrètement ? Qui les juges doivent ramener à la raison ? La loi le dit clairement ? Ceux qui donnent des ordres «illégaux» aux Crs. Voici les preuves :  « L'article L431-1 du Code Pénal précise…sans équivoque : Article 431------ Modifié par LOI n°2016-925 du 7 juillet 2016 - art. 2 (V) :

Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, l'exercice de la liberté d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation ou d'entraver le déroulement des débats d'une assemblée parlementaire ou d'un organe délibérant d'une collectivité territoriale est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Cela fait, déjà, un an ferme de prison…mais les débordements violents immotivés des Crs augmentent même…l’obligation de faire plus de prison encore puisque : **** -  Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l'exercice d'une des libertés visées aux alinéas précédents est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. »…Faisons nos comptes la violence illégale n’est pas punie lorsque s’en défendre reste considéré comme « la » seule violence. Les bourgeois, avec leurs ricanements de cyniques, demeurent les Grands délinquants de cette société. Il serait temps d‘en prendre conscience et de les conduire vers le seul lieu qui peut «calmer» leurs injustices flagrantes : la prison !

 …………………….........*****************************************

Lorsqu’un pouvoir devenu si vertical qu’un être seul VAUT plus que 66 millions de vrais français –que voyons-nous ? S’arroger tout un débat qui ne peut plus, alors, qu’exclure ses débattant.es..Oui un débat où un seul débat tout seul. Le vérifier ? C’est de voir l’effort vraiment irrationnel d’expulser de L’IMAGE les gilets jaunes qui ont refertilisé les débats de fond (sûr qu’il faut nettement améliorer – mais les jeunes pousses naissent et grandissent avant d’atteindre la maturité –le futur se profile Tellement Mieux – à condition, qu’en tout, de faire toujours mieux que les imposteurs des pouvoirs. Ne jamais transiger : toujours faire mieux qu’eux ; dire mieux qu’elles et se comporter en vrai…gardiens du pays. Soit accueillants avant tout et fermes contre la délinquance en cols blancs…celle que Sarkozy a dépénalisée…qui n’a plus qu’un traitement administratif (des amendes insignifiantes) et plus de prisons. Repénaliser cette inexcusable délinquance (ils n’ont pas faim et n’ont pas…besoin de ces honteux pillages) c’est enfin améliorer la société…vu que les Grands délinquants seront en prison (dont les truands médiatiques évidemment !). Donc un débat faussé, un simulacre, un décalque très déloyal,  puisque tous les participant.e.s n’auraient pas la…même égalité, les mêmes droits et garanties, les mêmes contraintes et les mêmes efforts à fournir (ceux qui n’ont fait que l’ouvrir depuis 40 ans, et pour des effets désastreux, pourraient la fermer pendant moins de 3 mois) !]. Donc un débat qui ne veut…pas se partager ? Voici le…vif du sujet …]] « Les contributions des 21.000 participants ont ensuite été synthétisées, puis le gouvernement a répondu aux plus populaires [[ un pré-débat a été déjà…mis en scène !]]. Une partie des articles et des modifications apportées au projet de loi proviennent de ce processus. La start-up qui a créé cette plateforme, Cap Collectif, a mis au point plus de 700 consultations de ce type depuis 2013, explique son fondateur, Cyril Lage.

Cap Collectif n'est pas la seule start-up à proposer ce genre de plateformes. Elle fait d'ailleurs partie d'une association regroupant des entreprises de la CivicTech, "Démocratie Ouverte". Son cofondateur, Antoine Brachet, cite plusieurs exemples récents de démocratie participative rendus possibles grâce à ces sociétés : des consultations à l'échelle régionale, dans des grandes entreprises de 150.000 salariés, ou encore la mise en place d'une plateforme citoyenne par la région Occitanie. Avec, encore une fois, leurs biais. Le tirage au sort, qui devrait être utilisé dans le cadre du grand débat, doit par exemple être bien géré. "On sait, par des milliers d'expériences, que si l'on ne rémunère pas les gens, on va avoir un taux de réponse très faible", explique Yves Sintomer [[ qui sévit à La Découverte ]]. Il n'y a donc pas un système idéal. Pour Démocratie Ouverte, l'idée est justement de multiplier les outils et les initiatives de différents types pour améliorer la démocratie.

Axel Dauchez, fondateur de Make.org, qui permet également de réaliser des consultations en ligne à grande échelle, estime de son côté qu'il faut réunir des centaines d'idées via des lieux de débats divers et variés, puis soumettre l'ensemble à un grand nombre de Français afin de "faire émerger des consensus et des controverses". De laisser les citoyens faire le tri sur les idées qui ont émergées. »…Tout ne progresse que par des dissensus types ouverts (soit dont nul-le ne tentent de tirer les draps à soi !). Le débat guide mieux par sa structure interne que n’importe quelle cupidité. Cupidité qui se rend elle–même folle en « mon enrichissement (même s’il est illégal) « prouve » (sic) ma compétence, indiscutable compétence – Donc pas de débat avec ces vrais fous mais qui ne se rendent pas compte à quel point ils le sont…un état start up c’est le pire des dénis du réel existant. Aucun débat comme à la plus que dangereuse puisque complètement irrationnelle Bourse, qui ne vit qu’en parasite inutile sur l’économie réelle !...Donc un débat qui ne peut être géré comme une entreprise mais bien comme un …bien public que nul-le ne peut cadrer décadrer recadrer, empêcher que cela cadre…les lois internes régulent et régularisent le débat –aucune intervention externe ni interne ne peut…l’aider en rien !]]

>>>> ***** ---- Les Gilets jaunes sont mieux à même d’y parvenir

Sortir-du-prétendu-problème-gilets-jaunes-passe-par-une-refonte-de-la-décentralisation

………………….............*******************************************************

Rupture-dans-la-contribution-en-cours...

« Après la « Contribution à la rupture en cours » que nous publiions le 7 décembre dernier, les mêmes auteurs poursuivent ici leur analyse du mouvement des Gilets Jaunes. Selon eux, les batailles du samedi sont derrière nous et ce sont maintenant les ronds-points et l’organisation à partir de la "localité" qui constitue la ligne de puissance du mouvement. "L’idéal constructif du mouvement tient ainsi dans son éthique effective, pas dans les fantasmes démocratiques qui n’en sont qu’un détournement sur la voie de l’institutionnalisation, l’expression ultime d’une bureaucratisation des désirs et d’un chantage au «débouché» politique [[ les gilets jaunes ne participent en rien de la politique de l’offre mais bien de celle du Respect des…demandes…Donc plus tout demeure diversifié, plus éclate la preuve que c’est, là, la politique de la demande qui est aussi… non-autoritaire !]]."

Une propagande étatique et médiatique de grande ampleur, une dramatisation inouïe visant plusieurs objectifs transparents : ce fut donc le lot de la semaine du 3 décembre. Effrayer, menacer la population en évoquant de possibles tirs à balle réelle sur les manifestants ; légitimer – c’est-à-dire par là même encourager – une perte de contrôle des forces de police et de gendarmerie au nom de l’accumulation de fatigue ; ne répondre en aucun cas des dépassements répétés de la frontière entre maintien de l’ordre et guerre spéciale (tirs de flashball au visage assumés, lycéens à genoux et en joug, décès d’une femme sous l’effet d’une grenade lacrymogène) ; annoncer, comme lors de chaque manifestation supposée importante (souvenons-nous du 1er mai 2018), que Paris sera en état de siège pendant vingt-quatre heures [[ et pourquoi pas les autres villes ? Paris se monopolise-t-il donc tout le pays ? Une réponse claire permettrait au pays de « traduire » Paris en justice !]] mais cette fois-ci bel et bien porter presque toutes les potentialités sécuritaires à leur réalisation maximale – flics insidieusement porteurs de gilet jaune, blindés avec armes chimiques et dispositif d’enfermement sans précédent compris ; en rajouter une énième couche dans la division des protestataires entre les « pacifiques », et les « casseurs » ou « ultra-quelque chose » divers et variés ; culpabiliser les bloqueurs qui gâcheraient les fêtes de fin d’année des honnêtes gens [[ les gilets jaunes sont les Honnêtes gens pas l’oligarchie illégale]] et seraient complices des fractions désignées comme violentes et parasitaires par le gouvernement [[ qui lui pourrait se voir désigné comme parasitaire puisque payé par l’argent Public, donc celui des contribuables dont des manifestant.e.s …lorsqu’il utilise cet argent de tous pour…nuire à la population, par abus répétés de violences…disproportionnées !]]  ; bref, assumer la conduite d’une guerre psychologique, depuis le sommet de l’État, contre soixante-sept millions de suspects.

Mais l’assiégé n’est pas celui que l’on croit. A cette aune-là, il faut surtout comprendre que l’État est à bout ; que le pouvoir est seul, arc-bouté sur son appareil régalien.[[ qu’ils se sont permis – illégalement – d'offrir aux banques privés !]].  Acculé dans une situation qui ne peut plus être qualifiée autrement que de guerre contre la population, le voilà qui s’adonne, selon un effet miroir, aux illégalismes qu’il traque et se fait plus comploteur que ceux qu’il dénonce comme tels. Plus de médiation.[[ de sa faute il doit tout assumer…un pouvoir qui ne se …partage pas…ne dure jamais très longtemps !]]. Tout le dispositif keynésien construit pendant presque un siècle se déploie désormais à la fois en dehors de l’État et du mouvement social, tournant à vide : et les «partenaires sociaux (sic)», et les partis, et tous les corps intermédiaires que la Présidence a cherché à ramener à elle pour faire illusion de Providence [[ genre détruire la si géniale Sécurité sociale en gesticulant lamentablement que ce sont eux la vraie sécurité sociale…de tels antisociaux ahumains, allons donc !]] d’être voués à prêcher dans le désert.

Avec l’aventure des « gilets jaunes », la localité s’affirme donc comme le noyau potentiel d’une subjectivation politique à venir, antagoniste aux sphères de la représentation, actuelles comme futures. À ce sujet, l’appel de Commercy est limpide : « Ce n’est pas le moment de confier notre parole à une petite poignée, même s’ils semblent honnêtes. Qu’ils nous écoutent tous ou qu’ils n’écoutent personne ! Depuis Commercy, nous appelons donc à créer partout en France des comités populaires, qui fonctionnent en assemblées générales régulières. Des endroits où la parole se libère, où on ose s’exprimer, s’entraîner, s’entraider [[ et Paris ne compte plus que pour 1 comme les autres et pas pour 36 000. Ce qui avait abouti à l’horreur culturelle qu’il a installée où ce sont les présentateurs télés qui « décident » des publications des livres et des couturiers de qui doit être lynché médiatiquement ou non, etc ! ]] » « Qui a besoin d’interlocuteurs ? Les journalistes et les politiques. Nous, pas forcément », renchérit dans les commentaires d’une page Facebook Alice L., cariste intérimaire de 28 ans qui vit en Bretagne. « Notre organisation, elle existe déjà en ligne, entre amis, entre voisins, sur les ronds-points. C’est pas parce que ça rentre pas dans leur case “grève classique” que ça n’a pas de valeur ». (Le Monde, 10/12/2018). Sachant cela de longue date, dimanche 9 décembre, les Comités de défense de la république catalans ont revêtu eux aussi des gilets jaunes en ouvrant les péages sur tout le territoire régional. Là-bas, contre le municipalisme gestionnaire de la maire de Barcelone, des expériences municipalistes de villages coexistent avec ces « syndicats de barris », sorte de comités de quartier nés des pratiques de solidarité dans les zones urbaines populaires de la ville.

Sur les ronds-points d’ici, il y a déjà ces cabanes collectives, ces maisons du peuple, leurs soupes, leurs crêpes, tout le tissu des ravitaillements et des aides [[ qui doivent être comptabilisées comme participant.e.s au mouvement !]], des dons et des contre-dons, l’entraide qui s’étend, mobilise au-delà du mouvement en direction des commerçants ou des producteurs, part aussi vers les plus pauvres qui ne participent pas au mouvement, à Issoire, à Caen, à Villefranche sur Saône et ailleurs. Il y a tous ces échanges de services, de temps, ce troc de nourriture, toutes les attitudes informelles [[ prolongements évidents des S.E.L. comme du J.E.U.]], l’ethos anti-marchand habituel des zones rurales et semi-rurales avec lesquelles beaucoup n’ont pas rompu. Il y a ces nouvelles « familles » provisoires, ou bien leur base arrière [[ à comptabiliser comme manifestant le mouvement ]], dans les maisons, chez des voisins qui prennent soin des enfants pendant que la lutte continue. On a beaucoup dit et écrit que les « gilets jaunes » pensaient d’abord et avant tout à leur fin de mois. Rien n’est plus simpliste. La peur du déclassement de la génération d’après, d’une mobilité sociale non seulement contrainte, mais régressive, et plus encore la crainte de la dégradation non seulement économique, mais écologique et surtout éthique des conditions de vie, sont dans presque toutes les têtes. Le « besoin d’entraide et d’appui mutuel qui avait trouvé un dernier refuge dans le cercle étroit de la famille, ou parmi les voisins des quartiers pauvres des grandes villes, dans les villages, ou dans les associations secrètes d’ouvriers, s’affirme à nouveau dans notre société moderne elle-même », annonçait déjà Kropotkine en 1902. »…

…Ce versant trop omis du libertaire qui préféra des postures narcissiques, des images à la con et du…dogmatisme psycho-rigide (faut le faire)…alors que le fond c’est le secours, l’hospitalité chaleureuse, l’accueil moral et affectif, la bienveillance pour le chemin des autres et …l’entraide comme ce qui doit constituer une société…

………………………solide comme la solidaire !

Ce pourquoi, pour nous, (afin de « calmer » l’égotisme si élitaire des libertaires qui ne veulent …participer à rien. Car participer c’est…obéir. Et donc obéissent-ils/elles (et à fond) à l’égoïsme hyper marchand d’être les seuls à vouloir rester seuls ! Seuls et séparés de tout mouvement mouvementé…) – oui, pour nous, la santé collective reste N.R.V. (Noir Rouge Vert), soit l’humain complet un 1/3 tiers des 3. Ce qui ramène le hautain (sans s’en rendre compte) libertaire à la simplicité des rapports humains, le communiste à tout inclure dont le communalisme, et le tout recommence par le local et les écologistes ( sans plus de parti politique à la con !) à tout voir par un nous commençons par la base, les bases, comme les bases mêmes de la Vraie écologie

Bref, tout a un contenant bien plus grand (les gilets jaunes si cela ne fonctionnait plus) serait reçu.e.s par N.R.V. etc.

     ………………mais, pour le moment, c’est Tout pour les Gilets Jaunes !

 

…….………….…(à suivre)

……   ……….………....…….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

             Que le plus grand accueil collectif nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

La grande transformation s’est enclenchée
Les fausses élites ? Ah oui ce sont celles qui sont extrêmement contre la république tout autant qu’elles sont contre la démocratie. D’ailleurs Platon ne disait-il pas que la démocratie c’est juste assez bon pour les pauvres ?

Les fausses élites ? Ah oui ce sont celles qui sont extrêmement contre la république tout autant qu’elles sont contre la démocratie. D’ailleurs Platon ne disait-il pas que la démocratie c’est juste assez bon pour les pauvres ?

le véritable sel de la Terre...

le véritable sel de la Terre...

Et ?

Et ?

La grande transformation s’est enclenchée
Puisque les pauvres sont bien les seuls qui respectent la loi. La preuve ! Ils n'abusent jamais de leurs droits - au contraire ils ne les utilisent pas !

Puisque les pauvres sont bien les seuls qui respectent la loi. La preuve ! Ils n'abusent jamais de leurs droits - au contraire ils ne les utilisent pas !

Et donc ? Les délinquants riches s’enrichissent même illégalement sur leur dos.

Et donc ? Les délinquants riches s’enrichissent même illégalement sur leur dos.

il n’y a de VRAIS fraudeurs que les trop riches…que la honte infinie se déverse sur eux…

il n’y a de VRAIS fraudeurs que les trop riches…que la honte infinie se déverse sur eux…

Jusqu'où le débat dit national ?

Jusqu'où le débat dit national ?

La grande transformation s’est enclenchée
La grande transformation s’est enclenchée
Pourquoi les prétendues élites ont si peu confiance dans leur savoir qu’elles ont besoin de rafler tout l’argent ? La cupidité est bien le rictus le plus anti-élitaire qui soit ! Celui de l’insupportable…vulgarité !

Pourquoi les prétendues élites ont si peu confiance dans leur savoir qu’elles ont besoin de rafler tout l’argent ? La cupidité est bien le rictus le plus anti-élitaire qui soit ! Celui de l’insupportable…vulgarité !

La grande transformation s’est enclenchée
Il serait temps puisque de laisser son grave délire solispsite et égotiste fourvoyer le monde n’est plus supportable – c’est lui le casseur de tout, le séditieux le plus dangereux, l’insurgé complètement déraisonnble. Mettre fin au capitalisme va soulager, en une seconde, plus de 80 % de l’Humanité. Il y a un peu moins de 20 % de malades, rendus aliénés par trop de compulsions monomaniaque et puis les… 0,01 % de marginaux capitalistes, qui croient « profiter du système » …alors qu’eux non plus ne vivent pas une vie …décente !…

Il serait temps puisque de laisser son grave délire solispsite et égotiste fourvoyer le monde n’est plus supportable – c’est lui le casseur de tout, le séditieux le plus dangereux, l’insurgé complètement déraisonnble. Mettre fin au capitalisme va soulager, en une seconde, plus de 80 % de l’Humanité. Il y a un peu moins de 20 % de malades, rendus aliénés par trop de compulsions monomaniaque et puis les… 0,01 % de marginaux capitalistes, qui croient « profiter du système » …alors qu’eux non plus ne vivent pas une vie …décente !…

La grande transformation s’est enclenchée
La grande transformation s’est enclenchée

Gilets Jaunes, Démocratie et Monnaie + Version augmentée + BONUS (regardez jusqu'au bout !)

MACRON CHOISIT LA CONFRONTATION, LA SOLIDARITÉ DES GILETS JAUNES, LES MÉDIAS CONTRE LES GJ ?

On a demandé aux députés quel serait le premier RIC qu'ils voudraient voir tranché

Un avocat gilet jaune dit : mêmes les chaînes publiques de télévision se comportent comme les agences officieuses de communication de l’idéologie macroniste. Les Cahiers des charges n’étant pas du tout respectés les présidents de ces chaines doivent être conduit et reconduit en prison. Toute l’illégalité du système doit être dénoncée pour…le bien de tous !

Le scandale des non recours aux droits des pauvres (l’accès leur est plus difficile, l’honnêteté des pauvres n’est plus à démontrer, ainsi que leur exigence personnelle de ne pas être une charge pou les autres, la stigmatisation leur pleut dessus alors que les escrocs démontrés sont les trop riches, etc.). Oui ? Le riche prend TROP et le pauvre PAS ASSEZ !

GOUVERNAIL : cap de ce qu’a décidé le peuple - gouvernant qui ne doit pas isoler son choix, le décoder et l’égarer dans une direction différente – un chef n’est pas un maitre, et nous ses serfs – le chef est juste délégué par les autres et non pour lui – personne ne peut représenter le peuple – le sens diriger (orientation) est perdu !

Leurs délinquances représentent en Valeur (coûts réels pour la société) 90 % du total. Oui ? C'est un devoir collectif de récupérer toutes ces spoliations effectuées sur le dos de 70 % de la population...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97
Répondre
S
GRAND MAITRE DU RETOUR AFFECTIF

Bonjour Mme, Mr
Moi je me nomme Grand voyant marabout said ce qui signifie la solution a vos problème dans 3 jour, Je suis grand maître said du retour affectif , héréditaire de mon père très puissant donc pas de soucis à ce faire, voici un peux ce que je fais comme travaille de rituels:

Rituel pour devenir attirant(e)
Rituel pour reprendre avec son ex
Rituel pour en finir avec l'infidélité
Rituel pour stopper la jalousie
Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)
Rituel contre la jalousie matérielle
Rituel pour stopper la malchance
Rituel pour attirer l'argent
Rituel pour réussir son avenir amoureux
Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 3 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, dés envoûtement, fidélité,
Impuissance sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. , travail
Efficace et rapide.

100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, il n'y a pas de
Problème sans solution. je suis le seule a par dieu a trouver une solution à tous vos problèmes car si je commence ce travaille je pense bien que votre marie vous reviendra et vous serez unis pour le reste de votre vie si vous le désirez bien
Mme ne vous faite plus de soucis car vous venez de trouvez la solution a ce problème alors n’hésiter pas a me contacter
Pour ses rituels je dispose plusieurs sortes de vaudou et plusieurs maniérés de procéder

Si vous utilisez une de mes Rituel vous trouverez la satisfaction dans 3 jours au plus.

PS/ les résultats sont garantie à 100% avec une durée de 3 jours ni plus ni moin .

NB/ Quelques soit la durée dont votre amour ou l'homme de votre vie vous a quitté il reviendra à coup sûr dans 3 jours ou votre femme . Quelques soit la personne concerné dans moin de 3 jours il ou elle s'inclinera sous votre charme et vous aurez le parfait contrôle sur lui ou elle .

Donc pour le moment je ne veux rien prends d'abord pour le travaille, car c'est après la satisfactions que vous aurez a me donnez ce que votre cœur désire comme récompense.

Voici mes coordonnées.

mail: marabout.said@hotmail.fr

MERCI
Répondre