Sommes-nous en répression nerveuse ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Sommes-nous en répression nerveuse ?

Les formes de cécités et de surdités excluent l’universalité (nous pensons au débat national, ici présent)…Le texte de ce jour amène les preuves que les gilets jaunes (grâce à qui ce débat a bien lieu. Ce pourquoi il doit quitter les…généralités et se voir…suivi d’effets !) ont été mille fois plus agressés qu’agresseurs. Que les conditions extrêmes (gazages incessants, nassages pour agresser et flashballs dans le visage) ont provoqué (ce qui veut dire que, sans ces agressions policières, il n’y aurait pas eu d’actes de…défensives violences) inspire oui qu’il ne faut pas…accepter la violence policière puisque injustifiée. D’autant plus qu’elle se double d’une violence INFORMATIVE : le 17 novembre il y avait 1,3 million de gilets jaunes et pas un dérisoire 300 000 et quelques. Comme le 12 janvier il y a 360 000 et non le 32 000 (rattrapé très tard en 84 000)…ces agressions par les mensonges (diviser en moyenne par 10 et méconnaître les 62 % de soutiens donc de français qui se disent être pour le mouvement gilets jaunes (dont 74 % pour qu’il continue ses Actes ) reste une forme d’accusations calomniatrices et d’agressions injustifiées. La justice c’est d’informer objectivement comme toute propagande demeure une agression.

Donc tous les cadres du débat national, ici élargis (puisqu’il y a immigration), sont issus des gilets jaunes. Ne pas reconnaître leur omniprésence sous ce débat demeure un infantilisme puisque tout le monde le sait. Le mot qui revient le plus souvent est «solidarité nationale » mais il omet de souligner que le 1 % «séditieux » veut défaire toute solidarité nationale. L’obsession anormale de ce 1 % à ne pas payer l’ISF signe, pour eux, qu’ils refusent pratiquement la solidarité. La progressivité de l’impôt, qui entérine cette solidarité nationale, est la plus faible d’Europe avec seulement une part dérisoire de 3,3 % -- ce qui ne semble pas répondre aux critères de justice fiscale .Pour nous, le maintien du non-paiement de l’Isf (simple caprice de riches qui les rend vraiment peu…sérieux !) n’est pas un point d’achoppement…à condition que. A condition que Bercy recrute, à l’instant, des inspecteurs de finances qui récupèrent les fraudes fiscales (100 milliards par an qui manquent tant aux Recettes Publiques), aident à fermer les mal nommés paradis fiscaux, visent à réduire les niches fiscales en mettant hors la loi l’optimum fiscal, cette agression de violence financière puisque l’hypocrisie agressive du mot « optimum » c’est…minimum, oui payer le moins même su c’est pas légal. Et donc ? Le manque gigantesque de cette inauguration à Débats c’est le mot RECETTES publiques : il faut que les riches (et surtout ce 1 % de séparatistes anationaux participent tellement plus à ces Recettes. La police si inégalitairement répressive va-t-elle y veiller ?).

Et sur chacun des 4 thèmes (5 puisqu’il y a une partie immigration) nous aboutissons aux mêmes BLANCS (ces zones de non-sons, de non-émissions de sens). La formulation des questions n’est pas mauvaise mais il faut admettre que l’ensemble des réponses peut signer un CHANGEMENT COMPLET de société. Soit la sortie de la démocratie représentative qui échoue lamentablement par des explosions dangereuses d’inégalités, des injustices fiscales maximales (le fait que les impôts indirects trop présents par rapport aux directs ne soient pas actés signe une fuite devant ces injustices qui…agressent)…le modèle des entreprises non Cac 40 est préféré par les français. Les multinationales vont-elles encore ne pas payer leurs impôts alors qu’elles utilisent les infrastructures communes, que leur part légale d’impôts justement permettrait d’entretenir comme elles le devraient ? Le fait que les impôts, constitutionnellement,  servent à financer les…services publics et non pas à financer le...privé est absent (les buts et destinations des impôts ne sont pas assez désignés comme débats)…Bref – sur tout, l’empreinte gilets jaunes est bien présente…mais son effacement même par violentes suppressions verbales n’est pas de bons augure. En clair : les questions peuvent aller. Seulement il ne faut pas ACCEPTER de s’en tenir aux généralités immobilisées. Nous ne sommes pas dans une réunion mondaine de hautes hypocrisies (il faut avancer et réparer, tellement 40 ans de politique UNIQUE (celle justement du jamais de vrais débats !) a saccagé la France). Et les réponses doivent parvenir à des Modifications conséquentes si elles sont massivement contre une tendance de la société que le libéralisme de Sarkozy et Hollande avait trop incrustée. Et le macronisme a bien trop exagéré (personne n’a voté pour «son» ultra libéralisme si déguisé au départ, le pire donc, allons un peu de sérieux !). Nous n’allons pas, ici, revoir les questions (bonnes mais…biaisées …soit évitant certains mots clés…comme la correspondance entre les riches qui polluent au maximum – lorsque les 50 % les plus pauvres de l’humanité ne provoquent que 13 % de toutes les pollutions et 50 % de ces pollutions par seulement…10 % de trop riches (oui le concept  de «trop» riches, trop comme violence antisociale n’est anormalement pas abordé) - et ainsi ? Les riches qui polluent nettement plus ne paient rien pour la…solidarité nationale supposée présider à la transition écologique…Jamais de bottom up que du top down…agressif, ce ferment des nocives divisions et des conflits vient bien du…haut. La violence qui agresse c’est bien de refuser les faits et les têtus totaux qui vont avec (l’idéologie libérale est très nuisible car elle FUIT sans cesse la réalité !). Enfin – débattre c’est accepter la présence et l’importance…égales de l’autre, des autres…La lettre issue du haut semble s’exclure de tous devoirs de participations équitables et de respects des règles du débat (oui cela ne va que dans un seul sens …des assujettis - et pas dans l’autre : de dirigeants qui ont des Devoirs, jamais assumés, ce qui est si largement omis). Le débat c’est toutes et tous (même le gouvernement) à condition de respecter ses …résultats. Sinon si c’est juste un tactique politicienne d‘attendre les européennes (ce qui peut se concevoir) mais tactique dissimulant de possibles agressions violentes à la confiance générale. Ce qui pourrait ne pas être – et avec forte raison – admis. Jamais ne sera oublié la dissymétrie plus qu’injuste d’un traitement trop répressif des gilets jaunes qui semblent avoir raison sur nombres de points (sinon pourquoi ce grand débat ?) mais qui se voient…mal traités et maltraités en tout (genre de préJugés de violences par la haut : ils ne peuvent Avoir Raison en rien ! Piquons-leur ce qui les rend sympathique mais empêchons-les de paraître sur l’avant-scène…finale !). Surtout que la manipulation si malhabile de les faire passer comme à…l’origine de la répression (et ce à tous les niveaux, dont les médias qui « s’auto-permettent brutalement » de désinformer, de déformer les paroles, de couper, faire des montages si déloyaux, de refuser (avec leurs «grognes» récurrentes !) toute critique et ceci va jusque dans les chiffres – rien n’est prouvé tout est…matraqué !)…Gilets jaunes à « l’origine » des répressions…multiformes ? Alors qu’ils ne font que subir trop injustement tout ceci. Et la caricaturale dissymétrie (les gilets n’auraient pas le droit de se…défendre mais les si…peu…agressés (et que par de très petits nombres que l’ensemble des gilets jaunes ont toujours contré…n’étant pas d’accord du tout ! Alors de faire passer ces incidents limités pour la volonté globale du mouvement c’est d’un très haute brutalité symbolique !)…eux./elles ont surréagi…et se sont hyper défendus avec des éloges abusifs des médias…Justement. Dont acte : les répressifs peuvent seuls se défendre et les réprimés non ;  cette formulation peut s’introduire dans les débats dits nationaux. Qui a charge de dire toute la vérité…Comme ceci :

La-lettre-de-macron-aux-français

** 1 ) – « Nos impôts, nos dépenses et l’action publique. (L’impôt est au cœur de notre solidarité nationale). Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ? (Nous ne pouvons, quoi qu’il en soit, poursuivre les baisses d’impôt sans baisser le niveau global de notre dépense publique). Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ? Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ? A l’inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?

** 2 ) - L’organisation de l’État et des collectivités publiques [[ dont une déprivatisation serait nettement salubre…nous sommes une réPublique qui exclut les privatisations des…biens de tous. La place du privé, la Caste, l’oligarchie est ici…absente. Il faut donc la rappeler à tous nos souvenirs !]] ….Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ? Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ? A quels niveaux et pour quels services ? Comment voudriez-vous que l’État soit organisé et comment peut-il améliorer son action ? Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment ? Comment l’État et les collectivités locales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?

** 3 ) - La transition écologique (la solidarité nationale est nécessaire pour que tous les Français puissent y parvenir – A noter que Chantal Jouanno n’a pas démissionné pour son salaire mais puisque il lui a été refusé une lettre qui cadre sa mission et affirme, à la fois, que les résultats du débats seront suivis d’effets concrets. Net refus : troublant, non ?.) : Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ? Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ? Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ? - La question de la biodiversité se pose aussi à nous tous. - Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

** 4 ) - Redonner plus de force à la démocratie et la citoyenneté.[[ ce que font le gilets jaunes déjà à l’avance…. mais chuuut faudrait pas le reconnaître ?]] Faut-il reconnaître le vote blanc ? Faut-il rendre le vote obligatoire ? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ? Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus ? Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Économique, Social et Environnemental doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile ? Faut-il les transformer et comment ?

En outre, une grande démocratie comme la France doit être en mesure d’écouter [[ pas d’écourter !]] plus souvent la voix de ses citoyens. Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ? Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ? Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative ?...enfin Immigration… Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ? En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ? Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’Etat et les religions de notre pays ? Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ? »

…………………...........*********************************************

Sommes-nous en répression nerveuse ?, demandons-nous. Ce qui montre l’autre facettes où les vouloirs de pouvoirs et d’autorités s’approprient tous les avantages mais sans fournir le moindre Effort pour le mériter. En pleine dépression régression, ces petites natures ? Genre, ils te chargent le baudet de 14 heurs de labeurs minimum par jour et insultent si …vexatoirement (oui c’est le mot) ces vaches à lait, ces abrutis du peuple, cette majorité (oui Majorité) silencieuse supposée la rester, de ne pas…assez fournir d’efforts. Vu qu’ils vivent sur nos dos sans quasiment rien foutre, qu’en savent-ils ? Comme nous l’avions diagnostiqué chaque mot qu’ils diront se…retournera contre eux. Pourquoi ? Le biopouvoir va dans LES 2 sens, soit des Riens comme nous pouvons l’utiliser contre ces graaaaands petits hommes. Ce qui est fait…sans que nous disions comment (puisque c’est fait, non !)…Oui le titre nous est apparu sur une banderole ce 12 janvier (le savoir et le futur sont donc dans la rue où tous les bienfaits se ruent dans les rues désormais – tu crois qu’un seul de ces escrocs va sortir seul et peinard alors que tout prouve que ce sont eux les archi Violents ? Non…chacun.e à la parano qu’il/elle mérite…Et ? Le kaléidoscope des joies pures s’utilise ainsi : un petit mouvement de changement dans « leurs » fixités, et tu les vois nettement…accuser autrui de ce qu’ils sont/font carrément eux-mêmes. Oui ? Dans le tube de verre de leurs graves aliénations ils n’ont plus la distanciation (vivre et se voir vivre en même temps) donc ils/elles s’engouffrent dans de fake certitudes (genre j’ai entendu ça quand j’avais 13 ans , depuis je radote sans vérifier)…Tout le monde doit fournir des efforts surtout ceux du bas – mais jamais (ou presque) en haut (bizarres ces auto-effacements d’au moins la moitié de la réalité…donc – au départ – ces fausses élites ne vivent que dans une…moitié de réalité ? Oui, c’est au départ et certain.e.s parviennent à ne plus vivre dans les réalités, à l’arrivée !]]…c’est comme les impôts…progressifs qui ne représentent (ah la représentativité !) plus que 3,3 % de tous les impôts (une misère à la marge) , y’a plus de progression. Plus rien de moderne (ce sont eux-mêmes alors que ces…réformistes doivent…réformer ! Pas les autres !). Quoi, que dites-vous ? Plus tu montes moins tu paies d’impôts. Donc ? Moins ils fournissent d’efforts pour la solidarité nationale... Puisque participer aux efforts collectifs nommés Recettes publiques c’est ne …pas frauder, ne pas être exonéré, ne pas ruisseler d’optimum fiscal,  ne pas se planquer misérablement dans les niches fiscales, refuser tous les cadeaux fiscaux et …donc payer…ses impôts légalement dus. Tu crois qu’ils feraient le moindre effort ? Que dalle, pas l’ombre d’une queue de cerise. Rien des hyper feignasses qui viennent nous sidérer (l’hypnose par drogues dures médiatiques) que c’est à nous de compenser…parce que ? Niveau efforts intellectuels, de cœur, de morale, de partage c’est le…désert. Et donc figé dans le tube de verre ces prétendus êtres intelligents (sinon pourquoi en 29 heures, tiens 29, ils s’octroient autant que pour une année entière pour les normaux ? Nous, nous disons ils sont socio-FAINEANTS et ne veulent fournir aucun effort. Donc si t’es coincé dans ton tube de verre d’aliéné, tu ne peux bouger, ni à droite ni à gauche (droite  gauche – par ordre alphabétique) et donc tu ne rends pas compte de l’impact, de l’effet, de comment ce que tu dis va être reçu. Trop drogué à ton idéologie, tu perds tout sens des réalités. Que nous avions résumé en « ils ne pourront plus dire un mot. Tous ce retourneront contre eux ! ». Bien vu ? En tout cas c’est vérifié époqual

Bon, bon, tu viens de capter « ils ne pourront plus dire un mot. Tous se retourneront contre eux » …La trouille que ça fait. Les hésitants bafouilleurs, les lapsusés, les pieds dans le plat, les tirer contre son propre camp. Etc. Bon, nous ne sommes pas là pour nous occuper des bobos des bobos. Oui de qui « entre en dépression » en répression nerveuse…contre soi-même. Ne plus sortir que dans une armure, sur-engoncé, dissimulé, caché, c’est bien Offrir, oui offrir (faut bien que ça arrive) l’image de quelqu’un qui est déjà vraiment en Prison. Enfers. A la peine. Doubles tours. Aucune liberté de mouvements. Enclos, cordons sécuritaires afin que le mal ne se répande pas tout autour…Nous ne faisons qu’amplifier cette claire vérité…le terrain devient glissant, la pente ardue, le ruissellement fait tomber grands benêts qui ne se voient plus tels qu’ils/elles sont !

……………………………**************************

« Ce ne sont plus les Gilets jaunes qui agressent, ce sont les forces de l'ordre» (voir la vidéo de ce titre)…sauf que cette analyse ne tient pas vraiment…Comme les gilets jaunes n’ont jamais agressé ce sont toujours les Crs (sous cuirasse et avec flashballs (donc en sécurité de quoi prendre son temps pour penser à une réponse… proportionnée)) qui ont… toujours agressé. Le 12 un gilet jaune a été flashballé dans le…dos puisqu’il s’éloignait. En quoi son dos était violent ? Allez-vous répondre à la fin, ou allez-vous répondre seulement en Justice ? Vous avez vraiment TOUT à cacher…avec vos répressions nerveuses. Un passant a reçu une balle dans la joue (donc en pleine tête). Il ne pouvait pas agresser et n’avait aucun gilet jaune. Non. L’analyse de beaucoup de vidéos montre ceci : des procédés toujours déloyaux comme hyper gazer et même dans les yeux. Ou nasser et puis gazer Et tabasser   des humains  manifestement pacifiques. Et toujours les plus expérimentés (qui savent que les Crs peuvent très …vicieux…méfiances maximales !) qui expliquent : oui au bout d’une heure, ou plus, certains ne supportent pas ces mini-tortures…imméritées (c’est la grave fraude fiscale ou les enfers fiscaux  et ses spéculateurs illégaux qui doivent être gazés et matraqués…oui mais 2 étages au-dessous puisque ces chochotes hystériques ne suppôôôôrtent rien. N’ont-elles pas inventé le « même pas mal » ? A part que c’est même pas mal…aux autres la vraie phrase…) et donc…réagissent : se défendent. Ce sont des isolés et pas un mouvement d’ensemble. Soumis aux mêmes traitements les flics et les politocards réagiraient pire. Oui ou non ? Donc conclusions remises ; les Crs sont des violents Parce Que ils en ont Reçu l’ordre – donc l’ordre inadmissible et qu’il faudra bien assumer – les « trop répressifs réprimés » - à un moment. Or ce 12 est une net changement…la Conscience collective danse rigole voit avec recul, s’épanouit, prend tout son temps puisqu’elle ne veut pas régner…sans les autres,  ne veut surtout pas nuire mais tout arranger…Et ? Donc la répression est vue comme piteuse et miteuse – n’ayant aucun droit de maltraiter des humains légitimes et Majoritaires dans le pays. Donc la face est…perdue (ils ont si ridiculement menti sur les chiffres – et ce sont eux les séditieux violents et sans excuses !). Chao chao. Tu la leur rendras-toi ? Oui la face perdue…Reconstituons-là brièvement

 

-Mondialisation-des-cols-blancs-devenus-gilets-jaunes

« Ici, c’est la France des petits Blancs qui sentent qu’ils vont tout perdre : leurs traditions, leurs valeurs, leurs paysages. Issoudun a perdu un quart de sa population en quarante ans », m’annonce l’historien local Jean-François Donny. L’ancien fait-diversier de La Nouvelle République met des mots sur le malaise qu’expriment confusément les « gilets jaunes ». À 250 km de Paris, l’ancien monde n’a pas attendu l’avènement du macronisme pour disparaître : de la société bourgeoise et paysanne que croque Balzac dans La Rabouilleuse, ne subsistent que des vestiges folkloriques. »…Les gilets jaunes brassent toutes les couches de la société…les maladresses pour tenter de dissimuler qu’ils sont vraiment…représentatifs se retournent contre les trop empressé.e.s !

Bientôt-la-débâcle-?

« Macron se maquillerait pour cacher les marques que lui laissent les difficultés du temps et surtout la haine qu'il inspire. Il ressemble au portrait de Napoléon III par Zola dans « la Débâcle ». On aimerait que le système la vive cette débâcle ... »…Ce texte, en lien, est vraiment très inhabituel, mais ses éclairages peuvent aider qui en a besoin afin de structurer l’immense mutation des consciences. Actuellement vécue !

Colère-gilets-jaunes-analyse-d'un-philosophe-écrivain

« On ne pourra pas reprocher à Michel Erman d’avoir profité du phénomène des «gilets jaunes». Cet écrivain-philosophe spécialiste des passions s’est intéressé à la colère bien avant que cette dernière n’émerge sur les ronds-points et devant les vitrines. Son éditeur souligne tout l’intérêt qu’il y a aujourd’hui à découvrir un ouvrage, Au bout de la colère. Réflexion[s] sur une émotion contemporaine, de janvier 2018. Nous avons demandé à l’auteur de résumer les raisons d’un tel intérêt. Sa réponse :

«Depuis une dizaine d’années, le mot colère est utilisé dans les médias à la place du mot “revendications”[[ tout comme « grogne » à la place de légitimité du peuple, etc.]] ou même du mot “grève”. Ainsi des salariés mais aussi des médecins, des pharmaciens ne sont pas en grève mais “en colère”. De plus, dans les sociétés très individualistes comme la nôtre, les liens sociaux se forment en partie grâce aux émotions [[ et oui faute de débats donc de salubres catharsis genre…l’auto-élucidation permanente de la société par elle-même. Et redonc : arrêt immédiat de toutes les censures censitaires : lorsque l’argent fait taire ce qu’il se montre incapable de comprendre. Et donc nous prive – avec une hyper violence symbolique si exagérée des formes rares d’esprits capables de nous sortir du merdier…. ]], qu’elles soient enthousiasmantes ou bouleversantes: savoir ou pouvoir se mettre en colère semble parfois une nécessité pour exister dans le monde contemporain  [[ que d’indignes dirigeants auront contraint à ne vivre que dans l’Image et non dans le prodigieux langage ]]. [...] Au total, le coup de gueule mais que à l’image est aujourd’hui trop valorisé...»…Un analyse démontre même que les gilets jaunes boostent les écoutes des médias hyper déloyaux qui passent en boucle inobjectives des passages très coupés et manipulés de ces gilets jaunes. Dont vivent en parasites sur leurs renommées. Ce sont eux les plus…dépendants à ces Samedis. Voici qui porte un éclairage tellement…différent ! Et ce n’est pas fini…

………………….*****************************************

Quand-les-représentants-de-syndicats-de-police-lâchent-la-proie-pour-l'ombre-?

« Le fait que les policiers doivent acheter leurs vêtements de protection avec leur propre argent ?

- Un président qui fait campagne sur une politique sécuritaire au karcher sous les applaudissements nourris des représentants des forces de l’ordre et qui supprime 10 000 emplois de policiers en 5 ans ?

- Le flic contraint de se suicider parce que sa hiérarchie ne le soutient pas dans sa dénonciation des conditions d'exercice de son travail : Maggy Biskupski, abandonnée de tous ?.............Est-ce alors ces mêmes représentants qui auraient négocié ce mépris-là ? Car c’est bien de mépris qu’il s’agit.  Aussi, n'est-il pas temps que tous ces représentants comprennent que le mépris, ce n’est certainement pas dans le Peuple qu’il faut aller le chercher et moins encore chez les Gilets jaunes, nouveaux bouc-émissaires d’une parole syndicale intellectuellement lacunaire, au courage parcimonieux... non ! Mille fois non ! Le mépris, ce mépris, c’est auprès de l’Élysée, de Matignon et de l’Assemblée nationale - auprès de l’exécutif et du législatif - qu’il faut se décider à le dénoncer

- Le mépris dans les salaires indignes…

- Le mépris dans le non-paiement de millions d’heures de travail non rémunérées…

- Le mépris dans ces commissariats infestés de rats et de punaises…

- Le mépris dans le fait que les policiers doivent acheter leurs vêtements de protection avec leur propre argent…Oui ! Le mépris de l’État

Ce mépris de l’État pour les policiers donne une caractère d'autant plus abject aux discours lénifiants de tartuffes tenus par les locataires de l’Élysée, de Matignon et de Ministère de l'intérieur - qui ne font que "passer" ; un jour ici, un autre ailleurs ! - que tous leurs hommages semblent recueillir auprès des représentants syndicaux un écho favorable sur les dos de milliers de policiers sacrifiés au quotidien au nom de l'intérêt supérieur de leurs carrières à tous ; pour preuve... le fait que les "appelés syndicaux" des plateaux télé de ces dernières semaines qui n'ont de "policier" que le titre, semblent remplir à merveille auprès de cette caste cynique aux ambitions jamais assouvies, le rôle qui leur est confié dans un "Je te tiens, tu me tiens par la barbichette.." à ciel ouvert. 

Ce mépris de l’État pour les policiers, leurs policiers et puis aussi, un peu... nos policiers,, avec la complicité de législateurs qui n’oublient jamais de s’octroyer des augmentations de salaires In-conséquentes, on le retrouve pour les métiers de santé et leur personnel non-cadre, pour les juges locaux ( budget de la justice inférieur à ceux tous les pays européens), pour les enseignants (rémunérés 30% en dessous de la moyenne européenne), pour les matons, les pompiers... car tous sont méprisés par un État placé sous la domination d’agents d’une Ir-rationalité économique du mépris… encore le mépris ! pour des professions sans plus-value en monnaie sonnante et trébuchante aux yeux des actionnaires du CAC 40 [[ qui font subir à la société des violences d’agressions quotidiennes faute de …participer à la solidarité nationale !]] et de leurs protecteurs – contraints ou non - qui ont élu domicile à l’Élysée depuis 30 ans ; tous ces métiers, tout ce personnel qui se comptent en millions vécus comme une charge, un fardeau, sorte de masse informe sans visage et sans identité, poids mort nécessaire mais méprisable parce que… sans profit aux yeux de ceux qui sont chargés de faire la guerre à tout ce qui «coûte» [[ alors que ce sont eux qui coûtent une fortune au pays !]], à tout ce qui n’enrichit aucun portefeuille d’actionnaires ( et leurs gestionnaires) voraces, d’une avarice et d’une vénalité pathologiques,

……..véritables sociopathes du « Plus, toujours plus, et plus encore pour moi moi !

……………………………. et Moins, toujours moins pour tous autres ! »

……     Bref, de quoi alimenter un débat global sur le…débat !

 

…….………….…(à suivre)

……   ……….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

             Que la grande lucidité collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

En couverture : mpg.de/en – Max Planck society

En couverture : mpg.de/en – Max Planck society

de Johan d’Haenen

de Johan d’Haenen

…fatal error…

…fatal error…

efforts plus que mal répartis...

efforts plus que mal répartis...

Sommes-nous en répression nerveuse ?
poids exagérés des impôts indirects

poids exagérés des impôts indirects

Sommes-nous en répression nerveuse ?
Sommes-nous en répression nerveuse ?
Sommes-nous en répression nerveuse ?
Sommes-nous en répression nerveuse ?
Sommes-nous en répression nerveuse ?
Les vrais violents ne disent jamais stop violence.Et donc ?

Les vrais violents ne disent jamais stop violence.Et donc ?

Sommes-nous en répression nerveuse ?

Les médias ne parleront jamais de cela...Est et ouest oui les gilets jaunes sont trop bons trop cons !

« Ce ne sont pas les Gilets jaunes qui agressent, ce sont les forces de l'ordre»…preuves apportées et reconnues ce 12 janvier

RÉVOLUTION ! LES GILETS JAUNES - 12/01/2019…La France c’est un goût unique au monde pour….. le beau le bon et le bien…..

Voulez-vous la démission d'Emmanuel Macron ? Au moins 57 % sans hésiter…ensuite, c’est à réfléchir encore mais mon tout c’est une… grande majorité !

"Vous avez un problème à La République en Marche [LREM] : vous vous flinguez vous-mêmes" explique Zohra.

Changer de perspective pour changer le monde | Tatiana Ventôse | TEDxLaDefense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Témoignage : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
Tél (whasapp/Viber) : 0022966547777
Voici son site : https://www.grand-marabout-retour-affectif.fr
Répondre