Le tabou du tabouret ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le tabou du tabouret ?

Se croire faire partie d’une élite c’est, immanquablement, s’enfermer dans un enfer de déraisons. S’aigrir d’autoritarismes guitarismes et tout…désaccorder autour de soi. Viser la sagesse, au contraire, soit le chemin le plus difficile (sans beaucoup de gloire et de reconnaissance d’autrui – avec sa dose d’humilités où il faut faire des efforts de dingues pour des clous…) c’est tout vivre de ce qui vous fait authentiquement élite. Sauf qu’on ne le savoure qu’avec soi-même. Rien n’est dit tout se tait. Sagesse et élite fonctionnent infiniment mieux sans rien …en dire. Mais en le faisant vraiment…Pourquoi ? Puisque les autres n’ont le droit qu’au meilleur de vous-mêmes. Vous vous gardez le plus dur, soit ce fauve qui se lèche ses propres blessures dans son coin. Cette sagesse qui reçoit tant de blessures qui ne lui sont pas destinées, obtient un univers gigantesque qui sourit véridiquement. Le macronisme sera-t-il ce dernier délire hyper arrogant de ce qui vire au très opposé de ce qu’il affiche au départ ? Songez à ce dogmatisme de se croire appartenir aux meilleurs (dictionnaire : les meilleurs sont les plus emplis de …bonté, pas de la ferraille de fausses victoires truquées, pas de cette appellation ignoble d’être un  tueur, pas ces succès si frelatés qu’ils ne suintent que d’échecs, bref, pas de ces inhumains fanatiques que les médias d’argent osent nous présenter comme les meilleurs…oui les pires, les empires pires ! En vrai fait !)…Nous ferons tout pour ceci ne puisse plus jamais arriver : aucun peuple ne mérite une telle…catastrophe macroniste. 

Le tabouret serait tabou ? Eh bien voici qui mériterait le détour…Disons que c’est plutôt se focaliser sur l’essentiel…qui est que l’hyper répression d’un mouvement Légitime ressemble trop à une chasse aux HERÉTIQUES, qu’il s’agit de leur faire leur foi, leur flamme leurs certitudes. Vous exagérez ! Pas du tout ce sont les pouvoirs détraqués qui exagèrent, eux. Voyez plutôt : on vous arrête et on vous demande d’enlever leurs gilets (exactement un acte…religieux – te faire quitter ta foi «hérétique» (sic), en clair !). Cela peut paraître ridicule mais c’est extrêmement grave, c’est un peu comme si on me demandait d’enlever mon manteau sans quoi je ne pourrais pas traverser de l’autre côté de la rue ( oui ce n’est plus une demande politique, citoyenne, rationnelle …mais l’acte d’imposer UNE SEULE FOI et…«officielle» …la Religion du néolibéralisme !)…En effet, cette dérive est très préoccupante…En sortir ? C’est toujours le doigt qui montre la lune et ne pas regarder le doigt fou ne permet pas de comprendre ce qui « se » passe concrètement…la répression ressemble trop à une guerre de religions (toutes choses égales par ailleurs). Ce qui ne  porte pas le regard incrédule vers les victimes des fanatiques en costards-cravates mais bien vers ces fanatiques et la nature même de leur…fanatisme (pour nous c’est du religieux plein pot, le capitalisme se veut une Religion et le néolibéralisme (dont toute la théorie a été démontrée comme …irrationnelle et n’ayant surtout rien de scientifique) serait …son Inquisition !... Une personne a reçu une amende pour avoir porté un pull marqué « RIC », c’est grave et les humains ne se rendent pas vraiment compte de ce qui est en train de se passer : tout est Anormal dans le désastre macronien !. Voyons à démontrer ce que nous avançons…

......………………………….********************************

Baptiste-Robert chercheur indépendant et son travail de fond !

Déjà, des comportements gouvernementaux qui ne correspondent pas du tout à la raison et ses raisonnements structurés et qui avaient été nommées de…sectaires. Par nous aussi…certain.e.s allant jusqu’à profiler une tendance gourou chez Macron. Ici, ce sont des faits…alarmants (plus une vidéo qui démontre que la réalité n’existe plus chez ces sectaires…des chiffres «enchantés » sont préférés aux têtus totaux à qui on ne la fait pas !)… « Analysant les données recueillies sur Twitter du vendredi 29 mars jusqu'au matin du 1er avril, jours qui ont été marqué par l'acte 20 des Gilets jaunes, le lancement de la campagne LREM pour les européennes, et un remaniement au sein du gouvernement, le chercheur indépendant Baptiste Robert a conclu que «la communauté LREM, très active sur Twitter», reposait sur «la suractivité de quelques centaines de comptes. En grande majorité anonymes»… [[ce qui, effectivement, passe du côté de…l’anormal !]].

Les-preuves-que-LRem-instrumentalise-les-réseaux-sociaux

Les détails de cette étude sont publiés par Mediapart qui donne des exemples de «l'activité débordante» de certains comptes anonymes qui soutiennent LREM. Ainsi par exemplele compte @MamaMimi161820, a diffusé près de 54.000 tweets, pour seulement 264 abonnés depuis sa création en février 2017. Ce qui est le plus étonnant, c'est que le même jour, le 28 mars, la personne qui envoie les messages depuis le compte en question s'appelle soit Mireille, soit Sophie. »…Cette suractivité ne veut être perçue que sur ses résultats donc… obligatoirement bénis puisque son moteur (la Rem) est…sacré ( !)…en omettant de penser que ce sont les procédés employés qui discréditent ces agitations désordonnées…Déjà que tout est disproportionné, déraisonnable dans l’hyper répression contre les gilets jaunes. Encore plus dans les grossières diffamations tous azimuts martelés par les médias centralistes…tous esprits avertis (tout comme les signes annonciateurs des éruptions volcaniques ) savent qu’il y a anguille sous roche !  Quelle ?

 

Roi-des-fake-news-médiapart-dresse-la-liste-des-mensonges-de-Macron-et-son-entourage

 

« Macron et ses proches n’ont pas les mains propres en ce qui concerne la diffusion de «fake news», affirme Mediapart  [[comme le plus grand pourvoyeur de fausses informations de France ?]]. Le média rappelle leurs propos qui n’ont pas tenu la route [[il y en beaucoup nous n’en retenons qu’une – vu qu’elles déclinent toutes le même modèle !]]. Le Président français, qui affirme combattre les «fake news», ne cesse pourtant d'en propager lui-même, affirme  donc Mediapart tout en rappelant les principaux «mensonges» répandus ces derniers mois par Emmanuel Macron et ses proches.

 

«Manipulation» des chiffres sur les allocations chômage : Le 26 février, le premier ministre Édouard Philippe et la ministre du travail Muriel Pénicaud ont révélé des statistiques d'après lesquelles un chômeur sur cinq toucherait «une allocation chômage supérieure à la moyenne» de ses revenus lorsqu'il travaillait. Néanmoins, ces chiffres ont été remis en cause par des experts. Mathieu Grégoire, sociologue spécialisé dans les politiques de l'emploi, a conclu sur son blog hébergé par Mediapart qu'il s'agissait d'«un artefact statistique» et d'«une manipulation assez troublante des chiffres». Comme l'a indiqué plus tard l'Unédic, l'association gérée par les syndicats et le patronat et chargée de piloter le système d'assurance-chômage, Pôle emploi a choisi une base de calcul erronée. En réalité, toujours selon l'Unédic, 4 % seulement [[ et pas 20 %...toujours cette sale manie de tromper sur TOUS les chiffres…]] des allocataires reçoivent une allocation supérieure au salaire mensuel moyen qu'ils touchaient durant l'année précédant le chômage »… Ces manœuvres pitoyables ne visent qu’à tenter de justifier la réforme de l'assurance-chômage. Complètement indéfendable par elle-même. Cette réforme est plus qu’inutile. C’est le fonctionnement sectaire du gouvernement qu’il faut réformer. Sur le fond ? Oui. Comment le voyez-vous ?

 

La-fin-n'est-jamais-justifiée-par-les-moyens.  Machiavel a dit exactement le très contraire de ce que la propagande prétend frauduleusement…Machiavel est du côté du peuple et ne tend que des pièges aux faux puissants ! Voici qui change Tout !

>>> ***** -- La réponse complète en comportera donc beaucoup de réponses. La 1ère est la nature débusquée de ce pouvoir plus qu‘illégal et qui a commencé à s’installer il y a 40 ans : après le plan particulièrement vulgaire de régner en faisant taire toutes les voix qui pourraient éveiller les consciences (ne sont gardés que les « décoratifs » qui ne touchent à rien d’essentiel, afin de tamiser un peu les putschs culturels et sociaux), oui après les censures massives par l’argent uniquement…et son décret dément « on ne publie plus les génies »…ces sordides médiocres pensaient avoir…tout résolu. Et leur but effroyablement minable (voler toutes les richesses du pays) démasquait surtout l’horreur de leur esprit : en s’en foutant inhumainement des conséquences de leurs destructions, dans la plus complète irresponsabilité gangstérisée envers le futur des autres dont les générations futures,  avec une barbarie complète et la…réduction de tout ce qui existe à leur si « petit monde » (l’exemple des humains talentueux = qui leur font obligatoirement de l’ombre crache bien l’immoralité structurelle de ces…désastres humains, tout doit être détruit pour leurs minables pillages – non, jamais ne les traverse l’idée saine que ces génies puissent être «nécessaires» pour le futur commun ou même avec évidence qu’ils restent les seuls à pouvoir dompter les catastrophes que ces grands incapables pourraient provoquer) n’effleure ces…moins que rien). Et une conscientisation…triomphante survient (comme la grande récolte des censuré.e.s – ce qu’ils désiraient qui s’est concrétisé à la surprise de beaucoup…sauf que, si nous fermons les yeux aux apparences, le son profond du soulèvement Gilets jaunes est au diapason de la vie profonde de ces censuré.e.s. Leurs vies auront été très fécondes..)…Voilà ce « si petit monde » (oui vraiment  très minable) de la fausse élite et un  coup de pied dans leur entreprise de …démolition termitière de tout (afin  de faire tomber tout le fric qui se trouve dedans) démasqué dans les très grandes largeurs. Ils ne peuvent plus jouer double jeu : le flagrant délit est total…Et ? Même effondrement que devant les génies…les gilets jaunes s’occupent vraiment de l’intérêt de tout le monde, n’ont que des préoccupations sérieuses et sont infiniment utiles à toute la société (pas comme l’oligarchie qui ne lui est que nuisible)…Voici le bébé Gilet jaune va devenir grand avec le temps – tout l’avenir lui appartient déjà. Et le pouvoir désemparé (dans la vision qu’il ne peut plus s’emparer de rien, un dés-Emparé !) va s’agiter au milieu de décisions plus dérisoires et nocives les unes que les autres…claire vision du moment !  La véridique Histoire est donc celle qui suit !

......………………..…..********************************************

Les-gilets-jaunes-ont-mis-un-grand-coup-de-pied-dans-la-fourmilière

Le Vent Se Lève – Le mouvement des gilets jaunes dure maintenant depuis un bientôt cinq mois. C’est une longévité qui surprend au vu du caractère profondément spontané du mouvement. Comment s’organisent concrètement les gilets jaunes au quotidien pour décider de la stratégie à mener face au gouvernement ? Quels outils sont utilisés ? Est-ce qu’il existe des formes d’organisations autres que les groupes Facebook que l’on connaît ?  Priscillia Ludosky – Il y a des collectifs qui se sont formés, des groupes de travail qui se réunissent régulièrement pour avancer sur certains sujets comme les dépôts de plaintes par exemple, avec la mise en commun de dossiers pour pouvoir mener des actions collectives auprès de la Cour pénale internationale (CPI). Depuis le début du mouvement, on se rend compte qu’il y a des personnes qui se réunissent par affinité de compétences et qui décident de travailler ensemble pour faire avancer certaines choses au sein du mouvement [[ c’est le fonctionnement de l’intelligence collective – maintenant, il faut se concentrer sur les thèmes que le maximum évitent et qui demeurent cruciaux malgré tout…]]. En l’occurrence ce sont surtout les blessés et les violences qui poussent vers des actions collectives pour qu’elles aient du poids. Il y a aussi des personnes qui s’occupent des sujets liés à la démocratie et qui mettent en place des groupes ou des commissions pour pouvoir pousser la mise en place du RIC – Référendum d’initiative citoyenne. À côté de ça, pour que les citoyens puissent avoir des modes de consultations plus réguliers, une association appelée « démocratie ouverte » a été lancée et elle a mené à la rédaction d’une lettre ouverte adressée au président via Le Parisien. Elle n’a pas donné satisfaction puisqu’il n’y a pas eu de réponse ; cela dit le groupe s’y attendait et leur but était surtout de proposer de mettre en place un observatoire pour pouvoir analyser les résultats du Grand débat et du Vrai débat [[ il s’agit de toujours être plus grands, plus adultes, plus responsables et englobants que ces personnages particulièrement infantiles, et même robotisés qui ne connaissent plus qu’une manière de penser, et une seule de faire et qui se comportent au même niveau qu’un animal acculé et qui déploie une agressivité très désordonnée. C’est la peur infini d’être traités tels qu’ils/elles sont qui semble les dominer. Quoi qu’il en soit, l’ensemble de leurs comportements les rend dangereux dans les fonctions des décisions…publiques. Ils n’admettent pas de rendre des comptes or c’est complètement attaché à la fonction politique. Ils n’admettent pas de devoir être plus transparents or ce ne sont pas des dieux mais des êtres humains… payés par les Impôts afin de remplir une mission (et leur patron ne sont ni eux–mêmes ni une oligarchie (dite factieuse et séditieuse dans la Constitution) mais bien le peuple dit souverain leur vrai patron). Aussi leurs crises caractérielles de désobéissances forcenées aux lois républicaines, de non-discussions de leurs décisions finales (les Aéroports de Paris et les barrages hydro-électriques appartenant, les deux, au domaine de la sécurité nationale - pour les frontières à protéger dans les aéroports nationaux et la sécurité des centrales nucléaires pour l’eau – ne permet aucune des privatisations) présage qu’ils sont trop hypocrites, simulateurs, menteurs, truqueurs et trop détraqués pour que la fonction de politiciens professionnels hégémoniques puisse continuer !]] .

Ensuite, on propose de mettre en place une assemblée citoyenne chargée de traiter certains sujets avec des citoyens tirés au sort qui devraient faire des référendums à questions et à choix multiples. Enfin, la troisième proposition dans cette lettre était de mettre en place des outils qui permettraient au citoyen de prendre des initiatives individuelles, pas forcément dans le cadre d’une entreprise ou d’un mouvement. Il y a donc des petites initiatives qui sont prises, comme cette lettre, mais qui ne sont pas forcément médiatisées ou mises en lumière [[ pour les parisiens qui, décidément, se montrent incapables de comprendre ce qui n’est pas eux et qui vivent dans des illusions complètes – comme de se croire des dieux au sommet de la montagne Centralisation (et tous les avantages dissimulés qu’ils en retirent sournoisement) il n’y…a que les manifestations et encore seulement celles qui se passent à Paris qui existent. Cette structuration si restrictive de l’entendement, cette limitation forte de l’attention, cette paresse permanente en font des personnages très inadaptés au monde actuel. Figés dans leurs routines, ils ne peuvent imaginer un autre fonctionnement. Ce qui leur enlève routes les qualités nécessaires pour diriger les autres !]]. Les gens peuvent alors se demander ce qu’on fait dans ce mouvement à part marcher le samedi [[ des simplets rendus aliénés, donc profondément malades, par l’irresponsabilité des médias d’argent – qui devront bien payer et rembourser leurs dégâts un jour…]]. Il y a aussi ce que j’appelle des «vocations renaissantes» où des gens créent des associations pour venir en aide aux SDF, font des actions pour aider des personnes en passe de se faire expulser, créent des choses en lien avec l’écologie, le bio, les épiceries solidaires. En fait il y a des gens qui veulent aider et apporter leur pierre à l’édifice différemment que par l’organisation de manifestations, des gens qui ne sont pas purement dans l’activisme mais qui font des actions de solidarité. Au début on n’était que sur des actions de forme pour être vraiment dans la contestation pure mais, peu à peu, des gens se sont organisés en groupes pour faire avancer les choses. Il y a une évolution plus qu’un essoufflement comme on l’entend parfois [[sauf que ceux qui parlent d’essoufflement ne parlent que du…leur propre. Ils refusent d’admettre que le soulèvement ne vient que de… commencer, qu’il va suivre toutes les étapes (enfance, adolescence, préadulte, maturité, épanouissement)…alors que le système lui est figé dans le seul état de sénilité…]].

Ce que moi je dis c’est qu’on pourrait faire ça ensemble. Lancez l’initiative et on viendra. On ne peut pas tous être sur tous les fronts et c’est ce qui fait la force du mouvement : c’est un panel de la population, il y a de tout et donc beaucoup de compétences [[ ce que le monomaniaque esprit ENA pour les politiciens enlève : tous le même moule, les compétences disparaissent les comportements…nuisibles pointent. Le système politique français est un système sans aucune santé mentale, ne recherchant l’équilibre et l’efficacité économe en rien ne faisant pas l’apprentissage des qualités sociales nécessaires à l’intérêt général  mais passant toujours en force et en…mentant dru. Ces résultats comportementaux nous obligent à devenir très ferme. Nous devons les contraindre à obéir aux règles de la compétitivité loyale, à quitter leurs esprits de voyous et à accepter les conséquences de leurs actes et de leurs paroles…ce sont des serviteurs, grands il est vrai, mais en, aucun cas…des maîtres !]]. Le mouvement des gilets jaunes est un réseau énorme de toutes les qualifications qu’on peut retrouver dans le pays parce qu’on a des gens issus de tous les domaines. Il y a des personnes que je rencontre qui me disent qu’elles sont exclusivement sur la fabrication de tracts, d’autres sur la communication. C’est un peu comme s’il s’agissait d’une multinationale avec des branches partout [[ alors que la filière politocarde serait du mononational ne parlant qu’une langue et n‘entendant rien à son propre fonctionnement trop étroit et bien trop réduit. La classe politique nuit vraiment au pays ]]. Si demain vous voulez lancer quelque chose, vous avez toutes les compétences nécessaires. Encore faut-il se connaître, être en lien et faire jouer un peu son réseau mais ça se trouve rapidement et je pense que c’est une force.

Cependant, dans la mesure où certains ont besoin d’être très structurés, cette manière de fonctionner peut par moment devenir une faiblesse, notamment au niveau des actions. On aurait pu, par exemple, être aussi efficaces que les activistes du mouvement climat sur certains modes d’actions si on avait leur organisation. Seulement ce sont des associations très bien organisées et structurées depuis un certains temps. Ils ont des règles et des stratégies bien précises de par leur organisation alors que le mouvement des gilets jaunes, c’est une manifestation spontanée de personnes. On ne peut donc pas le traiter comme on traite des mouvements structurés. C’est à la fois une faiblesse et une force [[ vu les pervers et  caractériels au pouvoir, eux qui ne savent pas particulièrement qu’ils le font ; vu le désastre des médias d’argent qui ne comprennent plus rien, ne savent plus écouter ni analyser juste radoter (et mal) une propagande avariée, c’est une force - partout nous devons pallier aux graves défauts de ce système effondré de cupides, d’incultes et de parasites…ils sont…en-dessous de tout – jamais au-dessus]] .Je pense qu’on a appris à se parler. Il y a eu l’arrivée spontanée sur les ronds-points qui sont tout de suite devenu un lieu d’échange. Habituellement on ne s’intéresse pas à son voisin, c’est métro, boulot, dodo : on rentre chez soi, on ne sait pas ce qui se passe dans notre bâtiment, on ne connaît pas les soucis de son voisin et même au sein d’une famille on apprend parfois les problèmes des autres seulement lorsqu’ils éclatent réellement. On était très cloisonnés, renfermés sur nous-mêmes, on a honte de notre situation alors qu’on est tous concernés par les mêmes choses [[ ce pourquoi une anti-élite aussi peu reluisante que les parisianistes a pu se maintenir ces 40 ans – et qu‘elle a (avec juste raison) trouille pour son avenir…pour nous, n’ayant jamais eu de passé, sauf des impostures et des mensonges structurels, ils ne peuvent avoir d’avenir digne !]]. On pense amener les gens à s’exprimer, à les sortir de chez eux et de l’isolement et à découvrir qu’ils ne sont pas seuls dans leur situation, qu’on fait partie du même monde, de la même société, du même pays et que si on a quelque-chose à dire et à dénoncer à propos du système, il faut qu’on le fasse ensemble [[ ce que l’oligarchie indigne voulait empêcher en séparant...tout le monde de tout le monde, en désorganisant tout afin que tout le monde soit plus seul – leurs intentions très malveillantes sont enfin dénudées : ils veulent vraiment du mal à tout le monde..Leur blabla n’efface plus cette découverte collective !]]t. Je pense que le mouvement est né de la réouverture du dialogue et de la prise de conscience de qui on est en tant que citoyen, de ce qu’on représente.

LVSL – De la disparition des services publics de proximité au blocage des péages jusqu’à la contestation de la vente d’Aéroports de Paris, les gilets jaunes accusent Emmanuel Macron de brader les biens nationaux. Quel rôle joue la défense des services publics dans le succès que rencontre ce mouvement ? Est-ce que, en dépit des procès en anti-étatisme et en poujadisme intentés aux gilets jaunes, il n’y a pas au contraire une volonté de se réapproprier l’État [[et donc d’en empêcher la…privatisation !]] ? PL – Au départ on nous a beaucoup dit qu’on ne voulait pas payer de taxes. Moi je répondais que ce n’est pas que l’on ne veut pas payer de taxes, on en paye déjà et on sait ce que c’est censé financer, mais qu’on dénonce le fait qu’elles ne servent pas ce qu’elles devraient financer [[ ces pratiques obsessionnelles de déformer tous les propos, de tenter de faire dire l’inverse de ce qui est dit, de corrompre toujours la clarté des formules est le signe d’une complète stalinisation de la caste politicienne française – dont la survie mesquine dépend justement en ce qu’il ne doit pas y avoir de débats de fond et de grands esprits qui éveillent les consciences. Ce qui offre cet événement hors du commun où c’est la base qui adopte un comportement très mature et responsable de sommet et où les faux sommets se tordent à tenter de fuir, tricher, truquer, se déresponsabiliser, se faire passer pour d’autres…bref, se conduire comme les moins élites possibles… leur maison mentale, alors, semble bien  être le caniveau ]]. C’est le manque de transparence et les grosses inégalités qui sont dénoncés. On parlait justement du patriotisme, je pense que ce qui appartient à l’État appartient à la France. Donc l’idée de vendre, c’est vendre à l’insu de la France [[ la Constitution de la réPublique justement rend toute privatisation…illégale. Jamais le privé ne doit diriger, exiger, commander, imposer ses règles et soutirer de la richesse de tous…ce pourquoi les privatisations considérées comme des vols avec préméditations doivent être restituées, dédommagées mais certainement pas à des tarifs …usuraires. Le privé à commis un crime économique très grave, il ne peut surtout pas en être récompensé :!]]. D’autant plus quand on sait ce qu’il s’est passé avec les autoroutes, où ils font des bénéfices énormes sur le dos des citoyens en augmentant constamment les prix des péages [[en effet, le constat que les privatisations ne se font que sur ce qu’il y a de plus rentable – donc qui pourrait éviter tous les…déficits de l’état – doit se voir barré la route…avec un nouveau contrat public : l’état ne doit pas imiter le privé, il n’est pas une entreprise ,ni un  commerce  – en rien il ne fonctionne comme eux, il ne veut pas faire de…bénéfices mais uniquement s’occuper de tout le monde et n’oublier personne…le privé a voulu CORROMPRE complètement le public, désormais, il doit…obéir (sous peine de sanctions très graves) et, avec rétroaction, il doit payer de solides amendes pour tous ses comportements irrespectueux des biens des autres…etc. Il faut remettre à l’endroit - le public au-dessus et le privé (trop corruptible et corrupteur) en –dessous !]]. À un moment donné, c’était tellement exorbitant qu’en 2015 le président, qui était ministre de l’Économie à l’époque, et Ségolène Royal, ont signé un contrat en catimini à l’intérieur. Ils sont en ce moment en train de ressortir les clauses du contrat mais on sait déjà que l’une d’elles, qui consistait à geler les tarifs, disait que les propriétaires des péages récupéreraient ce qu’ils avaient gelé sur les quatre années suivantes. Donc il y a aussi ces magouilles internes qui mènent à une certaine méfiance vis-à-vis de ce qui est en train de se faire avec ADP. En fait on vend, mais surtout on brade [[ ce qui démontre l’incompétence radicale de ce regroupement tous formatés pareil…et qui répondent à ce que John Searle nommait « l’effort pour être fou ensemble »…cette déréalisation obtenue à coups de dénis et dénis du réel qui peut entraîner un groupe, fermé sur lui, dans une aliénation intégrale ]], et au final ce sont nous, les citoyens, qui payons les pots cassés [[ le pas normal Sarkozy osait même un : « ce sont toujours les petits qui trinquent »… ce qui – d’après leurs règles…déréglées, rend ces petits qui paient tout…les vrais créditeurs, les ayants- droits, les possesseurs prioritaires de parole publique par rapport aux piques-assiettes et paniers percés de Trop riches…Si il paient tout ils ont le plus grand droit de regard…donc Sarkozy a intronisé les Gilets jaunes bien à l’avance…ils sont les plus Légitimes…]]. Je pense que c’est ça qui fait que ces sujets reviennent sur la table, après ce qu’ils ont fait avec les autoroutes, on se demande ce que ça va donner avec ADP [[ on vient de voir : Le Maire menace le…Sénat et le vote n’est pas…républicain mais scélérat…]].

LVSL – La réduction des dépenses publiques et même la privatisation de ces services publics est souvent justifiée par la contrainte européenne et les critères de convergence de Maastricht. La question européenne se pose-t-elle avec de plus en plus d’acuité à mesure que les mois passent ? Est-ce que c’est en train de devenir un objet d’attention central ? PL – On le voit de plus en plus dans les débats des gilets jaunes où beaucoup de personnes se demandent s’il est utile de rester dans l’Union européenne ou s’il ne faut pas toucher à certains traités pour changer les choses. C’est encore lié au patriotisme et à ce qui l’entoure : on veut bien faire partie d’une communauté, mais dans la réalité on se rend compte qu’avec elle le chef de l’État n’a pas une grande marge de manœuvre. On sait que certaines grandes multinationales ne sont pas aussi taxées qu’elles le devraient [[euphémisme ]]  par rapport aux TPE et PME, qui elles, incarnent l’économie du pays. On se rend bien compte qu’il y a ainsi de grosses inégalités et on se dit que ce sont encore les mêmes qui sont privilégiés parce que l’Europe le décide [[ le comportement de voyou de ces dirigeants non élus et non représentatifs européens n’ont pas à être acceptés. Au nom de qui ou quoi dictent-ils ? Où est leur moralité ? Où se trouve leur ascendant ? Ils ne sèment que la désorganisation, tentent de tout diviser, et de n’enrichir que leurs…lobbies. Ce sont des délinquants pas des décideurs ! Politiquement, il n’y a pas à leur obéir…]]. On se demande si, en tant qu’État, on a encore le droit de décider de ce qui est bon pour le pays [[ la raison affirme clairement qui oui : s’il y a des obstacles ce sont des…corruptions-interruptions !]]. Le sujet revient donc régulièrement dans le débat en ce moment.

LVSL – Est-ce que ça n’a pas constitué un point aveugle du mouvement pendant longtemps ? PL – C’est un mouvement qui est jeune. Moi j’en entends parler depuis janvier mais peut-être que ça avait été discuté avant. Je trouve au contraire que la réflexion a été très rapide, surtout quand on voit d’où on est parti et là où on en est aujourd’hui [[c’est ainsi que la saine raison procède…ce  que justement veut détruire l’immaturité toxique de médias d’argent…des têtes bien faites et des esprits critiques dévoilent trop bien la minablerie de leurs …propagandes , irresponsables propagandes)]], avec toutes les initiatives mises en place depuis janvier.  LVSL – Est-ce que vous pensez que c’est pour ça que le mouvement des gilets jaunes est plus efficace que n’importe quel autre mouvement social qui se contente de défiler dans les quartiers où il n’y pas d’enjeu symbolique ou matériel ? PL – Je pense que ça vient en partie des lieux parce qu’il y a tout de suite un enjeu, on essaie systématiquement de nous détourner de certains quartiers [[ là où se terrent les pouvoirs oligarchiques…]] lorsqu’un trajet est annoncé, ils réagissent sur certains points bien précis. Je pense par exemple à la fois où on avait voulu organiser un parcours qui passait par le quartier des ambassades, tout de suite il y avait eu des alertes. De toute façon, à Paris, on a l’impression qu’on ne peut rien faire : tous les lieux sont sensibles, Paris en elle-même est sensible [[ très justement parce que l’oligarchie illégale est si insensible, si inhumaine…sa pensée détraquée décrète que tout est à elle, et que donc le…domaine public est interdit (anticonstitutionnellement) par le …privé…le choc inadéquat des mots ne peut que réveiller toujours plus les consciences…le cumul de leurs contradictions est vraiment explosif…la pensée balistique (jauger Et juger) à de beaux jours devant elle]]. Donc effectivement, je pense que les lieux des manifestations participent au fait d’être plus écoutés [[ puisque les enfermés et déshumanisés pouvoirs parisiens n’écoutent rien d’autre  que leur monomaniaquerie narcissique…il faut passer au-dessus d’eux et parler au monde entier…]], ainsi que le fait qu’on ne représente pas un corps de métier et que l’on n’a pas en face une personne avec qui négocier, à qui on peut promettre des choses qui ne vont jamais arriver plus tard. Il y a plusieurs profils qui représentent la population et qui sont dehors pour manifester pour tout ce qui ne va pas, donc c’est difficile à arrêter.

LVSL – Justement en termes de stratégie, Éric Drouet évoquait récemment l’idée de bloquer les dépôts pétroliers. Est-ce que vous pensez que ce genre d’actions consistant à s’attaquer aux secteurs stratégiques de l’économie, pourraient à terme être efficaces ?  PL – En réalité ce sont des choses qui se font tout le temps, il y a beaucoup de blocages et franchement si on devait les recenser, il y en aurait toutes les semaines depuis novembre [[ le fait que les médias corrompus qui se croient au-dessus de tout ne fassent plus du tout leur travail…il faut à chaque fois dire ce qu’ils ne disent plus jamais…ils désinforment il faut maintenir le flux d’informations ]]. D’ailleurs il aurait été intéressant de faire ce travail, c’est peut-être trop tard maintenant mais si on l’avait fait on verrait qu’il y a beaucoup de blocages en province Régions. On n’en parle pas vraiment [[ nous, nous tentons de mettre en avant tout ce qu’il y a d’exceptionnel dans le soulèvement général. Ce qui – par contraste – démontre le délabrement moral et l’absence d’idées d’un pouvoir qui n’est là que pour CASSER TOUT LE PAYS…]] mais il y a aussi des groupes qui continuent à faire des actions un peu différentes, notamment les « gilets jaunes Opération spéciale », qui vont chez Starbucks, Facebook, qui demandent à prendre un rendez-vous, envoient des courriers recommandés pour être reçus et demander pourquoi ils ont des avantages fiscaux. Il y en a d’autres récemment qui sont allés chez Monsanto. Ils essaient en fait d’associer un message avec leurs actions pour qu’on comprenne pourquoi les gens investissent des lieux, dans quel but. De cette manière les personnes qui ne connaissent pas vraiment les raisons, qui pensent que ce sont des blocages uniquement pour bloquer, comprennent le message et voient aussi qu’en tant que citoyens, on n’a pas d’autres modes d’action possibles. Quand on fait un blocage devant Monsanto, ça figure dans les médias, parce que c’est Monsanto. Les gens ont peut-être du mal à comprendre ces actions de blocages donc je pense que c’est important de mettre le message qui va avec. Ce genre d’actions qu’Éric Drouet propose existent déjà et devraient plutôt être associées à un message qui puisse être diffusé après [[ en clair c’est le message qui manque…et un messager sans message…]].

LVSL – Si le mouvement a eu autant d’impact, c’est aussi parce qu’il a investi les lieux de vie qu’étaient les ronds-points. Ces lieux de passages ont un impact sur chacun au quotidien, tandis que les manifestations le samedi sont beaucoup plus localisées. Si elles occupent l’agenda médiatique, elles ne touchent personne dans son quotidien. Est-ce que c’est pertinent de continuer à manifester tous les samedis ?  PL – C’est utile pour certaines choses. Il y a des gens qui vont trouver inutile d’investir les ronds-points alors qu’ils n’ont même pas idée de l’impact que ça a eu sur le mouvement, les personnes présentes pouvaient communiquer les unes avec les autres. Il y a aussi eu beaucoup de communication avec les automobilistes sur les péages et avec les passants sur les ronds-points qui s’arrêtaient pour discuter. Il y avait des personnes avec des difficultés quotidiennes sur les ronds-points et qui pouvaient ainsi partager leur quotidien et leurs conditions de vie en expliquant ce qu’ils font là aux passants. Le mouvement s’est tout de suite propagé comme une traînée de poudre, du moins en province Régions [[ province est à bannir…lorsque la République et une et indivisible il n’y a pas de …possible subalternisation et minoration  (à la fois mineur et de peu d’importance) comme le toxique méfait de nommer province ce qui n’est pas paris – dans le futur le mot province pourrait n’être réservé qu’à paris toutes les Régions et Villes se déclinant en noms propres …pour le respect d’elles-mêmes…provinces voyons mais cela ne va plus…]] , grâce à ces ronds-points. Les actions du samedi, ce sont des personnes qui ne sont pas forcément sur les ronds-points mais qui veulent aussi montrer leur mécontentement ou leur soutien. Au moins, il y a un peu plus de liberté le samedi parce que tout le monde ne travaille pas. D’autres personnes se consacrent exclusivement aux actions nocturnes comme les blocages. Je pense que tous ces types d’actions peuvent cohabiter [[elles se multiplient et nous multiplient d’être aussi multiples !]] parce que c’est nécessaire pour montrer que le mouvement est encore là, qu’il existe et qu’on attend des réponses.

LVSL – Est-ce qu’un nouveau type d’action d’envergure telle que l’occupation des ronds-points est prévue ces prochaines semaines ou ces prochains mois ? Est-ce que, finalement, le 16 mars n’était pas une sorte de baroud d’honneur et est-ce qu’il va être possible de redonner une vitalité au mouvement ? PL – Je pense que c’est possible. Au départ les syndicats ne savaient peut-être pas vraiment comment se situer dans le mouvement parce qu’on a beaucoup dit qu’il s’agissait d’un mouvement citoyen, et c’est le cas, donc en tant que syndicat, faire valoir les intérêts des salariés dans un mouvement citoyen n’est pas évident. Aujourd’hui je pense qu’il est intéressant de converger en faisant des actions avec les syndicats, comme une grève générale qui pourrait impliquer tout le monde. Il faut vraiment travailler là-dessus pour que le mouvement soit plus étendu et que tout le monde s’y retrouve et n’ait pas l’impression d’être entre deux chaises. Je pense qu’on doit essayer d’arriver à faire des grèves générales mieux organisées, plus soutenues et qui durent plus longtemps. Il y a aussi les mesures qui doivent être annoncées par le président qui nous a beaucoup vanté le [[ faux ]] Grand Débat et je pense qu’il est attendu au tournant, c’est le prochain grand rendez-vous. Il y a aussi le sujet de l’écologie où on nous a dit qu’on était opposé aux écologistes alors que ce n’est pas le cas. Il y a ainsi eu des convergences d’actions avec des associations pour le climat et on a vu le 16 mars qu’il y avait un très grand nombre de personnes dans les rues avec ces associations et les gilets jaunes. Les gens allaient d’une manifestation à l’autre, il y a eu une convergence toute la journée. À côté de ça, il aurait fallu une grève générale qui aurait mis tout le monde dans la rue.

LVSL – Au départ le mouvement était analysé [[ plutôt désanalysé par des mauvaises volontés crasses ]] par les médias comme étant anti-taxe sur les carburants et donc forcément anti-écologiste. Quelles sont les actions ou les stratégies prévues pour faire converger les demandes issues des gilets jaunes et celles du mouvement écologiste ? PL – En fait on dissocie écologie et social alors que ce n’est pas dissociable : on a besoin de mieux respirer, de mieux vivre et de mieux consommer. Ces sujets-là sont opposés volontairement [[ toujours le malingre et malsain diviser pour régner qui est partout présenté comme haute pensée et que Machiavel lui-même avait tellement…ridiculisé ! Y’a que des ploucs qui s’y adonnent…]] selon moi, parce que si on se rend compte qu’il faut les traiter ensemble, il serait très facile d’obtenir des mesures cohérentes, ce qui n’est pas le but du pouvoir [[ et qui le déconsidère à la votesse V]]. Je considère le mouvement à la manière de phares : il met en lumière ce qui est dans l’ombre. [[ et les pires obscurantistes, les ennemis de l’avenir des humains sont donc bien l’oligarchie qui a osé la catastrophe macroniste, ce comble d’arriération globale pour le pays !]]. Les gens qui travaillaient dans l’ombre, les travaux des associations, les injustices qui nous cloisonnent ou nous isolent, tout est mis en lumière. La couleur jaune n’est pas si mal finalement, elle met les phares sur ce qui ne va pas (...) En ce qui concerne la démocratie, je pense qu’il n’y aura pas d’effets immédiats, mais qu’à long terme ce ne sera plus ignoré, je n’arrive pas à imaginer que ça puisse l’être. Concernant les autres sujets sur la fiscalité et le pouvoir d’achat, je ne vois pas d’autres manières que de faire des rapports de forces avec les manifestations, sauf si le RIC est mis en place. Les choses pourront alors se passer comme ailleurs où, quand on veut proposer des choses et pousser des mesures, on a le droit de lancer un référendum et de faire des débats dessus. Le RIC nous dispenserait peut-être de faire des manifestations.[[ voici qui est clair…les garnements bardés de mauvaises intentions sont au gouvernement…et donc ?]]

……………………..................*******************************************

PL – Je ne dirais pas être confiante non, je dirais même que ça fait peur parce qu’on se dit qu’on vit dans un pays libre mais on se rend compte que dès lors que quelque chose ne va pas dans…leur sens, il y a de très fortes répressions [[ceci est du net fanatisme…religieux ]]. Je pense que beaucoup de gens ne se rendent pas compte de ce qu’il se passe dans la rue. Je ne parle pas d’une personne qui serait agressive et qui aurait en face une réponse qui correspond à son agressivité, mais je parle de gens qui marchent dans la rue et à qui on demande d’enlever leurs gilets [[exactement un acte…religieux – te faire quitter ta foi «hérétique» (sic), en clair !]] Ça paraît ridicule mais c’est extrêmement grave, c’est un peu comme si on me demandait d’enlever mon manteau sans quoi je ne pourrais pas traverser de l’autre côté de la rue [[en plus d’être fanatiques, ils sont fous…par rapport à la Raison, ce sont eux les hérétiques ! Prônant la déraison partout…]]. Tout de suite, en pensant gilet jaune on pense à un mouvement activiste, à un militantisme dont il faudrait peut-être se méfier, mais il s’agit à la base d’un vêtement. Une personne a reçu une amende [[ clairement illégale ou alors porter des marques de GAFA illégaux de refuser de payer leurs justes impôts devrait aussi se voir…amender, en leur demandant par exemple de dégager leur publicités si inconsidérées !]] pour avoir porté un pull marqué « RIC », c’est grave et les gens ne se rendent pas compte de ce qui est en train de se passer. On ne parle pas de gens agressifs, il y a beaucoup de retraités, de couples, ce ne sont pas des délinquants qui sont dans la rue. Il faut se poser les bonnes questions [[ en effet !]] et moi je ne suis pas confiante quand je vois ça, ça fait peur. Certaines personnes ont été éborgnées, elles ne lançaient pas de pavés, c’étaient des personnes qui filmaient, beaucoup d’entre elles étaient en train de faire des directs, c’est hallucinant [[ tellement cela ressemble aux délires de la chasse aux hérétiques !]]. C’est triste, on se dit que ce n’est pas comme si on voulait instaurer une dictature et qu’on nous empêchait à tout prix de le faire ; on est sur des sujets basiques [[ c’est cela, les thèmes qui les démasquent, qui mettent à nu leurs duplicités, qui touchent à leur corruption…comme la privatisation  illégale d’Aéroports de Paris – en effet, il y a frontières donc ne pouvant appartenir qu’à la souveraineté régalienne de l’état !]] comme la fiscalité, l’écologie, la démocratie et je trouve inquiétant le fait que l’on soit attaqués de toutes parts. J’ai de l’espoir mais je ne suis pas confiante.

Il y a beaucoup de gens qui travaillent pour que les choses se fassent comme il faut [[ dans l’oligarchie de toutes les immaturités, ils font tout comme il ne faut pas…]] et que les mesures auxquelles on croit puissent passer. Cependant on ne nous facilite pas la tâche [[peu de le dire et qui ne…facilitent pas sont bien les ennemis démasqués de l’intérêt Général !]]. Il faut garder espoir parce que c’est pour l’intérêt général. Tout le monde ne peut pas être d’accord avec toutes les mesures mais le but final n’est pas de nuire, donc il n’y a pas de raisons pour qu’on subisse autant d’attaques. »…En effet, il n’y a absolument aucune raison défendable…et ceci vient bien que les intérêts mis à jour par le coup de …pied dans la termitière sont eux…

…………..très indéfendables. Oui il faut lever tous les tabous.

………………………….Il faut profaner la folie des sommets :

………..Il s’agit bien et exactement de mettre toutes leurs idoles à terre !

 

………….……(à suivre)

…………………………….........%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

…………….Que la joie lucide roborative des vrais débats nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Tout ce qui participe du soulèvement général…il n’y a pas que les Gilets jaunes…

Tout ce qui participe du soulèvement général…il n’y a pas que les Gilets jaunes…

…ça dévisse bien…oui il faut mettre les pieds dans les plats…débusquer les faux tabous qui ne servent qu’à masquer de vastes escroquries…Profanons les discréditées oligarchies…

…ça dévisse bien…oui il faut mettre les pieds dans les plats…débusquer les faux tabous qui ne servent qu’à masquer de vastes escroquries…Profanons les discréditées oligarchies…

Wikipédia dit : ‘Les interdits sont les éléments médiateurs entre sacré et profane. Ils énoncent ce qu'il ne faut pas faire, mais pas ce qu'il faut faire. La transgression d'un interdit est censée déclencher des conséquences néfastes. Sauf que tout cela est plus qu’irrationnel. » La politique veut la jouer sur ces faux tabous…ces tabous d’escrocs doivent être profanés !

Wikipédia dit : ‘Les interdits sont les éléments médiateurs entre sacré et profane. Ils énoncent ce qu'il ne faut pas faire, mais pas ce qu'il faut faire. La transgression d'un interdit est censée déclencher des conséquences néfastes. Sauf que tout cela est plus qu’irrationnel. » La politique veut la jouer sur ces faux tabous…ces tabous d’escrocs doivent être profanés !

Le tabou du tabouret ?
Le tabou du tabouret ?
Il nous faut mettre les pieds dans tous les plats…la lucidité Gj précède...

Il nous faut mettre les pieds dans tous les plats…la lucidité Gj précède...

les ennemis sont au pouvoir

les ennemis sont au pouvoir

Le tabou du tabouret ?
tous les tabous...

tous les tabous...

N.R.V. aussi...

N.R.V. aussi...

Les organisations matricielles et leurs blocages : comment agir ? [Natacha Leymarie)

Preuves de sectarisme au sommet ?…Selon Benjamin Morel, « la base électorale LREM ne veut pas voir Macron…changer de cap…Une base électorale de 20 à 30 % des français ? »…Une vidéo qui démontre que la réalité n’existe plus chez ces sectaires…des chiffres «enchantés » sont préférés aux têtus totaux à qui on ne la fait pas !

Mathieu Grégoire (cité dans le texte) nous parle de l’enfer des décors du sport pourri par le fric ! le même que pour le…marketing politique…

Juan Branco raconte comment certains ont essayés de le corrompre pensant qu'il était au RSA…

In God we trust ou une religion d’état qui (ne) se cache (pas) ? Dégradant mais vrai…et l’Europe devrait suivre cet anti-exemple sans en informer ses citoyen-ne-s ?

Monique Pinçon-Charlot – L’ultra président des ultra-riches…bref les si excessifs…donc (à terme) les…insignificatifs ! Aucun sens chez ces insensés ?

Grand Débat National : Les Gilets Jaunes sont-ils devenus des parias ? Et qui, alors paria d’être paria ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article