Comment décrocher des crochets du gauche ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment décrocher des crochets du gauche ?

Faut-il décrocher décrocher ? Ou bien s’accrocher à tout ce qui nous …raccorde dedans tout ce qui nous dépasse ? S’il faut symétriser les réponses à des évènements il ne faut surtout pas symétriser les comportements. Les corrupteurs n’attendent que cela. En rien nous ne devons ressentir les mêmes états intérieurs qu’eux. C’est ainsi la « stratégie qui ne se dit pas » qui triomphe d’adversaires ayant tant de moyens matériels (mais aucun de spirituels), qui gobent bêtement que les situations se dénouent dans les apparences ( or c’est la part énorme de son invisible qui guide le monde), etc. Ce qui égare ces inexpérimentés dans les stupidités des…images (les images ne sont pas la réalité puisque la réalité est bien autre chose qu’une…image), et dans les mots isolés du contexte (puisque la dialectique est le corps réalisé et qu’il n’a aucune peine à sortir de la prison dans laquelle se sont auto-enfermés les pervers des pouvoirs)…Et donc ? Il sont entraînés (alors que puérilement ils croient dominer la situation) vers tout ce qui ne peut que nuire…à leur image, leur parole publique et leur…crédibilité (par là ils croyaient niquer par là ils sont niqués…disons, qu’en ce 1er Mai qui en prédit pleins d’autres, la vision synoptique de ce qui «se» passe depuis 6 mois leur échappe définitivement…Oui ne se sont-ils pas auto-nassés ce 1er Mai et jours suivants ? Sans que nul-le ne les touchât ils tombent emportés pat leurs propres avidités à vides !...A partir de leurs seuls délires, il demeure impossible de vous raccorder au véridique Récit. Procédons autrement

Nouvelles-attaques-brutales-de-l'idéologie-contre-la-société

« Pour Macron, l'intérêt général doit s'effacer pour laisser place à l'intérêt privé, c'est-à-dire celui des riches [[ ce qui est le monde à l’envers…Un(e) reçoit plus que un million. Rien dans l’éducation et la tradition française ne permet un tel Renversement des valeurs. Pire ? Seul des voyous mentaux et des dévoyés du cœur peuvent admettre une telle ultra corruption. Tant de corruptions contre les institutions non ces sinistres personnages qui veulent détruire toutes les…institutions ne passeront pas. Le riche c’est Une voix et pas 1 million violemment achetées par l‘argent qui en devient…indigne !]]. Le service public comme son nom l'indique est au service du public notamment des plus… démunis [[ et qui va démunir les démunis si les services publics disparaissent ? Les mafias inhumaines du privé. Pas question. La hiérarchie des priorités reste : d’abord les nécessiteux qui n’ont rien (et la faute à qui ?) et en dernier ceux qui ont Trop (au point de ne plus savoir jusqu’où vont leurs  prises en otages des biens collectifs !]]. Les principes d'égalité, de continuité, d'adaptabilité, etc. qui caractérisent le service public sont en contradiction flagrante avec l'intérêt privé qui ne vise, en dernière analyse, que l'enrichissement d'une partie minoritaire de la population [[ ces graves blasphèmes antidémocratiques ne sont plus acceptés par au moins 80 % de la population. Que TOUT le monde soit sacrifié pour que 0,10 % de Trop riches s’enrichissent sans But ni Raison… puisqu’ils ne font Rien de cet empilement nihiliste de Trop de richesses volées aux autres non…voici qui ne passe plus : les faux dirigeants ont vraiment des figures de barbares aggravés !]].

Cet acharnement à vouloir démanteler le service public s'inscrit dans un cadre plus large, celui de l'Union européenne. Celle-ci ne parle plus du service public, mais du Service d’Intérêt Économique Général (SIEG) ou tout simplement du Service d'Intérêt Général (SIG) dont les principes sont essentiellement économiques et financiers : concurrence libre et non faussée [[ la plus grande trahison des faux dirigeants européens où tout reste non libre et complètement faussé !]], déficit public, etc. [[ toutes les attaques concentrées que contre l’intérêt général occulte, perfidement, les très graves dommages causés par ce privé justement !]]. Dans la conception communautaire l'intérêt général se réduit à la somme des intérêts individuels et le citoyen est réduit au simple consommateur  [[ce qui est un nihilisme vraiment insupportable…si ces faux puissants ne se respectent pas du tout…qu’ils respectent les autres : parce que ne sont Rien qui n’ont aucune morale ni aucun sens du Respect social. C’est ainsi ! Disons que si nous en trouvons au sommet (prétendu) de la société – quasiment aucun, ne se trouve à la base. Sur quoi tout se base…]].

S'appuyant sur l'appareil étatique et médiatique, Macron procède à un démembrement en règle de la fonction publique. Il y a « trop de fonctionnaires » (comme il y a trop d'immigrés…mais jamais Trop de richesses collectives aux mains de…Trop peu…ce qui appartient pourtant à la même enfilade « quantitative » de cette illogique de bas étage…Vois savez ces être sans…qualités, ces médiocres caractériels, aux cœurs morts, et hurlant d’autoritarisme, etc. - qui nous étaient désignés comme la…lie de l’Humanité !]]), ce sont des « nantis » avec leurs privilèges, leurs vacances, leurs sécurité d'emplois... répètent inlassablement les médias aux ordres [[ qui eux sont plus illégalement privilégiés, tellement plus payés et tellement corporatistes, sordidement accrochés à leurs faux droits acquis…ceux-ci ne dépendants que de leur Objectivité complète dans la transmission de …l’infirmation !]]. Il faut donc supprimer le plus de postes possibles de fonctionnaires qui coûtent cher à l’État [[ alors qu’un poste Cice coûte…30 fonctionnaires et que, de supprimer le CICE absurde, abonde d’un coup 40 FOIS PLUS de fonds publics pour… les hôpitaux ! Si…attaqués par l’indigne gouvernement…]] pour les remplacer par des contractuels (droit privé) c'est-à-dire par des agents précaires avec des salaires de misère. »…Ce faux progressisme si hideusement…régressif. Que dites-vous ?

Dérives-déraisonnables-de-la police

 

« Je le répète, les Forces de l’Ordre  sont en roue libre et font n’importe quoi. On voit dans cette vidéo ci-dessous que des grenades lacrymogènes ont été tirées DE l’enceinte de l’hôpital par les FO sans se préoccuper de la direction du vent. Ce dernier étant contraire, c’est l’ensemble de l’enceinte de la Pitié-Salpêtrière qui a été gazée [[ ce qui est très anti-thérapeutique…au point qu’il faille être de vrais malades pour se comporter ainsi…]]] ! C’est du n’importe quoi ! Une grenade à même provoqué un départ d’incendie ; qui l’a éteint ?...Oui les manifestants ! C’est le monde à l’envers, ce gouvernement est devenu totalement …hors mesure, cramé par son hubris de folie furieuse ! En général, cela se soigne par un enfermement…Il faut les nasser on vous dit, afin de ramener du contrôle chez ces déchaînés….

…………………….*************************************

Le-peuple-souverain-est-interdit-:-la-macronie-se-dresse-contre-la-démocratie

« Voilà pourquoi, les GJ doivent opposer à l’austérité du programme qui leur est imposé, une autre idée de la vie, comme celle qui consiste à partager plutôt que d’amasser sans projet pour les autres, à échanger entre nous plutôt que de se taire chacun dans son coin, à se battre ensemble plutôt que de subir la répression et le joug des régimes totalitaires qui se sont emparés du pouvoir, à fêter nos victoires sur le Pouvoir en place plutôt qu’à s’en défendre, à amplifier le contact plutôt qu’au replis sur soi et à la réserve par peur d’être encore plus maltraité.[[ peu qui va disparaître après ce 1er Mai ?]]. Il s’agit, comme disait Evo Morales, de « bien vivre » plutôt que de « mieux vivre » [[ le bien-être l’importe sur le mal avoir ]]. Dans cette éthique sociale il y a une politique absolument dissuasive pour le Pouvoir ! [[ ne plus rien faire comme les ordres monstrueux du néolibéralisme le prônait ]].

On sait comment procède le Pouvoir face à une révolte: il tente de prendre le contrôle symbolique du mouvement en lui attribuant certaines vertus et en le diffamant de ce qu’il n’est pas du tout, dans un premier temps [[ nommer de travers n’a qu’un temps…soit il se poursuit dans une escalade infinie où plus personne ne peut parler soit il désescalade de lui-même !]]. Puis, le temps est venu très vite qui était l’étape suivante consistant à l’enterrer, par le premier « dérapage » volontairement provoqué grâce à des gens spécialisés dans ce type d’opération « false flag »[[ sauf que d’accuser n’importe comment de n’importe quoi a discrédité uniquement, à la longue, ses seuls émetteurs]]. Ainsi l’impuissance et le mensonge se mettaient à régner sur le mouvement sali par les experts en destruction massive de l’éthique légitime qui se trouvait au point de départ du mouvement de révolte [[ le faux et usages de faux exige une dextérité hors du commun qui n’a pas eu lieu…]]. Le Pouvoir installait son propre mensonge au cœur de la société en suscitant l’homme indigné [[ indigné sur des mensonges énormes dont le dernier vient de faire flop !]]! On se souvient de cet exemple parfait représenté par la réaction de Luc Ferry, qui indigné, basculait dans le mensonge sans hésiter, se demandant pourquoi les policiers ne tiraient pas sur les GJ en utilisant leurs armes [[ alors qu’ils le faisaient déjà bien trop jusqu’à susciter les réprobations des institutions internationales, Onu et Europe !]]! Lorsque nous regardions la télévision, au service du Pouvoir usurpé en place [[ qui est en train de chuter dans le même discrédit que lui…elle n’aura fait que mentir en très grand et dans chaque détail…son devoir d’information objective  a été souillé jusqu’à un point de non retour !]], nous vivions une expérience d’impuissance en étant contraints d’écouter les inepties et les mensonges du système sans pouvoir répliquer [[ ce qui n’est définitivement plus le cas…la force vient de l’union et le Dernier mensonge, contré avec ensemble, est en train de produire d’irrévocables lézardes aux illégalités au pouvoir]]. La « gouvernance représentative », l’Assemblée Nationale, c’est exactement cela:  rien de bon ne peut sortir d’une assemblée qui est déjà corrompue par le simple fait d’être là pour ne servir que le projet d’un mensonge organisé en Pouvoir illégitime [[ trop de concentration… implose, entraînant dans sa spirale autodestructrice tout ce qui s’est fourvoyé à la soutenir contre… tous les faits… C’est un fait !]] .

Le mouvement des GJ capable de se mobiliser pour nourrir des milliers de personnes sur les ronds-points [[ exactement…]], de s’auto-organiser au quotidien pour un roulement de la présence sur place et par tous les temps [[ le nombre de présences aux manifestation ne doit pas dissimuler tous ceux/celles qui agissent ailleurs… hors caméra de télévision, et qui représentent la participation totale. La réduction infantile de tout à une …image de télé qui engloberait tout de la réalité est en train de…s’effondrer avec le reste…la réalité enfin se décrit telle qu’elle est ! La télé c’est toujours que local et cela laisse échapper la plus grande part du réel. L’écrit est nettement plus fiable à ces 2 nivaux de puissances des comptes (vraiment) rendus !]] , de construire des abris pour y passer les nuits, de prendre soin des blessés, de se réunir pour échanger, de mettre en commun les compétences et les moyens… signe déjà la véritable victoire politique des GJ qui ne prétendaient pas faire de la politique en allant dans la rue et sur les places, les ronds-points, les villes et les villages de France…[[ mais de faire revenir la fraternité partout où les monstruosités régressives du capitalisme irresponsable et antisocial tentent de…détruire carrément la société…les véritables destructeurs sont au pouvoir. 80 % ne veulent, très visiblement, plus d’eux…]]

Nous devons cesser d’exiger quelque chose du Pouvoir [[ c’est ce que tous les adultes sérieux pensent, oui…pas d’autorisation à demander pour mettre fin au monde de l’inhumanité…il y assez de richesses mondiales, stockées dans l’inutilité de l’antisocialité, afin de réparer, et bien, toutes les injustices…]].  Nous devons agir par nous-mêmes, sans l’avis de ce Pouvoir actuel en place que nous devons ignorer. Tous nos blessés, tous nos frères maltraités par une police devenue une milice, par un appareil judiciaire qui a trahi son rôle indépendant en acceptant les ordres et directives du Pouvoir illégitime de la gouvernance représentative [[ la fin de ce groupe hors réel qui aura failli sur tous les points nous contraint à tout reprendre en main…]], ne l’ont pas été en vain, si c’est nous désormais qui tirions au sort les personnes qui feront l’Assemblée Constituante chargée d’écrire une nouvelle Constitution pour la France [[ disons que cette procédure fait mettre le Ric en action concertée en vue de résultats qui furent nommées une…Convention (accord et pacte d’accord) nationale !]] . Le Pouvoir peut tirer sur le peuple et le blesser gravement au nom même du peuple, parce qu’il est construit sur le principe d’une gouvernance représentative et non pas participative [[ voici que nous devenons Adulte ensembles : ressentir qu’il faille enfin s’engager, participer en son nom propre et ne plus être spectateur, est en train de porter ses fruits…]]. La fonction du soulèvement, c’est de destituer le Pouvoir en le privant de ses derniers fondements. La force collective démantèle les appareils du Pouvoir et ses symboles, mais aussi ce qui les justifie. Il faut abaisser ce gouvernement représentatif au niveau où se trouvent les soulevés [[ cela se nomme un retour au réel ras de terre, une douche glacée, une thérapie réactive, ou alors , autre angle de vision, les faire tomber de…haut, pulvériser les leurres de leurs faux alibis, les montrer tels qu’ils ont toujours été, etc. ]], en acculant la police à n’être qu’une milice de voyous et l’appareil judiciaire, une association de malfaiteurs [[ c’est ce qui est, effectivement, en train de se dérouler – comme si ces engrenages étaient si facilement prévisibles !]].

Nous ne devons pas faire la Révolution au nom de quelque chose. Car cela entraînerait un type d’organisation qui serait immédiatement ciblé comme la «légitimité» à abattre, le pôle à inverser, l’élément intrinsèque propice à la métamorphose en ce qu’il prétend combattre [[ dans la description du mimétisme , le pouvoir se voit réduit à ceci : je veux (et ce jusqu’à la destruction totale) cet objet uniquement parce que tu le veux, parce que d’autres le veulent. Si nul ne le désire je n’en veux point. Et donc ? Enlever tous les jeux futiles qui font enjeux, en jeux, c’est commencer la drastique cure de…désintoxications des pervers maniaques et pervers narcissiques qui peuplent si désastreusement les pouvoirs, rendus à leurs bestialités…Une non-organisation qui se veut rassemblant toutes les diversités ôte bien tout enjeu à son existence…vous vous rendrez compte, ils ne veulent que la…réalité ! Qu’est-ce qu’in peut faire contre cela ?]]. Car, en réalité, nous n’avons pas besoin de gouvernance. Les humains ne sont pas obligatoirement des pervers et des loups pour leurs frères en humanité. Ils peuvent s’organiser sans avoir besoin d’un Pouvoir qui les conduise à l’image du troupeau de moutons qui est canalisé par le berger éternel ! Chaque citoyen responsable peut animer la vie commune par sa responsabilité [[ surtout s’il a tous les outils institutionnels pour le faire !]] et c’est cela le fondement de la légitimité d’une « gouvernance participative », la démocratie [[ dont la mise en place même (tout pour tous et plus rien que pour une personne particulière) ôte vraiment tout enjeux de pouvoir…la politique rétrécie à l’infantilisme de rivalités immatures de personnes ne …passe plus. Rien de collectif ne peut se mettre en place pendant que ces crétins volent l’attention de tous pour leurs conneries. C’est l’organisation de la vie de tout le monde, en évitant l’étape du trop de personnalisations, qui alimente la plus grande paix possible!]]. Le soulèvement, c’est la vie quotidienne qui se réinvite dans l’action et par l’action résolue, bousculant le cadre psychorigide du Pouvoir descendu dans l’organisation de ce monde. Un soulèvement c’est d’abord une capacité à l’auto-organisation de la vie commune qui de ce fait ravage les infrastructures du Pouvoir descendu dans les formes. Cette capacité à l’auto-organisation provoque un blocage du Pouvoir [[ qui va délirer que les manifestants Bloquent…alors que lui seul débloque…]], car celui-ci est dans l’organisation de ce monde [[ et nous l’avons vu ne se crisper que sur les médias et la police…mais dans des efforts irrationnels pour empêcher la réalité…d’être la réalité…Redescendre marche à marche de leur leurre de piédestal…L’auto-ritée d’elle-même n’est qu’un rite qui finit en obscurantisme ou alors se transmute. L’autorité ne s’impose pas, elle se…gagne en convaincant coeur après coeur et esprit après esprit. Un faux pouvoir qui tire dans la foule avoue,  de cette inhumaine manière, à quel point il a déjà perdu…toute autorité …la stratégie aura été de changer les choses sans en blesser aucune…Aussi, les faux pouvoirs, incapables de se hausser à tant de noblesse, n’auront fait que s’empêtrer dans leurs propres…sordidités ! Autant dire qu’ils se sont…auto-vaincus ! Et, comme prévu, nul-le n’a eu à les…toucher physiquement…]]. Si je vais dans l’auto-organisation je sors de l’organisation, je m’en émancipe et le Pouvoir se retrouve sans pouvoir [[ et voilà, c’est résolu…]].

Si nous créons une auto-organisation généralisée de la Nation, nous évacuons purement et simplement la nature même du Pouvoir [[ cette perversion qui veut voler, jusqu’à les dissimuler, toutes les autres versions…]], comme si nous tirions la chasse des WC de la dépendance après s’en être débarrassée pour notre aisance. Si le Pouvoir actuel dépend des flux, bloquons les flux, que ce soit directement ou indirectement. Directement c’est en bloquant les sites. Indirectement c’est en cessant d’utiliser les flux obligés, dominés, contrôlés par les dominants [[ ceci est proposé depuis si longtemps que certain.e.s, c’est forcé, l’ont déjà commencé et sont arrivés très loin…]]. On peut s’attaquer physiquement à ces flux en n’importe quel point du système, même sans bouger de chez soi, et grâce à cela attaquer politiquement le système dans sa totalité [[ eh oui trop de concentrations  aboutissent à ce que de n’importe quel point il puisse être touché  ce centre…une auto-organisation n’a pas qu’un seul centre et donc cette absence de centre ne peut être attaquée par son…centre – Disons que, par rapport aux connaissances biologiques, les Gilets jaunes sont à la pointe de la vie, qui est toute auto-organisation sans pouvoir d’aucune de ses parties. Nos corps ont besoin, oui besoin, de la moindre de ses fonctions, comme de ses organes. Le Corps social n‘est pas différent - seulement il faut obtenir les doigtés pour savoir l’enclencher (fait !). Ce que perdent les pouvoirs trop grossiers et incultes qui sont nommés …pouvoirs personnels (les plus cons qui existent !)]]. De là provient la réflexion suivante. Nous devons donc faire appel à ceux qui parmi nous ont une connaissance technique importante de l’organisation de ce monde [[ d’où tout ce temps de perdu à cause de l’absurdité du diktat bourgeois  du « on ne publie pas les génies » (oui des arriérés se sont donnés le droit de priver la parole publique de ces joyaux !)]]. Cette connaissance nous permettrait de mettre hors d’usage ce que cette organisation a mis en place pour notre dépendance et notre dressage à la soumission.  Cela nous donnerait aussi le… temps de nous auto-organiser en toute indépendance, abolissant le lien matériel au Pouvoir et le lien politique qu’il crée de cette manière à nos dépens [[ à…l’abri donc de ces un peu plus adultes que les adultes lambda…]]. Nous ne devrions pas craindre la pénurie si nous savons nous auto-organiser dans la solidarité et l’échange des compétences [[ celles qui avouent les…compétences des échanges…]]. Il s’agit de sortir d’une situation de survie pour aller vers une situation de vie. Si nous avons avec nous les savoirs techniques stratégiques, nous pourrons oser tout bloquer. Seule une force collective peut savoir comment fonctionne un système [[ disons que, par leurs acharnements, certain.e.s le savent déjà un peu mieux puisqu’ils ont construit…mais que, effectivement, la confrontation attentive avec le collectif ne fera que perfectionner les prototypes sociaux déjà bien bricolés…]]. Une fois devenus capables de comprendre comment fonctionne l’ensemble du système, nous pourrons le bloquer pour en sortir et mettre en place un nouveau rapport au monde, non marchandisé, mais en « communaux collaboratifs » auto-organisés et indépendants de tout pouvoir oppresseur et exploiteur [[ l’objet même d’un prochain texte ]].

Une certaine classe moyenne serait absorbée par les classes populaires afin de pourvoir aux besoins de «l’élite». C’était le scénario qui se profilait à l’horizon. Mais a été…contré. Le partage avait déjà été fait entre ceux que l’on veut faire vivre et ceux qu’on laisse volontairement mourir [[ sauf que…sauf que…la vie reste toujours plus intelligente, plus fluide que ceux qui veulent la détruire et utilise, comme sans le paraitre, leurs propres avidités pour le faire…chuter…c’est ce qui se passe en 2019 !]].  Voilà pourquoi, aujourd’hui, le Pouvoir a peur de la sécession [[ tu les regarde plus, tu les écoute plus et ils…tombent. Cette méconnue boucle quantique fonctionne pourtant à la perfection…et prouve l’immense inadaptation de ces fous de pouvoirs par rapport aux réalités !]]. Il a peur que ces populations d’indésirables ne se regroupent hors des villes et ne constituent  des organisations autonomes, en rupture complète avec le modèle ultra libéral dominant [[ déjà en cours…tout commence par les mentalités – ce qui prend le plus de temps – et lorsque c’est mûr les comportements changent presque du jour au lendemain…Nous sommes dans cette phase actuellement !]]. C’est cela sa hantise actuelle et il cherche à détruire cette convergence [[ la renforçant au contraire, puisque en en resserrant les liens…par ses agitations si…désordonnées !]] de la dissidence sécessionniste. Il ne s’agit pas de se laisser aller à une marginalité inoffensive pour le système [[ c’est lui le… marginal, l’antisocial - nous sommes l’associé-té, celle du véridique Contrat social !]]. Il s’agit d’habiter un territoire et d’assumer sa configuration située du monde, notre façon d’y vivre et d’y demeurer, nos valeurs, nos vérités, et à partir de cela entrer en conflit ou en complémentarité avec les autres entités sociales du monde. Il s’agit de se lier stratégiquement aux autres »…Voici qui semble bien plus avancé que des esprits superficiels sont capables de l’entrevoir !

…........………………………..*************************************

La-délicate-évaluation-des-politiques-d'aménagement-du-territoire-!

Difficile à concevoir, donc à évaluer ? Ce qui ne se chiffre pas (ne tombe pas dans ce simplisme) n’existe donc pas – ou sera fait comme non existant ?... « De manière générale, on croit qu’un grand investissement est «naturellement» utile et bénéfique par ses retombées, immédiates et à long terme, sur des territoires proches [[ tout ce qui aura été dit… « hors de toute discussion » doit être remis au centre des discussion…c’est ainsi que nous allons détricoter ces vains politiciens…Plus jamais ce sont eux qui vont décider pour les autres. Ils auront trop failli et le dernier infiniment plus que tous les autres…Une organisation sans politiciens professionnels n’est pas si difficile à mettre en place en fait…]]. Cette croyance conduit souvent à ne pas expliciter comment l’action publique va provoquer le changement voulu, c’est-à-dire sa théorie du programme d’action publique [[ le privé si bouffi de contradictions et de…mensonges aura trop squatté la parole publique…c’est cela la corruption en actes…]]. Toute évaluation commence par choisir «une théorie du programme », c’est-à-dire une « logique d’intervention pour atteindre les objectifs fixés ». Deux aspects…entrent en jeu : une représentation basée sur une chaîne simple et sur une chaîne logique d’impact [[ celle dont il faut se méfier puisque…uniquement linéaire et dont les résultats trop hâtifs masquent tant les processus…réels ! Jamais linéaires…]] – par exemple, les aides aux entreprises d’un fonds européen contribuent logiquement au développement économique régional ; le fonds social européen contribue logiquement à la formation de chômeurs de longue durée et se traduit en emplois locaux ou départementaux [[ trop facile pour être un réel global…]]. Une chaîne logique d’impact territorial se compose ainsi : « réalisations – premiers résultats – effets escomptés ». Le programme se conçoit comme un input, l’intervention, avec ses réalisations et sa mise en œuvre, comme un output. Les inputs-outputs produisent des résultats, et si possible les résultats escomptés. L’ensemble des effets conjugués à l’échelle territoriale concernée révèle « l’impact territorial » que l’on espère en rapport avec l’objectif officiel [[mais qui se reconnaissent justement par leurs formulations plus…humbles. Plus vigilantes à ces éléments nouveaux qui peuvent faire…paradigmes…soit, d’un seul coup, modifier tout le sens d’ensemble !]].

Plusieurs chaînes logiques sont parfois activées simultanément. C’est le cas des programmes territoriaux multi-acteurs et multi-échelles : un parc naturel régional, un périmètre d’éoliennes en mer ou encore un centre d’enfouissement de déchets provenant de centrales nucléaires. La complexité [[ complexe ne veut pas dire compliqué…mais exigeant que nous mettions des paliers de compréhensions…que nous devons bien intégrer et assimiler en nous avant de passer au suivant…Complexe c’est principalement (donc) plus d’attentions aux autres et plus de concentrations…mentales ]] du système des effets produits par des programmes enchevêtrés et superposés oblige à se doter de représentations de « réseaux d’impact » et à en faire la pédagogie auprès des acteurs du programme public [[ soit la décentralisation la plus réussie de tous les…enjeux de la société ! Tout le monde PEUT, alors, agir pour l’intérêt…général !]]. Autrement dit, un effet territorial donné – par exemple, le maintien d’emplois régionaux ou la création de PME sur un territoire donné – doit être compris comme le résultat d’un faisceau d’interventions et de programmes. »… Ce que nous avons formulé ainsi :

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Ces aphorismes représentant nos victoires théoriques (il y en a d’autres mais nous avons choisi celles-là à cause de …l’époque)…victoires issues de débats de fonds où nous nous confrontons avec celles/ceux qui ne sont pas d’accord avec nous (sinon, un « débat » qu’avec qui est d’accord a–t-il un sens ?). Que nous posons en fin de textes…

…………………………Afin d’amortir les atterrissages !!

 

…..……….………(à suivre)

……………..……………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                          Que la force sans limite nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture : Justin Peters

Couverture : Justin Peters

« La Commune refleurira » sur un mur de l’avenue de Friedland, à Paris, le 12 janvier 2019, après l’Acte 9 des Gilets jaunes.

« La Commune refleurira » sur un mur de l’avenue de Friedland, à Paris, le 12 janvier 2019, après l’Acte 9 des Gilets jaunes.

Le capitaliste n’a qu’un os…

Le capitaliste n’a qu’un os…

comment décrocher

comment décrocher

Les fourchettes d’où cela… s’accroche ?

Les fourchettes d’où cela… s’accroche ?

La vision binaire au cœur de l’idéologie néolibérale oppose donc les marchés du côté du Bien et l’État de celui du Mal (objet d’un texte futur)…

La vision binaire au cœur de l’idéologie néolibérale oppose donc les marchés du côté du Bien et l’État de celui du Mal (objet d’un texte futur)…

À Jinwar, au Rojava, des femmes construisent un village écologique et autogéré pour les femmes du monde entier.

À Jinwar, au Rojava, des femmes construisent un village écologique et autogéré pour les femmes du monde entier.

Ce 12 avril, l'opéra urbain 'Décrocher la Lune', aujourd'hui devenu une institution à La Louvière.

Ce 12 avril, l'opéra urbain 'Décrocher la Lune', aujourd'hui devenu une institution à La Louvière.

Se couper de ces réflexes ouvre à la réflexion libérée…

Se couper de ces réflexes ouvre à la réflexion libérée…

Ne pas symétriser les comportements…

Ne pas symétriser les comportements…

Comment décrocher des crochets du gauche ?
de decrocherlalune.eu  pour les 150 ans de la Louvière

de decrocherlalune.eu pour les 150 ans de la Louvière

d’Alexandre Brochard…

d’Alexandre Brochard…

Gouvernement tout entier démission…Y a-t-il un.e seul.e qui mente moins que les autres ?

Régime de la propriété dans le capitalisme cognitif - Yann Moulier-Boutang, à l'USI

Les greniers à blé du capitalisme cognitif

Contrer les crochets du gauche par cœur tête et morale contre économie… sans même les toucher…

Les économistes sont-ils les représentants d’une science technique et objective ou bien portent-ils des biais idéologiques qui les incitent à chercher les réponses… qui conviennent à leurs préjugés ?

Personne ne leur avait dit Mais, maaaaiiiis ?

Histoire de ta bêtise (François Bégaudeau) par Michel Drac.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article