Manger comme je m’ange ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Manger comme je m’ange ?

Sans cesse rappeler que la vie est UNE, la même pour les animaux, végétaux, minéraux et nous. Porter atteinte à un seul élément de la vie globale c’est donc nous nuire à nous…Rien de plus crétin qu’un.e égoïste, soit le pire ennemi de soi-même. Aussi, ce que nous mangeons et buvons c’est la Terre, le coffre à fruit et l’antre à légumes. Rien n’est extraterrestre dans notre nourriture ! Et que de souiller la nature c’est souiller nos propres corps…puisque nous mangeons et buvons de la nature en vrai. Pas de nourriture-bulle extraterrestre ! Donc l’égoïste borné ne nuit qu’à sa triste pomme. Et ? Croire que faire du «cracking alimentaire» …soit décomposer (mot mortuaire) la vie végétale avec ces …aliments dits transformés c’est se prouver …supérieurs à la nature…c’est la chienlit des fausses élites. Le bordel vient du haut…il n’y a que des conneries qui ruissellent par les sommets. Produits dit (faussement) transformés, alors que c’est émasculés, dénaturés, rendus impropres, saccagés…oui ils ne sont pas bons du tout pour pour la santé qui…naturellement préfère tout ce qui est direct nature…Alors manger futur ? Resterons-nous encore ces je m’ange, lorsque manger était chanter, de tout le corps, tous les bienfaits de la vie et de la Nature ?  Dans une symphonie insurpassable de bonnes sensations (juré c’était comme ça avant la sinistre et si destructrice…industrie…alimentaire (2 mots qui ne peuvent aller ensembles !)…Alors manger demain ?

En-50-ans-50-des-sons-de-la-nature-ont-disparu

Plus de chants, plus de joies, plus d’odeurs, plus de sensualités, etc. Avons-nous TOUT perdu ?... « Comment les méthodes de bioacoustique et d'éco-acoustique nous permettent-elles de mieux cerner l'évolution [[ ou dévolution ]] de l’ex-biodiversité ? Que nous apprennent ces techniques d'enregistrement sur la répartition de certaines espèces animales ? Comment ne peuvent-elles plus s'adapter à la dévolution sonore de leur environnement? Un séjour sans faille ?... »

Au-Brésil-c'est-maintenant-l'armée-qui-se-désoccupe-de-l'environnement

C’est sûr que l’environnement qui est déjà un concept super flou (… est l’environnement ? Oh environ, par là…mais en très gros, grosso modo, à la louche…rien n’est précis dans ce mot confus…). Oui cet environnement là…va obéir au doigt et à l’oeil - c’est que la raison militaire supplante toutes les transcendances existantes…elle donne tellement envie de lui obéir…Surtout pour sauver la Vie !

Quand-écologistes-et-gilets-jaunes-disent-convergence-des-buts

« Les catégories les plus pauvres des gilets jaunes sont poussées à l’autoproduction. C’est une forme d’écologie par le vécu » « Les gilets jaunes rejettent tous les syndicats et partis politiques. Les seuls qu’ils acceptent sur le terrain, ce sont les écolos, parce qu’ils ont conscience de l’urgence [[ ce que les petits-bourgeois, drogués à la propagande et le corps lardé d’aliénations ne comprennent plus…pour eux - il faut toujours attendre et ne…Rien décider tout de suite !]] », abonde Nathalie Athina, aussi impliquée dans le mouvement. Différentes études menées sur les « gilets jaunes » tendent à confirmer ces affirmations : 81 % d’entre eux se déclarent préoccupés par les questions environnementales et écologiques, soit une proportion identique à celle de la population dans son ensemble, d’après un rapport de février 2019 de L’observatoire société et consommation. Une étude du CRÉDOC réalisée en janvier 2019 concluait même que 49 % des « gilets jaunes » se disaient « très sensibles à l’environnement », contre seulement 40 % de la population dans son ensemble [[ il n’y a que les arriérés macronistes, déclarés illégalement «champions de la Terre », et qui vivent dans une bulle pestilentielle, qui ne soient pas préoccupés par la vie vivante !]]].

La culture de l’autonomie, valeur centrale de l’écologie politique en France héritée de penseurs comme André Gorz ou Ivan Illich, se retrouve chez certains « gilets jaunes », presque malgré eux, raconte Philippe : « Les catégories les plus pauvres des gilets jaunes de Saint-Nazaire sont poussés à l’autoproduction. Ils font leurs œufs, leurs légumes, ils n’ont pas de quoi acheter bio, alors quant ils veulent manger correctement ça passe par là. L’autonomie se développe aussi avec la question de la durée du mouvement dans le temps. Pour tenir sans salaire, des jardins partagés se développent, certains vivent déjà quasiment en autonomie alimentaire. C’est une forme d’écologie par le vécu [[ à la dure ! Sur le tas !]], même s’ils ne se revendiquent pas ainsi et que certains ont peut-être voté pour l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes… »

Les deux mouvements dénoncent-ils la même « oligarchie » ? A priori, chaque mouvement a du mal à voir au-delà de ses propres priorités. Dans l’éventail bigarré des sensibilités qui garnissent les gradins du théâtre, on mesure le fossé qui sépare ses deux extrémités aux réactions outrées des antispécistes lorsque Philippe mentionne fièrement la tannerie montée à Saint-Nazaire, symbole de l’esprit de coopération et d’autonomie des « gilets jaunes ». « Le mouvement climat doit prendre conscience que son urgence n’est pas la seule… “vraie urgence”. L’urgence de la précarité, de la lutte contre les violences policières, est tout aussi importante », estime Juliette Rousseau [[ toute est plus simple lorsque l’on a l’esprit clair ET le coeur désintéressé… L’urgence sociale précède l’écologique. Mais l’urgence sociale ne doit jamais oublier qu’elle existe afin d’alimenter l’urgence écologique. Et donc ? Les vrai.e.s écologistes aident, d’abord, à résoudre le social ! Au lieu de pédaler dans l’irréalisme ! Et basta !]].

Une chose réussit tout de même à faire l’unanimité dans la salle : la dénonciation d'un « ennemi commun », le capitalisme, qui détruit le vivant en même temps qu’il creuse les inégalités. Christophe Bonneuil, qui dirige au Seuil la collection Anthropocène, préfère d'ailleurs parler de « capitalocène », à l’instar d’autres intellectuels comme l’américain Raj Patel. Celui-ci expliquait que ce n’était pas l’humanité en tant que telle qui bouleversait les écosystèmes [[ avec ce qui est le plus masqué : plus t’es riche plus tu pollues – plus t’es star plus ru pollues…lorsque les 50 % pauvres de l’humanité font 13 % des pollutions mais que les 10 % de Trop riches…50 %, oui presque 4 fois plus !...]] au point de déclencher l’entrée dans une nouvelle ère géologique (anthropocène), mais bien un système en particulier, le capitalisme. « La religion de la croissance et du développement sur fond d’échanges inégaux et d’endettement écologique », résume Christophe Bonneuil, qui prend soin d’inclure le « capitalisme d’État » de l’URSS dans la définition de ce système productiviste jugé délétère [[ clair !]].

Le capitalisme aurait doublement failli à remplir ses promesses, estime l'historien. La promesse d’égalité et d’abondance, douchée par l’explosion des inégalités, qu’illustrait encore en janvier dernier le rapport de l’ONG Oxfam : 26 personnes dans le monde détiennent autant de richesses que la moitié de l’humanité. « En France, le poids en capital des plus riches par rapport à la richesse produite n’a jamais été aussi élevé que depuis 1910, avant l’impôt sur le revenu et depuis 1788 », note l’historien. « La révolte est née contre une nouvelle féodalité sociale et écologique » [[ nous sommes bien en fin d’un Ancien Régime…d’irrationnel et d’obscurantisme…la Religion capitaliste dont il faut d’urgence devenir athée…]]

**** /// Seconde faillite portée au dossier du capitalisme : celle d’une promesse d’émancipation et de progrès [[ ils cognent sur les…progressistes qui progressent progrès et osent…qu’ils sont pour le progrès…oui la grande Régression c’est plus certain…]]. « Alors qu’on imaginait que nos enfants iraient vers toujours plus de liberté, d’abolition des traditions, d’autonomie vis-à-vis des contraintes naturelles, le réchauffement climatique rend les générations futures hyper dépendantes des choix que nous faisons aujourd’hui. Les marges de manœuvre des sociétés futures se réduisent et elles deviennent de plus en plus dépendantes du passé : c’est l’inverse de la promesse d’émancipation [[ le capitalisme c’est mensonges, tricheries et trucages partout…bref, c’est de la Grande délinquance qu’il faut…arrêter. Stopper nette !.]]. »

Cette double « trahison » s’incarne dans la critique de nos dirigeants politiques et d’une « république devenue oligarchique ». « La suppression de l’ISF bénéficie à environ 1 % de la population en France, qui émet 10 fois plus de gaz à effet de serre que les 10 % les plus pauvres, eux pleinement touchés par les taxes sur le diesel. La révolte est née contre cette nouvelle féodalité antisociale et antiécologique », accuse Christophe Bonneuil. « Macron a eu le mérite de mettre à nu la résorption du politique dans l’économie.. »…C’est bien le seul mérite et celui qui va l’emporter direct net…ailleurs.

Planète-16-chiffres-chocs-quand-la-chaîne-déraille-infographie-vidéos/

/////// En une infographie, on vous présente 16 chiffres chocs sur le thème de l’environnement. Les 13 premiers nombres sont issus du livre de Julien Wosnitza, “Pourquoi tout va s’effondrer” (mai 2018) et les 3 derniers du site https://www.planetoscope.com/. Dans son ouvrage, l’auteur présente également des solutions pour engager une post-transition [[ la transition a assez durée…passons à la suite !]], plus que nécessaire.

les-10-chiffres-vraiment-fous-de-l'alimentation

///// « Ce sont des chiffres que l'on peine à croire. Aujourd'hui, la volaille d'élevage représenterait, en masse, 70 % des oiseaux de la planète. Et 75 % de l'alimentation mondiale reposerait sur seulement douze plantes et cinq espèces animales. »…le lien développe les autres aberrations qu’aucun…média mainstream N’OSE nous montrer…Évidemment ces fous ont soutenu uniquement ces autres fous !

industrie-agroalimentaire-et-pharmaceutique-le-cartel-du-poison-/

/////// « On a entre nos mains le pouvoir de soigner la Terre, on a entre nos mains le pouvoir de soigner nos corps, et de réparer nos démocraties en souffrance en… enlevant le pouvoir au cartel du poison. »…Pas plus compliqué que cela : le vouloir c’est le pouvoir !

 notre-planète.info//-causes-de mortalité-monde

****** De très loin la pollution de l’air tue le plus…or il n’est parlé que d’obésité (plus de moitié moins) d’alcool idem et de tabagisme bien moindre…car cela accuse les particuliers mais…l’air…assassiné accuse la pitoyable…oligarchie et sa stupidité de croire et faire croire que si elles s’enrichissent cela …enrichit les pays…non cela les appauvrit

.......………………………***********************************

Tellement-moins-de-biodiversité-dans-nos-supermarchés

« Émoi et allégresse dans la bobosphère française : on apprend par voie officielle que les supermarchés Carrefour vont se concentrer sur produits français en ne proposant plus dans ses étals que des fruits et des légumes de saison [[ sauf que, dans les coulisses, c’est que d’importer coûte de plus en plus en cher – tant que c’était pour la vie et la nature ces monstres s’en foutaient – mais là c’est pour leurs inexcusables portefeuilles et, là, ils redeviennent…sérieux …soit acheter LOCAL et respecter les saisons !]] ! Comme l’explique une presse déjà vibrante d’admiration pour la démarche entreprise [[ alors que c’est auréolés de tristesses à cause de tout…ce temps perdu !]], l’enseigne s’engage d’ici 2020 à proposer 95% de produits récoltés en France en misant sur les produits de saison, quitte à relancer certaines productions locales [[ que ces abrutis complets, par leurs pratiques d’ultras déloyautés, avaient précédemment…massacrées !]].

En pratique, on comprend bien que la chaîne de supermarchés veut se recentrer sur l’alimentaire : âprement concurrencée par internet, elle est actuellement dans une phase économique particulièrement délicate et va devoir supprimer plusieurs milliers d’emplois. Il faut se rendre à l’évidence : il n’y a plus guère besoin d’aller en magasin pour acheter du matériel électroménager, technologique, d’ameublement ou, de façon générale, tout ce qui n’est pas alimentaire [[ trop d’avidités et d’irrespects flagrants des client.e.s les auront mis sur…la touche !]]. Non seulement, internet permet d’obtenir ces produits à bon prix, mais en plus sont-ils livrés directement chez soi, ce que les enseignes de grandes surfaces traditionnelles ont bien tenté de faire avec un succès mitigé [[ idem…]]. Retourner sur le créneau alimentaire constitue donc une mesure logique dans le monde actuel. En revanche, on peut s’interroger sur la pertinence de l’enseigne à vouloir ainsi se concentrer sur le « tout Français » et sur le retour forcené à des fruits et des légumes de saison [[pas de mystère : il suffit de regarder la structure de l’imbécile déficit commercial qui n’existerait pas si les décisions occultes des parasites de l’oligarchie n’étaient pas toujours les pires qui soient…]].

Dans un premier temps, on pourrait y voir une volonté louable de suivre sa clientèle : celle-ci semblant déclarer fièrement ne pas vouloir de fruits ou de légumes qui auraient voyagé depuis l’autre bout de la Terre, cette clientèle réclamant même des produits exclusivement locaux « pour aider nos agriculteurs et nos artisans du terroir », s’adapter à cette demande semble une excellente idée [[ ils ne peuvent faire autrement…à cause de l’imprévoyance des lobbies fous, des politocards et des financiers égarés qui ne doivent plus jamais décider seulement donner un avis, etc.]]. Il reste cependant difficile d’écarter complètement une volonté malheureusement déplacée de faire du pur « virtue signaling », c’est-à-dire un affichage vertuel dans lequel il s’agit surtout de communiquer au maximum sur ses vertus réelles et supposées (s’affranchissant ainsi de l’une d’elles, l’humilité), sans comprendre que les efforts entrepris auront plusieurs effets négatifs.  Tout d’abord, cette réduction claire de l’offre et cette relocalisation des produits va inévitablement augmenter les prix [[ si la qualité et la santé sont au rendez vous cela va …diminuer les coûts …la malbouffe pas chère le devient à cause des…frais de santé qu’elle provoque !]], au moins au début (et probablement ensuite aussi, si l’on s’en tient aux coûts de production actuels dans l’Hexagone). Tous les fruits et les légumes ne sont pas substituables les uns pour les autres et on peut douter d’un franc enthousiasme à remplacer les fraises d’Espagne par les topinambours, même locaux, même de saison [[ quoique …les maraîchers des années 1960-1970 avaient une diversité de variétés que le rouleau compresseur de brutes et d’incultes de la grande distribution ont fait…perdre au pays !]].

Cette hausse des prix et cette baisse de l’offre pourra probablement être absorbée par une frange de la population dans laquelle on trouvera les classes moyennes et supérieures ainsi que les certains retraités, si loin de tous (dont le niveau de vie moyen est supérieur au reste de la population) ; reste à savoir si cette hausse compensera le départ des classes plus moyennes et modestes vers les autres commerces qui n’auront pas les mêmes scrupules à placer de la poire sud-américaine en rayon en novembre. »…C’est à quoi l’actuel soulèvement général tente de répondre…en s’éloignant déjà, et dès le départ, de tous cynismes et positions de surplomb ! On fait avec ce qu’il y a…afin de trouver quelles graduations de suppressions des conneries passées passent le mieux…Tous nos dirigeants en tous domaines ont tant déconné depuis 30 ans…il faut réparer leurs IMMENSES dégâts en le rendant le moins désagréable possible! Qui peut vraiment proposer mieux ?

....…………………....********************************************

Manger comme je m’ange moi-même ? Parfois si réussi hier…Et demain, nous éloignerons plus encore de ce noble but ? Ou nous en rapprocherons-nous ?

Qu'allons-nous-manger-demain-?       Ce qui nous éclaire ?

  • Fanny Parize (anthropologue) sur les attitudes et comportements des consommateurs face aux « aliments disruptifs » (viande in vitro, poudres, spiruline, etc.) et à la tendance flexitarienne.
  • Stephan Marette (économiste) sur l’avenir de la consommation de viande : les consommateurs semblent ouverts pour évoluer vers un régime plus flexitarien mais le presque abandon de la viande préconisé pour des raisons environnementales paraît encore loin.
  • Samir Mezdour (chercheur en science des aliments et procédés agroalimentaires) sur la question des insectes dans la nourriture (vont-ils nourrir le monde ?), et la possibilité d’une filière biotech des insectes. »

…Un bourdonnement de questions qui peuvent trouver quelques réponses en cliquant sur le lien ! Notre but restant d’offrir une vue d’ensemble qui tienne bien la route en rassemblant des points de vue vraiment très…différents !

3e-leçon-des-jeunes-au-gouvernement-lançons-la-transition-alimentaire-!

« Un troisième « ultimatum punitif » : la transition alimentaire. Ce texte a été écrit par les Camille du groupe « revendications » constitué à la suite de l’assemblée générale (AG) interfac rassemblée vendredi 8 février 2019 et comportant des étudiant.e.s et lycéen.ne.s de divers établissements de la région parisienne. Le 12 février 2019, Reporterre publiait leur manifeste pour le climat et leur premier ultimatum : déclarer l’état d’urgence écologique et sociale afin de débloquer un plan interministériel à la hauteur des risques encourus. Leur deuxième ultimatum, concernait l’énergie et le troisième, ci-dessous, l’alimentation. « Pour ce vendredi 1er mars, en plein Salon de l’agriculture, nous proposons au gouvernement de travailler sur les questions d’alimentation et d’agriculture.

Le système capitaliste mondialisé s’est emparé des principales filières de production agroalimentaire, ainsi que de la commercialisation des semences, l’acheminement, le conditionnement et la distribution des denrées, afin de les rendre profitables [[ une hérésie : nous devons manger pour vivre pas pour engraisser des profits complètement…immérités…un Service public de l’Alimentation remplacerait utilement toute la quincaillerie privée…si peu fiable !]]. Résultat : aujourd’hui, alors que 2,4 milliards de personnes dans le monde sont en situation de surconsommation alimentaire et en proie à son lot de maladies cardiovasculaires, plus de 820 millions souffrent de sous-nutrition [[ le double gouffre d’imbécilités que le capitalisme, ennemi de toute intelligence, de tout savoir structuré et de toute culture, provoque…rend tout toujours…pire ! Quand allons-nous nous séparer de cette si toxique arriération mentale ?]]. Les agriculteur.trice.s, soumis.e.s aux fluctuations spéculatives des cours des marchés, aux pressions de la grande distribution et aux lobbies agricoles imposant leur modèle de monoculture intensive [[la pire des folies, celle des vrais Casseurs et Grands destructeurs !]], se retrouvent souvent en situation précaire. Les illogiques implacables très placables des marchés financiers mènent à d’absurdes situations de… surproduction ou d’importations lointaines [[ tout gasPillage est un  pillage, une claire…barbarie !]], tandis que la biodiversité s’effondre à cause de la surpêche et de techniques agricoles destructrices (intrants chimiques, monoculture, pesticides, travail du sol trop fréquent, suppression des bocages, haies et mares), que les sols s’érodent et s’appauvrissent, épuisés [[ bref, ce que des siècles de traditions et de savoirs de…terrain avaient accumulé comme un Trésor commun détruit par des arriérés qui se précipitent, comme des malades, sur la monnaie de singe de la…Bourse…l’argent n’est PAS la richesse. Les sols fertiles maniés par des êtres compétents et dévoués « sont » la richesse de tous !]]. La production agroalimentaire est « le principal facteur de dégradation de l’environnement et de transgression des limites planétaires [[ des cancres ainsi sermonnés devraient tous…démissionner, oui ou non ? C’est un ÉCHEC massif pour eux…]] », représentant environ 30 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, et 70 % de la consommation d’eau douce  [[aberration, leurs coûts individuels diminuent mais leurs coûts …collectifs (payés par les autres) grimpent vers le délire. Conclusion : « leurs » fake profits NOUS coûtent une fortune. Afin de tempérer leurs monstruosités : déduire de « leurs » faux profits tout ce qu’ils nous ont coûté…vous verrez qu’ils ne vont plus rester dans le secteur. Très bon débarras !]]. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a très récemment averti : « La biodiversité, qui sous-tend nos systèmes alimentaires, à tous les niveaux, est en déclin dans le monde. Une fois perdues, les espèces de plantes, d’animaux et de micro-organismes qui sont critiques pour nos systèmes alimentaires ne peuvent être récupérées [[ soit le capitalisme est une Démence que rien ne peut réparer ! Où sont les sages qui vont stopper net cette atrocité ? Oui dans le soulèvement généralisé !]]. L’avenir de notre alimentation est donc gravement menacé [[ et par qui sinon la barbarie régressive capitaliste ?]]. » Presque partout, c’est l’exploitation grossière du vivant par la force brute qui prévaut, méconnaissant les dynamiques complexes des écosystèmes [[c’est le moins que l’on puisse dire…il y a des associations pour les violences aux humains mais combien pour les violences encore pires faites AU VIVANT ? Allons un peu de sérieux, même beaucoup : les vraies élites existent, faut commencer par virer les fausses…]]. Réduire drastiquement le gaspillage alimentaire. Face à cet accablant constat, l’État devra [[ oui devra et il ne l’a…toujours pas fait !]] cette semaine prendre trois mesures fortes pour changer radicalement… l’orientation [[pour mettre fin à la …désorientation des cupides ]] de la politique agricole :

  • Tout d’abord, nous appelons le gouvernement à permettre à tou.te.s d’adopter une alimentation non carnée, issue de l’agroécologie, éthique et produite à moins de 100 kilomètres de leur domicile, et à l’encourager fortement. Pour cela, il sera notamment nécessaire de dégager des subventions d’aide à la conversion, de repenser localement les marchés agricoles et de prévenir les dérives spéculatives [[ en les surtaxant jusqu’à ce qu’ils…lâchent prise !]], de limiter la production de viande et de poisson (extrêmement coûteuse en ressources naturelles), de réglementer les taux de marge ainsi que la taille des groupes de distribution [[ une économie réglementée, donc régulée rationnellement, selon les vues des Gilets jaunes, oui cela a de la gueule…]], mais aussi de limiter la taille des fermes pour réduire l’accaparement agricole et la désertification rurale [[ tous ces maux qu’ont agglomérés les graves détraquements des capitalistes ]]. Une attention toute particulière sera portée sur l’interdiction immédiate des pesticides chimiques et la limitation raisonnée de l’emploi des pesticides naturels.
  • Deuxièmement, le gouvernement devra prendre les décisions qui s’imposent pour préserver les terres agricoles. Tous les grands projets inutiles tels qu’EuropaCity et tous les aménagements nécessitant le bétonnage, l’imperméabilisation ou l’artificialisation des terres seront interrompus sur-le-champ [[ la moindre Raison qui revient en force !]], en même temps qu’un vaste plan de « débétonnage » et de revégétalisation sera initié.
  • Enfin, l’État aura pour tâche de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire : selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), 18 % de la production alimentaire destinée à la consommation humaine serait gaspillée ; toute la nourriture jetée en Europe chaque année permettrait de nourrir l’équivalent d’un milliard de personnes [[ tiens le chiffre de ceux/celles qui meurent de faim : dans un système clos et fini (la Terre) tout ce qui est ici se retrouve…ailleurs. Tout se tient et reste relié. Un acte ici une conséquences là..ce que les si lâches fuyards du capitalisme ne veulent pas admettre…quitte à faire tirer dans la foule par « leur » police qui ne peut plus être dite…légale !]]. Pour cela, le renforcement des réseaux de redistribution gratuite des produits invendus ou ayant une date limite de consommation proche constitue un préalable indispensable [[ depuis plus de 20 ans qu’il est, si lucidement, milité pour il n’est pas normal que si peu…de résultats soient atteints…les conformismes suicidaires doivent être nommés comme des maladies …d’inadaptations. Les anticonformistes sont la vraie santé sociale !]]. Il faudra également assouplir, voire annuler, les normes de calibrage des fruits et légumes et minimiser le trajet de transport des denrées.

Si le gouvernement persiste dans son manque de volonté et maintient ses notes aussi proches de 0, un conseil de discipline sera organisé pour envisager une réorientation [[ les résultats obtenus sont bien qu’il doive démissionner immédiatement.  Avec la mention « depuis 50 ans c’est le gouvernement le plus En –dessous de Tout, le désastre national complet, que nous ayons eu à subir ». Une scandaleuse honte !]]. Face à la catastrophe, cet enseignement est celui de notre futur, l’échec n’est donc pas une option. Nous saurons vous le rappeler incessamment. »…Cette incessamment est devenu…sans cesse !

Pour-une-Sécurite-sociale-alimentaire-Comme-la-santé-l'alimentation-doit-sortir-d'une-illogique-de-marché-!

Pour une Sécurité sociale alimentaire :

***-- Une part croissante de la population ne peut plus exprimer ses préférences alimentaires [[ bientôt 80% ?]]

*** -- Une agro-industrie « low-cost » sous perfusion de subventions publiques [[Nous délirons que c’est moins cher…résultats globaux ? Nous payons tout vraiment Plus cher que les anciens petits commerces ! ]]

*** -- Des critères élaborés par les citoyens au niveau local [[ le local qui va mettre au pas la grave folie…centraliste qui fait tout dysfonctionner !]]

*** -- Un projet politique ambitieux de souveraineté alimentaire [[ pas que la souveraineté politique…toutes les souverainetés ]]…

 

Réveillez-vous-capitalistes-si-les-océans-meurent-votre-projet-mondial-meurt-aussi/

 

« Réveillez-vous, capitalistes ! Si les océans meurent, votre projet mondial meurt aussi » [[que ces détraqués mentaux aient perdu tout sens des hiérarchies des réalités, de l’échelle même des urgences (d’abord, protéger la vie puisque, sans elle, plus de profits…profit qui, soudain, paraissent très…infantiles, secondaires, frivoles. Jamais rien de sérieux chez eux. Oui tout comme des voleurs : tenter, maladroitement de cacher que c’est en détruisant la vie (donc le futur des profits, selon leur point de vue borné) que se structurent leurs si…vains profits !]]. En revanche, rien n’est fait, ou trop peu contre la pire des menaces actuelles envers l’environnement et toute la chaîne alimentaire du vivant : la pollution par les plastiques, qui dérivent d’océan en océan et envahissent aujourd’hui…l’intégralité des eaux de la planète [[ ce phénomène ultra rapide n’arrive même pas dans leur consciences tellement leurs aliénations (inadaptations au réel) sont droguées, tellement ils ne survivent en reniant et déniant toutes les réalités ! Seules solutions, les démettre de leurs fonctions ?]] , alors même que des technologies capables de retransformer tout ce plastique en pétrole existent depuis des années — dans l’indifférence des gouvernements occidentaux [[ Ce qui en devient inexcusable : leur cinéma intérieur est si vicié qu’ils ne voient que leurs supposées importances s’auto-garantissant être plus importantes que tout…que l’univers, que la vie, que la nature qui peut donc être saccagée…C’est pas grave, leurs délires majestueux ne seraient pas affectés…Il faut dégonfler et vite ces baudruches déséquilibrées au point de ne plus prendre que des décisions ultras nuisibles aux autres !]].

La raison pour laquelle les océans…meurent à un rythme alarmant (au rythme actuel, on prévoit qu’il y aura plus de plastique que de vie marine dans les mers et les océans d’ici 2050) est qu’il y a sur la planète des requins décérébrés en roue libre, et pas seulement des jeunes malavisés à qui l’on n’a jamais dit comment jeter leurs déchets de façon appropriée. Il y a aussi des sociétés transnationales qui ne se comportent pas mieux [[ leur morgue n’est plus de mise – seuls les résultats comptent et ils sont ceux de…voyous vraiment acéphales, sans têtes pensantes, sans morales et sans responsabilités envers autrui…le genre d’ex-humains qui ne peuvent plus Diriger quoi que ce soit ! C’est la base devant laquelle rien ne peut plus plier : leurs résultats de Destructeurs leur enlèvent…tout droit de Continuer…]], sauf qu’elles assurent des emplois et qu’elles sont donc en grande partie intouchables [[mais comme elles tuent la vie, elles redeviennent touchables !]]. La question est la suivante : pourquoi utilisons-nous encore des sacs et des bouteilles en plastique, ainsi qu’un million d’autres produits dérivés des polymères et de la pétrochimie [[ en effet !]] ? Malgré tous les progrès que nous avons réalisés en tant qu’espèce dans le domaine de l’intelligence artificielle, nous n’avons toujours pas assez d’intelligence réelle [[ nous stagnons réellement dans la…connerie naturelle !]] pour nettoyer nos saletés. Il n’y a pas d’excuse à cela [[ aucune – et plus l’on monte dans le si faux haut de la société moins il y en a…]]. Quiconque est né avant 1970 serait probablement d’accord sur le fait que dans son enfance, le bon sens primait …quant aux gaspillages. Les épiceries stockaient des sacs en papier pour les clients, par exemple, et les bouteilles de soda pouvaient être rendues contre une consigne. Imaginez à quelle vitesse le problème des déchets disparaîtrait si chaque article produit en série — des bouteilles en plastique aux bocaux en verre – était consigné ? [[ en effet, c’est la saine consigne que les consignes ! Mais leurs majestés plus que folles technocrates (qui ne vivent plus dans la…vie mais dans des délires fébriles !) ne veulent pas de ces…vieilleries. Alors que ce sont les solutions les plus jeunes qui peuvent vaincre leurs (oui leurs !) pandémies plastiques… !]]

C’est l’un de ces sujets pénibles — la « plastification » des cours d’eau, des océans et des mers par le gaspillage excessif et la stupidité des consommateurs — que nous connaissons jusqu’à l’ennui, voire au dédain. La grande majorité des gens ont très probablement lu cette histoire en diagonale, ont secoué la tête et sont rapidement passés à autre chose, pensant qu’il n’y a pas grand-chose à faire pour changer la situation, de toutes façons [[ ce qui est la plus grande idiotie de leur vie …un peu qu’il y peuvent et même énormément – seule la propagande (du verbe propager) a pu leur faire croire cela. Comment des grands garçons comme ça ont pu se faire entuber si large ? Rien que pour rendre ses coups à la propagande il faut donc mettre le paquet contre tous les gaspillages qui…tuent !]].. Contrairement au monde de la politique ou du sport, par exemple, où nous nous plaisons à croire que les êtres humains ont une certaine maîtrise sur les événements [[ surtout pour parvenir à l’immobilisme du toujours attendre – ce qui ne fait percevoir que des visages hébétés et ahuris…il est Où le contrôle des évènements ?]], lorsqu’il s’agit de dauphins morts et d’océans en train de mourir, c’est une toute autre paire de manches. D’ailleurs, qu’est-ce que cet idiot de dauphin imaginait qu’il se passerait s’il mangeait un tas de sacs en plastique et des ballons ? »…Qui n’existeraient plus si la consigne des consignes était…Respectée !

 

>>> --- on relit les écrits de Pierre Fournier, publiés au début des années 1970 dans la regrettée revue "la Gueule ouverte".

L'effondrement-de-la-biodiversité-met-en-péril-l'alimentation-mondiale

il fallait tout de même s’y attendre. Qu’ont-ils en têtes ces fausses élites, toujours plus péremptoires qu’elles n’en savent rien (voir ce gouvernement plus que lamentable !). Eh bien justement…Rien. Ce sont des têtes de rien

....……….............******************************************************************

Ils-ne-nourrissent-pas-et-provoquent-des-maladies-gare-aux-aliments-ultratransformés-!

« Déversés dans les rayons et les distributeurs automatiques depuis les années 1980, les aliments ultratransformés ont fini par remplacer, dans bien des familles, la soupe de légumes faite maison et la cuisine traditionnelle [[ et nous le payons au prix fort !]]. Les gens croient se nourrir, ils se remplissent [[ mais se remplissent de…poisons…le cracking chimique qui décompose les éléments des VRAIS aliments ne les recompose que…nuisibles !]]. Le corps ne trouve pas ce dont il a besoin pour garder la santé [[ jamais chez des êtres qui mangent…tant, n’y a-t-il eu autant de carences …aberrantes !]]. Pour ces denrées mutantes [[ selon, en 2009, Carlos Monteiro,  inventeur du concept !]] responsables des kilos de graisse sur le ventre et des teints sans éclat, Anthony Fardet a trouvé un nom, anglais – car le phénomène est international : fake food [[ la nourriture qui… ment ]]. Entretien [[pour qui veut en savoir plus]].

---- ***** Ainsi manger futur …c’est vivre 2 CONTRAINTES…

***1) – le bordel qu’ont foutu les incompétents politiciens en France depuis …1983…date à laquelle ils ont trahi le peuple pour toujours…inflation compétitive vous vous rendez compte l’obscurantisme ? Oui les résultats ? Une France…désindustrialisée pour que les inhumains…arrogants de l’oligarchie se couchent en rentiers…improductifs de l’argent public. Tandis que les IMPORTATIONS augmentent drue - au moins que cette oligarchie PAIE les conséquences de sa gabegie …que soient saisis, sur leur patrimoine, le montant des…importations n’existant pas avant…)…ce qui fait que le CICE des grandes entreprises n’est plus perçu que par la Chine exportatrice ! De la faute à la plus que stupide oligarchie…

***2) – ce qui va CONTRAINDRE à se passer de ces importations toujours plus chères…Donc la grande distribution qui a TANT TRAHI le local, pressuré au–delà du raisonnable ses fournisseurs…nationaux (vous remarquerez que la liste des DOMMAGES qu’ont commis ces fausses élites est atrocement longue)…oui ces salauds vont devoir faire amende déshonorable. Et Admettre un commerce Proche Équitable…soit pas d’attente de paiement à 90 jours envers les fournisseurs, pas de marges sur leur dos, des contrats de fidélités (si la grande distribution trahit encore elle rembourse), des achats « planés » chaque année avec une échelle de besoins émise…etc.). Donc ? Tout va se relocaliser de FORCE…a cause des graves conneries de tous les politocards qui auront tant NUI au pays…ce qui va entrer dans l’écologie vertueuse…enfin.

Et qui peut très bien être vécu de la meilleure façon (vu que la Fraternité est reconquise )…nous avons offert tout ce qu’il faut savoir pour. Oui ?

Converger c’est bon pour les vergers…(où elle ou il m’ange !)

                 …vergers aux abondantes cueillettes cueille moi donc

 

 

 

…..……….………(à suivre)

……………..……………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                          Que la force sans limite nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Qu’allons-nous manger demain ?

Qu’allons-nous manger demain ?

Manger comme je m’ange ?
Manger comme je m’ange ?
Voici…70 %des oiseaux de la planète…C’est que, en 30 ans à peine, nous avons Assassiné les autres !

Voici…70 %des oiseaux de la planète…C’est que, en 30 ans à peine, nous avons Assassiné les autres !

plus de Faux aliments…

plus de Faux aliments…

Manger comme je m’ange ?
les enfants rendus cobayes…des faux aliments !

les enfants rendus cobayes…des faux aliments !

Manger comme je m’ange ?
Manger comme je m’ange ?
Pour une Sécurité sociale alimentaire : « Comme la santé, l’alimentation doit sortir d’une logique de marché »

Pour une Sécurité sociale alimentaire : « Comme la santé, l’alimentation doit sortir d’une logique de marché »

puisque…Les Grands Casseurs sont au pouvoir (le désastre du lobby de l’argent fou qui squatte la Commission européene) il faut chasser ces…non élus !

puisque…Les Grands Casseurs sont au pouvoir (le désastre du lobby de l’argent fou qui squatte la Commission européene) il faut chasser ces…non élus !

Manger comme je m’ange ?
...les ennemis de la Vie !

...les ennemis de la Vie !

Manger comme je m’ange ?
Manger comme je m’ange ?
Manger comme je m’ange ?
Manger comme je m’ange ?
Plus les femmes participent aux décisions, plus l'environnement est préservé.

Plus les femmes participent aux décisions, plus l'environnement est préservé.

(G)astronomie: de l'assiette aux galaxies - Raphaël HAUMONT et Hervé DOLE

La crise écologique, quelle histoire ? Christophe Bonneuil

Gas-Pillage : le scandale continue alors qu'il existe des solutions !

MACRON ABANDONNE complètement L'ÉCOLOGIE !

Vandana Shiva dénonce le "cartel du poison"… « On a entre nos mains le pouvoir de soigner la Terre, on a entre nos mains le pouvoir de soigner nos corps, et de réparer nos démocraties en souffrance en enlevant le pouvoir au cartel du poison. »

"Céréales, barres chocolatées : les aliments ultra-transformés nous tuent", alerte Anthony Fardet

7 FAUX ALIMENTS QUE L'ON MANGE PEUT ETRE TOUS LES JOURS | Lama Faché

Aliments transformés : les risques sur la santé

Franck LEPAGE - L'eau potable

Notre mode d'exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles, ses conséquences au niveau planétaire et l'impasse où nous mène notre modèle de croissance. En seulement 35 minutes, il réussit le tour de force d'aborder de manière intelligible toute une série de problématiques liées à la croissance vue comme mère de toutes les crises(1) : déplétion des combustibles fossiles et des autres ressources non renouvelables, destruction de l’environnement et de la biodiversité, problème de la surpopulation et de la nourriture, etc. Sans oublier l’absurdité de notre système économique interdit d’équilibre par nature : comme une chaîne de Ponzi, le système doit croître ou mourir.

10 mai : "jour du dépassement" pour…l’Europe !

Aller plus loin dans les actions pour protéger la Vie dans la Nature…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:07

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82