Un miroir sans alouettes

Publié le par imagiter.over-blog.com

Un miroir sans alouettes

Le défi qui, de pas son intimité langagière, participe de ce qui défait l’établi – est ce défi de base que devons tout faire mieux que les obsolètes dominants. Soit penser, ressentir, savoir tout mieux qu’eux. Sauf qu’une fois dit cela devient plus difficile à concrétiser. Avant de le formuler  nous avions un peu avancé sur ce chemin – maintenant dit, nous devons en faire plus que les autres. Mais point trop puisque de trop se trouver en avance (ce qui pour nous est un intense motif d’admiration et de gratitude – mais pour d‘autres (les plus nombreux ?) un pesant prétexte à jalousies et à refus de débats transcontinentaux !)…oui en avance peut rendre inaudible (nous qui kiffons tant les pensées et amours qui affrontent l’inconnu comme les paroles brutes de décoffrages, ni calculées, ni maquillées, ni apprêtées…nous adorons mais sans rien en dire à quasiment personne) – voici que le miroir sans alouettes (entendons oiseau il n’y a que des Voyelles (même le si sifflant en serait une, tel un transfuge). Ici alouette résonne encore comme du renforcement de voyelles, comme de la consolidation sonique répercutée à tires d’ailes. Voici que le miroir où, seuls, des humains se perdent dans l’admiroir – admiroir qui nous dissimulent les diffamations aux oiseaux. Oui ? Ce n’est pas le vif éclat de lumière, le mica de soleil, le reflet qui rappelle et répète  (de par tradition d’instinct)  aux oiseaux alouettés que « y’a de l’intéressant là-dessous »…qui attire…ce n’est, en conséquence, ni stupidité (de se faire avoir par un reflet) , ni égarement (de recommencer à chaque fois)…mais bien un Basculement de vision (qui nous a, un jour de grand satori, oui d’illumination à la Rimbaud, oui de flash qui t’éteint la lumière de la routine…nous  a fait changer à jamais notre vision…sur la vision !). En 2019 c’est le Basculement de vision qui doit advenir…et nous en sommes les alouettes…

 

La même fulgurante alouette, la même preste seconde, la même apparente fascination leurrée que les alouettes  - pouvant nous faire paraître aussi ridicules que les volatiles ? Sauf que c’est vu de l’extérieur si ignorant – puisque à l’intérieur c’est tout rutilant et tout chaleureux, nourrissant et inspirant….Sauf que depuis… quoi ? Que surgit-il ? Eh bien, nous devisions de visions, et, de deviser si enrichis de merveilles, nous visons dorénavant  toujours pile. Basculer de vision, ici, ensembles, tout de suite ? Y contribuer certainement, cher contribuable réglo ? C’est parti, cela démarre même…ne demeurent que les chapeaux des roues…

……………………......*****************************************

La difficulté pré-gilets jaunes fut l’opacité. Peu de pensées cohérentes et unitaires. Des médias dominants vides qui vident tous les faits de leurs explications et baladent dans des simplismes enfantins. Le tout relayé par des conformismes de hautes toxicités – bref, pas de possibilité d’agir à partir des savoirs. Sauf que leurs…irruptions imprévues…Oui les brèches du soulèvement, alors, se montrent fertiles : pas un jour sans un texte qui enfin chemine à fond dans les envers des décors, qui sonnent cohérents et, au final, vont permettre des actions d’ampleur…. « Regardons plutôt comment les revenus sont répartis en France : la moitié des gens vivent avec moins de 1 700 € par mois pour une personne seule, prestations sociales comprises et impôts payés. Ce sont des gens qui n’ont généralement pas de patrimoine, que ce soit de l’immobilier ou du mobilier (épargne, actions, etc.). Au-dessus, on a un bloc de 40 % qui a des revenus mensuels compris entre 1 700 € et 3 100 € [[ très moyennes comme classes moyennes…en tout cas, pour nous, elles ne correspondent pas à la définition sociologique de la représentation culturelle – de la « distinction »…la fonte de son patrimoine depuis 20 ans la rapproche plutôt (économiquement) du peuple ! Les ex-classes moyennes c’était plus culturel qu’économique…]]. Déjà ça donne des ménages plus aisés, qui peuvent mettre un peu de côté et avoir un niveau de vie plus confortable. Puis, nous avons les 10 % les plus riches qui gagnent entre 3 100 € et… des millions d’euros par mois, comme Liliane Bettencourt (héritière du groupe L’Oréal) ou Bernard Arnault (PDG du groupe LVMH). 10 % de la population se partage à elle seule la moitié du patrimoine national [[ et cela augmente sans cesse – avec des ordres de grandeurs que peu parviennent à s’imager. C’est qu’il faut oublier les revenus mensuels, genres salaires, etc. pour se faire une idée constructive de l’immensité de ces avoirs….la plupart non mérités !]]. L’autre moitié est divisée entre tous les autres, et inutile de préciser que la moitié la moins riche de la population n’en possède que quelques miettes [[ or, proportionnellement, c’est la plus taxée, la plus imposée, donc qui subit le plus d’injustices économiques. Bref, qui fait vraiment économiquement fonctionner le pays. Puisque les 10 % les plus riches fonctionnent désormais comme des parasites complets : nous offrons l’appellation « de rentiers de l’argent public ». Dit autrement rentiers des impôts de tous qu’eux ne paient pas : donc double parasitisme. Qui pèse désormais trop lourd. Puisque le prix collectif de l’effondrement de ces classes surtout en rien supérieures c’est qu’elles ont tout saccagé (de vrais Casseurs !) – l’industrie, les forces vives, aucuns soutiens concrets aux PME-TPE, par contre aides abusives (le CICE) aux grands surfaces qui brisent le petit commerce, abandon des compensations par les services publics, bref, vendre illégalement et antidémocratiquement les biens de tous – désormais ces 10% (surtout 1 % et même 0,10%) coûtent beaucoup trop cher au pays .]]

Montrer-le-vrai-visage-des-dits-puissants

 

Un troisième moyen de distinguer les privilégiés de notre système consiste à regarder comment la répartition de ce gâteau a évolué durant cette période de crise qui nous logerait tous à la même enseigne [[ soit la structure des patrimoines. Piste stupidement délaissée et très opaque. Par exemple, pour des recherches pour les patrimoines bancaires, vous n’allez rencontrer que des obstacles. La devanture lisse d’internet ne présente que leurs…services offerts…et pas l’arrière boutique. Désormais, c’est un peu moins difficilement accessible ! On nous balade moins…mais y’a encore de la route !]]  Est-ce « dur pour tout le monde en ce moment » ? Pas vraiment. Côté patrimoine, c’est flagrant : entre 2004 et 2010, celui des 10 % les plus riches a augmenté de 47 % ! (en moyenne ils l’ont valorisé de 400 000 €) [[ ce qui est gigantesque et dénude sa structure ainsi : en 20 ans les classes ex-moyennes ont vu disparaître plus de 40 % de leurs patrimoines : donc vers ces 1%. Énorme. Et des informations peuvent dessiner, depuis 2 ans, comme une attaque concertée contre les avoirs des 9 % de ces 10%...à suivre puisqu’ils sont la « technostructure » dont l’oligarchie ne peut se passer. Et qu’elle ne va, peut-être pas, se mettre à dos ! Le moins que l’on puisse dire c’est que la richesse de ces 1 % n’est pas vraiment démocratique !]]. Côté revenus (que ce soit salaires, rentes, prestations sociales, etc.), entre 2004 et 2014, la France a connu la plus forte hausse de ceux… des 10 % les plus riches et la plus forte… baisse des 20 % les plus pauvres. Quasiment les deux tiers des citoyens ont vu leurs revenus baisser ou stagner durant cette période. [[ d’où ces 80 % qui appuient les gilets jaunes – il y a bien une raison à ce qui arrive, non !]]. Un groupe a donc profité de la crise : les 10 % les plus riches [[ et pire, et ce qui n’est pas dit, c’est que ce sont eux qui sont les causes de la crise…leur parasitisme inacceptable est tel qu’ils provoquent des crises qu’ils font payer par les autres (socialisation des…pertes…qui entérine et officialise qu’il puisse y avoir…socialisation des gains. Logique ! Si cela va dans un sens cela va dans l’autre…). Identique imposture pour l’austérité illégale : puisque issue de « leur » dette (eux seuls pèsent tellement trop sur le budget national vu qu’ils ne contribuent pas aux recettes et se permettent tout de même de détourner une partie des dépenses)…oui cette austérité (auxquels indignement ces trop riches ne participent pas…va les enrichir grassement…encore du parasitisme scandaleux !]]

 Comment nos mécanismes de redistribution ont-ils pu permettre cette explosion des inégalités [[ puisque la lie des néolibéraux détruit les institutions, casse le si bel héritage de la France, diffame tout et vraiment cherche à détruire le pays entier, en posture de haute trahison !]] ? Pourquoi notre économie a-t-elle un impact si différent sur les portefeuilles de la minorité riche et sur ceux de la majorité ? Parce que ceux qui s’enrichissent tiennent aussi les leviers qui ont permis cette grande redistribution du bas vers le haut, des pauvres vers les riches. »…le ruissellement est…inversé (comme pour le Tiers Monde exactement… où il n’est surtout pas « aidé » mais bien pillé…les flux monétaires allant toujours du Sud vers le Nord !)…pour la France que ces mêmes monstres veulent… coloniser ce sont les pauvres qui « donnent » aux riches, ces « mendiants » structurels. Les seuls mécènes ce sont bien ces pauvres que (parasitisme encore) l’oligarchie se permet de blesser si illégalement…par sa milice  privatisée de « sa » police qui n’est plus surtout…nationale : puisque plus au service égalitaire de Toute la population mais uniquement (illégalement) au seul service du grand banditisme néolibéral !]]

>>>> -- **** « Les amis de Micron 1er peuvent le remercier… Un exemple ? Le groupe Auchan : 88 millions d’€ perçus grâce au CICE. Les dividendes versés à la famille Mulliez ont quasiment triplé : 200 millions en 2015, contre 67 en 2014. Indiquons pour la bonne forme, que grâce à un savant montage financier, Patrick Mulliez s’acquitte fort généreusement de 135 euros d’impôt en France pour une fortune estimée à plus d’un milliard d’euros… « . Le CICE gaspille 1.7 fois le déficit annuel de la France. Pour donner un ordre de grandeur, c’est 1 fois et demie le budget de la défense, 4.5 fois celui de la sécurité, 7.5 fois celui de la Justice, 20 fois celui de l’agriculture, 40 fois celui de la santé… »…Pour nous, le CICE c’est pire que l’ISF, une reconnaissance de la futilité inhumaine des trop riches. Qui doivent (oui des devoirs qu’ils ne remplissent plus !) des…résultats de ce trop de mannes…or c’est encore de la rente inerte, de l’improductif – pas d’investissements, pas de futur…que des dividendes, dividendes d’ailleurs volées au travail qui ne reçoit pas ses plus-values pour un des rendements les plus grands du monde (c’est simple, en France, les seuls fainéants ce sont les …indignes dirigeants !)…

……………………...............*****************************************

« Notons également que l'ensemble du secteur le plus important, puisque tout découle de lui finalement, je veux parler du secteur économique évidemment, l'ensemble du système de productivité est étranger ou presque à la… démocratie. » Oui nous avons noté…au point de ressentir très fort que seule la partie pauvre du pays est encore …sérieuse !

Il-n'y-a-plus-de-raisons-sérieuses

Il n’y a plus de raisons sérieuses

De payer les factures, le loyer et les pots cassés.
D’aller au travail le matin, quand il nous assombrit.
De continuer de ramper alors que tout s’est déjà effondré.

Il n’y a plus de raisons sérieuses

D’acheter quoi que ce soit, surtout ce dont on a besoin.
De penser que ça se mérite.
De parler la langue des managers, des journalistes et de faire nôtres leurs logiques.

Il n’y a plus de raisons sérieuses

De respecter les frontières, les plans d’urbanisme et les feux rouges.
De s’identifier à quelconque nation, patrie ou région.
De fermer les yeux (ou celui qu’il nous reste) quand c’est la République qui écrase les peuples.

Il n’y a plus de raisons sérieuses

De s’abandonner aux simulacres électoraux et d’avoir espoir en la représentation.
D’attendre de l’État autre chose que la foudre économiste et policière.
De se croire protégé.e.s par la justice et la loi.
De s’obstiner à se réclamer de valeurs universelles qui font couler sang et larmes.

Il n’y a plus de raisons sérieuses

De raisonner la colère plutôt que de la laisser nous éclairer.
De revendiquer plutôt que de s’organiser.
De faire tomber des arbres plutôt que des vitrines.
De frapper à la porte plutôt que de mettre le pied dedans.

…………………………..********************************************

L'extrême-centre-est-le-pire-des-populismes-!

Et ces indignes personnages viennent nous dégoiser …populismes. Lorsque nous pensons que l’extrême centre reste le plus dangereux des POPULISMES réels – oui le plus susceptible de se fasciser !)… « On parle souvent [[ mais à sens trop unique ]] des populismes, de droite ou de gauche, comme de menaces extrémistes ; moins de celle incarnée par l’idéologie néolibérale minoritaire. Selon Roland Hureaux, l’extrême centre s’avère pourtant bien plus dangereuse et mériterait d’être reconsidérée…[[nous adhérons à cette analyses, ces rétrogrades passéistes sont, en effet, le contraire des progressismes, ont cessé d’être patriotes (et donc ne peuvent combattre les trop nationaux)…bref, ne sont que des imposteurs qui ne font que mentir sur tout ce qu’ils font et disent – ils font toujours l’exact inverse de leurs mots pour mentir !]].

C’est une chose entendue chez les gens de bon ton [[ mais avec des cœurs qui puent abusivement !]], dans les classes dirigeantes occidentales : il faut se méfier des extrêmes [[ donc d’eux !]], ils sont dangereux. L’extrême droite évoque le spectre du nazisme (à supposer que le « parti socialiste national des travailleurs allemands » d’Hitler ait été vraiment de droite), l’extrême gauche le spectre du stalinisme ou du maoïsme. Non seulement, ils sont dangereux, mais ils véhiculent, dit-on, des sentiments mauvais, « nauséabonds »: ils sont le parti de la haine [[ sauf que la démagogie, la vraie, l’épaisse, ne ruisselle que de ceux qui sont déjà au pouvoir…être dans l’opposition et…démago, cela ne colle pas du tout ! Il en faut des moyens matériels, et des tas, pour rester démago !]]. Le peuple et son contraire ? Le populisme, qui ambitionne d’exprimer le sentiment populaire, porte généralement des idées jugées extrémistes en particulier quand il remet en cause l’ordre libéral international [[ qui, lui, est extrémiste en tout : antisocialité monstrueuse, délirante inégalitarisme qui coûte si cher en dégâts collatéraux à la société, turpitudes des déraisonnements métaphysiques (God trust us uniquement…vraiment ? Pas universel alors, que du chef de bande…et les riches sont bénis et les pauvres punis…d’où sort cette quincaillerie de Simplets ?,etc)…oui des extrémistes …inhumains !]] ou encore la construction européenne ou l’euro : il sent mauvais. Pour tout dire, comme son nom l’indique, il sent le peuple [[ donc il sent l’honnêteté et la probité, la droiture et l’honneur, la fierté et la fraternité…cela de sent si bon, oui ou non ?]]. Il faut s’en méfier comme de la peste [[ c’est celui qui le brandit qui l’est…il faut se méfier de qui nous disent de nous en méfier…]]. Dans notre géographie idéologique, les personnes convenables ne sauraient se mêler à lui.

A lire aussi: Méfiez-vous de l’extrême-centre…

Face aux extrêmes, les centristes de toute nature sont, eux, des gens bien élevés [[nous n’y avons qu’une éducation ratée (oui des mal appris !), un manque réel de savoir vivre et une nette propension à…l’immoralisation de la vie publique !]] : ils s’inscrivent dans le « cercle de la déraison » tracé par Alain Minc. Ils ne rejettent ni l’euro ni l’Europe de Bruxelles [[ appellation incontrôlée ]], pas même l’Otan ou le libre-échange, encore moins la fausse mondialisation [[ celle sans les peuples…c’est bien de…l’anti-mondialisation !]], nécessairement heureuse. Pour parler comme Karl Popper, ils sont partisans de la  société ouverte et non de la  société fermée [[ alors qu’eux fonctionnent toujours en hyper fermés, en séparatistes antisociaux, et jamais en ouvertures d’esprits et de coeurs…leur sociabilité est en pleine congélation…Enfin, un peu de sérieux ils sont du mauvais côté de la barrière et tout reste faux dans leurs…formulations !]]. L’illusion de la modération ? [[Ces personnages ont perdu tout sens des mesures de l’auto-restriction, du respect des autres, de l’attention noble aux démunis et aux faibles…Leurs manières de brutes ne passent plus du tout…ce sont bien eux les…donneurs d’ordres des visages mutilés des pertes d’yeux et de mains…comme ultra violents irresponasbles pas possible…Leur immodérations ne peuvent plus être cachées…surtout qu‘ils s’attaquent si lâchement à des humains bien plus Légitimes qu’eux. Ils conservent le soutien de la Grande majorité de la population et eux…de seulement l’extrême…minorité. Y'a pas photo…leurs brutalités sont inexcusables…]]

Les hommes du centre représentent une idéologie libérale très convenable. Dangereuse illusion [[ ce sont bien les voyous de la République surtout de la réPublique !]]. D’abord parce que le rattachement des idées de la droite ou de la gauche fortes aux totalitarismes du passé, que généralement ces courants récusent, est hasardeuse [[ ces faux centristes immodérés utilisant bien trop la diffamation et la fuite devant tous les vrais débats…objectifs !]]. Une personnalité aujourd’hui aussi peu contestée que le général De Gaulle fut, tout au long de sa carrière, suspectée, voire accusée de menées fascistes ; nous mesurons aujourd’hui l’absurdité de ce procès. Ensuite et surtout parce que le libéralisme auxquels se réfèrent les gens convenables [[ encore une fumisterie de…redondances autoréférenciellesles notables ne sont-ils pas les seuls notables...parce qu’ils sont notables…et la boucle d’auto-référencement n’accuse que qui formulent déloyalement ainsi…]] a, lui aussi, pris au fil des ans le caractère d’une idéologie ; c’est cette idéologie extrêmement nuisible que nous appelons l’extrême centre [[ le pire et pire de tous les extrémismes…la vraie brutalité incarnée !]].

Une démarche idéologique se reconnaît à plusieurs caractères : des idées trop simples  avec souvent des effets collatéraux désastreux : l’oppression totalitaire ou la régression économique dans le cas du libéralisme européen [[ sans les néolibéraux fanatiques l’Europe serait une bonne idée…]]. Au bout, le rejet des peuples : hier les dissidents, aujourd’hui les gilets jaunes. [[ la posture hypocrite envers les gilets jaunes très Légitimes dénonce la structure extrêmement minoritaire de cet extrême centre (ce groupuscule hyper sectaire)...il n’a jamais attiré les foules…trop brutal sous sa parure de Tartuffe !]]. Mais il est un caractère de l’idéologie qui, plus que les autres, ne trompe pas, c’est l’intolérance, le refus de conférer quelque respectabilité que ce soit aux positions adverses [[ voir le scandaleux macronisme et les gilets jaunes qui ont dénudé le fanatisme trop nuisible de cette idéologie si…passéiste. Pas de futur pour ce remâchage sans issue d’idées rances et qui ont toujours, historiquement, ratées… !]]. Car toute idéologie est un projet messianique : l’ambition de transformer radicalement  la condition humaine, par la suppression de tel ou tel fondamental anthropologique : la nation, ou l’instauration de la démocratie libérale [[qui est la pire des ennemis de la…démocratie !]]. L’opposition si salubre aux idéologies n’est pas une opinion parmi d’autres ; elle est tenue par ses partisans pour un obstacle à une ambition  mirifique. Les ennemis du libéralisme, assimilé maléfiquement aux constructions supranationales sur lesquelles repose l’Occident : Otan, Union européenne, etc. sont relégués dans les ténèbres extérieures où ont sombré  les gens infréquentables [[ dits ainsi…ce qui, dialectiquement, aboutit à ce qui osent formuler qui serait infréquentable…sont bien eux/elles les véritables infréquenté.e.s…]]. Infréquentables, c’est-à-dire qu’aucun débat n’est permis avec elles [[ voir tous nos textes sur ces « censures censitaires », soit par l’argent supposé omniscient et offert (tout le monde le sait) par un dieu admiratif complet au trop riches (sauf que l’univers ne nous montre nulle part, ni dans aucun règne, une présence de monnaie ou son équivalence – l’univers semble la gratuité de l’univers !)… ce ne sont là que délires complets de grands malades non ?]]. Dix prix Nobel d’économie ont contesté la pertinence de l’euro ; il n’est néanmoins pas permis d’en débattre [[ on s’en fout des dissymétries de ces déraisons…les terroristes intellectuels sont tous centralistes, tous honteusement enrichis par leurs censures, tous faux modérés…et ne passent plus !]] ; sur l’euro, l’intimidation des opposants est telle que le Parti communiste  et le nouveau Front national (Rassemblement national) n’osent plus le remettre en cause [[ c’est leur affaire sauf que les partis sont désormais …partis ailleurs. Qui ne s’est pas départi des partis ?]].

Cette véhémence contre les opposants a son volet national. L’idéologue a besoin d’adversaires diabolisés [[ donc en toute illégalité…l’infantilisme étasunien, cet axe du vrai mal, nous a assez submergé jusqu’à la nausée complète, de ces si minables mensonges !]]. Porteur d’une vision eschatologique qui doit faire passer des ténèbres à la lumière, il ne supporte pas d’être mis en échec [[ pas de bol – nul-le de rationnel ne peut plus dissimuler que l’extrême centre c’est…l’obscurantisme en tout !]]. Ceux qui, aux États-Unis et en Europe occidentale sont les plus agressifs vis-à-vis de la Russie sont, sur le plan intérieur,  des centristes. »…Ces extrémistes (voir leurs inacceptables brutalités envers les gilets jaunes) désormais considérés comme tels…puisque jamais, non plus, populaires ! Oui et encore ?

Jean-Claude-Juncker-et-l'envers-du-décor

« Les règlements européens interdisent aux États membres de venir en aide aux entreprises en difficultés [[ plus qu’aberrants ces idéologues congelés dans leur extrême bêtise, non ?]]. Comment peut-on lutter contre des puissances comme la Chine ou les USA qui elles ne se gênent pas pour intervenir auprès des sociétés en difficultés ? [[ en effet : la question demeure posée. Et nous notons les fuites incessantes des fausses élites – ces parasites désormais très…cernés – devant toute question qui « mérite » réponse !]]. Les traités CETA et TAFTA que négocient les européens visent à baisser les taxes douanières sur les produits en provenance du Canada et des États-Unis ; l'Union européenne [[ disons les non élus non représentatifs de celle-ci !]] à négocié [[ quel négoce que ces fausses et faussées négoce-ations !]] également récemment des accords d'importations de viandes en provenance des pays d'Amérique du Sud. Comment dans ces conditions, l'UE pourrait-elle défendre l'emploi et son économie ? [[ oui on se le demande au point de LE demander !]]

C'est l'inverse qui se produit, nos emplois sont délocalisés vers des pays à bas coût (pays de l'Est ou maghreb....) et nous sommes envahis de produits chinois…[[ donc nos débiles dirigeants nous nuisent en tout. Et que tout absolument tout se passerait tellement mieux SANS eux ?Tout porte à le croire du moins !]]. Les frontières ont été supprimées dans le cadre du traité de Schengen et cela était censé faciliter et créer un dynamisme pour les emplois et l'économie ; mais au final, l'absence de frontières c'est aussi l'arrivée sur le territoire français de populations en détresse comme les roms qui sont chassés de Roumanie et de Tchéquie, ou des migrants venant des pays pauvres d'Afrique qui cherchent une vie meilleure en France, mais qui ne sont pas en mesure d'apporter autre chose que leur misère qui leur colle aux pieds. La conséquence de ces arrivées de migrants et de pauvres en Europe est la montée des extrêmes droites, mais comment s'en étonner ? »…Les chiffrages précis décrivent une toute autre réalité que ces aveuglements de l’idéologie. Il n’a a pas…d’invasions (sinon dans les images trafiquées et déloyalement tournées en boucles des médias déshonorés).  Ce qu’il faut saisir c’est que la solution aux migrations est dans la …décentralisation de sa résolution : chaque communauté de communes concernée doit pouvoir débattre des conditions, circonstances, chiffres, possibilités, etc. Et ne rien se voir imposé tout cuit et donc non…cru par le soi-disant haut. Creusez et vous verrez que ce chemin reste le plus sain et le plus… durable !

....……….…………………….*****************************

Urgence-climatique-et-biodiversité-ou-urgence-prolétaire-?

Les écologistes « spectaculaires » sont des petits bourgeois sans coeur qui veulent effacer…toute la misère du monde afin de se concentrer sur leur marotte ? S’il en est ainsi, il y a complète erreur de stratégie : la Vrai écologie, qui se voue à préserver la vie (et non la planète en priorité…bio c’est la vie !) ne pourra COMMENCER que lorsque les formes les plus conflictuelles de la pauvreté seront contenues. Oui pas de vraie écologie sans un  retour salubre vers les égalités (écologie sociale …et biosocial ou biodiversités sont la santé face aux trop extrêmes …inflammations des inégalités)…Aujourd’hui, que dalle de cet angélisme humaniste, fini le pleurnichage sur les éclopés affamés et oubliés [[ ces comportements sont ceux-là mêmes qui empêchent toute écologie…décentralisée – donc immédiatement efficace. Ce n’est que du vain Spectacle d’écologie qui ne pourra jamais entrer dans sa réalité…]] – nous sommes toujours coupables, exploiteurs et exploités – clients, citoyens consommateurs, et travailleurs producteurs – États prédateurs aux ordres et banquiers-financiers à la gouvernance de ce système étrangleur, pecnot sans le sous, sans pouvoir et sans droits, et oligarques milliardaires « pleins aux as » ; du crime de la fin de la biodiversité. Fini la division sociale en classes sociales [[toujours les délires petits bourgeois qui ne veulent jamais rien penser jusqu’aux racines (donc pas la fin du salariat mais « comment » faire (et dans le moindre acte et dans la moindre pensée et parole) pour que cette fin du salariat se concrétise…c’est donc bien prendre les problèmes avant les boeufs et la charrue par-dessus…sot l’inaction obligée…soit l’impossibilité absolue de parvenir à ses désirs. Soit du masochisme que seul l’absurde (sourd surtout) spectateur secrète…]] – « L’Homme (féminin-masculin- transgenre- lobotomisé- pédophile) » est coupable, l’un avec son maigre pourvoir d’achat insuffisant pour rencontrer les fins de mois, l’autre, milliardaire et criant à cor et à cri pour qu’on lui trouve de nouveaux marchés – tous à égalité – devant nos juges écologistes stipendiés par la bio-industrie et l’écolo-énergie assoiffée de profits [[ la corruption n’est pas que d’argent – les pires pourrissent les concepts mentaux et les cœurs…]].

Conclusion ? C’est bien le mode de production capitaliste qui arrive à son terme et ne parvient plus à résoudre ses contradictions qui est à la source du problème économique, social et environnemental. Sa phase d’expansion planétaire globalisée arrive à son terme [[ et chaque terme (mot) permet de nous guérir des effets désastreux de cette fin qui n’est pas la « nôtre » puisqu’elle est la leur. Et qu’elle ne nous concerne …qu’uniquement du côté des dommages qu’elle nous crée. L’élucidation du langage (la diction du dictionnaire nous dit par où le prendre, le saisir, l’attraper, l’écouter…oui y entrer)… arrive pile à ce moment. Qui refusent le remède (celui qui remédie aussi aux faux médias) semblent ne vouloir que rester en malaises de mal aises, en maladie qui a mal dit ce qui doit être formulé (la formule étant la solution…scientifiquement reconnue…Ce qui signifie (aussi) que ces incomplets n’ont pas assez souligné que la formule est…sa formulation…donc que le langage tout complet est plus scientifique que…les scientifiques. Quelque part oui !]] et pour sauver l’espèce humaine, la planète, ainsi que les espèces qui pourront l’être il faudra.. abattre ce mode de production moribond. »…

 

En tout il faut commencer par les solutions qui sont le plus…

 

…………...à notre portée

 

    ……………..Et qui nous auront apporté ces à notre portée ?

 

 

…..……….………(à suivre)

……………..……………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                          Que la force sans limite nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture : Douglas Craft

Couverture : Douglas Craft

Thierry de Maigret… Un miroir aux alouettes

Thierry de Maigret… Un miroir aux alouettes

Sabine Delahaut

Sabine Delahaut

Un miroir sans alouettes…puisque ce sont nous qui sommes collés aux illusions… Les oiseaux disparaissent trop rapidement - et sans eux pourrons-nous vivre ? Vite, protégeons-les!

Un miroir sans alouettes…puisque ce sont nous qui sommes collés aux illusions… Les oiseaux disparaissent trop rapidement - et sans eux pourrons-nous vivre ? Vite, protégeons-les!

Un miroir sans alouettes
Un miroir sans alouettes
conserver les flux en état de…marche ! Marchons z-aussi

conserver les flux en état de…marche ! Marchons z-aussi

Un miroir sans alouettes
Un miroir sans alouettes
Les Misérables, premier film "coup de poing" du réalisateur français Ladj Ly

Les Misérables, premier film "coup de poing" du réalisateur français Ladj Ly

Un miroir sans alouettes
Un miroir sans alouettes
Justin Peters

Justin Peters

La police française instrumentalisée par les réseaux ?

Se battre pour ses enfants : derrière les grands médias, les marchands d’armes et les banques qui les soutiennent. Et ces personnages osent accuser les autres de violences…eux c’est sans cesse uniquement de l’ultra violence !

Jean-Claude Kaufmann - Les gilets jaunes ne sont que le début d'autres surprises à venir

"Macron est à l'ouest" : le réalisateur du long-métrage "Les Misérables" veut lui faire connaître du monde réel

Les Misérables, premier film "coup de poing" du réalisateur français Ladj Ly … extrait

Linda, Gilet jaune : «On a compris que le mal était plus profond et concernait tous les Français»

hériter hériter trop de rites…et que des miroirs aux alouettes !

Barbara Stiegler : Surtout ne pas s'adapter à une société malade !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82
Répondre