Vers qui est tourné l’avenir ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Vers qui est tourné l’avenir ?

Le court-termisme reste un aveuglement qui, avec l’imitation grégaire, renforce tous ses désavantages négatifs.  Les pistes de réponses ne vont donc pas recouvrir les préjugés. Qui «semblent» gagner ce jour (à coups de leurres et de tromperies) demain risque de tout perdre. Tandis que, à l’opposé, qui parait faiblir ne le fait pas du tout. Pour nous, le potentiel le plus puissant et intact ce sont les Gilets jaunes. Ce qui ne signifie pas que nous adhérions à absolument tous leurs gestes et faits. Loin de là. Mais, globalement et en franc contraste avec les vieillissements prématurés de tant d’organisations…elles/ils demeurent nettement plus prometteurs – oui l’avenir se tourne, en priorité, vers eux ! Bien plus que vers toutes les autres entités, partis, organismes, ententes, officines privées et faux mouvements. Voilà tout !

 

Les-suisses-suppriment-par-référendum-les-privilèges-fiscaux-des-multinationales

« Les Suisses se sont exprimés par voie de référendum, ce dimanche [[ oui 26 Mai]]. Ils ont tout d’abord voté pour un durcissement de l’accès à certaines armes à feu – l’adoption en Suisse, de la directive européenne sur les armes. Mais les Helvètes ont aussi validé une réforme fiscale qui supprime les privilèges fiscaux des multinationales offshore, tout en alourdissant un peu la fiscalité sur le  travail [[On en rêvait…la démocratie directe l’a fait…Pendant les peuples ne produisent que des votes coincés qui…enlisent tout…la démocratie directe, elle, agit et même bien !]]. Fin du privilège pour les offshore : Un vote « attendu », pour Sabrina Scarna, avocate fiscaliste chez Tetra Law, qui s’explique d''abord par les enjeux internationaux : la Suisse avait jusqu’ici un régime fiscal spécifique pour les sociétés multinationales offshore : sociétés « boîtes aux lettres », sociétés de holdings, ou branches financières de société internationales – dont l’essentiel des activités se déroule à l’étranger, taxées selon le canton où elles se trouvent, entre 8 et 12%.

Ce régime particulièrement avantageux était dans le viseur de l’Union européenne et de l’OCDE qui ont toutes les deux, à plusieurs reprises, appelé de leurs vœux la suppression de ce régime fiscal [[ ils feraient bien mieux de regarder chez eux – l’UE est infiniment trop laxistes avec les multinationales au point de leur…permettre d’attaquer unilatéralement les états…avec une perversion inacceptable. Le privé doit se soumettre à l’intérêt général et non l’inverse. La privatisation du droit (qui enlève tout Droit au droit ) ne doit pas se faire : défendre vos seuls intérêts vous disqualifie à attaquer des institutions qui ne privilégient aucune…oligarchie ! Et si elles le font, elles se voient…démissionnées…]] . Avec des pressions, comme par exemple, la perspective pour la Suisse de passer de la liste grise à la liste noire des pays non coopératifs.

 

Concrètement on parle quand même de sanctions comme une exclusion des marchés publics européens pour les entreprises suisses.des audits fiscaux plus stricts, et un refus de déductions fiscales. C’est ce qui faisait l’urgence de la réforme pour Sabrina Scarna, avocate fiscaliste chez Tetra Law : « la Suisse allait considérée comme le mauvais élève, par l’Union Européenne et par l’OCDE [[ alors que ce sont elles qui – ayant chuté dans la grave régression néolibérale – qui sont les trop mauvaises élèves !]], et le risque c’est que beaucoup d’entreprises fuient la Suisse par crainte de répressions. Quand un pays est considéré comme non coopératif ou comme paradis fiscal, cela implique, par exemple, l’absence de convention préventive de double-imposition,…clairement pas une place idéale ».

 

Dorénavant toutes les entreprises suisses, petites ou grandes, seront imposées de la même manière [[ sauf que ce sont les dividendes qui – contrairement à la France trop oligarchique – vont être, en parallèle, taxés jusqu’à 70 % !]]. Certaines paieront plus (les offshore étrangères [[ actuellement, en France ces multinationales paient moins ou…rien en France ! Est-ce si raisonnable ? Ou carrément anti-progressiste ?]]) d’autres moins – une PME suisse, par exemple [[ en France, la bêtise oligarchique écrase les PME de trop de taxes !]]. La réforme doit encore être mise en oeuvre dans chaque canton séparément, mais globalement, le taux d’imposition sur les sociétés va baisser en Suisse. (le canton du Vaud a déjà appliqué sa propre réforme avec un taux unique d’imposition à 13,99%). Ce qui illustre sans doute parfaitement, à la fois une lutte internationale contre les paradis fiscaux, et une concurrence fiscale bien réelle entre les Etats. Dont les dividendes, qui pour les gros actionnaires [[ donc retour à une saine progressivité –pas à dire contre les corruptions du haut, contre l’immoralisation de la vie publique, contre des politiciens qui se croient hégémoniques ne devant jamais rendre de comptes…la démocratie directe c’est un sacré bon remède !]] seront désormais taxés… à 70 %« Il y a une logique », pour Sabrina Scarna, « puisque lorsqu’on taxe une société, on taxe les bénéfices ou les sorties sous forme de dividendes. Et ici, c’est bien l’imposition des dividendes qui augmente »…. pendant que les pays sans démocratie directe s’enlisent encore plus dans le…chaos…la Suisse mettait fin aux…scandaleux privilèges fiscaux du parasitisme des multinationales : le taux de 14 % n’est pas assez haut oui mais il a le mérite d’exister (soit un 0 soit 14). En effet, usant des infrastructures des pays, mais ne les dédommageant jamais, ne participant pas à leurs entretiens, ces intruses parasites « profitent » de tous les plus (des citoyens déjà formés, des technostructures, la qualité de vie, etc.) sans contribuer jamais à ces plus…mais, au contraire, y ajoutant des… moins à inventer des procédés tordus pour ne jamais rien payer…Spoliant et volant clairement les pays ! Et les médias mainstream n’en parlent jamais ? Pour sûr. Mais que font-ils, alors, à la place ?

…….……………………..................*******************************

La-haine-ce-sont-les-médias-qui-la-distillent

« Ce phénomène produit une masse de consommateurs de médias conditionnés pour ne voir que dans une direction [[ce qui s’avoue la pire des options dans une société bloquée et qui ne sait plus débattre mais préfère inventer de nouveaux problèmes plutôt que des solutions…à notre portée !]] ;. « Surfer » et consommer de l’actualité répond aux mêmes caractéristiques que d'autres addictions, comme fumer ou boire de l’alcool [[ la corruption de la société est donc instillée par le haut – c’est un honneur que de refuser d’obtempérer aux aboiements de ces non dirigeants !]]. Les gens deviennent accros [[ c’est qui les dealers déjà ?]] à leur smartphone, leur tablette ou leur téléviseur et au processus d'activation des écrans, accros à l'idée que le JT de 20h ou l’article sélectionné pour eux par « Google Actualités » va les mettre encore plus en colère que la veille [[ très peu pour nous – nous ne sommes pas des poubelles. Ingurgiter de la merde n’est pas une option – en cherchant bien il y a de l’information de qualité ailleurs…et,  tiens, ces infos ne sont pas offertes par des…robots !!]].

Mais comme dans toutes les addictions, il faut régulièrement augmenter la dose pour produire un effet d’une intensité comparable à celle des débuts [[ ah bon, si vous le dites…nous on ne vérifie pas l’intensité de la merde, on l’évite…]]. Il faut toujours aller plus loin dans les sujets qui mettent en colère pour que les gens reviennent sans cesse. Pour décrire l’adversaire, il faut passer de d’« incompétent » ou « corrompu » à « démagogue », « autoritaire », « dictateur » [[ah oui, c’est caricaturer, défigurer, simplifier, ne poser que du dualisme sans solutions, du conflit sans issues…soit – en un mot – déshumaniser. Ces médias peuvent donc être, en toute objectivité, qualifiés d’INHUMAINS…ils ne vont pas tenir la distance !]]. Les mêmes éditorialistes néolibéraux [[ c’est bien d’ajouter néolibéraux – en effet, ce sont de grands diffuseurs de haines sommaires…il y a même un absurde gouvernement pour ça !]] qui, il y a bien longtemps, auraient été préoccupés par des choses comme la violation du secret professionnel ou la déontologie ne s'en soucient plus. Ils veulent juste atteindre leur cible [[ de quoi rendre irascibles !]]. On le voit avec Poutine, Merkel, Salvini, Orban ou Trump, selon le support qui sera choisi. Un jeu de massacre dont sont victimes les anciens partis politiques et leurs leaders en France, au profit (éphémère) de ceux qui ont initialisé la machine à produire du vitriol pur [[… sauf que des recettes ont toujours niqué ces abrutis…couper le son à la télé ou ne pas regarder l’image, n’entendre que les blablas nus…ce qui fait floooop partout…Là c’est posture de « détente en vigilance » : y’a pas de structure argumentaire, donc tu te choppes, au passage, n’importe quelle expression et tu la renvoies aux diffamateurs …de quoi au moins sourire face à ces minus rampants !]].

La transformation du public en tribus antagonistes a été inaugurée par les commerciaux, à travers les panels les segments de clientèles [[ la lie vient toujours des mêmes…et le «faux client est roi » ne nage donc que dans l’irrespect bestial le plus épais…il ne s’agit plus que de faire quitter ces mains qui s’accrochent à nos vies…Nous n’avons nul besoin de ces humains ratés…eux oui, sans nous c’est foutu leur biznesse. De quoi motiver, non ?]] et les marques arborées par le client lui-même comme un emblème d’appartenance agagâga à un groupe (vêtements de sport, automobiles, etc…). Cela fonctionne aussi en politique [[ donc les haineux inventent de faux groupes, des oppositions illusoires et des extrémismes qui n’existaient pas avant qu’ils ne foutent le bordel), . Mais c'est une recette qui aboutit à la …désintégration sociale [[ c’est de cela que s’étoffe le macronisme ? Des pires ennemis de la société ? Des casseurs des destructeurs (désintégration sociale) ! Pas étonnant que sa popularité soit, depuis hier, en chute libre (effet post surprésences) !]]. Si on répète sans cesse aux gens que tous leurs problèmes viennent du groupe d’en face qui est «un danger pour la démocratie», un « populiste » (de gauche ou de droite) [[ un lépreux aussi ]], ils finissent pas le croire. Si on répète constamment aux gens que leur voisin immédiat est carrément dans le camp des nazis ou des terroristes, tôt ou tard, de la violence se manifestera. »…Ce qui éclaircit à quel point ce gouvernement malsain et les médias pourris d’argent sont bien les sources principales qui essaiment le chaos, l’antisocialité, et la bêtise haineuse partout. Ils sont démasqués…ne nous laissons plus jamais berner par quiconque veut troubler : le peuple est un avec ses différences. Ces différences qui nourrissent son bon sens. Ces différences ne doivent pas servir à le diviser, à le monter contre lui–même. Il n’y pas à égarer sa colère ! Seuls ces faux dirigeants la méritent à fond !

Aucune-politique-sociale-n'est-possible-dans-le-cadre-du-marché-unique-et-de-la-fausse-Europe-!

« Or on voit bien avec les gilets jaunes que tout le vieux logiciel souverainiste, qui faisait aveuglément confiance en la police républicaine, qui imaginait les classes populaires obsédées par l'immigration et "l'insécurité culturelle", n'avait plus de prise sur la réalité [[ en effet, les gilets jaunes qui, afin de faire barrage…efficace contre le fascisme macroniste, ont opté pour le RN, ne sont absolument pas adhérents de ses thèses absurdes – qui sautent à ces conclusions stupides ne vont pas bien dans leurs têtes. Car ?…Les refus de contextualiser comme d’offrir une mise en profondeur des infos dénoncent bien des médias haineux qui ne veulent que semer de la haute confusion. Afin que nulle solution collective n’en puisse émerger. On dirait bien que c’est en train de rater…les gilets jaunes « s’organisent » nous en reparlerons. Parce s’organiser ne veut pas dire…contre les autres, les fliquer, les ranger sous des impératifs, bref, en faire des petits soldats…non pas du tout, c’est le minimum nécessaire afin de rendre le mouvement efficace dans ses buts. Et qu’il puisse mettre fin à divers règnes insupportables. Aussi simple que cela…l’auto-organisation est tout de même de l’organisation. Le ennemis nihilistes disent zéro organisation donc c’est l’anomie, l’échec permanent…que de laisser toute la place, oui à 100 %, aux pouvoirs !]] (...) Un souverainiste doit être capable d'analyser les failles possibles de son logiciel. En un sens dévoyé, on pourrait considérer que la République serait "souveraine" lorsqu'elle attente aux libertés individuelles, ou lorsqu'elle bombarde ses anciennes colonies africaines [[ sauf que la Constitution dit que c’est le peuple qui est souverain (pas le gouvernement) puisque le garant ultime de la République…les présidents n’en sont que les gardiens qui doivent veiller au bon fonctionnement (et non pas créer les dysfonctionnements)…]]. Au contraire dans ma conception de la ou plutôt des souverainetés nationales-populaires, au sens défini par Samir Amin, toutes les nations doivent être indépendantes (refus de toute ingérence) [[ ce qui amène les U.S.A à des millions de procès devant la Cour Internationale de Justice !...retour des boomerangs…]] et au sein de chaque nation, le peuple doit pouvoir contrôler les décisions prises en son nom [[ce qui semble vraiment logique – l’inverse n’en étant que du confusionnisme…intéressé !]]. Il serait incohérent de défendre la sortie de l'euro en France, et de refuser de rendre leur souveraineté monétaire aux pays de la zone franc CFA [[ en effet – la vérité n’a pas 2 poids 2 mesures sinon ce n’est plus de la vérité mais du mensonge idéologique ]]. Sur ce dernier point, la plupart des courants souverainistes me rejoignent. Mais ils le font de manière presque honteuse, comme s'ils craignaient de froisser un lectorat nostalgique de la grandeur de la France, alors qu'ils gagneraient en crédibilité à dénoncer toute forme de néo-colonialisme.

On nous parle souvent du CNR, mais pourquoi la droite gaulliste a-t-elle accepté un programme quasi-communiste ? Et pourquoi les gilets jaunes ont-ils un projet proche de celui de la France Insoumise ? Tout simplement car ce sont des projets visant à l'émancipation générale [[ et qui se maintiennent indépendamment des parcours de leurs premiers initiateurs…De Gaulle a résisté brillamment aux étasuniens fous (« aucune politique ne se décidera à la corbeille »…soit par les irresponsables parasites boursiers ! Dire cela c’est mettre fin à l’hégémonie des U.S.A. !)…mais n’a pas voulu «libérer» son propre peuple. Les insoumis d’un… mouvement fécond ont chuté dans un… parti pyramidal rigide ce qui devient «l’aliénation» de tous ceux qui y croient…l’émancipation est un mouvement…permanent. Quel meilleur aiguillon afin de comprendre que les gilets jaunes ne termineront jamais dans une organisation style vieux parti. Tout part de la base et y…revient. Il n’y a donc pas de place à des sommets.  Aucune place !]]. Pendant ce temps, les souverainistes "ni de gauche ni de droite" bataillent contre l'écriture inclusive ou contre les mamans voilées. A chaque fois qu'ils se rallient à l'idéologie dominante et renoncent à lutter contre les systèmes d'oppression, les faux opposants à Macron et à l'UE alimentent les causes dont ils déplorent les effets. »…Effectivement, mais cette époque est close, les rois macronistes sont nus et ils sont enclavés dans leurs successions de fuites et d’évitements à clarifier leur prétendu « programme » politique…Immobilisés enfin - ils doivent désormais répondre de leurs…comportements. Et ça ils ne vont pas pouvoir le faire…Tels sont pris qui croyaient prendre. Pourquoi dites-vous ceci ?

..........………………………*********************************

Les-gilets-jaunes-vont-durer-car-le-système-socio-économique-arrive-bout-de-souffle-!

« Ce mouvement de révolte entrera-t-il dans l’Histoire ? C'est une évidence. C'est la première fois depuis la Révolution française de 1789 qu'il y a, en période de paix, un mouvement populaire aussi durable, et surtout extérieur à Paris [[ ce net Plus - lorsque le macronisme, lui, ne restera pas dans l’Histoire, même en bas de page… ]], illustrant une crise à la fois économique, sociale et politique. Mai 68, c'était avant tout mené par les élites étudiantes, rejointes par les syndicats et le Parti communiste, alors très puissants. Là ce sont les classes populaires et moyennes [[issues de tout le pays Uni qui n’accepte plus sa capitale corrompue jusqu’à la moelle !]]… C'est historique. Cela renvoie au mal-être du peuple et aux révoltes sous l'Ancien Régime, à une époque où les courroies de transmission démocratiques n'existaient pas – c'est dire [[ à quel point le vieillot centralisme est régressif et trop…anti-progressiste !]]. Aucun pays ne peut se permettre d'avoir plus de la moitié de sa population qui fasse sécession en raison de sa marginalisation dans la société [[ et qui les a marginalisé sinon le gangstérisme antirépublicain du centralisme ? Les coupables sont bien ceux qui leur opposent une répression illégale…La Suisse ne va-t-elle pas leur interdire d’utiliser des «armes de guerre contre la population civile » ? Le gouvernement est vraiment dans des torts à 100 % !]]. Le mouvement ne va pas en rester là, car il ne peut plus en rester là en période de vaches maigres budgétaires. »…Toutes les énormes erreurs stratégiques du macronisme vont se retourner contre lui. Il n’y a plus aucun repoussoir désormais (grand débat ou élections européennes…) il est seul face à son…passé ! 

Le-Grand-gachis-du-non-recours-aux-aides-sociales    Voici les chiffres établis  [[ tout comme la crédibilité du macronisme face à l’écologie est de Moins (-) 2 000, ses comportements envers les pauvres restent des désastres…et sa crédibilité de Moins (-) 4 000 ]] :

  • RSA, 36% de non-recours [[plus du…Tiers… soit de non perçus ni encaissés par les pauvres qui en ont pourtant le droit !]] Le Revenu de Solidarité Active qui assure à chacun un moyen de subsidence.
  • ACS, entre 57% et 70% de non recours : L'Aide Complémentaire à la Santé permet de souscrire à une mutuelle à moindre frais. Elle est attribuée aux personnes à ressources modestes [[genre trop modestes pour être seulement…précisées !]].
  • CMU-C, entre 21 et 34% de non-recours : La Couverture Maladie Universelle Complémentaire fait office de mutuelle gratuite et garantit l'accès aux soins aux plus démunis d'entre nous.

En dehors de ce rapport, il existe également des chiffres officiels sur les taux de non recours à la prime activité. En 2017, La Direction Générale de la Cohésion Sociale a estimé que  27% des personnes éligibles ne la perçoivent pas [[… oui, au lieu de dépenser des fortunes, volées à l’argent public, afin de mutiler illégalement de vrais humains…informer les pauvres de leurs… vrais droits (aucun pauvre n’a jamais coûté un pognon de dingue…l’illégale oligarchie par contre, oui un argent de fous !)..A peine le centième de cet argent du peuple gaspillé permettrait de rendre à chaque césar et marius ce qui leur revient de Droit !]].....Ah...l'avenir...à venir. Pourquoi il est déjà... parti ? Vers qui alors ?

......……………………........************************************************

Vers qui est tourné l’avenir ? Trop clairement et massivement vers les Gilets jaunes ? Oui, dès lors que l’organisation (minimum) et la méthode sont acceptées…les pouvoirs vont vraiment trembler…

L’organisation à partir de la Charte commune (nous y reviendrons) et la méthode ! A chaque décision nuisible de l’absurde gouvernement noter (en regard) CE QUE NOUS devons faire afin de réparer…Facile à mettre en œuvre…ce blog et d’autres sources ont déjà tout explicité…

 

Mais quel tournis face à l’AMPLEUR de la tâche (ce pourquoi est complètement tourné vers nous l’avenir)…l’enthousiasme (étymologie soulevé par dieu) nous soulève à 100% …en face il n’y a plus que les sables mouvants de toujours faire le pire, de ne décider que ce qui est nuisible (pas très roboratif ni encourageant !)…Oui ? Pour ces pauvres qui, du tiers au ¾ (ça fait masse tout de même), ne touchent pas leurs droits (est un… devoir envers les autres que de toucher ses…droits)…

 

Ici donc informer partout et tout le monde des non recours …et aider tout un-e chacun-e à les toucher…

Et des dizaines de milliers de points de vie quotidienne à solutionner et pas qu’à moitié. Qui dit que la fausse politique des…élections truquées est une fin en soi ? Oui une fin tout court…

 

C’est avec donc raison que nous disons que les Gj ont Tout l’avenir devant elles/eux

 

…………………….Et la vieillerie politocarde plus…aucun !

 

 

 

…….………………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

       Que la vaste détermination collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture : Neil Beloufa | Mendes Wood

couverture : Neil Beloufa | Mendes Wood

l'inhumanisme...

l'inhumanisme...

les technocrates égarés...de numérologie gratuite.org

les technocrates égarés...de numérologie gratuite.org

festival des jardins

festival des jardins

Les japonais parlent des gilets jaunes…

Les japonais parlent des gilets jaunes…

 © LOIC VENANCE / AFP

© LOIC VENANCE / AFP

évidemment que la sincérité aide…

évidemment que la sincérité aide…

Vers qui est tourné l’avenir ?
plus ça va plus le court terme tourne… court…Très anti U.S.A. tout cela...

plus ça va plus le court terme tourne… court…Très anti U.S.A. tout cela...

Vers qui est tourné l’avenir ?
Vers qui est tourné l’avenir ?
air de paris… Eliza Douglas..de quoi dégouter !

air de paris… Eliza Douglas..de quoi dégouter !

Mathieu Rigouste, sociologue : La police au service du marché ? Soit du vil argent ! Beuââârkkk…

A la suite de l'acte 28 des Gilets jaunes, qui a vu le retour de manifestations non déclarées, il tire la conclusion qu'il y a moins de blessés lors des rassemblements non officiels…infiniment logique, non ?

Pour sûr nous ne sommes pas d’accord avec le racisme du groupuscule…nous mettons, cependant, celle vidéo car elle vient des Gj Constituants. Et qu’il est important de voir comment un gouvernement, à glissements vers le fascisme, traite la libre circulation des idées…et donc ? … « Le terrorisme intellectuel s'amplifie en France » – LE BASTION SOCIAL CONTRE-ATTAQUE

Fonction publique…Le projet de loi attendait bien sagement depuis le 13 février 2019 et comme par hasard juste après les élections BOUM c'est voté dis-donc !...La Grande gerbe partout...

En Belgique des médias sous l'influence de l'argent, comme en France…Unions partout !

Denis Robert reçoit Christian Eckert. Secrétaire d'Etat au Budget de 2014 à 2017, il témoigne des manigances de Macron pour prendre le pouvoir, et de sa très vieille obsession…trop maniaque des privatisations. Gare donc aux détraquements…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
"Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation." oui effectivement :)
Répondre
I
Bonjour, et merci pour tous ces commentaires que nous avons tendance à croire très vrais !
C
Article original, bonne continuation :)
Répondre
A
Cet article est super, bravo !
Répondre