Et tu niais les niais ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Et tu niais les niais ?

Les aliénations des autres ne sont pas les nôtres. Les impasses des autres ne sont point nôtres. Mieux, là où nous sont étalés obstacles entassés nous ne voyons qu’immenses ouvertures. Comment et pourquoi ? Oui, dans la noosphère (le résultat de toutes ces têtes qui pensent), il existe divers vortex grâce auxquels nous pouvons nous… hisser hors des égarements les plus massifs. Penser-peser use, lui, d’hypothèses : nous pouvons (donc en plus) nous envoler à l’aide de ces protocoles qui ne nuisent à personne. Faisons-le sur le champ pignon sur champignon !

Ce qui va étinceler (mettre l’étincelle) aux colères plus encore ? De comprendre ceci …c’est à la base, tout au bout de la chaîne, nous les lambda, nous les porteurs de charpentes, nous les simples citoyen-ne.s qui portons et supportons tout l’édifice. Qui en avons la plus concrètes des expériences. Qui la connaissons intimement (au point d’en être les…experts !). Oui tout l’édifice de papiers ET de fuites devant les responsabilités concrètes, les imputations juridiques des donc trop fausses élites. Dans ce contexte ce sont nous (alors) les élites de l’époque…Oui ? Lorsque seuls certains peuvent créer des lois ou les faire appliquer, il devient plus que normal que la Responsabilité de ceux/celles qui font crouler tant de charges sur les épaules des autres…puissent être mise en cause…Or ceci est…effacé – et des mémoires courtes et des faits longs…

>>> *** - En effet, les comportements d’irresponsablisés-par-des-lois- contrefaites semblent bien se concentrer sur …l’évitement. Limiter les contacts au minimum d’actes, coincer les humains dans une vie sur laquelle ils n’ont plus d’initiatives. Etc. Et tout ceci juste pour avoir… Inversé le cours des faits. Ce n’est pas à ces humains, envers lesquels la société n’emplit pas ses devoirs, qu’il faut s’appesantir (comme si tous les malheurs de ces personnages venaient de leurs …défauts de papiers)…mais bien sur les Réponses aux demandes faites. La loi est la même pour tous ‘sinon comment pouvoir « ne pas l’ignorer » si elle…change sans cesse à la …tête du client ? Répondre reste requis !)…  c’est que les demandes doivent être prises en compte et traitées avec le plus grand sérieux. Voici à quoi sert de rappeler l’égal traitement de la loi. Cela ouvre des têtes fermées ! Encore ? Ce sont à ceux/celles qui doivent l’appliquer que la loi demande le plus d’efforts. Que ceux-ci n’emplissent pas cette claire demande (au contraire !)…implique réparations pour qui subissent ces graves défauts de non applications de la loi…la vision bascule et le accusés d’hier deviennent des…accusateurs légitimes !

>>>-- *** Oui fin du monde complètement à l’envers où de lunatiques ou inhumains (au choix) personnages qui n’ont jamais su trouver leur juste place dans le dispositif de la Loi, laissent tout le vrai labeur, le pratique, le concret, à des bénévoles de la gratuité et de l’hospitalité comme devoir…pendant qu’eux/elles ne remplissent, à l’évidence aucune des conditions requises pour oser prétendre…faire appliquer la loi (avant les autres, ne faut-il pas commencer par soi-même ?) ! Et ainsi ? La loi ne doit pas être mise entre n’importe quelle main – c’est la plus grande leçon de la monstruosité néolibérale…écarter d’elle tous ceux/celles qui n’ont pas de cœur…économise, au moins, les 3/4 des douleurs et des drames. Donc retrouve …l’efficacité de ne jamais se prendre pour des mongolfières-dieux-odieux ! Sinon ? Nous sommes clairement là devant…les catastrophes de MAL APPLIQUER les lois (c’est ainsi que la majorité des…actualités se…décryptent !)…Ce ne sont pas les lois qui sont en cause mais leurs trop mauvaises applications, comme leur…sabotages par de mauvaises volontés ! Renforcées par tant de…mauvaises fois…

>>>** --- Les dénis du réel viennent d’une cruauté antisociale alimentée par l’invisibilisation des résultats de tels...comportements…Oui, toujours la même lâcheté structurelle des nantis…ils ne s’appliquent jamais la loi…voyous structurels de  la république, ils ne respectent aucune loi…et ne peuvent donc se prétendre investi de la faire…appliquer !...Au bout des faits…il s’agit, sans cesse, de… non application des lois…et pour cela se voient cumulés tous les dommages, les complexifications des conflits, les engorgements d’injustices…oui par ceux qui se prennent pour ce …qu’ils/elles ne sont surtout pas…de justes applicateurs bénéfiques des lois mêmes pour tous ! Mais on ne fait pas disparaître des humains en les repoussant méthodiquement d’un endroit à un autre sauf à fuir tout réel et à ne le prolonger que par des dénis du réel…Non, on ne fait pas disparaître les problèmes en les glissant sous le tapis ( sauf pour les pervers néolibéraux, les plus grands fainéants du cœur jamais croisés !),

………………………..**************************************************

Ce-qu'il-peut-rester-du-mouvement-des-Gilets-jaunes

« Le jeudi 29 novembre 2018, les Gilets Jaunes ont publié la liste de 42 revendications et transmise aux députés et aux médias qui commençait : «  Députés de France, nous vous faisons part des directives du peuple pour que vous les transposiez en LOI… » Cette liste avait, non seulement, le mérite d’exister depuis le début du conflit, mais elle démontre l’organisation intelligente des Gilets Jaunes et le fruit d’un travail découlant de leurs parlements inédits, débats locaux, cahiers de doléances qui rappellent ceux de 1789. Cette liste complète démontre également le jaillissement d’un nouveau lien de solidarité, de fraternité qui brise l’isolement et stimule la créativité. [[ un Chance incroyable…une force de vie qui ne peut que tout régénérer !]] Les Gilets Jaunes ont compris et mettent en application, face à ce pouvoir macronien tyrannique et arrogant, l’adage : « Tout seul on va plus vite ; ensemble, on va plus loin ». Le macroniste n’a tenu compte de rien. Rien de rien ! [[ nous voyons, dans la suite du texte, les cascades de conséquences négatives d’avoir ainsi tant renié et nié – les niais – la Chance offerte au pays entier !]]

Macron n’a pas changé. Il ne changera jamais. C’est un pervers narcissique. C’est dans sa nature profonde. Je ne peux pas développer cette certitude. Ce serait trop long. Cependant, je recommande de visionner la vidéo du Professeur Adriano Sagatori (Psychiatre-psychothérapeute italien). L’analyse de ce psychiatre au cours du temps se vérifie incroyablement dans son comportement souvent étrangement maladif. Ainsi que lire l’article : « Macron psychopathe ?» de Philippe Vergnes… »…Bien que ne partageant pas du tout ces diagnostics sinon celui de …pervers narcissique…nous y reviendrons le cas échéant. Si besoin en était !... Nous avons surtout fait brillé (ici) que les Gilets jaunes sont une Chance vraiment très grande pour le pays mais que la présence désastreuse du macronisme (cet effondrement culturel complet !) aura tant gâchée. Ce qui, ajouté à…l’attentisme malencontreux d’une trop grande partie des français (toujours tout leur servir sur un plateau…comme s’ils étaient éternellement au spectacle…spectacle organisé que pour les rois/reines qu’ils sont seraient. Or le spectacle n’est qu’illusion nous ne pouvons qu’être Acteurs de nos propres vies. Sinon nous sommes les marionnettes des autres ! Des niais à… nier toutes les réalités (c’est écrit dedans) !

………………..................*********************************

Crise-économique-sociale-étatisme-socialisme-

Il s’agit – en un premier temps – de prendre nette conscience de ceci : «Macron n’est pas « l’homme providentiel » qui va sauver la France : il en est le pire des fossoyeurs. Les gouvernements français successifs [[qui l’ont précédé]] n’ont fait qu’assurer leur maintien (très rémunérateur) au pouvoir à court terme par des moyens de plus en plus crapuleux tout en poursuivant une politique du grand écart. Une politique du pire [[ le but n’est pas, ici, d’entrer dans des explications mais de citer un ensemble de données assemblées ici…afin de seulement faire… ressentir à que point l’essentiel nous reste toujours dissimulé. Essentiel effleuré ici qui nous permet de prendre conscience, ensuite, de la poursuite du texte…]].

Résultats, la France est aujourd’hui :

  • Endettée de 2 300 milliards € de dettes directes et de 3 400 milliards € d’engagements hors budget [[ là où se situe…l’oligarchie…]]
  • Cette dette croissant chaque année du fait de la persistance de budgets en déficit chronique
  • Avec un taux de chômage de 10 % officiel par tripotage des chiffres, 20 à 30 % réel [[ oui il n’y a pas que les manifestations où les chiffres sont…minimisés,  divisés et rendus …inutilisables. Le 15 juin c’était divisé… par 5…le chômage Réel par 2,5 !]]
  • Accuse un déficit de 2 millions de TPE-PE [[ ces viviers d’emplois durables – face aux nuisibles entreprises Cas 40 et leurs minables licenciements…boursiers !]] à structure égale par rapport à la Suisse ou l’Allemagne
  • N’a que 400 MEI contre 4 000 à structure égale par rapport à la Suisse ou l’Allemagne [[ toujours garder des points Clés en mémoire. L’Europe d’argent (sans les peuples) a vraiment trouvé en la France la Générosité incarnée…nombres de pays en ont …profité…dont surtout l’Allemagne. Ce pays n’ayant pas d’armée à charge à fait basculer plus d’un avoir français dans son patrimoine. Ce qui, entre autres, Offre toutes les raisons valables à la France de quitter l’Europe ou d’Exiger des modifications substantielles des traités : la France est le pays qui a le Plus Donné ! Oui mais, en interne, nous voyons les coûts non partagés…les irresponsables trop riches vont détruire le pays si rien ne vient s’opposer à leurs délires maladifs !]]
  • Présente une structure migratoire d’entrées majoritairement extra-européenne de niveau majoritairement bac -6 à -12 (les autres candidats à l’immigration préférant les pays anglo-saxons) contre des sorties bac +3 à +7 tous groupes confondus (à forte composante européenne mais pas que, les diplômés issus de l’immigration cherchant eux aussi leur bonheur vers d’autres cieux où le mot « avenir » a encore un sens).

Depuis son arrivée au pouvoir, le macronisme ne cesse de parler de «réformes» dont personne ne voit la couleur. Il refuse bien au contraire totalement de réformer le Privé et son périmètre (cf. les déclarations ahurissantes du type « la Suisse n’est pas tout un modèle »), de récupérer les Recettes Publiques [[l’argent de la Santé, par exemple, se trouve (au sens concret)  dans les…paradis enfers fiscaux !]], de libérer les TPE-PME-MEI, sans parler de démocratisation politique du régime, du rappel de son unité civilisationnelle [[ les crimes oligarchique contre la langue française ne se comptent plus !]] indispensable à la paix civile et donc d’une politique migratoire sensée et raisonnable, ou encore la révision de traités de non-libre-échange si déséquilibrés. Il poursuit au contraire la politique du pire : envolée des dépenses [[qui ne sont dues qu’aux refus de réclamer aux riches leur « contribution à la République selon…leurs moyens » - article 13 !]], du déficit [[ dû seulement aux cadeaux… disproportionnés aux trop riches ]] et de la dette, fausse dette, renforcement continu du caractère dictatorial du régime et poursuite de la politique liberticide, exclusion grandissante de la majorité des citoyens hors du contrat social [[ bientôt 80% !]], au besoin via une escalade de la violence institutionnalisée (cf. illégale répression des Gilets jaunes)… rejet de toutes les réformes nécessaires et poursuite de la dislocation de la société jusqu’à son implosion-explosion finale… La France marche à la mort. »…A mettre en net contraste avec la Vie symbolisée par les gilets jaunes ! Voici une vision, que nous ne partageons pas, mais qui peut, effectivement,  advenir si rien n’est fait…contre !... Puisque…

…………………..…............*************************************

Intouchables entreprises privées, épisode I : quand le contribuable paye pour le MEDEF : En France, on déteste davantage les députés que les patrons. Et quand on n’arrive pas à boucler ses fins de mois, c’est auprès de l’État qu’on vient exiger de l’argent, pas auprès de son employeur ou de son DRH. Intouchables entreprises privées est une enquête en 4 épisodes, publiée entre le 17 et le 21 juin 2019, sur l’idéologie de l’entreprise reine et de la résignation du salarié sujet :

Épisode I : Quand le contribuable paye pour le MEDEF

Épisode II : Le mythe du “petit patron qui galère” ou comment le “soutien au TPE-PME” sert le grand patronat.

Épisode III : Avant il y avait les patrons, maintenant il y a les entrepreneurs : le mythe des start up innovantes au secours du capitalisme

Épisode IV : L’entreprise privée, un modèle dispendieux, anti-humaniste et anti-écologique à dépasser [[ et le plus vite :!]]

Intouchables-entreprises-privées-épisode-i-quand-le-contribuable-paye-pour-le-Medef/

« La réalité politique et sociale d’entreprises épargnées par la vindicte populaire [[très étonnant et souligné par personne !]] et la régulation politique a été illustrée par le mouvement des gilets jaunes et par les quelques mesures politiques qui ont suivi : c’est à notre système fiscal, effectivement injuste, que des comptes ont été exclusivement demandés [[ or c’est un Tout : si les pauvres sont trop pressurés de taxes c’est parce que d’autres – multinationales, spéculateurs, actionnaires mais grandes entreprises - , ne contribuent pas du tout comme ils le devraient…]]. Ce sont nos politiques qui ont été principalement ciblés. Et à la fin, c’est le contribuable qui a payé pour l’augmentation de la prime d’activité auxquels ont droit les petits salaires, c’est le bénéficiaire de la sécurité sociale que nous sommes tous qui a permis l’exonération des heures supplémentaires. A cela s’ajoute la «prime Macron», cette somme facultative et au montant libre d’argent que chaque employeur a pu verser à ses salariés au début de l’année, sans s’acquitter d’impôt ou de cotisations sociales [[… que l’on suive chaque ligne budgétaire concernée (une par une) c’est le même constat : les moyens et les pauvres paient…1) - proportionnellement bien plus…2) – et remplacent les contributions absentes. Ainsi – pour la taxe d’habitation (d’abord prévue comme n’exonérant… pas les 20 % plus riches) elle a vu passer en catimini le 12 Juin – comme tout ce que ce désastreux gouvernement commet – qu’ils vont en être absurdement exemptés. Résultats ? 45 % de cette suppression ne va concerner que les riches, c’est eux toujours la trop grosse part (et donc c’est POUR EUX la suppression de la taxe d’habitation !) . Et puis ? Le coup des « promesses » que le gouvernement prétend appliquer (au mot prés) ne passe plus du tout…C’est que toujours plus c’est toujours le contraire de ce qui avait été avancé qui nous est asséné…Nous pouvons ainsi parfaitement nommer un gouvernement de toutes les Tromperies et de tout les mensonges. Les 80 % de français exclus de tout peuvent parfaitement ne pas apprécier !]] . Le patronat et les actionnaires français et internationaux sont passés entre les gouttes d’un des plus long mouvement social de notre histoire : presque personne ne leur a demandé de mettre au pot commun [[vraiment incroyable ! Trop incroyable ?]].  Un patronat peu inquiété par le mouvement social, choyé par les forces politiques :

Peu inquiété par le dernier mouvement social en date, le patronat ne l’est guère davantage par les politiques institutionnelles : le gouvernement actuel lui déroule le tapis rouge [[ rouge comme Stop !]]. En deux ans, il l’a exonéré [[ ce que va aggraver le…prélèvement automatique : ce sont les impôts qui paieront les cotisations sociales des entreprises par la suite !]] de toute une partie de cotisations sociales sur les salaires jusqu’à 1,8 SMIC (donc une grande majorité des salariés) et a considérablement allégé les contraintes juridiques qui pèsent sur lui [[ tout surgain s’équilibrait par des Devoirs ! Là, sans le moindre argument rationnel, il n’y a quasiment plus que des droits…abusifs. Or l’histoire (la vraie, pas la propagande !) apprend que ce « grand n’importe quoi » obtient toujours, en retour, une réactivité aussi forte en intensité que les déséquilibres causés. Et ? Graves défauts de la cuirasse…ces pouvoirs en perditions (proches) ont toutes étalé leurs possibilités face aux héros gilets jaunes. Même ce qui avait toujours été bien dissimulé. Ce qui va survenir désormais a assez de données pour tout prendre en main !]]. Et dans l’opposition, pas grand monde ne s’élève contre cet état de fait [[ puisque cette politique est un Spectacle unifié (l’entente entre les politiciens de métier est tellement plus forte que leurs divergences menteusement affichées) pour empêcher les 80 % de pouvoir changer quoi que ce soit…Or la «ligne de défense » médias est complètement enfoncée. Avec 20 % de…croyant encore dans leurs escroqueries cela ne fait plus…assez ! Ces pouvoirs sont devenus visiblement trop…Minoritaires !]]. Si les envolées lyriques contre « la finance prédatrice » ou les «1%» sont monnaie courante, elles n’engagent pas à grand chose et surtout ne semblent pas contredire un discours globalement bienveillant sur « nos TPE-PME », « nos start up innovantes » et “nos grands groupes” qu’il faut aider et favoriser [[ un des seuls points majeurs que la contestation généralisée n’aborde plus ?]]. Jusqu’à la gauche radicale, on se garde bien de crier haut et fort ses projets alternatifs pour le monde de l’entreprise privée : plus personne ne semble évoquer un horizon politique qui irait au delà du système actuel [[ soit pour s’en… passer complètement et...passer à la nouvelle civilisation – là nous ne pouvons que dire toute notre présence . Ainsi que tous nos soutiens à tant d’humains qui vont dans cette direction de …changer de société !]] où «les Français [sont] rois dans la cité et (…) laissés serfs dans l’entreprise» pour reprendre une citation célèbre de Jean Jaurès.  Le résultat est par conséquent le suivant : nous payons tous pour ce que qui constitue d’énormes subventions annuelles en faveur des entreprises privées [[ ceci sont les faits. Faits qu’il faut bien intégrer dans une pensée globale…et là c’est le fond qui manque le plus !]]. Nous payons en tant que contribuable par nos impôts et nous payons en tant que travailleurs par nos salaires qui stagnent, quand nous avons la chance d’en avoir un régulier. En 1980, en moyenne 9 jours travaillés par an et par travailleur finançait directement les actionnaires. En 2012, c’est 26 jours de travail qui financent le capital. A cela s’ajoute les impôts que nous payons et nos services publics qui se dégradent pour rendre possible… l’exonération fiscale et sociale [[toujours relier les évènements entre eux : c’est bien pour …permettre ces abus…d’exonérations que les services piblics sont sacrifiés. Or République = impôts Progressifs, tout le monde contribue selon…ses moyens, et le but de ces impôts ce sont les services publics (universels et inconditionnel), oui la vraie réPublique…Basculer au privé qui lors des derniers comptage de début …2017 avait dépassé les 57 % d’emprise sur nos vies (donc 43 % seulement pour le public !). Là cela, en 2019, s’approche de…77 % ?…Aussi faut-il vraiment faire…exprès pour se tromper autant et dire…l’ennemi c’est l’état. Alors que toute montre que c’est « l’occupation’ du privé (dont celle antirépublicaine de l’état) le vrai problème. Central. Le grand ennemi ! (oui celui…des…privatisations aussi ! ]] …des paiements dont bénéficient désormais les entreprises. Comment un tel rapt a pu être possible ?

Exonéré de ses obligations fiscales, le patronat est maintenant épargné de ses devoirs sociaux : Cette énorme opération d’exonération fiscale des entreprises privées et de leurs actionnaires s’est accompagnée d’un terrible mouvement d’exonération juridique et sociale [[ ceci est essentiel : puisque ce sont les bases juridiques qui… permettent ces exonérations…Qui n’ont pas lieu d’être avec le droit républicain !]] des employeurs. Les ordonnances travail, appliquées dès septembre 2017, ont parachevé dix ans de destruction du code du travail par les gouvernements successifs, qu’ils soient de droite, «de fausse gauche», ou «ni de droite ni de gauche mais fascisant» : Il y a encore trente ans, un patron devait demander une autorisation administrative pour licencier quelqu’un. Désormais, il peut évoquer un motif économique quelles que soient ses difficultés réelles [[ donc sans aucun rapport avec une…vérité factuelle !]] pour licencier comme bon lui semble [[ le mot …arbitraire d’Ancien Régime convient tout à fait !]]. Cerise sur le gâteau, dans ces mêmes ordonnances Macron [[ le programme qui précède le programme…]] : s’il licencie sans motif (« sans cause réelle et sérieuse », dit le Code du travail) et qu’il est jugé au Prud’hommes pour ça, il peut désormais connaître à l’avance ce qu’il va devoir payer. Une façon, confesse le gouvernement, de réduire « l’insécurité juridique » qui pesait sur les employeurs et les angoissait [[ à un point que ni peut se…comparer avec les affres terrifiantes de la précarité…mais puisque le déshonneur et le ridicule président chez ces clairs…parasites (donc mendiants, donc sur-assistés, donc grands dépendants) des impôts…des autres…La réaction  « durable » est de tirer sans cesse sur tous  les fils qui dépassent…Là, leurs comportements si dérisoires peuvent être montés en épingle en choc avec d’autres…faits. Ou simplement un descriptif qui…dénude leurs grotesques !]]. Commettre une infraction [[ la loi maintient que c’est…une infraction – donc reprendre en main c’est immédiatement…sanctionner l’infraction !]] mais savoir à l’avance combien ça va coûter : autant dire que virer quelqu’un n’a jamais été aussi facile.

Et qui dit virer plus facilement, dit gouverner plus tranquillement, avec ses salariés-sujets plus dociles [[ mais à que prix ? …l’anomie la démotivation, le fonctionnement uniquement hyper répressif…toutes les études sérieuses démontrent – malgré l’idéologie folle de ces faux …supérieurs – que, socialement, ces fonctionnements « disproportionnés »…sur le durable desservent nettement les entreprises. Et ensuite ? Qui aura trahi et en grand le contrat-2-parties (le labeur reste un contrat qui ne doit donc pas…annuler une partie) ? Oui nous voyons plutôt ces absurdes patronats creuser leurs propres tombes. A trop vouloir prendre on n’a plus rien dans les mains !]]. Non seulement le gouvernement de Macron a augmenté les possibilités des employeurs et réduit ses obligations juridiques mais en plus il a affaibli [[ ce qui avoue une immaturité  et une méconnaissance de la vie anormales puisque la société est faite d’équilibres et que là ils ne font que…détruire. Et que tout ne pourra que se retourner contre eux. Immanquablement !]] les quelques contre-pouvoirs dont disposent les salariés : les Comité d’Hygiène et de sécurité (CHSCT) ont été fusionné avec les Comités d’Entreprise [[ ce qui leur fait perdre tout sens !]], et leurs prérogatives et nombre d’élus réduits. Les prérogatives des syndicats ont également été réduites. Bref, si la loi El Khomri de 2016 avait été un beau cadeau pour les patrons, les ordonnances travail ont été le jackpot. Les salariés peuvent déjà sentir les effets de tout ça : c’est quand la dernière fois que vous avez vu un médecin du travail [[ il n’y pas d’exemples historiques où l’abus des abus, soit le tout abus tout le temps, n’aboutisse pas à une réactivité proportionnée. Oui croire gagner, vivre dans la fausse ivresse de cette illusion, fait tout...perdre à coup sûr! !]] ? Tout le volet santé et sécurité du droit du travail a été vidé de sa substance, comme nous le montrions dans une précédente enquête. Partout en France, la souffrance au travail augmente. La précarité du travail, la soumission des salariés flippés du chômage aussi. Tout ça on peut tous le ressentir au quotidien, le voir chez nos proches, le connaître dans les statistiques alarmantes qui sortent chaque année. [[ Mais comme ces faux pouvoirs Fuient le réel et ne vivent que dans ses dénis…Et tu niais ces niais ? ils vont éviter toutes les études sérieuses. Comme cela ils demeurent les Derniers à être au courant des conséquences concrètes de leurs décisions absurdes. Et donc les derniers à ressentir les craquements révélateurs…Ne pas prévoir ne mène qu’à son extrême affaiblissement…Surtout si personne ne vous dit que vous vous égarez vraiment n’importe comment !]].

Comment de telles régressions, qui touchent la majorité de la population, ont-elles pu passer aussi facilement ? Car certes, des manifestations et quelques grèves ont eu lieu, on se souvient de Nuit Debout ou des grandes marches de l’automne 2017, mais clairement les atteintes au droit du travail ont moins déchaîné les passions que les augmentations d’impôts sur le carburant ou les pensions des retraités [[ en effet – il faut toujours aller voir là où les majorités trop sûres d’elles-mêmes se…permettent, oui se permettent de ne jamais aller vérifier (c’est presque toujours Là qu’est le futur !)…Si nous manquions à le faire ; Il serait gentil de nous le dire !]]. Lesquelles sont aussi un effet direct de toutes ces politiques qui ont (si bêtement) consisté à faire payer le contribuable à la place du patron [[ ce qui dit ainsi parait complètement con…dans les faits cela Casse tout !]]. Mais pour beaucoup de gens, c’est « l’État » qui nous plume et se gave sur notre dos [[ comme cela il n’y aura jamais de solutions…c’est le Privé » qui vole et vole et encore vole « la coquille vide » état (personne d’autre). Le problème avec ses privatisations qui, selon le Droit (le vrai, pas celui des propagandes) sont…impossibles…l’état, dans ce Spectacle des faussaires  n’est qu’un écran. La privatisation va bien…au privé, oui ou non ? La preuve c’est, dans le privé, la branche libertaire (donc qui dit du mal de l’état) néolibérale qui conduit  à la PIRE de toutes les dérives fascisantes hyper répressive. C’est bien que l’état n’est qu’un lieu stratégique à « occuper » (surtout culturellement !)]], les doigts plein de caviar au restaurant de l’Assemblée Nationale.

Or, si l’État nous plume, c’est parce qu’il a arrêté de…taxer les patrons et les actionnaires (l’état c’est eux !). »…Comme nous le disons toujours les Dépenses publiques ne sont pas l’enjeu mais les Recettes Publiques (dont nul.le ne parle) qui diminuent…trop (ainsi en 2019 il y aura Moins de Recettes qu’en 2018) et pourtant plus de… dons, exonérations…disproportionnées, appuis abusifs aux trahisons fiscales (genre optimisations, paradis et autres fraudes. Facile à stopper ; « chacun doit contribuer…selon ses moyens ! »…Ce qui n’est pas le cas…donc ces « criminels fiscaux » doivent être constitutionnellement sanctionnés !). D’où vient cet argent ? Des si… illégales (en réPublique) privatisations. Des Patrimoines volés ? Presque 50 % aux ex-classes moyennes depuis…1990. Et de la Sécurité sociale (ce joyau français), au budget si supérieur au…budget de l’état …mais où les Voleurs du privé doit s’introduire (donc sous l’habit…libertaire) afin de continuer le pillage en direct…

Tout en restant des cibles «voulues» des contestations qui se trompent (prendre les choses en main c’est D’ABORD dire tout le réel tel qu’il est. Et ? Actuellement le Monopole sur nos vies doit (ou va) avoisiner les 70 % Et donc l’état (pris en otage par le privé) ne nous est plus La nuisance principale (30 %). Mais bien ce Privé trop méconnu ! Et donc que nous ne pouvons reprendre en main !  

Pourquoi ? C’est une éviction généralisée de la culture en acte qui a commencée fin des années 1980 …Des évictions (scientifiques, penseurs, ensembliers, grands talents, authentiques artistes et vrais écrivains) d’une ampleur inédite dans l’histoire de notre pays - qui a été rendue possible par une gigantesque propagande qui aura commencée par les télévisions…

Et dont le but est de priver tout le monde des…armes culturelles.

……….Ce qui aura PRESQUE fonctionné.

……………………………………………Mais pas tout à fait. Aux faits !

 

….

…..……..……………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

         Que l’immense détermination collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de Breizh info…ici : « Voler au croisement » de Pim Volkers...

Couverture de Breizh info…ici : « Voler au croisement » de Pim Volkers...

Et tu niais les niais ?
Samir al-Doumy

Samir al-Doumy

Et tu niais les niais ?
Et tu niais les niais ?
Et tu niais les niais ?
Ne plus pouvoir se vanter de ce que l’on ne …fait pas. Oui ? 80 % des français n’ont Plus Confiance dans les médias...ce qui est une défaite complète de ceux-ci. Et rend Impossible un sondage à plus de 30 % de satisfaits du grave désastre macroniste…80 % ne laissent que 20 % et pas 30 ou 35 % : enfin un peu de cohérence !

Ne plus pouvoir se vanter de ce que l’on ne …fait pas. Oui ? 80 % des français n’ont Plus Confiance dans les médias...ce qui est une défaite complète de ceux-ci. Et rend Impossible un sondage à plus de 30 % de satisfaits du grave désastre macroniste…80 % ne laissent que 20 % et pas 30 ou 35 % : enfin un peu de cohérence !

Et tu niais les niais ?
Et tu niais les niais ?
Le Pew-Research-Center est un think tank anglo-saxon basé à Washington. Il conduit des études à base de sondages d’opinion internationaux visant à informer le public des grandes tendances qui façonnent le monde. Il est considéré aux USA comme vraiment «non partisan». Ils nous montrent à quel point l’image actuelle des USA s’est dégradée et continue de se détériorer rapidement, y compris dans les opinions publiques des pays alliés….A se demander Où Trump peut trouver des succés dans ces pantalonnades ?

Le Pew-Research-Center est un think tank anglo-saxon basé à Washington. Il conduit des études à base de sondages d’opinion internationaux visant à informer le public des grandes tendances qui façonnent le monde. Il est considéré aux USA comme vraiment «non partisan». Ils nous montrent à quel point l’image actuelle des USA s’est dégradée et continue de se détériorer rapidement, y compris dans les opinions publiques des pays alliés….A se demander Où Trump peut trouver des succés dans ces pantalonnades ?

Et tu niais les niais ?
« Esprit durable » de Derek Jerrell

« Esprit durable » de Derek Jerrell

« On est dirigé par des zombies, des morts-vivants. Ça se voit l’absence de vie, chez ces gens-là, de Castaner à Philippe en passant par Macron. C’est des personnes qui ont perdu leur vitalité dans la prise du pouvoir. Les Gilets jaunes, c’était quelque chose de très exaltant parce que la force vitale revenait dans ce pays... Il faut rompre ces carcans, ré-insuffler de la vie dans le politique. Mais ça, ça ne passe pas. Vous ne gagnez pas face à un mort-vivant. Dans un débat, il est inaltérable. Vous lui mettez une droite, vous lui mettez une gauche, discursivement parlant, il ne réagit pas. Il continue dans une langue de bois que personne ne comprend. À un moment, il faut remettre de la vie !

Pierre Jovanovic sur le livre "le scandale de Litra" avec l'histoire de Pierre Travers...

Politique générale : «Ces mois de débats et de crise des Gilets jaunes n'ont pas été… entendus»…Toute cette incroyable…chance serait perdue ? Et pour un vide monologue sans issue ? Cela touche à l’impossible !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article