Voici où mène l’entêtement à ne pas raisonner ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Voici où mène l’entêtement à ne pas raisonner ?

Tout dans la Nature emprunte les bifurcations sauf les humains…Pourquoi ? Nous ne voyons que 4 % de l’univers et ainsi 96 % de ne nous est pas directement accessible par la vision. C’est que nous sommes minuscules – cependant, grâce à la géométrie et à nos sensations corporelles, nous pouvons voir…ce que nous ne pouvons pas voir. Quoi, qu’est-ce qu’ils disent ? En partie et sans certitude de l’œuvre finale. Et pourquoi ? Notre corps se représente bien tel un univers en miniature. Nous vivons (même si peu en gardent une pleine conscience !), oui nous vivons « dans » l’espace. Pas à côté mais bien en plein dedans …pas en regard extérieur mais d’où regard qui ne peut voir tout ce qui l’enveloppe. Notre regard croise tant d’angles morts. Encore ? La Terre reste une boule tournoyant dans la galaxie et sa galaxie tournoie aussi dans l’immense univers. La Terre n’est pas un château fort avec de profondes fondations entées dans le sol…ce pourquoi, dans le réel, nous sommes « dans » l’espace. Sans ne le voir que très partiellement par nos yeux de chair. Les yeux de l’esprit y sont plus efficaces. L’espace nous encercle de partout et soutient nos mouvements. Nous ne sommes jamais cloîtrés nulle part…l’espace nous reste espacé  l’espace espacé l’espace espacé espace espacé l’espace espacé espace espacé espace espacé l’espace espacé …nous sommes donc, parfois, à la Taille de l’univers. 96% de la réalité nous demeure invisible. Et pourtant nous voyons Mieux que si elle était …directement visible. Est-ce parce que nous n’empruntons pas les bifurcations ?

« C’est un curieux phénomène qui consiste à toujours se comporter grosso-modo comme la veille en dépit des nouvelles informations reçues. On peut recevoir des milliards d’informations qui nous intiment de faire autre chose que ce que l’on fait, mais il se trouve que nous sommes inarrêtables. C’est la notion de rails en fait. L’être humain est le seul être vivant à évoluer sur des rails [[Oui ?]]. Toutes les autres espèces savent bifurquer en fonction du danger. Pas nous. Nous, nous sommes gouvernés par des rails. » (Sylvain Rochex)…oui jusqu’où ?

Mercier-et-Sperber-l'énigme-de-la-raison-?

« La raison est la source de nos connaissances et de notre sagesse. C’est du moins ainsi que l’on définit souvent cette mystérieuse faculté que les humains aurait développée à un niveau exceptionnel dans le règne animal [[… sauf 2 choses..1) – la propension à Ne Pas raisonner chez les humains est plus… répandue que les vitrines d’apparences le laissent croire…et 2) - depuis que des chercheurs, libérés de préjugés…métaphysiques (genres nous sommes les seuls de dieu !) voient, décillés la Nature, ils trouvent que nos qualités «rares» sont, de fait, partagées (avec moins d’intensivité et de détermination, etc.) par d’autres règnes du vivant !]]. Mais si la raison est ce qui permet de déterminer ce qui est juste et vrai, pourquoi les humains ne tombent-ils pas plus souvent d’accord entre eux et pourquoi échafaudent-ils si souvent des théories qui apparaissent absurdes aux yeux de beaucoup [[ parce que son usage simple est basé sur l’honnêteté intellectuelle, genre ne pas mentir, ne pas se mentir…- et que de ce fait sonner dans raisonner (ce son si pur) n’est pas si souvent entendu par …l’entendement !]]? En d’autres termes, si la raison est une faculté permettant de distinguer le vrai du faux, comme la vue permet de percevoir ce qui est devant soi, comment expliquer qu’elle produise autant d’irrationalités [[ Toujours la manière…à reculons d’aborder les choses et phénomènes (donc de Ne Pas les aborder !) ?…parce que peu parviennent à écarter leur…propre intérêt (vous savez ce qui aveugle et rend sourd) avant d’examiner quoi que ce soi. Ce qui offre une prise de conscience que …1) – toute faculté est…facultative. Elle n’est pas obligatoirement utilisée. Et que de la supposer en usage, a priori c’est se précipiter trop vite vers la gloutonnerie argumentaire…celle qui se trompe dru ! …2) – la Raison (qui contient tout même les rêves et l’onirique, etc.) est un voyage …supérieur (que nous avons tant exalté, mais avec la distance de l’humour, dans l’indispensable « Je ne parle plus à qui a raison » - oui un voyage (du vieux français « voy » pour voir comme dans « à la revoyure ») qui prend tout son temps, savoure les saveurs du savoirs, sait examiner les arguments sur plus d’une seule facette, ne rencontre jamais l’avidité de vouloir saisir, se monopoliser, sortir la patte stupide du vain propriétaire…mais découvre sans…ne rien abîmer, et garde le regard aussi pur que le cœur…Dans le livre nous avons pu faire admirer des pans entiers de la si méconnue raison. Ici un nouveau livre éluciderait l’énigme raison – Que très faux !...oui énigme bien bénigne comme nous allons le vérifier. Puisque…la raison est un  processus à expérimenter. Pas un Objet à posséder ( ce «j’ai»  raison…faux et archi faux…la bonne diction c’est « je suis » raison, je suis raisonnable…donc vraiment « dans » le processus authentique, celui qui de saurait mentir ni dissimuler ! La Raison une merveille à respecter et non un…trophée immobile à bourgeoisement regarder…pour rien (c’est la raison qui toujours vainc, jamais quoi que ce soit ne pourra dire j’ai abattu l’animal raison voici son pelage !... Bourgeoisisme ? Oui ce travers humain qui aboutit à ce que le bourgeois, archi coincé, NE PARTICIPE  PAS à la vie, à son environnement vivant (il a le même à l’intérieur et cela ne l’environne pas …sauf qu’il refoule et foule tout ; émotions si…salubres (en, passer « par » les émotions …guérit)…les sentiments qui sont si…rationnels (en espagnol, et avec prescience, il est dit corazón (cœur)…soit co-razón (razón pour raison) plusieurs raisons, co-constructions par les raisons du cœur et nous-mêmes…agissant de concert, etc. Et tant de mer-veillées)…et que les sensations…naturelles (pas artificielles), c’est écrit dans le …cadeau (la raison c’est l’éloge tranquille des gratuités) restent…sensationnelles. Et voici le tout du propriétaire compagnon de voyage (voir comme action – selon le préfixe - age ! Oui nous ne sommes pas « propriétaires » de la raison, même mise sous clé, tiens donc, juste ses compagnons/compagnes de voyage !). N’est-ce pas simple de ne jamais être tordu, tortueux, déviés par voracités et autres…obscurantismes bourgeois, etc. ?]] … ?

Selon Hugo Mercier et Dan Sperber, cette énigme sur laquelle buttent les spécialistes [[ toujours les grands mots qui nous volent nos chevaux !]] proviendrait du présupposé que la raison s’est développée au cours de la longue histoire de notre espèce comme une faculté permettant, en notre fort intérieur [[ et notre faible …extérieur ?]], de définir les meilleures croyances et de prendre les décisions les plus justes [[ encore mettre la charrue avant les boeufs ? Les conclusions avant les démonstrations ? Encore se vanter avant d’avoir entrepris quoi que ce soit ? Encore cette puissante impression… d’impostures ? Oui ? Nous avons (comme d’autres) fait le tour du monde de…la raison et…ne sommes jamais cités…et pire ? Ne sont cités que celles/ceux qui, à l’évidence, n’ont jamais…franchi, sillonné  les immenses parcours de la raison comme…découvertes de ce que nous ne …savons pas. Là ils ne découvrent (mot inadéquat) que ce qu’ils savent déjà. Ou « croient » savoir. Le mot raison, mis entre des mains bourgeoises, devient…déraisonnable à l’instant ! Le bourgeois ou l’anti-raison ? On le dirait bien… Pourquoi ? Trouver la réponse…c’est vivre la si passionnante émancipation de ces…moules collées à leur rocher, le même depuis l’adolescence close jusqu’à leur vieillesse qui n’est jamais gloire de rien (là encore une inaptitude…déraisonnée de des bourgeois…la gloire ce n’est pas foutre le projecteur sur soi, en faire un objet statique et inerte…mais bien « porter en gloire »…soit exalter, porter au maximum, faire exulter l’odeur d’une peau d’orange, en « exprimer » tout le don. Et de même… l’exprimer (notre raison actes) sur la beauté/bonté (sans ces possessions genre vieux rances bourgeois…de l’inertie des potiches…qui fait que rien ne…nous appartiendrait jamais puisque jamais ne…demeure offert !) Ce que nos démarches évitent pour sûr !...

 

Oui ? Nous qui connaissons à fond la faculté – donc facultative – raison nous en rencontrons bien peu de traces sensuelles Et sensées chez les autres égarés de bourgeoisie. Dommage, c’est un des grands Trésors des humains. Ne pas l’utiliser est si…bourgeois !]]. À la place, ces deux spécialistes de la cognition [[ à part que cognition vient du verbe… cogner et que nous ne les voyons pas vraiment se démener et y foutre tout le corps dans leur parcours…c’est encore un spectacle de la raison qui (si fort connement) nous fait croire qu’il y a une raison au spectacle. Oui une seule, celle de son abolition, disparition, évanouissement complet. Cela ce sont les résultats de « l’expérience » raison en nous. Pas de rôles, pas de spectacle truqué, pas de joué – tout de dé-Joué !]] nous invitent à considérer que la raison s’est plutôt mise en place comme un moyen de justifier nos convictions et nos actions auprès d’autrui [[ alors que la raison demeure cette jeunesse ardente qui va à tous les combats, toujours en première ligne…là nous avons un vieillard chenu, tremblotant de se justifier…la raison ne justifie rien, ne se justifie jamais non plus, elle…se vit en direct…peut tâtonner, se tromper, retourner à la…bifurcation…oui changer de route…ce que n’a jamais fait un bourgeois…entêté à ne jamais vivre Dans la raison. Et Avec raison… depuis…qu’il n’utilise pas – vraiment – sa raison qui sonne…il se déguise, juste, en… mots sauf que, ne sachant pas de Quoi il parle, tous ses mots ne sont que niaiseries de puceaux de la vie…à côté complètement de la vraie Raison !]]. Ce serait ainsi une faculté sociale [[ genre associé-té, la société qui …existe charnellement, contrairement à ce que l’abject individualisme méthodologique et la si déraisonnable Thatcher délirent---sauf que l’associé -té c’est 1+1+ 1+1+ 1+1 1+1+ 1+1+ 1+1+ 1+1…oui un par un comme tout associé, socius de s’associer pas à pas…et non boy-scoutisme…]] servant à la fois à obtenir l’adhésion des autres à nos idées et à évaluer de façon critique les leurs [[à part des boy-scouts qui diraient ceci ?]]. Cette interprétation interactionniste [[dès que vous foutez du-iste ou –isme c’est que vous refusez de parler sincèrement de quoi que ce soit !]] de la raison n’y voit donc plus un guide vers la vérité, mais plutôt un outil de persuasion [[ ah bon…vraiment non…nous ne mangeons pas de ce pain là]]. Certes, à l’occasion, elle peut nous orienter vers le vrai [[ comme ça, comme si nous étions au marché au puces, celui de l’occasion !]], notamment en nous incitant à critiquer les idées des autres [[ plus judicieux de commencer par soi-même…bon, comme nous avons affaire à des êtres très déraisonnables qui ne veulent que se Monopoliser le Processus raison …afin de dissimuler qu’ils ne l’utilisent jamais…sinon cela se…verrait, frissonnerait et…s’entendrait (notamment dans le juste entendement – là où les écho de la vérité résonne de raisonner )…]]. Elle peut aussi nous aider à développer des arguments logiques, qui ont l’avantage d’avoir une grande efficacité rhétorique [[ tant qu’à faire…puisque tout cela ressemble furieusement à un magasin…où vendre c’est que mentir !]]. Mais elle peut également nous éloigner de la vérité [[tant qu’à faire encore…faire semblant de décrire fait croire que vous…savez. Pas de bol, nous savons que vous ne savez pas…et vous savez que nous savons que vous ne savez pas !]] à travers sa tendance [[ les tendances sont tendus …on ne le dirait pas…ici elle ne sont …qu’attendues…ce qui stagne disons dans le vain  jeu des…apparences sociales…dont – voir début du texte – nous nous sommes émancipé.e.s depuis fort longtemps. Soit ? Nous voyons tout cela de très…loin et de l’extérieur. Rien à cirer des simagrées dont aucune n’agrée…]] à utiliser les arguments que les autres ont envie d’entendre et auxquels ils croient déjà. De là viendraient les nombreux biais cognitifs dans les raisonnements établis par les psychologues [[ cela se nomme tourner en rond : on retrouve ce qui faut établir pour établir ce qui ne sera pas… trouvé. Mais où est la Chair, le tangible, le sensuel, le ressenti, le vécu direct, l’expérimenté de tout ceci ?]]. Si on accepte cette idée que la raison sert, avant tout, à gagner l’adhésion d’autrui, ces biais n’ont rien de surprenant [[ toujours les duplicités de marchandages, de maquillages des objets volés, de contrebandes des autres, de …fausses raisons qui veulent se faire passer pour la Vraie !). Par exemple, le biais de confirmation (où on attribue plus d’importance aux informations qui vont dans le sens de nos idées qu’à celles qui les contredisent) n’est plus une manifestation de notre irrationalité individuelle, mais le symptôme de notre rationalité sociale [[ le champagne est  vraiment éventé…nous venons d’apprendre à éviter de boire de cette pisse d’ânes…]].

 

Pour nous convaincre [[ ???]]  de leur thèse, Mercier et Sperber passent en revue une multitude d’erreurs de raisonnement et nous montrent qu’elles s’expliquent mieux si la raison est un outil de persuasion que de découverte de la nature des choses [[ Faux - c’est se tromper de…civilisation- la civilisation bourgeoise va disparaître…celle de vivre en symbiose avec la nature  - dont le bourgeois sera resté, jusqu'au bout, l’étranger, l’intrus, le monstre invasif, le fou destructeur, le complet…inadapté !...va apparaître…]]. Étant donné que leur thèse prédit que nous sommes meilleurs à évaluer de façon critique les arguments des autres que les nôtres, Mercier et Sperber ont également à cœur de montrer que ce phénomène est confirmé par des études de psychologie expérimentale [[ strictement faux – nos blogs et les livres prouvent abondamment que c’est tout différemment qu’il faut lire ces résultats…ils croient qu’ils viennent de se débarrasser de l’éruption de Vie gilets jaunes…et ils font irruption avec leurs…anciens déguisements…mais l’éruption n’a pas encore commencée, seulement ses prémices et…déjà tout disparait des non…raisonnements, des absences d’argumetations…de la structurelle déraison bourgeoise (cette grave folie qui aura été à 2 doigts de faire disparaître l’Humanité !]]. Ainsi, par une accumulation d’arguments bien ciselés [[ si ce n’est pas n’importe quoi, ça lui ressemble…]], les deux auteurs arrivent à donner du poids à leur thèse [[ zéro gramme, peut-être ?]]. Mais on ne peut s’empêcher de se demander si la force de leurs raisonnements vient de leur capacité à mettre à jour la vraie nature de la raison [[ rien dans ce domaine..aucune nature qui palpite là…]] ou si elle ne s’explique pas plutôt par notre désir d’adhérer à ces raisonnements pour d’autres motifs [[ chacun.e sa corruption sauf si …nous ne sommes pas du tout corrompus !]]. Dans ce dernier cas, il se pourrait que leur livre présente une thèse erronée sur la nature de la raison tout en étant une parfaite illustration de la pertinence de cette thèse selon laquelle, rappelons-le, la raison est juste un outil de persuasion [[ là c’est délits de complicités aggravées avec…incitations délictueuses à vendre la raison comme…une marchandise. Alors qu’elle pulvérise toutes possibilités de continuer en cette voie…plus rien de Vivant ne sera jamais une marchandise quoi que le marchand dise !]]. Cette raison nous jouerait donc encore un tour »…celui d’avoir été, unanimement, Absente dans tout le livre cité ainsi que dans cet éloge qui ne loge que contre-vérités sur contre-vérités…faut dire que ce sont celles des propagandes déversées sans cesse. Et alors ? Comme nous vous êtes émancipé.e.s. non ?

...………………………*********************************************************

Quand-les-faits-nous-font-changer-d'avis--et-quand-c'est-compliqué-

 

"Les faits ne changent pas notre façon de penser". Vous défendez en fait la thèse inverse. Sur quoi repose le malentendu ? Quelles sont les principaux enseignements de vos travaux à ce propos ?   Hugo Mercier: Ainsi que de nombreux psychologues, nous avons noté que le raisonnement humain était biaisé vers le point de vue du raisonneur [[ que ce sonneur est donc cloche !]]. En particulier, lorsque nous raisonnons, nous trouvons surtout des arguments soutenant notre opinion ou intuition initiale, qu’elle soit juste ou non, bien fondée ou non [[ c’est plutôt malversations, brigandages pour avoir la vitrine mais sans l’arrière-boutique, oui coulisses qui coulissent, oui tout l’enfer du décor !]]. Cependant, nous défendons également l’idée que les humains sont capables d’évaluer les arguments des autres plutôt objectivement, de telle façon que nous sommes à même de reconnaître de bons arguments même s’ils remettent nos opinions en cause. De très nombreuses études ont montré que lorsque l’on présente aux gens de bons arguments - par exemple des données venant de sources fiables -  les gens changent d’avis dans la direction de ces arguments [[ les quelques vidéos sur des thèmes effectivement brûlants  (que nous avons jointes ici afin de faire dissonances…à ces guimauves qui mentent effrontément !) démontrent tout…l’inverse. Seul.e.s. des résistant.e.s aux propagandes (soit de l’antiRaison en actes) parviennent à transformer les mentalités et faire prendre conscience de ces mutations salubres…Pour le reste le bourgeois dort, zombi à vie !]].

 

Dans votre dernier ouvrage [[ avec Dan Sperber ]], L'Énigme de la Raison, vous expliquez que la raison est un atout de l'évolution et qu'elle s'est développée grâce à la nécessité de la coopération de groupe. La raison ne servait donc pas, au départ, à raisonner, mais à survivre ? Qu'est-ce que cela change dans notre rapport à la résolution de problèmes logiques, aux faits établis ? H. M. - :- Tout ce qui est adaptatif l’est parce qu’il aide les organismes ou leurs apparentés à se reproduire. La question est de savoir comment un organe, trait, ou mécanisme donné sert cette fonction très générale [[ ces dérives qui se veulent raisonnables…déraisonnent très vite…le superbe c’est d’avoir réussi à éventer…définitivement ces appels sournois à utiliser le mot Raison afin de « couvrir » l’illégal règne bourgeois. Plus jamais ils ne pourront utiliser le mot raison sans y perdre…toujours plus !]]. Dans le cas du raisonnement, une position commune est qu’il aurait pour fonction de corriger les erreurs de nos intuitions, permettant aux raisonneurs solitaires de prendre de meilleures décisions et de parvenir à des croyances plus justes. Nous avons suggéré au contraire que le raisonnement est adaptatif car il facilite les échanges sociaux [[dans le néolibéralisme il n’y a que de l’antisocialité donc pas d’échanges authentiques du tout..]] : il nous permet de convaincre par le biais de raisons, d’évaluer les raisons qui nous sont offertes, de justifier nos actions, et d’évaluer les justifications par lesquelles d’autres défendent leurs actes [[ il peut toujours être déroulées ces possibilités mais clair (suffit d’entendre les actualités !) qu’elles ne sont jamais de jamais …utilisées dans le…réel !]]. Cela suggère que si nous voulons utiliser le raisonnement pour prendre de meilleures décisions ou parvenir à des croyances plus justes, nous y parviendrons mieux lors de discussions—de bonne foi, mais avec des gens qui sont en désaccord avec nous—qu’en raisonnant seuls.

Vous relevez aussi le fait que l'adhésion à un fait met à l'épreuve nos croyances. Quel rapport nos croyances entretiennent-elles avec la vérité des faits ? A partir de quel moment elles peuvent entrer en conflit avec elle ?  H.M. - : L’immense majorité de nos croyances sont justes : nous savons tous quel est le nom du président, quelle voiture est la notre, ou se trouve notre appartement, quelle est la couleur de notre table à manger, etc. La plupart des croyances fausses n’ont que peu de conséquences pratiques. [[ évidemment immensément faux…leur but devient ; « Croyez toutes les propagandes, donc déraisons, ce n’est pas graaaaave, vous ne vois trompez pas (normal ils sont trompés)…c’est ce que pense…tout le monde »…Sauf que 80 % de la population est susceptible, à des intensités diverses, de ne plus penser du tout cela…]].  Par exemple, les gens qui croient que la terre est plate continuent d’utiliser des GPS et de prendre l’avion, alors même que rien de cela ne devrait être possible si la terre était plate. Le conflit entre croyance et réalité est ainsi évité - ce qui permet également à ces croyances de perdurer, car en cas de conflit entre croyances et réalité, la réalité a tendance à l’emporter »…Encore une malversation prise la main dans le sac…c’est la réalité « fabriquée » et manipulée…genre anti gilets jaunes par exemple…mais aussi de tant d’autres formes de résistances qui est ainsi…trop vendue. Pas La réalité complète et qui n’exclut rien ni personne ! 

.......………………………..*****************************

CNRS-notre-raison-est-elle-rationnelle?

Logique ou conformisme ? : « Voici comment. Plongez un juré dans un instrument d’imagerie cérébrale fonctionnelle et demandez-lui de statuer sur plusieurs affaires criminelles. Pour chaque cas, une fois son verdict établi, proposez-lui de réviser, le cas échéant, son jugement en fonction des avis des autres jurés. Observez alors ce qui se passe dans son cerveau quand il prend la décision finale. [[nous plaçons ici avec moins de commentaire l’opinion de Dan Sperber car nous venons d’avoir celle de l’autre auteur…Nous avons aussi parcouru nombres de compte rendus, ils sonnent donc déraisonnablement tous pareils : que des fausses notes et des discordances…à l’évidence, aucun.e. n’a jamais « vécu » la raison…ce n’est qu’un moyen de propagande (pour eux) et non le moyen parfait de mettre fin à toutes les propagandes !]]. : Résultat : « Nous avons observé que plus la confiance d’un juré en son propre verdict est faible, plus il aura tendance à réviser son jugement et à suivre la décision collective. L’avis du jury pèse d’autant plus sur la décision individuelle que le nombre de jurés est élevé », explique Jean-Claude Dreher. Notre raison serait-elle donc plus conformiste que prompte à affirmer sa propre logique ? « Le biais de conformisme a souvent été invoqué pour expliquer ce comportement. Ici, c’est un mécanisme plus subtil qui est à l’œuvre », nuance le chercheur [[ eh bien, déranger le peuple pour dire… »ça »…non merci !]]. La raison : une adaptation à la vie sociale ?

 

Mais, rassurons-nous [[ surtout pas !]], la « raison interactionnelle », comme la qualifient Hugo Mercier et Dan Sperber, n’aboutit pas forcément à la manipulation ou à la tromperie [[ absolument pas…ce dont semblent se réjouir ces personnages…ne se rendant pas compte qu‘ils sont en train de perdre…c’est « la bonne affaire » sur le dos de la Raison…or celle-ci a déjà réussi à introduire tous les arguments afin de mettre définivement fin aux profits…qui coûtent vraiment trop…chers :! Etc.]]. Le film Douze hommes en colère illustre sur ce point combien l’échange de raisons au sein d’un jury peut sauver un jeune garçon de la chaise électrique. « Le dénouement heureux de cette fiction peut sembler optimiste, mais plusieurs études en sciences cognitives soulignent à quel point le dialogue au sein d’un groupe conduit à de meilleures solutions », souligne Hugo Mercier. L’étude de Jean-Claude Dreher évoquée précédemment révèle également l’influence parfois positive du groupe. Les scientifiques parlent alors de « sagesse des foules » [[ voulant surtout …l’inactiver – ce que nos textes précédents…empêchent sciemment !]]

« La raison est une adaptation à la vie sociale [[ entendue comme véridique  sociabilité…donc la raison active…s’écarte des bourgeois qui sont d’évidents...antisociaux !]] où la confiance doit être gagnée et demeure limitée et fragile, explique Hugo Mercier. C’est pourquoi nous sommes plus prompts à pointer les erreurs de raisonnement chez les autres qu’à démasquer les nôtres. » En science cognitive, cette mauvaise foi s’illustre au travers de biais cognitifs largement documentés sous les noms de biais de confirmation, effet retour de flamme, dissonance cognitive, etc. « Si la raison, poursuit-il, était avant tout une faculté visant à la construction rigoureuse d’un savoir objectif, comment l’évolution aurait-elle pu sélectionner autant d’imperfections ? » Question d’exigence intellectuelle, pourrions-nous objecter ? Hélas, ces biais ne disparaissent pas non plus des esprits les plus aguerris. L’exemple du prix Nobel de chimie Linus Pauling est sur ce point éloquent. « La qualité de ses travaux scientifiques est incontestable. En revanche, son entêtement à défendre les croyances sur les pouvoirs miraculeux de la vitamine C, censée guérir rhumes et cancers, était totalement irrationnel », rappelle Hugo Mercier [[ cela fait un peu discussions de concierges, non ? ]]. Il n’y a bien que sous l’hypothèse d’une raison interactionnelle que « ces biais et cette paresse de raisonnement ne sont plus des défauts au regard de l’évolution, souligne le chercheur, mais bien des caractéristiques au service de la véritable fonction de la raison. Nous sommes biaisés vers des raisons qui soutiennent notre point de vue car c’est ainsi que nous pouvons justifier nos actions aux yeux des autres et les convaincre d’embrasser nos idées »…Oui, les longs efforts afin de sortir des perversions bourgeoises, cette honte de l’Humanité, sont en train de réussir…et les déguisements ridicules les semblent toujours plus et mieux…Souriez, souriez… ce sont eux qui sont filmés…plus nous !

………………………**************************************

Les-animaux-dont-les-guêpes-vivent-des-raisonnements-logiques-d'inférences-transitives

« Grâce à cette expérience, les scientifiques ont découvert que les guêpes étaient capables de faire appel à un type de raisonnement appelé inférence transitive, soit la capacité à déduire une relation entre des objets sans comparaison directe [[ à noter que cette faculté ne s’exerce que socialement.  Envers soi-même elle n’a que peu d’occasion de se mettre en œuvre !]]. Selon les scientifiques, l’étude «contribue à un nombre croissant de preuves que le système nerveux miniature des insectes ne limite pas les comportements sophistiqués»...

C’est cela le futur le plus somptueux – si nous parvenons à mettre complètement fin à la grave Déraison bourgeoise…

Nous vivrons AVEC la nature et toutes les…

…………………………..…merveilles que ce blog nous offre chaque jour !

 

………..………(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

      Que le sens et la sensualité nous …revienne de droit, nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture : de Théo Mercier  ici…Urbagram

couverture : de Théo Mercier ici…Urbagram

ressentir les bifurcations de Julio Le Parc

ressentir les bifurcations de Julio Le Parc

vivre le système complexe et ses bifurcations…

vivre le système complexe et ses bifurcations…

Pas de bifurcations ? « C’est un curieux phénomène qui consiste à toujours se comporter grosso-modo comme la veille en dépit des nouvelles informations reçues. On peut recevoir des milliards d’informations qui nous intiment de faire autre chose que ce que l’on fait, mais il se trouve que nous sommes inarrêtables. C’est la notion de rails en fait. L’être humain est le seul être vivant à évoluer sur des rails [[Oui ?]]. Toutes les autres espèces savent bifurquer en fonction du danger. Pas nous. Nous, nous sommes gouvernés par des rails. » (Sylvain Rochex)

Pas de bifurcations ? « C’est un curieux phénomène qui consiste à toujours se comporter grosso-modo comme la veille en dépit des nouvelles informations reçues. On peut recevoir des milliards d’informations qui nous intiment de faire autre chose que ce que l’on fait, mais il se trouve que nous sommes inarrêtables. C’est la notion de rails en fait. L’être humain est le seul être vivant à évoluer sur des rails [[Oui ?]]. Toutes les autres espèces savent bifurquer en fonction du danger. Pas nous. Nous, nous sommes gouvernés par des rails. » (Sylvain Rochex)

Cortex-mag.net

Cortex-mag.net

Voici où mène l’entêtement à ne pas raisonner ?
de Seongmin Park; Jean-Claude Dreher /ISCMJ

de Seongmin Park; Jean-Claude Dreher /ISCMJ

En bref, les idées centrales sur le raisonnement humain présentées dans L’énigme de la raison correspondent directement aux idées avancées dans l’hypothèse de la justification. justification. •	Huit façons d'arrêter le Rankisme •	3 bonnes raisons de se vautrer dans le désespoir •	Merci pour les petites choses: ça fait une grande différence •	Dix raisons pour lesquelles utiliser Twitter stimulera votre bonheur. •	Manger, suit

En bref, les idées centrales sur le raisonnement humain présentées dans L’énigme de la raison correspondent directement aux idées avancées dans l’hypothèse de la justification. justification. • Huit façons d'arrêter le Rankisme • 3 bonnes raisons de se vautrer dans le désespoir • Merci pour les petites choses: ça fait une grande différence • Dix raisons pour lesquelles utiliser Twitter stimulera votre bonheur. • Manger, suit

La théorie argumentative du raisonnement

La théorie argumentative du raisonnement

s’éprende se prendre pour…

s’éprende se prendre pour…

s’éprendre aux mots ?

s’éprendre aux mots ?

Livres cités : - "Comment fonctionne l'esprit" de Steven Pinker -"La conscience expliquée" de Daniel Dennett Et "Darwin dangerous idea" en anglais - " Le Gène égoïste" de Richard Dawkins -"L'animal moral" de Robert Wright -"La politique du chimpanzé" de Frans De Vaal

domaines où cela déraisonne mais en trop grand…

La pire erreur de l’humanité, l’agriculture

Science Saturday: What's Reason Good For? | Dan Sperber (qui aura participé à l’école de Palo Alto de la psychologie paradoxale)

Le cœur a ses raisons …et la raison les connaît !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour à tous, je m'appelle SUSAN ANTONIO, je suis mariée depuis 20 ans avec mon mari et nous avons deux fils, l’aîné de 16 ans et moins a 11 ans. Mon mari m'a beaucoup aimé, mais il en est arrivé à une entente avec une femme qui est sa collègue. Je ne l'avais jamais imaginé, mais son attitude envers moi et mes enfants a changé. Son retard dans son travail m'a fait réfléchir à la question. Même lors de mon vingtième anniversaire de mariage en mars, je me tiens à l'écart du sexe car nous promettons de le faire lors du mariage. Le jour anniversaire, 15 jours avant le mariage, il a avoué avoir eu des relations sexuelles avec son collègue. Il l'a amenée dans mon lit quand j'étais au travail, cela signifie que mes sentiments étaient totalement sans valeur pour lui, mon état mental est plein de douleur, je pense que je ne peux pas oublier et récupérer la douleur, cette femme était en plein contrôle de lui et je n'ai jamais voulu le faire avec Violence, elle veut gagner ma place car elle est divorcée, elle a dit qu'elle était jalouse de notre relation et qu'elle me ruinerait en prenant mon mari. J'ai dû en discuter avec un ami qui m'a demandé de trouver un bon lanceur de sorts. D'abord, je n'ai jamais cru en cette orthographe de Cast, mais je dois l'essayer jusqu'à ce que je sois tombé sur le courrier électronique de DR ODION sur Internet. a aidé tant de gens à récupérer leurs anciens combattants et à améliorer leur relation et à rendre les gens heureux dans leur relation et quelques autres histoires concernant la maladie spirituelle et plus encore, je lui ai expliqué ma situation et il m'a aidé à exécuter des prières, des herbes et des racines et un petit sacrifice que j’ai fait, et trois jours plus tard, il est revenu pour s’excuser et c’était comme un miracle pour moi. Je suis heureux aujourd’hui de l’avoir aidé et je peux dire avec fierté que mon mari est maintenant avec moi à nouveau et il est maintenant amoureux de moi comme jamais auparavant. Avez-vous besoin d'aide dans votre relation, comme récupérer votre homme, votre femme, votre petit ami, votre petite amie, gagner aux loteries, guérir avec des herbes médicinales, le VIH, les MST, l'asthme, l'arthrite, le fyroïde, les accidents vasculaires cérébraux ou tout autre type de maladie, le problème spirituel , Promotion d’emploi, Les téléspectateurs qui lisent mon message et qui ont besoin d’aide en ce qui concerne les défis de la vie doivent contacter DR ODION et vous ne le regretterez pas. E-mail: (drodion60@yandex.com) vous pouvez appeler ce grand homme ou lui demander ce qui est sur +2349060503921.
Répondre
C
je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net
Répondre