…affronter effronter ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

…affronter effronter ?

Les dirigeants ont introduit de la brutalité sociale et de la vulgarité verbale un peu partout. Nous ne sommes pas d’accord mais cela ne suffit pas de seulement le dire. Pas assez afin d’annuler cette sale ambiance. Alors ce sont quoi les tout débuts d’idées ?

 

Les mensonges laisser-aller débordent tant chez eux – alors que, même dans les réseaux sociaux, nous sommes harcelé.e.s d’exigences dissymétriques : toujours plus de prouesses à réaliser pour nous et toujours moins pour eux. Les dialectiques, qui enveloppent tous les conflits dans des solutions plus vastes, en disent quoi exactement ?... « Quelles sont ces évidences refusées, ces fondamentaux interdits, ces vérités simples que la doxa ne veut pas entendre [[ qu’elle fuit même ?]] ?

 

 Les-fondamentaux-interdits

Les « Gilets jaunes » pressentent tout cela mais l’opinion publique tout en les approuvant, espère toujours l’arrivée d’un messie qui aura des solutions miraculeuses. C’est cette opinion publique qu’il faut réveiller et pour cela, chacun.e peut être utile en œuvrant, en diffusant ou en combattant. Notre pseudo élite ne fait rien de tout cela alors que c’est le devoir de tous ceux qui s’intéressent encore à notre civilisation. Ce qui s’appelait encore il y a moins d’un siècle le devoir d’état, le premier devoir de son état d’homme ou de femme qui se range mal dans le simplisme religieux ou laïc actuel qui sert de boussole déboussolée aux médias, du bien caricaturé par les droits de l’homme et du mal caricaturé par le fascisme.

Gilets-Jaunes-Jerome-Rodrigues-va-entrer-en-grève-de-la-faim-contre-l'-état-

« Si je dois mourir, je mourrai. » Jérôme Rodrigues. Alors que la justice a ordonné au ministère de l’Intérieur et à la préfecture de lui transmettre « sans délai » le dossier d’enquête administrative de l’IGPN sur les circonstances sa blessure causée par la police, ce dernier les accuse de ne pas appliquer la décision [[ ce qui participe encore du monde à l’envers, de la mauvaise foi et de la mauvaise volonté à ne pas…appliquer la loi lorsqu’elle… oblige ces pouvoirs si peu légitimes !]]. Jérôme Rodrigues, l’une des figures les plus médiatiques des Gilets jaunes, gravement blessé à l’œil [[ qu’il a  perdu !]] le 26 janvier lors de l’acte 11 à Paris, a annoncé sur son compte Twitter le 1er juillet qu’il allait démarrer une grève de la faim «devant» le ministère de l’Intérieur à partir de «vendredi matin», soit le 5 juillet [[étant au moment de l’agression en train de filmer, ne présentant donc aucun danger, il pense avoir été sciemment visé !]]. «Une décision de justice a été rendue, l’État français est dans l’obligation de me fournir l’enquête administrative [je n’ai] rien reçu à ce jour», a-t-il notamment dénoncé [[ ce deux poids deux mesures commence à trop se remarquer dans tout le pays !]].

Depuis, les sollicitations seraient, selon ses dires, restées lettre morte. Jérôme Rodrigues et son avocat Arié Alimi s’en sont d’ailleurs plaints à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux depuis quelques jours [[ c’est tout de même un monde où qui doivent, et en premier lieu faire appliquer la loi, ne se l’appliquent pas eux-mêmes !]]. «Si un juge demande que j’aille en prison, j’y vais ce soir moi !», fustige le Gilet jaune contacté par RT France. Pour lui, l’État français ne «respecte pas la loi». «Si je dois mourir, je mourrai», déclare-t-il déterminé. «Ils sont entrés dans l’illégalité» [[ il s’agit du gouvernement ]], a déclaré de son côté l’avocat, qui dit n’avoir «jamais vu ça» dans sa carrière. Ce dernier assure s’être vu opposer un refus ferme par la Place Beauvau [[ toujours posté, il semble, dans son ultra arbitraire !]]. Quoi qu’il en soit, l’avocat a prévu de saisir le tribunal administratif, ce qu’il ne peut pas faire avant au moins trois mois, s’il n’obtient pas les informations qu’il réclame au ministère de l’Intérieur. Il est important que Jérôme reçoive tout le soutien populaire et logistique nécessaire des Gilets Jaunes. Cet évènement a le potentiel générateur du grand souffle du changement tant attendu, car l’issue finale n’est pas seulement que justice soit rendue à Jérôme (peut-on y croire ?… vraiment ?…), mais que le système soit remplacé par la conscience politique incarnée dans une société des sociétés. »…Voici qui doit être relayé et dit.

…………………………..************************************

Destruction-des-libertés-publiques-un-projet-politique-déterminé-!

« Macron est porteur d’un projet politique [[ qui ne correspond pas du tout aux lois de la République ]] : destruction de l’État providence comme base matérielle de l’organisation de la société, abandon de l’intervention publique comme mode de régulation sociale, fin de la démocratie représentative comme dialectique de la société civile et de l’État [[ en effet, c’est plus un projet de Casseurs illégitimes que de vrais politiques respectueux de la Constitution !]]. Ce projet était au cœur du choix de cet inconnu par l’alliance de l’oligarchie et de la haute fonction publique d’État [[ les barbares hyper centralistes ]]. Et il constitue sa feuille de route une fois installé au pouvoir [[ délires qui ne concernent absolument pas le pays puisque… 4 français sur 5 n’ont pas voté pour ces déviances tout à fait anormales : le trop d’enrichissements et survenus trop vite ( + 35 % en…6 mois !) des Trop riches est bien la signature du non partage de richesses dans le pays. Pays légal qui « doit » (selon la Constitution) veiller à la répartition des richesses nationales qui se voient donc…captées et détournée par une poignée de trop privilégiés ! Nulle autre explication ne tient la route]]. En 2011, Catherine Colliot-Thélène, avait publié un ouvrage qui ne fut pas suffisamment remarqué. Intitulé « La Démocratie sans «Demos» ». Elle posait les principes théoriques des nouvelles formes de «démocratie» sans le peuple nécessitées par la contradiction qui travaillait les corps sociaux. Contradiction née de l’incompatibilité entre l’aspiration des peuples et des nations à la souveraineté et les formes prises par la non-mondialisation néolibérale [[dérapages hiérarchiques et verticaux contre lesquels la Constitution sert de bouclier !]] . On conseillera également la lecture du livre de Grégoire Chamayou « La société ingouvernable, Une généalogie du libéralisme autoritaire » qui dévoile les origines et la nature de ce projet politique [[ inacceptable ! ]].

Tout le monde en convient, l’Union Européenne, par sa construction est une institution qui a sanctuarisé dans des traités à valeur constitutionnelle irréformables ce qui relevait auparavant de la délibération souveraine des peuples [[ ce qui ne correspond  pas aux législations de chaque pays !]]. Mais ce constat a masqué l’autre risque, celui de la mise en cause des libertés publiques fondamentales. Celles justement dont les opposants frustrés par le refus de prise en compte de leurs aspirations veulent se servir [[ ce qui devient obligatoire : un premier coup de force illégal (la politique n’a pas être séquestrée par l’argent si mal acquis) appelle à un second tout aussi illégal ( nul ne pourrait se défendre de ces agressions infondées !)]]. Et de ce point de vue, le macronisme commence à ressembler à un véritable laboratoire.  Voilà un pouvoir mis en place par surprise [[ c’est cela et le si petit nombre de votants réels qui ne Permet Pas une politique aussi restrictive, excluantes, destructrice et hyper répressive de pouvoir s’imposer. Rien ne légitime ces clairs…abus de pouvoir !]] en 2017 après une opération politico-judiciaro-médiatique qui a pris de grandes libertés avec les règles qui gouvernent une élection régulière [[ au point que tout esprit rationnel ne peut accepter ces procédés de voyous !]]. Sans que les organes de contrôle qui doivent normalement veiller à cette régularité y trouve à redire [[ 80 % des français eux/elles oui !]]. Et c’est d’ailleurs cette complaisance qui est la marque du système autoritaire que construit jour après jour Emmanuel Macron. Ce qui s’apparentait initialement à un coup d’État n’est pas apparu comme tel, mais c’est ensuite par la mise en place de petites touches successives que le pouvoir macronien a sérieusement mis en cause les libertés publiques et emmène la France vers quelque chose qui commence à ressembler à un État policier [[ ces résultats annulent toute attitude attentiste et bienveillante…ce sont bien des ennemis de l’avenir du pays et de sa population que nous voyons se dresser. D’où la réalité où un grand nombre ressent que c’est le devoir de chacun de refuser de telles dérives inacceptables. Qui ont tort sont ce qui ne représentent, en gros, que 20 % de la population en…proportionnalité !]]. Par la volonté de ce pouvoir de passer en force, mais grâce aussi à la défaillance ou au ralliement des institutions chargées du maintien de l’équilibre des pouvoirs et de la protection des libertés. La connivence de ces organes avec l’exécutif trouve son origine dans des convergences idéologiques, sociologiques et politiques qu’ils entretiennent avec cette France d’en haut à laquelle ils appartiennent [[ c’est donc la faillite d’un modèle non…représentatifà peine 4 % de pauvres peuvent sortir diplômés de l’Université (et encore avec des comportements qui tentent de les exclure, comme le montre la vidéo récemment mise en lien ici). Ce qui déduit que tous les emplois de direction et de contrôle soient pris en otage par…15 % de la population. 15 % qui ont saboté, oui saboté «l’ascenseur social» qui n’est pas…en panne, mais bien cassé, détruit par ces classes aux comportements… non supérieurs. La culture y est mafiosisée par cet argent peu propre et aucune libre circulation des idées (par traitements non empêchés ou non privilégiés de celles-ci) complète ce tableau où ces 15 % …sont bien en illégalité par rapport aux lois de la République. Ayant eu les preuves de leurs saccages de l’égal traitement de tous par la loi, notre devoir est d’abolir un système dit représentatif qui n’est plus…représentatif. La faute volontaire à qui ? Ces 15 % réfractaires doivent commencer à comprendre qu’ils sont ressentis par les 85 % autres comme les voyous de la République !]]

Faire taire et intimider les opposants ? Donc la mise en cause de la liberté d’expression. Par l’adoption de textes répressifs et manifestement inconstitutionnels [[ c’est un avocat chevronné qui le dit !]] par un Parlement dont la majorité est complètement caporalisée. Il y a eu la loi fake news [[ que ce gouvernement, grand producteur de faux ne s’applique pas à lui-même - ce qui dans les cœurs invalide cette non-loi ]] dont la simple lecture montre bien qu’elle est destinée à faire taire les réseaux dès lors qu’ils émettent ou relaient des informations qui déplaisent au pouvoir [[ ils doivent veiller à l’application des lois non à leur non-application, surtout par le fait qu’une partie de leurs dites activités quitte les…légalités !]]. Ce texte philosophiquement absurde qui fait du juge des référés (!) le dépositaire de la vérité objective, ne vise en fait qu’à imposer une vérité d’État [[ soit un mensonge grossier]]. On a bien vu le rôle des réseaux lorsqu’ils ont fait triompher la réalité contre la parole officielle de l’État exprimée par son ministre de l’intérieur, à propos de « l’attaque de l’hôpital de la Pitié ». Le juge constitutionnel dont la jurisprudence protégeait jusqu’alors la liberté d’expression, n’a vu aucun inconvénient à la promulgation de ce texte, à la stupéfaction des juristes. En attendant bientôt la « loi contre la haine » prévoyant un parquet du même nom dont est saisi le Parlement et que les sages valideront aimablement [[ ce charabia qui mêle les procédés d’écriture de la fiction ne peut…exister que comme un monologue que nul.le n’accepte comme vrai texte juridique qui a ses règles propres. Aussi, aucun esprit adulte ne peut admettre le mot…loi envers ces brûlots de propagandes malsaines !]]. Dans ce domaine de la liberté d’expression, la crise des gilets jaunes a vu la répression judiciaire se déchaîner, n’hésitant pas condamner à de la prison ferme pour de simples partages de pages Facebook, ou pour des slogans lancés dans des manifestations [[ ce qui dépasse tous les entendements…pondérés. Le poids de la justice réfléchie et qui pèse chaque mot n’existe plus…Les classes aux comportements non supérieurs, qui prennent en otage ces fonctions, n’en sortent donc surtout pas légitimées !]] ! Ahurissantes premières que ces sanctions uniquement destinées à intimider et à faire peur à ceux qui utilisent leur droit constitutionnel de s’opposer au pouvoir en place. Volonté d’intimidation que l’on va retrouver avec les convocations par la police de journalistes qui ont eu l’outrecuidance d’enquêter et de s’exprimer sur des scandales qui touchent le président de la république et son entourage. On imagine les hurlements si Nicolas Sarkozy se l’était permis, mais nous n’avons eu cette fois que la porte-parole du gouvernement oubliant la protection du secret des sources et nous disant contre la réalité juridique, que les journalistes étaient des « justiciables comme les autres [[ oui comme les banquiers et les…politiques. D’ailleurs. Formulation qui accuse donc qui l’ont émise !]]. Tout ceci est plus qu’inquiétant.

« Le temps n’est plus aux manifestations »

Il y a eu ensuite la « loi anticasseurs [[ concoctée par les Casseurs du pays ]]» qui en pleine crise des gilets jaunes a suscité une certaine émotion, chacun se rappelant la diatribe émue du député Charles de Courson. Rappelons que ce texte donne aux préfets des pouvoirs d’interdire individuellement à des citoyens de circuler librement et d’user de leur droit de manifestation [[ ce qui est juste…anticonstitutionnel. L’administratif ne peut empiéter sur le juridique puisque le préfet n’est pas le… supérieur hiérarchique des impôts, de l’éducation, de l’armée et de la…Justice. Chacun ayant son domaine d’autonomie ]]. La privation de l’exercice d’un tel droit fondamental ne peut être évidemment prononcée que par un juge [[ auquel le préfet ne peut donner des ordres !]]. Nous avons assisté à une jolie petite opération de communication pour amener le Conseil constitutionnel à valider cette hérésie [[ ce qui fait que cette validation n’est…pas validée, sur le fond !]]. Sauf que la Cour suprême a validé le principe liberticide de l’interdiction préalable. Le considérant 24 de la décision se conclut par la phrase : « Dès lors, les dispositions contestées laissent à l’autorité administrative une latitude excessive dans l’appréciation des motifs susceptibles de justifier l’interdiction. ». L’entourloupe est bien là [[ sauf que, comme le champagne, une fois éventée, elle ne parait que…plate et minable !]], car on peut lire : si le texte avait été un peu plus rigoureux et avait laissé au préfet une latitude qui ne soit pas « excessive » pour porter atteinte à une liberté fondamentale, eh bien cela aurait pu… coller [[ aucune jurisprudence fondée ne peut accepter ces non raisonnements…qui ne sont pas juridiques. Mais de seules appréciations individuelles et…psychologiques. La loi doit rester universelle et...opposable aux tiers : elle ne peut donc se permettre ces approximations d’écritures et ces …enfantillages dans le choix des mots !]] . Le principe de l’interdiction individuelle préalable par le préfet, c’est-à-dire l’exécutif, est donc validé [[ pas dans la véridique jurisprudence ]]. Et naturellement le texte a été utilisé dans toutes ses autres dispositions. À plusieurs reprises des attroupements de trois personnes dans la rue ont été considérés comme autant de manifestations non déclarées, entraînant gardes à vue, déferrement au parquet, comparutions immédiates, et lourdes condamnations par une justice complaisante [[ sauf que là c’est tellement sombrer dans les ridicules et les mauvaise fois…que, mondialement, l’image de la France en sort extrêmement ternie. De tels dérapages ne peuvent donc s’installer durablement !]].

« On peut cogner chef ? » Et enfin il y a le scandale absolu des formes prises par la répression policière et judiciaire du mouvement social commencé au mois de novembre dernier. La macronisme ayant décidé clairement de refuser toute solution politique à cette crise, s’en est remis à la répression violente [[ à tous les dénis de justice s’ajoutent donc les dénis…du réel ]]. Et il a bénéficié pour cela de l’appui inconditionnel des forces de l’ordre et de la complaisance assez sidérante de l’appareil judiciaire [[ mais au détriment des médias relayant ces claires…illégalités que 80 % de la population n’écoute plus. La confiance ayant disparue. Le bilan est donc celui d’un pouvoir 1)*** n’ayant pas de légitimité profonde …2) --- n’ayant jamais pu s’ancrer dans le pays réel…et 3) -- se trouvant juste adossé aux injustices et aux violences policières (reconnues par le monde entier)…est de fait…définitivement encerclé par qui ils prétendaient avoir imposé un …non statu quo ! Pas durable un tel bilan, non ?]]. Les stratégies [[ si peu…c’est du rentre-dedans bestial, rien d’autre !]] utilisées pour réprimer les manifestations fussent-elles pacifiques ont été suffisamment dénoncées pour qu’il soit inutile d’y revenir. Mais simplement souligner à quel point est choquante la vision de ces centaines de vidéos où l’on voit des policiers se comporter comme des nervis, user de brutalité et de violences illégales en affichant des comportements indignes [[ c’est ainsi ce qui va demeurer de ces…non stratégies…une brutalité…inhumaine. Qui va donc se trouver, d’une façon ou d’une autre…condamnée !]]. La presse étrangère a fait à plusieurs reprises part de sa stupéfaction, sans compter les institutions internationales et les O.N.G. qui s’en sont émues. La justice quant à elle a d’abord vu la politisation inquiétante des parquets et notamment celui de Paris qui ont mis en œuvre des directives explicites données par Édouard Philippe et Nicole Belloubet, qui ont pu ensuite venir à l’Assemblée nationale, annoncer triomphalement des bilans de répression dignes d’une guerre civile. [[ se vanter d’être brute est ce qui reste le moins durable dans ce monde…au bout c’est toujours la  grande répulsion qui enfle les réactions !]]. Gardes à vue illégales comme autant de séquestrations arbitraires, comparutions immédiates systématiques et souvent irrégulières, réquisitions délirantes ont émaillé cette période déshonorante [[ bref, absolument aucun point positif…que du négatif partout dans ces comportements indignes de tout…honnête homme ! Le bilan paraît extrêmement accusateur, non ?]]. Malgré quelques résistances, les juges du siège ont accepté de prendre en charge par la brutalité de leurs décisions un travail de maintien de l’ordre oubliant que leur mission est de rendre la justice [[ personne d’autre, à part eux, ne l’aura oublié !]]. Mais, docilité et acceptation de l’instrumentalisation ont également été complétées par un refus systématique de mettre en œuvre les procédures de répression des illégalités policières pourtant avérées et documentées [[ la Cour européenne de droit pénal va s’en charger !]]. Sans compter bien sûr la mansuétude judiciaire grossière dont bénéficie un entourage d’Emmanuel Macron pourtant bien vulnérable sur ce point. L’ahurissante mise hors de cause des trois collaborateurs de l’Élysée pourtant signalés pour faux témoignage par un rapport du Sénat difficilement réfutable, apporte la démonstration que l’absence totale de vergogne est devenue habituelle. Ces gens-là sont dangereux.”…Et la décantation du temps joue effectivement en leur claire défaveur…le côté monstrueux de leurs attitudes est bien en train d’atteindre les consciences ! Massivement…

……………………….........****************************************

D’autant plus – qu’avec des balourdises hébétées dignes d’êtres sans esprits vifs…ces personnages qui soutiennent « leur » propre barbarie…ne se comportent qu’illégalement envers leurs propres intérêts. Ont tout à cacher et fuient tout véridique « moralisation » de la vie publique (ce serait bien que cela existe, non, une moralisation ? Bizarre que personne n’en ait eu l’idée !)… «  La transparence sur les indemnités de frais de mandat demandée par un collectif de citoyens a été rejetée le 27 juin par le Conseil d'État. En mai 2017, le collectif Regards Citoyens avait demandé la publication des comptes bancaires dédiés aux frais de mandat des parlementaires. Après deux ans de procédure, le Conseil d'État vient de rejeter cette demande de transparence, annonce ce vendredi l'association qui estime que ce revers est "une douche froide pour la transparence de la vie publique". Pour justifier (sic) sa décision, le Conseil d'État a avancé "que puisque les frais de mandat sont destinés à couvrir des dépenses liées à l’exercice du mandat de député, ils se rattachent à leur statut de députés, et relèvent donc de l’exercice de la souveraineté nationale, écartant de fait toute obligation de transparence et de recevabilité [[ ce qui ne tient pas l’analyse…]]", rapporte le collectif dans un communiqué.

Frais-des-députés-le-Conseil-d'état-refuse-la-transparence.

 

Pour Regards Citoyens, "cette décision est une nouvelle atteinte au droit de savoir assez alarmante". L'association réfléchit encore quelles suites donner à cette action. Elle envisagerait même de l'amener devant la Cour européenne des droits de l'homme "pour parvenir à rendre effectif le droit de chacun à la transparence de l'usage de l'argent public par les députés et au sein du Parlement" [[ en droit général c’est établi mais comment rendre Concret ?]].

 

Lire aussi Moralisation de la vie politique : ce citoyen exige la transparence des comptes publics “à l’euro près”

 

En mai 2017, Regards Citoyens avait demandé à tous les députés de la 14e législature de communiquer leurs relevés bancaires pour une transparence totale de l'usage des frais de mandat. Si une dizaine de parlementaires avaient répondu favorablement à cette demande [[ chiffre qui en dit long sur le fait qu’ils aient tout à cacher alors…qu’ils sont payés par les impôts enfin de ceux qui contribuent contribuables…les voyous de l’oligarchie, ces fuyards fiscaux n’ont pas un mot à dire sur le fait de demandes de comptes…publics pour l’argent public. A titre de comparaison le Code des marchés publics…exige la transparence complète « puisque c’est de l’argent… Public » !]], ce ne fut pas le cas des autres députés. Le début d'une longue bataille judiciaire [[2 ans ]]. Dans un premier temps, la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA) avait estimé que cette demande ne pouvait pas aboutir. Plus d'un an plus tard, le tribunal administratif de Paris (TA) s'était lui aussi déclaré incompétent [[ dès que l’affaire est sérieuse, ils se renvoient tous la balle]]. Le pourvoi en cassation de Regards Citoyens ainsi qu'une demande de Question Prioritaire de Constitutionnalité ont permis au Conseil d'État de statuer sur ce dossier. Ce dernier estime par ailleurs que "la CADA et le TA sont parfaitement légitimes à se prononcer sur une demande de communication de documents administratifs parlementaires". »… Donc, en clair, ils disent que ces organismes peuvent communiquer tous les documents parlementaires tout en disant que ces documents doivent…être caviardés de non transparence et de non visibilité. On appréciera l’incohérence !

 

A la limite, Regards Citoyens fait la publicité pour la CADA et le TA afin que tout citoyen.ne réclame la transmission de ces frais parlementaires. Le serpent des mensonges finira bien  par se manger lui-même !

……………………………S’affronter s’effronter ?

 

Ce pourquoi nous percevons, plutôt, la société comme les trop riches et les dominants, se comportant, généralement, plus en voyous qu’autre chose – et les braves gens le restant

…………………………………………mais en tellement plus déterminés !

 

 

 

…….………………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

       Que la vaste détermination collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture de besthqwallpapers.com

couverture de besthqwallpapers.com

…affronter effronter ?
« D’après l’INSEE et son dernier communiqué à ce sujet, la dette de la France c’est 2 358,9 milliards d’euros à la fin du premier trimestre, atteignant 99,6% du PIB. La dette publique a donc augmenté de 43,6 Md€ par rapport au trimestre précédent. 43,6 milliards en un trimestre… fabuleux. »…Plutôt à la limite de l’impossible, non ? Ce « trou » ne vient pas des gilets jaunes mais bien du 0,10 %

« D’après l’INSEE et son dernier communiqué à ce sujet, la dette de la France c’est 2 358,9 milliards d’euros à la fin du premier trimestre, atteignant 99,6% du PIB. La dette publique a donc augmenté de 43,6 Md€ par rapport au trimestre précédent. 43,6 milliards en un trimestre… fabuleux. »…Plutôt à la limite de l’impossible, non ? Ce « trou » ne vient pas des gilets jaunes mais bien du 0,10 %

Très dérangeant !

Très dérangeant !

…affronter effronter ?
Les pesticides tirent dans le dos du futur commun…

Les pesticides tirent dans le dos du futur commun…

ne pas faire taire la locataire…

ne pas faire taire la locataire…

…affronter effronter ?
Un « État fort » pour une « économie libre » s’est déguisé en « libertaire » comme les nazis en « socialistes » afin de contourner toutes les intelligences…ah si c’est libertaire laissons passer les libéraux , ils sont autant contre l’état que nous. Résultats : c’est l’hyper répressif mais continue à se clamer effrontément libertaire...

Un « État fort » pour une « économie libre » s’est déguisé en « libertaire » comme les nazis en « socialistes » afin de contourner toutes les intelligences…ah si c’est libertaire laissons passer les libéraux , ils sont autant contre l’état que nous. Résultats : c’est l’hyper répressif mais continue à se clamer effrontément libertaire...

Dégradation de l’image de la police de…classe : toujours moins de français ont confiance. Surtout les pauvres ! Soit la majorité…

Dégradation de l’image de la police de…classe : toujours moins de français ont confiance. Surtout les pauvres ! Soit la majorité…

« Les dirigeants de l'UE se sont entendus à Bruxelles sur les nominations clés de l'Union. L'Allemande Ursula von der Leyen devient présidente de la Commission européenne. L'actuel Premier ministre libéral belge Charles Michel hérite lui de la présidence du Conseil européen, tandis que le poste de Haut représentant pour les Affaires étrangères est confié au ministre socialiste espagnol Josep Borrell. Quant à la Française Christine Lagarde elle prend la tête de la BCE (Banque centrale européenne),ont indiqué mardi plusieurs dirigeants européens. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde ajoute : "Au vu de ce qui précède, et en consultation avec le Comité d'éthique du Conseil d'administration, j'ai décidé de quitter provisoirement mes fonctions de DG (directrice générale) du FMI durant la période de nomination". A ce point ?

« Les dirigeants de l'UE se sont entendus à Bruxelles sur les nominations clés de l'Union. L'Allemande Ursula von der Leyen devient présidente de la Commission européenne. L'actuel Premier ministre libéral belge Charles Michel hérite lui de la présidence du Conseil européen, tandis que le poste de Haut représentant pour les Affaires étrangères est confié au ministre socialiste espagnol Josep Borrell. Quant à la Française Christine Lagarde elle prend la tête de la BCE (Banque centrale européenne),ont indiqué mardi plusieurs dirigeants européens. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde ajoute : "Au vu de ce qui précède, et en consultation avec le Comité d'éthique du Conseil d'administration, j'ai décidé de quitter provisoirement mes fonctions de DG (directrice générale) du FMI durant la période de nomination". A ce point ?

Parce qu’il s’agit de migrer hors du monde de l’économie. Assez d'affronts...

"Aux urgences, quand le soignant est plus malade que le patient, il faut s'arrêter"

Anne Beaumanoir résister à toutes les époques et selon d’autres modalités à chaque fois…

Comment les données de droit peuvent rendre le pouvoir aux citoyens? | Vincent Couronne

Marie-Christine Dalloz, la rapporteure spéciale de la commission des Finances a dénoncé les dépenses exorbitantes du Premier ministre et de son cabinet. Le Conseil d'État vient de rejeter la demande de transparence, annonce le 28 Juin le collectif Regards Citoyens qui estime que ce revers est "une douche froide pour la transparence de la vie publique". Recul effronté de la démocratie...A voir l’étrange apparition, de + 43,6 milliards de… gaspillages d’argent public …en 3 mois et l’urgence de faire élire Lagarde à la BCE afin de couvrir cela. Nous en reparlerons en lien avec toutes les nouvelles données…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

corine 08/07/2019 22:38

je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net