La stratégie de l’éponge ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

La stratégie de l’éponge ?

Nous qui écrivons, allons direct aux documents. Sans filtres. Sans protection. Sans réconfort. Brut les brutes ! Sans gants, nous recevons leurs extrêmes férocités en pleine tronche. Elle est pire parce qu’elle est enrobée du déguisement clérical du costard cravate. Eh ils seraient propres sur eux ? Surtout pas, c’est même tout le contraire. Mais, trêves de bavardages, pour une fois, être confrontés aux mêmes barbares objets que nous, que nous transmutions pour les rendre supportables, jolis tout pleins, plus…chaleureux. Oui… N’empêche que les chocs premiers auront été pour nous…et que ça tout le monde s’en fout !

La-reproduction-de-la-misère-en-exergue-!

« C’est « la stratégie de l’éponge » pour les banlieues, et je crois même avoir lu que cette théorie est enseignée dans certaines écoles d’administration (je n’arrive pas à retrouver les liens ? [[ les recherches non plus n’ont rien données – n’empêche que la prégnance du concept est complète… ]]). Quand les banlieues sont trop à sec et qu’elles commencent à s’enflammer, alors « on arrose » (un peu) l’éponge (les banlieues). Dès que l’éponge ne risque plus de trop s’enflammer, alors on cesse d’arroser [[ derrière les façades qui se veulent grandioses de leurs blablas, en fait, il n’y plus que cela : des basiques si courts et très vulgaires. Oui, la vue indiscrète : la violence extrémiste des sommets qui se fout à considérer les humains comme du bétail ! Les plus à plaindre seraient eux alors ? Suspendons la réponse voulez-vous !]]… Pour les particuliers hors banlieue, en fait c’est pareil [[ ce qu’ils infligeaient déjà illégalement aux banlieues, ils se foutent à le déverser sur les braves gens, oui sans casiers judiciaires…c’est pas grave on cogne tout de même. C’est que l’on ne transige pas avec les intérêts privés…très particuliers. L’intérêt général on le piétine désormais. Oui ? Ce renversement complet, sous nos yeux, des classes « dangereuses » (dorénavant ce sont les classes dirigeantes les dangers publics n° 1 ?) qui récupèrent tout des tics de voyous ?]]. On laisse juste aux gens de quoi tirer la langue pour avoir encore plus envie de consommer, et donc de travailler [[comment peut-on penser comme cela ? Tomber si bas et se prétendre classes supérieures ? Et pourtant ils le font et ils le sont !]]. Impossible dans leur état de vraiment voir le système [[ en effet, vaut mieux pas – l’inhumanité de leurs dirigeants dépasserait les bornes ?]].  Et s’ils ne sont pas contents malgré tout, il y a les SDFs du monde entier au bas de chez eux, comme pour leur laisser le choix : et bien si vous ne voulez pas travailler toujours plus pour tirer la langue encore plus, il y a toujours la rue [[sauf que comme les raisonnements tendent à l’universalité, ce genre d’argument (dit « directionnels », brandis en direction de…, sur le mode dissuasif, pression ; terreur et terrorisme verbal) peut se trouver dirigés tout aussi bien vers…la brièveté de tels règnes illégitimes. Les bourgeois, devenus fous enragés ce n’est pas…durable du tout cela !]].

Ou la reproduction de la misère [[ surtout la prolonger. Tout faire pour qu’elle continue. C’est la matraque abondante qui ferait rentrer dans les rangs. Et pourquoi rangs d’ailleurs, nous ne sommes pas à l’armée ? Pourquoi tant de déraillements dans leurs discours, pourquoi tant de sauts vers les extrêmes ? Puisque ? Ces visions si vulgaires du monde (nous sommes les dieux et que tout le monde s’écrase) obtient une diversité d’effets…dont le surtout ne plus rentrer dans ces faux rangs. Qui dit rangs, dits règles…or les dérégulations des aberrations insensées des trop riches …1) - ruinent le futur commun …2) sont des conneries à ne surtout pas faire …3) représentent le secteur humain où il doit y avoir le plus de règles, oui de régulations…c’est à eux de rentrer dans le rang. Qu’ils osent demander aux forces de l’ordre de les ramener à la raison. Eux. Pas les autres !]]. D’ailleurs même juste biologiquement parlant, ce sont bien les plus miséreux qui se sont toujours reproduit le plus, à toutes les époques presque, comme pour vouloir prendre une revanche ?  C’est comme la stratégie du harcèlement à France-Télécom à une certaine époque (années 1990) : c’était théorisé conscientisé écrit sur des plaquettes à destination de l’encadrement : comment dégoûter mettre quelqu'un en dépression pousser à bout le personnel pour qu’il démissionne tout seul. C’est calculé ric et rac. [[ et l’horreur illimitée de voir de si prés des coeurs si détraqués ne nous quittera plus : nous savons vraiment où sont les monstres, les véritables : voir le lien http://www.imagiter.fr/2019/07/les-censeurs-ouvrent-l-ascenseur.html ]]…Un prolo de chez Renault revient moins cher qu’un esclave d’il y a quelques siècles [[ il faut vraiment ne pas se respecter du tout pout trouver « intelligents » de tels calculs plus que sordides ? Faut-il être des dieux pour réfléchir si bassement ? Nous n’y voyons qu’une immense…arriération affective. Temps de soigner tout ça !]]. Le gars de chez Renault, il n’y a pas à le surveiller, on n’a pas à vraiment l’encadrer (« perfectionné par l’instruction publique, il marche tout seul », dixit Céline. On n’a pas à le soigner, etc. Un prolo d’aujourd’hui produirait 70 fois plus qu’un prolo de 1870, avec l’organisation du travail, les machines, etc. Et pourtant [[ loin de lui savoir gré, les monstres en habits sacerdotaux et à la parole vide de toute…raison…deviennent encore plus Monstrueux ! Ce qui les…accuse. Comme nous le pressentions, ce qui est infiniment plus « dangereux » que l’antisémitisme, commence à être identifié : les racismes par le haut sont de loin les plus nuisibles à l’Humanité et sa survie. Et donc ? Les déductions amènent à la certitude que…les « racismes sociaux » (ou autres noms) vont bientôt être punis. Les atteintes barbares des faux dirigeants aux humains dépassent les bornes, ça se voit…donc cela va changer !]].

 « Un homme sans argent est comme un loup sans dent »  Je ne suis pas du tout anti-capitaliste anti-oligarque anti-système anti-milliardaire anti-bobo. Je remarque seulement que «ceux qui n’en sont pas » ont de moins en moins de miettes [[ que donc ceux/celles qui se conduisent mal, qui ne savent pas du tout vivre qui ont une éducation…ratée se trouvent aux sommets !]] . Ce système qui devient impitoyable, autodestructeur [[lorsque détruisent tout ce qu’ils devaient protéger ces faux dirigeants c’est de la destruction, autodestruction pour rester précis !]] il vient d’une psychologie particulière qui semble l’avoir emporté chez nos dominants [[ faux dominants car ils ont sombré dans le simplisme, le simplex, le trop sommaire…qui est ?]] : ils ont même besoins (certains en tous cas) de la misère pour mieux exister mieux profiter de leur argent [[ ils ne survivent, ne vivent  même jamais, qu’en se comparant, qu’en usant de la statistique d’immense…cruauté !]]. Et ils veulent un monde… simple qu'eux-mêmes puissent comprendre [[ vu la… médiocrité basique des faux dirigeants, oui leurs cœurs si frustes…c’est un monde très rétréci au bout…]].  Et les plus dangereux ne sont peut-être pas nos dominants mais ceux qui s'assimilent à ceux-là ? [[ qui les poussent à être toujours…pires…ces si faux dominants ! Nuire et nuire sans cesse ce n’est pas gouverner.ni diriger d’ailleurs !]].

 Malgré l’univers impitoyable de la « série Dallas » (années 1980), dans laquelle on invitait les gens à s’aimer à travers leurs dominants : il y a longtemps que l’alliance entre la classe des Oligarques (nos dominants) et la classe moyenne n’est plus qu’une illusion pour cette dernière [[ elles ont trahi le peuple pour… rien…elles ont amené à une puissance…anormale ceux/celles qui n’ont pas la stature mentale pour assurer et assumer. Et maintenant elles vont geindre…éternellement. Des plaies jusqu’au bout les ex-classes moyennes ? Elles peuvent, au moins, utiliser tout ce qu’elles savent afin d’abréger l’abjection du système d’inhumanités !]].  Il y a un dicton qui dit : « Un homme sans argent est comme un loup sans dent ». Peut-être qu’il y a que pour les Oligarques et pour les prolos c’est pareil, sauf que d’après l’ex-président François Hollande en tous cas, ces derniers sont juste des « sans-dents ».  Et depuis au moins 2 000 ans, les braves gens, tout au plus ils rêvent d’une espèce de Saint-CGT ou même de Saint-Dollar (ou de Saint-Euro), pour avoir quelques miettes de plus de la part de nos dominants (d’ailleurs à ce qu’en dit la télévision, il parait même que les oligarques sont seulement des russes, c’est bien de la faute de ces derniers donc) [[ en effet, en 2019, les indignes oligarques français sont en train de devenir…pires que es soviétiques ? Pour l’immobilisme idéologique c’est sûr, ils les battent. Pour la fossilisation de leurs vies si…inutiles (vides et nocives) de même…etc. !]].  Comment ne pas mettre la main dans l’engrenage ? »

…Que nous verrons une prochaine fois…assez de coups (si…immérités !) pour aujourd’hui… 

.....................………………………..*********************

Le-chamanisme-subversion-pacifique-pour-rétablir-le-dialogue-social-et-retrouver-le-chemin-de-l'humanisme/

Tous les chemins de prises de consciences sont bons aux…regards de leurs résultats. Ici le chamanisme conduit à subvertir tous les concepts avérés erronés de l’Occident. Et cela donne ?... «  Vu les moyens dont disposent les maîtres du monde pour détruire la vie dès maintenant et, compte tenu du fait qu’ils seraient inclus eux-mêmes dans cette apocalypse, nous avons peut-être une chance, en faisant appel à leur ego de survie, de les convaincre de remettre l’humain au centre de la vie sociale. Mais pour cela, nous devons nous-mêmes apprendre, comme le suggère Socrate, à mieux nous connaître [[ fait ]]. Soyons des subversifs qui survivent pour que le monde change enfin ! [[ pas trop tôt, ils en auront mis du temps avant d’identifier la source des chaos, la problématique des catastrophes, la moisissure qui implique les conflits sans solutions, etc. Oui il y a bien de multiples façons d’abolir ce système : la seule constante c’est qu’il s’agir de s’unir afin d’y…parvenir !]]

Baudelaire qui fut une sorte de Samoyède égaré en France, sans être prophète savait tout ça. Dans une fulgurance poétique, un crachat d’intelligence économique, il écrit le complément du Capital de Marx : « Le commerce est, par son essence, satanique. Le commerce, c’est le prêté-rendu, c’est le prêt avec le sous-entendu : Rends-moi plus que je ne te donne. L’esprit de tout commerçant est complètement vicié. Le commerce est naturel, donc il est infâme. Le moins infâme de tous les commerçants, c’est celui qui dit : « Soyons vertueux pour gagner beaucoup plus d’argent que les sots qui sont vicieux [[ paroles de…pervers narcissiques !]]». Pour le commerçant, l’honnêteté elle-même est une spéculation de lucre. Le commerce est satanique, parce qu’il est une des formes de l’égoïsme, et la plus basse, et la plus vile »…Il est des manières de dire quoi ouvrent vraiment les yeux…C’est pas que nous soyons d’accord…c’est que ce qui est dit…est interconnecté avec tant de réalités !

Comment-le-monde-occidental-se-retranche-dans-un-bunker-qu'il-a-lui-même-construit-?

Enfin, - et ce n’est qu’afin d’effleurer une des problématiques les plus…dissimulées, emberlificotées, truffées de contrefaçons (difficile de trouver les vrais chiffes des migrations qui disent…à part le pic 2018, en Europe, en général, et en France en particulier, c’est plutôt à un aplatissement et une légère baisse des migrations et émigrations dont nous avons à faire face)…Sauf le pacte de Marrakech qui n’est pas ce qui est dit…mais exige (toutefois)…que le monde soit bien plus néolibéral (soit plus inhumain) afin d’y parvenir. Et pour cela ? Il s’agit de détruire…tous les pouvoirs de défenses des pays. Le macronisme avait bien  (donc mal) commencé mais…grâce (oui coup de bol pour le pays) aux gilets jaunes,  la déshumanisation provoquée par ce macronisme est enrayée (qui sait si elle peut redémarrer ?). Oui mais si vous parler de tout vous ne parlez de rien ?…en effet…

Ici, une vidéo qui joint plusieurs infos laissées…séparées. Soit ? Une étude (que nous n’avons pas toute vérifiée) dit que… 95 % des richesses africaines leur seraient volées par des dirigeants occidentaux. Et ? Si nous laissons persister de tels dangers publics nous recevons…les conséquences de leurs exactes oui leurs exactions comme seuls  actes ! Et donc 5 % de leurs vraies richesses délaissées en Afrique = l’occident fourbe et fou les CONTRAINT à quitter leur pays…mais le tout est calculé 1) – pour réduire ces populations en esclavage (la vidéo)…2) - rendre les populations européennes …complices (alors qu‘ils existent des solutions) et… 3) - que les grands malfaiteurs du monde continuent leurs infernales voracités….tandis que… 4) - les solutions (basées sur – localement – ne laissons plus aucun politique professionnel séquestrer le problème, nous prendre en otage avec : ce sont aux populations locales de TOUT résoudre (le mieux c’est de n’élire que des maires non…politiciens, que de chauds humains de terrain). Et ? Tout des quotas, répartitions géographiques et…compensations (oui compensations soit en nature ou espèces – prises sur la chasse aux déserteurs fiscaux, trop ivres de fraudes fiscales)…et le problème ne serra plus que du passé…Voyons voir :… « Notre monde est hérissé de barrières : Un état d’urgence chronique [[fausses barrières et fausses urgences alimentés par les médias les plus…indignes que le monde ait connu…sauf que pas loin de 80 % sont en passe de se…séparer définitivement de tels médias !]] affecte aujourd’hui la politique frontalière des pays occidentaux. Toutefois, notre point de vue sur l’origine de cet état de fait reste trop étriqué [[ clair que tout est fait pour : on te colle le nez sur ton lopin et te privant de la vue d’ensemble, tu ne vas que délirer…sans aucune réalité auprès de toi !]]. Les politiques de crise doivent être comprises dans le contexte du remodelage de la relation entre les puissances occidentales et leurs éternelles «arrière-cours» [[ sauf que l’arrière-cours passe… devant. Et ? L’Afrique risque – avec la Chine – de devenir vraiment les 2 plus grandes puissances…mondiales dans un délai assez court ! Et oui la désinformation toxique est si nuisible qu’elle nous prive de toutes prises sur les …vraies réalités !]]. L’objectif est à présent de tenir le danger à distance à tout prix, pour ne pas l’avoir sous les yeux ni à l’esprit [[ responsabilités = fuites devant le réel ?]]. Près de vingt ans après le 11-Septembre, notre monde est hérissé de barrières : zones vertes et rouges, sécurité et danger, citoyens et intrus [[ qui ne prouvent qu’une chose ? Les faux dirigeants occidentaux ont TORT partout. Leur vision du monde est…irréaliste, « croire » que leur règne de feignasses…rentiers puisse…durer…n’est pas durable ! Non. Nous en sortir c’est revenir…au réel dont ils ne font plus partie. Hors sol et coupés du réel sont bien le nom d’une maladie…dégénérative !]].

 

Au cours de mes recherches sur la sécurité et les conflits pour mon livre No-Go World (University of California Press, non traduit), j’ai entendu ces barrières se fermer sur des frontières et de lointaines «zones dangereuses» [[ alors que le vrai …danger c’est le…centralisme fou. Les étasuniens disent « globalisation » et non pas mondialisation. Puisque ? C’est… leur système …sans issue et sans futur qui serait…globalisé (exporté partout) et non pas le monde qui serait enfin…décentralisé, rendu à lui-même !]]. Aux postes-frontières d’Arizona et d’Espagne, les gardes m’ont raconté comment ils affrontent les tentatives désespérées des migrants pour franchir ces barrières « inutiles ». [[ tellement …inhumaines puisque ce sont les oligarchies qui créent les situations qui…impliquent ceci. Supprimer les situations…plus de migrations (parce que les conformistes croient que c’est par plaisir qu’ils risquent tant leurs vies…et celles de leurs enfants ?…enfin un peu de tenues les vautrés conformistes ! ]]. À Lampedusa, en 2015, avant que l’Italie ne ferme ses ports aux navires de sauvetage, j’ai vu des Africains pris en charge par du personnel en combinaisons de protection, qui vérifiait qu’ils n’avaient pas la gale avant de les expédier dans des centres « d’accueil » ceints de hauts murs. Dans les zones dangereuses comme le Mali en guerre, j’ai rencontré des soldats européens retranchés derrière de semblables murs tandis que les insurgés écumaient l’arrière-pays [[ et du regard…absent des faux médias occidentaux toutes ces réalités horribles d’ultra violences sont…effacées. Outrageusement. Et ces humains en si…grand danger, seraient des…dangers pour nous ? Et pas qui les placent en ces abusives situations ? Mais de qui se moque-t-on ? A nous de prendre en main les migrations et plus…l’argent ni les politiciens asservis !.

Et pourtant, loin de changer de tactique, les puissances occidentales [[ faux – politiciens asservis et illégaux intérêts privés ! Qui ne représentent…personne d’autres !] mettent les bouchées doubles à chaque nouvelle « crise » [[crises…créées de toutes pièces part eux seuls ]]. Elles renforcent les contrôles, surenchérissent de discours clivants et aggravent les divisions.(…) Ce genre de tournure de phrase – que j’ai entendu maintes fois dans la bouche de fonctionnaires haut placés – balaie toute notion de société locale [[biens vues non nos analyses ?]] et la remplace par des zones de danger qui s’étendent à travers un nombre ahurissant de pays. Cet « arc d’instabilité » est devenu un tel lieu commun qu’il a même hérité d’un surnom dans les coulisses du ministère des Affaires étrangères britannique : la « banane pourrie ». S’occuper de cette banane pourrie est une affaire peu reluisante, comme j’ai pu le constater au Mali. Dans la capitale, Bamako, tout le monde, depuis les garde-frontières jusqu’aux responsables du maintien de la paix en passant par les travailleurs humanitaires et les agents antiterroristes, était occupé à se retrancher dans une enclave sécurisée. Dans cette version au rabais de la zone verte de Bagdad, les responsables humanitaires européens « rédigent des rapports et mettent au point de nouvelles stratégies à la petite semaine » pour « justifier leur salaire », comme le dit un fonctionnaire caustique. »…bref, pissent dans des violons, brassent de l’air, blablatent dans le…vide, ne font Rien, mais rien…de rien…

……comme les costards cravates,

…………………………….. ces si graves fainéants, nous ont accoutumés…

 

 

…….………….…(à suivre)

……   ……….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                    Que le plus immense accueil nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

de Dourone

de Dourone

La stratégie de l’éponge ?
Seth, Saint-Denis, Réunion

Seth, Saint-Denis, Réunion

La stratégie de l’éponge ?
La stratégie de l’éponge ?
Aux postes-frontières d’Arizona et d’Espagne, les gardes m’ont raconté comment ils affrontent les tentatives désespérées des migrants pour franchir ces barrières « inutiles »

Aux postes-frontières d’Arizona et d’Espagne, les gardes m’ont raconté comment ils affrontent les tentatives désespérées des migrants pour franchir ces barrières « inutiles »

Eh oui c’est comme ça que ça se passe…en vrai : « Des migrants venus d’Afrique subsaharienne manifestent contre les conditions inhumaines de leur détention dans un centre libyen, ils demandent à être envoyés en Europe, » février 2018. Mahmud Turkia/AFP

Eh oui c’est comme ça que ça se passe…en vrai : « Des migrants venus d’Afrique subsaharienne manifestent contre les conditions inhumaines de leur détention dans un centre libyen, ils demandent à être envoyés en Europe, » février 2018. Mahmud Turkia/AFP

Sonia Le Gourielec

Sonia Le Gourielec

La force du bouche à oreile...

La force du bouche à oreile...

Pourquoi tant de chômeurs ? Et pourquoi sont-ils (aberration) réprimés et non aidés ?

16 juillet CETA et agriculture d’empoisonnement… bas les masques…

Quartier Interdit avec Alain Bruneel - Urgences "Il va y avoir de nouveaux drames"...

Pierre Jovanovic : Deutsch Bank, agonie avant liquidation - Poleco n°223…Pas brillant la finance et c’est crûment exposé par Pierre Jovanovic. La gigantesque arnaque qui enrichit les plus riches, seuls capables d’acheter grâce aux taux négatifs, est détaillée point par point. Ça rejoint l’effondrement annoncé par C.Sannat, avec la démonstration s’il en fallait une, que les peuples sont encore et toujours, les sacrifiés de l’équation.

Procès oui mais…structurel de France Télécom : à bas le management des monstres !

Une Autre Vision de l'Esclavage : lorsque le salariat devient…pire que l’esclavage (que des faits objectifs) ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article