Têtus fétus

Publié le par imagiter.over-blog.com

Têtus fétus

Têtu.e.s  fétu.e.s ? L’histoire prouve, à tous les coins de sourires, que c’est toujours un.e fétu.e qui ramena la fête. Que c’est un rien (ou des petits riens) qui firent Tout basculer. Or, en 2019, le vent est en poupe et nous sommes ses poupons ! Tout va basculer vers le positif qui se pose là. Cela se sent : question d’entraînements ! Oui, pendant que des crétins (finis) s’entassent à se boucher toutes les issues. En ne courant que juste après la fausse monnaie, nous nous aiguisons dans tous les trésors…tangibles ! Esprit de géométrie, intuitions, esprit de synthèse, d’analyses, dons polysémiques, synesthésies, neurones miroirs et autres épices chamaniques, etc. Tout n’y est pas jeté en vrac mais vraiment décanté, tamisé, au comble des harmoniques. Et donc ? Nous « sentons » et ressentons que le « monde » social est parcouru de toujours plus de… tremblements de société. Et qui vont tomber les premiers et les plus durement ?

 

Bingo, qui se « croient » en haut (ni haut ni bas n’existent dans la société (seulement pour les objets), dit la science – seuls les politocards et les égarés médiatiques gobent l’inverse).  Eh oui : l’esprit influe sur le corps. Qui s’est vu incroyablement brûlé d’avoir  ingurgité la contre-vérité que ce glaçon brûle. C’est ainsi et ainsi c’est !  Soyons aux basques des bascules. Bascules qui bousculent ! Le monde est en train d’accoucher et les êtres sans cœur vont se racornir sur leurs hideurs. Et ceci à vue de nez ! Alors têtus fétus, vous êtes en train de gagner plein pot…

 

.........………………………....****************************************

Pour-en-finir-avec-les-entreprises-privées/  Les entreprises privées nous coûtent un pognon de dingue et ça ne marche pas...

« Mais plus globalement, l’abdication politique vis à vis des entreprises privées est totale. Parmi les revendications régulières des gilets jaunes, il y avait certes la hausse du SMIC, heureusement. Mais il y avait aussi, très régulièrement «la baisse des charges pour les PME»… Et ce alors que l’ensemble des entreprises ne paient quasi plus aucune charge sur les bas et moyens salaires. Autant dire que les mythes décrits plus hauts ont la vie dure [[ ce pourquoi il faille mettre les pieds dans le plat !]]. Pourtant, le primat accordé aux entreprises privées nous met dans une situation économiquement foireuse. D’abord, comme pour elles l’herbe est toujours plus verte ailleurs, à partir du moment où le «coût du travail» peut être moindre [[ un de ces biais menteurs – puisque de ce coût non…global sont exclus les bien trop hauts revenus des patrons qui se monopolisent tant de Smics à eux-mêmes !]], toutes les concessions qui leur sont faites ne suffisent pas à les faire rester en France. Malgré tous nos sacrifices[[ pas les leurs !]], nous perdons notre industrie. Les grands groupes jouent avec nos gouvernements, ou sont de mèches avec eux pour nous mettre à plat ventre [[ c’est vraiment le grand racket contre les pauvres et les moyens, corsetés dans des tas de règles et de…devoirs à sens unique…pendant, qu’en face, nuls règles ni de…devoirs (ne serait-ce que de résultats garantis pour trop recevoir d’argent public !)]], Macron avait obtenu de General Electric qu’il crée 1000 emplois en rachetant Alstom. Le résultat ? Général Electric va supprimer 1000 emplois, ce que le groupe américain a eu la courtoisie d’annoncer après les européennes, pour ne pas gêner le président. Étonnant ? Pas du tout, la connivence entre le géant américain et Macron est totale [[ Promesses jamais tenues ! Ce pourquoi, alors que le moindre centime reçu par un pauvre symétrise des exigences drastiques…les …mêmes sommes colossales sont déversées dans le privé comme cadeaux. Sans la moindre contrepartie. Or c’est l’argent des contribuables et ce privé ne …contribue que peu ou pas : donc doit doublement admettre le contrôle des contributeurs réels. Ce qu’ont bien compris les gilets jaunes ! Que l’on prend tout notre argent pour en faire…cadeau à ceux qui n’en ont nul besoin et qu’il n’est pas…illégal de ne pas en être content du tout. La pyramide sociale est inversée : toute la charge est sur le bas et les riches sont devenus des…parasites sur-assistés !]].

Les entreprises continuent donc de se barrer, de délocaliser, de tailler dans les effectifs, et de notre côté, à cause de nos gouvernements corrompus [[ qui rognent sans cesse sur nous pour offrir «nos sacrifices» en…cadeaux aux moins nécessiteux ! La presse du monde entier dit bien que si les milliardaires français ont tant gagné et sont les premiers à avoir tant gagné c’est …grâce à la fiscalité française la plus injuste qui soit. D’un antiprogressisme total (le macronisme est un ultra conservatisme arriéré, en rien il ne progresse. Son, appellation de progressiste est donc un clair mensonge !]], nous continuons de les exonérer d’impôts et de cotisations, de réduire nos droits, de compenser par nos impôts la faiblesse des salaires qu’elles payent et qui mettent nos concitoyens au désespoir sur les ronds points [[ les résultats de l’anti-progressisme sont là…les vrais progressistes, étant émancipateurs et libérateurs, ne poseraient jamais autant de charges imméritées sur les épaules du peuple ! Tout au contraire, ils les en soulageraient…]]. On est arrivé à un point où toute une partie de la main d’œuvre française est nationalisée, car l’employeur paye tellement peu au niveau du SMIC que c’est nous tous qui payons pour lui, en prenant en charge ses cotisations et en payant des aides diverses et variées pour que le nombre de travailleurs pauvres n’explose pas trop vite [[ c’est exact, la charge sociale est complètement ...non patronale… De facto, nous avons la responsabilité concrète du pays…et donc, en suivant cette logique, nous devons nous alléger de ces inutiles parasites qui coûtent tant et ne font…rien !]]... Et ça ne marche pas.

Et naturellement, puisque tout est dû aux nouveaux héros de notre époque, le salarié doit fermer sa gueule et se satisfaire qu’on lui «offre un emploi» (alors que c’est lui qui offre son travail en échange d’un salaire [[ exact – c’est lui l’offreur d’emploi et les patrons du privé des…demandeurs d’emplois…le sens des mots, respecté ou non, augmente donc énormément le poids de la domination et des spoliations…ou non. Combattre dans les mots c’est permettre un meilleur futur !]]. Résultat, la souffrance au travail augmente. Étant entendu que le travailleur est LA variable d’ajustement, il est permis, au nom de la « compétitivité », de faire n’importe quoi avec lui.[[ sauf que cette « compétitivité » est fausse, c’est un concept (dans ce contexte) vide – c’est afin d’extorquer un maximum d’argent…public en grimaçant tous les mensonges possibles !]]. Le cas des entreprises publiques privatisées et converties de force [[ oui de force surtout en réPublique !]] aux illogiques [[ illogiques – jamais une seule logique n’existe dans le chaos des cupidités néolibérales ]] capitalisme est bien symptomatique de ce fait : parce qu’il faut «rationaliser» [[ faire n’importe quoi n’importe comment ]], «dynamiser» [[ vivre sur le dos des pauvres ]], «flexibiliser» [[refuser d’admettre que ses trop hauts revenus pèsent trop sur le bilan de l’entreprise ]], des cœurs de pierre comme Didier Lombard (France Telecom) ou Guillaume Pépy (SNCF) sont chargés de cette basse besogne qui génère des dizaines de suicides  [[ et dont ils sont les responsables directs. Les meneurs d’homicides involontaires !]]. Et dans les fameuses start up [[ start down !]], les choses ne vont pas mieux, loin de là : derrière le décor cool, les poufs et les baby foot, les méthodes managériales de connard sont monnaie courante, avec en plus une main d’oeuvre docile : « Vu qu’on matraque l’idée que «c’est le nouveau monde», qu’ici on est en train d’inventer la nouvelle manière de travailler, les gens ne se méfient plus. » racontait à Rue89 une rescapée de l’univers de start up qui en a fait un livre. «pour majorité, les employés des start-up ne sont pas bêtes, ils se doutent bien qu’il y a des choses qui ne sont pas normales, mais ils se disent que c’est peut-être juste cette boîte-là, ou que c’est parce que c’est une jeune start-up, donc qu’elle peut faire quelques erreurs [[ eh oui, la bienveillance et le sens des responsabilités sont tellement mais tellement plus développés en bas que chez les graves incompétents des sommets qui ne savent plus faire qu’une chose : vivre sur les…efforts des autres. En les insultant sans cesse. Qu’est-ce qui est le plus urgent à faire cesser ?]].». A la fois fragiles et essentielles, les entreprises méritent tous les sacrifices [[ oui mais à sens trop uniques…les dits «responsables» étouffent ces choses fragiles en les étranglant de bien trop de revenus ! Qu’ils aient la décence de s’aligner sur les exigences qu’ils font ruisseler dans leur hiérarchie et les…entreprises, globalement, iraient bien mieux ! Ce sont eux «le» problème, c’est limpide…]].

Du coup, à force de mépriser leurs salariés affaiblis, les entreprises polluent littéralement l’ensemble de leur vie, et de celles de leurs proches. C’est au nom de cette réalité – on devient malade, stressé voir fou à cause de son travail et de comment il est “managé” – que le psychologue du travail et du management américain Jeffrey Pfeffer réclame la prise en compte de la “pollution sociale” des entreprises [[ à chacun ce qui lui…revient. L’ultra violence du management doit être nommée ultra violence…les violences ne sont pas que policières, elles sont aussi managériales !]], c’est à dire “la dégradation du tissu familial, psychologique, amicale que le travail peut provoquer chez quelqu’un.” Face au changement climatique, l’entreprise privée est un modèle périmé [[ devant tous les défis majeurs, le vieux modèle de l’entreprise verticale – des cupides abrutis sourds et aveugles au sommet - et des personnels qui…assument un maximum afin de réparer «leurs» dégâts, sont devenus antifonctionnels. C’est ce sommet parasitaire qui est en …Trop !]]. Encore, si vraiment les entreprises privées pouvaient «changer le monde» comme elles le prétendent, on pourrait entendre la nécessité de ces dons de soi et de son pognon pour les maintenir à flot [[ mais elles ne font, dans leurs fainéantises structurelles et leurs refus butés de toute adaptation, que tout aggraver, tout empirer. Sans elles, cela ira, à l’évidence, bien mieux !]]. Mais ce n’est même pas le cas. Face aux défis du monde du XXIème siècle, défis bien connus car bien angoissant – le changement climatique pour commencer – le modèle économique et politique de l’entreprise privé est nul à chier [[ clairement affirmé !]]. Pas besoin d’être économiste pour comprendre que lorsque vos objectifs sont liés par la nécessaire rétribution à plus ou moins court terme d’un accumulateur de capital – avant on disait «capitaliste», maintenant on dit «business angel» [[ toujours les mots les plus inadaptés et ne réflétant jamais aucune réalité ]] – le bilan carbone de votre activité et ses conséquences environnementales ne sont PAS votre priorité. »…Cette douche glacée (une série de 4 articles ) vient nous rappeler que nous sommes bien dans un monde à l’envers et que l’ordre des priorités est (aussi) à l’envers. C’est de l’emprise du privé, et ses multinationales, dont nous devons nous défaire. En premier. Tout en faisant sortir de tous les rouages publics (arrêter de dire état lorsqu’il s’agit de ce qui appartient à toutes et tous, le public, la réPublique et les services pour tous !) tous ces indignes profiteurs. Oui ? C’est le privé qui nous a mis en domination et pas, par essence animiste, l’état. Juste les traîtres qui se sont infiltrés dans le public afin de tout piller, ce qui n’est pas pareil ! Faut apprendre à voir clair. Tenants et aboutissants. C’est le public qui aura été le plus pillé oui ou non ? Comment ce public pourrait être contre nous puisqu’il est…nous ? France Télécom, avant d’être stupidement privatisée, ne présentait pas ce visage de…barbarie complète…

...........…………………….....*********************************************

Les-sociopathes-de-France-telecom-à-Macron

Oui une barbarie : un  management qui pousse les humains à la mort !... « Ainsi, la caractéristique qui, très au-delà du cas France Télécom, atteste le mieux la généralité des structures néolibérales, c’est qu’elles étendent désormais leur pouvoir…. d’empoisonnement à l’univers public [[ inutile de tergiverser : tout est négatif et inhumain chez eux …des ultras violences policières…sans légitimité (double illégalité ) jusqu’aux managements d’extrêmes brutalités, pas un seul…positif ne peut être retenu à décharge !]]. C’est que la illogique [[ illogique puisque leurs normes ne s’appliquent pas à eux, et ne sont donc pas…normatrices !]] normalisatrice de la finance — le vrai pouvoir hégémonique dans le néolibéralisme [[celui hors loi, hors morale, hors imputation pénale et hors…accusation – jusqu’à ce que nous décidions du…contraire. Fin proche de l’oppression des sociopathes !]] — est parvenue à infester tous les recoins de la vie économique [[ oui infester…d’où les comités de salubrité publique de 1789 sont redevenus adéquats !]]. Quand ça n’est pas sous la forme actionnariale, c’est sous la forme de l’orthodoxie budgétaire et de la dette [[cette fausseté infecte puisque c’est «leur» dette dont ils voudraient culpabiliser qui n’en est surtout pas à l’origine…seuls les riches coûtent…un pognon de dingue. C’est évident non. Cela crève même l’écran !]], c’est-à-dire — encore — sous surveillance des marchés [[ qui doivent être sérieusement réglementés ayant menti sur absolument tout…dont leur omniscience divine. Le mieux reste de fermer la Bourse puisque « la politique ne se fait surtout pas à la corbeille « !]], mais cette fois des marchés obligataires [[ d’où encore plus de…répressions policières !]]. Aussi le secteur public ne s’en retrouve-t-il pas moins sous une férule semblable, d’ailleurs opportunément rebaptisée «néomanagement public» [[ la RGPP qui est le pire crime contre l’intelligence puisque : le public fonctionne bien mieux et à bien moindre frais que le toujours ivre privé ! Qui, jamais de jamais, ne sait se tenir en…public ! Inssortable…]], déclinant avec la même ferveur imbécile les motifs d’abord conçus à l’usage du secteur privé sous contrôle actionnarial : objectifs, productivité, benchmarking, rating, monitoring, reporting [[ que des conneries ronflantes !]]. En conséquence, c’est dans les hôpitaux qu’on se jette par la fenêtre. Sans doute bientôt dans les collèges.

Mais alors pourquoi ne jugerait-on pas les individus qui auront installé ce règne, ceux qui auront trôné pendant les défenestrations [[ la mise en accusation du néolibéralisme et de «son» gouvernement est en cours. La liste de ces délits face aux lois de la République est déjà infiniment longue !]]? — puisqu’on juge bien Lombard et ses séides. Qui massacre l’école en ce moment ? Qui massacre l’AP-HP ? En cherchant bien, on devrait pouvoir trouver des noms. Pas que là d’ailleurs. Ne se sera-t-il pas trouvé des individus suffisamment détraqués [[ oui c’est le mot adéquat – les déréglés…puisque ces déréglementations (ces graves folies du privé qui, lui, sur-réglemente le Public !), oui ces déréglementations folles dérèglent tout…donc produisent des…déréglés. Des détraqués quoi !]] pour adapter à la purge d’entreprise la fameuse «courbe de deuil» — avec ce tour vicieux [[ les vices privés jamais ne font des vertus publiques…mais…empoisonnent et vicient tout !]] supplémentaire qu’il s’agit ici de manipuler les individus pour leur faire admettre non pas la mort d’un proche mais la leur propre ! (si elle est sociale [[ les pervers narcissiques comme ces vampires qui te bouffent ta personnalité pour t’accuser d’être…toi-même. Pendant qu’eux/elles semblent parader d’être plus monstrueux encore. Sauf que leur règne est fini…ils sont encerclés et ne sortiront pas de la nasse ! Nous sommes désormais plus fort-e-s qu’eux…]]). Voilà les trésors cachés de la non-psychologie managériale, telle qu’elle s’élabore dans les labos fous des consultants en DRH, voire qu’elle s’enseigne dans les business schools, ultime dévoiement des expérimentations sur l’homme [[ les grandes écoles ou les lieux de…dérèglements systématiques - où n’est appris que…comment devenir de grands délinquants antisociaux…pas étonnant qu’ils tremblent devant les vrais écrivains au souffle centenaire !]]. À France Télécom, de nouveau, on a expérimenté sur l’homme [[ les pires au sommets…]].

On pense à ça, on lit les récits, et forcément on a honte : d’avoir eu un forfait France Télécom, d’avoir un forfait Orange. Mais c’est une honte vieille comme Le Quai de Wigan d’Orwell, qui déjà avait honte d’être éclairé et chauffé chez lui, parce qu’il avait vu le travail dans les mines, et qu’il savait donc quelle était la contrepartie de souffrance, la contrepartie de vies détruites, à son confort domestique [[les sentiments et les émotions ne se vivent qu’à la base – au sommet et le macronisme en une preuve étiologique… ce sont des…insensés insensibles !]]. Rendu à ce point, il n’y a qu’une alternative : soit, par impossible cohérence, renoncer à tout — impossible, puisque le capitalisme nous prend en otage pour le tout de notre vie matérielle et que nous n’en finirons pas de nous dépouiller [[enfin la clarté de vue : nous n’avons que des Avantages, et immenses avantages, à quitter ce système pestilentiel…et le quitter tout de suite !]] ; soit porter la lutte là où il faut : non pas dans la réorganisation sans espoir des vies individuelles séparées, mais dans la destruction générale des structures qui imposent ce système de contreparties [[disons que de quitter massivement ce système d’infections…impliquera ces implosions…devenues inutiles comme luttes premières. Ce seront des effets induits économisés si vous voulez !]]. Ce que réalise, ou devrait réaliser, le procès France Télécom, ça n’est pas tant l’incrimination de quelques individus, il est vrai spécialement dégénérés, mais l’incrimination du monde qui les produit, et les laisse faire [[ oui la fin de la médiocratie où les fausses classes supérieures n’y ont que des comportements …inférieurs ; où les sentiments y sont d’une…vulgarité repoussante et où tout (oui) ne pue que le gangstérisme !]]

Que le sociopathe soit le type néolibéral accompli [[ clair – cette monstruosité ne peut plus être cachée !]], la preuve ultime en est donnée — comme toujours — par le sommet de l’édifice. Ce qu’aura été la réaction de Macron aux victimes de la répression inouïe [[ et sans la moindre justification…légale – ce qui la rend doublement…inhumaine !]]  des «gilets jaunes» parle pour lui, et dit tout — formidable éloquence du silence [[ insensibles insensés !]]. Car la réaction, c’est qu’il n’y a eu aucune réaction. Littéralement : ça ne lui a rien fait — l’indice sociopathique par excellence [[ le manque d’empathie doit priver de toute fonction…publique. A fortiori de faire de la politique…Qui n’ont pas d’empathie doivent être empêchés de faire de  la politique !]]. Une morte, 5 mains arrachés, 25 éborgnés, 289 blessures à la tête, mais rien. La même considération que pour du bois mort [[ les monstrueux appartiennent aux grandes dé-Monstrations !]]. Avec, comme à France Télécom, le même déni : « Après des semaines et des semaines, je constate qu’il n’y a eu aucun mort à déplorer du fait des forces de l’ordre » –- c’est vrai, c’était une femme arabe, ça ne compte pas ; « Je n’aime pas le terme répression parce qu’il ne correspond pas à la réalité » ; « Ne parlez pas de répression ou de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un État de droit [[ mais dans un état de non  droit oui…]] ». Face à des annulations aussi massives de la réalité, n’importe quel psychiatre ferait interner le sujet responsable de ces faits réellement commis et mentalement effacés. Mais dans la sociopathie néolibérale devenue norme [[ pas du tout - c’est autoréférentiel comme l’a très bien prouvé Karl Popper…Cela ne nous concerne pas du tout…ce sont de très fausses normes, des lubies de détraqués (comme privé ci-dessus) – nous n’avons pas à les suivre du tout !]], rien de tout ça n’est vraiment sérieux. Le sociopathe peut faire tuer, faire mutiler, et continuer d’arborer le même sourire entre stupide et effrayant, la même éclatante et terrifiante satisfaction de soi [[voir notre texte sur les pervers narcissiques = l’incapacité complète à aimer !]]. Dans la version pour abruti, Castaner, lui, va en boîte pour «se relaxer». Dans la version pour violent à sang froid, le préfet Lallement jouit du travail bien fait dans le silence de son bureau. Voici les types…déréglés… auxquels les pouvoirs suprêmes ont été remis [[ ils doivent être repris au plus vite…Soyons toutes et tous repris de Justice !]]. Quand ils ont à commenter en public leur action, on les reconnaît à cette phrase caractéristique entre toutes, devenue comme leur motto : « j’assume ». Le propre des sociopathes, c’est d’« assumer » à la face du monde [[ sauf que cela sonne très faux. Genre « même pas mal » oui aux… autres, même pas mal. Qui est insensible, le Dr Damasio l’a prouvé, est, quasiment tout le temps…insensé. En tout cas, l’insensibilité conduit à des comportements insensés !]]. Je détruis des lieux, je détruis le travail, je détruis des existences [[les Casseurs sont à la tête du pays ]], mais j’assume [[ uniquement à coups de graves…dénis du réel. Ce qui (pour nous) prouve qu’ils/elles…n’assument surtout pas !]]. Il fut un temps où, si le pouvoir était violent, les hommes de pouvoir «assumaient» un peu moins facilement. Pasqua, dit-on, était resté quelque peu chamboulé de la mort de Malik Oussekine — Pasqua ! Trente ans plus tard, Pasqua deviendrait presque une borne-témoin de la décence [[oui un  humain tout de même…]], c’est dire le chemin parcouru entre temps, un chemin dont le sourire de Macron est le terminus [[ c’est le macronisme qui descend !]]. Quand on parle de gens comme de « riens », il est assez logique qu’on finisse par les traiter comme des « riens », et par compter leur démolition physique pour rien. »…Le langage (pour nous) est si parfait (puisqu’il nous dépasse de partout – tel une transcendance…non métaphysique ! – que tout le monde est TRAHI (ou non) par ses propres mots !

Mélenchon-Macron-où-ne-va-pas-la-justice-?

« Revenons sur le fond de l’affaire où une fois encore le pouvoir met en scène les policiers en nous invitant à pleurer sur leur sort [[ mais pas sur celui des vrais humains qui les valent tous et en mieux…sur lesquels ils auront déchaînés leurs…ultras violences !]]. La véhémence de JL Mélenchon aurait meurtri et blessé les policiers d’une façon telle que leur santé mentale en serait gravement ébranlée. L’avocat de l’un de policiers a déclaré : « Cette affaire a eu des répercussions graves sur le plan psychologique pour les enquêteurs, qui sont avant tout des êtres humains [[ à qui ces chochotes feront croire ces…gamineries ?]]. » Il est bien évident que les Gilets Jaunes, ou les blessés collatéraux, qui ont perdu un œil, une main ou un pied à la suite de violences policières, ou les gamins de Mantes-la-Jolie agenouillés deux heures durant les mains sur la tête sous la houlette de policiers, ne sont-ils pas des êtres humains [[ tels sont TRAHI par leurs propres mots – facile à ressentir !]]. La différence entre eux est que les premiers ont choisi d’exercer un métier difficile alors que les autres ne font que manifester leur désarroi [[ avec un droit constitutionnel que seuls les ennemis de la réPublique peuvent remettre en cause !]], leur colère, leur envie d’un monde meilleur ; d’un côté il y a la force, et ici aujourd’hui la violence, fussent-elles celles de l’État et donc légitimes (? [[ en cours d’être prouvé – dans ces contextes – illégitimes !]]), de l’autre il n’y a que plainte et faiblesse. Cet avocat d’ajouter que « Ce procès va permettre de mettre en lumière les difficultés que subissent les membres des forces de l’ordre et les souffrances que cela peut engendrer chez eux », pôvre avocat qui n’a jamais vu une pièce de Guignol. Ne lisez pas que je minimiserais les difficultés physiques et psychologiques auxquelles sont confrontés les policiers et les gendarmes, mais aussi les militaires, les sapeurs-pompiers et les personnels des hôpitaux, et plein d’autres [[ exact – les policiers ne sont pas les seuls loin de là à vivre des situations difficiles…entièrement dues à l’excès de Parasitismes des trop riches !]] ; le propos n’est pas là car ce procès ne résoudra aucune de ces difficultés et que ce qu’il veut montrer ce n’est que l’autorité du pouvoir en se servant de la défense de son bras armé qu’est la police comme on se sert d’une image en communication, rien d’autre [[ la moralisation de la vie publique commence par l’interdiction de toute…Com’. Seulement de la communication…honnête et sans…trucages !]]. 

À travers cette affaire on mesure l’emprise que veut avoir E. Macron sur les gens et la société pour façonner le pays suivant ses seuls désirs au service du capital [[ce qui représente une déchéance qui empêche de se profiler en…stature morale…Il n’y a qu’immoralité derrière cette présentation non…représentative !]]. Alors il manipule l’opinion par des jeux de communication pas toujours honnêtes [[euphémisme !]] (la conduite du Grand petit Débat en a été une illustration) : de la propagande, et par l’instrumentalisation de la Justice. En France, désormais la Justice n’est plus au service des femmes et des hommes, elle est au seul service du prince et ne fait que répondre à ses ordres pour satisfaire ses désirs de puissance et de paraître. »…Ce qui ne va plus tenir longtemps…Les mauvais spectacles ne sont jamais prolongés, mais écourtés !

Pour-Friedman-le-smic-un-cauchemar-

D’entendre ce Milton Friedman, dire doctement car prix Nobel d’économie : « du travail il y en a pour ceux qui veulent »... Est digne d’un poivrot du café du commerce qui serait en pleine descente... Ou bien d’un macron qui conseille de traverser la rue pour chercher un boulot [[ voilà la source – vraiment pas de quoi être fier !]]. Sur la vidéo jointe, on peut voir un gnome chauve à grosses lunettes accompagné certainement de Madame, portant lunettes noires mode Pinochet. L’économiste tranquillement répond à un journaliste suite à cette question :

- « Comment résoudre le problème de l’emploi ? »

- Cela n’est pas le problème, il est toujours possible d’assurer le plein emploi pour tout le monde, c’est possible, il y a du travail, mais si tout le monde n’a pas de travail, c’est parce que avec le salaire minimum et les exigences syndicales empêchent les gens de travailler, le problème donc n’est pas le plein emploi, le problème c’est l’élimination des obstacles qui empêchent l’accès au travail, c’est ça le véritable problème ! (vous remarquerez la pauvreté argumentative, dire que ce gars est prix Nobel !!!) [[ oui c’est exactement un sociopathe insensible qui nie toutes les réalités vécues, effacent les douleurs réelles des autres et tombent dans des simplismes…inhumains. Genre (âge mental 5 ans ?) si t’as pas de boulot ce n’est pas non pas parce que les patrons volent l’argent public pour le…jouer (oui indignité que de jouer les souffrances) en Bourse et donc jeter tout travail effectif comme un atout sans importance – mais uniquement t’as pas de travail, c’est parce que tu n’en cherches pas (prix Nobel pour…ça ? Qui a lu Friedman sait qu’il n’y a Rien  dans ses vains écrits ! Traverse la rue oui…la même inhumanité capitaliste se trouve de l’autre côté !]]. Le journaliste :

- Et vous pensez qu’en éliminant le salaire minimum (le smic) on pourrait donner du travail à tout le monde ? Après avoir avalé sa salive « la lumière » reprend benoîtement : - Qui est « on » ? On peut trouver du travail [[ n’importe quoi et le NAIRU ou bien le chômage DOIT exister, il est imposé structurellement ! Donc on ne peut…pas trouver du travail lorsqu’il NE FAUT pas et jamais le plein emploi !]] ! Les gens trouveront par eux même leur emploi (sa complice anone en écho). Écoutez, nous avons l’exemple aux États Unis en Californie où il y a beaucoup de réfugiés clandestins et bien ils trouvent tous du travail... Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas soumis à la loi [[ jusqu’à preuve du contraire TOUT va mal à cause des…déréglementations des Trop riches !]]Ce gnome a inspiré les Reagan, Thatcher... Et plus proche certainement un dénommé macron. Ils pensent comme ça, ceux du cercle, des clubs Bilderberg et autres G20 : ils sont l’élite la non –élite de l’humanité, (du moins ils en sont persuadés- et nous du contraire). Ils sont les élus, les désignés par la volonté de dieu [[ les déréglés de la touffe ]], leur dieu à eu, celui du fric et du pouvoir, sans partage. Leur mission sur terre est de discipliner cette marée grouillante, l’asservir pour qu’elle est un but, car, elle ne sait pas cette masse ce qui est bon et bien ; il faut la canaliser, la mettre au boulot, produire, consommer, crever. Eux, pourvoiront au reste ou plutôt... Aux restes. [[ ce qui reste, justement, pour les …Accuser, eux, ces monstres qui ne…savent rien (Friedman c’est des mots de concierge, il n’a strictement rien prouvé en économie... ]].

Il n’est pas étonnant que ces sbires sans frontière, un macron par exemple, n’est aucun conflit intérieur en ce qui concerne la casse sociale, le manque de soin, d’éducation, de sécurité, de la vieillesse, de la faim, des guerres, car « eux », ceux qui pensent et agissent tel ce triste personnage [[ euphémisme ]] que fut Friedman, ne nous voient pas comme des êtres fait de chair, de sang, d’esprit, d’âme, mais certainement, comme une fourmilière habitée par des cafards qu’il faut soit domestiquer, soit écraser... »…Oui ceci est le Modèle supr$ême de ce gouvernement indigne. A part faire vomir quel effet peut produire ce Friedman ?

Blanchiment-de-l'argent-sale-et-mondialisation

« Le mouvement des Gilets Jaunes se poursuit en France alors que le citoyen lambda se heurte à un système qui lui demande constamment de payer plus pour gagner moins [[ et qui croit que, à part 20 %, il y en a encore qui « croient » ces balivernes !]]. On s'attend à ce que les gens se contentent de vivre avec moins de moyens, tandis que les prix de nombreux produits de première nécessité augmentent. »…Les seuls utopistes (sens négatif) sont donc bien celles/ceux qui croient qu’une telle imbécillité puisse…durer !

…………………...........................**********************************

Ici nous esquissons (nous en reparlerons plusieurs fois) la « nasse » qui prend tous leurs mensonges en enfilade ! Joindre 4 infos ( à partir du moment où vous joignez 2 infos, ne les laisser pas séparées, vous Aidez vraiment les autres !)…1 )---…La vitesse de l’enrichissement de quelques français et le… volume atteint (les 2 en même temps). Oui les 2 très anormaux, ne répondant à aucune observation empirico-pragmatique de l’économie : ne répondant donc qu’à une situation artificielle construite…de l’extérieur

2 ) --- Le chiffre de la dette – correspondant pile poil avec cette IRRUPTION de l’inflammation des enrichissements aussi brusques qu’inattendus et…3 )***’la baisse 2019 (prévue) des Recettes publiques ce qui n’arrive jamais : il y a hausse continue des recettes…même si un collectif budgétaire vient corriger la prévision en toute fin d’année…4)--- Ce qui le partage des pouvoirs Anormal entre Allemagne et France pour les postes clés européens…nécessite une Lagarde afin de combler les excès du macronisme (ne serait-ce qu’en maintenant des taux bas pour la BCE)…la Commission européenne hyper régressiste restant à cette Allemagne qui RUINE l’Europe par l’excès de cupidité de… ses financiers !

Reprenons …2 ) ---« D’après l’INSEE et son dernier communiqué à ce sujet, la dette de la France c’est 2 358,9 milliards d’euros à la fin du premier trimestre, atteignant 99,6% du PIB. La dette publique a donc augmenté de 43,6 Md€ par rapport au trimestre précédent. 43,6 milliards en un trimestre… fabuleux. »…Plutôt à la limite de l’impossible, non ? Ce « trou » ne vient pas des gilets jaunes mais bien du 0,10 % qui…pompent trop l’argent des…Recettes publiques…comme celui de la Dette (« leur » dette – qu’ils prélèvent d’abord tout en en empochant (doublement illégal) les intérêts ensuite)…4) --A voir l’étrange apparition, de + 43,6 milliards de… gaspillages d’argent public …en 3 mois et l’urgence de faire élire Lagarde à la BCE afin de couvrir cela. Nous en reparlerons en lien avec toutes les nouvelles données…1) - Ce ne sont pas les gilets jaunes qui pèsent sur le budget mais bien ces trop riches – puisque jamais les années précédentes leur taux…d’enrichissements (sic) n’a été aussi rapide [[ 2 FOIS plus soutenu que tous  les autres pays !]]. + 35 % ce n’est pas…naturel. C’est un syndrome de multiples facteurs. Dont la population française…sacrifiée pour ces Anormaux enrichissements… « Les milliardaires français sont ceux qui se sont enrichis le plus vite au monde depuis… début 2019, accroissant leurs fortunes de près de 35%, selon le journal économique Bloomberg. »…Ils ont assuré ce que nous nommons « une rente structurelle sur les impôts des autres » (soit détournements des cotisations sociales, shadow banking, trahisons fiscales en grand, abus de dons étatiques qui… pèsent sur les…Dépenses publiques et manquent tant aux…Recettes publiques…plus basses en 2019 qu’en 2018…on ne se demande plus pourquoi ! Nous savons Où elles sont…passées ! Plus clair ?

78-milliards-en-2019-les-milliardaires-qui-s'enrichissent-le-plus-anormalement-sont-les-français

……………………..***************************************

Fier frère ? Et ? Plus il y a des voyelles ouvertes et plus la chanson devient de stentor… Fiers frères ? Frères confiés…et de confiance…

 

……………………oui fiers (de fiertés) soit à qui on peut …se FIER !

 

 

…..……..……………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

         Que l’immense joie collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

ArtisanArt

ArtisanArt

fétus de blé sur flickr

fétus de blé sur flickr

Du CEPII, organisme rattaché aux services du premier ministre a publié une étude qui évalue à… 36 Milliards d'Euros en 2015, soit… 1,6% du PIB, les profits non déclarés en France des multinationales, qui viennent " éroder l'assiette d'IS  : au taux d'imposition légal, cela correspond à une perte de recettes fiscales de l'ordre de 14 Milliards d'Euros , soit …29 % des recettes de l'IS en 2015 "

Du CEPII, organisme rattaché aux services du premier ministre a publié une étude qui évalue à… 36 Milliards d'Euros en 2015, soit… 1,6% du PIB, les profits non déclarés en France des multinationales, qui viennent " éroder l'assiette d'IS : au taux d'imposition légal, cela correspond à une perte de recettes fiscales de l'ordre de 14 Milliards d'Euros , soit …29 % des recettes de l'IS en 2015 "

Santé : Le président Emmanuel Macron trouve que l’accord de libre-échange avec le Mercosur est un « bon » accord. « Le libre-échange est à l’origine de toutes les problématiques écologiques », accuse Nicolas Hulot. L’accord favorisera les échanges avec le Brésil, accusé d’avoir homologué 239 pesticides depuis janvier

Santé : Le président Emmanuel Macron trouve que l’accord de libre-échange avec le Mercosur est un « bon » accord. « Le libre-échange est à l’origine de toutes les problématiques écologiques », accuse Nicolas Hulot. L’accord favorisera les échanges avec le Brésil, accusé d’avoir homologué 239 pesticides depuis janvier

Têtus fétus
Encore une baffe pour le macronisme : plus que 10 % de soutien les yeux fermés ¡! « Trois semaines après l’ouverture du recueil des signatures, environ 10% du total a déjà été atteint. Mais selon notre enquête, 75% des Français sont “prêts à signer une pétition pour réclamer l’organisation d’un référendum sur la privatisation des Aéroports de Paris”. Seuls 10% des sondés ne sont pas prêts à le faire. »

Encore une baffe pour le macronisme : plus que 10 % de soutien les yeux fermés ¡! « Trois semaines après l’ouverture du recueil des signatures, environ 10% du total a déjà été atteint. Mais selon notre enquête, 75% des Français sont “prêts à signer une pétition pour réclamer l’organisation d’un référendum sur la privatisation des Aéroports de Paris”. Seuls 10% des sondés ne sont pas prêts à le faire. »

La privatisation de la FDJ également rejetée Il n’y a pas que la forme -une privatisation décidée dans le cadre de la loi Pacte récemment votée- qui est rejetée par les Français. Ils sont aussi contre sur le fond. Le principe même de la privatisation d’ADP les fait bondir. Il n’y a que 16% des sondés qui soutiennent cette mesure et 53% s’y opposent. Pour l’heure, 31% n’ont pas d’avis.

La privatisation de la FDJ également rejetée Il n’y a pas que la forme -une privatisation décidée dans le cadre de la loi Pacte récemment votée- qui est rejetée par les Français. Ils sont aussi contre sur le fond. Le principe même de la privatisation d’ADP les fait bondir. Il n’y a que 16% des sondés qui soutiennent cette mesure et 53% s’y opposent. Pour l’heure, 31% n’ont pas d’avis.

Dette publique france juin 2019

Dette publique france juin 2019

oui tous aussi ennemis acharnés du pays  ?

oui tous aussi ennemis acharnés du pays ?

Têtus fétus
Lorsque le capitalisme devient mafia...

Lorsque le capitalisme devient mafia...

Têtus fétus
Têtus fétus

Gilets jaunes & salaires des patrons #LABECO (S02 EP12)

N’oublions pas l’ADP

1er trimestre 2019 : La dette publique a donc augmenté de 43,6 milliards € par rapport au trimestre précédent. Et ce n’est certainement pas dû aux gilets jaunes…mais bien aux trop de cadeaux aux riches : visibles dans leur bilan le plus en HAUSSE du monde…

Deux siècles… contre le peuple français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article