Comment les pollueurs dirigent le pays ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment les pollueurs dirigent le pays ?

Désormais, toute équivoque est levée : nous savons que ce gouvernement est vraiment…très antiécologique ! Et que cela ne fera que s’empirer. Or ? Partout la dérégulation (ce qui dérègle ET qui empêche d’être réglos) répand ses pollutions. Et le capitalisme n’est plus qu’une pollution ? Un seul mot résume, alors, la plaie que sont les politiciens : jamais sincères ! Pour la nature (le berceau incontournable de la vie) c’est là le pire. Ils te prennent des gueules d’angelots mais ne font que des horreurs. Autant dire que voir la vérité en face ce n’est pas facile. Nous avons trouvé des aides précieuses. Et allons les partager avec vous. Fabrice Nicolino.

« Les conséquences sanitaires de l'exposition aux pesticides [[ et fongicides ]] sont d'ores et déjà massives. Des centaines d'études, à l'échelle internationale, montrent que ces produits de la chimie de synthèse agissent, même à des doses infinitésimales [[ d’où le danger…pressant ! ]], sur notre équilibre le plus intime. Le cordon ombilical du fœtus, le système endocrinien, la fabrication du sperme sont atteints. Les cancers et les maladies neurologiques se multiplient [[ ce dont les médias mainstream (comme des lâches ou des fous ?) évitent trop de parler !]]. Ce n'est pas drôle ? Non. Mais les auteurs de ce livre ont pris un parti : celui de raconter des histoires avec de vrais gens. Vivantes, parfois extravagantes. Depuis 1945, l'industrie des pesticides a pris le…pouvoir en France, sans que personne ne s'en doute [[ ce qui n’est plus le cas du tout ]]. Cet ouvrage donne des noms, livre des dates, fouille les archives. Oui, on a truqué des congrès prétendument scientifiques. Oui, les industriels ont infiltré, et continuent de le faire, les commissions officielles chargées du contrôle des pesticides. Oui, l'«agriculture raisonnée», que les pouvoirs si peu…publics français présentent comme la solution de l'avenir, est une farce, une incroyable manipulation. »…Bigre de chez bigre, c’est énorme…Sauf qu’annoncer n’est pas prouver. Entrons dans les preuves…et là, incroyable, il y en a, abondamment, des tas…

…………………..........................******************************************

Fabrice-Nicolino-L'Agence-nationale-de-sécurité-sanitaire-fait-partie-du-lobby-des-pesticides

« Vous avez enquêté sur les pesticides SDHI. Pourquoi, jusqu’à la publication d’une tribune de scientifiques dans Libération le 15 avril 2019, étaient-ils inconnus de presque tous ? – Fabrice Nicolino **J’ai demandé à un grand nombre de paysans, ils ne les connaissent pas. Ils sont répandus partout mais personne ne sait que ça existe [[ il n’y a pas que le printemps qui soit silencieux, les pires dommages pour nos santés aussi se diffusent dans un silence pas très bienveillant !]]. Pourquoi ? Parce que c’est un sigle barbare, recouvrant des produits vendus sous forme de noms commerciaux [[ voir un peu l’iconographie…]]. La douzaine de molécules SDHI autorisées en France sont des créations des laboratoires des grandes firmes agrochimiques. Leur caractéristique commune est d’attaquer la fonction respiratoire des champignons, de les étouffer [[ le problème est que nous partageons aussi des…fonctions respiratoires. Elles aussi…agressées. Et beaucoup trop !]]. Puis les firmes — qui se tirent la bourre — fabriquent, produisent, font des mélanges, ajoutent des adjuvants, etc. Elles créent un produit sous un nom commercial qui leur appartient. Pour comprendre ce que contient le produit, il faut aller au-delà du nom commercial [[ qui nous cache la vérité…]]. On ne vend jamais du SDHI seul [[ SDHI pour fongicides inhibiteurs de la Succinate déshydrogénase ]].

Pierre Rustin, le scientifique par qui est venue la révélation de l’existence des SDHI, les a découverts par hasard en faisant des recherches bibliographiques [[ le hasard de l’extrême limite…ils n’auraient pas repéré nous serions dans l’ultra merde !]] . Sinon, cela aurait pu durer encore 20 ans comme cela. Il s’est interrogé, car les SDHI s’attaquent à l’enzyme SDH [[ soit inhibant l'activité de l'enzyme SDH (la succinate déshydrogénase)]], enzyme essentielle à la respiration des cellules [[ dont celle des humains…]]. Et les SDHI s’attaquent pas seulement à la SDH des champignons, mais aussi à celle des vers de terre, des abeilles, des humains [Pierre Rustin est spécialiste des maladies liées aux anomalies de fonctionnement de la SDH – voir la vidéo]. C’est le fondement de son alerte scientifique [[ donc un des êtres humaisn les plus sérieux du monde traité par-dessous la jambe par des incultes, des cœurs superficiels et des…irresponsables nommés responsables ! Rien  ne va plus, c’est plus du jeu, ces voyous trop vantés ne respectent aucune des véridiques hiérarchies…]]. Je pose donc la question : pourquoi les agences de sécurité sanitaire n’ont-elles pas fait les recherches qui auraient dû les mener à Pierre Rustin ? Elles auraient dû se renseigner. Mais il ne se passe rien. Elles laissent des produits potentiellement très dangereux partout [[ si pour le fric, irresponsable et devenu foncièrement antihumain, ça va, tout va. Ce qui est (admettons-le ici) pure folie…Et ? Ces plus qu’arriérés ne vont pas chercher plus loin,..Question : est-ce que des irresponsables peuvent avoir des…responsabilités ?]].

Qu’est-ce qui distingue l’histoire des SDHI de celle d’autres pesticides ? – F.N.** Ce qui est sans précédent, c’est que l’on a cette fois-ci, avec nous, des scientifiques de réputation mondiale [[ pour tous les thèmes, pareil - les vraies élites sont vraiment contre la poursuite du capitalisme immature à vie…mais cela ne se sait pas assez…Haut les coeurs et diffusons le balaise de scoop : toute l’intelligence du monde veut la fin rapide du système. Cela vous va comme cela ?]]. On a la science avec nous. Dans le dossier des SDHI, ils ne peuvent pas renvoyer Pierre Rustin et sa bande au piquet en leur disant qu’il faut qu’ils refassent leur copie. Pierre Rustin est un cador de la science, potentiellement nobélisable [[ partout, il faut accepter de se…rabaisser à leur niveau de corrompu.e.s vulgaires et de cœurs morts !]]. L’autre élément, très important selon moi, c’est que l’on est encore à l’amont d’une possible catastrophe [[ c’est cela la difficulté de ramasser en pleine gueule, les désastres horribles des faux dirigeants et de devoir les …faire comprendre à nos soeurs et frères humains…croyez-nous il y en a un paquet que ces découvertes du fond de l’horreur rendent malades ! Ce n’est plus l’imbécillité inhumaine des faux médias c’est la guerre entre la mort pour tous que ces fous répandent et la vie que les vrais amoureux défendent…Tiens, il n’y en a plus d’amoureux/ses dans les faux médias ! Étrange non ?]]. J’en ai plus que marre de venir avec mon mouchoir pleurer sur les morts, les malades. On arrive toujours après la bataille [[ anomalie de langage : comment dire… après lorsque nous sommes toujours en plein dedans, donc pendant ?]]. Car, la catastrophe, si elle doit arriver, on le saura dans 10, 20 ou 30 ans, comme pour l’amiante [[ exact…et les faux jetons du principe de précaution ont le front de l’affront de ne jamais l’utiliser et d’exiger (à la fois) que l’on croit qu’ils sont la…majorité (tu parles avec 60 % au moins de votes blancs, d’abstentions et de non-inscrits qui manquent de précautions ?) !]]. Là, on est alertés dans un temps relativement précoce, on peut dire stop, et décider sagement de les retirer du marché dans l’attente d’études. Ce n’est pas un discours d’écologiste mais de scientifique. Pierre Rustin et ses confrères demandent des « études réellement indépendantes », parce qu’ils n’ont plus aucune confiance dans l’Anses, l’agence de sécurité sanitaire [[ par expériences directes…les pertes de confiances…]]. Quand l’Anses a reçu le coup de fil de Pierre Rustin en octobre…2017 [[ que ce temps perdu…]], elle a répondu par un silence total [[ sale habitude qui provoque obligatoirement des retours de…refoulés, de non-dits, les plus grands des rugissements en fait. Donc aucun sens de la stratégie et l’absence de ce sens ne permet pas de s’auto-nommer dirigeants !]]. Au bout de six mois, Pierre Rustin et huit autres scientifiques ont publié leur alerte dans Libération. L’Anses a alors été contrainte de leur proposer une date de réunion. Et là, de manière loufoque [[ choix judicieux de mot…]], au lieu de recevoir dignement une équipe de scientifiques qui met bénévolement à disposition ses connaissances, elles les a agressivement reçus [[ comme tous les cancres…coincés et les esprits très immatures…pris la main dans le sac !]], au point que plusieurs de ces chercheurs m’ont dit textuellement que cela avait été la pire journée professionnelle de leur vie [[à ce point…]].

À la suite de quoi, l’Anses a nommé quatre experts [[prétendus tels !]] pour examiner l’alerte scientifique. Parmi eux, trois ne connaissaient pas ou de très loin les SDHI. Et la quatrième personne, la seule qui connaissait les SDHI, participe à des colloques payés par l’industrie. Elle est dans un conflit d’intérêts très grave [[ il semble - puisque le néolibéralisme n’est, sur le fond, que le plus grave des conflits d’intérêts…les collusions sont tellement enchevêtrées que ces collusions ne font plus que collisions !]]. Leur rapport, rendu en janvier 2019, consistait à dire qu’il n’y a pas de problème avec les SDHI [[ voir en iconographie…et le plus cinglant des démentis leur revient 7 mois après en boomerang…  ]]. Pierre Rustin et sa bande ont publié une réponse 15 jours plus tard, diplomatique dans la formulation. Ce que j’en ai compris, c’est qu’ils avaient l’impression que l’Anses s’était moquée d’eux [[ le problème avec les crétins qui prennent les autres pour des cons…est que, lors de la seconde rencontre, ils sont en position…d’ultra faiblesse…plus du tout la stature de leurs arrogances :!]].

En quoi l’affaire des SDHI est-elle, malgré ses particularités [[ soit les politiciens corrompus et les médias irresponsables empirent toutes les données de la problématique ! Inexcusable…]], emblématique du fonctionnement du système d’homologation des pesticides en… France ? – F.N.** Les SDHI posent la question de l’évaluation de la dangerosité des pesticides parce que les normes actuelles, la façon dont on homologue, dont on cherche l’éventuelle toxicité d’un pesticide, tout cela est désuet [[ peu de le dire – le néolibéralisme est la plus vieille des anachronies actuelles…vraiment la mort dans le passé…]]. En matière d’homologation de pesticides, le fondement est la dose journalière admissible, la « DJA ». Elle a été mise au point dans les années 1950 à partir de connaissances de cette époque-là [[ inexcusable donc…puisque l’étymologie de responsable est l’abilité aux « respons » (vieux français pour réponses)…Soit seul le respons-able est apte à répondre…et là, partout, dans la politique si désuète de la fausse élite, ils ne sont plus cap-ables…de répondre. Donc irresponsables, donc tutélisables ?]]. Depuis, il y a eu beaucoup de découvertes scientifiques ! Celle que la dangerosité de produits peut être influencée par des facteurs environnementaux, qu’il y a des effets non monotones, non linéaires et que des produits peuvent être plus actifs et plus dangereux à des plus faibles doses. Mais l’Anses ne veut pas intégrer ces nouvelles connaissances [[ un passéisme aussi flagrant pour qui veulent prendre en otage le mot…progressisme (fraude !) ne les place plus que dans le rétro viseur !]]. Les pesticides SDHI ne sont que la suite d’un programme de longue date qui consiste à ne juger que l’intérêt des firmes agrochimiques, sans jamais se préoccuper des effets généraux et écosystémiques [[ diagnostic imparable qui souligne…l’irresponsabilité stupide…Puisque ? Non l’argent ne sait rien, il ne rend pas intelligent mais mute carrément en abrutis et ne possède ni le don d’infaillibilité ni celui d’omniscience !]]. Pour moi, c’est une situation de folie sociale [[ autre formule bien formulée ]]. On oublie que l’Anses est une agence de… protection sanitaire, créée pour… protéger la société et pas les intérêts de l’agro-industrie [[ tout comme les gouvernements – c’est même dans la Constitution – ne sont pas du tout là pour enrichir aveuglément les déjà trop riches et appauvrir les…appauvris (dits aussi les pauvres)…]].

……………………………......********************************************

Comment retrouver la confiance dans le système d’évaluation des pesticides ? – F.N.**Un des premiers problèmes est que l’Anses est chargée des autorisations de mise sur le marché. Or, on demande à la même structure d’éventuellement interdire les produits qu’elle a… autorisés. C’est impossible [[ il faut séparer les 2…tout comme l’ordonnateur et le comptable ou comme le juge et…l’avocat…ici, l’avocat est le juge…Ben oui…ils sont aussi fous que ça et ça se voit – le bordel monstre qu’ils foutent !]], ce sont deux fonctions radicalement contraires [[telles que le judicieux Montesquieu l’a démontré !]] . Il faut les dissocier. Surtout, il faut briser les liens étroits entre Anses et industrie [[ clair… assez de ces corruptions et collusions – l’intérêt général est le seul que la Constitution PERMET ! Qui prohibe même tout intérêt particulier…]]. Dans le livre, je démontre sans peine que l’Anses publie depuis des années, en commun avec l’Inra [Institut national de la recherche agronomique] et Arvalis [L’institut technique agricole de la filière grandes cultures] des notes communes de conseil… pour l’usage des pesticides SDHI [[ nous vous avons évité cela en iconographie ]]. On comprend qu’ils sont engagés du côté des SDHI [[ oui de parti pris mais là pris à partie…Car ? Payés par l’argent public, celui de tous, ils n’ont surtout pas à privilégier …l’argent privé qui …fraude massivement l’argent public. Oui ou non ?]]. Sans l’avoir dit. Donc, l’Anses fait partie du …lobby des pesticides. Le mal est à l’intérieur de l’agence, constitutif, consubstantiel [[ ce pourquoi il s’est tant répandu à la…sauvette ! La posture de qui ont tout à cacher…]]. Quand on est dans une impasse pareille, la seule solution est une dissolution suivie d’une création, avec le concours de la société civile, d’une agence radicalement indépendante. Il ne faut plus aucun contact avec les intérêts industriels [[ comme le CNR avait raison…il faut mettre des barrières à l’argent qui braille qu’il est immoral et s’en fout (nihiliste et anarchiste, dans le sens négatif) de tout…très bien : il faut surtout le …réguler, foutre des limites à ses…folies furieuses. Clair et net. Ce n’est pas fait – il faut le faire…l’argent fou est bien en train  de conduire notre civilisation  au…suicide. Il faut le ramener et le rétrécir à son rôle de serviteur (que l’argent ne soit plus le maître de personne !) !]]. En tant que journaliste, avez-vous eu des difficultés spécifiques à enquêter sur ce sujet ? – F.N.** Je proteste avec la dernière énergie contre l’attitude de l’Anses, qui est une agence publique payée par de l’argent public — dont le mien. Je suis journaliste professionnel, je les ai fait chier, c’est sûr. Ils me détestent, c’est certain. L’an passé, dans Charlie Hebdo, j’ai demandé la démission du directeur général, Roger Genet. Tout cela je l’accepte sans problème. Mais ce n’est pas à eux de faire le tri entre bons et mauvais sujets. Ils ont refusé de me parler [[ se rappeler l’étymologie de…responsable qui offre plus de Devoirs que de droits…Devoirs non remplis, les droits disparaissent…D’où les ils n’ont «pas le droit de… »]]. Je leur ai envoyé plein de mels, essayé d’obtenir des rendez-vous. Rien…Quand Roger Genet embauche comme directrice de cabinet et de la communication une femme qui a travaillé jadis pour Monsanto et des entreprises similaires, on est dans la provocation ultime, grossière. J’y vois une sorte de pied de nez. Cela aussi, il faut que ça change. »…Et cela va changer…face aux corrompus qui semblent toujours reculer partout…la détermination de ceux qui recouvre au moins 70 % de la population (avec des intensités et des acharnements à comprendre et faire connaître différentes…)…Mais bien au moins 70 % qui vont dans la même direction  …oui cet élan d’indignations, portées jusqu’à leurs volcans, deviennent irrésistible…pourquoi, faut pas ?

……………...................%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

D’autant plus que les solutions de remplacements sont bien déjà là, donc périodes de transitions écourtées…ils ne vont pas retarder frauduleusement comme avec le développement durable qui justement n’a jamais été durable…les méfiances envers les faux dirigeants grimpent à leur maximum. Puisque ?...« Les bénéfices du bio pour la santé et pour l’environnement sont aujourd’hui prouvés [[un obstacle de mauvaises volontés de moins…]]. Mais pour ses contempteurs, ce type de production ne pourrait pas être généralisé, faute de rendements suffisants pour subvenir aux besoins d’une planète à la démographie galopante. Une idée répandue que réfutent des chercheurs européens dans une nouvelle étude publiée par la revue Nature Communications. [[ Second obstacle de mauvaises volontés de levé !]]… Dans ce travail, le plus abouti sur la question, ils affirment qu’il est possible de nourrir plus de 9 milliards d’êtres humains en 2050 avec 100 % d’agriculture biologique, à deux conditions : réduire le gaspillage alimentaire et limiter la consommation de produits d’origine animale [[ ce qui va chiffonner certains intérêts particuliers mais qui doivent (Constitution toujours) plier devant l’intérêt général !]]. Et ce, sans hausse de la superficie de terres agricoles et avec des émissions de gaz à effet de serre réduites [[ que des avantages collectifs donc…]]. Un défi de taille, alors que le bio ne représente que 1 % de la surface agricole utile dans le monde – 6 % en France [[ tant que nous permettons à des politiciens d’être…antiécologiques…l’enjeu ne sera pas assumé. Ce gouvernement extrêmement antiécologique doit se voir…contraint de partout en même temps…]].

A-mort-les-pesticides-une-agriculture-100%-bio-pourrait-nourrir-la-planète-en-2050

« Un des enjeux cruciaux est aujourd’hui de trouver des solutions pour basculer dans un système alimentaire durable, sans produits chimiques dangereux pour la santé et l’environnement [[ fin obligatoire des pesticides et des fongicides ! Voir la 1ère patrie du texte de ce jour !]], avance Christian Schader, l’un des coauteurs de l’étude, chercheur à l’Institut de recherche de l’agriculture biologique, situé en SuisseOr cette transformation inclut une réflexion sur nos habitudes alimentaires et pas seulement sur les modes de production ou sur les rendements [[ ce n’est que globalement que nous solutionnons les problèmes…globaux !]]. »

L’intensification de l’agriculture, si elle a considérablement accru la quantité de nourriture disponible au cours des dernières décennies, a dans le même temps conduit à des « impacts environnementaux négatifs considérables » [[ la même vision d’ensemble que nous rencontrons, sans cesse, ici : faire cesser Et faire démarrer en même temps …]], rappellent les scientifiques, qui citent la hausse dramatique des émissions de gaz à effet de serre, le déclin de la biodiversité ou encore les pollutions de l’eau et des terres. Or, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production agricole devra encore augmenter de 50 % d’ici à 2050 pour nourrir une population mondiale de plus de 9 milliards d’humains [[ nous avons déjà prouvé que de récupérer les incroyables gaspillages de l’infantilisme consumériste n’obligera pas à doubler les productions effectives …lorsque bien 40 % de gaspillages pourraient, sans difficulté majeure, se voir…évités (donc pas de 40 % d’augmentation des productions concrètes !). La seconde piste – réduire la part animale des productions – va être vu ensuite, plus loin …]].

De quoi fragiliser davantage l’environnement et le climat, et donc la sécurité alimentaire. »…Nous y reviendrons dans d’autres textes…

En-Amazonie-protèger-les-forêts-c'est-diminuer-l'animal-dans-l'alimentation-

Changer Complètement de modèle agricole…C’est là la clef. Si on déforeste à tour de bras, c’est pour libérer de l’espace pour l’élevage intensif de bœufs ou de veaux. Et aussi pour libérer des champs de soja qui servent à l’alimentation du bétail précité. « Il faut cesser d’encourager l’agro-industrie [[ tout se tient et retient – il faut s’habituer à rechercher les points communs, les piliers de soutènement et la coupole qui chapeaute afin d’agir dans toutes les directions mais, autant pour retirer des comportements nocifs trop encouragés…que pour les remplacer par des cercles vertueux et des comportements sains malheureusement encore peu favorisés…c’est un  mouvement d’ensemble donc c’est ensembles que nous devons entrer dans le même mouvement même !]], prévient Clara Jamart, responsable de la campagne forêts à Greenpeace. Or Jair Bolsonaro leur fait des ponts d’or. » Le productivisme dans l’élevage, voilà l’ennemi pour les ONG. « Le Brésil doit cesser de supprimer les mesures de protection de l’environnement, poursuit Clara Jamart. Jair Bolsonaro a une vraie volonté de défaire ce qui a été fait, alors que ça n’était déjà pas suffisant. Il faut au contraire des mesures volontaristes et contraignantes. »…Les passéistes crasse qui délirent à croire se faire prendre pour des …progressistes cela ne passe plus…

………………………….le sens des mots est trop contre eux !

Ce pourquoi tout s’améliore : en un seul été, les vrais antiécologiques ont été démasqués…

………..En France, le gouvernement actuel est…très antiécologique en tout…

……………Il a même les moyens de prouver tout le contraire !

………………..peu de chances ou aucune qu’il en use ?

 

….…..……….………(à suivre)

……………..……………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                          Que la puissance sans limite nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment les pollueurs dirigent le pays ?
Et le monde devint silencieux (Stéphane Foucart, 2019), qui dénonce lui aussi les manipulations de l’agrochimie pour déjouer la régulation de ses produits… partout la dérégulation (ce qui dérègle ET qui empêche d’être réglos) répand ses pollutions. Le capitaisme n’est plus qu’une pollution ?

Et le monde devint silencieux (Stéphane Foucart, 2019), qui dénonce lui aussi les manipulations de l’agrochimie pour déjouer la régulation de ses produits… partout la dérégulation (ce qui dérègle ET qui empêche d’être réglos) répand ses pollutions. Le capitaisme n’est plus qu’une pollution ?

Comment les pollueurs dirigent le pays ?
Tout ce qui ne respecte pas la séparation sérieuse des pouvoirs (genre l’ordonnateur ne peut être le comptable ou l’avocat ne peut ête juge) ne peut que virer ennemis frontaux des pays …Ici, l’Anses est juge et partie en même temps…elle libère les autorisations et doit interdire les produits. Croyez-vous qu’elle va interdire les produits glissés en douce par les corruptions de l’argent fou ?

Tout ce qui ne respecte pas la séparation sérieuse des pouvoirs (genre l’ordonnateur ne peut être le comptable ou l’avocat ne peut ête juge) ne peut que virer ennemis frontaux des pays …Ici, l’Anses est juge et partie en même temps…elle libère les autorisations et doit interdire les produits. Croyez-vous qu’elle va interdire les produits glissés en douce par les corruptions de l’argent fou ?

Les dirigeants français, absolument Déplorables, font pire que d’autres en nous engluant dans le tout Pesticides ! Ces révélations doivent les faire…démissionner en masse. Ils sont en dessous de tout. Ce n’est pas de l’antiparlementarisme puisque d’autres peuvent tout de suite prendre leur place et à l’avantage clair de l’intérêt général.

Les dirigeants français, absolument Déplorables, font pire que d’autres en nous engluant dans le tout Pesticides ! Ces révélations doivent les faire…démissionner en masse. Ils sont en dessous de tout. Ce n’est pas de l’antiparlementarisme puisque d’autres peuvent tout de suite prendre leur place et à l’avantage clair de l’intérêt général.

Comment les pollueurs dirigent le pays ?
Les SDHI (Succinate dehydrogenase inhibitor) fungicides sont nos ennemis…

Les SDHI (Succinate dehydrogenase inhibitor) fungicides sont nos ennemis…

sournoises sont leurs attaques…

sournoises sont leurs attaques…

Comment les pollueurs dirigent le pays ?
Dire direct sans chercher à protéger le moindre escroc au pouvoir…

Dire direct sans chercher à protéger le moindre escroc au pouvoir…

Faire partie des humains plus connus dans des tas d’autres pays que la France ( prise en otage par Paris, rappelons-le !)?

Faire partie des humains plus connus dans des tas d’autres pays que la France ( prise en otage par Paris, rappelons-le !)?

Greenpeace a débusqué, qu’en France tout est consommé localement avec des OGM d’outre-Atlantique… oui interdits en U.E. Curieux paradoxe ! Ogm interdits et pourtant ils surabondent ? De qui se moque-t-on ? Et en face en plus !

Greenpeace a débusqué, qu’en France tout est consommé localement avec des OGM d’outre-Atlantique… oui interdits en U.E. Curieux paradoxe ! Ogm interdits et pourtant ils surabondent ? De qui se moque-t-on ? Et en face en plus !

« Ils sont épandus sur l’essentiel des surfaces agricoles en France, dont près de 80 % des surfaces de blé, presque autant d’orge, sur les arbres fruitiers, les tomates, les pommes de terre. C’est le nouveau chéri de l’industrie, qui entend quadrupler l'usage de ce fongicide dans le monde d'ici 2023. Et pourtant... Des scientifiques de réputation mondiale affirment que les SDHI sont une menace extrême pour la santé de tous les êtres vivants. Car ils s’attaquent à la fonction respiratoire des cellules, la SDH. Celle des champignons, celle des vers de terre, celle des baleines, celle des abeilles. Et celle des hommes. »…

Fongicides et mitochondries - Pierre Rustin… durée 16 mn

Fabrice Nicolino : "L'industrie des pesticides est devenue… criminelle". Il faut appeler des salopards salopards et les mettre en prison – seul moyen de les empêcher de Nuire si dangereusement…

« Interdisons TOUS les pesticides ! »…Tous… : Fabrice Nicolino lance le mouvement des coquelicots.

La disparition inquiétante des abeilles dans le monde à cause des pesticides

EN MACRONIE, UN ÉCOLOGISTE EST UN TERRORISTE…ce qui abonde, groupé avec d’autres éléments, vers la certitude que ce gouvernelmnt est très antiécologique. Donc tourne le dos au sens du progrès…Ce pourquoi il fera tout pour contrer les avancées de l’intérêt général…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

viviane 14/09/2019 14:45

le débat existe sur le dossier de la toxicité des SDHI utilisé dans certains fongicides : risques importants pour la santé des travailleurs exposés en tout cas pour la nocivité allergisante (urticaire, eczéma, rhinite, asthme) de tous les produits fongicides contre les moisissures qui est maintenant bien connue : "La prévention des risques des fongicides" : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=529