Je suis dans le confus…

Publié le par imagiter.over-blog.com

Je suis dans le confus…

Et pas je suis confus, formule de politesse que n’assume guère, d‘ailleurs, qui nous l’offre. Non, non je suis «dans»  le confus. Pourquoi ? Tous les bons analystes soulignent que toutes les décisions sont pliées d’avance. Que tout le reste n’est que remplissages par leurres, occupations du terrain par des paroles vides et des diversions tous azimuts. En un mot comme en cent : confusions partout…confusions chroniques et multipliées dans le but express de mettre toujours plus de troubles et de chaos. Du remplissage bien cynique…Voyons voir cela…Les mécanismes plus précis. Et les lectures entre les lignes

Immigration-emmanuel-macron-contredit-par-l'aile-gauche-de-lrem

“La politique, c’est l’art de répéter la même chose tout le temps, c’est épuisant. Depuis vingt ans, à chaque fois qu’il y a un petit problème de crise, que les déficits [[déficits qui n’ont pas lieu d’être – abolir le droit abusif des banques privées de prêter usurairement aux états les suppriment par…conséquences de cette décision prise par la Russie de se tenir loin des financiers - et qui, de ce fait, n’a aucun...déficit ! Nous pouvons faire aussi bien qu’eux,  allons allons un grand pays comme la France…]]. se creusent, que les indicateurs ne sont pas assez bons, on parle de l’immigré. Sauf que l’immigré, c’est lui qui fait notre ménage, qui est notre taxi, notre gardien, qui est député ou qui est médecin. L’immigré est un français d’abord”, lâche la députée LREM de la Manche, en désaccord “total” avec les mots utilisés par Emmanuel Macron qui “créent la confusion entre les demandeurs d’asile et les millions de Français issus de l’immigration” [[ donc la REM a une aile gauche  qui n’est pas du tout d’accord ! Ce n’est pas du tout uni tout cela…]]. Avec l’aile gauche du parti dit majoritaire [[ sauf dans es comptes réels !]], Sonia Krimi a co-signé une tribune sur “l’immigration du 21e siècle” pour “une intégration réussie dans les territoires” [[ ce qui blesse le peuple dit xénophobe ce n’est pas l’immigration mais qu’elle leur soit imposée à eux seuls – tiens comme l’austérité à sens…trop unique, jamais pour les riches ! – et dans leur dos et sans leur participation. Une immigration dans les territoires gérée directement par les populations, avec les maillages réussis des Régions et départements, oui cela passe déjà bien mieux ! Pourtant pas compliqué à comprendre même pour les sortis de l’Ecole Nationale de l’Arrogance ! C’est que ceux-ci ne veulent rien solutionner mais seulement stigmatiser une partie de la population contre les autres et les autres contre elles…pas très reluisant au final…]]s . Elle revendique une trentaine de signatures et d’autres qui pourraient s’y ajouter en vue du débat consacré à ce sujet au Parlement les 30 septembre et 2 octobre. Tous mettent en garde contre un débat qui “ne doit pas servir de marche-pied à ceux [...] qui cherchent à cristalliser les haines sur tous les citoyens de confession.»…C’est que tout n’est pas aussi simple, aussi simpliste que les idéologues brutaux veulent toujours le faire croire. Eux/elles qui sont automatiquement du bon côté, s’octroient tous les droits (la preuve ils en abusent !) et les autres (les vilains, causes pratiques de tous les malheurs) n’ont le droit que de les subir. Sans pouvoir parler…Et d’être trop stigmatisés. Sauf que, à regarder les faits, seuls ces idéologues brutaux foutent le bordel partout, empêchent les solutions accessibles par des flots de discours désordonnés. Avec du grand semage de confusions ! Comme ceci :

A-son-tour-Macron-s'abaisse-à-instrumentaliser-l'immigration

« Dans l'espoir de séduire l'électorat lepéniste, le président ressort les vieux clichés du bourgeois humaniste et de l'ouvrier xénophobe [[ à faire de la démagogie sarkozyste de sinistre mémoire !]]. Mais par quelle bizarrerie le macronisme utilise-t-il ce mot, bourgeois, comme un repoussoir [[ lorsque l’on commence à descendre ce genre d’escaliers, nul-le ne sait jusqu’où cela mène !]]? Il ne s'agit bien sûr que de rhétorique, d'une ruse de langage [[ de rendre vide l’espace de parole publique…]] ; celle-ci n'est pas glorieuse: un homme jadis bienveillant veut extirper la bienveillance de son camp, et pour cela exhume une vieille saleté de notre vieille politique, qu'ont utilisée avant lui tant de cyniques, de méchants, de matamores, on aurait souhaité qu'il fût d'une autre trempe [[ ah oui, surprenants que ces assauts peu coutumiers de langages…mais voyons jusqu’au bout !]].

Cette saleté dit ceci:

  1. L'amour de l'étranger est un truc de nantis;
  2. Seuls les richards tolèrent l'immigration, car ils ne la vivent pas dans leurs quartiers protégés [[ et qui les protègent inéquitablement sinon les…macronistes ?]]. «Les bourgeois de centre-ville, eux, ils sont à l'abri![[grâce à qui ? Pas aux prolos tout de même !]]»;
  3. Connaître l'immigration, c'est forcément la haïr;
  4. Le peuple la connaît, lui, la subit dans ses rues et conséquemment la hait;
  5. Le peuple hait l'immigration, il en devient fou et il en vote mal; [[ il faut voter en rang comme à la caserne et…aux ordres, persiste le Libération vachement collabo en fait…]]
  6. Il faut alors suivre le peuple pour le ramener au bon vote, et avoir la main dure contre l'immigration;
  7. Sinon on est un bourgeois, un naïf, égaré de bons sentiments ou de mépris social, et qui préfère le métèque au populo de chez nous. »…

Toujours le même circuit rhétorique qui expurge les contradicteurs de tout lieu de l’être. Cela a l’air d’aller de l’avant mais cache toujours les arrières-pensées économiques  d’extrêmes…arriérations qui ne font jamais dans la dentelle. Puisque pas une écoute, pas un mot de changé, aucune réflexion sur ce qui a été imposé aux pays…le néolibéralisme dur et le suivisme irréfléchi des étasuniens serait la panacée. Oui la panacée pour la ruine des françaises et français. Qui, pour le moment «sauvent» l’économie étasunienne mais perdent la leur !

……………….........................*****************************************

Les décisions restent maintenues quoi qu’il arrive (c’est le point essentiel qui fait comprendre les confusions verbales des… non-débats !). Puisque ? Tout le reste ne reste que leurres posés pour 3 motifs :

** - 1) -- Y égarer qui les contestent et tout retourner les culpabilités contre eux : à eux les mythomanies, paranoïas et autres fantaisistes exagérations. A l’abri, dans leurs quartiers qui ne connaissent ni les rencontres déminées ni les débats francs du collier - les émetteurs en tout cas (mais que dans dans les apparences des monologues perpétuels) gardent toute la façade d’avoir l’air d’avoir sempiternellement raison ! , 

** - 2) – Détourner le plus l’attention de ce qui importe seul au macronisme : détruire les français en les précarisant à fond. Saccager les institutions (oui comme des Casseurs !) pour qu’ils/elles ne puissent se défendre de ses assauts. Et imposer la sauvagerie à visage inhumain du néolibéralisme. Là c’est les retraites qui n’ont absolument pas besoin de…réformes. Sinon surtout celles des politiciens qui peuvent en cumuler plusieurs (ce qui n’a rien d’universel !) et dont les durées de cotisations importent très peu (ce qui est bien un régime de retraite trop à part). Non il s’agit de casser le pacte démocratique autour de la répartition et de livrer l’argent des cotisations aux inacceptables Rentiers boursiers. Ce qui est un coup de force qui ne peut que s’avancer masqué. Et doit se déguiser d’une fausse consultation pour être imposé à la sauvette durant les vacances…de l’été prochain…Prouver le « nous avons changé »…c’est retirer ce déplorable projet – il n’y pas à tortiller. Pas retiré, aucun changement n’est…enregistrable !

** - 3) – Remplir tout le temps le vide que laisse cet autoritarisme que la Constitution ne permet guère…pour tout mimer. Oui faire semblant de consulter (quoi de génial qui serait dit, il n’en sera jamais tenu compte…oui ? Comme le petit débat non-national mais Grand Monologue qui n’a aboutit qu’à des classements sans suite ! Direct poubelles de l’omission…). Oui faire semblant d’écouter. Mais comment vous nous expliquez cela. La froideur anormale par rapport aux sentiments permet de ne voir la politique (enfin sa dénaturation qui ne mérite plus ce nom) que comme une pièce de théâtre. Un jeu ! Et donc les lubies sont de se dire si nous en sommes les metteurs en scène nous récolterons tous les avantages. Sauf qu’il existe des décrypteurs redoutables de la véracité des affections…Sauf que (nous qui théâtrons !) la justesse des semblances ne fonctionne pas bien – genre très simple, on ne sourit pas cyniquement de toutes ses dents lorsque l’on prétend avoir changé. Un sourire timide avec la bouche plus effacée et où nul ne voit les dents accompagne, en général ce genre d’affirmation maîtresse. Erreurs de rôles, fautes de jeux, nous disent tout. Les ronds de jambes de langage ne passent plus…

Macron-confie-que-la-crise-des-gilets-jaunes-a-été-bonne-pour-lui/

«Mon défi est d'écouter les gens bien mieux que je ne l'ai fait au début [[comme tout serait dans une semblance…dès le début et maintenant ils ne feront que faire semblant d’écouter …c’est une des bases du macronisme ! Bien mentir c’est toujours insérer une part de vérité mais part de vérité qui reste sur une voie de garage…]]» du quinquennat, déclare le chef de l'état. Interrogé sur la crise sociale [[ et plus !]] qui a tout ébranlé, il souligne: «d'une certaine façon, les gilets jaunes ont été très bons pour moi [[ toujours aucune compassion pour les mutilé.e.s !]](...) parce que cela m'a rappelé comment je devais être [[ instrumentalisation toujours…puisque si je dis que je mène les évènements que je ne fais que subir, je modifie le socle et l’impact est tout autre…L’on vide, alors, les évènements de leur sens « collectif » et le monologue reste toujours aussi complet ! Même pas un millimètre de changé, tu te rends compte l’intensité de l’obsession qui roule compresse tout sur son passage ?]]».

«J'ai probablement donné l'impression que je voulais réformer contre le peuple [[Celui qui «vote toujours mal» - insulte omise dans la mise en scène brouillonne…ce qui a été et reste le cas que tout soit fiat Contre lui…en gros, tout est décidé contre 80 % de la population avec 20 % de soutiens, soutiens qui ne paraissent plus vraiment dans la rue d’ailleurs (ex- foulards rouges…) mais se cachent dans des sondages pas très convaincants !]] . Et parfois mon impatience a été ressentie comme une impatience vis-à-vis des Français [[ qui n’ont le droit que de voter bien…soit contre leur propres intérêts …ce qui, quelque part, est mal, non ?]]. Ce n'est pas le cas», puisque le macronisme qui place «l'Acte II [[ copieurs de qui déjà ?]]» du quinquennat sous les mots d'ordre d'«écoute» et de «proximité» [[ juste des postures scéniques que nous avons analysées au dessus- au rappel que ce que nous avançons demeure criticable et réfutable mais en avançant autant de contre–arguments que nous en avons avancé. Disons que les faits sont de notre côté. Nous ne nous permettons aucune interprétation, seulement des chaînes de raisonnements. Vérifiables]]…«Maintenant, je pense que je dois prendre plus de temps à expliquer où nous sommes et ce que nous voulons faire exactement [[ retirer tout projet nuisible au pays et à ses habitant.e.s n’a pas besoin…d’explication…nous ne sommes plus à l’école devant des cours prétendus magistraux…nous savons comprendre très vite en fait !]]», précise-t-il. Il devrait notamment lancer d'ici la fin du mois la concertation [[ celle qui va aboutir au retrait de ce faux projet ?]] sur la réforme des retraites lors d'un déplacement en province [[ déjà le mot province sonne très inadéquat puisque, factuellement, province c’est inidentifiable géographiquement. Cela ne dit jamais où exactement que province. Ce n’est donc qu’un mot désastreux de surplomb et de mépris craché du haut de ce qui se prend pour le sommet olympien du pays ( tiens l’élysée ou le paradis des dieux ! qui ne vivent pas sur…Terre !)…Mais dont tous les faits prouvent que paris n’est surtout pas ce sommet …moral ni intellectuel… Prince c’est juste le racisme de « ce qui n’est pas Paris » mais qui (bêtement pour ces menteurs) trace la ligne discriminatoire d’un paris indiscutable, hors jeu et hors d’atteinteillégal possesseur et maître du territoire et Province (évince) qui …tiens t’est présentée comme de l’émigration (eh oui ils immigrent ou émigrent…vers l’autre pays qui n’est pas le leur… oui ces prétendus provinciaux (ou ça ?) archi stigmatisés…les colonisés de l’intérieur !]].

Depuis-janvier-il-y-a-plus-d'-usines-qui-ferment-que-d'-usines-qui-ouvrent-en-France-

Aucun débat de fond n’est donc accessible (non rien n’a changé, tout reste verrouillé…baisser sa garde semble très peu raisonnable ! Qui ont semé toute la méfiance du monde contre eux/elles sinon les macronistes et ce ne sont pas des ronds de jambes de langages qui vont y changer quelque chose… « Des temps plus difficiles pour l’industrie française? Selon Les Echos, qui s'appuient sur des données du cabinet Trendeo, le solde entre les ouvertures et les fermetures de sites industriels est repassé dans le…grand rouge (-18) sur les sept premiers mois de l’année, avec 76 fermetures et 58 ouvertures. Le nombre d’ouvertures d’usines était repassé devant celui des fermetures en 2016, une première depuis la crise financière [[ cette industrie de l’indépendance nationale (selon de Gaulle autant trahie par le macronisme que par ses prédécesseurs !) aura été saccagée par les complètement incompétents technocrates (et il y en a bien trop au mètre carré dans ce gouvernement d’arriération collective)…tout cela pour  que les rentiers de …l’argent des autres…installent une des pires…médiocraties du monde (l’oligarchie française est une des plus incultes après …les étasuniens imbattables dans l’inculture…]]. Un mouvement qui s'était confirmé les années suivantes. L’industrie tricolore avait créé 25 usines de plus qu’elle n’en avait fermées en 2017, mais ce n’était déjà plus que 17 l’année suivante. Les dernières données de Trendeo, peu flamboyantes sur les deux tiers de l’année en cours, semblent donc annoncer une grave rechute pour 2019. »…Qu’est-ce que vous dites ? Qu’au lieu de s’égarer dans les retraites qui n’ont pas besoin d’être réformées, il faudrait tellement pus…réindustrialiser le pays (déjà en ne bradant plus les joyaux nationaux – le savoir-faire d’Alstom est un des 1er du monde, pourquoi en …Priver le pays ?), oui renforcer son indépendance  économique et financière au lieu de brader tous les biens…nationaux. Oui mais encore ? Que toutes les réformes Contre la population doivent être annulées. Désormais les seules réformes qui importent ce sont celles Contre ces fausses élites. Celle qui se trompent sur tout et nous Ruinent le pays…Oui contre de tels gouvernements, contre des médias effondrés qui désinforment et contre un néolibéralisme minable qui n’a rien à faire dans ce pays de la haute excellence…

>>> -- Non on reprend tout où l’avait laissé de Gaulle …quitter l’Otan, s’en battre des sanctions trumpettiennes (tiens, encore un qui se croit à l’école avec des bons points et des images immobiles pour les immobilisés à vie)…oui on s’allie avec les BRiCS des vents en poupe ? Soit on revise (en même temps) tous les ex-rapports hautains et ratés avec l’ex-Tiers monde désormais très émergeant (ce qui symétrise que nous pourrions devenir immergés…sous l’eau, noyés par de mauvais choix…)…et les points forts (dont celui que nous avons nommés la France offshore, 1er pays du monde en offshore) qui pourraient tous être mis en valeur. Car ? Grâce au miracle laïc des Gilets jaunes, la France (la vraie) reste très en avance sur l’occident…leur maillage si Décentralisé…demeure une chance incroyable (jamais l’Europe invasive ne pourra pénètrer dans tous les coins plus reculés du pays- nous y enclaverons cette fausse Europe…), etc.…Oui - afin que ce pays…

………..Change entièrement DE BASE. De bases…

…oui le j’ai changé peuvent suivre cette ascension à portée de main

……ou chuter tous seuls dans leurs coins !

…………………………..***************************

Les ronds de jambes de langage ne passent plus…la preuve…Un court extrait sans commentaire (le texte et si dense qu’on s’y croirait…viennent-ils/elles dans notre direction ?)…puisque nous reviendrons en détail sur cette petite mine aux trésors ! Nous en reparlerons c’est clair...

Engagement-de-l-enseignement-supérieur-et-la-recherche-en-faveur-du-climat

« La croyance en la toute-puissance de la science néglige un fait historique simple : les problèmes auxquels nous avons à faire face aujourd’hui sont en grande partie dus aux progrès scientifiques et technologiques d’hier, ceux-là mêmes qui ont conduit à cette trajectoire. Les externalités négatives – pour adopter une terminologie chère aux économistes – des découvertes scientifiques et de leurs applications technologiques sont de plus en plus lourdes et demandent des efforts toujours plus importants pour être compensées, alimentant une fuite en avant. C’est le syndrome de la reine rouge d’Alice au pays des merveilles : l’obligation de courir dans le seul but de rester au même endroit. Mais contrairement à l’univers romanesque de Lewis Carroll, le milieu qui nous héberge se dégrade pendant cette course, réduisant nos marges de manœuvre futures. L’urgence n’est donc pas d’augmenter nos moyens, mais d’arrêter cette course mortifère pour envisager une recherche réellement soutenable. La situation exige une réflexion profonde sur notre place au sein de notre Planète et, en ce qui concerne la recherche, il semble indispensable de repenser ses finalités et objectifs afin de l’émanciper des enjeux financiers et économiques qui la corsètent et, au vu de ce que devraient être nos priorités actuelles, qui souvent la dévoient. A n’en pas douter, cela constituerait pour le coup une réelle rupture, voire une disruption nécessaire. 

 Cela n’est pas surprenant, car le volet environnemental passe systématiquement après l’enjeu premier des organisations : développement et compétitivité…»…Ces graves…enfantillages comme vous savez…Voilà  qui redonne la pêche…pas courant (en effet) que des hautes instances universitaires nous prouvent qu’elles savent et…peuvent encore…penser !

…..…………………*************************************************

Je suis dans le confus ? Plus maintenant !…En fait, ce blog, mine de rien, dépeignait toutes ces hirsutes confusions préméditées, leur glissait son peigne perspicace et leur mettait la raie au milieu et nous permettait de lire au mieux les actualités sous leur vrai jour…il le faisait…

……………………………………..Il le fait toujours et encore

 

 

.…..……..……………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

         Que l’immense compréhension collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

convergences...

convergences...

Je suis dans le confus…
Je suis dans le confus…
Les décrocheurs relaxés à Lyon ? « Le vol en réunion commis dans une mairie par plusieurs militants écologistes n'était donc pas répréhensible. Pourquoi ? Les non-voleurs du portrait d'un président dont l'inaction dans le domaine de l'écologie était contestée par eux étaient…en « état de nécessité » (c'est-à-dire, de ne pas pouvoir agir autrement) ».

Les décrocheurs relaxés à Lyon ? « Le vol en réunion commis dans une mairie par plusieurs militants écologistes n'était donc pas répréhensible. Pourquoi ? Les non-voleurs du portrait d'un président dont l'inaction dans le domaine de l'écologie était contestée par eux étaient…en « état de nécessité » (c'est-à-dire, de ne pas pouvoir agir autrement) ».

Photo de PATRICK KOVARIK / AFP en 2006… Journées du Patrimoine ? « Les limitations à l'entrée concernent l'Elysée, le ministère de l'Intérieur, de celui de la Culture et l'Assemblée nationale. Seront fermés le ministère de l'Education nationale et celui du ministère de l'Agriculture. A noter que le Sénat et l'hôtel de Matignon resteront, eux, en accès libre. »

Photo de PATRICK KOVARIK / AFP en 2006… Journées du Patrimoine ? « Les limitations à l'entrée concernent l'Elysée, le ministère de l'Intérieur, de celui de la Culture et l'Assemblée nationale. Seront fermés le ministère de l'Education nationale et celui du ministère de l'Agriculture. A noter que le Sénat et l'hôtel de Matignon resteront, eux, en accès libre. »

Livio Bernardo Inversons l’exotisation

Livio Bernardo Inversons l’exotisation

Brexit yes...

Brexit yes...

“Défaite du parquet : la demande de report du procès faite par ses procureurs fait flop et est rejetée. Première victoire : notre défense face au procès politique sera donc entendue aujourd’hui”, a réagi sur son compte Twitter Jean-Luc Mélenchon. “Après avoir organisé la pagaille, le parquet se prévaut de sa propre turpitude et demande... le report du procès!”, avait réagi en pleine audience le chef de file de la France Insoumise (...) “Le ministère de Belloubet organise le chaos !”.  Et Me Mathieu Davy, avocat de Jean-Luc Mélenchon, d’insiter : “Il y a eu la tentative de faire de ce procès un procès politique, maintenant vous continuez à vouloir renvoyer le dossier pour contenir mes clients dans cette séquence. Ça suffit, ça fait onze mois (depuis la perquisition) on souhaite être entendu”. …A bons entendeurs !

“Défaite du parquet : la demande de report du procès faite par ses procureurs fait flop et est rejetée. Première victoire : notre défense face au procès politique sera donc entendue aujourd’hui”, a réagi sur son compte Twitter Jean-Luc Mélenchon. “Après avoir organisé la pagaille, le parquet se prévaut de sa propre turpitude et demande... le report du procès!”, avait réagi en pleine audience le chef de file de la France Insoumise (...) “Le ministère de Belloubet organise le chaos !”. Et Me Mathieu Davy, avocat de Jean-Luc Mélenchon, d’insiter : “Il y a eu la tentative de faire de ce procès un procès politique, maintenant vous continuez à vouloir renvoyer le dossier pour contenir mes clients dans cette séquence. Ça suffit, ça fait onze mois (depuis la perquisition) on souhaite être entendu”. …A bons entendeurs !

L’irresponsabilité complète des fausses élites ? Photo de Chesnot via Getty Images… « La pollution est bonne pour les affaires, selon Jean-Paul Agon, patron de L’Oréal. Même s’il a nuancé en ajoutant “ne pas l’encourager”, ses propos ont évidemment fait réagir. »…

L’irresponsabilité complète des fausses élites ? Photo de Chesnot via Getty Images… « La pollution est bonne pour les affaires, selon Jean-Paul Agon, patron de L’Oréal. Même s’il a nuancé en ajoutant “ne pas l’encourager”, ses propos ont évidemment fait réagir. »…

Je suis dans le confus…

Michel Midi: Les mythes de l'Histoire moderne avec Jacques Pauwels

Serge Quadruppani : la démocratie représentative en phase finale ? 2 h 09 mn

Pour en finir avec les fantasmes sur l'immigration, les chiffres des réfugiés en Europe depuis 1950

Croissance et Crise : Investir quand les indicateurs sont tous faux 23… mn

1 h 01 mn...Les collabos ont-ils vraiment été châtiés à la Libération ? La réponse est 3 fois NON…Soit de l'appareil d'Etat et de justice ? Soit des banquiers et des industriels ? Soit de la culture en général…nous subissons encore les séquelles de cette grave erreur de jugement…

Il y a un sérieux PROBLÈME avec la JUSTICE et les MÉDIAS…Les juges comme militants politiques ? « On pouvait considérer comme un problème important le fait que les insoumis apprennent leur convocation au tribunal dans la presse et non par des courriers. »

«S’ils débloquent tous les transports ils vont toucher le cœur des gens.. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'ai eu un problème avec mon mari il y a 4 ans, ce qui a conduit à notre rupture. quand il a rompu avec moi, je n'étais plus mon moi, je me sentais tellement vide en moi. jusqu'à ce qu'un de mes amis me parle d'un lanceur de sorts qui l'a également aidée à résoudre des problèmes similaires. J'ai envoyé un courrier électronique au prophète Douglas, le lanceur de sorts et je lui ai expliqué mes problèmes et j'ai fait ce qu'il me demandait, pour faire court. Avant que je sache ce qui se passait, mon mari m'a appelé et m'a dit qu'il était désolé de devoir lui pardonner qu'il revienne me voir dans 3 jours et que j'étais si heureux de le recevoir. grâce au prophète Jacob Douglas, pour avoir sauvé ma relation qui s’est presque effondrée, continuez votre bon travail. La grande adresse email du lanceur de sorts est ultimatesolutionspellcaster@gmail.com, vous pouvez également appeler / WhatsApp: lui au + 2348050676586.
Répondre
D
Bonjour, Je viens en témoignage de prêt que j’ai reçu et je tiens à féliciter

Monsieur RONDOU qui a été très gentil et d’un professionnalisme exemplaires,

toujours très rapide à répondre à mes interrogations et à m’apporter

son aide.je suis vraiment heureuse d’avoir obtenir mes prêts des 42.000 €.

Pour vos besoins de pret d’argent n’hessitez pas a lui laisser un mail.

Voici son mail:
mutuel.rondou@gmail.com
Numero de telephone et whatsapp : 0033 756975205
Répondre