L’escroquerie pluriséculaire du darwinisme social

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’escroquerie pluriséculaire du darwinisme social

Décidemment depuis le ruissellement qui enrichit tant les pauvres…appauvris jusqu‘à l’argent sexué qui se reproduit en dormant (oui il fait des peetiiits, vous vous rendez compte…) - tout est faux dans le charabia bourgeois. Ici c’est la bourgeoisie absolutiste qui veut se faire croire d’origine divine… «puisqu’elle» est de…peau blanche et a de l’argent bien immérité (preuve que dieu veille sur elle…seule ! Sur nul.le autre…)…Il nous faut aller jusqu’au bout de son «horreur culturelle». La déchéance intégrale de tous ses mensonges – sa pensée n’est que cela. Nous avons contribué à réhabiliter Adam Smith et Darwin mais d’autres, soit surtout les faire lire dans les vrais textes…Nous savons désormais, sans l’ombre d’une équivoque, que ces déchus bourgeois trop cupides ont tout maquillé, déformé, défiguré, diffamé. La récolte finale en devient : rien de vrai dans leurs activités de seuls faussaires. Et ? Dès l’Université ils savent que le darwinisme social est faux d’un bout à l’autre mais le maintiennent tout ce temps, les journalistes millionnaires aussi, les éditeurs si ennemis de leurs publics encore et les indignes politiciens, qui ne font que nuire aux pays, tirent dans la foule des braves gens que pour ces mensonges maintenus…Sauf que ? Des tsunamis mentaux se lèvent afin de balayer définitivement la lie mentale et morale que représentent toutes les trahisons bourgeoises. Soit ? Pas un grand génie du passé dont ils n’aient distordu la puissance mentale afin de leur faire dire le très inverse de ce qu’ils disaient...ceux du passé comme ceux/celles du présent évidemment…Un autre exemple, alors que tout prouvait que la théorie de « l’omniscience de marchés [vous vous rendez compte omniscience soit infaillibilité…divine, rien que ça, et les radios de nous brailler «la loi implacable des marchés »…tu parles la non loi d’hyper corruption des minables qu’il faut entendre !]» était erronée et non démontrée, elle aura maintenue (et l’est encore) dans nombres d’universités (les pitoyables politiciens ne sont que les rejetons égarés de ces rapines intellectuelles !). Plus - les vrais économistes ont été écartés…mais ils sont parvenus à se faire reconnaître. Aussi ?  En économie Steve Keen suffira…bien  commenté…En sciences humaines et sociales un peu plus…Hé bien ? allons-y

La-grande-fraude-du-darwinisme-social-par-Dean-Henderson

« Il est important de comprendre la transition historique de la méthodologie employée par les élites [[ enfin les fausses élites ! Très fausses même…]] dans leur quête sans fin du contrôle des gens et des ressources de la planète. Très important est le glissement de la confrontation ouverte avec une suppression violente des mouvements de libération, vers des formes plus masquées de guerre psychologique et de déformation de l’information au travers des [[ si faux ]] médias de masse [[ que fort heureusement 77 % des français rejettent…définitivement…la pandémie des minables sans coeurs n’aura pas lieu !]].

Cette bataille engagée pour nos esprits peut prendre bien des formes [[La gestion de la perception est le nom de ce petit jeu]], mais elle commence par l’insertion de pré-requis philosophiques clefs dans le consensus public [[ donc de la censure à la source, cette grave indécence, des véridiques penseurs et des vrais écrivains…facile à comprendre tout de même ! Afin d’infecter faut empêcher les porteurs d’immunités par la beauté et l’immensité des vues !]]. Une des formes les plus insidieuses est le …darwinisme social [[ que nous avions démasqué il y a belle lurette ne serait-ce que dans Rien de plus solide que le solidaire ou encore Nul n’est nul]], qui prêche “la loi, la survie du plus fort, du plus apte” et renforce le paradigme de la domination du haut vers le bas [[ Darwin clarifiait surtout ne dites jamais supérieur et inférieur. Donc pas de haut ni de bas…en vrai !]]. Cette vision du monde frauduleuse, “luciférienne”, renforcée par de [[ fausses ]] “recherches scientifiques” financées par de grandes entreprises, doit être démontée et discréditée si nous désirons vraiment progresser en tant qu’espèce [[déjà fait - d’abord l’apport de Patrick Tort ensuite le changement de…situation de Darwin win comme ennemi tranquille de tout le capitalisme et chant élogieux des animaux et végétaux qui ont…inventé l’altruisme bien avant les humains, etc. Pourquoi ces puissants arguments (la jungle c’est l’entraide pas la mort infligée n’importe comment…) n’ont pas été repris ? Les précurseurs ont rarement tort vu comment ils sont piétinés par de faux…émancipé.e.s ! Pour nous, les censures c’est tout le monde qui y participe… ou non. L’exemple des dissidents de l’Est si aidés par tant de discrets humains discrédite toutes les pleurnicheries hypocrites occidentales – si la France va mal c’est que Trop ne l’aident pas à s’en sortir…donc nuisent frontalement aux meilleurs d’entre nous. Une autre explication qui tienne la route ?]].

L’expédition de Charles Darwin fut financée par la noblesse d’Europe [[ Comme Greta et alors ? Comme Extension Rebellion  et alors? Il y a bien détournement des…financements et ces financements c’est aussi pour s’assurer des voies de sorties hors du système…il faut entrer dans les faits pas les juger bêtement (et de manière presque toujours erronée) de…l’extérieur, sans y rien connaître en fait. Ce qui importe c’est l’arrivée non comment les départs se désincarcèrent des inerties malades… ]]. Il était lui-même franc-maçon. Malgré ce pédigré élitiste, sa recherche le mena à une conclusion des plus importantes et ce ne fut pas celle de la “survie du plus apte” [[surtout pas, car à la question simple : «c’est quoi le plus apte», nous n’avons qu’une tautologie ahurie le plus apte c’est le plus…apte. Ah bon !]], mantra que l’élite [[l’anti-élite]] globaliste a déployé diffamé depuis pour tout justifier [[ si piteusement – se déshonorant pour les siècles des siècles…]], du colonialisme à l’esclavage en passant par le système des banques centrales et du capitalisme monopoliste [[ Monopoliste ? Genre de folies oh mais si nous nous enrichissons trop c’est juste…pour rendre service aux pauvres ? Simple : tout comme il y a des exploités donc des exploiteurs…avec marque dans les mots d’une néfaste intrusion extérieure, nous maintenons l’endormi «pauvre» au lieu des…appauvris, les résultats accusateurs de nos actions…indéfendables !]]. Plutôt, la thèse centrale de Darwin fut que la survie d’une espèce était plus dépendante d’un haut degré de… coopération au sein de cette espèce [[ Les bourgeois fous nous mettent donc tous en danger !! la guerre de classes…unilatérale est donc une régression, oui une barbarie…basée sur la Trahison flagrante de la pensée de Darwin…comme de celles de tous les génies passés (dont ils ont tout…altéré !). Aussi Adam Smith (celui qui n’a jamais fondé ni justifié le scandale capitaliste !) qui a le mieux défini la racaille des financiers si parasites par un «tout pour moi et rien pour les autres». Effectivement plus anti-civilisés, plus voyous – impossible de trouver !]].

Ce que j’ai vu en revanche, c’est la coopération et ce à bien des niveaux différents, non seulement au sein de la même espèce, mais aussi entre les espèces [[ oui coopérations et entraides flagrantes – manger c’est un chose, se faire la guerre une autre…aucun animal ne fait la guerre systématique aux autres. Seuls les hommes (dont les bourgeois très déchus, animés par la seule inexcusable cupidité !) font la guerre. En prendre, pitoyablement, l’excuse dans le monde animal est donc de la…diffamation- Voir La Bruyère, Les Caractères – 119**.]]. Et pourtant, si vous regardez un documentaire sur la vie sauvage de la Royal Geographic Society, le thème du conflit ( et de la prédation, qui ne représente qu’une si infime partie de la vie sauvage…) est omniprésent [[et donc frauduleux…]]..

Les-animaux-ne-font-jamais-la-guerre- La Bruyère, Les Caractères 119 - Les animaux ne font pas la guerre (texte complet)…

>>** Tout être vivant doit manger. Mais pourquoi donc le média de gestion de la perception Tavistok se focalise-t-il tant sur ces…rares incidents et si peu sur la coopération et l’entraide bien plus prévalente au sein de la communauté naturelle [[sans ces fictions les humains, surtout ceux qui se prétendent de «classes supérieures» (mais de comportements toujours… inférieurs !) n’ont plus… d’excuses, mais aucune à leurs comportements si barbares…Inexcusables : à faire passer devant les tribunaux, ne serait-ce que des cœurs indignés..]] ? Parce que le faire détruirait le mythe [[ de faussaires ]] que le capitalisme monopoliste est un système économique suivant la loi naturelle [[ surtout pas - c’est même tout le contraire...le capitalisme est…antinaturel…un pur idéalisme mais très négatif idéalisme. Une claire régression anticivilisée...Alors que tout du monde animal et végétal, oui tout, est…communiste (mais sans politique) très naturellement…le communisme non idéologique mais que décentralisé est donc ce qu’il y a de plus…naturellement naturel sur Terre !]]. La veulerie, la gourmandise ne sont en rien naturelles. La coopération en revanche l’est [[ voir notre texte «L'altruisme est ce que nous refusons comme notre héritage animal »…]]. Nous sommes de manière inhérente des êtres d’amour et de compassion [[ seuls les bourgeois, ne sachant absolument pas vivre, refusent cette base de la vie en général. Nous sommes donc à même de pouvoir refuser fermement la mentalité si arriérée (et si malade) des bourgeois qui n’est donc fondée sur rien de scientifique ni donc de…naturel. Ce ne sont même que des enfantillages et nous sommes vraiment adultes ; aptes à choisir : et c’est la fin de leur règne si putride et corrompu le choix… Oui ce n’est pas naturel du tout d’être bourgeois, dieu ne les privilégie pas et leurs mentalités d’hyper violents antisociaux ayant toujours toujours raison ne repose donc sur aucun…argument sérieux. Voici qui s’appelle faire basculer les mentalités…Pour nous, déjà fait depuis fort longtemps: l’égoïsme des bourgeois nous a toujours parue une aberration indéfendable ! Voici qui s’officialise…]].

 

L’élite l’anti-élite globale a utilisé cette même version faussée du néo-darwinisme dans leur portrait des peuples indigènes [[ leurs diffamations indignes envers le reste du monde demeure toujours aussi odieuse – surtout lorsque le réalisme nous les montre comme des voyous prêts à tous les mensonges pour juste voler des terres et des richesses qui ne leur appartiennent surtout pas…le comble du pitoyable que ces comportements donc…non fondés, non ?]]. On nous raconte, souvent pour justifier [[ comme ce n’est pas justifiable…il va falloir rembourser tous les…dommages moraux causés à des êtres humains qui les valent tous. Clair ?]] une quelconque guerre du pétrole menée par Exxon-Mobil ou la City Bank, que “les Indiens étaient constamment en guerre entre eux (bla bla bla bla) [[l’Europe n’a guère de leçon à donner en ce triste domaine…elle a semé infiniment plus de guerres sauvages et injustifiées que les autres parties du monde ! !]].” Pourtant, n’importe lequel anthropologue culturel honnête vous dira que les peuples amérindiens ne s’engageaient que très rarement dans des guerres inter-tribales/nations pendant les plus de 100 000 ans qu’ils ont passés avant tout contact [[ si néfaste ]] avec les Européens [[ donc ces amérindiens peuvent se saisir de nombres de biens européens puisque ces européens… furent toujours en guerre durant tant de siècles !]]. Les nations pré-colombiennes n’avaient pas non de “chef alpha” [[ ce sont les blancs hyper corrompus, comme Pike, qui ont insinué le mot « chef » comme appris aux amérindiens à scalper contre des échanges… matériels …etc.]]. Ils avaient des conseils de clans et de tribus, qui consistaient en des assemblées d’anciens et d’anciennes, dont l’expérience de la vie était hautement respectée. Les jeunes chasseurs / guerriers (les mêmes, pas d’armées professionnelles chez les Indiens [[la guerre n’était pas un concept existant chez eux !]], la défense est prise en main par la communauté) étaient toujours attendus de respecter et de montrer de la déférence envers ces anciens [[ ce qui n’existe que très peu chez les voyous bourgeois ; le respect des ancêtres et le devoir de respect envers les vieux (ces «grands marqueurs de civilisation») ne se montrent que bien peu dans la brutalité habituelle bourgeoise…]]. Parmi les Indiens Lakota (une des nations de la grande nation Sioux des grandes plaines), le chasseur qui avait tué l’animal mangeait toujours le dernier, renforçant ainsi la vertu d’humilité et décourageant toute arrogance [[ les abattoirs si cruels ces soi-disant sauvages ne connaissaient pas : à la place, ils montraient respect et gratitude envers l’animal dont ils avaient besoin pour vivre. Jamais ces soi-disant sauvages (qui ne le sont pas du tout) n’ont massacrés des animaux pour…s’amuser (la déchéance bourgeoise que de toujours s’amuser !) ni pour un quelconque profit – seul l’indigne bourgeois ou ses clones tuent la vie pour des profits…immérités ! Voici que tout semble s’inverser …les accusateurs sont désormais les…clairs accusés. Et avec un sacré dossier d’accusation cette fois. Le mode de vie hyper violent et prédateur des bourgeois doit être fermement condamné comme…anti-civilisé (ses gouvernements actuels le démontrent clairement…). Et cela, en partie…grâce à Darwin, eh oui !]]. La force n’était en aucun cas le droit dans la société tribale [[ voici un fort marqueur de…progressisme »…Ce sont bien des éman,cipé.e.s. eux ! Aucun costard cravate ne peut se vanter de cela…]] » . Le concept même de “chef” fut imposé aux peuples natifs par les colonisateurs de la “couronne” (City de Londres) [[ les faits sont les faits et les comportements…déplorables vont être déplorés même avec retard !]].

La bourgeoisie européenne luciférienne a vu ce modèle tribal communiste [[donc…immensément naturel lui !]] comme une menace à son empire commercial et industriel grandissant [[ empire dont les fondations ne reposent sur rien de rationnel ni de sérieux : aucun de ses abus ne peut être seulement défendu ! Le Droit véridique n’est certainement pas de son côté. Le faux traité CETA, par exemple est une insulte au vrai Droit…]]. Alors elle s’alloua les services mercenaires de gens comme Albert Pike. »…Fondateur du Ku Klux Klan, pour lancer les guerres indiennes [[ les arrières pensées restant celles de… voleurs déchus…rappelons-le sans cesse !]] des Skull & Bones qui ont été rapportés conserver le crâne de Geronimo après sa mort dans leur maison des horreurs à Yale [[ la bassesse des mœurs des assassins d’amérindiens n’est plus à démontrer - vous voyez de l’élite là dedans, vous ?]]. pouvoir détruire le modèle d’existence et de gestion des peuples originels fondé sur… la nature et l’harmonie avec la terre, pour pouvoir mieux la voler et la piller »…2 mondes face à face celui de la… vraie intelligence qui…obéit aux lois de la Nature, épouse ses rythmes, soigne ses besoins et jamais ne lui nuit et..celle d’enfants hystériques et détraqués qui désobéissent sans cesse à la Raison raisonnable…Puisque c’est toujours la si…minable fin rengaine…de ces déploiements d’élitisme fraudé – pour nous, clairement de l’anti-élitisme, soit des insultes au sensé sensible et à l’intelligence du vivre en bonne intelligence ! – déployé juste pour dévaliser illégalement, piller et massacrer ! Que du très anti-civilisé en fait… !

  ……….********************************************************

Le-mythe-du-progrès-chez-Darwin

>>> L' AVIS DE DARWIN sur ce point du mécanisme du Progrès.

« Darwin ne laisse aucune place au ’’progrès’’ dans le processus de l’évolution [[ faux – il dit il n’y a que des progrès locaux non reliés pas un mouvement d’ensemble giobal…]]. Dans les premiers chapitres de son livre ’’De l’origine des espèces’’, il établit 4 grands principes :

1- Tous les organismes tendent à produire plus de descendants qu’il n’en peut survivre.

2- Ces descendants présentent entre eux des variations et ne sont pas des copies conformes d’un type immuable (ref. les ''essences" platoniciennes)

3- Une part au moins de ces variations se transmet génétiquement aux générations futures.

4- Le principe de sélection naturelle [[ qui n’a rien à voir avec des ordres donnés à l’armée…mais à une distribution plus ou moins lisible !]] en découle : les survivants seront statistiquement plus nombreux pour ceux dont les variations seront mieux adaptées au changement de l’environnement local du moment [[ ceci avec toutes les expérimentations techniques qui n’existaient pas en son temps demeure vrai !]]. Au fil du temps, l’accumulation de ces variations avantageuses produit un changement évolutif [[ ce qui signifie : que prenant ses leçons chez les éleveurs qui croisent (donc sélectionnent) les races animales afin d’obtenir les meilleures sélections – comme des traçages de variations géographiques où telles et telles variations ont pu se déployer en tel lieu et pas en tel autre…Soit, un maillage du réel très humble (en fait) mais qui montre que cette évolution (peut être mal nommée) n’est pas un… progrès global. Pour nous, ceci est le centre de l’escroquerie (de ne pas percevoir où elle est vraiment ! : l’accumulation des faits aura été veulement détourné par les bourgeois cupides. Qui dans leur simplisme bestial se seront placé au sommet «divin» (si peu divins dans leurs vrais comportements) et se seront dit Fin du progrès (la perfection c’est eux seuls !) et maîtres de l’Évolution (c’est eux seuls qui en disent le… sens !). Nous poursuivrons plus loin…]].

 >>> LE LIVRE "L'ÉVENTAIL DU VIVANT" de Stephen Jay Gould reprend les différents thèmes des partisans de l’idée de « Progrès » dans l’Évolution, et les met en pièces [[ nous voyons plutôt ; et les…perfectionnent…]]. Ce sont :

 > L'Évolution est un miracle, car elle contredit la seconde loi de la thermodynamique. En 1987, le Psychiatre Morgan Scott Peck consacre un chapitre de son livre “The road less travelled" [[ « la route la moins voyagée », littéralement]] à la thèse du ‘’miracle de l’évolution ‘’ : « L’une des lois fondamentales de la nature est la deuxième loi de la thermodynamique, qui affirme que l’énergie s’écoule spontanément d’un état de plus grande organisation vers un état de moindre organisation. » (...) « Je dis que l’évolution est un miracle, car, dans la mesure où elle est un processus d’accroissement d’organisation et de différenciation, elle va à l’encontre de la loi naturelle. » Peck ajoute : « … cette ‘chose' qui, durant des millions et de millions de générations, a défié avec une telle constance et un tel succès la ‘loi naturelle’ traduit probablement elle-même une loi naturelle non encore définie. » Gould réfute ainsi l’argument : « … cette deuxième loi, habituellement appelée loi de croissance de l’entropie (=du désordre) au cours du temps, s’applique uniquement aux systèmes… fermés [[ eh oui, le simplisme bourgeois chute toujours sur des faits, des petits faits…dits…négligeables…énormes en fait !]], qui ne reçoivent aucun apport d’énergie de la part de sources extérieures. La Terre n’est pas un système fermé ; notre planète est en permanence baignée d’un flux massif d’énergie solaire et l’ordre terrestre peut donc croître sans… violer la loi naturelle [[ eh oui Nature, comme tes pires ennemis auront tenté de d’utiliser si stupidement. Alors que de t’aimer et te respecter ouvre tant de portes…fertiles !]]. En revanche, le système solaire, dans sa totalité, forme un système fermé et est donc soumis à la deuxième loi de la thermodynamique. Le désordre croît effectivement au sein de ce système (…) mais cela ne s’oppose pas à une longue (mais temporaire) accumulation locale d’ordre dans ce petit recoin d’Univers appelé Terre. » [[ en conclusion ...inaperçue : il y a assez d’ordre sur Terre pour qu’une Évolution puisse se voir fermement esquissée. Mais le final sain est de ne pas brandir cette évolution imparfaite mais bien d’en faire le meilleur usage pour toutes et tous. Ce dont les histrions stupides bourgeois n’ont jamais eu seulement l’idée…]]

 > L'avènement de "l'Âge de l'homme" a été permis par le Progrès dans l'Évolution, après quelques "impasses évolutives". [[ qu’ils sont donc compliqués tu ne trouves pas ?…L’escroquerie au Progrès est que par un acte…absolument malsain (comme toujours) le bourgeois se soit mis au SOMMET du Progrès. S’est mis sur le trône même de dieu, et à tout distordu, déformé, saccagé pour que l’évolution…ne serve qu’à le glorifier lui seul. Et à discréditer tous les autres…ainsi lui le plus brutal des cupides, la sauvagerie incarnée…ce sera fait passer (oui usurpations incessantes de personnalités) pour le civilisé face aux…arriérés, si arriérés qu’il lui est permis (sic) de piller, spolier et massacrer les soi-disant arriérés (ce qui – logiquement et moralement – est un acte de plus arriérés encore que les arriérés, non ?)]]. En 1992, Edward Osborne Wilson publie « The diversity of life », livre dans lequel il expose clairement le concept : « Les arthropodes, (…) suivis par les amphibiens, issus des poissons à nageoires charnues (…) et suivis par une explosion de vertébrés terrestres (…) allaient inaugurer l’Age des reptiles. Puis vint l’Age des mammifères, et enfin l’Âge de l’Homme. » (…) «  De nombreuses régressions sont intervenues en chemin, mais la moyenne globale au cours de l’histoire de la vie s’est déplacée du simple et rare vers le plus complexe et le plus nombreux. » (…) « Le Progrès est donc une propriété de l’évolution de la vie dans son ensemble. (…) » [[ nous avons vu que ce n’était pas global mais qu’une orientation demeure cependant assez visible dans… le petit coin qu’est la Terre où le désordre thermodynamique…laisse assez de place pour l’ordre évolutif - qui ne peut, toutefois, être qualifié…d’universel !]].

Gould remarque tout d’abord que « (…) la pensée occidentale et les faits incontestables d’archives fossiles qui débutèrent avec les seules bactéries pour mener aujourd’hui au noble être humain réclament à l’unisson un argument qui placerait le Progrès au centre [[ ?]] de la théorie de l’évolution [[ ce sont des concepts fanatiques qui ont trop évité les mises en pratiques…Gould ne perçoit pas cette imperfection ! Ses arguments ne portent donc pas toujours à cause de cela…]]. » Mais, si le Progrès était un processus général, qui s’appliquerait à toutes les espèces, pourquoi n’y aurait-il que l’homme au ‘’sommet ‘’[[ nombre de nos textes prouvent que l‘homme n’est pas au sommet de la Vie mais demeure un élément (pas tout à fait comme les autres) du buisson (pas de la pyramide surtout !) de la vie ! ]]? « (…) si le progrès est une telle réussite, pourquoi alors n’est-il pas plus répandu ?[[ parce que la définition du progrès a été faussée dès le départ ! Le progrès n’est pas un  Sommet mais bien de réussir à tout comprendre du cercle-buisson de l’intelligece complète de la vie…le progrès c’est s’insérer au mieux oui sincère et de trouver les meilleures solutions pour tous, celles qui ne nuisent pas !)… D’une progression progressive, il a été fait une idéologie qui glorifie le plus mauvais des styles de vies - celui qui pollue et détruit au maximum…la diversité (dont Darwin est des plus grands défenseurs ! Comme quoi – sur le fond – il est bien plus anticapitaliste que nombres de faux contestataires), celui qui fait régresser l’humain dans son héritage animal et végétal …soit l’altruisme, l’empathie, la bonté, les partages, la générosité, l’entraide (la loi de la jungle c’est l’entraide pas la compétition, martèle Darwin ! Tout est là…il fait apprendre à déplanter les faux débats et les replanter en…vrais débats !)]] » Il note aussi l’immensité du ‘’bouleversement intellectuel’’ que constitue «  (…) l’acceptation pure et simple de l’évolution en tant qu’alternative à la création divine (ce point a déjà été atteint du vivant de Darwin dans les cercles cultivés) et (tâche qui reste encore à accomplir) par la prise de conscience, en dépit des blessures narcissiques, que Homo sapiens n’est qu’un petit rejet à peine émergé sur un arbre généalogique gigantesque et ancien. »…La vie buissonnante dont l’humain est un simple participant n’est pas du tout…un rejet. Puisque ? Comme nous avons pu prouver que dans la vie animale libre et non détraquée par l’homme, tous les animaux (mais les végétaux) participent au même orchestre de gratitude envers la vie. Oui l’orchestre des animaux existe (et prouve une orientation bien commune qui ressemble à de l’évolution long terme ) et ils participent tous…ensembles. Donc appartenir à cette vie buissonnante est fantastique (quand allons-nous entrer aussi dans l’orchestre ?) et n’est pas une exclusion…Seuls des esprits malsains comme les bourgeois rejettent ce choix. La vie ne nous rejette pas au contraire – elle nous attend. La gratitude envers elle ouvre le gratuit immense !]]. L’idée de l’essence supérieure [[ il a des dons qui le place bien en position de pointe...qui lui permet juste donc d’empirer ou d’améliorer les choses :]] de l’Homme se nourrit de la pensée platonicienne. Dans le monde figé platonicien, «  (…) les ‘’essences’’ traduisent une réalité supérieure, (…) tandis que la variation est accidentelle (…) » Dans la logique d’évolution darwinienne, « (…) la variation devient la réalité vraie, matérielle, tandis que (…) les ‘’essences’’ deviennent des abstractions mentales.  » Et j’ajouterais ‘’temporaires’’ puisque l’évolution ne s’est jamais arrêtée en chemin…

………………………*******************************

>>>> Grâce au Progrès, les espèces supérieures apparaissent après les espèces inférieures. Ces deux concepts ‘inférieur / supérieur’ sont étrangers aux principes de l’Évolution [[ ce qui discrédite entièrement le bourgeois qui, lui, est un voyou face à la vraie hiérarchie de  vie !]]. Darwin s’exclamait : « Ne dites jamais supérieur ou inférieur » [[ comme il fait bien *- et comme les médiocrates se croient si ridiculement… supérieurs (moi môssieur j’ai plein d’argent mal gagné…donc une supériorité en…tout. Ah bon…manquent sacrément les preuves pourtant !) à ces génies du passé…comme à ceux présents sans doute !]]. Gould l’explique simplement : «  Le mammouth n’est pas supérieur à l’éléphant. Son seul ‘avantage’ est purement… local [[ tu fous un détraqué de financier, parasite de l’argent des autres en plein champ…pas sûr que sa supériorité « évidente » dure plus que 2-3 jours !]] : il est mieux adapté aux climats froids. Mais son ancêtre au poil rare était mieux adapté dans les climats chauds. » Quel serait le « sens du Progrès » dans ce cas ? Parler de Progrès n’a pas de sens. «  Le mammouth est tout aussi parfait que l’éléphant, et vice-versa [[ et le financier donc prend toute la place, empêchant d’autre talents tout « aussi parfaits » que le sien de pouvoir aider la société entière. Ce qui va conduire à la catastrophe. Cette méconnaissance inexcusable de la réalité globale le place donc tel un …plouc local, un égaré hors bulle, comme un  fardeau sur-assisté pour les autres. Renversements enfin des regards en tout et partout à la fois…]]. »

> Le progrès dans l'évolution fait s'accroître la complexité : On voit plus de complexité aujourd’hui qu’il n’y en avait il y a quelques milliards d’années. C’est clair ! Mais cet hypothétique ‘progrès’ n’y est absolument pour rien !). La vie est apparue sur terre il y a approximativement 3,5 milliards d’années. «  Pour des raisons physico-chimiques, la vie a nécessairement débuté à la droite immédiate du ‘’mur de gauche’’ de la complexité minimale, sous la forme d’une goutte microscopique [[ cette une lacune de représentation – il ne sait pas se représenter autrement la complexité - non une conclusion recevable…]]. Elle n’a pas pu commencer en condensant directement un lion à partir de la soupe primordiale. » La Genèse, dans ses deux mythes de la Création (chap. 1et 2) divise la vie entre plantes et animaux. [[ bon, autre système d’images…]] …« (…) la rupture la plus profonde se situe au niveau des organismes unicellulaires, entre les PROCARYOTES (cellules sans noyau, sans chromosomes, sans mitochondries, sans chloroplastes) et les EUCARYOTES (les organismes de type amibe ou paramécie, qui contient toute la complexité des cellules des organismes pluricellulaires. [[ là ça parle : les images peuvent devenir des murs qui empêchent furieusement les compréhensions…plus rarement les motd !]] » (...) « Les procaryotes comprennent des groupes très divers collectivement désignés sous le nom de ‘’bactéries ‘’. »

« La diversification  [[ le mot Diversité est essentiel – seuls les diversitaires nous sortiront du merdier…Darwin en est un d’amoureux de toutes les diversités…surtout ne me ressemblez pas ne soyez pas mon clone, la photocopie et la fausse intelligence artificielle commentent un trop grande Trahison de la nécessaire…diversité ! Darwin comparait l’uniformité comme un bois…mort devenu bien trop cassant...et cassé !]] de la vie engendre une distribution biaisée à droite (…) une seule direction était ouverte à la diversification de la vie (…) : complexité croissante, conférant ainsi à la courbe de complexité une asymétrie à droite de plus en plus prononcée au fil du temps. »…Sauf que le voie buissonnante (qui aura même oublié la pyramide à un seul sommet ) se développpe et progresse dans toutes les directions à la fois…Oui en même temps – ce qui discrédite le en même temps, la déviance trop asymétrique du néolibéralisme. Oui qui n’a rien à voir avec les réalités – juste une lubie pour effarés…tiens !...Débats donc biaisés vers…l’inessentiel. [ que les blablas évolution c’est pas ça et Darwin a tort…ah oui lequel , le vrai ou le…faux ? ]…Afin de ne Rien remettre en cause justement…Ce que nous aurons évité sans quitter une seule seconde le vif du sujet !

……………………………****************************

Bon – reprenons (la main aussi)…le monde animal se tue sans cesse (faux – il s‘entraide), les sauvages se font la guerre (faux – seul l’occident a une armée de métier), et moi Bourgeois je suis au sommet de ce progrès (faux le progrès n’est plus une pyramide n’a donc plus…de sommet. Et par là nul ne peut se trouver au sommet d’un…non sommet…), à la pointe de l’évolution (oui le civilisé qui  pour le prouver pille tout ce qui ne lui appartient pas et massacre tant d’humains qui ne le méritent pas – vous êtes sûrs qu’ils ne se sont pas gourés de Sens du progrès…se faisant régressifs en diable !)…et puis donc, basé sur toutes ces faussetés, ces mensonges…monologués…ils « auraient » le droit d’avoir plus de droits que les autres (sauf qu’ils n’ont pas la compétence pour – leurs catastrophes sont trop visibles)…donc pas d’évolution divine et eux pas du tout les privilégiés de dieu : toutes ses injustices se montrent à la fois…et leur système…

…de minables déchus se démasque partout à la fois…

………………….……Comme seulement du grand vol organisé.

……………………………………..Mais sans plus aucun droit pour poursuivre… !

 

 

………….    …(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

                      Que la vaste gratitude nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture  de jbl1960blog

Couverture de jbl1960blog

La Bruyère, Les Caractères 119 - Les animaux ne font pas la guerre (voir le texte complet plus haut)…

La Bruyère, Les Caractères 119 - Les animaux ne font pas la guerre (voir le texte complet plus haut)…

L’escroquerie pluriséculaire du darwinisme social
L’escroquerie pluriséculaire du darwinisme social
le singe n’est pas l’homme que l’on croyait…

le singe n’est pas l’homme que l’on croyait…

Sinistre lecture s’il en est…pour l’humour cosmique signalons que « piker » c’est le vil…boursicoteur. Comme quoi !

Sinistre lecture s’il en est…pour l’humour cosmique signalons que « piker » c’est le vil…boursicoteur. Comme quoi !

La loi du plus fort ? Vous croyez ? Eh bien allons voir… « Si le contrôle de l’économie (et du pouvoir) mondial est aussi simple que le prétend la thèse de la “survie du plus apte/fort” et celle de la “domination du mâle alpha”, alors ne serait-ce donc pas Evander Holyfield ( grand champion de boxe poids lourd) qui devrait être le… proprio de la Bank of America [[ diriger par les muscles), alors que le chétif gringalet CEO de la Goldman Sachs Lloyd Blankfein serait le locataire d’une baraque de Harlem infestée de cafards ? (vraiment ne montrant pas sa force !) »…Tiens vous vous tirez trop discret du mensonge de la loi du plus fort ?…Comme ça l’arrange est l’esprit souillon du bourgeois toujours rétrograde …

La loi du plus fort ? Vous croyez ? Eh bien allons voir… « Si le contrôle de l’économie (et du pouvoir) mondial est aussi simple que le prétend la thèse de la “survie du plus apte/fort” et celle de la “domination du mâle alpha”, alors ne serait-ce donc pas Evander Holyfield ( grand champion de boxe poids lourd) qui devrait être le… proprio de la Bank of America [[ diriger par les muscles), alors que le chétif gringalet CEO de la Goldman Sachs Lloyd Blankfein serait le locataire d’une baraque de Harlem infestée de cafards ? (vraiment ne montrant pas sa force !) »…Tiens vous vous tirez trop discret du mensonge de la loi du plus fort ?…Comme ça l’arrange est l’esprit souillon du bourgeois toujours rétrograde …

le progrès qui décrit surtout une pérégrination : progresser, avancer, progressif et progressivement s’est vu embrumé en concept global (le néolibéralisme au lieu d’une claire régression humaine et sociale se voit gratifié, ainsi malhonnêtement, d’un dopage interdit nommé « progressisme » !). Ici il est clair que la bactérie ne montre pas des occurrences de progrès. Donc, au minimum, le progrès n’est pas global..

le progrès qui décrit surtout une pérégrination : progresser, avancer, progressif et progressivement s’est vu embrumé en concept global (le néolibéralisme au lieu d’une claire régression humaine et sociale se voit gratifié, ainsi malhonnêtement, d’un dopage interdit nommé « progressisme » !). Ici il est clair que la bactérie ne montre pas des occurrences de progrès. Donc, au minimum, le progrès n’est pas global..

En France, la crise climatique est déjà un…. assèchement climatique. Toujours crever les baudruches des grands mots et les ramener à du concret bien agrippant..là où les costards cravates ne montrent plus que leurs incompètences devenues totales…

En France, la crise climatique est déjà un…. assèchement climatique. Toujours crever les baudruches des grands mots et les ramener à du concret bien agrippant..là où les costards cravates ne montrent plus que leurs incompètences devenues totales…

L’escroquerie pluriséculaire du darwinisme social

Steve Keen «When the Swabian hausfrau saves, what does she do to your bank account?»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article