Les origines scandaleuses du capitalisme…

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les origines scandaleuses du capitalisme…

Sulfureuses ou minables, c’est selon. «Baise ton prochain» est le nom qui exhume le texte qui fonda le capitalisme : "Recherches sur l'origine de la vertu morale" (1714), de Bernard Mandeville que nous allons parcourir ensembles. Bon, on nous dit que le texte peut faire s’effondrer le néolibéralisme, pour nous, c’est surtout, par le…ridicule…Ah oui, baiser tout le monde ? Le défaut c’est que le monde entier et les conditions nécessaires  à la vie sont détruites pour soi…disant niquer autrui. Soi-même, muni du capitalisme dans une main et du faux art de gouverner dans l’autre, n’y survit pas non plus. Les grands leurrés sont ceux qui entraînent les autres dans cette spirale sans issue : ils n’ont jamais rien eu à leur offrir et leur ont systématiquement menti…Pas terrible le tableau d’ensemble. Celles et ceux qui s’en sortent le mieux restent qui n’ont jamais cru au…capitalisme, cette ridicule religion aux paroles complètement inintéressantes. Se sont faufilé.e.s entre les failles et ont vécu une vie splendide avec ce qu’il y a vraiment. La vie ne vaut d’être vécue que si elle est intensément vécue…seule une vie intérieure honnête, cohérente peut y parvenir…donc les grands baisés ne sont certainement pas ceux que l’on croit….

De quoi s’agit-il ? Comme le titre d’un document qui nous désocculte un ouvrage brûlé, sulfureux, interdit, qui serait l’art de gouverner secret du néolibéralisme. Bref, de l’oppression actuelle…mais qui se…révèle, de fait, si vide de contenu !  Lequel ? De Bernard de Mandeville un court libelle (12 pages) en 1714, qui s'intitule « Recherches sur les origines de la vertu morale ». Il accompagnait le texte le plus connu de Mandeville, La Fable des abeilles, et il a été occulté pour une bonne raison : il contient l'art de gouverner qui a permis la création du capitalisme [[ ben voyons – ce n’est plus Adam Smith et son « tout pour moi et rien pour les autres » qui l’aura fait naître !]]. »…il n’y aura donc que la violence et le terrorisme intellectuel pour l’infonder ce capitalisme ? Qui n’aura jamais de véridiques fondations …honorables…puisque ne pas citer l’anagramme riche = chier. Étant compris que les pauvres s’en échappent comme …vapeurs (leur anagramme). Et que son destin comme destination en devient de s’effondrer tout seul dans ses propres turpitudes. Soit ? Il est dit que nous pénétrons dans l’histoire souterraine, ésotérique du néolibéralisme. De quoi reconnaître et recadrer les surgissements (échelonnés à diverses époques !) des divers «chiens de garde» de ce système, le plus malsain qui se puisse imaginer (ce pourquoi il précipite sa fin actuellement !)…Dès le départ, il s’était auto-profané, c’est dire : Oui ? Maintenant que nous avons pris toutes précautions afin d’entrer dans ces aberrations nous le pouvons !

 

[[ un court moment d’histoire…]] C'est justement à cette finalité qu'a correspondu la création de la Société du Mont-Pèlerin en 1947 [[ tout de suite après guerre…]], par Friedrich Hayek (1899-1992), entouré de 35 membres lors de sa création, dont 8 reçurent ensuite le prix dit Nobel d'économie. Hayek, ce penseur d'origine viennoise, très érudit (économiste, philosophe, psychologue, historien, politologue), visait précisément à reconstruire le libéralisme à partir de fragments perdus de vue ou mal entendus depuis deux siècles et il y a tellement bien réussi qu'il est ensuite devenu chef de file de l'école dite "néolibérale" de Chicago, revendiquant le libre marché et le monétarisme et s'opposant à toute régulation [[ce qui nous infeste tant aujourd’hui et peut conduire au néofascisme…voir la Bolivie !]]. Ces fragments décisifs, Hayek les a notamment trouvés dans les propositions venues de Mandeville qu'il a tout simplement présenté comme le "Master Mind", un grand esprit, le maître à penser. S'appuyant sur un tel Esprit, cette petite Société d'affranchis s'est mise à fonctionner sous le mode du "prophétisme religieux" [[ ce pourquoi nous en parlons ici…]]. Une sorte de "secte" en somme qui a cherché à promouvoir une "utopie", selon le mot de Hayek, et qui a si bien réussi qu'elle a inventé la religion qui s'est mondialement imposée, celle du divin Marché, "ordre spontané" si parfait qu'il doit absolument être tenu à l'abri de toute tentative humaine de régulation [( bref, un très complet délire mais qui continue…à conduire l’économie mondiale de la manière la plus…irrationnelle qui soit !]]. Ces affranchis aliénés ont souterrainement diffusé l'idée néolibérale avant que celle-ci ne s'empare officiellement du monde pour le reconfigurer entièrement à partir des années 1980. C'est ainsi que deux think tanks, parmi les nombreux issus de cette Société, ont joué un rôle décisif dans les arrivées au pouvoir de Margaret Thatcher en Grande-Bretagne (1979) et de Ronald Reagan aux États-Unis (1980) : respectivement l'Institute of Economic Affairs (créé en 1955) et l'Heritage Foundation (créé en 1973). » Il suffit, nous en savons bien assez afin de tout déconstruire…ce capitalisme néolibéral est donc une religion très sectairequi ne repose sur aucune raison ni raisonnements et ne survit que par autorotarismes et illégales violences. Ces prémices ne peuvent plus être cachées…elles ne le sont plus !

………………………..************************************************

Après ces brillances historiques qui en jettent toujours mais ne comptent pas pour le fond du sujet – récapitulons avec pertinence…Donc le capitalisme ne ferait appel qu’aux mauvais instincts qui sont obligatoirement tapis chez 90 % des humains (mais pourquoi que 90 % et pas 70 % ou 40 % ?). Et d’où surgit un tel savoir emmitouflé que d’obscur (trop bizarre que tant de si imparables savoirs (sic) ne soient jamais de…plein jour !) ? Bon le capitalisme ne fonctionne que parce qu’il se plie à la nature humaine(il ne l’invente surtout pas !). Ce sont les seuls pauvres qui sont consuméristes, comme ça par l’air du temps…jamais eux qui déversent le consumérisme sur la planète. Mais ? Pourquoi alors tant de répressions, d’injustices, de contrainte si c’est bien la véridique…Pente du plus grand nombre ? Pourquoi tant de pressions tentatrices…contraires, tant de publicités ennemies,  tant de mains forcées si c'est vraiment ce que Veulent ces 90 % ?...il y aurait comme arnaques sous guimauves, non ? N’est-ce pas plutôt les profiteurs de ce système qui sont décrits et non qui le…subissent ? C’est ça si les faux maîtres sont nus, ils sont foutus (sens de Sade)...

« Deux classes, plus une. Que contiennent donc les textes de Mandeville de si scandaleux qu'il a fallu l'occulter au grand public ? La fable des abeilles de Mandeville diffuse la maxime [[ tellement fausse]] selon laquelle Les vices privés font la vertu publique. Ce qui veut dire qu'il faut laisser aller les pulsions, notamment d'avidité, à leur finalité pour que de la richesse se crée chez quelques-uns avant qu'elle ne ruisselle ensuite sur les autres [[ …sauf que ce sont uniquement celles des profiteurs, de pulsions,  et que les pauvres sont réprimés par leurs… manques de moyens…où peuvent-ils laisser aller leurs supposées pulsions ?...Si de Mandeville est vrai faut leur donner tous les moyens de se lâcher oui ou non ?…non, non, c’est plutôt l’empreinte de l’égoïsme monstrueux des profiteurs qu’ils…subissent ( Il n’y a guère de pulsions là-dedans.)… Et ils/elles ne le veulent jamais…d’où répressions qui n’ont pas lieu d’être si la fable est…vraie ! Et que 90% aspireraient vraiment aux corruptions pour tous…]] Ce texte, puisqu'il encourage explicitement les vices…[(que ceux des faux maîtres – essayez de prouver l’inverse…]], a été considéré comme diabolique et a été condamné par le grand Jury du Middlesex en 1723, puis mis à l'index et brûlé par le Bourreau sur la place de Paris en 1745 [[ parce qu’il ne montre que Trop bien les déchéances des faux dirigeants qui osent…projeter sur les autres leurs propres vices…et, dans le silence imposé, prétendre que ce silence existe parce qu’ils sont tous d’accord…sauf que tous les faits quotidiens disent qu’ils…refusent le système. Lequel ? Celui où ces justement trop riches vivent sur le dos des pauvres…les arroseurs sont arrosés et il n’y a aucun ruissellements sinon ceux de l’arrosage …]]. On a alors transformé le nom de Mandeville en Man Devil, l'homme du diable.

 

Quant aux Recherches sur les origines de la vertu morale [[ les 12 pages censurées donc…]], elles contiennent le mode d'emploi politique pour faire passer une idée si scandaleuse. Pour que cette "morale" passe sans qu'elle provoque de soulèvements, il faut faire en sorte que les individus se tiennent tranquilles. C'est là qu'intervient l'art de gouverner mis au point par Mandeville [[ vraiment…, ?]]. Si l'on veut que les hommes, égoïstes par nature, se tiennent tranquilles, il faut les amener à modérer leurs appétences [[ en déployant des publicités immorales au point de dire qu’ils ne doivent surtout pas…modérer les rages cupides ?]]. Avant, dans les anciens régimes, il y avait le joug. Mais depuis la révolution anglaise de 1689 qui a posé les fondements de la démocratie, c'est la ruse [[ donc ne… rien modérer pour soi afin de dire aux autres de se modérer à notre place ? Donc de tout polluer afin d’exiger que les autres dépolluent nos propres pollutions, eux-mêmes n’en produisant que peu ? etc.]] qu'il faut employer. En effet, aucun argument raisonnable ne saurait persuader les hommes de suivre une si sage recommandation de modération [[ sage au point que les faux maîtres ne la suivent surtout pas ? Drôles de sagesse et de modération !]]. Pour qu'ils consentent à obéir aux lois, il ne reste donc ― rançon de leur égoïsme ― qu'à les payer [[ ce que font abondamment les faux dirigeants, ils s’auto-paient, se servent et ne servent jamais ! Les descriptions ici cachent et dissimulent au moins la moitié des réalités…]]. Mais, comme ils sont nombreux et qu'il n'y aurait jamais assez d'argent pour tous les rémunérer, il faut les dédommager avec une monnaie… qui ne coûte rien ― sinon un …peu de vent. C'est en effet en parole qu'on peut les payer, avec des flatteries célébrant l'étendue de leur entendement, leur merveilleux désintéressement personnel, leur noble souci de la chose publique [[ c’est la délinquance flagrante de la pub qui est donc décrite là…elle étale ces débauches mais afin que très peu puissent  les vivre…en gros les commanditaires des pubs nous disent soyez en rêves débauchés pour que nous le soyons en…réalité ! Les seuls grands délinquants pris la main dans le sac du système ce sont donc eux…pas très malins, en somme !]]. Cette façon de circonvenir les hommes, utilisant le phantasme de leur vertu, constitue pour Mandeville l'essence du Politique, le cœur de l'économie politique en [[ fausse…]] démocratie. Seule cette politique de la flatterie est susceptible de pouvoir faire vivre les hommes ensemble par la modération de leurs appétences [[ ce qui en 2019 ne semble pas concrétisé – soyez tous milliardaires, il n’y a pas de règles pour les riches, vautrez-vous sur tous, la perte de votre honneur, les mensonges fétides qui vont avec et le manque total de…respect des autres…qui déconnent alors ? Plutôt les…10 % de trop riches que les 90 % pour qui le système n’existe pas…oui ces 10 % sont si dépravés, n’ayant jamais goûté aux solides solidarités, qu’ils ne veulent  penser qu’à eux…mais les faux dirigeants vont faire…semblant de ne penser qu’aux autres…en fait, ils les oublient…systématiquement (c’est le système)…]].

...............……………………….**********************************

 

Il en résulte deux classes, au sens plus psychologique que sociologique du terme. Un petit nombre auprès de qui cette politique n'est pas efficace composent une classe d'individus courant sans cesse derrière les jouissances immédiates et ne pensant qu'à leurs avantages personnels [[ très néolibérale et qui le définit justement…]] : c'est la classe dangereuse composée des bandits, des voleurs, des proxénètes, des prostituées, des mendiants, des trafiquants... Mais cette petite classe vile d'irréductibles est fort utile car elle agit comme un répulsif qui permet la création en regard d'une large classe vertueuse composée de créatures qui pourront se targuer d'avoir réussi là où les autres ont échoué…[[ pour nous le capitalisme n’est qu’un…idéalisme, tout dans les idées rien dans les…vérifications sur le terrain…nous le voyons là dans ce texte prétendu…sulfureux et qui n’est que de la guimauve de café de Commerce nous délayant des discours de concierges sur la vilenie, houhou les vilains pas beaux, des supposés…humains…T’es pas de connivence  tu ne crois donc rien de ces misérables calomnies !]]. Nous voici cependant avec deux classes. C'est là où le génie de Mandeville…[[allons allons c’est un piètre sophiste…tu lui fous 2, 3 paradoxes et il s’embrouille jusqu’à s’emmêler les pinceaux…c’est ce que nous faisons d’ailleurs, nous le prenons à rebrousse poil et plus un seul de sec…]] s'exprime. Il montre que cette manipulation politique n'a qu'un but [[ nous n’y voyons qu’un monologue…pas une manipulation…ou alors des seuls désirs en vases clos de qui se croient manipuler !]] : créer une troisième classe, invisibilisée, composée, dit-il, des pires d'entre tous les hommes (« the very worst of them", des pervers en somme), qui se caractérisent de faire semblant d'obéir à la loi dans un double but : profiter du prestige des vertueux [[ donc de leur Image…]] et, surtout, tenir tout le monde tranquille afin d'en tirer tous les bénéfices possibles [[à part ce tirer des bénéfices mais… obtenus...par répressions non par goût inné des humains pour la monstruosité capitaliste que du…vent…vous aviez dit sulfureux ?]]. Ceux de cette troisième classe simulent l'abnégation (en parlant comme ceux de la classe vertueuse) et dissimulent leurs penchants (qui les rattachent à la classe vile) en prônant le bien public…[[inutile de le prôner, ce bien public il existe mais quasiment jamais chez les faux dirigeants…oui ? Ce qui ne va pas avec cette…3ème classe c’est qu’elle ne s’enlise que dans des…doubles jeux, il lui en faudrait des triples jeux !]]. Ils forment donc cette troisième classe d'ambitieux qui récoltent tous les bénéfices, qui font tourner les affaires [[détourner et retourner ?]] et qui, grâce à leur double jeu, peuvent gouverner avec facilité [[ vraiment...tant de répressions, de propagandes médiatiques, de temps gâchés à mentir sur tout…et ceci n’est que pour le 10 % de ces vies de…misérables (non au sens de miséreux mais bien de salopards, de misérables salauds)…]]. Il leur suffit [[ce il suffit ne passe plus…ils tombent de haut…il suffit que le gouvernement…non il ne suffit plus car ça…suffit ! Les réactions sont milles fois plus importantes que les actions..]] en effet de prêcher l'esprit de dévouement au bien public pour mieux contraindre à l'abnégation et à l'honnêteté tous les autres en les faisant au besoin bêler de concert contre la corruption ce qui permet de les faire ainsi travailler à leur service afin de récolter tranquillement les fruits de leur labeur [[ le tranquillement n’advient plus en 2019 alors en 2020 ?]].

 

C'est donc à une révision drastique de nos connaissances que ce petit texte invite : l'invention de l'inconscient ne date pas de Freud en 1900, mais est antérieure de deux siècles, avec Mandeville. Elle est en fait contemporaine de la naissance du capitalisme et a d'abord servi à tenir les hommes en bride…[[bizarre ce truc dit il faut lâcher la bride, exciter les mauvais penchants, les laisser faire et laisser passer et là, ploc, ting, badaboum, il faut tout brider…enfin quand tu monologues tu dis l’inverse et son opposé dans l’incohérence la plus…débridée ?]]. Enfin coup de grâce, c'est le cas de le dire car Mandeville entre alors dans le plan théologique. C'est tout simplement une nouvelle religion qu'il annonce [[ ah bien…voici qui semble faire un…flop…c’est nul quoi !]]. Une nouvelle religion qui bouscule les prêches classiques sur le bien et le mal. Car cette élection des salauds (les "pires d'entre tous") pourrait bien, en définitive, être voulue par Dieu [[ les saufs que ce sont eux qui salopent tout, dégueulassent, sèment les confusions, foutent le bordel…difficile de trouver un ordonnancement divin dans le chaos, non ? ]] ,…En effet, si dieu a fait les hommes imparfaits, cupides, menteurs [[ diffamations non prouvées, rappelons-le…expériences…toutes choses égales par ailleurs et sans intrusions…de pressions extérieures…]], ce pourrait bien être, selon Mandeville, à dessein. Ce que Mandeville suggère, c'est que le temps des hommes saints, ou supposés tels, est révolu, terminé. Il faut confier son destin aux pires d'entre les hommes, ceux qui veulent toujours plus quels que soient les moyens employés [[ sauf que là ce qui ne va pas…il n’y a qu’eux qui prennent…il ne peut donc rien ou quasiment rester pour les 90 % de…perdants donc ?]], car c'est la seule voie possible [[ toujours à exagérer…alors que l’excessif reste insignifiant oui selon Talleyrand !]] pour que la richesse s'accroisse et, de là, ruisselle sur le reste des hommes[[ ah oui vus par bébés et contes de fées n’est-ce pas…seulement dans les nurseries peuvent se dire ces…impossibles ruissellements…comment voulez-vous que ça ruisselle ils prennent presque tout ? Il n’y plus rien à ruisseler…]]. Ce qui permettra à un grand nombre d'entre eux d'atteindre le bonheur temporel, c'est-à-dire le paradis sur terre.

Il est clair que cet ensemble de thèses ne devait surtout pas être dévoilé au grand public car il divulgue la manipulation dont devait être victime le plus grand nombre [[ disons que la fausse élite des sommets y sombre dans son…ridicule…ce dont elle fut protégée malgré elle …mais qui ne fonctionne plus—y’a qu’eux qui sont vus comme cupides et malpropres…le peuple n’a plus les moyens d’être pris pour trop…dépensier !]]. Une quadruple occultation des thèses de Mandeville.

 

1° Elles sont vouées à être inentendues car elles disent que ce à quoi nous tenons le plus, notre image altruiste, est inauthentique [[ c’est donc pour ça que la pub s’obstine à nous l’infliger ?]] Que notre vertu est toc [[ et…toc toc…elle entre quand même !]]. Il ne suffira donc que de quelques actions pour effacer une affirmation aussi insupportable.

2° On aidera ainsi à cet oubli en brûlant les livres de Mandeville dans toute l'Europe ce qui est un excellent moyen pour faire disparaître ses thèses [[quelle incroyable naïveté,  ne pas avoir bourlingué produit ces êtres à jamais…inachevés !]].

Adam Smith (1723-1790) sera à la tâche pour le troisième refoulement. Il fera du Mandeville sans Mandeville. Smith dénoncera l'œuvre de Mandeville comme "licencieuse". Et il reprendra le grand principe mandevillien en bannissant le mot "vice" pour le remplacer par celui de "self love" [[ égoïsme amour de soi…]], d'apparence plus neutre. Enfin, il écrira un autre traité, la Théorie des sentiments moraux (1759), privilégiant la notion de sympathie sans jamais dire comment cela se combine avec l'égoïsme impliqué par le self love [[ sauf dans des…oublis tels «tout pour moi et rien pour les autres »…clair que la sympathie c’est surtout ne pas admettre cette monstruosité antisociale !]]. Le résultat fut probant : Mandeville a disparu de l'histoire de la pensée économique et on fait depuis lors commencer la science économique à Adam Smith [[sauf sa méfiance structurelle envers les …financiers qui l’ont fait renier toute théorie de l’omniscience…divine des marchés…bon début pour l’absurde capitalisme…financier ?]]

4° Cette occultation de Mandeville sera, plus d'un siècle après Smith, parachevée par Max Weber, dans son fameux ouvrage, L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1904-1905, puis 1920). L'éminent sociologue explique le développement du capitalisme à partir du XVIIIe siècle par l'influence de l'ethos protestant, comme tel puritain et ascétique. Or, si l'on examine les nombreuses sources de l'analyse de Max Weber, on constate qu’il n’a rien de moins que retranché Mandeville. Lequel dit l'exact contraire de Weber : ce n'est pas la vertu, mais le vice qui se trouve à l'origine de ce que, à partir de Marx et Engels, on appellera le capitalisme [[ pour tout savoir voir la 1ère partie de Comment devenir un.e athée du capitalisme …offert par freethewords.org !]].

 

Un tournant pervers dans la civilisation. S'il faut réintroduire Mandeville dans les circuits de pensée et l'arracher aux cercles néolibéraux qui l'ont accaparé [[ à leur très triste détriment non ?...]], c'est qu'il dit sans aucun fard les conditions dans lesquelles le capitalisme a été créé [[ une porcherie, non ?]] et qu'il révèle en quoi le capitalisme a constitué un tournant pervers [[ là très d’accord…ils ont étalé leur monstrueux égoïsme et c’est horrible à voir…surtout pour ces 90 % qui n’y participent pas !]] dans la civilisation occidentale qui a ensuite gagné le monde. Ce tournant pervers, préconisé par Mandeville [[ donc le néolibéralisme qui virale la France ou le tente actuellement !]] n'a fait que s'amplifier avec l'apparition de la forme actuelle du capitalisme : le capitalisme financier résultant directement de l'action des nombreux think tanks créés par la Société du Mont-Pèlerin. Or, ce capitalisme financier expose crûment son fétichisme de l'argent [[ cette chose la plus répugnante qui soit pour George Bataille…]].

 

L'extrême intérêt théorique [[ et on se calme c’est de la fumisterie cette théorie…pas de quoi s’exalter…]] de Mandeville est qu'il permet jeter un pont entre Marx et Freud en éclairant d'un jour neuf le fétichisme de l'argent. En effet, il pose l'hypothèse d'une division subjective (ce que l'homme veut bien savoir sur lui, ce qu'il ne veut pas savoir), mais aussi et surtout il met cette division subjective en relation avec la division en classes de la société. [[ niveau 6ème ou école primaire ? il n’y pas de lien particulier sinon ceux des…monologues pas modérés du tout !]]. Le trop vanté fétichisme de l'argent … ?...« Il permet de penser que le fétiche de la 3e classe dont parle Mandeville, aujourd'hui l'hyperclasse financière, c'est l'argent [[ qui tourne à vide, a perdu tout but collectif et ne crée que la destruction entropique des liens sociaux : qui y voit un triomphe ne sait vraiment plus ce que sont les réalités !]]. Voici les trois qualités principales qui permettent à l'argent, dans les sociétés capitalistes modernes, de fonctionner comme fétiche et même comme super fétiche [[ uniquement pour qui admet cette inhumaine…convention puisque, ni dans l’univers ni dans la nature, nous n’avons un équivalent de l’argent…celui-ci n’est donc ni naturel ni nécessaire...mais une habitude qui ne …convient plus comme convention !]] :

 

1° Il peut être dissimulé [[ rappelons que ce vice antisocial n’appartient qu’aux riches qui se le réservent de telle façon qu’eux seuls puissent s’en voir sévèrement accusés !]] (par exemple, aujourd'hui, par l'optimisation et l'évasion fiscales), de sorte que celui qui le possède peut continuer de paraître comme les autres [[ donc ils commettent des forfaits mais ne veulent pas que cela paraisse… L’argent est dissimulé mais eux…aussi ! Où se trouve la nature humaine alors ? Puisqu’elle ne doit paraître ? C’est plutôt déviances et travers qu’un tronc commun partagé par toutes et tous !…Même dans les détails cet improbable «baiser les autres» ne semble pas très clair du tout !]], ceux qui ont accepté de renoncer à satisfaire toutes leurs appétences (par exemple, en payant leurs impôts), et jouir ainsi du plaisir de paraître vertueux.

 

2° L'argent est le grand équivalent général qui permet de tout acheter, surtout toutes les jouissances [[ or il faut les limiter paraît-il, du moins faire semblant, sauter dans la non décrite ni nommée…3ème classe ! Décidemment afin de faire tenir le tout ensemble il faut comme être…complices de cette théorie si dépareillée, non congruente et qui ne forme pas une unité…partageable. Et donc ? Ils font comme si la théorie fonctionnait : mais, au final, ce sont eux seuls qu’ils trompent et leurrent !]].

 

3° L'argent possède la qualité extraordinaire de pouvoir s'auto-engendrer [[ là c’est en plein la métaphysique  délirante. l’argent n’a pas d’organes reproducteurs et n’est pas non plus hermaphrodite…c’est donc faire semblant d’être fous (ou l’être carrément !) que le délire qu’il fait…des petits, oui l’argent, ses enfats naissent de lui…Mais - au réel tout profit de l’un est un …coût pour d’autres, tout gain se fait en faisant perdre autrui…c’est un circuit fermé que l’argent, il n’y a nulle augmentation…naturelle…que des mains trop visibles derrière !]]. C'est ainsi, par exemple, que la fortune de Bernard Arnault (longtemps expatrié fiscal dans le but avoué de ne pas payer d’impôts en France) est passée de 72 milliards à 100 milliards de dollars entre 2018 et 2019 (devenant ainsi la troisième fortune mondiale) [[ sauf à se demander mais D’Où viennent ces 28 milliards trop soudains sinon de ce…macronisme prédateur des patrimoines ?…pas de magie que du sordide derrière les apparences. Là vraiment interrogées…]]. Les thèses de Mandeville permettent en somme de comprendre que le but de la 3e classe, c'est tout simplement la richesse infinie [[ ce qui est… strictement impossible - soit la pire des distopies de tous les temps…à l’époque où le mot Utopie leur fait si peur ! si peu…]].

………………......…..***********************************************

 

Conséquences catastrophiques de la réussite du projet mandevillien. On sait aujourd'hui que le projet mandevillien pour passer de la pénurie à l’abondance a réussi [[ faux c’est un trompe l’oeil …l’abondance c’est pour tous et la richesse que pour quelques uns…pour les autre c’est la…pénurie puisqu’ils vivent en austérités ! Soit le contraire de l’abondance…donc vraiment une abandance très ratée…]]. Les derniers travaux de Piketty permettent de dire que le monde en 2000 était globalement 100 fois plus riche que celui de 1700 [[…** mais en 1700 la différence entre le plus riche et e plus pauvre était tellement moindre qu’en…2019. Non le progrès ne joue pas car le vrai progrès est…social. Au Trop riches de savoir se limiter et partager…]]. Quel est le prix à payer pour ce faux prodige ? Des inégalités de patrimoine énormes et… la destruction du monde [[ au final, les conditions de vie qui permettent la vie humaine seront détruites et donc plus de vie humaine…C’est cela le triomphe de la ruche, sa disparition ?]]. Pour que le Marché marche, il faut que tout ce qui peut être exploité le soit sans aucune retenue [[ ce qui fuit honteusement le raisonnable…]]. Le résultat est manifeste : le monde n'est plus qu'un immense complexe de ressources à exploiter de façon irrationnelle et n’importe comment. Or, quand on exploite à outrance le monde, on le salit peu à peu et on le détruit irrémédiablement [[ ce qui ressemble plus à un… échec non ? D’autant plus que ce qui est irrémédiable appartient au négatif diable !]].

 

**  La-démagogie-n'est-utile-et-utilisée-que-par-qui-est-déjà-au-pouvoir- Le capitalisme augmente les inégalités (voir depuis 1800 et entre les…pays…elles n’ont pas arrêté de gonfler. Et donc ? Avec le néolibéralisme il n’y a Aucun progrès vraiment…partagés…) et donc amplifie les pauvretés structurelles (ici, les preuves…).

Cela peut se dire ainsi : le pervers capitaliste cache le trou du monde son manque, la pénurie permanente caractérisant les modes de production antérieur – en y posant le super-fétiche argent [[ il ne trompe infiniment que lui, se faisant passer des lanternes pour des vessies…nul.le autre que lui n’est donc… « baisé» selon son vocable si peu viriliste sur e fond ! Que voyons-nous ? Il te traîne sa névrose partout !]]. Lorsqu'on tombe sur un texte de Freud de 1908 (Névrose, psychose et perversion), comment ne pas penser à Man Devil, celui qui a montré la voie pour devenir riche, à la lecture de ce passage : L’or, dont le Diable fait cadeau à ses adorateurs, se change en excréments après son départ [[ c’est bien jeu de dupes contre  ceux qui croient duper les autres !]]? Nous y sommes : notre monde est devenu immonde. Saturé de pollutions et d'immondices. »…Au final donc ? Il ne leur reste aux faux dirigeants qu’à s’auto-manipuler. Mieux : à s’auto-contraindre à se limiter…à servir le bien public...à ne plus retirer trop de profits immérités de leurs positions dominantes. Bref à faire tout le contraire de leurs destructrices pratiques actuelles, à devenir l’exact opposé de ce qu’ils/elles sont aujourd’hui…Et à suivre «leurs» propres conseils auparavant très déversés sur le peuple. Si ce n’est un retournement de situation… ? Puisque ce programme nous pouvons parfaitement le remplir à leur place…il n’y a qu’eux/elles qui y verrons la différence…

………………………….....**************************************

 

Vieilles recettes (et qui prouvent que sans la soumission du peuple Rien ne fonctionne au royaume des faux dirigeants)…1) – le peuple ne pense qu’à son plaisir – mais surtout pas les maîtres, si confits dans leurs abstinences (  mais à quoi servent alors leurs accumulations déraisonnables de richesses ? Puisqu’ils ne font que travailler pour le bien des autres ?)…2) – il faut suivre des règles (qui ne sont pas, non, des contraintes) mais ? Pourquoi ces chers diffamateurs ne les suivent surtout pas ces règles et geignent même que ce sont des contraintes ?…3) le refus des argumentaire que nous voyons ici bien à l’oeuvre mais… uniquement chez qui l’assènent encore …contre ce peuple …4), etc. Nous voyons donc le peuple sous tout le poids social entier, avec les Charges, les Devoirs et toutes les contraintes…et les faux dirigeants faisant le gouvernement buissonnier, irresponsable et fainéant : où est l’anomalie ? La vérifier c’est, à chaque que surgissent ces bons conseils, de les appliquer immédiatement à ces faux maîtres…ceux qui… font faire aux autres ce qu’ils ne font surtout pas…Tout en les critiquant sans cesse, pire que si c’était le peuple les véridiques dirigeants ! Allez voir si vous ne croyez pas…

Les-milliardaires-se-déclarent-minorité-persécutée/

>>> ---- Encore dans ce monde complètement à l’envers, les milliardaires osent qu’ils paient trop, qu’ils seraient les vaches à lait et que tout le monde les persécutent [ donc ce serait le peuple… les véridiques dirigeants ? Ceux qui les persécutent tant ces Trop milliardaires ? Il faut vraiment éclaircir cette affaire, ne laissons pas ce genre d’injustices s’installer voyons !] …Oui à ce point :  alors que tout le monde sait que cela doit être vraiment l’inverse. Et que «leurs» médias ne chôment pas dans les diffamations, les propagandes et les soutiens à tous les moyens pour que ces Trop riches ne…paient rien. Des persécuteurs… non persécutés, en somme… « La lettre de Citi est loin d’être un cas isolé de milliardaires qui se posent en classe persécutée. [[ qu’est-ce que nous disions ?]] L’impôt sur la fortune [[ donc elle existe cette fortune ! D’où…alors se plaignent-ils dans l’irréalisme flottant ?]] proposé par les candidats démocrates à la présidence Bernie Sanders et Elizabeth Warren, pour financer un indispensable renforcement du filet de sécurité sociale en lambeaux du pays, a clairement fait peur aux super-riches [[ nous en avons déjà parlé avec le cadre de compréhension nécessaire…]], surtout ajouté à une recrudescence des rhétoriques populistes et à la réalisation progressive, dans d’autres parties du monde, que le capitalisme néolibéral n’est pas à la hauteur [[ bien ceci sont des…faits, des facts checkings, qu’ils s’adressent donc à ces services et laissent…les pauvres en paix :]] de la publicité qui en est faite. [[ résultats des non courses : ils la jouent et se la jouent avec une indécence qui frise l’inaudible ! ]].

Les politiciens faussement populistes n’ont jamais posé de problèmes dans le passé [ puisqu’ils étaient Faux, oui des faux dirigeants quoi !]] – le dernier [[ faux ]] Démocrate à la Maison Blanche, Barack Obama, avait empli son cabinet de dirigeants de Citi, malgré sa promesse de se battre pour les gens pendant sa campagne. Alors qu’il recevait ses ordres, son prédécesseur renflouait Citi et les autres banques, qui avaient détruit l’économie américaine [ et qui doivent toujours 700 Milliards de dollars seulement… prêtés…]] avec des prêts hypothécaires prédateurs, laissant près d’un million de familles à la rue dans la seule année 2008 [[ pourquoi ne dédommagent-ils pas ce un million de familles ? Mais oui ils peuvent (c'est le verbe qui va avec le pouvoir ils peuvent !]]. Mais un courant populiste têtu s’est infiltré dans la politique américaine, malgré les efforts des médias (détenus par des milliardaires [[donc ces persécuté par les médias…qu’ils sont !]]), qui assimilent le populisme au fascisme  à la moindre opportunité – et les jeunes Américains voient le socialisme de plus en plus favorablement. Ni l’une ni l’autre de ces tendances ne prédit un avenir rose pour les super-riches.

Bien sûr, même si le prochain président s’accroche à son idée et vise les milliardaires au portefeuille, le succès n’est pas garanti. Citi y fait allusion dans sa lettre, rappelant aux investisseurs que tout président réformiste aurait du mal à faire adopter une loi par le Congrès, qui reste loyal à Wall Street. »…mais sans indiscrétion, elle est où la persécution dont ils se plaignaient outrageusement ? Vu qu’ils semblent prêts à persécuter tous azimuts…

……..Ah bon ! eux ils ne persécutent pas ils per-sé-cu-tent

………………………..évidemment cela n’est pas la même chose !

 

 

…….………………(à suivre)

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

       Que la vaste élucidation collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

« La résistance au néocolonialisme passe par la résistance à la sémantique de l’oppression »… (Steven Newcomb)

« La résistance au néocolonialisme passe par la résistance à la sémantique de l’oppression »… (Steven Newcomb)

Dany-Robert Dufour, auteur de"Baise ton prochain", qui perçoit dans " Recherches sur l'origine de la vertu morale " (1714), de Bernard Mandeville. Qui a été occulté pour une bonne raison : il contient l'art de gouverner qui… a permis la création du capitalisme. A chacun-e d’y trouver ses propres leçons…puisque début identifié implique fin obligatoire…

Dany-Robert Dufour, auteur de"Baise ton prochain", qui perçoit dans " Recherches sur l'origine de la vertu morale " (1714), de Bernard Mandeville. Qui a été occulté pour une bonne raison : il contient l'art de gouverner qui… a permis la création du capitalisme. A chacun-e d’y trouver ses propres leçons…puisque début identifié implique fin obligatoire…

de Bernard Weber – L’ultime secret, 2001…

de Bernard Weber – L’ultime secret, 2001…

…image absolument…désastreuse. On se croit où ? Bingo chez les grands corrompus…Preuves qui pleuvent ! « Trois jours seulement après avoir exigé la démission du président légitimement élu, Evo Morales, le général William Kaliman s’est installé aux États-Unis après avoir reçu 1 million de dollars, en échange de ses bons et loyaux services, de la part de l’attaché commercial de l’ambassade des États-Unis à La Paz, Bruce Williamson. La même somme a été remise à tous les autres commandants militaires et seulement 500 000 dollars, les pauvres, aux hauts dirigeants de la police, tous partis aux États-Unis [[ payés chers pour trahir – mais honte extrême face à leur pays…donc on fuit !]]. La sénatrice bigote auto-proclamée présidente, Janine Añez s’est empressée de nommer d’autres commandants...

…image absolument…désastreuse. On se croit où ? Bingo chez les grands corrompus…Preuves qui pleuvent ! « Trois jours seulement après avoir exigé la démission du président légitimement élu, Evo Morales, le général William Kaliman s’est installé aux États-Unis après avoir reçu 1 million de dollars, en échange de ses bons et loyaux services, de la part de l’attaché commercial de l’ambassade des États-Unis à La Paz, Bruce Williamson. La même somme a été remise à tous les autres commandants militaires et seulement 500 000 dollars, les pauvres, aux hauts dirigeants de la police, tous partis aux États-Unis [[ payés chers pour trahir – mais honte extrême face à leur pays…donc on fuit !]]. La sénatrice bigote auto-proclamée présidente, Janine Añez s’est empressée de nommer d’autres commandants...

..en remplacement des… fuyards, en évitant ainsi toute enquête immédiate des instances locales et… internationales (…) Constitutionnellement, c’est la sénatrice Adriana Salvatierra qui devait assumer la présidence après la démission d’Evo Morales et du vice-président Álvaro García Linera, les deux sous la contrainte et des menaces de mort, mais la police lui a interdit… d’entrer au congrès qui a, dans la foulée, élu Janine Añez, sans que soit approuvé les démissions du président et du vice-président à la majorité des 2/3. Les 26 sénateurs du MAS (Movimiento Al Socialismo) n’ont pas pu… entrer et ce ne sont que les 10 sénateurs putschistes qui ont pu s’exprimer. Par ailleurs, les journalistes locaux et étrangers qui n’appuient pas le nouveau régime sont considérés comme séditieux et sont arrêtés immédiatement. Les journalistes récalcitrants sont harcelés et agressés par des… évangélistes fanatiques [[ seul programme politique aussi ? Bref, là aussi ils ont privatisé les…cieux !]]. 600 médecins cubains, qui ne faisaient qu’apporter leur aide à la population la plus démunie, ont été priés de quitter le territoire immédiatement [[pas très chrétien comme comportement surtout envers qui aident Vraiment les autres…]]. »

Le capitalisme serait "Baise ton prochain"

Le capitalisme serait "Baise ton prochain"

Les origines scandaleuses du capitalisme…
L’anti-fraude au RSA : eh bien contrairement à la cupidité malsaine des Trop riches…36 % front popu des pauvres refusent de… profiter de la société…et ne touchent pas les droits d’argent auxquels ils ont droit…exemples à suivre, non ?

L’anti-fraude au RSA : eh bien contrairement à la cupidité malsaine des Trop riches…36 % front popu des pauvres refusent de… profiter de la société…et ne touchent pas les droits d’argent auxquels ils ont droit…exemples à suivre, non ?

Dany-Robert Dufour. L'esprit pervers du capitalisme. Théologie et anthropologie libérale… 1 h 44 mn

10 mn

Bernard de Mandeville aux origines de la doctrine du libéralisme économique…l’égoisme justement va empêcher toute grande prospérité…On ne peut dire que celle de SEULEMENT 1 % soit autre chose que du très…rabougri, minable, une prospérité pour les ridicules…La vraie prospérité celle de tous est possibe et justement commence en sortant du blochkauss si étriqué de l’égoisme…essayez si vous voulez vraiment ressentir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nadia 09/12/2019 10:14

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97