C’est la société qu’il faut réformer

Publié le par imagiter.over-blog.com

C’est la société qu’il faut réformer

Donc y changer la place des trop riches. Et leurs…inexpertises à diriger les pays. Soit leur accoler des devoirs à leurs trop de droits, dont ils font si mauvais usage. La société est si répressive qu’elle n’avait pas pensé au fait que, désormais, les exactions et graves dommages causés par les seuls trop riches se voient comme un nez…à part. Ils s’auto-isolent automatiquement quoi ! Et donc ? On ne voit qu’eux dans leurs graves méfaits ! C’est bien la société qu’il faille réformer pas les individus. Et ceci n’attend plus. Nos textes appartiennent à la même réflexion de fond : ce qui est dit en l’un est poursuivi dans les autres. Aussi, ces derniers jours, avons nous débusqué toutes les non-pensées d’un non-projet d’une anti réforme. Si nous pouvons préciser ? Un non-projet puisque ce nom ne peut être infligé à un vague brouillon absolument non réfléchi ni vérifié. Anti réforme puisqu’elle n’existe que Contre tout ce qui peut être construit de positif à…sa place. Juste un tas hétéroclite afin de faire obstruction et toujours…retarder les prises de décisions collectives ! Qui ne peuvent que devenir la fin de ce régime qui, absolument en tout, ne conduit que droit dans le mur ! Irresponsable à 100 %...

 

>>> - Jamais une anti réforme n’aura été aussi…sectaire, catégorielle, pro- privilégiées, excluante, discriminante et elle ose se prétendre tout l’inverse ? Surtout non universelle (puisque les trop riches, les millionnaires médiatiques indignes, les politocards et leurs larbins s’en voient…extraits et placés dans un régime …à part, séparatiste et séparé) et donc hyper…inégalitaire…Bon. Maintenant ultime obstacle : d’aucuns se laissent impressionner par des documents de la Commission européenne. Il n’y a vraiment pas de quoi. C’est lamentable… 1) – parce que la Commission si peu européenne n’est qu’idéologique et non politique, non élue par les peuples des pays sur lesquels elle appuie ses…délires…qui (pour ces peuples) n’ont pas force de lois !....2) que son texte-retraite n’est pas scientifique, ne démontre rien et ne reflète qu’une vaste…fainéantise hors du commun. Scrutons de prés. Tout n’y est que bassement budgétaire et fait pour que…ces financiers n’aient vraiment rien à foutre…Genre ? Afin d’éviter de rechercher des Recettes – et donc d’engueuler le gouvernement français qui incite vraiment aux fraudes fiscales…voir la démonstration de Filoche à ce sujet…ils se rabattent avec une nonchalance méprisante inadmissible. Sur quoi ? Sur des délires jamais démontrés, ni donc prouvés, de tels taux de PIB ou de tel autre (pour les retraites…communes – celles des…privilégiés non universels, elles coûtent une fortune toujours floutée, c’est 13,8 % !). Oui ? Ce sera Persécuter les chômeurs …et non rechercher des solutions afin de vraiment résorber le chômage (…pour nous, Rien de sérieux n’a jamais été tenté contre les chômages sinon le travail ne serait pas…utilisé comme une unique variable d’ajustement…cybernétique (s’il y avait eu réflexion globale préalable ils n’agiraient pas comme cela) ! Comme les trop riches «oublient» (grands malades) tout ce qui concerne leur devoirs fiscaux (si c’est une telle pandémie de classe, des organismes neutres peuvent gérer leurs biens  – afin de plus jamais aucun… oubli : cela se nomme curatelle ou tutelle juridiqie, vous connaissez ?

Pareil pour les retraites : la seule pensée de ces cerveaux fainéants c’est de VOLER l’argent des pauvres et des classes moyennes (afin de pallier tout cet argent…légalement dû que les riches n’ont pas versé, en toutes…délinquances !), en inventant des fables : ‘soit en omettant l’incroyable productivité qui en 1960 était X par 2, puis par X 8, par X 16 et bientôt X 32 (en…n’oubliant pas les robots et machines qui volent la productivité humaine mais…sans cotiser… nous y sommes…et une taxe-machines doit être versée aux retraitées…au titre de contribution sociale à leur productivité spoliée…. Les fausses réformes sans tenir compte de conditions existantes (après 55 ans c’est une…minorité qui trouve de l’emploi donc allonger leur durée de cotisation c’est…baisser leur pension ( tu y verses plus = tu touches moins – pour les trop riches, ils versent moins ou…rien  = ils touchent toujours bien plus : plus Inégalitaires, impossible et ils… osent donner des leçons…qu’ils balaient  d’abord leurs gigantesques immondices !) Etc. Donc, pour nous, rien de ces délires de Commission européenne n’est audible (car non  rationnel, non réfléchi et ne correspondant pas du tout aux intérêts des majorités).

 

Lisez le court texte mis en fin de texte et vous serez ébahi.e.s : autant de paresse mentale et d’insensibilité de cœur…la retraite n’est qu’une part de PIB, rien d’êtres humains dedans… et sans scientificité, ils te…dictent (oui comme au secret de secrétaires taire le secret) un charabia qui modifie les règles du jeu…au final (mais sans jamais montrer l’exemple sur leurs deniers personnels à se caler sur le sort commun (universel) des autres humains (égalitaire))…Humains qui ont respecté les règles et (à la fin) on leur dit vous êtes niqués, volé, spolié et… fermez là ! Les illégales sommes versées à des vieux (alors qu’ils ont déjà payé ces ressources futures, cotisé à la garantie chômage, cotisé à la garantie vieillesse, bref tout fait bien) ne sont pas…justes ! …Les questions sont alors : DE QUEL DROIT ces hurluberlus si peu européens volent l’argent sacré des vieux ? En fait, ils n’en ont aucun de…droit, ni électoraux, ni moraux, ni législatifs, ni intellectuels…et surtout pas affectifs. Car ? Ils osent susurrer qu’il… 1) n’y a pas d’autres moyens (faux et erroné, il en existe beaucoup d’autres ! ) soit encore…équilibrer les recettes dont la récupération des fraudes fiscales font partie…ou vraiment établir des plans d’activités sérieux en …empêchant, en même temps, les irruptions des politiciens (ils ne peuvent toucher aux budgets séparés, y puiser selon leurs caprices, ils doivent rendre des comptes pointilleux, obéir aux référendums, donc en faire etc)…2) un vrai plan anti-corruptions pour …protéger les Recettes et qu’elles alimentent bien des Dépenses… publiques et non…privées (genre la si grave délinquance du CICE). Oui Diminuer la part du…privé dans les dépenses « vraiment » publiques (…ce qui a déjà la vertu d’annuler le charabia de la Commission européenne ; les Dépenses publiques sont…diminuées des vols précédents du privé et de ses banques… ! Ce qui (magiquement) permet…d’augmenter en vrai les retraites et les revenus dus, etc..)…hier encore détournées vers des intérêts privés (non reconnus par la Constitution)…et, en Décembre 2019, replacés vers les services Publics (la Constitution affirme explicitement que l’argent des impôts c’est pour le fonctionnement des services publics non pour…enrichir des déjà Trop riches…le charabia de la Commission européenne n’a plus sa place ici…)…et cet ensemble complet se met bien en actes…

Nous savons que les réformes, désormais (Décembre 2019 est le mois de bascule), se font contre l’oligarchie illégale, les politiciens corrompus (à forts oublis), les médiatiques déshonorés et la police/justice plus…nationales… mais privatisées…ce qui change bien la direction que prend la société complète …Les peuples refusent les diktats trop minables de la Commission européenne…ces délires approximatifs ne sont plus acceptés. Les gouvernements doivent appliquer les réformes formées contre eux-mêmes …la direction des décisions vient bien de basculer. Le changement de société s’enclenche

……………………..*********************************************** 

Aller-au-delà-de-la-réforme-des-retraites-

C’est la société qu’il faut réformer pas les individus isolés

« Il a également raison d’évoquer les risques de «captation» (euphémisme pour désigner un vol) par l’état, avec la réforme macroniste, des 140 milliards d'euros de réserves des régimes complémentaires, dont 70 milliards d’euros pour l’Agirc-Arrco, 22 milliards pour les régimes des professions libérales (CNAVPL), 5,4 milliards pour celui de la Banque de France et 1,8 milliard pour celui des avocats (CNBF) [[ au peuple de veiller à ce que de telles captations (vous savez le…cap !) n’aient pas lieu…le peuple uni doit empêcher tout groupe de… factieux de détourner la nation à son profit…l’intérêt général seul commande. C’est de la Constitution ! Et nous en sommes constitué.e.s !]]. On voit donc la difficulté dans laquelle se trouve la droite responsable [[ face au macronisme traité en irresponsable ?]] quant à l’attitude à adopter devant cette réforme anti-réforme, qui fait coexister des mesures équitables ou nécessaires (suppression des privilèges les plus exorbitants liés à certains régimes spéciaux, tels que celui de la SNCF) avec le risque d’un véritable hold-up. »…Disons que leurs embarras de chochotes nous importent peu…nous sommes l’intégrité du pays et l’intérêt…général triomphera…

 

>>> -- Mais est-ce pour autant déjà la grève générale ? Comme l’écrivait Léon Trotsky en 1935, « l’importance fondamentale de la grève générale, indépendamment des succès partiels qu’elle peut donner, mais aussi ne pas donner, est dans le fait qu’elle pose d’une façon révolutionnaire la question du… pouvoir. Arrêtant les usines, les transports, en général tous les moyens de liaison, les stations électriques, etc., le prolétariat paralyse par cela même non seulement la production, mais aussi le gouvernement. Le pouvoir étatique reste suspendu en l’air. Il doit, soit dompter le prolétariat par la faim et par la force, en le contraignant à remettre de nouveau en mouvement la machine de l’Etat bourgeois [( ces voyous qui refusent l’intérêt général donc le vrai Droit !]] soit céder la place devant le prolétariat. Quels que soient les mots d’ordre et le motif pour lesquels la grève générale a surgi, si elle embrasse les véritables masses et si ces masses sont bien décidées à lutter, la grève générale pose inévitablement devant toutes les classes de la nation la question : "qui va être le maître de la maison ?" ». Nous voici avertis et 86 % des français pensent que les grèves vont durer puisqu’il y aurait comme des…intrus et leurs intrusions dans la maison du pays réel !

>>> - Une direction souhaitant véritablement gagner ne saurait placer sa confiance uniquement dans l’idée, que tend à défendre la direction de la CGT, que les manifestations et la grève, si elles se poursuivent, vont à elles seules «engendrer» une dynamique d’extension aux autres catégories, à l’instar des salariés du privé ou la jeunesse [[ même chose que le délire bourgeois de l’argent qui fait des petits en dormant comme s’il avait des…organes sexuels reproducteurs et en usait…alors que la réalité c’est tout gain de l’un est une perte pour l’autre…et une société adulte doit dompter  les avidités…du haut…oui PLAFONNER les richesses, les revenus, les patrimoines et même les retraites---à part des trop riches (t’as un capital , t’as pas le droit à la retraite, ça c’est de la vraie égalité, et universelle s’il vous plaît !]]. Un véritable état-major QG de la grève devrait tracer un plan précis pour atteindre cet objectif. Comme l’écrivait Rosa Luxemburg en 1906, en opposition à la stratégie d’usure défendue par les chefs de la social-démocratie allemande, « le plan qui consisterait à entreprendre une grève de masse à titre d’action politique de classe importante avec l’aide des seuls ouvriers organisés est absolument illusoire. Pour que la grève, ou plutôt les grèves de masse, pour que la lutte soit couronnée de succès, elles doivent devenir un véritable mouvement populaire, c’est-à-dire entraîner dans la bataille les couches les plus larges du prolétariat ».  Soit …coordinations interprofessionnelles, collectifs autonomes de décisions et AG reconduites qui décident seules…pas d’intrusions d’intérêts externes à la grève aux grévistes et aucune défense…catégorielle (voir la CFDT déshonorée déjà prête à …trahir…mais pas ses sections de base)…mais bien les intérêts du Tous Ensembles !]].

 

Elle insiste également sur le fait que « le mouvement prolétarien ne doit jamais être conçu comme le mouvement d’une minorité organisée [[ genre direction CGT ?]]. Toute véritable grande lutte de classe doit se fonder sur l’appui et sur la collaboration des couches les plus larges [[ 70 % des françaises et français semblent d’accord avec cela !]]; une stratégie de la lutte de classe qui ne tiendrait pas compte de cette collaboration, mais qui n’envisagerait que les défilés bien ordonnés de la petite partie du prolétariat enrégimentée dans ses rangs, serait condamnée à un échec lamentable [[ amplement vérifié tant de décennies…]] ». Le soulèvement des Gilets jaunes, qui incarnent l’une des franges les plus paupérisées du prolétariat, est là pour nous le rappeler. Potentiellement, pour le patronat, le danger serait encore plus grand si la colère s’exprimait dans les entreprises elles-mêmes [[ ceci survient toujours mieux en Décembre…]]. C’est ce que souligne d’ailleurs le dernier rapport d’Entreprise&Personnel, organisme de conseil en ressources humaines, qui ausculte depuis un demi-siècle le climat social chez ses adhérents, et qui demande, précisèment : « Et si le mouvement des Gilets jaunes quittait les ronds-points pour prospérer dans les entreprises ? »…c’est leur fin…proche ! Merci d’être ces prochain.e.s qui accélèrent ce…proche !

………………………************************************

 

Christophe-enseignant-L'objectif-de-cette-grève-c'-est-bien-le-retrait-pas-la-négociation

 

Révolution Permanente : Qu’est-ce que tu penses des dernières annonces de Blanquer qui déclare que vous n’avez pas… compris la réforme [[ toujours la même minable rengaine pédagogique basée sur une survalorisation…divine de leur propre fonctionnement…leurs désastreuses réformisettes sont …parfaites par nature,  l’intelligence supérieure incarnée et au…lieu de s’occuper du vrai réel, ils se soûlent sans cesse avec mais c’est qu’ils n’ont pas…compris nos…supériorités : d’aliénés !. Vraiment des malades hein ?]], que les enseignants ne verront pas leur pension de retraite… baisser et qui vous promet une revalorisation… des salaires [[mots creux et mensongers…]] ? Christophe : C’est évidemment de la foutaise… Édouard Philippe nous vend la garantie de pensions au même niveau que celles qu’on a actuellement [[ et pourquoi une réforme copier-collée de la précédente ?]], mais si on rentre vraiment dans la retraite à points comme le prévoit le projet et qu’ils veulent qu’on ne perde rien il faudrait qu’ils doublent nos salaires [[ ce qui ne sera pas fait…donc la baisse sera …universelle sauf ces…10 % de séparatistes antisociaux qui voudraient réformer les autres mais…pas eux. Non là c’est le gouvernement maniaque qu’il faut réformer et nul…autre !]]. Et c’est sûr qu’ils ne vont pas le faire ! C’est juste une promesse creuse. Blanquer, lui, a promis une pension de retraite du même ordre que équivalente de la fonction publique, ce qui ne veut rien dire. En plus on nous promet le même niveau de pension que ces fonctionnaires, mais leurs retraites vont… baisser avec la réforme. Donc on verra les nôtres baisser aussi. Donc c’est tout simplement de l’enfumage…[[ juste gagner du temps, durer un peu plus, car ils savent que leur escroquerie globale ne va…pas durer…juste mentir et tromper tout le monde encore un peu…sauf que pas de bol ils ont UNI tout le monde contre eux…Qu’ils sont donc si mal à droit, si mal à droite !.

En revanche il y a bien un autre aspect important qu’on a en commun avec les autres fonctionnaires, c’est le point d’indice gelé depuis 20 ans qui entraîne une énorme baisse du pouvoir d’achat [[pendant que, et sans motif rationnel défendable, les revenus du CAC 40, des politiciens, des médiatiques trompeurs ou des financiers…s’envolent. Faut les PLAFONNER d’urgence eux ? Les placer en…austérités (gelons leurs patrimoines, moratoires dessus)… Et personne d’autres…la fonction Publique a déjà donné, non ?]]. Donc non seulement ils ne vont pas nous revaloriser au point de compenser la baisse des pensions, mais elle ne sera jamais à la hauteur de tout ce qu’on a perdu ces dernières années [[ la rancœur des injustices chauffe les cœurs !]]. Le sentiment chez nous c’est qu’ils disent tout et n’importe quoi parce qu’ils perdent les pédales. Dans mon école si certains enseignants ne font pas grève, ce n’est pas parce qu’ils croient à leurs promesses, mais parce qu’ils n’ont pas les moyens de faire.

RP : On sent qu’il y a un malaise profond dans l’éducation nationale depuis plusieurs mois et que la très forte mobilisation actuelle dépasse le cadre de la réforme des retraites. Qu’est-ce-tu en penses ?

Christophe : Bien sûr, tout le monde est très énervé [[…N.R.V. Noir Rouge Vert va devenir le plus grand mouvement que la Terre ait porté…]]. Énervé face aux réformes en cascade… Parcoursup, la réforme du bac, des lycées, la réforme de l’ «école de la confiance», avec des contraintes qui s’accumulent à chaque fois. Nous ce qui nous impacte fortement au premier degré, ce sont les évaluations en CP et CE1 qui consistent à faire passer des évaluations à tous les élèves sans que les enseignants aient leur mot à dire et sans qu’elles aient quoi que ce soit en lien avec les enseignements prodigués [[ les intrusions des intrus dont nous avons déjà parlé…]]. On est instrumentalisé, comme des opérateurs de saisie, on n’élabore plus, on ne corrige plus et on doit récupérer sur un serveur ce que l’algorithme a mouliné sur ces résultats et le recracher aux parents. Le problème là-dedans c’est qu’il y a une perte de sens du métier, que nous enseignants on devient juste des auxiliaires, des assistants de l’enseignement [[ qui se…privatise en douce, comme des…voleurs, et ne sert plus du tout…les intérêts sacrés de l’élève (l’élève ça s’élève, se porte toujours plus haut, vers toujours mieux !) et les intérêts…généraux…que du privé qui… vole à la sauvette !]]. C’est une tendance lourde qui est promue par Blanquer. Il parle d’école de la confiance, mais c’est plutôt l’école de la méfiance vis à vis des enseignants qui sont jugés comme pas capables par eux-mêmes d’élaborer un enseignement consistant. Comme s’il nous tenait pour responsables de la faillite de l’enseignement [[ qu’ils sabotent du haut…par le sommet…ce sont eux les factieux qui veulent Casser et démolir toutes les institutions afin…d’isoler les individus (soit le plan…d’Al Capone, eh oui !]]. Mais on est bien placé pour savoir que c’est la baisse des moyens et la précarisation qui menace aujourd’hui le service public d’éducation. Pour te dire, on arrive à un stade où les enseignants sont tellement précarisés qu’ils sont obligés de prendre des boulots à côté. [( infos trop soigneusement dissimulées non ?]]. De faire des études après le boulot ou encore des colonies de vacances pour vivre correctement.

Et encore ! Le gel du point d’indice c’est une baisse de 20 à 30 % du pouvoir d’achat. Et avec le prix du logement qui augmente en région parisienne les enseignants n’y arrivent plus. Dans le 93 et le 94 on ne peut pas quitter le département parce que l’académie ne te laisse pas partir. Donc on est confronté à une rémunération en baisse, un coût de logement qui augmente, et on se retrouve bloqué. Dans mon école il y a deux enseignants qui sont en train d’émigrer au Canada. Et sur 12 enseignants, seulement 2 ne travaillent pas à côté de l’école. »…Excusez des petites longueurs, mais il fallait faire…ressentir avec précision …Les sabotages par le haut sont évidents, les ennemis de la réPublique sont dans la place, le gouvernement ressemble à une 5 ème colonne, etc. …temps de tous les nasser, les prendre dans la nasse de la…légalité républicaine !

« Grève interpro du 10 décembre : cette semaine faisons tout basculer ! Le gouvernement tablait sur un fléchissement de la grève dès le week-end mais c’est tout l’inverse qui s’est passé et celui-ci se retrouve plus acculé que jamais. Alors que le Premier ministre doit présenter le projet détaillé d’anti-réforme ce soir, cette semaine, il s’agit, en s’appuyant sur la grève des transports et de l’énergie qui s’ancre dans la durée, de généraliser la grève à d’autres secteurs. »…la méthode se montrera que plus tard !

à-jean-paul-delevoye-les-assureurs-disent-trop-merci-!

L’anti-réforme des retraites ne bénéficie QU’AUX assureurs…Dont acte non ?

 

Re-information-retraite-par-points-

« LA MOYENNE EST TOUJOURS inférieure AU MAXIMUM, même si l’idéologie hors réel du macronisme ne le veut pas, c’est comme ça ! Les mathématiques disent que la… non réforme des retraites fait… perdre tous ceux/celles qui sont dans son…orbe… »…Dire l’inverse c’est soit être tout le temps ivres ou délirer dru !

Plus-de-peuple-souverain-?-Grâce-à-une-escroquerie-!

« Cette crise est là pour abattre les nations et les démocraties, c'est un «coup d'État» de la finance internationale [[ en train de rater !]]. Elle le fait croit le faire en confisquant la souveraineté des Nations grâce à la Fausse dette [[ fausse car ne correspondant pas à la Constitution qui ne permet pas au privé de…battre monnaie…nationale !]] de leurs gouvernements, avec la complicité des agences de «fausses» notations. Elle détruit les économies nationales [( donc est Ennemie des pays, toutes ses décisions sont ennemies et doivent être traitées comme telles…]] en imposant aux Nations un libre-échange débridé avec la complicité de l’OMC et du FMI [[ là entièrement d’accord, ce sont des Casseurs, des ennemis de la République qui ne font que …détruire les institutions et, pour cela, doivent être mis tout de suite…en prisons républicaines, et pour des 22 000 ans d’un coup !]] afin de leur imposer un Nouvel désOrdre Mondial, autrement dit : une dictature financière planétaire [[ en phase de chute complète !]]. Nous vivons depuis trop longtemps dans une dictature de banquiers-assuranciers et ce régime est basé sur des valeurs non valeurs (ce sont des nihilistes ennemis du genre humain donc…non valeurs !]] telles que l’argent à tout prix, la croissance et le progrès [[ le faux car le vrai c’est le progrès Social…]] à tout prix, la science sans conscience, la concurrence et la concentration exacerbées [[bref, que des délires de graves…arriérés !]].

 Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, mais c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’Humanité ! Il est plus que temps de nous réveiller et de foutre un bon coup de pied dans cette fourmilière de banksters, de multinationales et de psychopathes qui dirigent égarent le monde. Et il faudra le faire un jour ou l’autre, c’est incontournable. »…Donc c’est bien plus en cours que nous en avons pris encore pleine conscience !

Le-texte-de-la-commission-européenne-qui-"recommande"-à-la-France-une-réforme-immédiate-sur-les-retraites.

« Si vous avez encore un doute, vous n’en aurez plus. C’est bien la Commission Européenne qui… dicte sa loi, et non le Président Français, Emmanuel Macron, simple marionnette de Bruxelles. Voici ce que recommande la Commission Européenne. Tout y est dit [[mais si sottement que nul.le ne peut accorder de crédit à la vulgarité d’expression !]], la réforme sur les retraites vient de l’ingérence Européenne sur les décisions tricolores. En lisant ce texte du 5 juin 2019, on comprend que… 

DOCUMENT ICI (si n’apparaît pas passer au lien au-dessus)...2 extraits..

 Le texte de la Commission Européenne qui recommande à la France une réforme immédiate sur les retraites

Le texte de la Commission Européenne qui recommande à la France une réforme immédiate sur les retraites

…………………………..********************************************

Fausse Dette publique (illégale en plus)…Dépenses publiques prises en otages par le privé, fuites éperdues des trop riches face à l’Impératif du devoir fiscale (ce qui explique la faiblesse des Recettes publiques, depuis 2 ans en Baisse par rapport à l’année précédente du…jamais vu ! D’où toutes les…réformes scélérates) etc…voici les raisons non recevables qui pousseraient à l’anti-réforme des retraites des Majorités …cependant que les séparatistes ennemis du pays gonflent leurs revenus immérités, ne paient pas leurs impôts (oui… »oublient ») et se font des retraites non universelle et très inégalitaires

Voici que l’ingérence peu glorieuse de la Commission européenne…

………………………. nous débarrasse de tout ça

.........…il est devenu Impossible que cette anti-réforme Passe.

………..................………………………………..Elle ne se fera pas !

 

…….………………(à suivre)

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

       Que la fraternelle union collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

O Phil des Contrastes

O Phil des Contrastes

C’est la société qu’il faut réformer
C’est la société qu’il faut réformer
Manques flagrants de respects même pour eux-mêmes !

Manques flagrants de respects même pour eux-mêmes !

de Commun commune - ça réchauffe toujours plus

de Commun commune - ça réchauffe toujours plus

en effet, on ne voit pas du tout l’intérêt…

en effet, on ne voit pas du tout l’intérêt…

Réputés pour faire tourner l’hôpital, les internes en médecine, souvent livrés à eux-mêmes, sont appelés par leur principal syndicat à une grève illimitée dès ce mardi.

Réputés pour faire tourner l’hôpital, les internes en médecine, souvent livrés à eux-mêmes, sont appelés par leur principal syndicat à une grève illimitée dès ce mardi.

Le gouvernement manœuvre pour calmer la fronde des indépendants, qui craignent de cotiser plus pour recevoir moins. Les médecins, infirmières libérales, comptables, avocats, etc. dont les caisses, précautionneusement gérées, sont à l’équilibre, haussent le ton.

Le gouvernement manœuvre pour calmer la fronde des indépendants, qui craignent de cotiser plus pour recevoir moins. Les médecins, infirmières libérales, comptables, avocats, etc. dont les caisses, précautionneusement gérées, sont à l’équilibre, haussent le ton.

C’est la société qu’il faut réformer
C’est la société qu’il faut réformer
Notre régime de retraite et la sécurité sociale dont il fait partie ne sont pas en danger financier et il n’y a donc pas nécessité à faire travailler les gens plus longtemps ou à réduire le niveau des futures pensions.

Notre régime de retraite et la sécurité sociale dont il fait partie ne sont pas en danger financier et il n’y a donc pas nécessité à faire travailler les gens plus longtemps ou à réduire le niveau des futures pensions.

Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, cabinet spécialisé dans les relations sociales, conseil des représentants des salariés,  exhorte le gouvernement de botter en touche, de brandir le drapeau blanc, en d’autres termes à « différer la réforme », qu’il juge « mal préparée, avec une dose d’amateurisme très imposante ».

Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, cabinet spécialisé dans les relations sociales, conseil des représentants des salariés, exhorte le gouvernement de botter en touche, de brandir le drapeau blanc, en d’autres termes à « différer la réforme », qu’il juge « mal préparée, avec une dose d’amateurisme très imposante ».

MARCHE OU GRÈVE #3 : RAFFINERIES, BLOCAGES, DELEVOYE, GAEL QUIRANTE - 9 DÉCEMBRE…1 h 03 mn…7 des 8 raffineries sont bloquées…

Rencontre avec les cheminots alors que la grève SNCF perdure dure !

Grèves : «La colère va bien au-delà des retraites» J. SAPIR | H. STERDYNIAK | N. DA SILVA | S. SIROT…56 mn

Retraites : «Il faudra faire payer ceux qui détiennent les capitaux»…C’est que la France n’a jamais été aussi riche qu’en ce Décembre 2019 mais ne répartit Rien …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article