Arrêts aux libertés folles d’entreprendre impunément

Publié le par imagiter.over-blog.com

Arrêts aux libertés folles d’entreprendre impunément

Ce n’est pas parce que des dévoraces inhumains souillent (encore impunément mais…moins) la vie, dans son nid de Nature, que nous ne nous préoccupons pas moins d’elle. En adultes Et responsables de tous âges ! C’est que ne passe plus du tout le délire infantile du « pour môôôn profiiiit j’ai tous les droits. C’est même la seule réalité puisque ni la vie ni la réalité n’existe plus. »… Oui même la Société n’existe pas (et pourtant elle est – paraît-il - violente ! Sans que nous puissions comprendre l’ontologie d’une telle absence-présente…)…Que se passe-t-il donc pour que ce cauchemar permanent, s’interrompe si net ? Simple à dire mais complexe à tout imaginer : Le droit à la santé a vertu…constitutionnelle. Comme si on pouvait seulement s’y attendre. Et donc… les lobbies de l’argent fou ont tort et doivent se replier loin derrière leurs arrogances passées. Comment tangiblement cela se passe ? Les pesticides et leurs pestes pour le motif toujours brandit bandit de…profiiits illiiimiités c’est non et non désormais… Mais si nous allons en prendre complète conscience !

 

Décision-historique-du-Conseil-Constitutionnel-lenvironnement-plus-important-que-la-liberté-d'entreprendre-!

 

>>> ---// Les lobbies des pesticides enfin désavoués : « Le Conseil Constitutionnel vient de retoquer l’Union de l’Industrie de la Protection des Plantes (UIPP), qui contestait la constitutionnalité d’un article de la loi Egalim du 30 octobre 2018 interdisant la production, le stockage et la circulation de produits phytopharmaceutiques contenant des substances actives interdites dans l’Union Européenne.[[ cela n’a l’air de rien mais crée un précédent sur lequel s’appuyer et cela modifie beaucoup l’injustice de la Fausse économie !]]

 

Si l’univers des textes de lois et des institutions nous paraît aride et indigeste, ce rapport nous montre qu’il peut être beau. Rappelons-nous un instant que depuis des siècles, des personnes ont œuvré pour que par l’autorité des mots qui ont valeur de loi, soit garantie la protection de ce que nous avons de commun.[[ même si le gangstérisme des médias vendus et des politiciens corrompus tentaient de dissimuler ceci derrière leurs indécents vacarmes !]]. L’UIPP regroupe des industriels comme Bayer, Syngenta, BASF et autres fabricants de produits phytosanitaires français, ont invoqué l’article 4 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur la liberté d’entreprendre. [[ rengaine du Faux libre-échange puisqu’il est  (avec eux) sans cesse faussé et devient non-échanges forcés : personne d’autre qu’eux n’ayant droit à la …liberté… de lutter (par exemple) des abus exagérés des…entreprenants !]]. Ils ont également estimé que le fait d’autoriser cette exportation n’irait pas à l’encontre des objectifs de protection environnementale dans la mesure où les pays importateurs de ces substances iront s’approvisionner chez des concurrents en dehors de la France [[amphigouris de mots qui souligne bien que pour la 1ère fois est solennellement Déclaré que l’environnement peut Prévaloir sur le fric fou ! Ce qui transforme données….Désormais il est Constitutionnel de parler de la Vie, et de sa protection dans son nid de nature !]].

 

Après étude, le Conseil Constitutionnel rappelle le préambule de la Charte de l’environnement : « l’avenir et l’existence même de l’humanité sont indissociables de son milieu naturel » et a estimé que : « la protection de l’environnement, patrimoine commun des êtres humains, constitue un objectif de valeur constitutionnelle. ». Il invoque également le Préambule de la Constitution de 1946 déclarant que la Nation « garantit à tous… la protection de la santé» qu’il juge également à valeur constitutionnelle [[ voici une attaque réussie contre les délires inhumains du néolibéralisme qui font des ravages dans un des pays les plus Résistants à cette régression…anti-civilisée !]].  « Cette décision historique envoie un signal fort sur les plans juridiques et politiques.[[ les corruptions ne passeront plus !]]. La protection de l’environnement et de la santé sont affirmés et confirmés par le Conseil constitutionnel ; ces objectifs à valeur constitutionnelle pourront être invoqués dans de futurs contentieux environnementaux et climatiques.[[ l’avancée est immense : des gouvernements lobbyifiés d’injustices ne vont plus rester possible Au lieu d’une glaciation des justes luttes contre les abus de l’argent fou, il y aura moyens légaux de leur faire barrage. Pourquoi ? Ces si malhonnêtes « dérégulés » (mais oui nus sommes les plus aptes à nous auto-limiter : Faux, ces avides sont hideux laissés à eux-mêmes)…Ne sachant pas se limiter il faut bien que d’autres…les limitent à leur place !]]. De plus, cette décision peut donner du courage au législateur : à l’argument du pragmatisme économique souvent défendu par les Ministres et la crainte de voir un amendement “retoqué” par le Conseil Constitutionnel pour violation de la liberté constitutionnelle d’entreprendre, les député.e.s pourront désormais opposer cette décision. » commente Marine Denis, porte-parole de l’association Notre Affaire à Tous.

 

La valeur constitutionnelle de la santé et de la protection de l’environnement est ainsi actée en France. Un précédent vient d’être créé. Si la liberté d’entreprendre constituait en 1789 une libération de l’individu forgé à l’idéal des Lumières et voulant s’affranchir du joug de l’Église et de la monarchie, elle s’est faite enrôlée dans l’idéologie libérale puis néolibérale où les géants de l’industrie deviennent les nouveaux maîtres [[ pires que des rois et des clergés dans…l’arbitraire !]]. Comme dans tous les domaines, la liberté ne peut être défendue toute seule. Tout dépend dans quel système de pensée et d’organisation sociale elle est utilisée. Sinon, la liberté de chacun devient la tyrannie de tous, et la liberté des plus puissants devient l’oppression des plus faibles. [[ le néolibéralisme de l’inculture est tellement…régressif qu’il fallait l’arracher à 100 % de la Société qui…existe, puisqu’elle s’en défend…voici qui commence à être rondement fait. Il ne faut jamais se décourager !]].  La liberté d’entreprendre doit être limitée : il y a des Valeurs supérieures à elle, elle l’irresponsable inconsciente…danger public.. Le pouvoir politique, déjà étriqué dans ses marges de manœuvre par les règles-déRègles du néolibéralisme et les intérêts commerciaux d’autres États,[[ voir le CETA dont les français ne veulent pas…]] avance ses pions pour mettre des limites au Véridique libre- échange [[là où tout le monde est libre…même d’attaquer des multinationales avec des argumentaires bien ficelés…la liberté des 1 % ne peut prévaloir sur celles des 99 % allons allons :: la sidération est finie, voici venir la considération !]]. »…Direque nous avons tant été encombré..e.s par le du FAUX libre-échange puisque seulement le leur serait libre et pas celui des autres. Pour toi il est libre pour nous il est…forcé  Forcément cela ne pouvait durer…Désormais cette liberté laissé à des personnages incapables de s’autolimiter, de se réguler tous seuls – pissant donc leurs voracités sur les autres – est nommée une…dictature qui piétine la liberté des autres. Le néolibéralisme fou et incontinent doit commencer à ranger ses crocs d’escrocs. Ils ne sont plus…légaux comme hier !

 

………………………..**************************

Oiseaux-cette-étude-prouve-que-les-efforts-de-conservation-payent-!

 

>>> -- L’érosion de la biodiversité n’est peut-être pas une fatalité. Certes, les oiseaux disparaissent à une allure fulgurante, mais une étude parue dans la revue scientifique britannique The Royal Society redonne une lueur d’espoir aux défenseurs de la biodiversité : en 30 ans, les efforts de conservation ont réduit le taux d’extinction de… 40% sur les espèces en danger critique d’extinction [[ il ne faut jamais se Décourager, geindre en pétitions de compétitions non libres et complètement faussés c’est de l’immobilisme particulièrement sournois – la preuve le faussaire néolibéralisme ne veut pas de la LIBRE CIRCULATION DES IDEES…c’est pourtant le bon flux des échanges libres...donc là pris la main dans le sac de leurs piteux conservatismes fossilisés !]]. Explications.

  

En moins de 30 ans, l’Europe a vu disparaître 421 millions d’oiseaux. Une érosion de la biodiversité entraînée principalement par l’usage de pesticides et le changement climatique [[ voir les apports bénéfiques du Conseil Constitutionnel face à cette Barbarie à visage inhumain…]]. Une situation alarmante qui touche près de 275 espèces, dont 32 % d’oiseaux nicheurs et qui s’accélère ces dernières années. Pourtant, d’après les chiffres révélés par l’étude réalisée par plusieurs chercheurs dont le Dr Stuart Butchart, responsable scientifique de Birdlife International, les efforts de conservation ne sont pas vains, bien au contraire [[ oui à condition qu’il y aient Efforts effectifs et non sabotages permanents des gouvernements lobbyifiés…les lobbies doivent être expulsés des décisions…Publiques !]]. Pour s’en rendre compte, les auteurs du rapport ont mis au point une nouvelle méthode d’analyse [[ la plus simple étant de Faire en vrai…]]. L’idée est de prendre en compte les changements de catégorie sur la Liste rouge de l’UICN (l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature) au lieu de se borner à comptabiliser le nombre d’espèces disparues [[ bon, c’est plus honnête mais il vaut bien mieux multiplier les efforts de ce jour que de contempler passivement l’hier !]].

 

Résultat, le bilan est plutôt encourageant puisqu’il révèle qu’en prenant les mesures nécessaires à la conservation d’une espèce, on peut sensiblement réduire ses risques d’extinction [[ notons que La Palice aurait pu le dire comme ça !]] et lui permettre de quitter la liste rouge pour une nouvelle catégorie moins à risque. Une amélioration dont se réjouit Birdlife : « Grâce à la conservation au cours des trois dernières décennies, les espèces en danger critique d’extinction sont désormais deux fois plus susceptibles d’améliorer leur statut et de passer à une catégorie de menace plus faible que de se détériorer et de disparaître. Sans de tels efforts de conservation, l’inverse serait vrai. »[[ mais pourquoi alors les gouvernements occidentaux ne soutiennent pas plus ces conservations avec résultats aussiprobants ? Les lobbies sont des dangers publics empêchant tout e qui est…bénéfique au plus frad nombreles limiter voire les dissoudre c’est retrouver la démocratie…en actes !]]

 

Prendre le problème à la racine : :Une bonne nouvelle, oui, mais qui cache un enjeu crucial : empêcher les espèces dont les populations sont en bonne santé d’être menacées en premier lieu. Ainsi, il y aurait moins d’espèces nécessitant immédiatement des efforts de conservation urgents, souvent coûteux et difficiles. »…Ceci c’est le coût effectif des faux profits – car refusant de payer leurs…externalités (par exemples, dommageables causés à la vie et sa nature) et les faisant donc… payer par d’autres. Vrais profits = qui paient tous leurs dommages d’Abord ! Grâce au Conseil Constitutionnel les externalités (faire payer par les autres les Coûts réels des faux profits) vont…enfin disparaître !

 

La-sur-adaptation-des-arbres-et-les-limites-

 

>>> -- Les arbres sont plus intelligents qu'on pourrait le penser, mais peut-être pas suffisamment pour résister au changement climatique [[s’il y a une urgence c’est de contrer et très vite la destruction massive et sans justification des forêts ancestrales et des arbres traités en marchandises (or des documents comme l’Arbre-monde prouvent que la Société des arbres est nettement en avance…sur celle des humains : tout y est solidaires et entraides et aucun arbre n’est abandonné. Tandis que, sur des surfaces immenses, le collectif arbre est toujours connecté, trouvant sans cesse des solutions afin de parer aux dévoraces…sauf que ceux-ci abattent toujours Plus sans discernement : 2019 aura été une catastrophe Mondiale en ce domaine !]]. Le 2 décembre, la COP25 s'ouvrait à Madrid en désignant la crise climatique comme une «guerre contre la nature» [[ guerre menée par QUI sinon les gouvernements dévoyés et les Trop riches si…infantilisés ?]]. Sauf que les arbres ont toujours été en guerre, à lutter pour leur survie [[ et la nôtre…oui oui lisez c’est prouvé…ils nous défendent nous…]]. Si les végétaux peuvent sembler passifs dans l'environnement, ils sont capables de sentir leur milieu, prendre des décisions et réagir aux menaces [[ l’omission de leur œuvres plurimillénaires n’est pas excusable : ces souches de 8 millions d’années qui continuent à nous bonifier la vie oui ça c’es du sérieux !]] -mais jusqu'à un certain point [[ à nous de veiller à ce…point !]].

 

Tous les automnes, les arbres doivent faire face à de terribles dangers. Si nombre d'entre eux perdent chaque année leurs feuilles, savoir quand le faire exactement est une décision délicate. C'est ce qu'explique Peter Wohlleben, garde forestier allemand, dans La vie secrète des arbres [[secrète uniquement parce que les détraqués de l’argent sale-fou piétinent tout sur leurs passages de dangereux…régressifs (le néolibéralisme nous ramène aux…cavernes, en fait !)]] Si c'est trop tôt, les arbres gâchent des ressources alimentaires pour le prochain printemps. Si c'est trop tard, des gelées ou des chutes de neige précoces risquent d'alourdir les feuilles, casser des branches et causer des blessures mortelles. À des yeux humains [[ superficiels…]], la décision pourrait sembler automatique, mais les arbres sont en réalité des individus ayant chacun un avis différent [[ quelle démocratie ! quelle civilisation réussie…]] ce qui montre à quel point le phénomène est subjectif. Wohlleben décrit des chênes de 300 ans poussant côte à côte. L'un d'eux perd toujours ses feuilles plus tôt que les autres. «Le moment où un arbre se sépare de son feuillage est effectivement une question de caractère, écrit-il. Celui de droite est plus anxieux, ou pour l'exprimer de façon positive: plus raisonnable». Les deux autres sont «plus téméraires» et font le pari du beau temps [[ sauf que…les arbres décident en fonction de la longueur du jour et de la température, qu'ils peuvent facilement détecter…et que le bouleversement climatique risque de leur faire perdre tout point de repère…tout ça parce que des immatures forcenés croient faire des profits qui ne sont que…ces coûts pour les autres…en fait – aux faits]]…ce qui n’enlève rien aux certitudes que les arbres se parlent – qu’ils conservent une gigantesque Mémoire sociétale…bref que nous avons immensément à Apprendre d’eux…la forme de vie a plus SOCIABLE possible. Devenir aussi associable et associété qu’eux cela n’a-t-il pas plus de gueule que l’infantilisme arriéré de vains profits qui…détruisent tout ?

.

…………………*************************

Ensembles-on-va-sortir-de-cette-merde-!

 

« Nous vivons dans un monde profondément capitaliste [[ par bêtise et bestialité collective ]], où la surconsommation cause des ravages, et dans lequel « l'import-export » régule [[ dérégule donc dérègle en fait !]] une bonne partie de l'économie et des échanges internationaux. Tout cela combiné avec la centralisation absurde des systèmes de production (production en masse), vous avez au final, l’anti-monde d'aujourd'hui. Le transport est un facteur de dérèglement écologique majeur [[ surtout lorsqu’il demeure infantilement un…impensé – voir l’ouvrage sciemment méconnu des Vrais écrivains à cet égard…]] et « l'hyper-industrie » réduit inlassablement les coûts de production pour vendre toujours plus, ce qui impacte le niveau de vie des « travailleurs », conduit à l'exode rural, favorise l'individualisme forcené, et au final, génère la grande dépression collective dans laquelle nous sommes plongés [[ soit ne plus savoir Quoi faire et Comment le faire lorsque nous entrevoyons ce quoi plus coi !]]. 

 

En effet, le système actuel repose sur un principe de base complètement ahurissant, qui veut que les moyens de chacun soient de plus en plus faibles, mais que la consommation de tous doit continuer d'être excessive.[[ à part ça le néolibéralisme n’est pas une Folie intégrale ?...pas le moindre gramme de…rationalités de ratios vous savez…]] C'est pourquoi nous utilisons sans vergogne des pesticides pour faire pousser plus vite des aliments empoisonnés [[ vraiment trop con tout ça…heureusement qu’est devenu Constitutionnel de mettre fin à ces drogues dures de l’idéologie d’égarements …]], ou que nous nous retrouvons avec des usines toujours plus grandes et toujours plus automatisées pour fabriquer les objets du quotidien d'une qualité toujours plus médiocre. Et pire, nous allons jusqu'à créer de la pollution radioactive pour notre faux confort [[ conforts sans réConforts - aussi glacés que la stupidité des fausses élites qui squattent donc anticonstitutionnellement es pouvoirs…]] et faire tourner ces industries, avec les risques et les conséquences incroyables que cela génère. Les pollutions et la misère que cela engendre [[ ces Coûts cachés mais qui ne peuvent plus le rester…]] ont fini par pousser les gens de ce pays dans la rue avec une colère palpable. Mais n'oublions pas que tout cela n'est possible qu'avec la participation de chacun à ce système [[ sauf les si mal traités maltraités…anticonformistes bien sûr !]] qui, d'un côté, facilite la vie par son accessibilité redoutablement efficace, mais qui, de l'autre, entraîne les gens à ne plus vivre que pour travailler et… consommer dans un contexte concurrentiel effarant. Il faut à tout prix contrer ce système mondialisé, par un retour à une… consommation locale dans un contexte de mutualisation générale [[ donc les décentralisation maximales et la fin des centralismes si abusifs et qui sont devenus…autodestructeurs complètement inapte au réel terre à terre !]]. Bref, apprendre à faire tout le contraire de ce que l'on fait généralement aujourd'hui [[ merci…déjà fait pour nous et depuis…longtemps !]] ! La centralisation des systèmes de production, y compris agricoles, implique de facto, une centralisation des rémunérations au profit [[ unique et…illégal !]] de ceux « qui gèrent » l'ensemble de ces organisations. Revenir à des concepts locaux et partagés, aura pour effet… l'éclatement des profits vers le plus grand nombre. Ce qui n'arrangera pas les tenants de la finance, j'en conviens... [[ faut ce qu’il faut et depuis 2 ans et demi ces faux dirigeants n’ont foutu que les désordres les bordels. C’est eux la chienlit : leurs fausses solutions ne sont que des…Problèmes !]]..

 

Il va donc falloir que chacun d'entre nous prenne la mesure du problème, et que nous décidions ensemble, de ne plus nous dédouaner de nos responsabilités. » et donc importons…l’importance : de N.R.V. par exemple..

 

Vers-un-monde-commun-

 

Le souci écologique bien compris ne devrait-il pas engager à en « prendre en compte », une fois pour toutes, aussi bien les êtres humains que les « non-humains » qui composent notre « collectif » terrestre ? [[ c’est le minimum mental Et affectif, en effet…]]

 

Plus rien ne va de soi [[ donc finies les unilatéralités, les monologues et ce qui dictent sans rien savoir !]]. Plus aucune ressource exploitable est assurée de sa pérennité sur une planète transformée en déchetterie [[ la chute du système c’est qu’il est devenu…un déchu déchet ! Tout est de sa faute, il ne peut plus …qu’imploser…]] : ni la qualité de l’air que nous respirons, ni de l’eau que nous sommes supposés boire pour des générations – sans oublier les espèces animales décimées, les forêts qui brûlent et nos sols vitrifiés livrés à une artificialisation galopante...[[ tout n’est que résultats Négatifs dans une nov’langue qui se présente comme seulement positive…le hiatus fait imploser pour sûr !]]

 

Et pourtant la « technologie verte » d’un éco-enfumage persistant n’en finit pas de faire miroiter encore et encore un paradis toujours plus artificiel sur Terre [[ drogues trop dures pour être décommandées…]] – forcément plus vert que nature... N’est-il pas question de remplacer les pollinisateurs décimés par les produits phytosanitaires [[ et non plus possible soudain…]] et les ondes électromagnétiques par des drones miniatures programmables [[ G5…]] pour assouvir l’inextinguible soif de « profit » des uns ? »…et non les faux profits-coûts ne vont plus diriger le monde…tiens c’est même déjà fait mais faut observer patiemment les avancées…

 

Lvmh-vinci-total-bnp-paribas-carrefour-ces-rois-incontestés-de-la-corruption

 

>>> *** ///… « LVMH : le gigantisme ; Vinci, Eiffage : le pillage des biens communs ; Total : la pollution ; BNP Paribas, Danone : la corruption ; Carrefour : l’inégalité ; Sanofi : l’immoralisme ; Areva : le néo-colonialisme ; Lafarge : la compromission : L’effondrement approche [[ le « leur » s’entend !]], mais la course folle pour le profit continue [[ sauf qye ce sont eux qui vont chercher…l’asile !]]. L’année dernière, les entreprises du CAC40 ont versé 60 milliards de dividendes à leurs actionnaires (un record) : c’est 12 % de plus qu’en 2018 et trois fois plus qu’en 2003 [[ sauf que cet immobilisme celui qui détourne bêtement les productivités vives pour tout…enliser et ne Rien faire vole Tout le futur, n’investit rien (au sens de découvrir vraiment) et éteint l’économie …Réelle donc ces absurdes dividendeurs ne sont que les …parasites irresponsables …ces chiffres records signet un…échec gigantesque ! Oui oui…pour eux, pas pour nous..]].

 

Dans ce contexte, il nous paraît pertinent de nous remettre à l’esprit qui sont réellement les dénommés fleurons de la bourse française. Car pour être une multinationale lucrative [[ du mot LUCRE, soit corruptions et pourritures ), compromission, corruption, déprédation s’exigent. »…

 

………………………..*********************************************************

 

..Les mauvais exemples à ne surtout pas imiter…les anti-modèle devenus si…répulsifs

 

…..Ne jamais se Décourager nous offre enfin la situation qui peut permettre tous les changements…

 

…………………………………A chacun.e d’apporter son miel du …Mieux !

 

 

 

…….………….…(à suivre)

……   ……….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

.. Que la grande fraternité affective et mentale nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de Vidar Nordli-Mathisen

Couverture de Vidar Nordli-Mathisen

Arrêts aux libertés folles d’entreprendre impunément
Communes institutionnellement déclarées contre les pesticides : le fond qui fonde le Conseil Constitutionnel. Cela des comprend mieux !

Communes institutionnellement déclarées contre les pesticides : le fond qui fonde le Conseil Constitutionnel. Cela des comprend mieux !

Montants dépensés en lobbying climato-sceptique par les cinq plus grandes entreprises publiques de combustibles fossiles

Montants dépensés en lobbying climato-sceptique par les cinq plus grandes entreprises publiques de combustibles fossiles

Décision historique du Conseil Constitutionnel : l’environnement plus important que la liberté d’entreprendre…n’importe comment !

Décision historique du Conseil Constitutionnel : l’environnement plus important que la liberté d’entreprendre…n’importe comment !

c’est que…plus d’appétit à table…

c’est que…plus d’appétit à table…

Chris Le Boutillier…«Ce genre de scénario, un déni prolongé suivi d’une décarbonisation provoquée dans la panique, est ce qui préoccupe le plus les banques centrales. Et c’est ce qui se rapproche le plus de la réalité», écrivait en juillet Adam Tooze, professeur d’histoire à l’Université de Yale, dans Foreign Policy.

Chris Le Boutillier…«Ce genre de scénario, un déni prolongé suivi d’une décarbonisation provoquée dans la panique, est ce qui préoccupe le plus les banques centrales. Et c’est ce qui se rapproche le plus de la réalité», écrivait en juillet Adam Tooze, professeur d’histoire à l’Université de Yale, dans Foreign Policy.

John Muir, prophète d’une nature-Vie à protéger..27 mn..

Réensauvager la Vie-nature pour lutter contre le réchauffement climatique

Si plus de pesticides, les bonnes alternatives ?

Utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation…situation Avant le Conseil Constitutionnel (en gros les bons Maires furent très sanctionnés - maintenant les lobbies peuvent enfin en prison ?)……

26 mn...

47 mn…Accès à la terre, conseils pratiques et pragmatiques…le moindre détail compte : il s’agit bien de mettre K.O. les destructeurs fous de la vie-nature !

… « vers la sortie du capitalisme productiviste et vers la réponse frontale à la question qui agite toujours nos sociétés : Qui possède les moyens de production ? Ou plutôt qui possède les moyens de la domination économique, politique ou culturelle ? Lier la transformation écologique à cette question est une condition sine qua non pour que cette transition soit socialement juste, pour qu’elle soit démocratiquement possible (...) La stratégie municipaliste qui bouillonne dans l’Hexagone ne doit pas être qu’un simple hochet pour placer des pions mais doit servir de point… de départ à la… reconquête des pouvoirs que la société appelle de ses vœux. »…Ce qui signifie que municipaliste ce n’est pas électoral (simplisme abusé) …mais quotidien et existentiel ! Mettre de a décentralisation en tout vous le prouve dans votre vécu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article