Les mots ovations

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les mots ovations

Les motifs fleurissent dans les mots : nous allons voir comment. C’est que la politique, trop dévoyée à truquer les élections, s’immisce aussi dans trop de domaines avec une méconnaissance ahurissante. Ici, des événements de langues, qui ne correspondent pas à beaucoup de normes et bornes, nous interpellent. De quoi pouvoir en apprendre de neuves leçons :

Un-autre-Luxembourg-?

« Dès le Moyen Âge, le Luxembourg — qui comprend à l’ouest une région francophone, où l’on parle des dialectes wallons, et à l’est une région germanophone, où l’on parle des dialectes franciques mosellans (voir « Genèse d’un pays carrefour ») — choisit pour langue administrative le français. Lorsqu’elle occupe le territoire, au XVIIe siècle, puis lors de la Révolution, en 1795 — en créant l’éphémère département des Forêts —, la France impose sa langue dans la vie publique. Après la défaite de Napoléon à Waterloo, le congrès de Vienne consacre en 1815 la création…d’un grand-duché, rattaché en union personnelle au roi des Pays-Bas mais adhérant à la Confédération germanique, une union lâche de royaumes, principautés et États souverains de langue allemande [[ la realpolitik Impose donc le choix des langues tout autant que les langues peuvent faire changer de politiques…]]

Dans le sillage de la révolution belge, le traité de Londres (1839) réduit le grand-duché, désormais indépendant, aux… régions germanophones. La partie occidentale, essentiellement…francophone, forme la province belge homonyme de Luxembourg. »…la perfide Albion (alors que les 2/3 du vocabulaire anglais vient du…français) demeure obsédée par minimiser dissimuler, diffamer et …évincer le français (une langue qui, pour nous, lui demeure supérieure pour l’avenir du monde entier – l’anglais n’ayant que des victoires…commerciales. Pas vraiment Humaines !! Ce sac de nœud va se clarifier, se limpidifier dans le texte suivant justement…

La-langue-pour-...accueilir-?

Le luxembourgeois doit jouer le rôle de langue d’intégration

« Comment la stratégie de promotion de la langue luxembourgeoise s’orchestre-t-elle dans un pays qui a aussi l’allemand et le français comme langues officielles ? Claude Meisch. Premièrement, la promotion de la langue luxembourgeoise pour nous n’est pas en contradiction avec la promotion du multilinguisme. Au niveau de la loi, nous avons une langue nationale et trois langues officielles [[ officielles…]] : le français, qui domine comme langue administrative, l’allemand et la langue luxembourgeoise. Le français et l’allemand sont très présents dans notre système scolaire, et la langue luxembourgeoise fait partie de notre patrimoine. Nous avons l’ambition qu’elle joue le rôle de langue d’intégration, de vecteur commun dans une société de plus en plus diversifiée, de plus en plus pluriculturelle, avec de plus en plus de gens qui ne parlent pas le luxembourgeois à la maison ou dont ce n’est pas la langue maternelle [[ ce choix contient d’autres choix qui vont vraiment à… contre-courant des barbaries néolibérales…nous allons le voir !]].

Ce n’est pas ce que dit l’Unesco…[[ que le Luxembourgois est, d’après l’Unesco, en train de disparaître ]] C.M : On constate qu’il y a de…plus en plus de gens qui parlent le luxembourgeois. C’est une langue que nous avons toujours su transmettre à la… deuxième génération d’immigrants, et ça depuis cent vingt, cent trente ans [[…l’immigrant n’est donc pas l’ennemi, le bouc-émissaire facile de politiques parfaitement inacceptables… Ici, cette volonté d’intégration si maintenue par le plus… intime du pays n’est pas courant…L’accueil dépasse les bornes et normes habituelles..]]. Cela devenait normal de parler en luxembourgeois ; surtout, la communication orale se faisait toujours principalement en langue luxembourgeoise. Beaucoup d’immigrés …s’engagent dans l’apprentissage du luxembourgeois, tiennent à ce que leurs enfants apprennent la langue. Il y a une énorme demande de cours d’apprentissage de la langue luxembourgeois. Il y a une certaine pression et pas seulement des milieux très traditionalistes, « luxo-luxembourgeois », mais également des milieux d’immigrés, des nouveaux Luxembourgeois, des domaines d’affaires, etc., pour promouvoir la langue luxembourgeoise [[ ce qui sort du simplisme-simplex des médias mainstream, si incapables d’intégrer la vie Réelle et sa complexité, dans le sens plus c’est complexe (mais pas…compliqué !) moins il y a de risques d’oublis de personnes ou de groupes minoritaires. Plus personne n’est Invisibilisé – la vue (le pan-Optique) est ouverte également à tous !!]].

De l’autre côté, il faut savoir que la promotion de la langue luxembourgeoise se faisait presque automatiquement, dans le temps. On ne l’apprenait presque pas dans les salles de classe, mais plutôt dans… la cour d’école. On avait très peu de cours qui prévoyaient un apprentissage systématique de la langue luxembourgeoise, mais ça se faisait parce que la langue dominait entre les enfants comme langue véhiculaire. Et puis, le jeune Portugais, le jeune Italien, le jeune Français, etc., se sont intégrés au fur et à mesure. L’intégration se faisait par…l’apprentissage de la langue luxembourgeoise.[[ assez incroyable cette …réussite paisible non ? Qui va à rebours des diktats des fausses élites des « violences institutionnelles qui seules fonctionneraient… »…En tout cas suffisamment intriguant pour aller voir de près !!]]. Aujourd’hui, c’est un peu plus compliqué. La réalité dans les cours d’école est plutôt que la langue luxembourgeoise est minoritaire, que d’autres langues dominent, vu la forte immigration des vingt ou trente dernières années. Là aussi, on a tiré la conclusion qu’il fallait changer de politique. Puisqu’il ne suffit pas de dire que la deuxième génération apprend automatiquement le luxembourgeois, il faut s’investir plus pour garantir que, dans une ou deux ou trois générations, le luxembourgeois soit encore assez présent ici au Luxembourg [[ cette clarté de vison protège bien plus le futur que toutes les gesticulations paniquées et discordantes de la stupide…com’ !]].

Cette stratégie de développement, que vous avez commencée en 2017, est-elle une réponse à l’échec du référendum sur le droit de vote des étrangers aux élections nationales ? C.M. : Je constate qu’une large majorité de la population revendique, avec une grande normalité, qu’il faut promouvoir la langue luxembourgeoise, que c’est très important. Cela fait consensus chez les électeurs ? C.M : Cela fait consensus. Après, il faut voir avec quelles mesures on essaye de promouvoir la langue luxembourgeoise [[ d’abord, être d’accord sur le But, ensuite viennent les choix des méthodes !]]. Est-ce vraiment contraignant ? Il y a sûrement des débats politiques, des différences politiques qui existent. Mais quand même, vous allez demander dans la rue, vous demandez à un Luxembourgeois, à un résident, même à des frontaliers qui viennent travailler au Luxembourg : une grande majorité va vous dire que c’est…important. On faisait depuis deux ans, en tant que ministère, un sondage représentatif et c’était justement la conclusion : même les non-Luxembourgeois sont très ouverts à la promotion du luxembourgeois, ils sont très ouverts à ce que leurs enfants apprennent le luxembourgeois.

Il y a eu un changement de position au cours des cinq dernières années. C’est vrai. Il y a quelques années, on était encore convaincus qu’il ne fallait pas faire une politique volontariste pour promouvoir le luxembourgeois, que ça se faisait tout seul. Et c’était la…réalité depuis des générations. Mais, quand même, avec l’accélération des migrations et un marché du travail très ouvert, très international, la position du gouvernement et même le sentiment de la population ont… changé [[ nous ne parlons pas ici des langues dites Régionales qui ont su s’organiser au niveau européenne afin de se faire reconnaître comme langues et non comme patois négligeables – nous avons offert plusieurs textes afin de faire connaître toutes les avancées. C’est qu’avec nos plus de 5 000 textes sur tous les thèmes, le blog est une vrai mine. Par exemple taper « Darwin imagiter » donne plus de 20 textes divers qui prouvent (citations à l’appui) que le «darwinisme social» n’existe pas. C’est une fumisterie. Que c’est une invention malsaine de l’idéologie libérale - et que Darwin a dit…exactement l’inverse !]].. Aujourd’hui, nous sommes plutôt convaincus qu’il faut promouvoir le luxembourgeois d’une manière beaucoup… plus active [[ donc intervenir concrètement…]]. Plusieurs institutions ont été créées : un Centre pour la promotion du Luxembourgeois, un commissaire gouvernemental qui fait la coordination entre les différents ministères, qui a la mission d’élaborer un plan sur vingt ans de promotion, parce que promouvoir une langue, c’est un processus de longue haleine. Tout ça, ce sont de nouvelles mesures.

>>> <<** -- {{ ce qui est frappant ? Le Luxembourg va à contre-courant, protégeant une langue qui n’est ni administrative, ni économique, ni politique mais une langue de partages, une langue désintéressée, une langue d’échanges sincères, une langue de messages interpersonnels non marchands…une langue pour les cœurs humains et sociaux. Tout à fait à contre-courant, enfin dans le bon sens du courant, ce sont nombres d’autres pays qui sont à l’envers. Pour nous, nous avons même là une preuve flagrante que la darwinisme social est une vieillerie obsolète d’un autre temps…. En plus d’être Fausse (Darwin a très exactement dit le contraire : voir les 2 liens courts posés ci-dessous !) : c’est une immense régression.et même un élan malsain qui veut détruire les piliers de la civilisation…]]

Pour entrer dans la concrétisation de cette stratégie, on va prendre quelques exemples. Pour mieux cerner ce que ça veut dire en termes politiques, prenons celui de la traduction : comment ça se passe dans le domaine de la traduction ? Qu’est-ce qui va être traduit ? Il y a apparemment une demande d’avoir plus d’informations administratives ou pratiques sur les sites publics. Qu’est-ce qui est en chantier ? C.M. : Ce sont justement des demandes réelles. Mais sur d’autres sujets, le monde politique, la société, la population ne demandent rien : on ne va pas commencer à traduire tous les textes légaux. Le français restera la langue de notre législation, de notre système juridique, restera pour une partie au moins de la communication officielle, une langue très importante. L’importance de l’allemand s’est réduite un peu peut-être parce que le luxembourgeois…… a gagné ! [[ comme quoi les forces d’union tendent à l’emporter dès que quelques mesures d’appui leur ouvrent la route !]] … a gagné, a pris plus de place dans le débat public.[[ vraiment public !]] Là, on se focalise sur des aspects qui ont un profit à proposer aux habitants et à la société. Comme la communication officielle des ministères, qui se faisait en français, peut-être en allemand, pourquoi ne pas offrir des informations également en langue luxembourgeoise ? [[ diversifier c’est lutter contre l’uniformisation qui, d’après Darwin, est la…mort !]]. 

Dans l’affichage public aussi, cela va évoluer ? C.M. : C’était une question. Nous n’avons pas décidé jusqu’à présent de faire un double affichage. Vous savez maintenant, pour décrire le chemin de Luxembourg à Dudelange, indiquer sur le panneau la traduction en luxembourgeois… personnellement je ne vois pas vraiment la plus-value. Il y a d’autres pays qui l’ont fait, c’est une question symbolique c’est vrai [[ l’efficacité quotidienne est ailleurs…]]. Aujourd’hui, on écrit un courriel ou un SMS en luxembourgeois, il y a des médias qui utilisent presque exclusivement le luxembourgeois : RTL, radio télé, presque exclusivement. Même sur rtl.lu, qui est un média très présent et dominant, c’est presque exclusivement des textes en luxembourgeois. On n’apprenait presque pas à lire ou à écrire le luxembourgeois [[ juste à le parler…]]. Cela a amené les Luxembourgeois une habitude de lire le luxembourgeois, ce qui n’existait presque pas dans le temps [[ les cultures étant bien plus orales !]] Il y a eu un moment-clé pour moi, il y a quelques années : un éditorial dans le Luxemburger Wort qui traitait de l’utilisation de la langue luxembourgeoise. À un certain moment, je me dis, tiens j’ai des problèmes à lire aujourd’hui, ça ne va pas tout seul, et à ce moment-là j’ai remarqué qu’il était écrit en luxembourgeois. Parce que normalement, tous les éditoriaux du Luxemburger Wort sont en allemand. Avec les nouveaux médias, on a pris cette habitude de lire, mais aussi d’écrire en luxembourgeois. »…Voilà, ces extraits très significatifs prouvent, sans le moindre tintamarre, qu’i est possible d’agir tout Autrement et à 100 % autrement que notre gouvernement trop unidimensionnel (et ne fonctionnant qu’au Monologotacture !) s’y enlise. Toutes les bonnes raisons pour transformer ces méthodes qui sont en train de ruiner le pays Réel et dans tous es domaines ! Cette approche du désir réussi d’accueillir est tout à fait exemplaire non ? Rien n’est passé en force et tout…fonctionne par le respect… il faut dire que c’est un petit pays mais comme les langues ont toujours été u sujet d’extrême conflits ce texte (autour de leurs doigtés impeccables…) alimente bien les réflexions globales sur comment Quitter au plus vite l’erreur macroniste. ?’

L'autre-panOptique-!

 

« Notre intimité a-t-elle disparue dans un univers panoptique ? Ce qui fait de nous des êtres vivants, des constituants d’une biosphère nous est-il volé aujourd’hui ? le vivant est-il devenu un nouvel objet de spoliation des libertés et droits fondamentaux ? »…Jamais nous n’abandonnons ces manières d’interroger de fond !!

……………………..**************************************************

Face à une cohérence peu affleurante (il faut aller contre les routines fatigantes de penser afin de trouver dans le trajet « dans » le luxembourgeois les raisons de nos émancipations ! !) – ici, nous atteignons la plus complète incohérence. Soit le Brexit et les langues ! Pas moins.

Le-Royaume-Uni-nous-a-quittés-mais-pas-l'anglais-!

« Voila donc qu'avec le départ du Royaume uni, l'anglais n'est plus une des 23 langues nationales restantes renseignées de l'UE. De plus, sans le Royaume Unis, le pourcentage de citoyens ayant l'anglais comme langue maternelle passe de 14% à… 1%.[[ absolument hallucinant…mais les aveuglements idéologiques ne le voient pas, ne vient rien d’ailleurs…]] Son statut de principale langue internationale rend l'anglais indispensable [[ pour le moment…l’avenir n’est pas prédictible dans ce cas…]] pour le bon fonctionnement actuel des institutions. Je prends un simple exemple [[ la cochonnerie avec la régression anti-humaine du tout est marchandises (ici…même la langue, vendue au… poids !) c’est que tout CONTENU disparaît…Tout n’est parlé que de l’extérieur, sans jamais entrer dedans, parlé de l’étranger même. Restant donc plus…qu’ignorants, et voulant le rester, non-sachants, incultes, analphabètes intégraux, crétins ensauvagés, hors sol donc hors réel de ces pitres en costards-cravates qui se croient…importants…Alors qu’ils ne sont qu’importés !]] :

L'UE travaille dans 24 langues officielles. Lors des sessions du Parlement européen, un locuteur letton doit être compris par un croate. C'est important parce que s'il y a un vote, chaque député doit avoir bien eu toutes les informations pour voter en bonne connaissance de cause [[ d’où tous les arguments sur l’escroquerie des élections truquées de 2017 ; il n’y a pas eu…Toutes les informations nécessaires à la clarté et la sincérité ! Il fallait...parler dans toutes les langues et traduire pour chaque compréhension !]]. Il faut savoir que cela représente 552 combinaisons linguistiques, Babel était une rigolade à côté de cela. Il est difficilement imaginable d'avoir des traducteurs pour chaque couple de langues alors on a résolu le problème en passant par une langue relais. Dans l'exemple, un interprète traduit le discours du letton en langue relais et l'interprète croate traduit de la langue relais en croate. Le député croate reçoit le discours du député letton en langue croate dans son casque d'écoute. Cela nécessite quand-même 270 interprètes sur une réserve de 1500 accrédités extérieurs [[ il s’agit bien d’avoir autant de Respects et de Précautions envers les citoyens français, et autres, qu’envers ces parlementaires européens. Or les peuples sont Illégalement piétinés et qui sont alors hors la loi, pas les peuples ?]].

Pensée-ET-langage-!-pdf

 « Le monde est reflété par la pensée, elle-même reflétée par la langue ». ... Goodman et Vygotsky montrent néanmoins que, généralement, les rapports entre la pensée parlée et les mots ne sont pas aussi directs ! »..et la complexité de tout cela (oui le langage Libère vraiment, rend plus grands et plus réceptifs…donc humains !) ne sont pas abordé sauf dans des ouvrages tels « La diction du dictionnaire »…la pseudo langue structuraliste, elle, ne parle de…rien !

…………………………****************************************

Il est facile d'imaginer que la langue relais est presque toujours l'anglais et qu'il est impossible pour le moment de passer par une ou des autres langues.

D'après la Commission européenne, l'anglais restera une langue officielle et une langue de travail : il est difficile de se défaire de ses habitudes [[ c’est quoi cette minablerie : alors que les indignes Gopé de non élus (ces atteintes à la souveraineté des pays) braillent changer et à fond toutes vos habitudes…le moindre minuscule effort pour ces êtres qui « oublient » tout, ne commettent « qu’erreurs mais c’est pas grave – sauf pour les…autres qu’ils sur-répriment…grave !)».. en sont là. Traiter les autres comme nous voudrions pas qu’ils nous traitent…alors changer vos routines, Vous, et ne faites plus d’intrusions…Cupides et Corrompues dans nos vies !!!]]. Il y a d'autres cas de figure pour d'autres circonstances où on restreint le nombre de langues mais le problème reste toujours complexe [[ pour eux seuls – mais dès qu’il s’agit de la Vraie vie de 80 % des populations tout devient…simpliste, simplex, …incohérent de désordres par le haut…]]. Le problème se pose autrement pour les publications. Les textes doivent avoir une traduction officielle dans chaque langue européenne. Pourquoi traduire en anglais alors que ce n'est la langue renseignée d'aucun pays de l'Union ? [[ voir comment le Luxembourg plus haut a su contourner les difficultés – et comment la France mal menée et mal traitée par le macronisme s’empêtre à imposer le seul anglais alors que ce n’est même pas une langue…officielle en France ?]] Il est sûr qu'il faut rester amène avec certains pays. Je crois que les Irlandais seraient bien embêtés s'ils devaient se contenter de textes officiels en gaélique. Le parlement européen emploie 600 traducteurs pour cela. On dit qu'il faut l'unanimité des 27 pays restants pour écarter l'anglais mais il faudrait rechercher le texte officiel pour en être sûr et je me demande même s'il existe. Ce serait une revanche cocasse si les Britanniques devaient payer pour avoir une traduction des textes officiels de l'Union européenne. Il ne faut pas oublier… qu'avant l'entrée du Royaume uni en 1973, les langues de travail (à la Commission, le Parlement n'existait pas encore) étaient …le français et l'allemand. L'anglais n'était pas utilisé [[ ce qui existait Avant ne serait pas possible…après, L’europe existait sans l’anglais et cette…réalité des faits ne serait plus possible ? Non et non la Fainéantise crasse des Faux dirigeants (toujours des excuses de…gosses dès qu’ils ont tort et des comportements vraiment déplorables dès qu’il ne s’agit que …d’eux/elles )…doit Finir…]].

Je sais que le président Macron avait soulevé le problème en mars dernier et qu'il voulait revenir au français comme langue par défaut [[ sauf dans son propre pays où l’anglais est nettement trop favorisé…par les hauts !]] des institutions européennes comme avant 1973 mais son idée a reçu un accueil plutôt froid [[ et alors ? Ceci ne constitue surtout pas un…argument…sensé. Les humeurs insensées des conformistes feraient…loi ?]]. Dans la pratique, je me suis rendu compte que chaque fois que je me rends au Parlement européen que ce soit à Strasbourg ou à Bruxelles, c'est le français qui est principalement utilisé simplement parce que presque tout le personnel est francophone ou vit dans un pays francophone [[ idem que la remarque du début du paragraphe…sauf en France…]]. Pour résumer : il y a actuellement trois langues de travail utilisées à la Commission et au Conseil, l'anglais, le français et l'allemand mais l'anglais reste logiquement omniprésent [[ et pourquoi cela donc ? Il n’y a toujours aucune Argumentation dans ces passages en force…on dit = c’est comme ça….Oui t’as qu’à croire…ce N’est PAS comme ça…}}.

>> ** --- C’est que l'anglais est la seule langue de travail [[pas très compatible-légal tout cela ..]] utilisée à la Banque centrale européenne à Francfort. Madame Lagarde ne va rien modifier. »…et donc la fausse monnaie dans tous les domaines va continuer d’infester et de contraindre…ce qui ne le devrait pas...

………………….le Sens global…sas lequel aucune….Survie possible !

…………………….***************************************

Eh bien, 2 grosses informations, 2 petits textes qui avaient l’air si…inoffensifs, si lissés d’ennui…matériel – sont, en fait, des mines…ardentes, des joyaux où brille l’intelligence de demain

………………..…oui des leviers qui vont soulever…Leur monde.

…………………Leur monde qui doit finir et c’est alors facile à comprendre !!

 

…..…..……    …(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

          Que la vaste offrande au monde entier nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture de Star Tribunes…

couverture de Star Tribunes…

Les mots ovations
Les mots ovations
Les Grands Turbulents , qui présente, autour d’une photographie de groupe, une cinquantaine de bandes d’artistes, tous désireux de fonder une nouvelle pratique de l’art, souvent collective, au nom d’une aspiration à un monde nouveau. À Moscou, en 1911, c’est Hylaea, où œuvre Vladimir Maïakovski, qui signe le manifeste Une gifle au goût public. En Allemagne, c’est le cercle des Travailleurs intellectuels prolétariens, au cours des années 1920, avec la dramaturge et poétesse Else Lasker-Schüler. À Chicago, dans les années 1960, l’African Commune of Bad Relevant Artists (AfriCobra), autrement dit la Communauté africaine des artistes non pertinents, élabore une « esthétique noire»

Les Grands Turbulents , qui présente, autour d’une photographie de groupe, une cinquantaine de bandes d’artistes, tous désireux de fonder une nouvelle pratique de l’art, souvent collective, au nom d’une aspiration à un monde nouveau. À Moscou, en 1911, c’est Hylaea, où œuvre Vladimir Maïakovski, qui signe le manifeste Une gifle au goût public. En Allemagne, c’est le cercle des Travailleurs intellectuels prolétariens, au cours des années 1920, avec la dramaturge et poétesse Else Lasker-Schüler. À Chicago, dans les années 1960, l’African Commune of Bad Relevant Artists (AfriCobra), autrement dit la Communauté africaine des artistes non pertinents, élabore une « esthétique noire»

Ivan Messac. — « La guerre n’est pas une partie de colin-maillard », 2015

Ivan Messac. — « La guerre n’est pas une partie de colin-maillard », 2015

Les mots ovations
pris les mains dans les sacs…

pris les mains dans les sacs…

Les mots ovations

LEV VYGOTSKY, L’aire proximale de développement…celle au-delà de laquelle l'enfant ne peut plus apprendre correctement...

Bacurau… Réalisation : Juliano Dornelles, Kleber Mendonça Filho

Mission n°78 de la rubrique "billets d'humeur" du Bouseux Magazine : « On vous prend pour des enfants en les protégeant de vous-même ! »…

14 mn… Littérature contemporaine : quel rôle face à la mondialisation ?

Le si Faux art contemporain l’arnaque complète

Cyrille Campo et Aline Algudo : Le Son Primordial 30 mn

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour Attention aux arnaques, je m'appelle Evelyne.Je viens vous fais part de mon expérience personnelle afin d'éviter au maximum de personnes de tomber dans le même piège que moi.J'ai été victime d'une escroquerie sur un site de rencontre d'une somme total de 97.000 Euros,on m'a orienté vers plusieurs organisations de sécurités en France la Police, la Gendarmerie, et même la Police interpole en France grande était ma tristesse quand ils m'ont dit qu'ils ne peuvent pas grande chose pour moi.Une amie qui a aussi été victime de ce genre d'escroquerie après lui avoir expliqué ma situation et ce qui m'ait arrivé, elle m'a conseillé et m'a donné l'adresse E-mail d'un Lieutenant de Police de lutte contre la cybercriminalité à contacté pour trouver de solution à mon problème, chose que j'ai faite en me mettant en contacte avec cet Lieutenant de Police qui m'a aidé dans un premier temps à ouvrir un dossier contre ces escrocs puis m'a exorté à collaboré j'ai donc envoyé tout les mails échangés et preuves de virements effectués. Après quelques jours d'enquêtes minutieuses il à réussir à mettre la main sur mes escrocs et finalement je suis soulagée et tous ces fonds que j'avais perdus m'ont été remboursés plus des frais de dédommagement et une lourde peine d’emprisonnement contre ces personnes de mauvaises fois. Pour cela, je vous donne l'adresse mail de cet Lieutenant de Police et J’exhorte tous ceux qui ont été victime de tout sorte d'arnaque en Cote d'Ivoire, au Bénin,Nigeria ou plusieurs pays africain a prendre contacte avec cet Lieutenant de police qui
m'a aidé à récupérer mes sous des mains de ses escrocs .



E-mail:/// lieutenant.franck.massot@gmail.com





E-mail:/// lieutenant.franck.massot@gmail.com





Cordialement à vous Mme Evelyne.
Répondre