L’imagination de tous les savoirs

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’imagination de tous les savoirs

Pourquoi ne pouvons-nous pas vaquer à nous-mêmes, rester les vaqueros de nos montures de vie ? C’est très exagéré, trop abusif…vous dites, ces mains d’esclavagistes sur nos existences ? Qui ? C’est que l’infection néolibérale ne nous permet pas d’avoir Notre place réelle dans le monde. Tout le temps rivé.e.s à leurs minableries, tout le temps à s’extasier sur leurs vilenies d’hyper gloutons comme sur leurs laideurs de voyous antisociaux avérés. Ce pourquoi nous ne pouvons …vaquer à nous et demeurer nos propres vaqueros, etc. Eh bien, selon le principe (bientôt dominant) de les…ignorer complètement – voyons à revenir tout de suite, là maintenant, oui à cette seconde, …à nous. Voyons à nous réintroduire dans nos vies. A réintroduire nos vies en nous. Bien sûr, cette 1ère fois, cela va être un peu bancal (comme le bancaire bancal !), oui un peu rouillé aux entournures. N’empêche que nous nous lançons dans nos retrouvailles qui vaillent !

« L’homme est peut-être le seul être vivant de tout l’univers à avoir une conscience universelle [[anthropocentrisme exclusiviste, à laquelle nous n’adhérons pas entièrement…]]. Il n’a pas uniquement une responsabilité globale vis-à-vis de l’avenir écologique de cette planète, il a une responsabilité…cosmique » (p. 353 - – Jostein Gaarder – Maya, octobre 2000). »  La Terre nous a tout donné et continue à nous donner tout. Alors ? Ce n’est parce que quelques pervers (les détraqués capitalistes) veulent s’approprier ces dons «gratuits» pour les revendre (trop cher !) aux autres – que nous devrions quitter la certitude que la Terre nous a tout donné (et ces capitalistes maladivement cupides Rien !), que la gratitude, face à la munificence et la magnificence de la planète doive…diminuer. Et que notre Devoir de ne pas lui nuire (c’est mieux de l’aider et l’aimer) doive disparaître derrière ces comportements désastreux ! Qui ne sont surtout pas les nôtres. Grotesques et pitoyables mensonges des politocards ! C’est un devoir planétaire, solaire et même donc… cosmique (le big bang, même (peut-être ou alors un peu de très certainement) l’univers entier ont…aidé à l’apparition de la Vie sur Terre.  En retour – même si les faux dirigeants Trahissent tout – notre devoir Cosmique demeure. Et un devoir se montre comment ? C’est un dû qui reste dû tant que nous ne l’avons pas acquitté, quitté la dette cadette. Oui et oui ? Si les faux hauts de la société Chutent, nous devons devenir (dès ce jour) bien plus Grands et Responsables qu’eux. Jamais ils nous ne la feront ! Ce sont surtout des cancres qui méritent toute les engueulades !).

Francois-Sarano-La-loi-de-la-jungle-est-la-loi-de-la-paresse

« François Sarano est un océanographe et un plongeur exceptionnel. Depuis des décennies, il parcourt les mers du globe, accompagnant les expéditions de Jacques-Yves Cousteau, puis la réalisation du magnifique film de Jacques Perrin, Océans. Il vient de publier, avec Coralie Schaub, Réconcilier les hommes avec la vie sauvage. Dans cette vidéo, François Sarano nous plonge d’emblée dans sa rencontre inoubliable avec Eliott, le cachalot, qui est « venu nous étudier » (1’35’’). Il raconte « ce moment de grâce, de bien-être, en harmonie avec le monde (...). Avec ce cachalot, nous avons pu vivre un moment de paix, même si on ne se comprend pas » (4’54’’). »[[ Ne pas se comprendre par les mots ou les concepts, donne tout le champ libre à devoir se débrouiller…autrement. Avec d’autre moyens (regards, lenteurs des gestes, intentions présentes jusqu’au bout de chaque parcelle de peau, attente ardente, etc.)…A notre petit niveau et sans en avoir la volonté, mais en acceptant ces moments de grande vacuité animalo-humaine, nous avons eu des contacts exceptionnels avec certains animaux…Ce n’est rien par rapport aux aventures contées ici – mais assez pour reconfigurer nos vies, nous brancher sur l’essentiel, et quitter définitivement les immenses névroses paranoïaques et les psychotismes des trop riches…Voir plus loin… à quel point ils se…gourent surtout sur tout…]] …

Au XXe siècle, les populations de cachalots ont été massacrées,[[ où trône la bêtise hein ?]] jusqu’à 30.000 cachalots tués par an dans les années 1960. Le moratoire de la chasse a enfin été décidé - parce qu’il n’y avait presque plus de cachalots. Et depuis, les nouvelles générations n’ont plus peur des hommes, on peut les rencontrer (8’10’’) [[ splendides opportunités…]]. Les animaux marins constituent de véritables sociétés [[ avec des sociabilités nettement plus…développées que nombres de brutes vides déguisées en costards-cravates !]]. Les cachalots communiquent beaucoup par caresses : « Chaque jour, ils se retrouvent et se roulent les uns sur les autres, ils se caressent pendant des heures. Aucun mot ne dit ce que dit la paresse[[ si, si et si... chaque mot de caresse- esse qui articule l’ontologie de paresse – esse signifiant la qualité de l’être !…Au plus près…Paresse de caresse ! Caresses devient le but philosophique de l’ontologie : car -esse, l’attribut de l’Être lui-même, se profile tel l’explication-application de la philosophie dans le mot caresse lui-même ! ]] » (10’53’’).

Le plongeur dément aussi les mythes sur les requins : « Les dents de la mer, c’est la paix ! » (20’30’’) : il a vécu un « moment de bonheur intense, posé sur la nageoire du grand requin blanc ». D’ailleurs, les animaux ne mangent pas plus que ce dont ils ont besoin [[jamais de guerres, de tortures ni autres…dérives humaines. Mieux ? Ils s’entraident et s’occupent des petits animaux perdus ! La loi de la jungle n’est qu’une diffamation, inventée par de vils Voraces, qui veulent, ainsi, justifier leurs…comportements si…injustifiables.]]. Et quand ils sont rassasiés, ils baguenaudent, ils trainent, ils dorment, ils jouent : « La loi de la jungle, c’est la loi de la paresse, la loi de la frugalité. [[ oui économiser l’économie – ne pas la dépenser : voilà la sagesse accessible là, tout de suite…]]. Parce que, quand on a satisfait ses besoins, on a du temps libre. Les cachalots cultivent l’inutile » (24’38’’). Nous, les humains, nous courons en permanence « parce que nous avons peur de ne pas assez accumuler. Mais la vie sauvage n’accumule pas, c’est une idée d’arriéré capitaliste, ça ! ».

« Si nous voulions adopter la loi de la jungle, après le petit déjeuner, nous dormirions, nous ferions des câlins, nous irions jouer aux cartes » (26’20’’). Sarano explique ensuite que la nature est bien plus basée sur la coopération que sur la compétition [[ ce que disait Darwin qui n’a jamais dit autre chose…la salissure du «darwinisme social» (la Nature qui disculperait les inégalités entièrement…fabriquées de mains humaines ! Elle ne disculpe pas du tout..]] n’a rien à voir avec lui !]]. Il vaudrait mieux parler de « diversification naturelle que de sélection naturelle [[ tant la diversité n’est jamais une inégalité !]] » : « La nature fait une sélection positive, elle est d’une tolérance incroyable [[ et les indignes faux dirigeants d’une intolérance…inadmissible – ils nous doivent tout. Leurs gesticulations…d’ingratitudes, ils peuvent se les autocontrôler tout de même… !]]. Chacun a son atout [[ donc non… hiérarchiquement !]] et vit et se développe sur la planète. Mais nous, plus on sélectionne, plus on réduit nos potentialités, plus on se fragilise [[ Soit plus les diversités sont persécutées et plus chacun.e d’entre nous y…perd. La hiérarchie qui est… non naturelle, mais artificielle, ne peut effacer que les «meilleurs» ne seront jamais les…brutes déloyales et gavées de coups bas…mais seulement les… plus emplis de bontés, oui les meilleurs comme le bon pain !]] ».

Cela conduit le biologiste marin à réfléchir à la société humaine d’aujourd’hui : « On devrait penser à une seule chose : comment offrir à nos enfants un monde de paix à onze milliards d’habitants [[ Honte infinie sur eux , ces faux dirigeants qui n’y pensent jamais – et dont les violences extrêmes font plus que nous lasser. En tout, ils demeurent… Indignes de diriger !]] ? C’est une erreur fondamentale [[ et s’ils sont uniquement dans les directions d’erreurs qui s’ajoutent, nous devons aider à leurs placements sous Tutelles juridique et médicale…vu qu’ils tentent d’entraîner tout le monde dans leurs erreurs (mises en danger de la vie d’autrui) !]] des riches de croire qu’ils vont pouvoir s’isoler dans un château-fort [[ leurs aberrants infantilismes laissent pantois …]], dans un monde qui est maintenant si petit, si universel qu’on ne peut plus échapper aux échanges avec les autres » (31’00’’). Quant aux migrants, « ils apportent des choses extraordinaires » et il faut les accueillir [[ bravo, l’accueillant, tu seras aussi accueilli. Le RN qui ne s’en prend jamais aux financiers trop riches, qui dévalisent immensément le pays, n’a plus rien à y faire…Il soutient bien trop le capitalisme pour être honnête !]].

« Si nous arrêtons la destruction, très rapidement, la vie reviendra. La résilience de l’océan - qui est le berceau du vivant, la matrice originelle - est immense » (41’20’’). Et face au changement climatique, « l’océan résistera beaucoup mieux que le monde terrestre »….Oui les meilleurs se tireront des pattes si vénéneuses des scandaleux néolibéraux !,

………………………….**************************************************************

« Je n’ai pas réussi à accepter cette idée que l’âme humaine se réduise à un phénomène surréaliste à base de protéines, à l’instar du cou de la girafe ou de la trompe de l’éléphant. La conscience me permet d’appréhender l’univers entier, comme croire alors que l’âme n’est qu’une sécrétion biochimique ? (p. 310– Jostein Gaarder – Maya-). » Tout comme nous ne sommes pas, à vie, qu’une mono-cellule. La réduction à un seul élément ne constitue pas Tous les éléments, et n’englobe rien. C’est la brique seule n’est pas tout l’édifice tout de même – sinon va dormir sous cette pierre minuscule. Nous sommes tellement plus grands que ce à quoi ils voudraient nous voir comme des marchandises. S’ils se rabaissent à nous envisager ainsi, ils endossent toute la panoplie – esclavagistes, hyper racistes, discriminations toujours brandies, exclusions, ostracismes, préjugés massifs, conformismes auto-déclarés…supérieurs (à quoi on se le demande), etc. - mais rien de tout cela ne nous concerne !! Puisque ? 

« Nous savons qu’il existe d’autres galaxies. De nombreux astronomes pensent qu’il existe d’autres univers. Pourquoi un réel ne pourrait-il pas succéder à un autre réel ? » (ibidem)…Pourquoi la succession d’un plan à un métaplan resterait impensable ? Et les chamans et les expériences hors du commun (sans que rien de ceux-ci ne suffise à constituer une preuve – seulement des faisceaux de petits indices…) nous prouve que cette Autre Réalité existe et qu’elle reste tissée dans notre très quotidien. Soit ce n’est pas ailleurs qu’il faut chercher mais dans notre seulement très quotidien ! Fait et…trouvé !

 « Ce que j’essaye de dire, c’est que la sphère scientifique commence peut-être à approcher de la fin. Nous touchons déjà au but, et le but est la conscience même du long chemin pour atteindre celui-ci »….si tel est le cas ‘la réalité souffre d’une absence de dénomination irréparable. Qui suis-je ? demande la réalité. Mais personne ne répond personne n’est là pour nous voir ou nous répondre. On se voit juste soi-même (p. 126 - – Jostein Gaarder – Maya ). »…Sauf que la finalité (le sens de l’univers) ce serait « l’univers veut se poser en exemple »…Soit qu’il existe « dans la nature plusieurs chemins parallèles menant au même résultat ». Et, qu’aujourd’hui, pour avoir un résultat = un seul des chemins est gardé ! Les résultats exigés amoindrissent, appauvrissent tout l’éventail des potentiels : et le rétrécissent à une seule option – option qui fuit, instantanément, dans oublier qu’il en eût plusieurs autres. L’unique écrase tout – il se situe donc plus près de rien ou presque rien…   

« Ce n’est qu’aujourd’hui que nous voyons le sens profond de ce qui s’est passé alors (p. 287 – ibidem) oui il y a 400 millions d’années. Le vivant à l’époque nous n’aurions été que bousculés et aveuglés par l’absurdité...mais, vu d’aujourd’hui, le dévonien trouve tout son sens « sans ces têtards de l’ère primaire, on n’aurait jamais eu conscience de la vie sur Terre. » (ibidem)…La conscience et la conscience de la conscience c’est ce dont l’absence CRIT le plus en 2020…La conscience est ce que nous avons de plus gigantesque en nous : elle y réside comme un devoir suprême. L’univers ne peut exister juste pour que nous minusculions dans le stupide consumérisme, dans la puérilité insupportable de vouloir n’être que toujours plus riches sans limites - et en foutant sous le tapis tous les devoirs (que ce trop ….riche allume) envers la société et la…famille humaine (eh oui nous sommes toutes et tous cousins-cousines – mêmes sœurs et frères. Faut s’y faire…). La conscience peut nous agrandir sans limites…puisqu’elle nous rend Responsables. Et de la Terre et de tous les autres. Tu vois la limité toi ? Ce n’est plus un monde fini de quantités mais un monde infini de qualités (le sociable reste une hyper qualité…et la Fête sociale ne connaît aucune fin…)…et, selon notre principe de commencer par les solutions à notre…portée, oui de faire carrément avec ce qu’il y a. D’être rationnels (pour une fois – celle qui (re)commence tout !) et de ne saisir que ce qui est le plus saisissable de proximité…ensuite, la récolte plénière se fera en …avançant ! En …avançant…

Découverte-d'un-signal-cérébral-qui-remet-en-perspective-la-puissance-phénoménale-de-notre-cerveau

« Des scientifiques ont récemment découvert que les cellules nichées dans les couches les plus externes de notre cerveau généraient un signal électrique particulier, qui pourrait expliquer ses capacités uniques [[ pas au signal au …cerveau !]]. Les neurones communiquent quant à eux par le biais d’événements électriques [[ les évènements demeurant des avènements dotés d’un 360 ° de savoirs !]]  appelés «potentiels d’action» [[ tout demeure toujours possible jusqu’à ce que nous nous effondrions à les rendre…impossibles ?]] : une poussée d’activité électrique lorsqu’un neurone envoie de l’information à l’extérieur de la cellule [[ avec eux ; la diplomatie n’est pas un mot-concept qui resterait toujours en jachère ! Vivre en «bonne intelligence» appartient donc à ses potentiels d’action mêmes. Les désastreux faux dirigeants ne savent que vivre en très …mauvaises intelligences ! Pas vraiment transmissibles !}}. Des centaines d’entrées synaptiques dans un neurone déterminent si un potentiel d’action en résulte tandis que les propriétés électriques actives des dendrites déterminent les nombreuses transformations de l’entrée synaptique en potentiel d’action, ce qui signifie qu’elles constituent en quelque sorte la clé de la puissance de calcul d’un neurone [[ ces potentiels ont bien plus qu’un potentiomètre alors…puisque nous vivons, à la fois, le résultat (si il y a potentiel) et si ce résultat vient de transformations (auquel cas les transformations (encore virtuelles) se rendent visibles, quittent le nid des spectres ou des lymphes )…]].

En combinant technique électrophysiologique d’enregistrement des courants transitant à travers les membranes cellulaires, et imagerie par fluorescence, l’équipe a découvert dans les dendrites de ces neurones des classes de potentiel d’action inconnues auparavant [[ comment saurions-nous qu’il y a du connu, si un inconnu vaillant ne venait nous montrer la différence que c’est… « d’être ou de rester inconnu »…Sans ce différentialisme positif pas de reconnaissance des …connaissances – « Ah oui je sais ! », retentit au lieu du bof, oui bôf de pertes de pressions pschiiiiiiiiiiiiitt  sais pas!!]], ce qui sous-entend [[ mais sur-entend ]] que leur activité est beaucoup plus complexe qu’on ne l’imaginait [[ ce « on » bien trop englobant n’admet pas que certain.e.s c’est certain, imaginaient tellement plus grand ! Et donc n’imaginait pas ces rétrécissements permanents des beautés de la vie…Tout enlaidir afin que la fausse monnaie coule à flot en somme…]]. Les chercheurs ont noté que l’un de ces nouveaux types de potentiels d’action se déplaçait en utilisant uniquement des ions calcium chez l’humain, au lieu d’ions sodium et calcium chez les autres mammifères étudiés précédemment, ce qui lui permettait d’être beaucoup plus ….rapide et puissant. » A part que nus avons du mal à envisager cet humain se disant : « je vais n’utiliser que des ions de calcium puisque mon omniscience sait que ces ions rendent mon vélo véloce mental plus véloce vélo »…C’est plutôt quelque(s) chose(s), ou bien, aussi indéterminés… quelques uns ou Un (quelque Un quelqu’un) d’autre qui y auraient pensé Et pourvu…Pourvu que ça dure…

………………………..*****************************************************

Les savoirs ne sont pas que des chiffres secs, que des schémas désincarnés – détachés de tout contexte, oui de tout Sens global…mais…Ce sont aussi les fleuves exubérants, les surprises très anguleuses ou même les bons goûts dans la bouche. Oui, la conscience, à condition que nous la vivions en adultes, nous offre les prix du précieux qu’aucun argent desséché (et créant malheureusement que de l’antisocialité) ne sera jamais capable de nous y conduire…Désormais, c’est le gratuit qui a le plus…de valeur. Tout l’essentiel y est…et après ?

Après c’est l’interrogation : l’univers ne peut exister que…pour notre état présent – si dégradé, si mesquin, si…grotesque. Oui ? Oui l’univers si immense et splendide juste afin que des…intrus de petitesses se disant « Combien de fric, je vais pouvoir tirer de tout cela »…Non il a quelque chose qui ne passe pas – qui que nous soyons ! Qui souille l’autre à la fin ?

Si, au moins, il disait «mais tous ensembles nous pourrons en tirer un bien-être agrandi !»…Oui (au moins un…) moi Avec les autres – mais non toujours seul, séparé, séparatiste, à partiste, antisocial, à détourner les…biens collectifs, il y a une anomalie qui ne peut plus se cacher. Les intrus sont identifiés (l’univers sert vraiment à tout autre chose qu’à leurs vies qui ne sont que chutes...).

 

…………….c’est que les savoirs ont tellement plus d’imagination que les stupides cupides !

……………………….Aussi l’univers (qui vit aussi sur Terre t’inquiète !)….est…

………………………………aujourd’hui tout transformé. Là tout autour – regardons …

………………………………………Cette Vraie nouvelle planète !

 

 

…….………………(à suivre)

 

………………….……….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

       Que le vaste émerveillement collectif nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de Le Moniteur.

Couverture de Le Moniteur.

L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
dreamstime

dreamstime

  sur Pinterest…

sur Pinterest…

L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
L’imagination de tous les savoirs
de lumière 418…

de lumière 418…

François Sarano : « La loi de la jungle est la loi de la paresse »…Qui se montre comment ? Par la caresse-paresse…caresse de carus, ce qui nous est cher, oui le trésor, la cherté bénéfique puisqu’elle se partage…La principale communication des cachalots c’est par les caresses…Pourquoi il ne faut pas ? Ce n’est pas parce que les ultras riche ne savent pas du tout comment vivre, qu’il faudrait persister à imiter (même très peu !) ces…égarés complets !

Comment mieux communiquer et vibrer via les neurones miroirs ? 10 mn…

Simuler-votre-cerveau-nous-offre-toute-la-réalité-le-cerveau-est-magicien-

et…le mode d’emploi concret…Bon, d’accord, à comparer la vidéo précédente avec le texte, ce ne sont pas ce qui le vivent le mieux et le disent le mieux qui Nous parlent…Hé bé, à vous/nous de transformer tout cela

//lh3.googleusercontent.com/--écouter-!

Optimisez-votre-cerveau-

-être-

Solidarité mécanique et solidarité organique…ou bien le Droit qui ne se dit toujours pas !

Il n'y aura pas de transition écologique sans crise ni krach financier [Olivier Passet]…ce sont eux qui doivent perdre. Pas nous…

FINI DE S'EN FOUTRE #2 - Les émotions – La question est quoi en faire ? Ah oui, nous avons de bons gros morceaux de réponse…11 mn

Henri Laborit - 56 mn - « Conscience, connaissance, imagination »….dans l’interrogation de Comment transmette au mieux les savoirs ? Eh bien, pas sans la conscience ni l’imagination…

longitude181.org

S’engager pour l’océan avec François Sarano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:01

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82