Un hennissement d’épaule ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Un hennissement d’épaule ?

C’est que la plus grande partie des problèmes actuels viennent (réunis dans le texte d’ici) de la com’ incendiaire et des mauvaises décisions des gouvernements. Surtout l’actuel. Et comme ils ne veulent rien admettre tout empire. D’avoir tant Fragilisé la Santé publique aura été une gigantesque erreur. Les intérêts privés ne peuvent assumer la lutte contre le coronavirus. Seul le service public est à même d’accueillir…universellement. Tant est à combler, et nous allons le voir. Le voir comment ? Nos principes d’écritures ce sont des raisonnements appuyés sur les faits – des problématiques, au départ, embrouillées éclaircies (autant que possible) – et expliqués des chemins de solutions pour…tous. Le but principal n’est donc pas d’alourdir les tâches des décideurs (enfin les vrais, ce qu’il en reste !). Donc ? Nous minimisons toujours nos apports. Et ôtons l’éclat aux solutions afin de garantir envers nous. Des précautions quoi : c’est la financiarisation le problème qui cause tous les autres. «Faire» de l’argent n’est pas une compétence mais bien une dangereuse…irresponsabilité. Nous ne contestons donc pas pour contester – mais bien pour y mettre fin…Chacun.e ses principes – c’est même à ça que l’on reconnaît les princières attitudes. Principe = princes de la morale alors ? Pour faire symbole uniquement, oui !  C’est qu’il ne faut pas croire que qui ont fait des…études soient plus… intelligents que les autres : cela ne coule pas de sources. Il n’en découle pas toujours de bons résultats. C’est que la véridique intelligence vient du…cœur. Et lorsque l’on oublie d’en avoir du cœur….

………………………………..*******************************************************************

Covid-19-49-3-la-manipulation-de-trop-oui-le-scandale-qui-Scande-! Covid-19 + 49.3 = La manipulation de trop ? Le scandale de trop ?...

« Pourquoi une réforme aussi capitale pour tous les Français est élaborée et…non…"discutée" par une poignée de Français (quelques centaines [[ce n’est plus du 1 % même plus du 0,10 % c’est infinitésimal, encore moins qu’un clan, encore moins qu’une dictature… 0,00000001 % d’obstructions Massives !)]] ? Pourquoi 47 millions d'électeurs sont relégués au rang de spectateurs n'ayant aucune possibilité de se prononcer pour ou contre cette réforme [[ qu’elles /eux SEULS pourtant vont subir…Faut être fous pour croire Imposer une telle idiotie à quiconque CONTRE son avis…]] ?

Pourquoi ces 47 millions d'électeurs laissent quelques députés godillots, cornaqués par quelques hommes de main [[ oui oui des voyous complets …]] des lobbies financiers [[ financiarisation toxique !]], décider seuls de sujets aussi importants ? Pourquoi passer en force, un samedi soir, au moment précis où l'épidémie de covid-19 s'installe en France ? "Une dictature, c'est un régime où une personne ou un clan décide des lois !" - Emmanuel Macron en janvier 2020. Nous sommes en février, et le gouvernement vient de prendre la décision d'utiliser l'article 49-3 [[ donc UNE personne dans un clan…]] pour faire adopter sa Trop …déplacée réforme [[ aucun argument…sérieux pour la défendre !]] des retraites alors que ce projet est pourtant rejeté par la majorité des français »…à 75 % c’est même une Immense majorité…Mais replaçons le coronavirus dans ses causalités globales : une de fois de plus c’est l’argent fou et cupide la cause principale….

Contre-les-pandémies-la-Vraie-écologie-!   Contre les pandémies, l’écologie

« N’est-il pas temps de se demander pourquoi les pandémies se succèdent à un rythme de plus en plus soutenu ? Depuis 1940, des centaines de microbes pathogènes sont apparus ou réapparus dans des régions où, parfois, ils n’avaient jamais été observés… auparavant [[ c’est entièrement nouveau et cela vient de l’impact incontrôlé, irresponsable et complètement incompétent de l’homme sur la Nature qui jusqu’à 23 h 59 mn fonctionnait…très bien !]]. C’est le cas du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), d’Ebola en Afrique de l’Ouest, ou encore de Zika sur le continent américain. La majorité d’entre eux (60 %) sont d’origine animale. Certains proviennent d’animaux domestiques ou d’élevage, mais la plupart (plus des deux tiers) sont issus d’animaux sauvages. Or ces derniers n’y sont pour rien [[ puisque les seuls et pires prédateurs sont les cupides de toujours plus…d’argent fou. En clair, le coronavirus a été déclenché par la voracité de certains détraqués pour qui leurs prétendus profits valent la…destruction de Tout – ils sont les uniques grands causateurs…voyons-le comment ici !]]. En dépit des articles qui, photographies à l’appui, désignent la faune sauvage comme le point de départ d’épidémies dévastatrices. il est… faux de croire que ces animaux sont particulièrement …infestés d’agents pathogènes mortels prêts à nous contaminer. En réalité, la plus grande partie de leurs microbes vivent en eux sans leur faire aucun mal. Le problème est ailleurs : avec la déforestation, l’urbanisation et l’industrialisation effrénées…et sauvages !!, nous avons offert… à ces microbes des moyens d’arriver jusqu’au corps humain et de s’adapter [[ c’est nous (enfin surtout eux les Voraces insensibles !) qui avons écrasé tout ce qui dans la nature…nous éloignait de ces virus, dont les animaux qui les portaient mais sans nous les transmettre…La biomasse (la vie massive selon le sens du mot) nous protégeait – pour de l’argent Inutile toute cela (la vie) a été massacré : la mort s’est trop rapprochée…Conclusion : il faut limiter et limiter vite les graves méfaits de la folie profitiste !]].

La destruction des habitats menace d’extinction quantité d’espèces, parmi lesquelles des plantes médicinales et des animaux sur lesquels notre pharmacopée a toujours reposé [[ donc nous tuons la nature et les moyens de lui…survivre puisqu’ils restent contenus en elle !]]. Quant à celles qui survivent, elles n’ont d’autre… choix que de se rabattre sur les portions d’habitat réduites que leur laissent les implantations humaines. » L’anti-écologie démente de l’argent est cause des catastrophes…virales ! Alors qu’une vie rationnelle pourrait durer indéfiniment…si la nature était cadeau ce n’est pas pour en  faire l’inverse soit l’enfer-mé dit l’enfer tout court …de tous les Dénis des réalités ! Dont c’est la monnaie qu’il faut dompter et rien d’autre. Voyons ses graves dommages par rapport à la Santé…

Coronavirus-hôpital-français-en-crise-double-menace-pour-l'épidémie

«La vague épidémique annoncée s'ajoute à la… crise hospitalière et aux colères des personnels [[entièrement créées par la grave arriération néolibérale – la santé publique peut Seule lutter contre l’épidémie : ils l’ont…irresponsablement…affaiblie au maximum…peuvent-ils encore gouverner une seule journée = puisqu’ils n’ont comme bilan sanitaire que…ses destructions ?]] ? L'exécutif face à l'hôpital : Que retiendra-t-on de cette visite présidentielle? Sinon écouter les explications sans emphase du Pr Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales annonçant que le virus circulait bel et bien désormais en France – et que nous devons de ce fait nous attendre à «une situation à l'italienne». Donnez les moyens au ministère de la Santé de nous donner les… moyens de soigner nos patients!» [[ puisque, depuis plus d’un an, le gouvernement justement…ôte ces moyens concrets de soigner !]]. «Le Dr Salachas : « Là, il faut sauver l'hôpital public qui est en train de flamber à la même vitesse que Notre-Dame a failli flamber.» Il réclame encore un «choc d'attractivité». «Il faut absolument refinancer en urgence l'hôpital public […] On est passé par un an de déni [[ par le gouvernement…irréaliste justement ]], ensuite on a fait le constat, maintenant il faut agir [[ soit effacer les…dégâts causés par ce même gouvernement !]]», a-t-il insisté. La présence à leur poste et le dévouement de l'ensemble des soignant·e.s ne fait ici aucun doute – mais il faut toutefois tenir compte du mouvement sans précédent de démissions administratives de plusieurs centaines de chef·fes de service pour dénoncer le manque de lits et l'insuffisance récurrente des effectifs. »…[[Fautes très graves uniquement imputables au gouvernement !]].

 

Question annexe: jusqu'à quelle intensification de la dynamique épidémique la digue hospitalière, fragilisée comme jamais [[la faute à qui ?]], pourra-t-elle tenir? La tension est d'ores et déjà extrême dans les services de régulation des Centres 15 comme dans certains services de virologie. Plusieurs témoignages recueillis ces derniers jours dans différents services et hôpitaux témoignent de la fébrilité de nombre de soignant·es. «On rentre dans le dur, a ainsi expliqué au Monde le Pr Xavier Lescure, infectiologue à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard, l'un des trois centres de référence en Île-de-France. Tous les ans, la grippe saisonnière fait un peu tanguer le navire des hôpitaux. Là, ça ne va pas tanguer, ça va être la tempête. On est en face d'une épidémie qui va affecter tout le système et va imposer très vite une réorganisation totale de la prise en charge[[ donc il faut absolument les MOYENS dont la Santé publique a été absudement tant privée !]]En écho, le Dr Alexandre Bleibtreu, infectiologue à la Pitié-Salpêtrière, décrit: «On est complètement débordés, le temps de répondre à un appel, il y en a dix autres en attente. Alors que nous ne devrions être contactés que par le SAMU-Centre 15, des gens appellent directement parce qu'ils ont peur et veulent passer le test pour être rassurés [[ parce que les médias ne veulent toujours pas…hiérarchiser les infos, les contextualiser, les remettre en ordre…non, ils ne font que de la… cavalerie politique…de quoi hennir non ?]]. Certains se présentent même en personne.» Ou encore le Dr Matthieu Lafaurie, service d'infectiologie de l'hôpital Saint-Louis: «On est dans l'irrationnel. Bichat et la Pitié sont débordés et nous demandent de l'aide alors qu'il n'y a à ce jour pas ou peu de patients hospitalisés. Comment allons-nous faire quand, au cœur de la pandémie, nous aurons beaucoup plus de personnes à hospitaliser avec pas… assez de personnel de façon chronique [[…alors que les Grèves massives martelaient…l’info : pas assez de personnes, pas de moyens !!]]? C'est un bazar incroyable [[ pas incroyable puisqu’il… suit une désorganisation par le haut …]] pour un nombre de cas recensés encore…faible.»… Le risque de débordement dramatique existe…Faut aider la Santé publique à nous aider…Solidarités maximales à son égard !

Gilets-jaunes-les-Grands-résultats-du-vrai-débat-

Disons-le d’emblée : les conclusions du rapport invalident la plupart des interprétations dominantes dans les grands médias [[ le gouvernement a tort, les médias d’argent, qui le défendent sans motif vraiment rationnel, ont…tort : la totale quoi ?]]…Le « Vrai débat : sortir du débat pour négocier » (https://www.lerass.com/opsn/) est un rapport scientifique d’analyse textométrique édité par le Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (Université de Toulouse). Par une analyse statistique sans nuages de mots et IA ajoutée, le rapport tente de dégager les différentes thématiques et idées fortes émergeant des contributeurs, en excluant toutes interprétations des textes bruts des Gilets Jaunes [[…un travail de fond très sérieux : puisqu’il s’agit bien de …comprendre ce qu’Attend la majorité réelle des français et ne pas se contenter du Monologue si irréaliste de la com’…hors réel !]]. De nombreux biais structurels à ce type de consultation en ligne sont à souligner. Ceux qui ont essayé d’y participer l’ont remarqué d’emblée : les propositions les plus anciennes (et souvent les moins argumentées) sont les plus votées. C’est l’effet boule de neige des réseaux sociaux. Enfin, la production des différents contributeurs est très inégale. Sur les 92 289 arguments énoncés, 1 % des utilisateurs ont écrit 35 % des propositions et 44 % des arguments et 4,1 % des utilisateurs ont voté 100 fois ou plus. Il est important de rappeler que les données anonymisées issues du « vrai débat » ne peuvent pas faire l’objet d’une étude sociologique des contributeurs. J’émets cependant l’hypothèse que les principaux contributeurs du Vrai Débat sont distincts, quoique complémentaires des partisans de l’action directe sur le terrain. Ceux qui sont devant les écrans (et débattent) sont-ils ceux qui sont dans la rue ou dans les ronds-points [[ dès le départ, cela aura été un mouvement global – une logistique, des bases arrières, une organisation pluri-locale qui se mettaient en place…le danger des manifestations ont conduit aux tris où les plus âgés et les plus fragiles demeuraient à œuvrer sur le terrain – les massives décentralisations contre Paris l’irréaliste vont sans doute…porter leurs fruits !]]?

C’est une négociation argumentée, pas un déballage. Il y a peu d’invectives et de marqueurs agressifs (même si on note de l’ironie, de la moquerie, voire du cynisme). La qualité argumentative ne repose pas sur des « idées toutes faites ». Le mouvement des Gilets Jaunes est bien perçu par les chercheurs comme un mouvement social hétérogène de transformation du rapport au politique (à bien distinguer du rejet revendiqué « de la politique politicienne » [[ celle désastreuse des conflits aberrants d’intérêts, des illégaux lobbies et des corruptions inacceptables !]]). Les positionnements politiques du Vrai-débat placent la négociation au-dessus du débat d’idées. L’idée générale étant : l’appropriation des idées par les partis politiques et des actions par les élites technocratiques ne laisserait plus de place à l’initiative citoyenne. Il s’agit de reprendre le contrôle, du niveau régional au niveau européen, et d’imposer la négociation sur une série de thématiques [[ tout ceci est bien structuré vers un but : le mouvement gilets jaunes est donc bien Structuré mais certainement comme la vieille politique obsolète qui nous démontre toute son inadaptation au monde…concret !]]. 

 

L’aspect le plus saillant de la répartition sémantique (bloc sud-est) est la volonté profonde et partagée de refonder la démocratie sur une base plus directe et égalitaire [[ et de prouver qu’elles/ils en ont les…moyens !]]. Les contributeurs GJ sont à rapprocher sur ce plan aux contributeurs de Nuit debout, plus urbains et diplômés (Sont-ce les mêmes ? La question mérite d’être adressée). La surprise vient du fait que les GJ ne rejettent pas toute organisation institutionnelle (et encore moins l’Etat), à rebours des discours libertariens étatsuniens ou anarchistes de l’ultragauche [[ qui refuse toujours, irrationnellement, l’unité efficace dans N.R.V. le noir rouge vert de la vraie sensibilité collective…]]. Ils veulent par l’usage du RIC, « reprendre le contrôle » desdites institutions sans nécessairement les réformer [[ améliorer est très souvent tellement supérieur à…réformer impudemment et imprudemment…]].

Je pense que c’est ici le point aveugle de leur réflexion. Dans l’histoire, toute avancée démocratique majeure ne s’est produite qu’à la suite d’innovations constitutionnelles (égalité hommes-femmes, abolition de l’esclavage, progressivité fiscale, liberté d’associations etc…) [[ faut bien commencer par un bout…et il faut dire que les ennemis de la réPublique ne les laissent pas vraiment structurer les actions de leur…structuration interne !]]. Deuxième point aveugle : comment l’ensemble des citoyens peuvent-ils être des « négociateurs avertis et compétents » sans représentation au sein d’institutions réformées [[ idem ]]? Si toute forme de représentation légitime est condamnée, des leaders ne s’imposeront-ils pas en dehors de toute régulation démocratique [[ c’est qu’il faut poser le Ric avant toute autre démarche…]] ? Le dernier point aveugle est le suivant. Alors même que le mouvement des GJ invente de nouvelles formes de solidarités et de nouvelles façons de lutter collectivement contre un « système » jugé injuste, il consacre paradoxalement la montée de l’individualisme dans le rapport au politique aux dépens des corps intermédiaires [[ c’est le faux reflet des médias centralistes et…désinformateurs qui tordent tout…Chaque vrai débat prouve que ce contradictions apparentes ne sont plus...à l’ordre du futur…]]. Chaque citoyen peut-il être un expert de tout, notamment à travers l’usage non raisonné de référendums populaires ? Des questions aussi complexes comme la réforme de l’Europe peuvent-elles être tranchées par un oui ou un non ? Le Brexit est là pour nous rappeler que la consultation populaire est sujette à manipulation dès lors que les termes de l’alternative ne sont pas précisés.[[ oui mais nous ne pouvons pas arriver si loin dans le chemin Avant d’avoir fait les 1ers pas. La conclusion ne peut exister dès la vierge introduction…]]. Il me semble évident que ces nouvelles exigences démocratiques sont le fruit d’un phénomène massif souvent occulté (parfois même nié, dénié et renié par la presse décliniste) : la progression des niveaux d’études (stabilisée depuis les années 90) couplée à deux phénomènes : la précarisation croissante des mêmes diplômés et l’accès croissant à des sources d’informations alternatives (bonnes ou mauvaises). Le discours méritocratique des élites anti-élites, au fondement de la démocratie parlementaire et de notre système inégalitaire, …ne tient plus [[ si cela tenait il n’y aurait pas de Gilets jaunes !]] Mais accepterons-nous de supporter « collectivement » la charge et la responsabilité du gouvernement de la cité [[ oui et oui à l’évidence !]]? Voici quelques questions assez vertigineuses auxquelles nous devrons sans doute répondre prochainement dans un contexte d’urgence climatique. »…Comme quoi la présence des gilets jaunes reste…miraculeuse…ces bénévoles (de béné le bien et volens le vouloir) qui veulent vraiment le bien des autres – cela dépasse tant… l’effondrement moral Et intellectuel des anti-élites hyper cupides qui… désorganisent tout…Nous avons vraiment de quoi les remplacer ! En mieux !!

…………………………………***************************************

Griveaux-coronavirus-il-ne-faut-jamais-perdre-une-bonne-crise

«Comme un dicton populaire le fait clairement comprendre, il ne faut jamais perdre les opportunités offertes par une crise. Avec l’actuel gouvernement en France et sa capacité olympique à …créer de la crise de façon presque continue, ces opportunités se multiplient donc sans relâche. Et à chaque fois, elles sont utilisées par le pouvoir en place pour accroître l’emprise de l’État sur les citoyens [[ …disons de sa…privatisation insensée : puisque que des erreurs monumentales sont commises : seul le service public de la santé peut affronter l’épidémie – le privé va dégainer « vous avez une carte ? Non eh bien nous ne vous examinerons pas « - donc ce privé va être un grave vecteur d’aggravation de la pandémie…oui eh bien le gouvernement depuis un an…démantelait systématiquement ce service public de la Santé …publique – pas malin du tout donc !]]. Ces deux dernières semaines fournissent autant de magnifiques exemples de cette extraordinaire propension de nos politiciens à toujours retourner, quoi qu’il arrive, les crises pour leurs petits agendas personnels ou leurs lubies idéologiques [[ toujours dans la frivolité de com’ complètement puériles…]]. Au passage, rares sont les observateurs de ces récupérations éhontées qui auront la lucidité de remarquer que ces crises, quand elles ne sont pas… directement provoquées par l’incurie de ces mêmes politiciens en premier lieu, sont souvent empirées par leurs déclarations et autres décisions paniquées que ne renierait pas un poulet sans tête…[[erreurs donc rectifiées par l’article ici reproduit !]].

La crise suivante : le coronavirus est maintenant l’occasion de tester de nouveaux discours, de nouveaux «narratifs» comme aiment les appeler les communicants actuels [[ plus que causateurs de graves désordres par leurs inadaptations au réel…]]. Là encore, ce serait dommage de ne pas exploiter cette crise pour oublier de pousser de nouvelles idées liberticides. Peu importe : ils sont aux commandes, ils seront interrogés, de nombreuses fois, par l’anti-élite journalistique, et on aura donc le droit, à chaque fois, à une nouvelle exploitation de la crise pour propulser leurs petites idéologies bancales [[ il est demandé à qui causent les crises et ne vont qu’insister à les amplifier…les solutions pour mettre fin aux crises. Quels manques massifs de bon sens bon sang !]]. Le pompon sera atteint lorsqu’une crise servira à en alimenter une… autre, aussi artificielle soit-elle ; avec le coronavirus, il suffira de lui relier, par de tortueux raisonnements, le réchauffement climatique (alpha et omega actuel de toutes les catastrophes réelles ou fantasmées du moment) pour qu’enfin, le crisomètre pète les scores et que les capacités d’exploitations politiques ouvrent de nouveaux champs quasiment sans fin [[ rappelons que la «structure psychotique» se résume ainsi : si vous ne devenez pas aussi fou que moi, je ne communique pas avec vous ? N’est-ce pas là…contaminer à fond les autres ? Avec ce faux choix…sans… choix en fait car… à ne contenant qu’un seul faux choix…unique comme un monologue ! De quoi hennir d’épaules larges non ?]].

À chaque nouvelle crise, sa bordée de cris et de nouvelles …lois [[ alors qu’améliorer directement l’existant est tellement plus efficace et tellement plus… économe que de pondre des lois et de fausses réformes sans cesse…]]. À chaque bordée de nouvelles lois [[ cela ressemble vraiment à se…soûler !]], ses taxes, ses sanctions et ses diminutions de libertés civiles || plus ils font des conneries plus les autres doivent payer les factures…si évitables !]]. C’est évident. »…Ah oui ? …à nous de veiller que rien de ceci ne puisse déraper ainsi !

…………………………………………..************************************

Prendre le la hauteur ? Non synthétiser plutôt, écouter mais écouter tout le monde vous connaissez ? ? Nous, on galope devant tout ce qu’ils salopent (…perdant toujours en croyant drogué.e.s…gagner !) ! Oui la synthèse où il apparaît un enfermement inédit…jamais imaginable… Les dons des grands penseurs et des plumes inspirées sont…dépassés. Où sont alors les recours, ceux qui auraient cours ?

………………………d’un gouvernement ne radotant que tout est de la faute des autres…

…………………………..tandis qu’il ne prend que d’aberrantes décisions où tout se prouve de sa propre faute

…………………………..Oui nous sommes réellement dans une… Déraison achevée

…………………………….que peu d’êtres peuvent affronter – nous en connaissons certain.e.s…

……………………………………..nous vous les présenterons !

 

 

……………….(à suivre)

……   ……….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

.. Que la gigantesque fraternité affective et mentale nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de Share america…ici Jack aime / Jack n’aime pas

Couverture de Share america…ici Jack aime / Jack n’aime pas

Schèmes classiques du haussement d’épaule…

Schèmes classiques du haussement d’épaule…

Un hennissement d’épaule ?
de micmacplanet…« Si, en deux mois, il a tué 2 000 personnes environ, il meurt en moyenne 800 000 personnes chaque mois dans ce pays de 1,4 milliard d’habitants (2). L’épidémie risque donc d’avoir plus de conséquences économiques, sociales et politiques que d’influence sur le taux de mortalité chinois (…) En revanche, à l’étranger, la « pandémie de xénophobie » à l’encontre des Asiatiques en général et des Chinois en particulier est bien présente. En France, ces derniers ont même lancé sur les réseaux sociaux le mot-clic « #jeNeSuisPasUnVirus ». (Monde diplo)

de micmacplanet…« Si, en deux mois, il a tué 2 000 personnes environ, il meurt en moyenne 800 000 personnes chaque mois dans ce pays de 1,4 milliard d’habitants (2). L’épidémie risque donc d’avoir plus de conséquences économiques, sociales et politiques que d’influence sur le taux de mortalité chinois (…) En revanche, à l’étranger, la « pandémie de xénophobie » à l’encontre des Asiatiques en général et des Chinois en particulier est bien présente. En France, ces derniers ont même lancé sur les réseaux sociaux le mot-clic « #jeNeSuisPasUnVirus ». (Monde diplo)

Un hennissement d’épaule ?
Un hennissement d’épaule ?
 Alors, que c’est en catimini (mini, mini tout reste mini dans leurs non-vies !) que Macron et son escouade ( les éssecoués… !) insinuent es anti-réformes… Où sont-ils ces Français : uniquement dans les sondages ? Sont-ce des Français virtuels qu’aurait créé Macron pour mieux pouvoir illustrer son mépris du peuple ? 75 %... CONTRE ? Non, ils existent bien ces Français mais depuis toujours ils vivent dans une résignation pessimiste qui souvent, trop souvent, ressemble à de la lâcheté. Ils vivent, petitement, chichement, entre leurs habitudes et l’accès au plaisir, ils s’en contentent et advienne ce que…pourra - secoués !

Alors, que c’est en catimini (mini, mini tout reste mini dans leurs non-vies !) que Macron et son escouade ( les éssecoués… !) insinuent es anti-réformes… Où sont-ils ces Français : uniquement dans les sondages ? Sont-ce des Français virtuels qu’aurait créé Macron pour mieux pouvoir illustrer son mépris du peuple ? 75 %... CONTRE ? Non, ils existent bien ces Français mais depuis toujours ils vivent dans une résignation pessimiste qui souvent, trop souvent, ressemble à de la lâcheté. Ils vivent, petitement, chichement, entre leurs habitudes et l’accès au plaisir, ils s’en contentent et advienne ce que…pourra - secoués !

« L’Assemblée nationale a d’abord rejeté dans la soirée la motion de censure de la droite à 148 voix. La motion de censure de gauche à 91 voix a ensuite été rejetée »…Notons que le total de 239 des 2 grignote toujours plus la fausse majorité du gouvernement qui ne va pas tenir… longtemps les 289 voix de la majorité absolue des députés- « qui auraient été nécessaires pour renverser le gouvernement. » !

« L’Assemblée nationale a d’abord rejeté dans la soirée la motion de censure de la droite à 148 voix. La motion de censure de gauche à 91 voix a ensuite été rejetée »…Notons que le total de 239 des 2 grignote toujours plus la fausse majorité du gouvernement qui ne va pas tenir… longtemps les 289 voix de la majorité absolue des députés- « qui auraient été nécessaires pour renverser le gouvernement. » !

Un hennissement d’épaule ?
  « La rue et son air libre leur laissent encore l’espace de s’exprimer. Pour encore quelque temps espèrent-ils. “On ne voit pas pourquoi les députés pourraient continuer de discuter et nous être empêchés d’exercer  notre liberté d’expression” (…) Le coronavirus, une nouvelle peur brandie pour faire oublier la réforme? Sûrement pas affirment des vétérinaires et des aides soignantes. Une chose est sûre, l’épidémie augmente, la colère sociale aussi. »

« La rue et son air libre leur laissent encore l’espace de s’exprimer. Pour encore quelque temps espèrent-ils. “On ne voit pas pourquoi les députés pourraient continuer de discuter et nous être empêchés d’exercer notre liberté d’expression” (…) Le coronavirus, une nouvelle peur brandie pour faire oublier la réforme? Sûrement pas affirment des vétérinaires et des aides soignantes. Une chose est sûre, l’épidémie augmente, la colère sociale aussi. »

 Litière cheval - équinoo

Litière cheval - équinoo

Coranavirus utilisé par les pouvoirs ? Et ils croient à une aubaine ?

Qui obstrue le plus les empoté.e.s embrouillé.e.s ou la dictature et ses…obstruelles truelles ?

46 mn

Charles Gave : "La fabrique de la peur pour garder la caste dominante au pouvoir"…12 mn…Les aspects médicaux des conséquences de ce phénomènes semblent prendre de l’ampleur mais je limiterai mon propos à l’aspect financier et économique. Depuis la-mi février, environ un mois après sa découverte, le virus a fait plonger tous les marchés mondiaux. La perte financière s’élève déjà à plusieurs milliers de milliards de dollars et semble s’amplifier de jour en jour. Les indices ont perdu plus qu’en octobre 1987…Coté économique, les peuples viennent de prendre conscience du degré de dépendance qu’ils ont envers l’industrie chinoise, et ceci dans des domaines absolument vitaux. On découvre ainsi que la cupidité financière s’est exercée au… détriment de la prudence et que l’approvisionnement....

«Quand les grévistes voient l’ampleur des dons aux caisses de grève, ça leur donne confiance » En plus de permettre à une grève de durer, l’enjeu de ces caisses est-il aussi politique, pour montrer qu’il existe un soutien populaire, dans l’opinion publique ? Complètement. Les dons sont perçus par les grévistes, mais aussi par leurs adversaires, comme une matérialisation du soutien dont bénéficie le mouvement. Cela peut aider à faire peur aux adversaires. Lors d’un mouvement mobilisant 20 ou 60 grévistes dans un hôtel, la CGT Hôtels de prestige fait chaque mois une remise de chèque individuelle aux grévistes. C’est filmé et les vidéos sont envoyées aux responsables des ressources humains et aux patrons de l’entreprise, pour faire passer le message que les grévistes tiendront. C’est aussi pour cela que la caisse Info’Com-CGT a mis en place des remises de chèques géants. C’est une manière de communiquer aux grévistes, aux donateurs, à l’opinion publique, et aux adversaires. Pour que le soutien financier soit visible. »

49.3 DE LA HONTE - LE GOUVERNEMENT S'ENFONCE…Non non ce n’est surtout pas de… la faute des autres…la preuve - ils ne peuvent plus regagner leurs pénates : tellement ils ont oublié de balayer devant leurs portes …13 mn…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article