… exaspérités ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

… exaspérités ?

 

Dans le sillage…d'«Intactile» qui a beaucoup plu ! Les mots valises c’est pour voyager loin. Leurs difficultés c’est de tout y mettre sans ne rien perdre. Sons, syntonies, connotations, polysémies et autres anamorphoses. Une aspérité c’est une prise acquise, lorsque prendre c’est déjà comprendre. Une exaspérité sera belle comme une irritation qui le prend mal. Oui nous commençons à mesurer tout le butin à butiner. Juste le moment pile alors de se préoccuper : voyager mais pour aller où ? Et vers quoi/qui ?

 

Résoudre les contraires telle une synthèse plus vaste, prendre de l’altitude dépliant et défroissant la bonne attitude ? Articuler a trop souvent omis de s’appuyer sur toutes les articulations du corps à la fois lorsque nous nous…prononçons à gorges déployées. Se prononcer soi-même tout entier, vaste but. Dire tout de soi jusqu’au bout du moindre son. S’énoncer et s’annoncer…Pouvoir donc offrir le meilleur de soi sur l’avancée extrême du sens – l’être est donc un son modulable ? Résoudre les contradictoires par les sons ? Ici s’est glissée la possibilité de les piger par leurs effets concrets sur les…humeurs. Exaspérer, énerver, faire bouillir, pousser à bout c’est pousser toute la bouille. Et cet acerbe qui exacerbe cerbère aboyant agressivement c’est bien une humeur âpre, râpeuse. Excéder aurait même de vrais excédents ? C’est que les contraires se rendent visibles par le fait si rugueux qu’ils semblent bien…Contrarier. Ben nous voilà eus ? Les contraires ça contrarie : mais pas tout le monde, nous, par exemple, bien moins. Puisque nos recherches permanentes des plus vastes unités, regroupements-unions, possibles, des convergences voulues et réussies – depuis des années celle qui peut abattre tout le système. Ce qui oblige un peu tout de même à développer ses propres facultés existantes, à en chercher de nouvelles et à les surpasser. A se porter toujours dans l’acuité des premières lignes…là où on sait qu’il faut toujours ensemencer le langage, lui offrir de nouveaux mots, agrandir la famille, faire profusions, générer du généreux pleins tubes. Car ? Le langage est vraiment de notre côté - à condition de l’utiliser à fond, tiens !  

 

Contradictions comme contre, contraire contre et contrarier ce contre qui contrerait obstinément !  Voici qui se transmet par des offres d’impressions, de ressentis, de vécus charnels et mentaux. Bon contre et aspérités ? Exaspérer à gueule d’aspic qui mordl’aspirite qui n’avale alors que des piquants, qui n’aspire que du barbelé ? Ex-aspirée serait toute l’expertise. Résorber comme gober son orbe toute absorbée, l’ingurgiter porte les sens plus loin…faudra bien conclure ! Expérimenter tous les surpassements (frustrations, tout ce qui fâche, les fausses zones de confort (t’as déjà visité le confort de la zone ?), les griffures du réel, etc.). Que les exaspérités ne nous arrêtent plus mais nous redonnent encore plus d’énergie. Picasso résumait bien par son «j’aime le réel car il me résiste ». Tandis que les chimères, non pas du tout. Si c’est du dur, t’es dans le vrai, la bonne route…puisque, face à l’inconnu complet, t’as aucun modèle préalable, ben voyons. Inventer les mots qu’il faut c’est rendre l’inconnu…connu…Faire connaissance on dit : ben tiens c’est «ça» le but véridique des connaissances que de Faire connaissance, d’agrandir partout l’humain (et les mots sont là pour ça – aimer c’est créer…). Pourquoi tout compliquer lorsqu’il ne reste plus rien de bourgeois en toi ?

 

Exaspérités salubres ? Devant tous ces savoirs/informations qui défilent dont nous avons presque la certitude que nous allons les attraper, les agripper, les empoigner,  les saisir au vol et les garder en main…Trop, encore, se laissent glisser vers la sale impression que tout ceci glisse entre nos doigts, resterait si insaisissable, nous échapperait encore et encore, se tirerait ailleurs ! De quoi se trouver piqué.e.s par tous les agacements. Soit toutes ces piqures âpres,  ces dards âcres, ces éperons acides. Alors que tout commence à avoir le visage de ce qui va réussir, de ce qui commence un cycle ascendant, qui entre dans ce qui aspire spirale et qui s’ingénie si bien, ingénieur de sa gigantesque construction…

 

…………………………..……********************************

« T’as bourlingué ta carcasse,

Contre les gelées de leur cœur,

Par grand froid,

Tu es entré dans l’arène,

Pour leur plaire.

 

T’as bouffé ton pain sec,

Tu as grandi pour les engraisser,

Fait tes huit heures,

Rouler ta bosse,

Mais pour quoi?

 

à coup de Olé,  ils t’ont acculé,

le coup bas est venu d’en haut,

un javelot s’est planté dans ton dos,

à saigner et te débattre,

sous les huées…

 

Tu viens de tomber,

Électrocuté par le pouvoir,

T’es de la barbaque,

Tu gis à terre à présent…

T’aurais voulu paître tranquille dans ton pré,

mais l’épée s’est plantée,

même à terre,

continue d’espérer !

 

Au revoir l’ami,

Tu y croyais mais...

La société t’a bouffé,

C’est le lot qu’on nous réserve

 

Mais rien n’est perdu,

Attends dans l’ombre,

Le temps de te choisir une autre peau

Pour renaître sous de meilleurs cieux..

 

Rien ne se perd…..tout se transforme

    • « Électrocuté par le pouvoir »… » -  J’ai vu les pouvoirs de trop près, je sais qu’ils sont bien plus fragiles qu’on croit – moi plus aucun d’eux ne m’impressionne de toute façon, c’est plutôt l’inverse – je ne comprends pas pourquoi on survalorise tant ces êtres pitoyables – sans les prothèses techniques (médias, pubs et com’, passe- droits, disqualifications des opposants, etc.) ils ne sont pas grand-chose, croyez- moi, croyez-nous !…Cette envolé c’est de Jeh. Oui nous relayons tout ce qui est de qualité qui transporte plus loin, plus haut, plus grands…Tout comme nous avons déjà souligné que si vous voulez transmettre (le cas ici) nous diffusons (la cas ici)…Alors si c’est le cas, n’hésitez plus. Il s’agit de transformer tous les comportements, de modifier les attitudes. Si nous voulons un monde Meilleur commençons par devenir…meilleurs. Dans le concret du quotidien, partout et tout le temps. Okay ça t’agrée et bien grée ton vaisseau alors…

 

Il faut que cette nouvelle civilisation montre toute son...infinie Richesse sociale, la seule qui importe puisqu’elle offre (en plus) ce sentiment de prospérité, de prospérité partagée (qui n’est as que d’argent voyons…) - que les Trop milliardaires séparatistes et antisociaux, si à part de tout, resteront toujours plus incapables d’esquisser…Voici un exemple de Changement radical, en pleine cible irascible…voyons donc voir !

 

…………………………………********************************************************

Abolir le circuit des auteurs : le remplacer par l'unanime diffusion c'est augmenter par 100 l'impact de la culture

 

Pourquoi le dire ? Nous avons toujours vanté les valeurs du co-Opératif coopératif (chacun ajoute, personne ne retranche !) - du mutuel puisqu’il nous mute mutuels (et que mutuels se prouvent résultats fantastiques de la mutation) – que seul le collectif Collecte tout (soit n’oublie plus personne et pense à tout le monde dans le même temps) – ou de la Fête sociale (qui n’est pas que musiques et vieille routines – mais bien l’apparition des «maisons du don», des « boutiques de civilisation », de tant de nouvelles activités sans encore de nom (« qualitateurs» ou qualificatrices (autour de qualité) ce n’est pas encore au point…fous-y ton grain de sel voyons…)…

<<>>***// Donc plus du tout d’autrices/auteurs en circuit mais un circuit Immédiat ? Dites-nous en plus…Plus de Circuits d’auteurs que des auteurs en Direct ?? Notre impossibilité à trahir augmente d'autant. De "tradere", 1080, qui signifie "livrer", clair que le livre dé-livre de ces stupides ornières (foutre un circuit à part pour part-ager !). S'il y a "sort" jeté c'est bien pour qu'on s'en "sorte", non ? Sort = sortie! Ne vous avions-nous pas signalé que la "fin" c'est très fin et que, majoritairement, les esprits "raffinés" primeront ? De la saveur de qualité… Les grossiers hédonistes n'ont aucune chance: leurs regards ne sont pas utilement maillés. Leur "échappe" quasiment tout. Jamais ils ne percevront que les points finaux risquent d'être, aussi, les points finauds. Qui se faufilent et se glissent partout, agrandissant les failles…La finesse, qui permet d'appréhender les finalités des fins, appartient entièrement aux esprits géométriques, à ces êtres ultra modernes, ruisselants de sensations sensationnelles, d'émotions savoureuses, de gigantesques sentiments et de pensées toutes de champagnes. Le capitalisme devient ce qui se prive de quasiment tout ce réel, tout en se profilant dans l'extrême barbarie d'empêcher la liberté des autres. Par sordides parasitismes: il ne "crée aucune nouvelle richesse" il les dévalise toutes. Un des rares systèmes entièrement "maniaque" qui ne "supporte" pas, compulsivement, que nous puissions ne pas… avoir "besoin" de lui, que nous puissions, en franche plénitude, vivre …ouvertement hors de ses crocs empoisonnés. Ce capitalisme n'a rien à offrir de fin, ce qui ne peut qu'annoncer sa fin. Finance s'inscrivit, dès son origine, dans sa terminaison et résultat: financien!!... Inefficace. Trop collé à sa cupide fin. Trop ancien, appelé, de ce fait, à finir. Fin qui rassemble résultat et but poursuivi en devient chute finale pour le seul financier (l'esprit désastreusement obsessionnellement compulsif). La fin resplendit de toute la beauté imaginable: nulles splendides finitions ailleurs que dans leurs "fins"…La diction du dictionnaire, te comble de l'esprit de finesse qui ne peut finir de dé-finir, allié à l'esprit de géométrie, avec la plus gigantesque métaphore spatiale connue (le langage), en a déjà ouvert les portes aux seuls émancipés de ce nouveau millénaire. La champ des possibles atteint même… la taille de l’univers : c’est dire à quel point nous tenons le bon bout…Et, partout dans ces villes fleuriront ces auteurs nouveaux, clamant et déclamant l’irrésistibilité des buts…communs…palabras pour des palabres…

 

Simplicités: vous avez largué les inutiles "circuits d'auteurs" et tous les relais, amplificateurs, massificateurs, escales d'escalades collectives, surgissent. Déjà "gagné", au moins, 8 mois et tant de gaspillages inefficaces. Quelle Société… antiréaliste! Ce… détour sans aucune nécessité, rarement au service des textes mais du seul auteur enfermé sur lui-même, séquestré et sortable seulement pour faire pleuvoir de la pub – le tout alourdi de la vitrine exagérée des parasites du sens, forme une boucle superflue. S'en passer rend les écrits instantanés, font donc "gagner" de précieux mois. Qui prétend "gagner" de l'argent nous faisait donc trop "perdre" (ils ne savaient rien à gagner). Et alors ? Et après (tiens après c’est…maintenant !) ? ? Plus rien d'alambiqué, de tordu, d'embrouillé, de tortueux, de confus – comme le dérisoire circuit pour les apparences. La corne d'abondance: free the words, gratuits les mots, rends tes (les) mots gratuits, free taxes, duty free, droits gratuits et pas "libres", chacun donnant ce qu'il veut. Non duty free, c'est pas de droits, donc droits gratuits. Free the words traverse tous les "détours à guichets sans nécessité" collective, sinon le détournement pour l'illégale minorité. Buts et méthodes en un seul mot (free). Et pas make the words free, libères les mots: ils se sont émancipés depuis longtemps. Free the words foisonne en pièces jointes de courriels, listes de diffusions "exportées", playlists, cd ou cd-r, photocopies, courriers pour "boîtes à lettres" devenues "boîtes à pubs" etc. (ne pas trop renseigner ces cons qui se croient dominants et puissants (alors que la preuve de l'inverse réside dans le seul fait qu'ils aient "besoin" de nous et nous pas d'eux!) etc.).

 

Un exemple de la diffusion maxima au lieu du vieillot circuit des noms !

 

Multipliez vos initiatives. Le paysage global de la société vient de se métamorphoser, voyez vous-mêmes : livre et libre même racine étymologique, le livre rend libre, il délivre. Il gratte la gratitude. La gratitude se trouve dans le gratuit. Ne restait (pour l'universalisation de la "première des bonnes nouvelles" qui vont déferler sans cesse!) qu'en mains propres à le livrer le livre: "livrer" 980, liberare, libérer, dégager. Le livre, malgré tout, libère ou ne libère pas les mots. Tous les livres seraient en livrée. Il aura suffi de leurs seules apparitions (genre…et à paraître "le soleil est paru"!) et tout se vit désincarcéré, débarrassé, débloqué, délié, dépêtré, affranchi, dénoué etc. dégagé Les imposteurs tous dégagés. Les dégager semble avoir tout libéré, puisque, du même élan, vous obtenez…

 

Effondrement des "prix" littéraires, délivrés par des personnes indignes de les décerner (sans honnêteté intellectuelle, don de discernement du chemin qu'il faut parcourir pour arriver à écrire ceci, protection des genèses etc.), tant ils se montrent engloutis d'incompétences (assujettissement non argumenté aux seuls chiffres, vision anti-démocratique de l'acte de transmettre, etc.). Cette monotonie basée sur le minable "star system" – le préféré munir une seule personne de 10 millions $, plutôt que 1000 talents de 100 000 $ chaque, parce "qu'il reste plus facile de "contrôler" 1 que mille" (selon Edgar Morin). Cette basse assertion signe que les putrides du "star system" "n'aiment pas les gens", ne veulent pas leur bien, juste les entuber le plus de fois possibles. Pourquoi leur accorder, alors [[ accorder de…cordée ]]…, encore une seconde d'attention? Du balai les "prix" (étrangement nommés!) littéraires. Terminées les photos pleine page (on s’en fout de leurs gueules !): du texte mis bellement en page afin de "créer des ponts" (non des murs!) entre les humains. Obsolète toute la ringarde quincaillerie: éloges plus qu'exagérés, éreintements stipendiés. La critique ne peut servir qu'à rendre plus intelligent, plus ouvert, plus humain…meilleurs : non plus chuter dans ces poussiéreuses jalousies remâchées et jamais dites (sauf par ces déloyaux "billards en trois bandes" copiés des services secrets). Discrédités des "présentateurs" tellement passéistes (et jamais présents "à" l'intelligence!) que, de leur nom supposé, ne demeure plus que –teurs. teurs teurs. Ils voulaient tourner les écrivain.e.s en clowns ils n'ont pu montrer que leurs risibles méchancetés (sans chemins collectifs à offrir!). etc. Inutile de s'appesantir :

 

***************** en quelques simples actions vous venez de mettre bas tout leur piteux édifice. Les vrais écrivains en ressortent empanachés de ce geste-art-martial et tous leurs "parasites" en jaillissent franchement odieux ( 96 % de ce rapporte le circuit du livre c’est que pour…eux !). Une nouvelle nouvelle civilisation se crée en actes (pratiques+mentalités) déterminés (et donc très déterminants), résolus (et donc résolvants), décidés (et donc décidant du futur). Inutile de clamer qu'il est impossible sans qu'il y ait d'espace en vous pour l'accueillir…Le but demeure de s’unir le plus massivement afin d’abolir le système entier Et de le remplacer par la nouvelle civilisation (donc bien compète)…Toutes les souffrances, les blocages évitables et les injustices peuvent fortement diminuer si tout le monde s’attelle à ce but qui…rassemble tous les autres, en tout premier. Inutile de chercher à s’enfuir : sans unité préalable pas de transformations autres qu’individuelles. Aucune minuscule différence ne mérite de Sacrifier ce but. Jamais. Demain encore moins…Tout demeure suspendu à cette condition première, unité unité et unité. Aussi - afin d’aider plus vite à son accouchement une des méthodes reste : « Nous avons besoin de plus d’idées de ce type [[d’ici et d’ailleurs !]] pour inculquer un… sentiment de possibilité et d’optimisme, et accroître l’imagination collective » …le thème d’un prochain texte, tiens ! Oui ? Tout est déjà là mais pas assez diffusé ! voilà tout….

 

…………………………**********************************************

 

Voici qu’en peu de mots nous avons brossée la réalité de la vraie vie, celle d’après tiens, d’âpre après au début…mais, ensuite, la Prospérité sociale pour tous (le social (qui contient Toute la Société) détient et englobe toutes les solutions en lui, te tracasse plus !)…le futur nous appartient tout entier puisque tout ce temps nous l’avons…ensemencé ! Sinon comment et avec aisance, pourrions-nous te présenter tous ses trésors…comme si nous y étions puisque nous y…sommes déjà !

 

………………………………A te tenir si grandes ouvertes les portes

 

…………….Ils avaient dit exaspérités, les pauvres exaspéré.e.s… ?

 

….                           alors qu’ils ne seront plus jamais espérés !!

 

 

…..…..……    …(à suivre)

……………………………..................%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

          Que la vaste offrande au monde entier nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

Couverture : @asperités – instagram … petites aspérités au quotidien

Couverture : @asperités – instagram … petites aspérités au quotidien

exaspérations

exaspérations

Zarita Zevallos, Pariah, 2018…en l’honneur des noir.e.s injustement persécutés Uniquement à cause du 13 ème amendement…

Zarita Zevallos, Pariah, 2018…en l’honneur des noir.e.s injustement persécutés Uniquement à cause du 13 ème amendement…

Portrait de Rostropovitch

Portrait de Rostropovitch

La rotation rapide d’une naine blanche et d’un pulsar entraîne le glissement de l’espace-temps dans son orbite © Mark Myers/OzGrav ARC Centre of Excellence via Youtube

La rotation rapide d’une naine blanche et d’un pulsar entraîne le glissement de l’espace-temps dans son orbite © Mark Myers/OzGrav ARC Centre of Excellence via Youtube

… exaspérités ?
@nourhan_hassan

@nourhan_hassan

… exaspérités ?
de freepik

de freepik

de dreamstime

de dreamstime

 de Trifyl

de Trifyl

@asperités – instagram

@asperités – instagram

1 h 40 mn – « si au pays de Donald Trump, un Afro-Américain naît avec une chance sur trois de se retrouver derrière les barreaux, cela découle d’un processus de criminalisation des Noirs amorcé dès la fin de l’abolition de l’esclavage en 1865, actée par le fameux 13e amendement de la Constitution – qui donne son nom au documentaire. »

Afrique- Concours de Poésie -1

Rien de ceci n’étant appliqué dans l’école si détraquée par les grands incultes néolibéraux…

10 mn…la sensure = privation de sens…Bernard Noël…lorsque exaspérer c’est prendre e risque des révoltes !!

L’interrogatoire 14 mn où est le rogatoire si inter ¿ La commission rogatoire !

1 h 38 mn

What A Wonderful World - Saxophonists of the World...pour une bonne journée...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
????????????????☘????????????
*Le grande maître Magni j'interviens spirituellement dans tout les domaines ou problèmes de la vie*in
????(+229)91919752
* tous mes travaux se faire gratuitement et on me paie après la satisfaction
*???? le Retour d'affection*
*????‍♀????Actirence clientèle*
*????????‍????Gagner le procès*
*jeux loto stars*
????‍????‍????‍???? *la protection général*
????????????????????????????
*LE MAITRE DE LA RICHESSE*
???? *Déblocage de tout gens*
???? *Bague de protections*
1.) *contre lempoisonnement*
2.)portefeuille magique
3.) *la grosse non désiré*
4.) *contre assident*
5.) *contre la sosseneri*
6.) *contre l'envoûtement*
*Occupe une bonne place au boulot*
*????Savons et ????parfums de chance*
*????crayon et rouge a lèvres de beauté mystique*
*????fais revenir son aimé*
*????‍♀probleme de grossesse*
*Faiblesse sexuelle*
*Éjaculation précoce*
*Nb:*La consultation de tout personne étrangère est gratuit à distance*
*contacter moi sur mon numéro whatsapp je ne peux pas tout dis sur lafiche:**(+229)91919752 tous colis de l'extérieur est envoyé par la ✈DHL, la ????poste ou les bus international ????email maitremagni@gmail.com
Répondre