Comment les rapports sociaux et les rapports à la Nature sont intriqués ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment les rapports sociaux et les rapports à la Nature sont intriqués ?

Qui maltraitent les humains maltraite la Nature. Sauf que ce qui réfléchit plus loin ? Seuls des futurs cohérents comme la permaculture tiennent la route. Le chaos technocrate, lui, ne peut répondre à aucun défi de la nature, ni réparer les dégâts causés à la vie. Pensons aux «ilots sains», où la Nature revit, généreuse et fertile, et au projet de relier ces ilots entre eux, partout sur Terre, pour redevenir aussi Grands que l’époque ! De quoi vaincre fermement les dangereuses aberrations mentales des dirigeants actuels. Que dites-vous ? Que, depuis des années, «leur» monde se prouve à l’envers : le peuple reste mature, prend les choses en main et réfléchit loin. Ce pourquoi (dans ce contexte précis), il lui faille, du haut de son sérieux réfléchi, ce peuple, sans cesse engueuler les gouvernements à la dérive, leur rappeler leurs impératives fonctions et les houspiller à cause de leurs ininterrompus délires d’irresponsables et d’aventuristes. Oui ces faux dirigeants nettement immatures, cancres délinquants, et arrogants incultes – s’ils étaient livrés entièrement à eux-mêmes, ils casseraient tout. Ils ne sont plus contrôlables, nul.le ne peut plus les ramener à la raison. Chaque jour iles se prouvent toujours plus immatures…Ils se sont séparés des réalités… Il faut, pourtant, les stopper net. Voyons comment !

 

Leur classe d’origine y est aussi, pour beaucoup dans leurs déviances malsaines, nous la nommons « la bourgeoisie absolutiste » du fait de leurs comportements imitant la royauté absolutiste. Et, ici, nous retiendrons 2 traits majeurs qui rendent cette classe Incapable de diriger les pays et les humains. Mais complètement. Au point où il faut les écarter des décisions Publiques. De toutes. Ils n’y foutent que le bordel car ils ne savent…ni gérer ni produire (leurs mains sont comme anesthésiées d’incapacités). Détaillons le plus brièvement possible :

*** 1) -----Leurs sociabilités sont un désert : ce sont des petits chefs, des tyrans en herbe. Toujours piaillant et énervés – jamais ils ne savent partager. Leurs simplismes empêchent la société de Vivre ( genre soit vous acceptez leurs diktats inacceptables (puisque sans contenu sérieux) soit vous n’existez pas…pas de positions plus… extrémistes que les leurs…il suffit de regarder l’état dramatique du monde comme… résultat flagrant de leur fanatisme d’incultes !). Ces rigidités injustifiées (aucune explication jamais à leurs malsaines déviances ; antisociaux et séparatistes eux seuls le sont pleinement !). Ce bref bilan prouve à quel point ils sont Inaptes à diriger, soit faire consensus, soit écouter tout le monde et produire la synthèse du meilleur des idées, soit ne jamais se durcir idéologues fous qui Imposent de si fausses solutions clefs en main à des situations collectives qui n’ont rien à voir avec de tels…disproportions. Donc que ce qui les résume c’est les catastrophes de  leurs unilatérales Censures (ce sont les censeurs intempestifs qui doivent être…censurés : puisque ces irresponsables fuient que, dans ce qui est stupidement censuré, se trouvent Les Solutions justement qui nous sortent tous du marasme : plus Conne attitude que la censure, pas moyen de trouver…) et l’hyper répression des immatures (qui a raison jamais ne réprime, s’il pose des limites… vérifiables, il laisse les débats parvenir (lentement mais sûrement) aux unanimités. C’est ainsi, que Sans cette clase INVIVABLE, nous parviendrons à réhumaniser tous les rapports sociaux.  Tous. De quoi retrouver la prospérité (et pas la richesse séparée des…autres).

*** 2) ----- Avec la Nature, cet incontournable berceau de la Vie - si la Nature meurt nous mourrons…nos corps ne peuvent vivre dans le seul artificiel – ces bourgeois ne sont que dans les Dénis, dans les rejets maniaques des réalités. Puisqu’ils y pratiquent en grand « l’ignorance », les refus caractériels de savoir, d’examiner, de… vérifier, de lire…les faits ; les détournements de regards de la direction où cela se passe – stagnant donc dans une «bulle obscurantiste » et obscure de vraiment rien…savoir…partout les bourgeois ne sont que régressions et involutions..). Ainsi radotent-ils toujours que les animaux sont insensibles (des millions d’exemples prouvent que…non !) et insensés (nombres d’entre eux sont clairement plus…futés qu’eux). Que la civilisation des arbres non n’existe pas, alors qu’ils se regroupent savamment afin de réparer les dommages des trop superficiels humains. Que la symphonie quotidienne des animaux sauvages chantant tous ensembles existe bien. Que l’Homme n’est surtout pas au sommet d’un pyramide hiérarchique mais… juste un…rameau comme les autres du… « buisson de la vie » qui n’a donc rien à voir avec une pyramide. Ce qui implique : si les humains déconnent la Vie va se…gratter d’eux, car elle peut se passer de nous et nous pas d’elle. Les bourgeois sont de réels étrangers égarés partout, sans Racines terriennes et terrestres, sans humus donc sans humain en eux…et la Nature ne supporte plus ses graves…destructions…sans aucun sens : le pire des Délinquants de la nature c’est lui, le bourgeois qu’immoral. Il faut l’empêcher de prendre des décisions Contre la Nature et la Vie (là où la loi (sic) de l’argent n’a aucune…valeur !)…nombres d’humains partagent cette analyse de la nature envers…ces pires que mauvais dirigeants ! Surtout dans leur fanatisme borné où : on ne s’occupe pas de la Nature, on s’y « sert » comme des pillards sans futur…Puisque ? Parce que la technocratie serait Supérieure à la Nature. Ce qu’elle n’est vraiment pas… Rien qu’une non pandémie a prouvé que…non (partout elle a fuit les premières Lignes et est allé piteusement se planquer…à l’arrière). Sans être technophobes il faut LIMTER la technologie à sa partie saine dans la société future…Voyons comment découvrir, dans les flous actuels, la présence de cette route de pleine sagesse…

 

……………………*****************************************

et-si-la-psychologie-cognitive-sauvait-l'écologie-volontairement-incomprise.!

**** On entend répéter à longueur d’émissions de radio et d’articles de presse qu’il faut protéger la nature (la formulation est : « la Vie dans la nature qui est son berceau terrestre » - à force d’utiliser les mots à mauvais escient on s’engouffre à ne comprendre…rien !) car elle nous rend de nombreux services (trop peu de  dire ainsi…elle est la générosité qui nous fait vivre, oui. Et généreux implique toujours génie !) : les forêts et les océans captent le carbone et limitent le réchauffement climatique, la biodiversité permet de découvrir de nouvelles molécules, les abeilles pollinisent nos cultures, etc. Donc que des arguments…utilitaristes (qui insistent uniquement sur les services rendus). Mais la faute à qui ? Qui va écouter et prendre en considération un argumentaire écologique qui ne soit pas terre à terre (les cœurs accueillants comprennent très bien ce que veut dire n’oublier personne – la somme de tous reste supérieure à chacun.e. Sauf que si elle dort, la somme, elle ne l’est pas…pratiquement !) ? C’est l’écologie qui est maltraitée par cette grave réduction de la vie sociale à l’utilitarisme et l’écologie ne maltraite pas la réalité, elle…N’oublions, alors, pas la généalogie et la chronologie des discours :

** - Le désastre mondial de tout réduire à du quantitatif et de l’argent ne vient pas des écologistes. Surtout pas.

..

*** - Le refus obstiné d’entrer dans des débats constructifs – d’où il ressortirait qu’il existe beaucoup d’éléments du vivant qui restent hors de prix…hors des prix. Hors du système très restreint des prix. Que le système fermé (donc non cognitif) des prix ne recouvre qu’une petite partie de la réalité.

..

** - Et que – fin du triangle de la dialectique vivante – ce n’est pas dans le système étriqué des prix que doivent être traité ( comme s’ils y étaient) tout ce qui participe de la gigantesque gratuité de la Nature !

D’où, si tout discours écologique qui cherche à convaincre, à se montrer « sérieux » (sic), doit chuter dans l’utilitarisme - il ferait bien d’en sortir. L’écologie l’a, d’ailleurs, toujours fait mais n’en a pas fait usage dans les débats. Contraints à se maintenir dans le seul bas-utilitarisme !!! Il a maintenu la confidentialité sur l’essentiel

……………………….…*****************************

La-Terre-la-masse-artificielle-désormais-supérieure-à-la-masse-du-vivant

  • « Il y a sur Terre plus de 1 milliard de véhicules (donc 6 milliards qui n’ont Pas de véhicules), plusieurs milliards de smartphones, ordinateurs et tablettes pour «seulement» 7 milliards d’humains, selon une étude publiée par notre partenaire The Conversation.
  • La comparaison entre ces deux masses, celle du vivant et celle de nos objets, alerte sur la domination grandissante des humains sur la planète et constitue un signal d’alarme (donc ces bourgeois veulent bien des signaux d’alerte mais pas de lanceurs d’alertes ? Leurs incohérences structurelles empêchent donc leurs transformations Concrètes de mode de vie !)
  • L’analyse de ce phénomène a été menée par Joël Chevrier, professeur de physique à l’Université Grenoble Alpes.

Des chercheurs du Weizmann Institute of Science (Israël) ont publié, le 9 décembre 2020, une étude scientifique dans la revue Nature intitulée « La masse mondiale produite par l’homme dépasse toute la biomasse vivante ». Dès le résumé, une phrase situe clairement le propos : « Nous constatons que la Terre se trouve exactement à un point de croisement. En 2020, la masse anthropogénique, qui a récemment doublé tous les 20 ans environ, dépassera toute la biomasse vivante mondiale (et croisement car – soit nous échappons à …l’irréalisme technocrate, dont le sectarisme aveuglé va déconner ceci : « qui n’est pas pour la technocratie est…technophobe ». Or eux seuls ont contre la technologie en …la dénaturant. Nous sommes, avec beaucoup pour une technologie…modeste, tempérée, raisonnable, limitée à l’essentiel donc ne Détruisant pas la Vie et la Nature – l’humain passant toujours avant elle…ainsi le dit transhumanisme paraît tel un…inhumanisme puisque l’humanisme, respectueux des humains, n’est pas encore «réalisé» sur Terre. Leurs outrances arrogantes ne sont plus d’époque…la biomasse vivante doit redevenir prépondérante…la surconsommation c’est la mort…et l’agriculture intensive qui s’empêcherait tout…gaspillage (40 % en moyenne de « sa » production) peut suffire avec tout l’alternatif (permaculture, fertilisation naturelle des sols, végétations qui résorbent les pollutions graves, etc.).

La masse de l’ensemble des objets solides inanimés fabriqués par l’homme est désormais supérieure à celle du vivant. Ce résultat résonne comme une caractérisation quantitative et symbolique de l’Anthropocène. Deux remarques arrivent immédiatement à la lecture. D’abord, en regardant l’environnement proche d’une bonne partie de la planète, ce constat n’est pas si surprenant. Il y a sur Terre trop de constructions et de routes absolument partout, sans parler de la masse colossale de vêtements (tout le concret dont les médias d’argent sale ne parlent…jamais, alors qu’est leur « devoir déontologique » de le faire souvent !)… 7 milliards d’humains, massivement équipés, contre 3000 milliards d’arbres sans aucune possession (et qui forment une Civilisation dans beaucoup d’aspects supérieure à la nôtre !!). Peu étonnant donc, mais l’avoir chiffré scientifiquement constitue un violent signal d’alarme. »…Sauf que leurs duplicités suicidaires ne veulent pas que ces alarmes deviennent des…alertes !

La-mobilisation-des-jardins-ouvriers-une-lutte-d'écologie-populaire

>>> -- « Le mouvement de défense des jardins ouvriers que nous vivons actuellement est à la croisée d’enjeux essentiels qui traversent la société (en effet, le bunker bourgeois qui ne …sait…ni vivre en société ni vivre dans la nature, a atteint son plus haut niveau de fanatisme…il veut, insensé, éradiquer tout ce qui n’est pas lui…d’où ces prurits malsains qui se trompent d’époque de tout Détruire (dont ces jardins ouvriers qui ne leur pourtant rien fait ) ! : il interroge notre rapport à la sécurité alimentaire en pleine crise économique,(pile lorsqu’il ne faut pas, quand les famines reviennent en société, serait supprimé ce qui ne peut qu’aider positivement, et donc soulager les services publics sociaux…être toujours à côté des plaques concrètes enlève le droit de faire semblant de diriger, non ?) il questionne le processus de gentrification (ces technocrates fanatiques tellement coupés des réalités qu’ils ne s’aperçoivent plus des gigantesques dégâts qu’eux seuls causent…et se prouvent si incapables de réparer !) face à la crise du logement, il pose la contradiction du capitalisme Fraudé vert, qui déparle d’écologie tout en bétonnant les espaces naturels et en détruisant la vie. L’auto organisation des jardiniers face au Goliath du Grand Paris et le soutien de la population montrent la capacité d’agir d’un mouvement d’écologie populaire (celle du bon sens et des actions adaptées) destiné à s’étendre. Les jardins ouvriers, une culture vivrière (face à la Monstruosité folle de la monoculture, la culture vivrière a toujours permis de rééquilibrer ces délires...ainsi l’Afrique vivrière se suffisait à elle-même avant que les malades occidentaux viennent tout saccager (civiliser (sic)…oui à…l’envers avec la Folie monoculture qui tue tout à brève échéance…) en détruisant (s aucun droit de le faire) leurs sagesse vivrières…alors primons les primeurs c’est même écrit dedans !).

Créés au XIXè siècle, les jardins ouvriers ont une double fonction : contribuer à la sécurité alimentaire des familles ouvrières (enlever cela est donc bien…un crime social à passer au Pénal !!), et améliorer leurs conditions de vie désastreuses en leur offrant un air respirable et un cadre convivial (leur voler indécemment les plus-values (c’est le rendement qui crée les plus-values !) c’est donc se prouver vraiment Inférieurs à eux…). Les jardins ouvriers, c’est d’abord de la culture vivrière (donc de la vraie sagesse et des sociabilités bienfaisantes dont nous manquons tant…). Pendant les deux guerres mondiales, la culture vivrière des jardins ouvriers a aidé les familles à limiter la faim. (la faim est là aujourd’hui et les dénis du réel où vivent de gouvernements hallucinés n’y changent rien mais empirent tout ! ) Après la guerre, les jardins ouvriers se sont ouverts aux employés modestes, et ont été renommés jardins familiaux, mais la fonction alimentaire de fait n’a pas changé et l’appellation « jardin ouvrier » est restée. A Aubervilliers et Pantin, les jardins ouvriers ont 80 ans. Ils sont le témoignage d’un espace de culture maraîchère bien plus ancien, sur la plaine fertile des Vertus, qui nourrissaient déjà Paris au XIVe siècle (ras le bol des voyous des pouvoirs qui ne Respectent plus rien même les plus probantes…traditions pluriséculaires !)

Aujourd’hui les jardins sont encore cultivés par des familles très modestes qui plantent les légumes qui seront consommés pendant l’année. Le 93 est le département le plus pauvre de France. (ce pourquoi les détraqués néolibéraux s’en prennent plus à eux ! Alors que le 93 a offert le plus de morts de 1ère Ligne en Mars-Avril…une immense honte donc…). Pour les jardiniers retraités, handicapés, malades, pères et mères de famille, ces jardins remplissent leur fonction alimentaire. La crise du Covid, le confinement, la crise économique renforcent la précarité alimentaire (et la…non-gestion de a crise encore Plus). L’augmentation du prix des légumes liée au confinement crée une insécurité alimentaire dont peuvent témoigner les collectifs de solidarité (restos du cœur, Brigades de solidarité populaire, secours populaire). Détruire les jardins à Aubervilliers, suspendre l’exploitation des terres pendant un an à Pantin, réduire de moitié la taille des parcelles, arracher des arbres fruitiers, installer des compteurs d’eau payants (alors que rien de rien vient Justifier ces décisions d’extrémistes !) dans ce contexte de crise alimentaire est une aberration. »…ou bien un crime prémédité ??

Qui-voudrait-la-mort-d'EDF-?

Qui veut la mort d’EDF ? (les mêmes que celles/ceux qui suicident tout le pays !!). Plus que jamais, la menace du dérèglement climatique commande d’investir dans l’efficacité énergétique et le renouvelable (en effet – et on dirait que les néolibéraux, plus qu’ennemis des pays, viennent tot Désorganiser pour empêcher que les nations s’en sortent pratiquement !). Mais, à Paris et à Bruxelles, la priorité reste de démanteler le service public (comportements plus qu’obsolètes…plus arriérés qu’eux pas possible…afin de résister collectivement aux pandémies les services publics sont bien plus fiables et flexibles que les barrages de cupidités privées. D’ailleurs en temps de guerres…les intérêts privés n’ont plus aucune préséance…ou que clandestinement, en se cachant sordidement genre marché noir…voilà la messe est dite et les gouvernements si archaïques se sont largement trompés de train…ils en sont tous enlisés pas Elysée !). Dernier avatar (si rétrograde et trop passéiste ringard ) d’une obstination à favoriser artificiellement les prestataires privés dans la fourniture d’électricité, le projet Hercule cristallise les inquiétudes (toutes les privatisations = aveux qu’ils sont des Incapables, ces faux gouvernements ne savent rien gérer, depuis un an il n’y a de preuves que de cet échec flagrant…Oui toutes les privatisations ; toutes, sont un…échec (pas de « meilleurs services » que de moins bons – et pas de « prix modérés » que des folies d’augmentations, etc.) ! Ainsi toute privatisation maudite signe un tout va empirer…Qui peuvent accepter de telles régressions anti sociales ?) ...

 

Le gouvernement envisage-t-il de « couper Électricité de France [EDF] en trois, c’est-à-dire de le démanteler » ? Interpellé sur le projet Hercule par Mme Valérie Rabault, présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, le 15 décembre dernier, le premier ministre Jean Castex tente de rassurer : « Nous n’avons (…) nullement l’intention de démanteler EDF, qui restera un grand groupe public. » Ces propos rappellent ceux prononcés dans le même hémicycle par le ministre de l’économie Nicolas Sarkozy, le 6 avril 2004 : « Depuis 2000, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence à hauteur de 30 % parce que le gouvernement de Lionel Jospin, soutenu à l’époque par le Parti communiste, avec des ministres communistes, a transposé en février 2000 la directive européenne libéralisant (soit le « prenant en otage » par les monopoles et oligopoles…là où toute concurrence est non libre et…complètement faussée !) le marché de l’énergie… Je redis qu’EDF et GDF [Gaz de France] ne seront pas privatisés. » Élu président de la République en 2007, il privatisa GDF (lorsque la parole politique ne VAUT PLUS RIEN la « sincérité électorale » ne peut plus exister…ce sont ces élections prises aussi en otages par des pouvoirs indignes…qu’il faut…dissoudre ! Maintenant…)

À ce jour, l’État détient encore 84 % du capital de l’établissement public transformé en société anonyme en 2004 et introduit en Bourse l’année suivante. Mais pour combien de temps ? Depuis le printemps 2019, le gouvernement français et la Commission européenne négocient en toute opacité (transparences des procédures et…moralisation de la vie publique sont plus que…piétinées. Donc aucune décision ne peut se prétendre légale !) la réorganisation du deuxième producteur mondial d’électricité (Tout ce qui faisait de ce pays un Grand pays est donc…pillé. La 5ème colonne sans doute ! Ses vrais ennemis sont donc au pouvoir ?). En mai dernier, alors que le président Emmanuel Macron venait d’évoquer devant les caméras le retour des « jours heureux », en référence au programme du Conseil national de la Résistance, ses représentants négociaient à Bruxelles le torpillage d’une des conquêtes de la Libération, soixante-quinze ans après la nationalisation de l’électricité et du gaz (la Libération ne peut que revenir !).

Le projet Hercule poursuit l’objectif fixé par une directive européenne de 1996 : imposer l’émergence d’acteurs privés en rognant la position dominante d’EDF (ce qu’ils osent indécemment nommer concurrence libre et non faussée or le service public au…service de tous et sans BUTS LUCRATIFS est bien la réussite de la vraie concurrence non…fraudée !), tout en demandant à l’État …les contribuables plus que floués d’assumer les incertitudes et les risques liés à la filière nucléaire. Le projet devait être présenté à l’Assemblée nationale l’été dernier, puis en ce début d’année »…reculs partout cohérence nulle part…Voici pourquoi !

EDF-2-monde-diplomatique

// --- Une fausse régulation ( !!) au bénéfice du privé : (…vu qu’il est déjà trop démentiellement…dérégulé – ce fut même la cause majeure du 2008 crashé !) Principale déraison avancée par le gouvernement pour ne pas pouvoir justifier l’anti-projet Hercule (lire « Qui veut la mort d’EDF ? »), la révision de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) focalise les débats, aux dépens des autres enjeux du projet (en général, s’ils nous montrent un point, il reste plus judicieux de regarder partout sauf ce point – aucun jeu d’enjeux ne s’y perd alors…Voyons ici ce privé si mal intentionné exiger les Régulations énormes pour les autres et toutes les…illégales dérégulations que pour eux. Qu’est-ce qui ne va pas chez euxéloignez les de l’argent public c’est cela la… Sécurité globale, voyons !!)). Mis en place en juillet 2011, à la demande des fournisseurs alternatifs, et entériné par la Commission européenne, ce mécanisme oblige  (contrainte que pout lui et …spéculations si nuisibles incitées pour les autres..)Électricité de France (EDF) à céder un quart de sa production nucléaire à ses concurrents. (donc le privé doit céder aux pays Rançonnés le QUART de leur production immédiatement ??). La vente se fait au prix coûtant (idem), estimé à 42 euros par mégawattheure, ou au prix du marché quand celui-ci est plus favorable aux opérateurs privés (ce qui reste équitable tant que les oligopoles privés n’atteignent pas une taille destructrice ou bien qu’ils ne fassent pas «d’ententes illicites», d’après les termes de la loi passablement «complotiste» dans cette définition (comment ces entreprises si nobles pourraient s’entendre donc parler… avant et dans le trop clandestin ?) !).

 

Les concepteurs de ce dispositif reconnaissent ne pas avoir imaginé que les prix de marché pourraient passer durablement au-dessous de ces 42 euros… ce qui s’est produit de manière répétée, par exemple sur quasiment toute la période 2016-2017 et durant une grande partie de 2020. En contraignant (mais trop…unilatéralement) EDF à céder une partie de sa production nucléaire à perte, l’Arenh contribue aux difficultés financières du groupe public (ce qui est trèèèèès Antinational - comment vouloir Ruiner le public si le public c’est Tous les Contribuants (mot tellement plus sérieux que « contribuables » lorsque – si indignement et antinationalement – les trop riches ne peuvent plus être nommés de « contribuables »…puisque non contribuants !). Et bien sûr, lorsque ces prix de marché repassent au-dessus de 42 euros, EDF n’en retire aucun bénéfice (pile il ne gagne pas et face il… perd ! Le jeu est donc…truqué ! Et qui dit jeu truqué dit les règles n’existent plus (= remboursez les trop Perçus !)…Partout le privé et…son bordel ?). »…D’où la furieuse sensation de l’existence de la 5ème colonne glissée dans les gouvernements pour dépouiller tout ce qui est public afin de le fourguer au…privé. Sûr que ce n’est pas Constitutionnel tout ça !! Donc la «fausse régulation » c’est la Fraude-tout-court au bénéfice du privé ? Or les fraudes se…pénalisent, oui au Pénal, lorsqu’il y a trop de dommages… 

………………………..*************

« Microbiote: un écosystème fragile à préserver…La diversité de notre microbiote est mise à mal par le mode de vie prétendu moderne (la Nature subit avant nous des coronavirus…Nous avons, par contre, la difficile potentialité de gérer le digérer…La technique « Sourire les digestions » aide aussi !). La préserver est pourtant fondamental, car les milliards de bactéries vivant en symbiose avec nous jouent un rôle crucial dans le fonctionnement de notre organisme (tout comme la majorité des virus sont…nos amis (- nous préparons un texte difficile à concentrer à ce sujet !), les amies bactéries doivent se voir choyées par nous…Comment garder une bonne santé si la Nature est agressée sans cesse. Elle est autant le nid de la vie…terrestre que la mère qui nous a précédé en tout !)

 

Or la richesse de notre microbiote, qui compte en moyenne quelque 160 espèces de bactéries, est …menacée dans nos sociétés (les modes de vies trop riches donc trop destructeurs, ne sont pas du tout appréciés par la Nature !). «Les mesures censées tuer ou limiter l’exposition aux microbes pathogènes, tels les antibiotiques, associées à d’autres facteurs comme le fait de manger des aliments… transformés, ont eu des conséquences inattendues sur l’écosystème microbien humain (nous avons niqué nos héritages corporels en nous croyant plus malins que ce qui vit depuis tellement plus longtemps que nous – nous sommes des créatures du gigantesque univers – pas ses créateurs ! Allons allons on se calme les frénétiques histrions !), dont certaines s’avèrent difficiles à… inverser», écrivent les deux auteurs Justin et Erica Sonnenburg, tous deux chercheurs au Département de microbiologie et d’immunologie au Centre d’étude sur le microbiome humain de l’Université Stanford, en Californie. »…Cependant nous avons repéré des plantes et d’habiles humains qui résorbent des pollutions coriaces, la permaculture redonne vie aux sols assassinés par les engrais trop pesteux et tant d’autres retrouvailles réconfortantes…Bizarre que tout ceci reste tu par les médias d’argent (pour sûr qu’ils ne veulent surtout pas que nous soyons simplement heureux de l’être…simplement !)…

C’est maintenant que tout se joue(et se…déjoue !)

« Le désastre environnemental s’accélère et s’aggrave, les citoyens sont de plus en plus concernés, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique (qui…s’infantilise dramatiquement). Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale dans le traitement de l’actualité.
Contrairement à de nombreux autres médias, nous avons fait des choix drastiques (nous avons choisi de faire connaitre cette méthodologie, sans pourtant entièrement l’adopter : la liberté d’expression reste inconditionnelle…Toute liberté qui mérite d’être défendue – d’accord ou pas – doit l’être. C’est ainsi !) :

  • celui de l’indépendance éditoriale, ne laissant aucune prise aux influences de pouvoirs. Le journal n’appartient à aucun milliardaire ou entreprise ; Reporterre est géré par une association à but non lucratif (comme es service publics !). Nous pensons que l’information ne doit pas être un levier d’influence de l’opinion au profit d’intérêts particuliers.
  • celui de l’ouverture : tous nos articles sont en libre consultation, sans aucune restriction (ça change !). Nous considérons que l’accès à l’information est essentiel à la compréhension du monde et de ses enjeux, et ne doit pas être dépendant des ressources financières de chacun (le cens de la censure ne passera pas !).
  • celui de la cohérence : Reporterre traite des bouleversements environnementaux, causés entre autres par la surconsommation. C’est pourquoi le journal n’affiche strictement aucune publicité. De même, sans publicité, nous ne nous soucions pas de l’opinion que pourrait avoir un annonceur de la teneur des informations publiées (comme toutes les publicités sont mensongères il reste inutile de… tant incuber un tel virus…si tu ne veux pas mentir… réclame toutes les réclames – les réclames actions !). »

………………………….********************************

>>> ---- Nous n’allons pas entrer dans des impasses comme « la Nature nous parle »…non elle nous Vibre, elle fait résonner en nous nos racines d’humus, nous rapproche de  la lise argileuse vers la ferveur de tout ce qui la lise. C’est bien mieux, plus liant et entrelaçant que de ce « nous parle » (et nous dicte aussi ses ordres ?)…puisque la nature qui nous habite est précisément la Même que celle que nous habitons…Que nous trouvons infiniment plus de ressemblance dans la Vie et sa Nature que dans tous les délires inhumains que d’une classe qui refuse stupidement de parcourir le chemin de l’humanité… Qui maltraitent les humains maltraite également la Nature

Désormais il nous faut devenir (tout de venir que devenir !) ce qui va atteindre le salubre but de faire l’Unité « avec » la vie et sa Nature.

Ce qui rencontre l’imprévu. Tel ce : «Ce n'est pas parce que le sujet est plus traité qu'il est mieux traité»…Oui les mimétismes conformistes sont nos ennemis, penser tous pareil ce n’est pas sain (la pensée Unique comme virus si malsain en est une preuve. Se contenter de Trop peu aussi : il faut redevenir…ambitieux, très mais pour les…autres !)).

 
Ce qui signifie ? Que ce sont dans des penseurs abandonnés, dans des écrits délaissées, dans des démarches absurdement mises de côté, dans des paroles…évitées, etc. que se trouvent les pertinents Raccourcis pour tout reconstruire

 

 

………..Oui, peut-être, que c’est l’anonyme l’unanime !

……………………ou Des anonymes…

 

 

****************** l’autre titre proposé afin de mettre du beau et du vraiment encourageant dans du très sérieux :

 

……………………. « Comment s’anime l’unanime ?…avec l’anima !

 

 

……A votre avis le « Comment les rapports sociaux et les rapports à la Nature sont intriqués ? »

……………………………….illustre mieux la modeste démonstration ?

 

…….….…(à suivre)

C’est que toute censure (cette autruches-attitudes) peut nous priver d’une si Excellente solution ! De celles-ci et des autres…

………….……   ……….…………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

.. Que les grandes fraternité et sororité affective et mentale nous grandissent et nous nourrissent !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits https://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

Nous sommes la santé de la société

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture de Jason deCaires Taylor ici... de  juzaphoto.com

couverture de Jason deCaires Taylor ici... de juzaphoto.com

Comment les rapports sociaux et les rapports à la Nature sont intriqués ?
Les lobbies ont « largement saboté » la Convention citoyenne pour le climat : tout ce qu’ils interdisent aux autres, voir à coups de matraques ils le font en encore pire que les intitulés de justice ! Dont acte…

Les lobbies ont « largement saboté » la Convention citoyenne pour le climat : tout ce qu’ils interdisent aux autres, voir à coups de matraques ils le font en encore pire que les intitulés de justice ! Dont acte…

L'image?-On-te-change-l'étiquette-et-tu-gobes-?- Jamais-tu-regardes-les-contenus?

Le Glyphosate change de nom et devient Écospray, la molécule elle, ne change pas :  « Changer de nom actuellement était pour nous la seule solution pour renouveler notre brevet qui arrive à expiration cette année, qu’on se le dise bien on n’a pas choisi ce nom de merde par hasard : éco c’est à la mode, spray car c’est un produit de pulvérisation. Une boîte de communication nous a coûté 300k euros pour ce changement de nom et logo

Comment les lobbys industriels ont saboté les réformes voulues par les citoyens de la Convention climat…combien vont durer leurs illégales impunités ?

Comment les lobbys industriels ont saboté les réformes voulues par les citoyens de la Convention climat…combien vont durer leurs illégales impunités ?

liste de leurs délinquances nuisibles avec… etc.

liste de leurs délinquances nuisibles avec… etc.

voici leurs sournois auteurs…

voici leurs sournois auteurs…

Dangers-des-multinationales.org/.pdf

21 pages instructives…

« La Revue dessinée » raconte en images les récentes arrestations massives de manifestants, mais aussi les liens entre braconnage, déforestation et pandémies.

« La Revue dessinée » raconte en images les récentes arrestations massives de manifestants, mais aussi les liens entre braconnage, déforestation et pandémies.

Sculptures de bisons.  J. Vertut/ Leroi-Gourhan (1984)…Ils ont15 000 ans…et se trouvent dans les contreforts de la chaîne des Pyrénées, se trouvent trois grottes dans lesquelles 'disparaît' la rivière : Trois-Frères, Enlène et Tuc d’Audoubert…Dans la grotte du Tuc d'Audoubert une sculpture gravée en relief dans l’argile est stupéfiante. Elle représente dans les moindres détails un mâle et une femelle bison, probablement pendant l’accouplement. La sculpture de la femelle mesure 62 cm. La technique utilisée pour réaliser la sculpture serait un mélange d’outils et de fait main.

Sculptures de bisons. J. Vertut/ Leroi-Gourhan (1984)…Ils ont15 000 ans…et se trouvent dans les contreforts de la chaîne des Pyrénées, se trouvent trois grottes dans lesquelles 'disparaît' la rivière : Trois-Frères, Enlène et Tuc d’Audoubert…Dans la grotte du Tuc d'Audoubert une sculpture gravée en relief dans l’argile est stupéfiante. Elle représente dans les moindres détails un mâle et une femelle bison, probablement pendant l’accouplement. La sculpture de la femelle mesure 62 cm. La technique utilisée pour réaliser la sculpture serait un mélange d’outils et de fait main.

 « La pression atmosphérique du fond de notre univers était bel et bien en train d’augmenter, ralentissant par là-même nos pensées » …leurs ondes font notre mOnde d’ondes

« La pression atmosphérique du fond de notre univers était bel et bien en train d’augmenter, ralentissant par là-même nos pensées » …leurs ondes font notre mOnde d’ondes

Les clichés satellites postés ce dimanche de Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne. Comme dans les pires scénarios de réchauffement climatique, le parc naturel des Pyrénées ariégeoises y prend des allures de désert du Nevada.

Les clichés satellites postés ce dimanche de Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne. Comme dans les pires scénarios de réchauffement climatique, le parc naturel des Pyrénées ariégeoises y prend des allures de désert du Nevada.

Unknown artist, Société Anonyme Signboard,…c’est la société qui est anonyme ou celles et ceux qu’elle voudrait trop rendre flous et silencieux ?

Unknown artist, Société Anonyme Signboard,…c’est la société qui est anonyme ou celles et ceux qu’elle voudrait trop rendre flous et silencieux ?

de Lân Nguyen

de Lân Nguyen

Les gens depuis longtemps en contact avec des animaux affirment que ceux-ci n'ont pas besoin de mots pour communiquer. Ainsi, on peut souvent entendre des histoires incroyables de la part de personnes vivant et travaillant parmi les animaux sauvages, comme les chasseurs, les pêcheurs et les gardes forestiers. Ce tigre a demandé à un humain de le débarrasser d'une corde autour de son cou

Avenir Permaculture - La gestion de l'herbe pour la biodiversité…maximale !

Si ça n'avait pas Été Filmé, personne n'aurait cru. Les Animaux Se Sauvent les uns les autres

Dans "Anthropocène : l'Époque Humaine", on dépeint une nature si stupidement dominée par l'homme

Comment les rapports sociaux et les rapports à la Nature sont intriqués ?

lllustration : Agence Kiblind…Érosion accélérée de la biodiversité : les rouages de l'extinction. La « biodiversité » regroupe trois ensembles : diversité génétique au sein d’une même espèce, diversité des espèces, diversité des écosystèmes. Chacun de ces niveaux ­communique avec les autres au sein d'un écosystème à travers un ensemble d’interactions, d’où une ultime catégorie de diversité : la diversité fonctionnelle, soit ­ensemble des « fonctions » jouées par ces différentes composantes. Si les images de l’ours blanc malingre sur sa banquise ont un impact symbolique auprès de spectateurs médusés, elles ne sauraient rendre justice à ...l’infinie complexité des interactions du vivant et des mécanismes à l’origine de l’érosion de la biodiversité.

11 mn…L'habitat sans pétrole ni plastique - Le Permacooltour, épisode 1

Du sable de Sahara donne au ciel une teinte étonnante en France Des retombées de sable du Sahara dans le pays, de la Provence et jusqu’à la région Bourgogne-Franche-Comté, donnent une couleur jaune voire orangée au ciel...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article