Pourquoi entasser préjugés sur préjugés ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pourquoi entasser préjugés sur préjugés ?

Soit : « Nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, à lire les étiquettes collées sur elles »*.  Après avoir présenté ce fertile paradoxe : ce que nous croyons voir est surtout un…aveuglement qui ne perçoit rien. Voici, en 2 mouvements, un approfondissement si nécessaire du thème - vu l’époque qui délire que la vérité objective…n’existe plus. Ainsi que la réalité (« qui dérange considérablement »), tant qu’à faire. Ceci ressemble trop à un suicide collectif pour laisser faire !

 

*** - p. 117-118. Henri Bergson, Le rire. Essai sur la signification du comique (1901), chapitre III : "Le comique de caractère"-- Ce très grave « illettrisme mental » (le cerveau programmé pour ne plus savoir lire en direct – pour croire qu’est vraiment « illisible » le plus crucial dans les textes. Oui oui, les auto-bernés par eux-mêmes ne savent plus la saine tradition : « ayez donc l’étiquette (la politesse vraie) de ne plus foutre d’étiquettes !! » Les impolitesses hyper vulgaires restent bien toutes issues des très malappris en costards- cravates. Ils ont tout mal appris ! Les si dangereux barbares de 2 022 …Voici leurs inexcusables méfaits :

 

…………………….*******************************

1---) -- Les préjugements ?

 

Les préjugés sont des préjugements. Juger sans savoir, sans examiner préalablement, sans avoir l’honnêteté de chercher des preuves. Le pré-jugé ! Qui juge (et… condamne) avant tout. De l’anti…civilisation des dits sommets ! Ces pré-jugements nient dénient et renient tout jugement. Sont donc une forme d’insultes à la Justice et aux magistrats. Pas besoin de cette justice pour préjuger. C’est que l’omniscience infaillible des…conformistes sait tout mieux que les autres. Sans le vivre ni le ressentir, sans aussi y réfléchir, les conformistes n’ont pas besoin des autres pour semer leurs nuisances (pré…juger ne peut apporter que des dégâts !). Et cela n’est pas un préjugé ! Comment les préjugés sont, de fait, des illusions d’optiques !

 

2--) -- Les préjugés sont issus, en très grande partie, de désinformations volontaires !

Nous avions vu que le fonctionnement naturel du cerveau peut apporter des préjugés. Mais à la marge. En 2022 c’est l’environnement sociétal manipulé, saturé de mensonges et de trucages malsains qui les apportent. Qui veut vérifier la part naturelle des préjugés a ce lien ici.

Comment-les-préjugés-sont-comme-des-illusions-d'optiques-2.

Maintenant passons aux vrais cyniques qui, avec une improbité quasi inconcevable, avec des pulsions de nuire au maximum, de semer des angoisses et des paniques (ce que toutes les lois réprouvent !), pratiquent en grand les désinformations. En se croyant impunissables. Comme les lois réprouvent de tels comportements, ils les dissimulent et les escamotent. Genre : déguiser d’expressions décrivant le très inverse de ce qui est commis. Et toutes leurs inexcusables préjudices sont activés «pour le bien de tous ». Ce que les résultats concrets fermement contestent. Genre refuser la base rationnelle des fiscalités (que chacun paie selon ses…moyens tangibles. L’impôt progressif, le seul légal, quoi !) : oser que supprimer illégitimement l’ISF serait « pour le bien de tous ». Parait limpidement, et à la seconde, que NON ! Ou bien que la disparition des référendums alors que les institutions sont sauvagement… cassées serait « pour le bien de tous ». C’est, concrètement, « pour le mal de tous »…Vu que les trop riches, ces immenses sur-assistés, ne peuvent survivre dans une société saccagée et très appauvrie (de leurs totales fautes), etc. …

 

<<>> - Après l’avoir recouverte de si nocifs préjugés, les faux dirigeants abandonnent donc la société, tout en pillant ses biens, et en le dissimulant assez grossièrement. Et concentrent tous les Efforts (sic) sur les propagandes, mensonges partout, sur les désinformations, donc les préjugés (si faciles à instiller – et si pénibles à faire disparaître ensuite). Ces surgissements masqués se perçoivent par les duplicités. Soit ? Les grands écarts qui disent une chose – bon, nous vérifions, et, là, nous ne voyons rien de concret de ce qui est dit – donc ils agissent, et si salement…ailleurs…Soit ? Dès qu’enrayés les préjugés, la santé mentale collective revient. Ne demeurent que les derniers sillages des rémanences rétiniennes...

 

De tels procédés systématisés ne peuvent encore (peut-être un jour ? ) être traités de délits…alors, au moins, dans les morales personnelles, puis collectives, qu’ils soient situés dans ces eaux-là. Celles où feignent tant les faux dirigeants. Formuler, nommer, rattacher à des mots nets devient une œuvre de salubrité publique. Pas de Refondation lorsque rien…n’est fondé. Sinon grands débats, médias libérés de l’argent sale, référendums à tous les carrefours des grandes transformations. Bref le programme  exact du CNR, le vrai, le Conseil National de la Résistance…Fondé contre tous les collaborationnismes. Oui collabos 2022, les toxiques semeurs de préjugés. Qui n’ont donc absolument aucune leçon à donner à quiconque. Rien n’est fondé, rien n’est légitime chez eux : tous leurs comportements confirment ces faits…soit un réel effondrement pour eux… Effondrement = pertes de toutes crédibilités. Collabos est un mot sans ambiguïté !

 

Ne reste qu’à trouver ce qui démasque au mieux leurs impostures ?

………………………..******************************

 

Comment les préjugés ressemblent à des trompes l’œil ? (3ème texte de cette saine interrogation) ? Il y a un préjugé coriace, - donc - pas question d’en changer. Nous y restons ancrés. Ancrés jusqu’au naufrage… Puisque : c’est demeurer à l’extérieur de tout, si « étrangers » à la vraie Humanité. N’ouvrant jamais les boites et faisant « comme si » les contenus en étaient déjà connus (ce qui est impossible)…Ou bien demeurer à la porte sans jamais entrer ! Et agissant comme si ces intrus fonciers savent tout mieux que qui y vivent à l’intérieur depuis toujours. Le tout basé sur les refus maladifs… des expériences directes, les refus insensés de connaître par soi-même, de penser par soi-même, de vérifier et, surtout, de sainement débattre avec tous. Les « Pourparlers » pour parler sèment si judicieusement la paix…

 

Voici l’ampleur du désastre, et l’ampleur de Leurs aliénations : « Nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, à lire les étiquettes collées sur elles **** (Henri Bergson)….Cette tendance, au départ, issue du besoin de fainéantises mentale et affective, s'est encore accentuée sous l'influence du langage …manipulé. Car les mots (à l'exception des noms propres) désignent tous des genres. Le mot, qui ne note de la chose que sa fonction la plus commune et son aspect banal, s'insinue entre elle et nous, et en… masquerait la forme à nos yeux si cette forme ne se dissimulait déjà derrière les besoins qui ont créé le mot lui­-même. Si ces « besoins » ne sont pas montrables, ne sont pas socialement recevables, ne sont pas humainement acceptables – les complications, qui en découlent, ajoutent, malheureusement, des… illusions d’optiques aux illusions d’optiques. Et ce sont les biais cognitifs : soit, l’usage non conscient du cerveau nous Trompe. Nous induit en erreurs, erreurs qui ne se croient pas erreurs…etc. Nous sommes sortis de cet enfer enfermé – les bourgeois non !


**** Et ce ne sont pas seulement les objets extérieurs, ce sont aussi nos propres états d'âme qui se… dérobent à nous dans ce qu'ils ont d'intime, de personnel, d'originalement vécu. Exemples ? « Quand nous éprouvons de l'amour ou de la haine, quand nous nous sentons joyeux ou tristes, est­-ce bien notre sentiment lui­-même qui arrive à notre conscience avec les mille nuances fugitives et les mille résonances profondes qui en font quelque chose d'absolument nôtre ? Nous serions alors tous romanciers, tous poètes, tous musiciens. Mais, le plus souvent, nous n'apercevons de notre état d'âme que son déploiement… extérieur (une apparence toute volée et squattée par les manipulations…Des viols existentiels, non ? Que nous avons amplement le droit de refuser et rejeter !).

 

Nous ne saisissons de nos sentiments que leur aspect impersonnel, celui que le langage a pu noter une fois pour toutes parce qu'il est à peu près le même, dans les mêmes conditions, pour tous les hommes. Ainsi, jusque dans notre propre individu, l'individualité nous échappe. »

 

Nous croyant si finement individualistes, nous sommes carrément pour la …destruction de toutes les particularités, originalités, singularités et individualités sincères -  ce par quoi s’Exprime le vrai individualisme, celui qui ne se soumet pas, non ? – Et nous sommes, ainsi, trop souvent nos propres ennemis…incitant, si stupidement, les autres à le devenir aussi…Se planter donc à ce point uniquement…par malsains refus des vrais débats, n’est-ce pas comme d’inexcusables trahisons ? Qui ne critiquent malsainement que les autres (mais jamais eux-mêmes !) n’a même pas…d’excuses pour le faire ? Entends ici comment guérir ? Du même Henri Bergson, celui du très sain élan vital : 

 

« Nous nous mouvons parmi des généralités et des symboles, comme en un champ clos où notre force se mesure utilement avec d'autres forces ; et, fascinés par l'action, attirés par elle, pour notre plus grand bien, sur le terrain qu'elle s'est choisi, nous vivons dans une zone mitoyenne entre les choses et nous, extérieurement aux choses, …extérieurement aussi à nous­-mêmes.” (ibidem - Le Rire – Henri Bergson )…et nous targuant de tout savoir, sans jamais expérimenter par soi-même en direct, sans l’éprouver sans écrans, dans la spontanéité qui garantit des amours vraies - les élans vitaux n’ont pas le temps de…calculer crasseusement, de truquer et de se mentir…Oui croyant tout savoir sans ressentir ni penser…nous nous trompons sans cesse de directions à prendre. Nous nous gourons de chemin. Nous ne prenons pas la bonne route…Oui nous errons dans l’erreur qui erre. Cela vaut donc le coup de penser par soi-même. De foutre TOUS les préjugés à la salubre poubelle. Et de ressentir « naturellement », débarrassés de toute cuirasse caractérielle. Tout en direct. Comme dire directement !

 

……………………..*********************************

Depuis Bergson il y a eu des déplacements gigantesques des façons de pensée qui ne vont pas du tout. Un seul exemple mis sous les projecteurs. Au lieu de lire les génies du passé dans le texte, trop préfèrent se restreindre aux commentaires incultes, aux méconnaissances si à côté de la plaque. C’est comme d’insister pour ne boire que de la bière…éventée. Bière un peu chauffée afin d’être certains que plus rien ne demeure du merveilleux goût original…Le goût des origines. Pour nous, le pêché c’est juste s’en…empêcher de vivre en direct. Le pire restant de perdre tout contact sensuel avec l’origine (celle qui n’est copie de rien, mais offre tant de…photocopies.)…ah ! tu préfères rester une photocopie sans goût que d’être toi-même ? Un authentique toi, celui qui coule de source. Comment les parasitaires préjugés sont, de fait, des illusions d’optiques !

 

Un autre exemple parmi tant ? Nous avons démontré que, en 1750, le faux inventeur du capitalisme (en fait personne n’a « inventé » cette escroquerie). Adam Smith du Recherche-sur-la-nature-et-les-causes-de-la-Richesse-des-Nations. oui celui qui affirme, parlant des « boutiquiers », les précapitalistes : que leur « tout pour moi et rien pour les autres » reste leur unique slogan ». Vous trouvez que c’est un hommage vibrant au capitalisme financier ? ou bien « l’argent n’est pas la richesse mais seulement sa mesure ». Egalement ? puisque « la vraie richesse des nations est leurs « talents»…A confronter sainement, en 2022, avec les talents actuellement… pourchassés et censurés parce qu’ils ont du talent…Plutôt très ennemi du capitalisme financier cet Adam Smith, avec ses profonds « sentiments moraux » (genre « on… mélange les sentiments et les affaires ». C’est tellement mieux.).

 

Encore sa « main invisible » qui est tout le contraire de la « main invisible des marchés omniscients » puisque, sur 1000 pages, ce n’est cité qu’une fois. Et…après avoir décrit les bienfaits dus aux partages du travail : soit - pas tout le monde devant pratiquer toutes les activités à la fois ; mais seulement celle où ils excellent. Avec garantie de n’être jamais perdants : puisque offrant le meilleur de sa qualité, les autres font pareil. Et le miracle (de mirer et se mirer, le miracle) se montre comme ceci : chacun.e semblant poursuivre son seul intérêt participe, de fait, à l’intérêt général…un « peu comme si une main invisible » y veillait à notre place. Soit une belle image, une métaphore illustrative. En aucun cas, une loi scientifique.

 

Ouf (fin des…oufs en costards cravates !) - débarrassés (enfin) de tous préjugés, surgit l’image « comparative »…Celle qui dit « exactement «comme si » une main invisible veillait sur l’intérêt généal. Le transcendant qui ramène les agitations insensées du sordide capitalisme à de minables gamineries. Comme si leurs avidités…séparatrices (tout pour moi) pouvaient se faire passer pour l’intérêt bien collectif. De tous sans exceptions ni oublis…

 

oui Nous pouvons nous fier aux autres…et les marchés ne sont Pas Efficients. Le capitalisme financier est une escroquerie des mesquineries au pouvoir ! Preuve ? "L'efficience des marchés financiers" ( d'Eugene Fama qui  lui donne son nom) est une théorie néoclassique largement remise en cause par les récentes crises financières. Elle décrète que les marchés financiers sont... autorégulateurs et que les cours boursiers intègrent rapidement toute l’information utile à la détermination du juste prix d’un actif financier. Ces mécanismes conduiraient à une... allocation optimale du capital dans l’économie. Que des préjugés rances et aucun mot de vrai ! Avec le toujours mensonge scandaleux du "c'est pour le bien de tous" qu'ils se monopolisent les richesses collectives. Tout en sachant que ces appropriations illégales...appauvrissent les pays !! La nuisible escroquerie est à 100 % démasquée !

 

……………………….*****************

-ils-ont-abandonné-le-réel-à-une-toute-petite-minorité-

« La révolution n’a pas consisté à nous rendre acteur et maître de notre monde réel (de notre nature !). A la place, nous nous sommes enfuis tels des gamins insensés. Ça a commencé avec les jeux vidéos, les univers virtuels qu’on appelle les « Verses » ( soit les « métaverses » dont la structure argumentaire est copiée des « métacadres » ! Méta-cadres auxquels ils ne comprennent rien. Alors, que les métacadres appartiennent aux superstructures de la société entière !) où les joueurs (enfin…déjoués !) s’incarnent (sic) avec leurs avatars dans tout un tas de monde… médiéval, science-fiction, western. C’est comme on veut. Les Verses sont devenues de plus en plus réalistes au fil du temps (tu parles, ce faux réalisme est rattaché aux parasitaires préjugés. Préjugés qui sont, de fait, des illusions d’optiques !). Au point qu’il est devenu quasi-impossible de distinguer la réalité… de la simulation (tu parles, uniquement pour les gogos, gogos contents de l’être…La réalité n’est pas que la vue unique, le reste des sens (dont le sens si…sensé) ne s’y laisse pas avoir).

C’est qu’on a simplement plus vu l’intérêt Général de rester dans le monde réel (parles pour toi, les non… gogos, les non bernés ont nettement progressé. Désormais, ils savent…envelopper ce qui les enveloppe !). La société s’est transformée (faux – que dans les apparences et dans les blablas…rien de nettement transmuté que du net ment tout court…). Et les 75 % de la population qu’on appelle les connectés…déconnectés du réel n’en ont tout bonnement plus rien à foutre de la réalité. Ils vivent leurs vies ailleurs, en ligne (oui à la ligne, et ses appâts rances, qui vous font… être péchés par les requins sans foi ni loi !);

et se faisant, ils ont… abandonné si connement le réel à une toute petite minorité. La Révolution a bien eu lieu…

Oui ! Mais pas de la façon dont les gens s’y attendaient. », Nash – Détective privé-

Et elles/ ils vont attendre longtemps avant de se retrouver…eux-mêmes. Tous piégés dans l’ornière. Ornière dont on ne s’en sort pas…

Sauf à faire…un pas de côté…un pas en arrière. Un pas en avant…In pas qui dit pas du tout. De quoi se désocler et au maximum...

..

….................des parasitaires préjugés…

 

….préjugés qui ne sont, au réel, que des trompes l’œil !

 

…(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

          Que la plus vaste offrande de Fête au monde entier nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits  https://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Bien nommer c’est résoudre à moitié la problématique bloquante

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêtons de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 Nous sommes la santé de la société

 …les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

preneurs Illégaux d’otages…nous…merci à Sun

preneurs Illégaux d’otages…nous…merci à Sun

sauf que Plus tu t’en fous plus ils s’en foutent plein les poches…pas très subtil tout ça non ?

sauf que Plus tu t’en fous plus ils s’en foutent plein les poches…pas très subtil tout ça non ?

Pourquoi entasser préjugés sur préjugés ?
mages.math.cnrs.fr

mages.math.cnrs.fr

Pourquoi entasser préjugés sur préjugés ?

 st.depositphotos.com « Les préjugés se matérialisent par des biais inconscients.

Nos opinions sont subjectives, guidées par nos traditions, nos cultures et notre éducation.

En quelques secondes, l’homme se forge un si superficiel avis sur un pourtant semblable (préjugés d’ancrage, d’attention, de primauté, etc.).

Pour les rapports sociaux équilibrés, les préjugés biaisent les processus de compréhensions et mènent toujours à l’échec de la société. »

préjugés de primauté Le préjugé de primauté—Il fait référence à notre tendance à prendre une décision…irresponsable dans les premières minutes d'une entrevue.

préjugés de primauté Le préjugé de primauté—Il fait référence à notre tendance à prendre une décision…irresponsable dans les premières minutes d'une entrevue.

1.bp.blogspot.com

1.bp.blogspot.com

Risques Psycho Sociaux (RPS) !  de t4.ftcdn.net

Risques Psycho Sociaux (RPS) ! de t4.ftcdn.net

Pourquoi entasser préjugés sur préjugés ?

evolution-101.com….En psychologie, le biais d'ancrage (ou parfois biais de point de départ) désigne la difficulté que l'on rencontre à se départir de sa première impression. En se focalisant sur une première information, une première valeur ou un premier élément, l'esprit n'arrive plus à apprécier et prendre en considération les nouvelles informations, les nouvelles valeurs ou à envisager d'autres choix En psychologie, le biais d'ancrage (ou parfois biais de point de départ) désigne la difficulté que l'on rencontre à se départir de sa première impression. En se focalisant sur une première information, une première valeur ou un premier élément, l'esprit n'arrive plus à apprécier et prendre en considération les nouvelles informations et, par conséquent, à envisager d'autres choix

previews.123rf.com/-- Nombreux points-d-interrogation-et-d-autres-calculs-ma.jpg

previews.123rf.com/-- Nombreux points-d-interrogation-et-d-autres-calculs-ma.jpg

jusqu’où vont les vectoriels

jusqu’où vont les vectoriels

Un stéréotype est une image préconçue, une représentation simplifiée d’un individu ou d’un groupe humain. Il repose sur une croyance partagée relative aux attributs physiques, moraux et/ou comportementaux, censés caractériser ce ou ces individus. Le stéréotype remplit une fonction cognitive importante : face à l’abondance des informations qu’il reçoit, l’individu simplifie la réalité qui l’entoure, la catégorise et la classe.


Un préjugé est une opinion préconçue portant sur un sujet, un objet, un individu ou un groupe d’individus. Il est forgé antérieurement à la connaissance réelle ou à l’expérimentation : il est donc construit à partir d’informations erronées.

38 mn.. La séparation du monde

19 mn…La comédie de la normalité: Josef Shovanec at TEDxAlsace

11 mn… tour du monde des discriminations - Le dessous des cartes | ARTE… Les dénis de discriminations ? Ils vous marchent, grossièrement sur le pied. Douloureux. Ils se rabaissent, alors, en crachouillant « mais c’est votre pied qui a glissé sous le mien »…Très convaincant en somme.

On retrouve les trois dimensions de la si grande discrimination à l’encontre des pauvres.

-1 - La plus systématique est la création d’une frontière morale. Le pire des…séparatismes ! Les riches vivant dans des quartiers ségrégués se constituent un entresoi afin de préserver ce qu’ils jugent être leur… supériorité morale (sic). A l’école notamment, leurs enfants ne doivent pas fréquenter d’autres catégories (très antirépublicain que ceci…les dénis de fraternités alors qu’ils se veulent des Modèles. Modèles de quoi alors ?) car ils risqueraient d’être contaminés par des habitudes culturelles – en termes de valeurs, de langage, de comportement… – considérées comme… inférieures moralement. Pour nous c’est l’inverse : les corruptions restent bourgeoises !

-2 - La deuxième dimension est le caractère jugé indésirable des pauvres qui se traduit par la répulsion physique à leur égard. C’est beaucoup plus prononcé à São Paulo et à Delhi en raison de la proximité physique des pauvres – à São Paulo, de sa terrasse on peut avoir vue sur la favela. Les riches ont peur de la contamination physique : ils ne prennent pas les transports en commun, ne serrent pas la main d’un pauvre s’ils n’ont pas de gel pour se laver ensuite…Que des comportements antisociaux, qui peuvent très bien inspirer de grandes répulsions morales. C’est surtout devant les portes des riches qu’il faut balayer !

Les riches estiment également le pauvre dangereux car potentiellement criminel –toutes le vraies statistiques prouvent à quel point les délinquances sont les…riches. D’ailleurs, une simple démonstration…mathématique « par l’absurde » le prouve. Si les pauvres volaient tant, pourquoi sont-ils toujours plus pauvres, et au moins pire stables ? Puisque les « produit » de leurs larcins devraient les…enrichir fortement. Sauf s’ils n’existent pas ces larcins !! Ils vivent dans l’angoisse d’être agressés, cambriolés (tout ceci est de la fantaisiste propagande, d’une hypocrisie complète. Il y 2 statistiques de délinquances (en nombre et « en valeur » - la seconde est très dissimulée, qui dit que s’il y a des vols de 10 €, ceux des riches c’est, plutôt,…d’un million. Qui…nuit le plus à la société, hein ?) – le taux de criminalité est effectivement très élevé (pas « en valeur » !) à São Paulo mais moindre à Delhi et plus bas encore à Paris. Ils se protègent en permanence – voitures blindées, caméras vidéos, code barre pour entrer dans leur quartier, etc. A Delhi, les riches disent qu’ils circulent d’île en île, d’une bulle à une autre. Leurs abusifs séparatismes restent preuves qu’ils ne se comportent pas bien : vu qu’ils récoltent ce qu’ils sèment !

-3 -- La troisième dimension est liée au besoin Illégitime des riches de faire semblant de justifier la pauvreté et, de façon plus générale, les inégalités ( hypocrisies complètes de ces trompes l’œil : vu 3 faits…. 1) les riches sont la cause très principale des pauvretés. Ne rien faire c’est accroitre ces pauvretés (stade actuel !)…2) -- abolir la misère ne coûte quasiment rien. Refuser irrationnellement cette solution « économe » c’est rester la cause incontournable de l’augmentation des misères…3) -- se monopoliser presque toutes les richesses collectives est vraiment un abus ! Un abus vraiment très sanctionnable !).

Elle renvoie au processus de neutralisation de la compassion (ce qui ressemble à une hypocrisie effrénée. Un sans gêne non excusable). Les riches justifient la pauvreté de deux manières : soit ils considèrent qu’elle est naturelle (tout le monde sait que Non : seule une économie truquée parvient à instiller et installer des dissymétries artificielles...Une société « régulée » ne connaitrait pas ces injustices structurelles. (Genre « tout le monde vit sur le dos des pauvres. Les trop riches en premier !! ) – les pauvres ont moins de facultés que les autres (diffamations !) – et que le désordre social inégal est pour cette raison déraison délinquante immuable, soit ils jugent que les pauvres sont moins méritants que les autres (endurer la pauvreté devant l’immaturité monstrueuse des trop riches « mérite », bien au contraire, tous les …éloges ! Dont les nôtres). Ils cherchent alors à démontrer, en contraste, l’exemplarité (très négative : des exemples à surtout Ne Pas suivre… de leur trajectoire pour justifier leurs « privatifs » privilèges (donc conflits d’intérêts, irresponsabilités majeures, désertions des impôts, trop de fraudes en tous genres, monopoles illégitimes de la parole publique et désinformations alarmantes seraient…exemplaires (comme début de liste de délinquances des riches) ? oui exemplaires de malhonnêtetés… Dans les deux cas, les pauvres sont… infériorisés (l’infantilisme structurel des bourgeois aboutit à ceci : comme ils les infériorisent, les pauvres, ils sont…inférieurs ». Aucune démonstration, que des affirmations…infondées. Pas de quoi pavoiser, hein ?

**** En résumé, les Infériorités Morales qui aboutissent à ce que s’auto-permettent aux riches la flagrante discrimination d’être Trop riches – le caractère « indésirable » d’être si Séparatistes, au point de ne faire aux autres que ce qu’ils ne voudraient pas qu’ils leur fassent – et l’Impossibilité de JUSTIFIER les inégalités « matérielles » (artificiellement construites – donc surtout non acceptables !).

Oui cet ensemble (justement retourné aux envoyeurs !) …rend improbable que ceci continue. Les probabilités viennent de PROBE – donc seul le probe demeure probable. Et la généralisation des honnêtetés devient la plus grande probabilité possible. Qui se prouve en s’étendant concrètement… C’est probant (oui de probe) que les probes probabilités conduiront à la probité générale (honnêteté synonyme de probe !)…Tu entends : convaincant éloquent décisif concluant ; oui probant !

la politique doit être enlevée de mains des politiciens corrompus et ne plus servir que l’Intérêt Général. Plus jamais de « feuilles de route » (sic) séparatistes !

« Mais tout de même, après bientôt trois ans d’un bombardement irraisonné, permanent et délirant, il se pourrait que toutes les institutions ensembles (juridiques, médiatiques, médicales et politiques) retrouvent enfin le chemin du doute et de la critique face à cette hallucination collective qui a frappé toute la planète, pendant tant de mois.

..

Cette semaine nous a appris que le vaccin n’interrompait pas les contaminations inter-humaines, il est donc urgent de réclamer que l’on cesse de proclamer imbécilement qu’il faut vacciner les enfants pour protéger leurs papys, il est obligatoire de réintégrer tous les soignants non-vaccinés qui par leurs choix n’ont jamais mis leurs patients en danger, la Province de l’Alberrta et l’État de New-York s’en préoccupent déjà.

Certains ont clairement voulu déclarer la guerre à nos démocraties. Il se pourrait qu’une armée, faite de nouvelles bonnes volontés, se lève à travers le monde et participe à défaire à jamais les concepts les plus moisis de ce début de XXIe siècle, à savoir les idées de passes sanitaires, de citoyens de secondes zones, de crédits sociaux, de contrainte des corps comme des esprits par des puissances transnationales un peu trop gavées par les essences du Dow Jones. »

 

2 h 50 mn….Crise financière: la descente aux enfers? Gaël Giraud, Raphaël Rossello & Gilles Raveaud

Tant de faits OMIS ? Et qui, pourtant, changent…tout !

 

Preneurs de prix et faiseurs de prix…plus de hausses de salaires possibles dans le contexte actuel ! Sauf que les économies ne peuvent pas fonctionner tout seules…car ? Alors - chutes des productivités (en 2021… 1ère fois, de l’histoire de la démocratie, que la production du lait a baissée)…

 

L’imposture de la « création de valeur », seule « activité » des Parasites bourgeois qui veulent tout monopoliser mais « pour le seul bien de tous » : donc éviter « à tout prix » que des augmentations de salaires viennent augmenter …l’inflation. Que les riches seuls manipulent et augmentent seuls l’inflation… ce qui est, surtout, anti-démocratique. Conclusion : quoi qu’ils disent le Doute massif doit s’affirmer contre ces non…méritants ! Qui ne savent que faire ruisseler sur les autres leurs…immoralismes toxiques. Leur parole s’est nettement...dévaluée…zéro confiance en eux en symétrie avec le zéro tolérance !

 

Des gouvernements créent volontairement du chômage…d’autres, qui les suivent, Mentent salement en disant que le chômage est de la faute Unique des chômeurs…voir 2 h 18 mn de la vidéo…

 

Tribalisations régressives des fausses élites « blanches »…Rétractions si Sectaires contre les raréfactions des ressources…réactions réflexes sans intelligence, toujours pas de débats...

 

Unique but : chercher le bouc émissaire alors qu’ils sont les seules CAUSES du désastre sociétal!

 

Avec à peine 40 % de chômeurs qui touchent de allocations le mythe répugnant du « chômeurs- assistés » ne peut exister dans le réel…De plus, les chiffres réels (équivalents temps pleins) c’est plutôt…30 % de chômeurs…tout est si Lâchement dissimulé ! La Honte n’est que sur ces néolibéraux qui se trompent sur tout…et ne veulent pas l’admettre. Les dénis de « solidarités organiques nationales"  atteignent l’intolérable

 

Beveridge disait après guerre : « Plein emploi dans un monde libre » : ne plus avoir PEUR : Or, en 2022, le plein emploi ce n’est pas bon du tout. Le macronisme veut ôter tout bien-être, toute sécurité, tout futur attirant, etc. (le macronisme est une extrême cruauté et d’un irrespect barbelé pour 90% de la population…). Comme si des blablas, des pièges de mots volaient le cœur et la tête des honnêtes gens..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article