A la lettre ? Ce qui rebute tant dans la culture ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4134178623_8d67e4be0d.jpg

On dit alphabétiser pour savoir lire. Donc l’alphabétisation représente la lecture des signes écrits. Absolument pas de tous les autres signes. Puisque le "recyclage neuronal" aura fait perdre d’autres facultés visuelles par la focalisation sur la lecture. Que des expériences existentielles, même partielles, même temporaires, vous permettent de vivre à plein***. En fait, c’est comme le summum du tourisme – visiter vraiment tout l’inconnu…devant ces accessibles merveilles, l'hégémonie du langage, et sa confiscation peu honnête du mot "analphabètes", ne veut pas du tout dire qui ne sachent pas lire tous les autres signes, systèmes de significations et décryptages, existants. Que les mots écrits !!!

 

Ce qui signifie bien que, sachant utiliser à fond ces autres signaux du réel, ces prétendus "analphabètes" (dans le sens péjoratif du terme) peuvent, en fait, s'avérer bien plus intelligent(e)s que des bons "alphabétisés"

 

Plus loin encore - On dit illettré pour qui ne sait pas décrypter les lettres. Puisque, de fait, ces illettrés savent reconnaître des mots mais pas les lettres dont ils sont composés. Ce n'est absolument pas un(e) "ignorant(e)" – cette précipitation frauduleuse peut alors avouer que c'est l'auteur(e) de cette assertion qui ignore trop d'être humains…le préfixe il (comme dans illimité ) reste une variante du préfixe in (devant la lettre l) qui veut introduire un principe négatif comme dans inhabile ou incompétent (m devant p) mais, aussi, une localisation spatiale genre "en, dans" comme dans incorporer ou infiltrer…voyez tous les illustres (dans les lustres), illuviations (en alluvions) illuminés (dans le lumineux), mais – en contraste – l'illégal (hors du légal, en dehors), l'illégitime, l'illicite, l'illisible, l'illogique et…l'illettré – hors des lettrés au XVI ème – XVIII ème siècles- l'extrapolation vers l'inintelligence ou l'ignorance est donc un tonitruant abus de position dominante…attitude si exagérée et déraisonnable qui peut, vraiment, salir ce qui reste une merveille : la culture !!!

 

Oui, un tel abus de pouvoir que l'on s'interroge sur le fait que qui le commette sache vraiment lire…

                                               …TOUTES LES LETTRES !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JeH 20/06/2012 22:09

MERCIIII!!

imagiter.over-blog.com 21/06/2012 06:39



de tien rien



JeH 20/06/2012 11:17

La culture, un formatage ?
Il me semblait que la culture nous ouvrait de grandes portes, bien larges et hautes, et allant dans toutes les directions (touchant tous les sens, et même troublant les eaux mortes de notre
mémoire), alors que l'information, non!
C'est bien l'IN-formation qui est formatée et qui formate donc ...
Dans ce contexte de culture ouverte, l'écrit et l'oral ont à part égale leur rôle, il n'y en a pas un plus important que l'autre, il faut jouer sur les 2 tableaux, et les signes écrits (pas seule
l'écriture, mais tout ce qui est graphique, fait avec un "graphe", un outil qui marque des signes, dessin, peinture, sculpture, pourquoi pas la pellicule photo ou caméra sans la parole...), donc
tous ces signes participent à cet communication, et la parole est également un support, un autre outil qui rajoute un acteur à la pièce de transmission. Pensez aux aveugles, aux sourds, qui sont
obligés de développer leurs autres sens pour compenser la perte des sens de la vue, de l'ouïe, pour ne pas perdre l'autre, autrui, rester dans le jeu communicant, dans la grande pièce qui se joue.
L'oral est également important pour les nouveaux nés, les sons sont les seuls éléments avec qui il peut "toucher" ce nouveau monde qui l'entoure (il entendait déjà dans le ventre de sa mère). Sa
vue est troublée, alors que son ouïe est ultrasensible. Pourquoi donc avoir ce sens premier avant d'avoir la vue, chez le tout petit de l'homme ? on peut poser cette question? est-ce pour
développer ce sens ou est ce pour pouvoir accéder aux autres sens ? le bébé ne peut relier un son à une image, au début, juste des ombres, et quelques couleurs, bien ciblées. Pourquoi tant de
parents se mettent à ânonner des areu areu incompréhensibles devant leur petit ange, alors qu'il peut déjà enregistrer des vocables communicants ? Et s'il n'y avait pas eu l'oral, serions nous
encore là, humains, ou serions nous comme certaines espèces animales devenue espèce disparue de cette planète, par le manque de communication ? Il est clair que le langage s'est enrichi au fil du
temps, et il est passé par l'écrit, cet écrit qui a fait que l'on se soit débarrassé de certaines qualités sensorielles utiles pour communiquer avec l'environnement, que l'on a délaissé au profit
de l'écrit, mais quand même, une grande majorité ont bien du mal à communiquer avec l'écrit, alors ...
Chacun trouve sa manière de communiquer, il n'y a pas de graduation d'importance, la musique fait partie de ces supports, outils de communication, sans pour autant apprendre le solfège, on peut
communiquer avec la musique, d'ailleurs (ailleurs), pourquoi tant de spectateurs bien participatifs devant un seul groupe de 3 à 5 musiciens, dans un concert par exemple ? cela veut bien montrer
que la musique jouée, qui est entendue, se transvase dans le coeur, le corps, l'esprit du spectateur, la musique transmet des émotions, des sentiments, ...
Je proclame, et clame que tout support peut être communicatif, communiquant dès l'instant où il sort du port, de la porte de la pièce où il est enfermé, c'est à dire de celui qui porte l'idée, le
son, l'émotion, ... l'émetteur pour aller vers des récepteurs, que ce soit l'écrit ou l'oral, cela ne fait aucune différence. L'oral peut ne pas communiquer, quel gâchis de parole, mais l'écrit
tout autant ne peut parfois plus être communiquant. Tiens, le billet de banque par exemple ? chercher pourquoi ce billet de 10€ ne communique plus ? pourtant, il est un support écrit ? devi-net du
jour ...

imagiter.over-blog.com 20/06/2012 12:10



jour jourbon


tu te surpasses là depuis hier c'est du métal précieux qui coule de toi bravo



Miche 20/06/2012 05:00

Ah, oui, cette tyrannie de la "bonne forme" !
La culture est un formatage, la culture de l'écrit plus efficace encore que la culture de l'oral.

imagiter.over-blog.com 20/06/2012 12:09



bonjour


ce qui devrzit être un azccueil très chaleureux (la culture) semble trop facilement fermer la porte au nez !!! pas nous non ?



JeH 19/06/2012 12:47

Et la lettre capitale alors ?
Les lettres ne sont que des signes ! on pourrait mettre à la place du "a" un autre signe, ce ne sont que des conventions, qu'on doit apprendre par coeur à l'école ... mais tout signe porte
communication, n'est ce pas le plus important ? et les signes de compréhension du monde sont infinis, cette compréhension du monde peut passer donc par tellement de signes, qui viennent enrichir
les signes de l'alphabet ... réunir l'utilisation de tous ces signes pour comprendre le monde et les gens, c'est une richesse monumentale, qui dépasse celle des "biens", du capital !

imagiter.over-blog.com 19/06/2012 19:11



oui mais placer une PORTE aussi horrible, sectaire, cruelle , etc...dèq leseuil - entre qui ne sait pas lire ces signes mais d'autres (voir ce que la lecture nous a fait perdre du point de vue
des aires visuelles) c considèrer qu'il n'y a qu'un Régime autorisé, celui de lire !!!


la culture devrait être un immense accueil si joyeux de partager. Est-ce bien le cas ?