Ancien n'est pas périmé (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

6310872964_d5b0d51ae6.jpg

Pendant que le consumérisme se consume (et l'isme reste celui de consumer-isme !) dans ses inexcusables enfantillages – se hissant si "durable" et voulant, du même élan, "dévaluer toute durabilité" - en "périmant" tout et voulant tout jeter plus vite que son ombre… et même la Raison de le faire – nous avons appris, si clairement, que sa vitesse d'effacement ne met en cause que son fonctionnement interne… il ne se boucle que dans sa boucle : gesticulations de possédé…La réalité n'a rien du tout à voir avec cela…l'univers a déjà 13,7 milliards d'années lumière et il semble très loin d'être périmé…tandis qu'un système qui nous priverait de toute durée, visibilisation d'une évolution, mouvement d'une immensité, sans aucun besoin de "se précipiter" ainsi comme si tout allait s'évanouir, disparaître – semble toujours moins fiable -  "La planification visait à obtenir par la concertation et l'étude une image de l'avenir suffisamment optimiste pour être souhaitable et suffisamment crédible pour déclencher les actions qui engendreraient sa propre réalisation" (p. 75 - Roger Guesnerie – L'économie de marché -1996)." Se priver de ceci en plus d'être absolument stupide devient criminel !!!

 

En effet- tel les dernières découvertes en neurochirurgie que nous avons relatées dans le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable réalisme en oeuvre à notre service – le bijou mental du Plan appartient à la même veine de réalisme. Exposer tous les projets, réfléchir à tous les buts possibles, aux potentielles difficultés rencontrables, aux moyens à mettre afin d'y parvenir, aux coûts et aux segments concret du réel à animer afin d'y parvenir, etc – est un exercice de réalité irremplaçable…comment l'apprendre, comment s'y entraîner, comment en devenir un expert, etc…

 

Tandis que le court- termite c'est le n'importe quoi, le chaos, le bâclage de Gribouille, l'irresponsabilité ricanante, le sort du monde livré à des "classes dangereuses", la paresse intellectuelle crasse, le courir complètement à l'aveuglette, l'augmenter tous les risques, le se prouver inapte au travail en équipe, en collaboration et en partage des tâches…oui, c'est nier toute EFFICACITE (la preuve en advient de ce 50 % en moyenne – plus ou moins selon les activités – de gaspillages (signatures de notables incompétences, tout de même !) que produit cet utopiste système de prédateurs incultes !!!)… le court-termisme ce sont les émeutes des trop riches contre tous les réalismes, pondérations, sens des mesures, sagesses circonspectes – et "durabilités"…etc…vraiment pris au piège de leur bestialité avide : la '"durabilité" reste la reconnaissance que rien ne soit périmé, que tout est recyclable. Vrai ou faux? Sinon dans quelle poubelle jetterait-on l'univers ?

 

Seul, le court-termisme, en fait, semble phagocyté par la date de péremption ? Ni la vie ni l'univers ne semblent très soumis à ces aveuglements de miros (le court terme = la très courte vue !)… tout se dérobe sous les pieds idéalistes et utopistes de ce système de la plus grande stupidité généralisée…Chacun de ses mots lui devient un piège où il va s'enfoncer tout entier…

 

Ancien n'est pas du tout périmé …

Ainsi – recyclages…Nous savons que le recyclage intégral demeure un des moyens de sauvegarder la vie et la nature – en palliant la disparition des ressources non renouvelables – donc "périmées" trop vite à cause de l'esprit hyper délinquant du consumériste (tout consumer rappelez-vous, c'est écrit dedans!). Enfin déchu…

 

Le recyclage intégral admet que rien d'ancien n'est jamais périmé, que tout reste recyclable. En utilisant les filières rationnelles qui économisent l'économie – qui empêche ce grand délire de pénétrer dans la vie sociale !!! Alors ici, abondances de documents, d'idées et de projets, etc…ce qu'il manquait c'est de les enchâsser dans un plan global commun qui leur donne plein sens. Et de les placer à la limite de l'action immédiate tous azimuts… Ancien c'est tout sauf périmé, n'est-ce pas ?

 

Les seules choses qui soient, vraiment, "périmées", par contre,

                                               ce sont les pensées si irrationnelles du capitalisme !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

*** – voir tout notre cycle sur le consumérisme !!! ou bien lire Zygmunt Bauman – Consuming life – S'acheter une vie, octobre 2008.

soit

Pourquoi le consumérisme "doit" empêcher le bonheur ? – voir le blog du 18 septembre 2012

Silently silenced   voir le blog du 18 septembre 2012

 Zapper n'est pas aimer - voir le blog du 20 septembre 2012.

L'adiaphorisation – voir le blog du 20 septembre 2012

Fascisme et apartheid consuméristes : voir le blog du 22 septembre 2012

Plaidoirie pour les victimes collatérales du consumérisme – voir le blog du 24 septembre 2012.

 

Non encore mis en ligne :

Virus psychologiques de l'adiaphorisation ,

La très grande délinquance du consumérisme et de sa…Bourse ?

Underclassés : les capitalistes ?

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi queLA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

VRAIMENT impeccable - d'où trop aberrante les CENSURES (allez directement sur l'imagiter.fr de ce jour - 2 blogs sur 3 semblent bien disparus de la présentation communautaire !!!)...en tout cas
merci pour tout , vous risquez de rester dans les meilleurs !!!
Répondre
I


(à suivre) communautés, extérieurs ou plate- formes ? le 1er qui pige fait le pigeon ?