ANDROGYNAT 2013 – Comme pour tout, un jour vous saurez tout !

Publié le par imagiter.over-blog.com

3001560175_074eb71bb0.jpg

L'androgynat  qui veut simplement dire homme (andro) et femme (gyne), n'appartient pas, vraiment, aux "gender studies" qui comprennent les homosexualités, transexualités et transformismes – ce qui dépasse les classifications routinières habituelles. Celles qui rendent si "irréalistes" de se le croire beaucoup trop !

 

Non l'androgyne est un "englobant", il contient beaucoup de phénomènes et rien ne l'enveloppe. Pour cela, il constitue un des éléments de la pensée athlétique. La pensée athlétique surpasse les athlétismes physiques dans le sens qu'il y faut un entraînement constant et une grande discipline. Et que, comme la société fonctionne complètement à l'envers en fuyant frénétiquement le réel tel qu'il est, aucun modèle préexistant n'est à votre portée. Vous devez inventer par vous-mêmes. D'abord, il faut "jeter par- dessus bord" tout ce qui, dans l'éducation, encombre (vous vous doutez qu'il en faudrait des pages pour détailler), et, dans le but de trouver le maximum d'efficacités et de congruences dans le fonctionnement multi niveaux de l'esprit – trouver, entre autres, ces englobants, ces clés paradigmatiques (vous vous doutez qu'il en faudrait des pages pour détailler)…etc Ici, nous ne parlons que de l'androgynat, comme participant de la pensée des coureurs de fonds...

 

Pas gender studies: les infos que vous pourriez trouver ressemblent à "dire l'arrivée avant même d'être parti", de trop de partis pris, aucune recherche réelle. Ni, surtout, partage d'expériences. Tous les grands esprits nous ont élargi grâce aux partages d'expériences, cette confiance absolue envers l'inconnu. Les pré-jugés nous rapetissent toutes et tous. Dans les refus mesquins de vivre quoi que ce soit en grand.

 

Je travaille à n'en avoir aucun, de pré-jugé. Ma vie de risques (aller toujours vers les autres peut ressembler, aussi, à un risque) et d'aventures – m'a offert le privilège de voir les choses de près. J'ai pu côtoyer, loyalement, diverses formes d'homosexualités et de lesbianismes, discuter avec des transexuel(le)s ou partager les visions de la vie de transformistes. En général, ils/elles se révèlent très perspicaces sur les autres êtres humains. Leur sensibilité autre peut se montrer utile à qui cherche le réel "entier". Evidemment, nombre de crétins ou de brutes s'y terrent, aussi, mais, pour votre intime, vous pouvez savoir, plus précisément "qui" vous êtes. Il n'y a absolument rien de malsain dans cette lucidité (seul le "regard" rend ou non obscène, non?). Nombre de personnes possèdent des tendances latentes et, faute de "risquer" d'aller voir, un(e) inconnu(e) "occupera", tout le temps, une partie d'eux-mêmes. De la sorte, androgynat ni "gender" ni non plus sexualité. Le profil finaud qui croit qu'avec cette clé il comprendra tout est, dans le même mouvement, en train de se priver de la majorité de la réalité.

 

Si l'androgynat (être à la fois femme et homme!) demeure si peu connu c'est que trop d'esprits (se croyant modernes – sauf en toutes leurs méthodes d'approches trop "fermées" !) se sont fourvoyés dans le "sexuel explique tout" (donc pas grand chose !).

Alors ?

Seul (e) qui cherche le réel tout "entier" peut approcher l'androgynat. C'est comme ça, aucunes élites ou esprits médiatiques détraqués ne peuvent plus "admettre" les évidences !

 

D'abord, savoir 2 ou 3 petites choses: actuellement et en moyenne, ce que tiennent, en général, les gens pour vrai est à + de 60 % faux. Cela a été démontré faux il y a des siècles ou un mois: rien à faire, ils s'y tiennent, très entêtés, ils préfèrent encore faussetés et mensonges. Qui cherche le réel "entier" capte, alors, que leurs témoignages ne valent jamais rien. Et que leurs refus des vraies "expériences" ne semblent pas "réaliste" mais pas du tout. Ensuite, récemment, deux enquêtes scientifiques (je suis, aussi, de formation scientifique) ont prouvé que "la forme d'esprit la plus proche du réel" est l'esprit du vrai artiste (pas d'imitateurs !). En effet, pour résumer, avec l'enfant, il est celui qui a le "moins d'arrières pensées " (ces stupidités de "pouvoir" qui vous ligote à 50 %, + ou –, loin de votre réel !) – l'enfant 0 arrière pensée. Ils sont donc de plein pied avec le réel, au contact plein de sa peau, bénéficiant du max de ses "enseignements"…etc. Vous avez noté "idée fausse entretenue depuis des siècles" (artiste prétendu "lunatique"), comme cela, de très déloyales façons, peuvent $être brutalement minorées la valeur de leurs œuvres.

 

Enfin, le réel et le langage sont totalement "androgynes". Pas nous, au départ: et nous ne le serons qu'à la mesure de nos efforts. A nos propositions de faire "des Jeux Olympiques de l'intelligence", la vulgarité de la "conjuration des imbéciles" (qui empêche la société d'évoluer et de progresser depuis plus de 30 ans!) a ricané "sans commentaires". Tout le monde aurait à foutrement gagner à côtoyer, en direct, les expériences des grands: mais comme l'irréalisme et la perte ahurie de tout sens pratique règnent…certain-e-s développent, à part, ce dont la majorité écrasée SE PUNIT de ne pas vivre !!! Monde qui "veut", obstinément, s'autodétruire en se privant de toutes les issues de secours ? Et nous surtout pas…

 

Voyons voir !

L'écrasée majorité des êtres se privent au moins de la moitié du réel par pré-jugé (fermer la vie avant même de la vivre)…Entendez le substrat féminin, "les hommes sont tous pareils !"…Outre le problème très pratique : "tous pareils, comment faites vous, alors, pour les reconnaître ?", nous captons ce rejet anti-réaliste d'une bonne partie des "solutions". Les glissements vers les classifications, avec les dérives fascistes, nous ont prouvé que "classifier c'est se priver de toute connaissance réelle de la personne". Donc en plus d'être bestial c'est pire qu'idiot. Quant aux hommes même pataugeages maladroits, en une globalisation absurde " les femmes toutes vénales, toutes ceci ou cela…". Ce qui différencie les êtres n'est pas leur si sommaire appartenance à un des 2 genres (et la perte d'accès au réel que cela pourrait provoquer) mais, bien,  leurs expériences concrètes et ce qu'elles/ils en font.

 

Muni(e)s, de ce nouveau contexte (tout débat loyal doit, toujours, obtenir le temps- détour du "refaire le contexte", recadrer et replacer dans l'entier réel…) vous pouvez voir, enfin, l'androgynat, tel qu'en lui-même.

 

L'androgynat vrai se constitue d'un ensemble d'attitudes émotionnelles, affectives, morales et physiques. Cet ensemble élargit grandement, l'aire des attentions mentales, des préoccupations quotidiennes: bref, de la façon de penser toute entière. Le gain immédiat que la plupart percevrons c'est ce "mental sensualisé"…

Vous recevez, aussi, des intensités sensibles tournées toutes vers les insatiables "qualités", d'énormes joies, des sensations toutes sensationnelles, un flux de sensualités (très anti-hédonistes: ne cherchant que des plaisirs "quantitatifs", ceux- ci foutent de la grossièreté dans les corps et les esprits - impossible, ensuite de "distiller à volonté" des émotions et des sentiments, par raffinements successifs !). Etc.

 

De la sorte, vous ayant octroyé à vous-mêmes le privilège de devenir, émotionnellement, affectivement, moralement et physiquement, androgynes – vous recevez, à la fois, (vainqueur absolu !) des pôles féminins et masculins du réel. Le plus qu'entier, qu'intégral – le complet réel. Nous avons vu que l'androgynat n'étant pas, principalement, sexuel, les efforts doivent porter sur les autres facultés. Par contre les appétant(e)s au bi-sexualisme n'ont pas à se priver, de par ce choix, de l'apprentissage de l'androgynat.

 

Le langage tout entier féminin ET masculin, forme une indispensable aide pour qui     cherche le réel "entier". Comme toutes les vraies "pensées" il n'exclut rien il inclut tout. Or, vous devez savoir que le commerce, dans son fonctionnement structurel réel, même s'il ne peut le formuler, "veut que tout le monde soit séparé de tout le monde, afin que chacun, dans sa case isolée, achète tout pareil que son voisin; donc que tout le monde soit seul(e)", que, pour lui, chaque "divorce ou séparation est une excellente nouvelle" (d'ailleurs les statistiques disent, depuis 1990, augmentation de 76 % des solitudes) – et que si peu affrontent le réel tel qu'il est – notre anti-civilisation fonctionne donc aux exclusions, style enfant attardé "on vire le problème hors de notre vue, comme ça il n'existe plus" ;…

 

…encore, causer des problèmes partout, puisque "le haut" de la société si parasitaire ne se perpétue qu'en créant des problèmes artificiels (et en en provoquant, par inadvertance, de vrais!) afin que, en barrant la route aux solutions, ils fassent "leur blé" des années durant ; tout diviser pour régner lorsque le "parti majoritaire" représente, selon les votes, 10 à 20 %, vraiment maximum, de la population adulte totale . Ces catastrophes "par le haut", qui caractérisent bien l'époque, juste pour la puérilité que le "commerce continue, aussi assassin que show must go on" (le commerce n'est pas un structurant social ; sociologiquement, il "suit", il vient après, après toujours les 3 autres activités créatrices, partout, et depuis le début de l'Humanité, son incompétence sur les "contenus" est radicale – toutes les sagesses sont d'accord, si la civilisation "complète" veut survivre, l'emprise sociale du commerce ne doit pas dépasser le 1/3 des activités : actuellement ce serait, plutôt, les 2/3 !!!) - or, le commerce n'est "pas sérieux" "sur le fond" (aucun plan d'avenir genre "quand tout sera consommé…on fait quoi ?"- aucune réflexion d'ensemble et une inaptitude complète à "entendre" les autres versions, donc à fonctionner démocratiquement)…

 

L'androgynat doit affronter ce contexte de suicide collectif :  l'être y souffrira, peut être, plus que la moyenne, de ces assauts morbides, mais, pour tout le reste, les bénéfices se montrent radicaux, un enchantement. Une aventure qui vaut plus que le coup d'être vécue. Avec le langage comme puissant allié (vous y passez sans cesse du féminin au masculin, et inversement, ce qui va construire "la carte périodique des verbes" et ajouter solutions aux solutions, puisque "la formule est dans ce qui le formule", pour, trop résumer, ce serait, approximativement, "les mots, avec lesquels le problèmes est posé, détiennent en eux la solution", etc, etc, !**!***:-).

 

L'androgyne 2013 se montre, ainsi comme l'être le plus global, le plus proche de l'entière réalité. Sa sensibilité complète et exhaustive, multipliant les émotions par les sentiments ou inversement, approfondissant le corps par l'alchimisation des sensations auto-produites. Ou captant les autres dans leur potentiel porteur plus que dans leurs carences défaitistes.

 

En bref, ce sont elle/lui les vrais experts du réel. Actuellement. Leurs témoignages sur toute chose, se profilent, largement, comme les plus fiables.

 

Leurs "success minds" méritent amplement d'être connus et reconnus…

Reconnu(e)s

Voici, de merveilleux êtres circulent, déjà, dans toutes les foules. La majorité de vous se privent, si étourdiment, de leurs féconds apports. On ne veut pas connaître "ce que l'on ne connaît pas" (!). Or, qui les a, loyalement, croisé, a obtenu la certitude qu'elles/ils portent l'avenir du monde en eux. Elles/ils rateraient que nous serions toutes/tous foutu(e)s. Le refus obstiné de porter les solutions au chaos actuel n'a pas de futur. "Foutu(e)s", au sens de perdu(e)s, paumé(e)s, anéanti(e)s, détruit(e)s, n'est- ce pas le résultat langagier contradictoire

                                                                                               de l'aperception sexuelle ?

 

…et de retrouver, à la place, ce que nous nommons le "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation)…Comme vous le feront ressentir quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 07/02/2013 17:28


bonjour


sidérant vous êtes à la tête d'une vraie oeuvre - vous revisitez tout et avec quel bonheur ...en fait vous en connaossez un bout sur la réalité...plus que des milliers de médiatiques falsifiés
non ?