C'est que le point de départ de la pensée c'est qu'elle soit émergente (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

4117364933_18a3c71da8.jpg

Nous avons déjà parcouru " les topiques historiques" et les conséquences du temps n'existant pas**…nous devons aller plus avant : nous amplifiant de l'apparition à la surface de ce qui ne fut que profondeur et d'un nouveau savoir géométrique …les deux se trouvant dans la manifestation d'une (ou de plusieurs) propriétés nouvelles supérieures aux propriétés, précédemment, existantes…

 

*** le temps n'existe pas dans le sens de la physique de l'univers entier, s'entend…pas dans celui du pli psychologique de l'être humain !!!

 

3 ) - Goûtez à toutes les fonctions "émergentes". Celles qui surgissent de la prolifération des connexions neuronales donc des multi-regards très experts portés sur toutes choses ! Celle qui se fait découvrir lorsqu'un état composé de tous les états précédents ne leur ressemble plus en rien du tout. Il a créé une masse critique qui provoque, accompagne et "contient" tout le basculement. Basculements de regards : on ne voit plus la réalité de la même manière…nous vous avons proposé un tel basculement de vision dans le texte "Marbre, du mucus figé ?" (blog du 6 août 2012). Dès que votre œil voit le tourbillon de mucus, de morve quoi, arrêté et figé dans la matière vous ne pouvez plus faire comme si vous ne le saviez plus…et dans tous les domaines il en va de même. Les images offertes par la nature et par nos corps – restent à ce point supérieures aux images des machines qu'il nous faut nous arracher à l'emprise de celles-ci. qui n'apportent ni goûts, ni odeurs, ni touchers – bref, tout ce qui sent et ressent, les sentis sentiments et la merveille de te sentir mental(e)…Si vous avez franchi le fossé des préjugés – vous disposez, à vie, de comment notre cerveau peut être un véritable magicien à notre service. Simple. Pour lui il n'y aucune différence, dans le vécu ressenti, entre ce que l'intellection desséchée sépare, stupidement, en réel et rêvé. Le 2 lui sont aussi "vrais". Et l'on peut user de l'un pour accéder à l'autre. D'exciter la zone mentale par notre volonté n'est pas un rêve puisque le réel inclus dans cette zone mentale se met à exister. Par contre, c'est demeurer un funeste rêvasseur que ne pas simuler notre tête. Une tête ça se tète. Et plus vous vous la prenez plus vous en apprenez et comprenez…Si vous simuler le rire, oui faites semblant de rire – vous riez, rapidement aux éclats. Au départ c'était pas "pour du vrai" – à l'arrivée c'est trop vrai, oui ou on ? Ce réel suit un rêve qui devient si bénéfique, non ? Pour chacune des émotions et des sentiments – il existe un espace intérieur en nous où nous pouvons les vivre en avance. Si vous voulez vous envoler et qu'il existe une zone cérébrale (ou plusieurs) qui y aide, d'en former l'émotion va vous faire accéder à tout ce que votre cerveau sait de ce réel. Et que si vous avez, en plus, un "cerveau sensualisé" vous serez, encore plus entièrement entier, dans ce réel…« Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité », etc…voir le blog du 16 septembre 2010. Voici qui peut vous faire vivre comme dans une fontaine de jouvence. Du moins si vous savez que les mots sont de vrais chemins qui conduisent vraiment où ils disent. Du moins si on a daigné apprendre !!!

 

4 ) - Comme le savoir est géométrique – à chaque nouvelle vraie information nous en apprenons par tous les angles, toutes les facettes, tous les côtés, tous les coins et recoins (rien n'est plus indifférent et chaque détail sait, aussi, le tout !), oui par tous les bouts, successivement et à la fois – ici, déjà, partout partant parti, le hear and now : C'est que c'est tout votre corps qui parvient à cette géométrie. Ce topique intégral, cette isotropie, cette émergence, tout ce que nous venons d'entrapercevoir etc.. et nous transporte nettement plus haut. Là où le réel reste gigantesque !!! Il reste, cependant, facile de transmettre cet apprentissage tellement il englobe tout : chaque faculté intellectuelle, la mémoire, la synthèse, toutes les émotions et les sentiments au complet, le comment distiller soi- même la chimie intérieure, les positions physiques (qui peuvent impliquer des "positions" mentales – et inversement), le travail psycho-corporel – bref il y a foule de techniques à vivre…nous vous les offrons à la fin du texte…mais une fois "ressentie", une fois cette "géométrie" insérée dans tout le corps - elle ne vous abandonnera plus…

 

Tout se tient et retient – donc qui pénètre dans ce complet du complexe ou bien le complexe du complet, risque juste de devenir…

                                                                                              Simple comme bonjour !

 

…tellement simple, que vous pouvez, ici, vous aider, entièrement, du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation ). Tellement tel que vous y aideront fortement quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

BONUS

*************************

de Aj Hoods le 3 novembre..

“Sorry I don't know how to write in french, so writing in English> There are 2 possibilities,
1) Live a life my self hypnotism, but this hypnotism can break our previous identification or can make new ones and previous also remains. If it breaks the old, it can be used as a techniques, as after breaking what remains is true, which could be estatic in nature depending upon the person capability to experience it without any prejudice.In this method there's a great danger as we're more tend to strengthen our previous conditioning, as we're seeing and experience from the shade of it only.

2) Just live in this moment and slowly conditioning will become apparent and then if one remains to be a choiceless witness, just looking at them as it is, without labeling them, slowly they drop and then truth that emerge is the real taste of freedom. This freedom is ecstatic by its very nature, but ecstasy that a man of conditioning pursue is no necessarily of freedom, but it could be of forgetfulness too, which remains temporarily and then disappears.That's why self hypnotism through imagination is not truly real unless it's only used to come out of conditioning and that is so tricky because of which a master who's enlightened is required, like buddha, jesus, muhammad etc.... else when there's nothing available, being absolutely choiceless witness is the only true option left.”

 

Réponse du matin

Hello thanks 4 your deep words

1) you are very right to present that lifec can be used as a techniques, which could be estatic in nature depending upon the person capability to experience it without any prejudice.

2) Thefore as you say well - ecstasy that a man of conditioning pursue is no necessarily of freedom, but it could be of forgetfulness too, which remains temporarily and then disappears.

3) Joining al that - That to refuse the experiences cannot be the good way for anybody

4) And, at least, trying to make feel, move, emotional rescue, touch, smell, etc…all those experiences to people ignorant of them – is exactly the same way of experience – you must purify your thinkings to show them clearly what they don’t even supposed can be so possible.

Texts are supposed to enter by the 4) to open 1 and 2..

So thanks a great 4 your mind – you can use that texts as free as you wish

Have a real pleasant trip (=…

******************************

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", " Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

 

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 02/12/2012 10:12


avec la 1ere partie - du pur génie - vous faites sentir - sensuellement - à quel point penser peut emplir de tant sérénité charnelle...

imagiter.over-blog.com 08/12/2012 15:22



un grand texte - réclamé mais dès que nous les sortons une frénésie à les éviter...n'empêche qu'ils restent et ne vieillissent pas