Certitudes désorientées ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4593561224_2b3f462f97.jpg

…elle ne pourrait jamais être, au départ, sûre de quoi que ce soit mais, à peine aussi, à l'arrivée – trop d'analyses viennent de prouver que qui veut des certitudes, garanties et assurances - SANS fournir ni effort ni échange en équilibration - est "cause" de toutes les catastrophes financières depuis + de 10 ans...pour la pensée c'est encore pire !!! Haro sur ces baudets – crétins dangereux et contagieux …Faut disqualifier qui veut solder le meilleur de la civilisation, non ? Aucun sens de la valeur des choses…

 

…le bourgeois est le plus têtu des êtres, obstiné jusqu'au suicide collectif…pas un seul autre personnage dans l'Histoire n'est plus acharné à "croire" en ses propres illusions

(le profit est une "illusion"– en fait c'est un coût – la main invisible est une "illusion"– en fait elle est tellement visible que cela en soulève de répulsion – le capitalisme est une "illusion"– en fait, chassant toute humanité et bannissant tout amour c'est un retour aux cavernes antisociales et à la barbarie sans issue - la destruction créatrice est une "illusion"– en fait, allez donc détruire la maison des  dangereux hallucinés qui braillent cette ineptie et ordonnez leur d'attendre qu'elle se reconstruise toute seule, pendant ce temps ils ne diront/ feront pas de conneries – la société de marché est une "illusion"– en fait, elle représente un grave délit contre toutes les lois de la République – la/ le….est un(e) "illusion"– en fait, c'est un(e)……etc. –

 

Tout ceci provient de l'invasion d'un esprit extrêmement irréaliste (l'esprit journaliste dont nous préparons une étude) qui "croit" savoir mais de sait rien de profond et d'intégrable à l'ensemble des savoirs déjà existants…le raccourci le plus bref, afin d'en frôler une pré-impression, se rencontre dans tous ces personnages que vous croisez certainement. Oui et qui vous bombardent de questions très impatientes pour lesquelles ils/ elles attendent, rarement, la totalité de la réponse. Et jamais ne savourent tout l'apport informationnel contenu en cette réponse. Et ce qui doit, en conséquence, être modifié dans la question suivante. Pensée journaliste ou l'art de ne pas savoir poser les questions ? Ceci représente une très bonne approche de la problématique, en tout cas…ainsi, tant de ces données factuelles administratives, anthropométriques ou réglementaires ne nous disent rien du tout mais rien sur la VERITE de la personne. Uniquement sur son emballage qu'elle subit complètement et qui n'est pas elle… Pensée journaliste (puisqu'il existe un "vrai" journalisme d'investigation, vécu de l'intérieur, mais expulsé des médias mercenaires – et repris par des personnages comme nous !) qui prend, de la sorte, la parole des maîtres, leurs marquages de soumissions, leurs chiffrages pervertis, etc…pour "la" réalité universelle ET indiscutable…autant dire que ce totalitarisme mental n'a RIEN à voir avec la réalité globale. Est un sous sous-système de pensée qui ne répond à aucune des nécessités de la raison, ni à la congruence interne ni avec la cohérence externe, ni avec la falsifiabilité ni avec l'unité de pensée…etc…Mais qu'à force de le ressasser, ils se sont aliénés jusqu'à "croire" à ces ABUS inadmissibles de simplismes. AUCUNE réalité n'est incluse dans les outrageuses simplifications "journalistiques"…Trop réducteur pour être vrai…Clair…d'où ces personnages que tout le monde a croisé – entièrement contaminés et intoxiqués de ces simplifications "journalistiques" – et ce qu'elles sur le fonctionnement mental…

disséquant vos projets…

y égarant et fourvoyant toute la trajectoire première…

de ce fait, en perdant complètement le fil et le sens…

 

"- je vais vivre avec celle que j'aime"…Quand ? Comme si nous étions justes des valises étiquetables à la seconde, des sacs jetables sans précautions…votre réponse "dans quelques mois…mais le plus tôt possible" ne les "satisfait" pas du tout. Pointilleux jusqu'au flicage afin de "saisir" votre réponse, de l'enterrer afin de ne plus jamais l'utiliser. C'est ce "quand" (et à la seconde près) que leurs esprits (devenus irréalistes!) exigent oui vous somment !!! Alors le "quelques mois…mais le plus tôt" introduit un nouveau bouquer de réponses adaptées genre "puis-je alors vous aidez afin de raccourcir ce délai", etc…

 

…non, la déshumanisation reste préférée à toute alternative autre,  vous êtes traités comme des objets, manipulables sans respects ni attentions…Et résultats : L'INCERTITUDE radicale suit tous ces procédés comme une ombre…et il faudrait recommencer le "fix" des questions pressantes", afin de subvenir à "l'illusion" de comprendre…la compulsion gestuelle remplace la profondeur intellectuelle…

 

…tout comme ces "certitudes désorientées" – très psychorigides - vont précéder toutes compréhensions possibles (et impulsions chaotiques vers la manipulation de l'autre) …voici que c'est le chaos anarchiste global que chacun-e d'entre nous endure…et que sèment ces classes moyennes paumées (mais très autoritaristes !), oui ces petits bourgeois comminatoires, ces conformistes absolument dépassés par la plus infime conversation, etc… Ils voulaient la certitude individualiste, la privatisation de tout (donc plus de parole "publique" crédible nulle part, plus d'agora, plus d'auto élucidation de la société par elle-même, etc) et ils n'ont que la fausse monnaie de la prétendue autorégulation financière ( l'autorégulation c'est clairement et uniquement pour la pensée ou l'univers, la vie, s'entend…) …

 

…ils/,elles ne vivront plus que dans l'incertitude radicale…sans plancher solide sous les pieds, sans grilles de lectures efficaces, sans structures mentales capables de traiter, sans l'abîmer, l'information…au royaume du speed thinking, du speed telling, du fast raisonné, du prêt à penser, des paroles pré-mâchées, etc – il devient très dangereux de sortir de ce monde "artificiel", bourrés de stupéfiants mentaux très toxiques…

 

Ils/ elles voulaient la certitude – mais avec des moyens très frauduleux et falsifiés (la "pensée journaliste" est une pensée très falsifiée) – elles/ ils n'hériteront que de l'ambiguïté, la contingence, l'ambivalence, l'éventualité vacillante, la précarité infinie, oui la variabilité déstabilisante, l'inconstance qui déchire le cœur…bref, la toute impossibilité de certitude…certifiée !!!

 

Tandis qu'ils reconnaîtront la faculté à trouver la certitude chez tous ces anticonformistes qu'ils auront persécutés avec une cruauté abusive et des déloyautés de barbares – cette dialectique incarnée, cette spatialisation des raisonnements, cette mémoire toute corporelle qui joint, au micron près,  les émotions, les sentiments aux sensations…bref, des esprits très aptes à agir dans n'importe quelles circonstances. Et décider pour le meilleur pas le pire, etc…

 

Sachant à quel point leurs comportements auront dépassés toutes les injustices possibles – aucun moyen de supplier les indulgences ou bienveillances d'autrui – ce qui ne fera que multiplier toutes ces puériles certitudes en toc - soudain très désorientées oui complètement désorientées !!!

 

Et, en reprenant la pensée de Marx et son savoir dialectique, nous verrons devant nous :

 

Que si ces barbares ont abusé de la précarité matérielle des autres…

 

…le choc en retour de leur barbarie à visage inhumain ce sera la toute instabilité intellectuelle (impossibilité de ne plus rien savoir)….

            …bref, la misère morale – oui celle due à l'extrême précarité mentale !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

ap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Miche 20/01/2013 05:45


... oui, les certitudes ne peuvent qu'être désorientées... car il s'agit bien de croire en "ses illusions"... c'est inconscience de sa propre ignorance.


Bonne journée à vous