Comment l’œil vous respire l’univers ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

014

Vous vous trouvez, soudain, interrompus par des successions d’évidences ? Ce qui est nommé « développement personnel » à fort coût- possède bien moins de valeur que ce qui est offert gratuitement. Oui, mêmes les deux contenus divergent en plus. A notre très directe portée, tout de suite, là, maintenant, immédiat, au bout des doigts pour les portes cadeaux. Plus contourné et obligeant à des remises en cohérences, pour les hors de prix raisonnables. Ceci, évidemment, n’est pas à généraliser !!! Mais de plongeantes observations…

 

L’œil peut vous respirer l’univers. Cette phrase montre et explique, conjointement. Lie et le moyen et le résultat comme techniques interactives se répondant l’une l’autre… L’œil peut vous faire respirer l’univers .Oui mais sans intermédiaire. Donc vraiment vous respirez l’univers grâce à une technique oculaire. La jonction merveilleuse existe entre l’œil et la respiration. Joë Bousquet en a tracé une première esquisse selon cette technique : si vous parvenez « au loisir total de l’œil », de l’œil  qui ne juge pas, de l’œil qui ne veut pas s’approprier – vous entrez dans des rythmes qui n’ont rien à voir avec ceux du son. Aucun en fait.

 

C’est plutôt l’image de l’œil comme une anémone, flottée par les courants, qui sied le mieux. Vous parvenez à vous extraire de tout ego ; mais pas par idéologie juste parce que l’expérience vécu vous le fait oublié. Vous devenez partie sensible, reliée et active de l’univers. Vous palpitez à ses pulsations, en sorte…Le manque d’efforts individuels, de désirs de surpassements, etc coagule la société à des étapes figées. Que des pionniers ont largement dépassé, mais dont ils/ elles ne peuvent faire le récit du fait du consensus de refus collectif. Plus loin que vous, plu immense que vous, plus profond et dense aussi, etc. – se trouvent les expériences à vivre. S’oublier soi (hors de la tempête des pensées majoritairement d’appropriations et de vouloir avoir raison) vous trouvez une espèce de tambour sensible qui percute que vous êtes tellement plus grand que ces préoccupations…

 

L’œil vous respire l’univers ?’Oui oui, nous rendant compte (d’après des réactions !) à quel point demeurent inconnues de longues listes de techniques que nous pratiquons, nous avons décidé d’appuyer un peu sur leur présentation. Par exemple, de leur trouver de somptueux titre. Ce qui forme une petite partie des preuves de l’efficacité de ces techniques.

 

Quelques unes des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Reposer le repos d'une question", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog du 9 juin 2011 ainsi nommé « Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ? »

 

Sinon, dans la série "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être magicien, etc.

 

Vous voici à la tête de trésors inestimables. Gratuit parce que hors des prix ; aucun prix n’étant digne de s’accrocher à ce qui est BENEFIQUE. Donc hors, aussi, des bénéfices si peu bénéfiques parfois !!!

 

Que tout vous devienne, ainsi, bénéfique. Lorsque vous aurez mieux assimilé que l’œil PEUT vous respirer l’univers, nous passerons au comment…

 

Pour les plus pressé-e-s elles/ ils peuvent toujours nous demander le texte à l’avance ….

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article