Comment l'originalité peut nous guérir des conformismes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4848206030_482707248b.jpg

Il s'agit d'abord de comprendre "où" en est rendu le conformisme dominant, jusqu'où il s'est, si dangereusement, égaré…la convergence de diverses pratiques, rendues massives, permet bien, en effet, de centrer le regard sur :

 

1 -  "l'individualisme méthodologique" qui a perverti les universités.

2 –  la désocialisation des explications des détresses et des souffrances psychiques.

3 -   la technicisation exclusive des relations interindividuelles.

4 -   les fuites incitées hors de tout débats.

etc . pour faire court…

 

Toutes ces pratiques reposent sur un aberrant simplisme intellectuel : tout et en tout est toujours de l'unique FAUTE DES INDIVIDUS. Ils sont toutes et tous des îles fermées à tout. La société n'institutionnalise rien, n'a aucun médias, ne manipulent pas les contenus intellectuels, ne viole pas les intimités par les indignités (qui coûtent de plus une fortune par rapport à la survie de la Terre) des publicités et autres marketings et managements, etc…"l'individualisme méthodologique" – voir le livre "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", que vous pouvez vous offrir gratuitement, soit tout un livre de 80 pages sur freethewords.org ,cliquez sur l'onglet 4 !!!

 

Comment voulez-vous que la moindre action utile, à soi et à autrui, puisse émerger d'un tel marécage de démotivations, de démobilisations et de  démoralisations ?

 

Ensuite, le magma d'inertie se renforce. De ceci qui suit. Oui de la désocialisation des explications " les renvoyant à un support naturel et inné, selon les modèles inspirés du développement neuronal, notre société parvient à occulter l'environnement global dans l'apparition des symptômes (p. 106 - Roland Gori et Pierre Le Coz "L'empire des coachs" – une nouvelle forme de contrôle social, octobre 2006)." Dénis frénétiques du réel ? Fuites dératées devant toute responsabilité "imputable". Ce qui nous offre la géométrie de sa peur immense devant toute imputation juridique. L'action la meilleure devient, en conséquence, de faire procès sur procès à la société !!!

 

Les chefs d'accusations s'accumulent par centaines…N'a-t-elle pas, la société, inexcusablement, laisser faire cette contamination par "la technicisation des relations interindividuelles " …gérer son stress, programmer son cerveau pour telle ou telle tâche, mobiliser ses ressources, déréglementer son stock de sensations, optimiser son capital- confiance, viser la performance ou le challenge, penser stratégiquement ses façons d'être, ne plus endosser, avec autrui, que les prétendues techniques de persuasion, etc…voici quelques exemples qui prouvent à quel point la gangrène gagne du terrain…mais – en même temps – elle dénude un esprit aussi simpliste et sommaire, qu'à chaque seconde, il apparaît plus nettement QU'IL NE PEUT RESOUDRE AUCUN PROBLEME COLLECTIF d'envergure… Prenez la phrase : "en lieu et place d'un service public "efficace", nous avons dorénavant affaire à une entreprise de soins sommée de prouver sa rentabilité en éclipsant la finalité thérapeutique d'actes appréciés à l'aune de leur valeur tarifaire (p 57 - ibid.)."Relisez- là : tout y semble plus  qu'insensé – au vu des problèmes déjà causés par ces perversions mentales. Au lieu d'un problème u départ,  nous en avons déjà 40, 50 ou plus à résoudre…Un peu comme si ces détraqués, pouvant arraisonner le soleil, l'empêchaient de chauffer faute de ne pouvoir affirmer "la valeur tarifaire de ses rayons"…ne plus COMPRENDRE "la finalité thérapeutique des actes médicaux – autrement qu'à l'aune de leur valeur tarifaire fait bien participer le très grave délire "financier" à la non-assistance à personne en danger!!! Procès sur procès à la société !!!

 

Tant que nous demeurerons ligotés par cette théorie, il ne nous est plus permis de RESOUDRE AUCUN PROBLEME COLLECTIF d'envergure… Chaque nouvelle décision ne résout plus rien mais multiplie les problèmes !!!

 

"La pratique de coaching est adossée à une interprétation rabougrie de l'homme qui dissout son être dans une minuscule collection de comportements stéréotypés produit par un cerveau programmable et programmable à volonté (p. 168 – ibid.)." Ce qui représente, précisément, un des terrorismes les plus insidieux, qui sent bien le complot, "comme si tout n'était que technique et qu'affaire de techniques (…) dans ce sentiment insidieusement réconfortant que tout est programmable et manipulable à merci [a débusqué, comme principal danger pour la santé mentale du futur, le Comité consultatif national d'éthique n ° 91, avril 2006] (p. 136 – ibid.)." Il s'agit de la technicisation des relations interindividuelles !!!

 

Dans laquelle – autre très grave non-assistance à personne en danger - l'irrespect plus que de bandit envers le langage alors que "rien n'est plus trompeur que le sentiment d'avoir une relation neutre de la réalité, comme si les mots ne venaient qu'après coup pour dépeindre la situation qui tombe sous le regard (p. 168  ibid.)." Alors que les mots précédent bien visiblement nos descriptions du réel qu'ils structurent – oui oui aveuglent, en détournent l'attention, empêchent de comprendre l'information, et, au final, ne nous font aboutir qu'à des conclusions erronées.

 

Erronées comme incompétences ou inadaptations au réel sont, d'ailleurs, des mots qui correspondent bien à cette pensée de pervers…ainsi, un seul exemple – oser un ne pas être triste parce que la tristesse est "un état négatif" c'est prouver que tous leurs rapports sociaux ont quitté l'humanité et sa civilisation. C'est du tout barbare… qui ne nous sert plus que de la lâcheté et de la soumission en tout…qui accroît son esprit critique accroît sa douleur : perversions encore, faut plus penser à rien, ne plus écouter personne (sauf le coach), ne plus discuter, devenir absolument antisocial !!! C'est plus que de la servitude volontaire. Que de l'involontaire "lorsque que l'humain ne trouve plus dans la culture les moyens conceptuels pour déconstruire ce qui l'opprime et le conduit à consentir étourdiment à sa servitude (p. 169  ibid.)." nous avons bien là, et en très grand, de la non assistance à personne en danger…

 

De la non assistance à personne en danger encore…Que le langage ne sert pas qu'à un usage manipulé d'objets, de réifications et d'aliénations – mais sert à construire notre propre subjectivité et nos rapports avec les autres. Nous voler la langue est donc un de ces actes de barbarie qui doivent être poursuivis pour crimes contre l'Humanité. Ainsi qui cela sert-il de transformer "retenue fiscale" en "salaire de sécurité" ? Sinon les patrons qui font passer leurs exonérations extravagantes en "charges sociales" et le salarié (qui paie tout toujours au moins 2 ou 3 fois) n'est que dans les "prestations sociales". Alors qu'à l'évidence, les "charges sociales" c'est lui !!! Usages abusifs et frauduleux de mots (tout ce qu'il dit est retenu contre lui) avoue des millions de falsifications. Par jour…

 

Enfin - les fuites éperdue hors de tout débat suffit (avec les 3 processus précédents) afin de tout bétonner, transformer en blockhaus, éteindre les sensibilités, empêcher d'agir, etc. – bref devient ce qui barre la route à toute solution collective !!! Le capitalisme ne supporte pas de voir en face la réalité qu'il produit. Il ne veut vivre que dans son idéalisme béat d'utopiste drogué aux propagandes !!! En tout il ne veut rien savoir, tout "ignorer" (faire comme s'il ne savait pas !)…Ce qui ne rend pas du tout apte à mettre en œuvre des solutions !!!

 

Et, aussi, ce qui nous abandonne, pieds et poings (quasiment) liés - uniquement à qui reste à l'extérieur de tout, sans jamais rien expérimenter, sans vivre les cycles essais- erreurs- réussites, etc – qui parle pour/ à la place de qui vit, tout ceci, concrètement ? Et à l'anormale exclusion de celui –ci : 

 

                                   même le témoignage si utile en est évincé…

 

voyez si la majorité des écrits (et conversations) ne sont pas autres choses que de piteux copiés- collés de la propagande dominante !!!

 

L'époque vous dit – avant tout, aimez les originaux…ils/ elles vous offriront

                                                                                                                       l'origine de tout !!!

 

                                   Donc tous les moyens existentiels afin d'en sortir !!!

 

…plus rien qui ne nous empêche de vivre, en direct, la merveille du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 02/10/2012 19:02


bonjour


abondance et guérison - vécues...

imagiter.over-blog.com 02/10/2012 20:25



(= °