Comment le racisme a été inventé à coups de mots ? 1/2

Publié le par imagiter.over-blog.com

388514038_00ab6437aa.jpg

Des notions neutres et pacifiques d'émigration et d'immigration, par des glissements furtifs de mots, tels pressions pressantes, mouvements migratoires, invasions proches, Europe submergée, flots, flux, déversements, etc…le tout habillé d'une idéologie très construite – ont "inventé", de toute pièce, "l'immigré" (appellation "normale" = un être humain d'un autre pays !)…

 

Pénétrons donc dans le marigot et renvoyons les inutiles horreurs à leurs fomenteurs. Non à qui les subit plus qu'illégalement…oui, puisque si peu de phrases pourraient abolir les injustes souffrances !!!

 

L'alibi scientifique ? "Aucune analyse des données passées et présentes dégageant le rôle de différentiels de croissance ou de densité ne permet de construire une définition correcte d'une pression démographique (p. 49 - Hervé Le Bras -"L'invention de l'immigré", mars 2012)." Ce qui signifie que "la pression démographique" n'existe pas scientifiquement. Mais n'est qu'une reconstruction du réel dont reste responsable le distillateur de poisons de départ. Donc aucun des simplismes hydrauliques ne peut venir d'esprits matures et posés, mais bien de trépidants idéologues…"le fait même de représenter les "courants" des migrations sur une carte par des flèches orientées, comme le fait T. Loua, donne aux cartes de migration [neutres et pacifiques le mot migration, au départ] une grande ressemblance avec celle du réseau des cours d'eau (p 38 – ibid.)."

 

D'affubler ces dessins si scolaires (foutre des flèches dirigées vers un lieu !) et d'affubler cet enfantillage du nom de "mouvements migratoires" est un délit mental. Dans le sens que c'est attribuer une volonté, une intention, un fleuve de volontés, d'intentions à des centaines de milliers de destins complètement séparés. Dilués tous ensembles, dans l’irrespect le plus ahumain…Etanches, pourtant, l'un à l'autre, distincts et sans liens, oui ; le mot est précis, si "étrangers" les uns aux autres, etc. : l’immense diversité devenue une classification irréelleagglomérable que pour qui ne respecte absolument pas l'acte de penser. Il n'y a de mouvements migratoires que pour un esprit qui tord les milliers de faits réels si distincts en une dilution si peu crédible…

 

Ce qui avoue, enfin, [actes d'accusations fermes contre les racistes intéressés] que…

1 - "Le discours sur la migration s'est construit idéologiquement. Son contact avec la réalité est épisodique, circonstanciel et secondaire (p. 50 – ibid.)." Voici qui le replace bien du côté peu respectable où il doit se tenir. Pour toujours. Le zoom bien au centre du scandale intellectuel…111111111111

 

2 - A l'origine, issu de la crainte (inavouable) d'une infériorité militaire, donc source de défaite (que de mal ont fait, aux vrais progrès, ces esprits mécanistes qui ne comprennent que l'école maternelle des idées et veulent, malgré tout, commander aux universel       s !)…Et cela s'est produit vers 1905, en France…vérifions…"la transformation de l'émigration en colonisation et la perception de l'immigration en invasion sont récentes (…) Les Français, les premiers touchés par le ralentissement de la croissance de leur population, ont imposé cette image dans leur pays, puis l'ont exportée chez leurs alliés et ennemis, celle d'une invasion aussi inévitable que l'écoulement des fluides en hydrodynamique (p. 18 - Hervé Le Bras - "L'invention de l'immigré)." Et de nombreuses affaires à cette époque se centrer sur la terreur guerrière…En fait, en 2012, nous n'apprenons rien sur le réel…Sinon sur celui des cerveaux simplistes fonctionnant au si irréaliste dualisme…pas d'armée = pas de nation…"la population [si irrespectée d'un bout à l'autre de ces discours} n'est qu'un nom indifférent pour désigner la nation (p. 50 – ibid.)." 222222222222

 

3 - "Contraintes d'abandonner leurs possessions lointaines, les anciennes nations impériales prêtent maintenant aux peuples émancipés les intentions qu'ils nourrissaient à leur égard. L'idéologie de l'encerclement s'est développée parce quel'impérialisme l'avait précédé (p. 34 – ibid.)." Non contents d'avoir empoisonnés des peuples par le colonialisme les si injustes pollutions continuent …les amalgames n'auront existé que parce que les discours impérialistes étaient toujours installés…oui par toutes ces confusions 2012, toujours largement alimentées, relayées, médiatisées et martelées sans cesse…le couple des contraires nocifs - colonisation et invasion – a, bestialement, piétiné et s'est substitué (illégalement) au tandem pacifique d'émigration et d'immigration (sans jugements de valeur, au départ). 3333333333333333

 

4 - Par des flèches orientées sur des cartes de migrations (qui se devraient de demeurer impartiales et objectives !) qui aura instillé ces flèches telles d'énormes flots irrésistibles …et c'est, évidemment, contre nous…et c'est évidemment, contre nous. Les surplus de population (quel mépris dans les formulations – c'est donc à ces personnages douteux qu'il faut claquer sa porte au nez non au faibles victimes qu'ils voudraient nous voir conspuer !) vont s'écouler, se déverser, tout submerger …non non, il n'y a pas de vides et de pleins démographiques – ces vagues notions de physique qui ignorent la dynamique des fluides, l'entropie [qui va guetter l'Allemagne refermée], etc ne sont pas , du tout, crédibles ! 4444444444444444

 

5– Enfin, ajout si triste (tant les élites autoproclamées de 2012 ne le sont que dans les bassesses !) "L'invention de l'immigré" oui cela rapporte ENORMEMENT…oui au capitalisme !!! Donc même s'ils savent que tout est faux, "puisque ça rapporte" (argument en train de devenir irrecevable ? oui si "ça rapporte" doubles précautions requises ? ) on continue, tout de même, dans le tout faux…555555555555555

 

Tous les mots, pressions démographiques pressantes***, mouvements migratoires, immigrés volontaristes, invasions proches, Europe submergée, flots, flux, déversements, trop d'etc. appartiennent au complot. Soit  des volontés actives et convergentes et la théorie du complot n'est "construite" que par qui dénie le réel. Au point qu'il faille retirer tout sérieux et maturité de réflexion à qui n'admet pas que les pouvoirs eh bien ce sont des complots successifs. Et qu'ils complotent plutôt contre les peuples (fourguer la crise à l'inexistante "pression démographique", un des exemple !) que pour se trouver des plots et des contre-plots très conplots et à leurs goûts !!! Qui démontre donc des intérêts trop convergents et des idéologies trop partagées – ne complote jamais, mais analyse, raisonne, argumente, vérifie, etc. Bref, face à des puérils gamins gesticulant "théorie du complot", refuse, en bloc, leur descriptif et agit en seul adulte mature du secteur…

 

*** à ce sujet, lueur humoristique…la genèse de "la pression démographique" c'est le n'importe quoi…voyez et jusqu'au grand sourire…"comme au fond la première apparition de la théorie de la pression démographique. Malthus ne l'admet cependant que pour des barbares nomades et la récuse pour les civilisés sédentaires  (p. 22 – ibid.)"…ceci paraît tellement laxiste et paresseux, en fait, que : nulle théorie là-dedans et pas de "pression démographique" qui tienne, non plus !!! Que c'est donc encourageant de s'attaquer, en vrai, aux idéologies. Oui ou non ?.

 

Vous commencez de capter que tout laxisme personnel, paresse intellectuelle, refus de lire, de discuter ou de réfléchir, etc (affaire de vrais mecs en tout cas – tu n'as qu'à venir voir ce qu'est la pensée en réel avant de jacter – à moins que tu ne sois "trop" terrorisé par réfléchir…en vrai et sans filet !!!) PROVOQUENT tant de souffrances évitables ? Quels maux terrifiants auront distillé ce genre de comportements si vantés par les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !)…si vous vous reconnaissiez, là, un peu, c'est bien à vous de changer. Pas à nous…

 

Puisque la PREUVE vous a été amenée (malgré vos incompréhensibles paresses mentales !) que TOUT peut être changé. Même par vous…

 

Imaginez juste qu'un fois que seront nettoyés, dans les têtes, tous les mensonges sur les émigrés, immigrés…etc…se révélera DE QUOI ILS OCCUPAIENT (oui armée d'occupants!) LA PLACE…

Celle où nous comprenons que la population mondiale actuelle n'est plus du tout le problème, puisque grâce à:

1-   une toute autre organisation de la société

2 -  une toute autre compréhension de tous les savoirs intellectuels

3 - une participation de toutes et tous à positiver les rapports sociaux, soit à apporter son énergie, ses idées et ses pratiques dans le même but commun ; protéger la Terre et la vie et parvenir au style de vie qui concrétise les 2 (et surtout ne plus enrichir les 1126 milliardaires mondiaux au trop clair détriment des 7 milliards d'autres !!!)…

 

   - cette population "mondiale" deviendrait UN ATOUT collectif et plus un handicap !

 

            Est-ce vraiment si difficile à comprendre que le futur est un trésor ?

 

Le (2) fera un résumé très ramassé de ces données avec un vrai…coup de théâtre !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Miche 25/10/2012 04:24


Oui, la question de l’immigration est révélatrice de volontés fortes pour une société pyramidale, où la
base est "taillable et corvéable à merci".


Doucement, mais sûrement, nous revenons au temps fort de cette exploitation par servage et esclavage.
Diviser pour mieux régner, les discours idéologiques racistes conditionnent les cerveaux, que la base ne se rende pas compte qu’elle est "une", exploitée, méprisée, etc.

imagiter.over-blog.com 25/10/2012 05:21



bonjour


l'échec et mat c'est aujourd'hui dans "l'invention" de l'immigré Le ridicule est devenu très dense Très contents de n'avoir jamais pensé ET ressenti contre eux. Si nous échappons à 100 % la voie
est ouverte - tout s'éclaircit, ça va changer...



lejournaldepersonne 24/10/2012 17:04


bonjour


1 écrit magistral qui respire l'humour puissant...merci encore...

imagiter.over-blog.com 25/10/2012 05:24



échec et mat