Couples très mal assortis ? Lorsque le langage dit l'amour nouveau ! (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

7358825662_11ec7a8ac7.jpg

Dans l'histoire des couples mal assortis ou très mal accordés – nous avons :

 

DONNER l'éveil comme reprendre le sommeil

Servir de base comme desservir le sommet

 

MANIER la langue et laisser choir le silence

Saper la réputation et bâtir la loyauté

 

Dans l'histoire des couples mal assortis – où la symétrisation peut créer la routine et l'habitude qui empêchent de comprendre ce qui se passe vraiment – il s'agit de créer la surprise permanente

Et nous aurons… :

 

…trempe d'esprit comme humidité de bêtise

Aspect sous lequel on envisage

respect sous lequel on dévisage

 

tout autant que…

…le vent de la discorde contre le calme de la paix

…l'édifice de nos connaissances contre la hutte de nos ignorances

 

FAIRE de l'esprit et défaire les conneries

faire époque et détricoter le temps

façons d'être et mauvaises manières d'avoir

 

RENTRER dans ses foyers et sortir dans le feu éteint

idées qui germent et vides qui pourrissent

 

JETER un sort et ramasser une chance ?

 

…suffit, qu'une fois, ils ressortent ensembles s'ils sont mal assortis – c'est juste une question de sorties mieux assorties ? Z'étaient pas bien sortis, les mal assortis, au tout départ que…

 

euh…euh…Ben, la preuve que ceci fonctionne ? Eh ben …euh…Prenez les synonymes de "ressortent", vous aurez "résultent" – qui obtient donc des résultats directs !!! "Découlent" - qui suit et dérive du fait de ressortir ensemble !!! "Ensuivent" - qui  procède et dépend de la décision de ressortir ensemble…etc.  C'est une preuve cela, non ?

 

La preuve que ceci fonctionne bien ? Le titre d'un blog " Jeter un sort et ramasser une chance ?" a directement procédé de ce qui précède…ce qui veut dire que sans l'exercice athlétique d'entraînement quotidien – ce titre beau comme la symétrie n'aurait jamais vu le jour…

 

…l'un avait ce que l'autre n'aura plus jamais…

                                                                       …s'en détricotant même devant nos yeux…

Troublant que la concurrence imbécile qui coupe la parole, le fil des idées, les affinités électives, l'air du temps, les embrassades des ambassades, la paix qui paie, etc  – ne voit absolument pas que la coopération, la co-Opération soit la véritable multiplication de soi par les autres. Et soi participant tout autant à l'agrandissement des autres…

 

Le but restant de réunir tous les couples bien assortis.

                                                                         Et d'en créer toujours plus de nouveaux !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

ça change tellement que l'on n'en revient pos d'encore STAGNER ici...et tout ça pour rien - à vomir ces dirigeants mondiaux...
Répondre