Crispé

Publié le par imagiter.over-blog.com

3772417316_daa3e21b15.jpg

Que le cri crispe cela se voit encore mieux au tout pluriel où les cris crispent…que le son crisse, grince, braille ou bien murmure, bruisse, sussure, chuchote, calme sa palme basalmique…que la sonorité hérisse, apaise ou dorlote…il y a comme une claire symétrie entre les timbres aigus et agressifs et les tonalités douces et modérantes…pour le moins !!!

 

L’arbitraire du son l’est tellement moins qu’il en a été décrété…pas du 50/ 50 entre les ressemblanes (massives) et les dissemblances (minoritaires)…non non le sens n’est pas séquestré dans un infini inaccessible et entièrement extraterrestre…non non le sens n’agit pas dans des espaces complètement insonorisés – mais il participe au réel complet – il est tout immanent, tout contextuel, tout polymorphe, rout plurifactoriel, entièrement ici et maintenant…là où il y a des sons concrets, tangibles, audibles…le son aide au sens et le sens prend bien appui sur tous les sons, il fait son de tout bois…et le sens final se retouve avec tant de co-Incidences que, comme Claude Bernard le disait dans son Introduction à la médecine expérimentale, « à partir de trois coïncidences c’est un science »…ici – nous en déjà une et de taille de co-Incidence de coïncidence !!! Avec une image d’intelligence insurpassable : toutes ces rencontres de vecteurs incidents qui esquissent comme un attracteur principal…le tout dans une élégance supérieure !!!

 

Le son aide au sens, l’amplifie, le nourrit, l’habille, le verbère et le réverbère, le diffracte ou l’unifie…et pourquoi se passer de quelque partie du réel qui soit – qui exclut quelle que part de cette réalité (acte d’un dieu bien mégalomane ?) ne risque pas d’être très réaliste !!!

 

Trop crispé !!!

 

Au  jeu des synonymes c’est trop serré et resserré, si étroit et encaissé, vraiment limité et restreint, absolument contracté et court,visiblement tendu et réduit, etc…

 

Pas de quoi balayer très large le réel…et – encore moins – de nous refiler sa crampe d’incompréhension…

…donc de nous congeler dans l’arbitraire du son pour l’éternité !!!

 

Adios donc à ce procédé si handicapant !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trouble fêtes 10/09/2013 20:45


"...


La poésie est une clameur


Elle doit être entendue comme la musique


Toute poésie destinée à n´être que lue et


enfermée dans sa typographie n´est pas finie


Elle ne prend son sexe qu´avec la corde vocale


tout comme le violon prend le sien avec l´archet


qui le touche


..." - Léo Férré : Préface.


*

imagiter.over-blog.com 13/09/2013 15:28



salut


partager son meilleur cela c'est beau


merci du cadeau


Gun