D'où viennent les profits illimités des banques ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les profits des banques sont absolument anormaux. Puisque les "services" qu'elles proposent peuvent expliquer des bénéfices en augmentation de 50 %. Oui. Mais pas de 650 %. Que peuvent-elles donc faire "de si extraordinaire" pour engranger toujours TROP de profits ? Les questions semblent même mal posées: d'où viennent ces profits exorbitants ? ce sont quoi les sources de leurs ressources ? L'ahurissante déréalisation c'est que personne ne s'interroge sur COMMENT ces trop de profits ?

 

Personne qui ne s'interroge sur la genèse des profits banquiers, vous croyez ? Le texte fondamental "Le système de rotations" (que nous avons fait circuler – mais les auto-proclamés ennemis du capitalisme ne font pas, eux, circuler les textes fondamentaux, n'est- ce pas ?***)  explique, à la perfection, comment "se font" ces profits ANORMAUX …

 

Profits ANORMAUX pour l'époque de "crises permanentes" et de restrictions généralisées…Grâce aux "coefficients multiplicateurs" des banques, d'une façon mécanique, elles engrangent, seules et à part, ce qui constituent "des profits collectifs"…Pour elles, vous payez tout le temps (tout n'est que services dont la dérisoire liste ne représente rien de réel!) vous ne recevez jamais…Elles c'est l'inverse, elles reçoivent tout le temps et ne paient jamais….Trop symétrique que tout ceci, vous ne trouvez pas ?

 

La liste de leurs si irrationnels "services Que payants " exclut, par exemple, que si "les dépôts font les crédits" il faille rémunérer ces dépôts qui "rapportent tant à la banque"…Oui ou non ? Le font- elles ? Si après ce simple mécanisme démasqué vous ne pigez pas que "leurs" profits sont les "nôtres" tout autant – c'est que vous aimez vous berner vous- mêmes !!! Les profits sont donc tous SYSTEMIQUES, un effet mécanique du système tout entier. Juste par effet machinal d'agrégations de beaucoup de sommes et girations permanentes de celles- ci…Avec effet pervers de plus votre argent est "fixe et "connu" (cas des salariés qui paie toujours 2 fois) plus il est encollé, pollennisé, butiné par/ à ce qui est en permanent "roulement" et très peu "localisable"…

 

"Le système de rotations" que vous trouvez dans les livres gratuits du site internet à but non lucratif freethewords.org

RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3

LE ROMAN DE L'ECONOMIE, onglet  2

LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2

 

Et sur les blogs****- 2 (liste jointe)

 

Donc si vous désirez revenir à la raison vous prenez ces profits "systémiques et collectifs" vous les divisez par le coefficient multiplicateur et vous n'autorisez les banques que de percevoir cette somme divisée … somme divisée par 7, par exemple, pour la Société Générale, au bénéfice net sextuplé en 2010 (3,9milliards d'euros)…La BNP- Paribas qui selon les mots d'un journaliste déshonoré "va dégainer*** des profits encore plus forts" (contre vous, donc, qu'ils dégainent et ce journaliste en serait le porte- flingue voyou ?) c'est 6,2 milliards sur 9 mois…

 

Or ces "profits" c'est votre argent qui les a TROP intéressé (celui des PME- PMI et des particuliers – soit "l'économie réelle" où vous payez tout 2 fois…)…Tandis que, symétriquement, ils gagnent toujours géométriquement…

 

Le "système de rotations" explique à merveille, aussi, pourquoi seules les entreprises Voyous (soit elles "cotées" en Bourse) engrange des profits "anormaux"…puisque volés A TOUT LE CIRCUIT ECONOMIQUE…Argent détourné donc…voyez les profits des PME- PMI, qui ne participant pas à ce scandaleux "de voler le circuit économique collectif" ne sont, eux, que normaux…le journaliste délirant termine son article de déchu par un implacable aveu: "les grandes entreprises  se portent bien [donc] , mais l'emploi se porte mal"…Principe des détournements de fonds, des vols de plus- values, des vases communicants, oui ou non ?

 

Dans le fait que les profits des banques ne soient QUE systémiques, c'est- à dire qu'elles n'ont aucun mérite, aucune compétence,  aucun droit de se monopoliser la TOTALITE de ces gains d'absolument tout le monde…Nous savions à quel point les mots sordides, mesquins, minables, piteux, navrants leur correspondaient…

 

Ils les portent, désormais jusqu'à l'excès…Pitoyables escrocs !!! Que des "échecs flagrants de vie" !!!

 

 

1 -  **** l'étrangeté de ne pas faire circuler, diffuser tous les textes fondamentaux qui détruisent tous les concepts du capitalisme, donc cette façon incohérente de le relayer, de le soutenir en fait – n'obtient que 2 arguments

A*  - ne pas le (la, les) faire connaître: étrange pour un texte diffusable gratuitement, on ne voit pas du tout comment ce désintéressement financier "ferait connaître une personne"? Ce sont de TEXTES dont nous parlons, oui ou non ?

b** -  d'où démasqués ces bizarres personnages: LEURS NOMS sont plus importants que toute collectivité, que tout esprit et processus collectifs…donc tout ce qui peut faire nuage d'ombre, cacher ces splendeurs – évacué, tu,  censuré, dissimulé, non diffusé ou non vraiment relayé !!! En somme, ils ne sont pas de votre côté !!! duquel alors ?

 

2 -  ******FAUDRA BIEN ECONOMISER L'ECONOMIE – pourquoi pas maintenant ?

   Les richesses à partager: chiffres et modalités

QUI GERE LA CRISE FINANCIERE 2007-2010 EN EST LA CAUSE PREMIERE

Ils reculent sur tous les fronts: parler leur devient presque un fardeau

La fin du capitalisme est encodée en lui: mode d'emploi

Les riches vivent bien au-dessus des moyens des pauvres

Notre pacte d'actes (à diffuser large)

Quand la facture environnementale va-t-elle être remBoursée par la Bourse ?

Les riches coûtent très cher à la Société

Pour le plaisir de tous veuillez respecter L'ARGENT DES AUTRES !!!

PUNIR LES BANQUES

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

4810117928_2662b5c111.jpg

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article